Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 abonnement de 9 vies, renouvelables.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: abonnement de 9 vies, renouvelables.   Lun 5 Jan 2009 - 13:55

nuạm tua sa femme un jeudi matin, avant d'aller paisiblement pointer à l'usine de conditionnement cérébral, à 17 minutes d'une marche molle de son habitat modeste.

le lendemain, lorsqu'il s'éveilla, elle lui préparait des œufs brouillés.

il fut bien entendu saisi de la trouver encor là, après avoir emmuré son squelette pathétique dans le mur plein sud de son flambant appenti.

ce qui ne l'empêcha nullement de la bruler vive dans la chaudière antédiluvienne mais ô combien efficace de son sous-sol noirci.

quand le samedi matin, se levant, il remarqua bien malgré lui la marque imprimée de sa némésis sur l'oreiller mitoyen, il se leva d'un bond, mais ne la trouva nulle part. il se relaxa, pensant avoir mal fait son lit et ne sachant pas encor que la claude reviendrait sans tarder de son marché hebdomadaire.

c'est pourquoi il jardina clope au bec, nonchalamment, se montrant même inhabituellement jovial envers son voisinage, quelque peu surpris.

elle revint vers 11h00, et il s'en évanoui dans les tulipes, ce dont elle ne manqua pas, avec sa morgue coutumière, de lui faire par suite le reproche.

de guerre lasse, et quelque peu secoué par l'échec de ces deux premiers homicides, il ne savait plus quelle marche suivre, de celle des walkiries ou de celle des marins...

elle monta dans la chambre saumonée où il demeurait allongé et l'interrogea peu avant 13h00 sur son appétit. il lui vint alors l'idée de la manger, intégralement, afin qu'en l'absence de dépouille, son retour soit, pensait-il, définitivement compromis.

il lui fallut 4 jours pour tout débiter, cuisiner et congeler, et encor 1 semaine et demi pour tout digérer et déféquer de feu son épouse.

après cette dernière eut l'extrême mauvais gout de reparaitre, en fin d'après midi d'un samedi printanier, aussi fraiche qu'à l'accoutumée, rentrant de quelques emplettes où elle n'avait pas hésité à déposséder son maigre pécule si durement gagné à coups de pointeuses sentencieuses, et ce pour quelques oripeaux grotesques.

il se dit qu'elle devait, cette sale chatte de gouttière, cette bâtarde, cette harpie, cette sangsue, posséder à l'instar de l'animal sous lequel elle avait vu le jour selon l'astrologie chinoise dont elle était friande, posséder 9 vies, et que donc il lui faudrait la tuer encor 5 ou 6 fois - il avait de telles lacunes en calcul qu'il préférait tabler sur 6, par précaution.

cela fut fait et la lourdaude fut tour à tour empoisonnée, noyée, pendue, décapitée, disséquée et écrasée... il y avait maintenant des bouts de sa femme en décomposition un peu partout dans la maison, le jardin, et dans différents emplacements à travers la ville dortoir.

mais, sans faute, elle revint.

à telle point qu'il finit par s'en ouvrir à elle, ne pouvant envisager nul autre interlocuteur :

- tu es au courant que je t'ai déjà tué une dizaine de fois ?
- oui, évidemment, et d'ailleurs je ne comprend pas ton obstination.
- comment ça tu ne comprends pas ?
- non, je ne comprends pas.
- comment faut-il s'y prendre pour te tuer ?
- qu'est-ce que j'en sais, moi... tu es le seul à avoir essayé, et tu ne fais qu'échouer, ce qui de toi n'est pas si surprenant, en l'occurrence.
- et en plus tu me cherche, salope !
- parce que tu crois qu'il m'est encor possible d'avoir peur de toi, minable raté ?

il s'emporta mais cela ne servait à rien... il fallait se rendre à l'évidence, elle serait encor là le lendemain, quoi qu'il fasse.

c'est ainsi qu'il commença à l'ignorer, et elle en retour, à telle point que dans l'épais silence il eut été finalement difficile pour l'observateur le plus averti, 1 mois ou 2 plus tard, de déterminer qui des deux était le fantôme, et qui respirait encor.
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: abonnement de 9 vies, renouvelables.   Lun 5 Jan 2009 - 19:20

Ah voilà une gentille histoire comme je les aime !
Beaucoup d'humour et d'images parlantes, j'aime.

Les critiques (ben ouais, tu croyais quoi ?) :
Citation :
après cette dernière eut l'extrême mauvais gout de reparaitre, en fin d'après midi d'un samedi printanier, aussi fraiche qu'à l'accoutumée, rentrant de quelques emplettes elle n'avait pas hésité à déposséder son maigre pécule
bancale cette phrase. D'abord, le "après" carrément parlé, c'est dommage dans un tel texte. Tu aurais pu "malgré tout" ou "la semaine écoulée" ou autre.
Quant au "où" bien qu'il ne soit pas grammaticalement vraiment tout à fait incorrect (mais presque, hein) , il fait "chavais pas trop quel pronom on doit mettre". Tu pourrais avantageusement le remplacer par "durant lesquelles" voire encore mieux par "dont" plus littéraire.
Sinon, y'a des fautes comme dab. Et ton "encor" poétique qui chiotte un peu dans le contexte.

Il n'en reste pas moins que je n'ai pas boudé mon plaisir à cette lecture Smile
I enjoyed, eh oui !
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
 
abonnement de 9 vies, renouvelables.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Votre abonnement à Swisscom TV
» Résiliation de mon abonnement digital tv
» [AIDE] 3g sans abonnement
» Quel abonnement pour les chaînes françaises en HD ?
» [INFO] Arnaque abonnement SFR avec l'achat d'un HTC HD2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: nuam-
Sauter vers: