Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 http://www.cour-des-miracles.org

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: http://www.cour-des-miracles.org   Dim 4 Jan 2009 - 14:22

nuạm était dans la mouise, maintenant.

il avait piraté un site qu'il pensait anodin, juste par ennui...
et c'était finalement un site-écran des renseignements.

ce qui faisait de lui un terroriste comme ça, comme on claque des doigts.

dans les films, le type qui découvre un truc du genre est pourchassé,
approché par des vrais hackers anti-système et leur refile les informations qu'il a saisies, la presse est avertie, le scandale éclate et il se maque avec la plus jolie fille du réseau alter.

en gros...

il en avait bien vu 300, des blockbusters de cette veine là.

mais rien ne se passa comme ça, bien sûr.

dès qu'il comprit qu'il été repéré, il se déconnecta, reconfigura ses routeurs et tenta d'activer plusieurs fausses pistes simultanées...

mais rien qui les empêcherait très longtemps de venir le cueillir dans son duplex périphérique.

il le savait, il n'était pas de taille.

il sauvegarda les données, en 3 exemplaires.

le premier qu'il garderait sur lui, et qu'il comptait bien revendre.
le second qu'il laisserait en consigne, pour que quelqu'un de son réseau vienne le récupérer, si cela devenait indispensable... il n'aurait que 2 ou 3 sms à envoyer, dans ce cas.
et le troisième qu'il se posterait, mais il ne savait pas bien où encor. si ça tournait au vinaigre, il n'y aurait qu'à le refiler à la presse...

si ça éclatait, plus besoin de le traquer, ils auraient d'autres soucis !

il recopia son répertoire, sortit en mettant le feu à son appartement, sortit à la hâte, passa à la banque vider son compte, achetât un nouveau cellulaire, sous un faux nom, appela Ahmed, qui lui dit de passer à la cour des miracles 2 heures plus tard, avec une sacrée liasse de verte.

il alla donc mettre 2 dv-disc dans 2 consignes différentes, ne voulant en garder qu'une sur lui le temps d'avoir ses papiers et d'être ressorti du coupe-gorge. la première en consigne longue durée à code, et la seconde en consigne courte durée à code également, plus proche de la cour des miracles. dans cette consigne-là, il déposa aussi le reste d'argent dont il n'allait pas avoir besoin, bien sûr.

il descendit l'escalier, après plusieurs fouilles et autant de sales tronches inquiétantes, et finit dans le souterrain, dans une pièce ovale et humide, qui exhalait les pires odeurs de l'humanité.

Ahmed avait les faux papiers. il lui fila une photo que l'autre contre-colla et plastifia, tampon compris, et nuạm le paya.

il passa ensuite devant différentes étales, allant du snuff aux vaudou en passant par les armes, la dope et bien d'autres choses encor...

un type au fond de la salle était adossé à un pilier moisi, en cape noir. il avait la gueule de l'emploi, le teint du geek.

nuạm s'approcha et lui demanda ce qu'il proposait.
le type lui confirma qu'il faisait dans l'informatique.

nuạm évoqua le hacking, et l'autre lui dit que c'était pas son rayon, et d'aller voir Vindaa, le type là, au look rétro.

nuạm retraversa la salle aux 1000 yeux, sentant les regards de plus en plus accroché à son bomber, et s'approcha de Vindaa, à qui il expliqua que le type là bas semblait croire qu'il serait intéressé par une aspiration de données.

Vindaa lui demanda ce qu'il vendait, exactement.

- et si on parlait d'un scandale d'Etat ?
- quel genre ?
- le genre on paye d'abord, on sait ensuite.
- on pourrait le voir, si on payait ?
- bien entendu.

1/4 d'heure plus tard, il était dans une benne à ordure, tabassé à un cheveu de la mort, dépouillé du dv-disc, qu'il avait pourtant pris soin de glisser dans sa doublure de bomber, une cachette qu'il avait naïvement tenue pour sûre.

ils lui avaient laissé ses papiers, c'était déjà ça.

mais maintenant, qu'allait-il faire ?

il y réfléchirais dans le taxi pour l'hôpital,
et pendant qu'ils le recoudraient...

il allait ressembler au monstre de Frankenstein, après ça.
ça valait bien la peine de se faire faire des papiers crédibles...

il lui restait l'argent et 2 dv-disc...

tout le monde se retournait sur lui, dans la rue.
on pouvait même le suivre à la traine brunâtre sur le bitume sale.

il repassa par la consigne courte durée et interpela un taxi.

- l'hôpital, s'il vous plait.

le chauffeur marmonna un truc du genre je m'en serais douté... mais faites gaffe à mes sièges, par contre !

il fit attention...
Revenir en haut Aller en bas
 
http://www.cour-des-miracles.org
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» http://www.cour-des-miracles.org
» Villon ... Revu et corrigé !
» Le Disney Emblematic Objects Survival - [ARCHIVES 2014]
» AT La Cour des Miracles (Le Grimoire, Coll Mille Saisons)
» http://toi-memetusais.com

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: nuam-
Sauter vers: