Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vaccins: les tests....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Vaccins: les tests....   Ven 12 Déc 2008 - 12:35

Citation :
Une compagnie pharmaceutique force les familles pauvres à tester ses vaccins : 12 bébés morts


Mondialisation.ca, Le 11 decembre 2008
Natural News



GlaxoSmithKline, la grande compagnie pharmaceutique, a été accusée de faire pression sur des parents pauvres du Tiers Monde pour qu’ils engagent leurs enfants dans des essais expérimentaux de médicaments qui ont entraîné la mort d'au moins 12 enfants.



Cette compagnie teste actuellement un vaccin expérimental contre la pneumonie sur les enfants de moins d'un an en Argentine, en Colombie et au Panama. Selon la Fédération argentine des Professionnels de la Santé (Feprosa), des parents pauvres argentins ont été « obligés et contraints de signer les formulaires d’acceptation. »



Juan Carlos Fesprosa de Palomares a dit : « Dans la plupart des cas, ces gens, forcés d’engager leurs enfants, sont défavorisées, beaucoup d'entre eux ne sachant ni lire ni écrire. »



« Cela se déroule sans aucune sorte de contrôle étatique [et] ne satisfait pas aux exigences éthiques minimums, » a observé la fédération.



Au moins 12 bébés argentin incorporés dans l'étude sont morts au cours de l'année écoulée.



Répondant aux reproches, GlaxoSmithKline a rétorqué que ses stricts protocoles de sécurité sont contrôlés par un comité indépendant, et que personne n’est forcé de participer au programme.



« L’inscription aux tests est sur la base du volontariat et ceux qui participent aux essais sont libres de se retirer à tout moment, » a fait savoir la compagnie.



Mais, selon Julieta Ovejero, la grand-tante de l'un des enfants décédés, « Beaucoup de gens voulant arrêter le protocole n’en sont pas autorisés ; ils sont forcés de continuer, menacés de ne recevoir aucun autre vaccin en cas d’abandon. »



Le test du vaccin a aussi suscité des accusations de corruption : Dans la province argentine de Santiago del Estero, les essais ont été autorisés par le Ministre de la Santé de la province, Juan Carlos Smith, le frère du principal chercheur de l'étude.



Des critiques, comme Ana Maria Marchese, pédiatre à l’hôpital pour enfants de Santiago del Estero, où l'étude est en cours, accusent GlaxoSmithKline d'utiliser les enfants du Tiers Monde comme des cobayes.



« Parce qu'ils ne peuvent pas expérimenter en Europe ou aux États-Unis, ils viennent le faire dans les pays du Tiers Monde, » dit-elle.





Article original en anglais : http://www.naturalnews.com/025032.html



Traduction libre de Pétrus Lombard.
Revenir en haut Aller en bas
semeur_Kiss_semeur

avatar

Nombre de messages : 236
Localisation : a gauche en sortant de la boussole
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Vaccins: les tests....   Ven 12 Déc 2008 - 23:58

bah ... avant, on faisait des guerres pour ça ! mèche

perso, pour les bébés, je préfère le congelo, c'est plus naturel !
oki je sors Faim

*erf très très provoc this time*
Revenir en haut Aller en bas
béquille mutuelle

avatar

Nombre de messages : 242
Age : 55
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Vaccins: les tests....   Sam 13 Déc 2008 - 13:52

Les protocoles d'essais cliniques sont très strictement règlementés, aussi bien sur le déroulement, le but, etc, que sur l'acceptation des patients, avec soumission à l'Afsspas (agence française de sécurité sanitaire) et au Comité Consultatif de Protection des Personnes en Bioétique (CCPPRB) qui donnent ou pas l'autorisation d'un essai et controlent le déroulement selon les règles d'éthique. Ceci en France et avec leurs équivallents dans les pays "industrialisés".
Chaque personne qui accepte de participer lit d'abord un formulaire (objectifs de l'étude, organisation, durée, risques potentiels, etc) et signe un "consentement éclairé", qu'elle est libre de refuser après lecture sans avoir à se justifier. Devient donc "cobaye" celui qui est d'accord et a bien compris. Le laboratoire et les médecins qui participent ont obligatoirement une assurance qui couvre tout problème qui pourrait apparaitre.
Le problème est que ceci n'est valable dans les pays qui ont un système légal et médical qui le permet. On voit mal certains pays "émergents" qui ont déja tellement d'autres soucis ailleurs avoir les moyens de ce controle.
Deuxième problème. Les européens, américains, japonais, etc, en gros les habitants du monde occidental, qui sont les premiers utilisateurs des médicaments ou vaccins qui sortiront de ses essais, refusent majoritairement depuis déja quelques années de participer à ces essais, en raison d'une suspicion injustifiée (dans nos pays), alimentée par les médias, les médecines dites parallèles et des articles tels celui ci-dessus. Conclusion, les laboratoires vont les faire dans des pays "émergents" (afrique, amérique du sud, russie, pologne, etc) où c'est la pauvreté qui incite les patients à participer, ne serait-ce que pour obtenir un traitement auquel ils ne pourraient de toute façon pas avoir accés.
Dans ce cas et ces pays, on ne peut pas vraiment parler de consentement éclairé s'ils les personnes "ne savent ni lire ni écrire", et il n'y a aucune excuse pour le laboratoire, mais surtout les autorités du pays, si les patients sont effectivement "forcés et contraints de signer"car je ne vois pas comment ils peuvent avoir accès à l'information qu'un essai va être fait si ce n'est pas les autorités locales. Une collusion entre laboratoire et autorités locales ne peut être exclue.
Le principe des essais, quant à lui, n'est donc pas à condamner, puisqu'il n'y a pas d'alternative véritable actuelle, mais une réglementation et des controles doivent être imposés, par des instances autres que l'Etat local, sans doute par des instances internationales à mettre en place, car l'éthique malheureusement ne peut être seule une garantie.
Concernant l'article ci-dessus, il est partial bien entendu. Aucun essai clinique, même dans ces pays-là, ne serait continué par un laboratoire s'il y avait un doute ("lien de causalité"), ne serait-ce que sur un seul décés lié au produit testé. Il faudrait sans doute lire en détail les compte-rendus des deux parties, d'un oeil critique et scientifique, comme chaque fois qu'il y a un litige, dans quelque domaine que ce soit.

Un dernier mot : les européens, qui exigent en permanence une sécurité totale sur les produits qu'ils utilisent, sont souvent les premiers à s'indigner lorsqu'ils voient un article comme celui-là, et parlent vite de cobayes, de scandale, etc, mais sont très très loin, comme je l'ai dit plus haut, de participer eux-mêmes aux programmes d'essai. Pour qu'il ne s'agisse pas de scandales et que l'on ne force pas les "pauvres" des pays émergeants, ne serait-il pas plus logique que nous acceptions un peu plus de participer nous-mêmes et dans des conditions de controle correctes ?
A méditer, sans doute...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vaccins: les tests....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vaccins: les tests....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vaccins: les tests....
» Lie Detection Tests
» [REGROUPEMENT] Les différents tests/vidéos du HTC Desire
» Liste des Tests Blu-Ray (N à Z)
» tests perso 70-300 apo DG Sigma

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Coup de Gueule!-
Sauter vers: