Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 bloc 07

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: bloc 07   Jeu 11 Déc 2008 - 4:16

- cameron, fiche le camp !
- tu me dois de la thune, stakopoulos.
- la came arrive demain.
- comment ?
- le révérend.
- tu déconnes ?
- non. il préfère ça à la boucherie.

oui, il y a des drogues qui calment.
surtout ici. surtout au bloc 07...

demain soir, c'est noël.
tout le monde veut se défoncer,
parce qu'en taule, on a pas d'intimité,
et la solitude , avec du bruit de fond,
ça tape sur les nerfs.

le révérend jörgen n'était pas destiné à devenir passeur.
il voulait donner la liberté dans ce huis clos morbide,
depuis que son neveu était au trou, pour viol.

son quartier, on le surnommait parfois Harlem,
et pour échapper à la misère, il avait intégré
les Jag', un gang pas plus violent qu'un autre,
mais tout de même un gang.

ça l'avait rendu fou. à l'âge de 15 ans,
il avait exécuté un être humain pour la première fois.


et aussi glaner quelques âmes pour le compte de Dieu.
mais il n'y croyais plus. 3 ans à travailler en prison,
ça entame même la foi des émissaires de l'Église.

il avait fait mettre des vierges dans la salle commune,
au cœur de la prison, à son entrée en fonction.

depuis leurs misérables cellules,
les détenus pouvaient prier face à Marie, le soir,
quand la dépression rôde comme un loup affamé,
quand les murs et les grilles se rapprochent,
comme des mâchoires, sur vos démons.

mais les vierges furent taguées,
enduites d'excréments et de liquide séminal,
et même démembrées, décapitées...

elles saluaient l'aube avec résignation,
profanées, pathétiquement accrochées
par des filins d'acier, mutilées comme
autant de martyrs, comme autant de traces
de ce que signifiait la vie carcérale.

à force de confessions, il avait fini par savoir
ce qu'était vraiment la détresse humaine.

et il avait fini par ne plus être révolté par la drogue.
ici, c'était presque la seule façon d'être libre.
tout était faux, alors à quoi bon.

il s'adressa à stakopoulos, qui était respecté ici,
même si son statut devait être gorgé de sang...
quelle différence ça faisait, des chiens en cage aussi,
ça finit par s'entre-tuer, non ? eux n'avez plus de vie,
ou alors à long terme, peut-être. réinsertion...
un mensonge aussi flagrant que le père noël.

et ce fut la naissance du méga-cartel de la drogue,
à la prison de San Steverano, l'oasis la plus mal famée
et la plus tristement célèbre de tout le désert sud mexicain.

le gang des jag' lui fournissait la dope, stakopoulos la fourguait.
le révérend touchait une commission, bien qu'il n'eut rien demandé.
ils avaient tous si peur qu'ils change d'avis...

il employait tout l'argent pour la bibliothèque, la chapelle,
les équipements de la salle de jeu ou de l'atrium,
même si ces intitulés traduisaient mal les murs à l'exéma gris,
les spirales de barbelés électrifiés, etc.

personne ne songeait à remettre en cause les fonds qu'injectait
le révérend... des donations extérieures des paroissiens, disait-il.
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: bloc 07   Jeu 18 Déc 2008 - 14:21

mais ça, c'était une face du décor, qui avait son corolaire encor plus sombre.
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: bloc 07   Jeu 18 Déc 2008 - 14:22

quand les décès commencèrent à libérer plus de cellules que prévu, on mit en avant les gangs incontrôlables...

mais la vérité, c'était que les détenus faisaient des overdoses...
et pas seulement à cause de la came qui filtrait par les portes.

et en plus des overdoses, il y avait aussi les détenus qui finissaient en section psychiatrique.

quand on creuse, on finit toujours par déterrer des secrets glaçants !

sous le bloc 07, il y avait un endroit qu'on appelait "la ruche".
enfin, qu'on appelait... ceux qui en connaissait l'existence.

au fil du temps, c'était devenu une sorte de mythe au sein du pénitencier. un mythe, c'est la meilleure planque pour la vérité, en fin de compte.

on racontait tant de chose sur les sous sols, que du coup ce qui était vrai au début n'était plus vraisemblable depuis 3 générations.

alix avait 102 ans, le plus vieux détenu.
il semblait condamné par la sclérose plus que par la perpétuité,
et pourtant il survivait, encor et encor.
il était peut-être le seul à savoir.

un jour qu'il était à l'entretient, il avait été à la chaufferie,
et avait vu un rai de lumière, loin au fond des vapeurs, qui avalaient deux silhouettes.

quand on a déjà 56 ans de taule derrière soi, on a appris à se planquer comme dans la jungle, question de survie.

le directeur de la prison, massif, avec sa voix de baryton, couvrait les soupapes, mais les réponses de l'autre ne lui parvenaient pas...

- pour combien de temps encor dois-je supporter ces nazis ?

(un murmure)

- ils déciment de plus en plus de prisonniers, au delà des quotas de mortalité autorisés, je vais devoir rendre des comptes !

(une bouillie de mots, plus secs cette fois)

- les risques deviennent de plus en plus gros pour moi... je veux plus d'argent, et plus de garanties aussi.

(un souffle, bref)

- je m'occupe de la drogue du bloc 07, mais vous, tâcher de freiner sur le nombre de patient, je ne peux pas faire disparaitre toute la population d'une prison, ni justifier qu'ils finissent en HP. dites ça à almivarez !

puis le directeur était remonté dans les nervures de la prison, l'autre derrière la lourde porte.

alix avait été voir, mais on ne la discernait pas, cette porte, à part au sol, où un quart de cercle n'était pas recouvert de cette poussière grasse faite de sable et de pétrole brut, qui recouvrait tout comme une pellicule brunâtre de film d'horreur.

restait à regarder sur internet...
almivarez, pdg de biotechlab,
société pharmaceutique privée,
spécialisée dans les hormones,
les psychotropes à usage médical,
un programme strictement militaire,
et traitements psycho-thérapeutiques.

évidemment, si le bloc 07 servait de cobaye, ça expliquait tout.
les décès, les overdoses, les timbrés...
et peut-être ses 74 ans à lui.

mais personne ne le croirait.

28 ans plus tard, il était toujours le seul à savoir.
mais il se confessa... étant catholique,
c'est au révérend jörgen qu'il s'adressa.

ce dernier sortit du confessionnal passablement ébranlé,
et tenta d'interrompre le trafic, mais le gang et le revendeur s'y opposèrent.

tout le monde ainsi était otage.
rien ne changerait...

au milieu du désert, les secrets restaient cachés sous le sable en mouvement, les barbaries comme les crimes ordinaires.

et personne ne demanderait d'autopsie contradictoire,
ni pour un détenu ni pour un révérend.
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: bloc 07   Jeu 18 Déc 2008 - 14:56

Y'a du super et du moins bon là-dedans, à mon sens. Des images percutantes, d'autres un peu convenues.
Ça me rappelle un excellent livre sur Ciudad Juares. Comme dans ce livre, on dirait presque plus un travail journalistique que purement littéraire. Ce n'est pas gênant en soi, mais je trouve un décalage de registre entre le constat froid et brutal et les irruptions d'émotions. On dirait que tu n'arrives pas à te décider entre les 2. Enfin, ça n'engage que moi...

t'as encore fait plein de fautes. Bouh, le vilain
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: bloc 07   Jeu 18 Déc 2008 - 15:50

fort possible, oui...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: bloc 07   

Revenir en haut Aller en bas
 
bloc 07
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la checklist du bloc opératoire
» BLOC N° 3 ALLEMAGNE ORIENTALE
» Silent Bloc de biellettes de commande embrayage
» bloc acrylique pour tampons clear
» BLOC Weekend Festival - Minehead - 11 au 13 mars 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: nuam-
Sauter vers: