Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un concept: l'Humanisation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91113
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Un concept: l'Humanisation   Jeu 29 Jan 2009 - 13:42

Je n'ai pas invoqué la morale. Sur plusieurs réponses, j'ai l'impression que plusieurs confondent puisqu'on me le ressort.
J'ai dit : quand pas le choix et acculé. Ce qui n'a rien à voir avec la morale dont on nous a bourré le chou entre parents/église, mais tout à voir avec la conscience de conséquences de gestes que l'on peut faire, sur la vie d'autrui (je ne développerai pas, ce à quoi je pense m'étant personnel).

Tant qu'il y aura un bout de gras (même du gras maigre, même du gras famélique) à protéger, personne ne bougera, Farouche. On bouge vraiment quand y'a plus rien à perdre.
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Un concept: l'Humanisation   Jeu 29 Jan 2009 - 13:54

Citation :
Tant qu'il y aura un bout de gras (même du gras maigre, même du gras famélique) à protéger, personne ne bougera, Farouche. On bouge vraiment quand y'a plus rien à perdre.

Ben si on regarde l'état du monde selon vos critères, je me demande bien ce qu'il y a encore à perdre....

Tu sais bien que je ne suis pas catastrophiste, puisque je suis une utopiste AngeR

Plus on est dans la merde, plus renaissent la solidarité, la fraternité, plus les humains prennent conscience qu'ils sont de la même famille. De cela, je suis convaincue, je l'observe chaque jour, tandis que beaucoup s'obnubilent sur tout ce qui ne va pas, on en a déjà parlé,hein !
Mais ma position ne change pas pour autant : tant que nous aurons peur de changer, rien ne changera.
Je n'en ai pas spécialement envie (et oui, je préfère la méthode douce) mais je suis prête à mourir dans le fracas et le tonnerre d'une civilisation qui s'écroule pour un monde meilleur pour l'humanité.

Mais si je dis qu'il y a moyen de tout faire tomber sans fracas et sans tonnerre (le minimum en tout cas) personne ici ne me croira, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Un concept: l'Humanisation   Jeu 29 Jan 2009 - 14:33

S'il existait un moyen de le faire sans fracas, il serait connu et appliqué par ceux qui souffrent au quotidien, je pense.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Irma

avatar

Nombre de messages : 1495
Age : 52
Localisation : Agen
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Un concept: l'Humanisation   Jeu 29 Jan 2009 - 14:41

Revenir en haut Aller en bas
http://editions.la-librairie.org
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Un concept: l'Humanisation   Jeu 29 Jan 2009 - 14:54

Citation :
S'il existait un moyen de le faire sans fracas, il serait connu et appliqué par ceux qui souffrent au quotidien, je pense.

Sauf si la solution suppose une autre façon de penser le monde, tout autre.
(et romane : tout le monde souffre au quotidien, chacun à son échelle, tu le sais bien)

Il y a des gens qui font des efforts louables pour changer le système. Mais le problème est justement là : ils veulent le réformer, l'améliorer, le modifier.
J'admire leurs efforts. Ils sont comme mon ami Cyrano : "c'est encore plus beau quand c'est inutile" (je cite de mémoire, pardon si j'égratigne). Et il n'y a pas d'ironie dans mon discours. Je les admire vraiment pour leur courage et leur persévérance.

Il ne faut pas changer le système : il faut changer de système
La solution a laquelle je pense ne convainc qu'une minuscule portion d'humanité. Mais elle a le mérite d'être un concept entièrement nouveau. Une nouvelle porte, la certitude d'un vrai changement.
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Un concept: l'Humanisation   Jeu 29 Jan 2009 - 15:03

Evidemment que tant que nous persisterons à ne pas changer de système, on n'en sortira pas. Enfin pour moi, c'est évident.
Et le problème n'est pas là.
A mes yeux toujours, le système actuel est si bien ficelé ! D'un côté une poignée de financièrement grassouillets, qui ne sont pas prêts de lâcher le morceau, et pour cause, ils y perdraient ! Pas fous ! De l'autre, toute la palette des fortunes : les grosses, les moyennes, les petites, les sans.
Ceux qui en ont beaucoup, moyennement et petitement tiennent à ce qu'ils ont, comme à la prunelle de leurs yeux.
Tous, y compris les "sans", sont accro au système de consommation.
Les autres, ceux qui ont moins que rien et qui vivent dans la rue, crachent à la gueule du monde ou ne disent plus rien. Au pire, ils meurent.

Un autre système ? Mais voyons, ce serait compter sans ces détails (et pas les moindres)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Klimihi



Nombre de messages : 84
Age : 30
Localisation : Vagabond
Date d'inscription : 05/06/2008

MessageSujet: Re: Un concept: l'Humanisation   Jeu 29 Jan 2009 - 16:18

Et c'est dans ce cadre là que l'humanisation intervient. C'est une solution non violente, alternative, et individuel au système de marchandisation qu'on nous proposes. Et je dis bien Humanisation, et non vol. Car comme je l'ai expliqué au début et ensuite comme Nuam l'a développé, cela n'a rien à voir avec du vol.
De plus j'arrive toujours à me regarder devant un miroir après chaque humanisation.
C'est dans un contexte comme maintenant de désobéissance et de contestation du système que si beaucoup de gens se mettent à pratiquer l'humanisation, c'est susceptible d'apporter des changements positifs.
Or Romane, toi qui parle maintenant de changer le système, tu m'as quand même dit au début que si on extrapole l'humanisation ça risquait franchement de mettre en branle le dit système.
Bref, essayez de comprendre ce que j'ai expliqué depuis le début sur ce débat. Essayez de vous débarrasser de ce conditionnement bateau qui nous fait dire de manière presque naturel que voler, c'est mal quoi qu'il arrive.
Je ne demande pas à tous d'adhérer, mais au moins de comprendre en quoi l'humanisation n'est finalement pas mauvaise.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Un concept: l'Humanisation   Jeu 29 Jan 2009 - 16:41

Je comprends parfaitement ce que tu cherches à exprimer, et ce depuis ton premier post sur ce fil. Sauf que tant qu'à vouloir changer de système, autant tout mettre sur la table.

Or, si tu voles une marchandise parce que tu crèves de faim et que tu crèves du système actuel, mettons une boite de petits pois. Cette boîte, il va bien falloir se mettre dans la tête que là haut, ils vont la faire payer à quelqu'un, dans le but de ne pas creuser un déficit.

De même, imagine que tu viens de fabriquer un gâteau, ou un livre, ou ce que tu veux, et que quelqu'un vienne te le prendre alors qu'il ne lui était pas destiné, sous l'argument "humanisme". Toi, tu vois que t'as acheté les matières premières (ou tu les as fait pousser dans ton jardin, peu importe, tu t'es donné du mal), tu as pris le temps et l'énergie pour fabriquer cet objet ou cet aliment, et tu t'en voies privé par ce qu'un individu t'a déclaré que ce système n'est pas bon et qu'il faut en changer.

L'exemple est simpliste, mais il veut quand même dire ce qu'il veut dire : tu crois vraiment que les gros bonnets vont se laisser faire comme ça, toi ?

Imaginons que demain, toute la population vienne tranquillement dans les supermarchés et les dévalisent. Ben quoi, soit là haut ils vont le faire payer tôt ou tard en rattrapant sur d'autres produits, soit on t'envoie les flics casqués et matraque au poing, et de toute manière les médias diffuseront des infos mensongères, histoire d'enfoncer le clou. Les chaînes alimentaires -par exemple- cessent ? Ben voilà, les ouvriers ne bouffent plus. Les enfants crient faminent, . Tu penses vraiment que ça se passerait sans violence, comme une lettre à la poste ?

Pour manger, nous ne sommes plus autonomes (sauf peut-être si on a la chance d'habiter à la campagne, mais dans ce cas on n'est que partiellement autonome, tout le monde n'est pas propriétaire d'une ferme et d'un jardin, et on a besoin d'huile, de pain, de sel, etc. et tout ça ne se fait pas tout seul, et ceux qui fabriquent ça ne peuvent pas en même temps s'occuper de leur poulailler et de leur jardin), nous vivons massivement en ville.

Pour nous habiller, nous ne sommes pas autonomes. Au mieux, nous recyclons les vieilles fringues. M'étonnerait qu'on vive encore selon les méthodes de jadis. On se fait passer des fringues d'enfant en enfant, mais ne rêvons pas, la mode est là, et même les jeunes qui n'ont pas un rond arrivent à la suivre, et encore, quand il ne s'agit pas de marques qui coûtent la peau des fesses (et là je ne sais pas comment ils s'y prennent pour financer...)

Les loyers, on ne nous demande pas notre avis pour leur montant. Ni la caution, ni tout les charges. Si tu ne paies pas ton EDF, tu vas voir s'ils vont se gêner pour te couper ton électricité. Tu ne peux ni la rafler au passage, ni argumenter.

Pour nous déplacer, le pétrole... pas la peine d'en rajouter, on sait à peu près d'où il vient, et comment, et la qualité de notre influence sur son coût...

On passe aux loisirs ? Ben oui, les vacances. Trimer c'est bien, déprimer c'est parfait, se coller les grèves dans la tête aussi c'est super, et alors ? Ben alors quand t'arrives à 50 balais, puis 60, tu te dis : combien de temps il me reste ? T'en sais rien, mon pauvre, t'en sais rien, mais ce que tu veux, c'est au moins goûter la saveur d'un matin paisible, décompresser, te laver les neurones, reprendre des forces. Alors les loisirs se pointent et plus n'importe lesquels. Quel foyer n'a pas sa télé (prix d'achat + EDF + redevance + cerise sur le gâteau : bourrage de crâne). Les ordis se vendent à la pelle. Les campings se remplissent chaque été, mais faut pas croire, les locations moyennes aussi, et même les hôtels. Ils vont s'en passer, ceux-là ? Quant à ceux qui n'ont pas de vacances, ben ils ont le loisir d'y penser puisque la plupart du temps ils sont au chômage. Et qui dit chômage dit traîner, et qui dit traîner dit consommer, parce que je n'imagine pas que beaucoup de chômeurs restent assis devant la table de leur cuisine en laissant filer les heures, ils font forcément quelque chose, sauf qu'ils ne bossent pas, même si ça les démange, et même s'ils sont démotivés pour se trouver un job. Certains même en profitent.

Pour donner naissance à un bébé, ça coûte combien ? Tu vois les femmes accoucher toutes seules chez elles comme dans le temps ? Ben non. Faut dire que la mortalité a baissé, et qu'on y tient, à son bébé. On tient même à la femme qui lui donne naissance.

Pour mourir aussi, faut casquer. Tu ne crois pas que le bout de terre que tu vas squatter X années au cimetière, c'est gratuit. Ni les planches. Ni même le crématorium. Et puis ils bossent, ceux qui t'emportent là où t'as choisi que tu finiras. Ils ne vont pas bosser pour la gloire, hein.

Etc. Etc. Etc.

Changeons de système. On fait quoi ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Un concept: l'Humanisation   Jeu 29 Jan 2009 - 16:48

Ben, on commence par pas consommer comme des cons...y'a qua arrêter de bouffer en hiver comme si c'était toujours l'été..;je veux dire n'achetez pas leur tomates de merde...;et bientôt vous verrez qu'ils ne nous vendrons plus leur merde....Ils sont prêt à tout pour que nous soyons consommateurs..;alors je vous en prie, consommons dans notre interrêt...

exigeons une bouffe le plus naturelle possible en ne consommant plus leurs conneries....( et pour ceux qui on la malchance d'être dans de grandes agglomération....achetez des légumes de saisons....c'est bon, la soupe l'hiver, avec des fayots, du chou, des carottes, des navets , un bout de confit ou de lard....et manger de la ratatouille l'été....si tout le monde fait ça, ils seront bien obligés de changer ( pour vendre)......
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Un concept: l'Humanisation   Jeu 29 Jan 2009 - 16:53

Je me mêle peut-être de ce qui ne me regarde pas, mais ce qui me gêne dans ton système, Klimihi, c'est le côté totalement individualiste et "invisible" du truc.
Par exemple, je trouverais ça beaucoup plus efficace si tu proposais des opérations "vidage de rayons". Tout le monde se retrouverait au trou, mais ça aurait un impact dans l'esprit des gens. Un peu comme ce qui a été fait pour les plantations OGM.
Ce que toi tu fais, c'est comme si ça n'existait pas dans un système comme le nôtre. C'est un peu comme pisser dans un violon. Avec les conséquences tout aussi sournoises qui ont déjà été exposées dans les précédents mails.
Changer le système signifie le faire sur la base d'une grande solidarité, et non d'actes isolés.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Un concept: l'Humanisation   Jeu 29 Jan 2009 - 17:08

Salut lucaerne ! Heureuse de te voir pousser la porte de LU, qui, tu l'auras compris, me prend pas mal de temps. Ça fait vraiment plaisir de te voir parmi nous. Wink
Tu as de quoi faire, nous nous triturons les neurones dans tous les sens, dans tous les coins de LU. Je vois que tu commences par entrer dans le vif du sujet : bienvenue.

D'accord aussi sur la nécessité de solidarité et de fraternité. Ce qui raccroche avec ma réponse à Vilain, au sujet de l'éducation ;


@ Vilain : perso, ça ne change pas grand chose puisque je n'ai pas l'habitude d'acheter des pêches en décembre. Ceci dit, il est évident que toute une éducation alimentaire est à refaire. Toute une éducation tout court, d'ailleurs. Et qui la dispense ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Un concept: l'Humanisation   Jeu 29 Jan 2009 - 17:10

Je comprends votre indignation mais je désapprouve vos méthodes. Je ne pense pas comme Farouche qu’il faille ni changer le système ni changer de système. Je crois que mon système, celui que j’ai depuis cinquante ans est le bon. D’ailleurs depuis deux ans que je grossis, il prend force d’inertie. Beaucoup, ces dernières années ont cru souscrire à des lendemains qui chantent pour dépasser la crise. Tour à tour, le communisme, les fascismes, toutes sortes d’espérances qui conduisent l’humanité tout droit dans le mur. Aujourd’hui, c’est juste le tour du capitalisme que de nous montrer sa monstruosité.
Je crois personnellement que je serais toujours généreux avec mon voisin, mais pas trop, que le commerce qu’il me proposera, j’en dirai deux mots aux gens du quartier. Qu’il existe ainsi autour de moi une micro économie suffisante et prête à prospérer et que, personnellement, je n’ai pas besoin de la mondialisation. Je n’ai guère besoin de cause pour vivre. J’ai un salaire, des charentaises et je suis un occidental.
En disant cela, je m’aperçois déjà que je suis vieux. J’espère beaucoup dans la révolte de nos enfants tout en rechignant à l’idée qu’ils partent tous à la guerre. Pourtant, s’ils gagnaient ? Imaginez l’utopie.
Aujourd’hui, voler les voleurs, c’est synonyme de retarder les TGVs. Toute cette industrie qui laisse sur le bas-côté, des milliers de va-nu-pieds.
Alors, en ce qui concerne les jeunes, je ne leur emboîterais pas le pas. Ce monde est désormais le leur.
J’envie juste leur combat.
Revenir en haut Aller en bas
Klimihi



Nombre de messages : 84
Age : 30
Localisation : Vagabond
Date d'inscription : 05/06/2008

MessageSujet: Re: Un concept: l'Humanisation   Jeu 29 Jan 2009 - 20:15

Citation :
Je me mêle peut-être de ce qui ne me regarde pas, mais ce qui me gêne dans ton système, Klimihi, c'est le côté totalement individualiste et "invisible" du truc.
Par exemple, je trouverais ça beaucoup plus efficace si tu proposais des opérations "vidage de rayons". Tout le monde se retrouverait au trou, mais ça aurait un impact dans l'esprit des gens. Un peu comme ce qui a été fait pour les plantations OGM.
Ce que toi tu fais, c'est comme si ça n'existait pas dans un système comme le nôtre. C'est un peu comme pisser dans un violon. Avec les conséquences tout aussi sournoises qui ont déjà été exposées dans les précédents mails.
Changer le système signifie le faire sur la base d'une grande solidarité, et non d'actes isolés.

Complètement d'accord avec toi.

Citation :
Ben, on commence par pas consommer comme des cons...y'a qua arrêter de bouffer en hiver comme si c'était toujours l'été..;je veux dire n'achetez pas leur tomates de merde...;et bientôt vous verrez qu'ils ne nous vendrons plus leur merde....Ils sont prêt à tout pour que nous soyons consommateurs..;alors je vous en prie, consommons dans notre interrêt...

exigeons une bouffe le plus naturelle possible en ne consommant plus leurs conneries....( et pour ceux qui on la malchance d'être dans de grandes agglomération....achetez des légumes de saisons....c'est bon, la soupe l'hiver, avec des fayots, du chou, des carottes, des navets , un bout de confit ou de lard....et manger de la ratatouille l'été....si tout le monde fait ça, ils seront bien obligés de changer ( pour vendre)......

Complètement d'accord avec toi bis !

Non mais mon combat dans la vie et ma désobéissance civile ne se limite pas à l'humanisation. j'essaie d'adopter au mieux un mode de vie en harmonie avec la terre.
Ne pas manger de légume d'été en hivers, je suis d'accord, faire du vidage de rayon en groupe je suis d'accord aussi !
L'humanisation est un moyen en plus de tout ce qu'on pourra trouver pour contester le système et mettre en place de vrais gestes. Parce que c'est facile de refaire le monde, mais appliquer des choses à notre échelle c'est plus dur. Et surtout c'est très facile de dire que ça sert à rien on y arrivera pas.
Aujourd'hui je suis aller à la manif, je pense que ça sert pas à grand choses car c'était tout calme et le président avait d'emblée dit que rien ne serait changer. Mais ça fait du nombre. Plus nous sommes nombreux dans ce genre de mouvement et plus les grands de ce monde ainsi que les média doivent le prendre en compte.
Bref, si le plus de personne possible se mettent à changer leur manière de consommer, si le plus de personne possible humanise quand ils en ont besoin, le nombre fera la force.
Je ne suis pas égoïste, je tente de participer à mon échelle à l'instauration d'une autre société. Une société au service de l'humanité et de la Terre. Et non un système au service de lui même.
Vous pouvez dire que ça sert à rien de faire ça. Mais ça c'est réellement pisser dans un violon.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Un concept: l'Humanisation   Jeu 29 Jan 2009 - 22:41

J'ai ouvert un fil, hier soir, c'est ici.
http://liensutiles.forumactif.com/societe-f51/la-mal-bouffe-consequence-de-la-crise-economique-t16477.htm

Il veut bien dire ce qu'il veut dire, qu'en penses-tu ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Un concept: l'Humanisation   Ven 30 Jan 2009 - 9:59

bien...

Vilain soulève un point intéressant : l'exotisme du hors saison, qui induit la culture sous serre et des transports longue distance, des couts pour le consommateurs déraisonnés... de là, je propose que nous établissions un calendrier alimentaire raisonné...

pour les légumes, les fruits,

mais aussi pour les produits fromagers, la viande, le poisson...

qui s'accorde avec les meilleurs saisons économiques et gustatives de chaque produit...

et même des idées-recettes... non ?

(de quoi faire un nouveau fil, me semble-t-il,

pour en arriver à une synthèse à afficher sur nos frigos et placards.



autre point intéressant, et non des moindres...

semble se dessiner un consensus sur l'urgence à penser une civilisation différente, qui permettrait un dépassement de tous les dysfonctionnement que présente nos sociétés actuelles...

bien, très bien...

reste à délimiter avenir possible et utopie,

reste à proposer, décrire, montrer ce que cela pourrait être, concrètement...

de quoi faire un fil de plus, non ?
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Un concept: l'Humanisation   Ven 30 Jan 2009 - 11:18

nuam a écrit:
de quoi faire un fil de plus, non ?
Un fil ? Un forum entier plutôt !!! Mais peut-être vaut-il mieux faire à son échelle, dans des associations par exemple. C'est probablement plus utile et en tout cas, plus gratifiant.
Même si j'aime les conversations à refaire le monde jusqu'au petit matin, mais avec un bon saucisson (de pays !) et une bonne bouteille de vin (de pays !). Et du fromage aussi, d'accord Romane !
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Klimihi



Nombre de messages : 84
Age : 30
Localisation : Vagabond
Date d'inscription : 05/06/2008

MessageSujet: Re: Un concept: l'Humanisation   Ven 30 Jan 2009 - 11:43

Citation :
J'ai ouvert un fil, hier soir, c'est ici.
http://liensutiles.forumactif.com/societe-f51/la-mal-bouffe-consequence-de-la-crise-economique-t16477.htm

Il veut bien dire ce qu'il veut dire, qu'en penses-tu ?

Oh finalement plus de gens que je ne le croyais se sont laissés convaincre par l'Humanisation Wink

Non serieusement, si les grandes surfaces prennent un vieux coup dans les dents, je me réjouis!
Faut pas oublier qu'à une époque en France, les denrés pas cher ça a existé. Il y avait des marchés tous les jours, du matin au soir. Puis petit à petit, les supermarché sont apparus. Puis avec eux des publicités mensongères et virulentes pour attirer le chalan. Genre (le lait s'il est pas comme ça c'est mal vous mourrez tous d'une atroce maladie, vos enfants perdront leurs yeux etc etc).
Les grandes surfaces sont maintenant un monopole. Elles se concurences faussement car se partagent les zones geographiquements de mannière entendus. Breeeeef oui si tu ouvres un fil Nuam, j'y participerais.
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Un concept: l'Humanisation   Ven 30 Jan 2009 - 14:18

Sauf qu'aujourd'hui, c'est plus cher sur les marchés que dans les grandes surfaces. Le monde à l'envers !
Après, c'est sûr que si on a les moyens, les petits magasins et les marchés, c'est plus sympa. On finit par connaître qui fait pousser ses carottes et ses navets et qui fabrique ses fromages (encore les fromages !).
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un concept: l'Humanisation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un concept: l'Humanisation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Dumbo l'éléphant volant
» [Débat] Dessins animés personnages humains ou animaux humanisés?
» Bleach 556
» Humanisation des personnages de MLP : pour ou contre?
» [Humanisation] Pourquoi Twala est souvent représentée basanée?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: