Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 déni de réalité

Aller en bas 
AuteurMessage
nuam

nuam

Nombre de messages : 1028
Age : 40
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

déni de réalité Empty
MessageSujet: déni de réalité   déni de réalité EmptySam 3 Jan 2009 - 21:12

nuạm en avait conclu qu'il existait plusieurs réalités, comme des plans qui se percutent, se supperposent, se substituent les uns aux autres, agissant les uns sur les autres selon une logique qui, depuis chaque plan, ne pouvait être appréhendée.

tout avait commencé le jour où, rentrant chez lui - un squatt de Tribéca, à l'époque où les Bobos ne se branlaient pas sur leurs lofts pompeux et où seuls les artistes y foutaient les pieds, pour y installer leurs ateliers de fortunes, mal équipés, mal chauffés, raccordés à l'électricité dans l'illégalité, la plupart du temps - il avait remarqué une inscription au canif, sur la brique tapissée de suie... une inscription qui révélait le rouge du matériau premier :

si je me suicide, existerais-je encor sur un autre plan ?

son écriture.

il allait aux A.A depuis plus de 8 mois et avait arrêté les narcotiques, sinon, il en aurait rigolé, croyant à un trip qui échappait à sa mémoire.

un autre plan... se suicider...

ça fichait les jetons, tout de même.


___

(texte ouvert à l'écriture à plusieurs mains... enjoy !)
Revenir en haut Aller en bas
nuam

nuam

Nombre de messages : 1028
Age : 40
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

déni de réalité Empty
MessageSujet: Re: déni de réalité   déni de réalité EmptySam 3 Jan 2009 - 21:27

5 semaines plus tard, et quelques gravures au canif de moins en moins compréhensibles, telles que "j'ai 9 vies" et "je ne dois pas manquer les cibles", il était rentré dans la crasse du grand hall aux odeurs de graisses héritées de l'ancien usage de son squatt - une usine de roulements à billes - et avait trouvée Shannie, une des filles avait qui il couchait parfois, assez pour lui avoir filé une clé, étendue sur un tapis élimé, repeint au sang.

un mot était gravé sur son ventre :

une de moins

sa culotte arrachée, son sexe béant qui saignait.

et bien sur, son écriture.
Revenir en haut Aller en bas
nuam

nuam

Nombre de messages : 1028
Age : 40
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

déni de réalité Empty
MessageSujet: Re: déni de réalité   déni de réalité EmptySam 3 Jan 2009 - 21:31

4 mois de prison plus tard, adn et empruntes obligent, il était persuadé de l'avoir violée et tuée.

il était vaguement cartésien, donc fatalement coupable.

et pourtant...

et si il y avait une autre explication ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




déni de réalité Empty
MessageSujet: Re: déni de réalité   déni de réalité Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
déni de réalité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réalité = pessimisme ?
» déni de réalité
» irréalisme ou irréalité
» [SOFT] SCANSEARCH : Réalité augmentée sur les points d'intérêts qui vous entourent [Gratuit]
» Les Hunger Games et la télé-réalité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: Jeux d'écriture-
Sauter vers: