Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 HADOPI - Le Net en France : black-out

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91099
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Jeu 11 Fév 2010 - 18:58

Je verse ton post dans le fil déjà ouvert.

Ouaips, peut-être que nous pourrions être défendus par des élus, puisque s'ils sont élus, ils le sont aussi pour nous défendre, contre ceux qui pensent qu'ils le sont pour nous maintenir à leur bon vouloir...
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Mer 12 Mai 2010 - 12:48

Vice de procédure ?

http://www.numerama.com/magazine/15691-recours-contre-hadopi-il-semble-que-le-vice-de-procedure-soit-avere.html

Je m'interroge sur la suite...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Lun 14 Juin 2010 - 17:52

Résumé :

Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Lun 14 Juin 2010 - 20:13

Merci JoK. Très clair et "éducatif".
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Jeu 17 Juin 2010 - 10:02

raaah, je n'avais pas vu la suite du fil. Et crotte, je ne peux pas regarder la vidéo ce matin !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Jeu 12 Aoû 2010 - 15:50

Décidément, je me l'adore ce Benjamin Bayard...

http://blog.fdn.fr/post/2010/08/11/Refere-suspension-sur-le-decret-2010-872
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Jeu 12 Aoû 2010 - 16:34

En clair, on a le droit de quoi, et pas le droit de quoi, aujourd'hui, pour l'instant, là, en ce moment ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Jeu 12 Aoû 2010 - 17:03

Tu n'as pas le droit de télécharger via peer2peer des œuvres soumises à droits d'auteur et droits voisins, ça concerne la musique, les films, les livres et probablement les BD. C'est illégal.

Tu as le droit de te faire arnaquer en achetant des morceaux de musique, films, livres et BD sur les plate-forme officielles, telles la FNAC, Virgin, Amazon et autres.

Tu n'as pas le droit de mettre à disposition du public ces mêmes œuvres soumises à droits.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Jeu 12 Aoû 2010 - 17:06

Ah bon. Ben alors, décret ou pas décret, on n'a pas le droit.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Jeu 12 Aoû 2010 - 17:18

Pas si simple en fait. Si tu as bien lu le billet, toute la procédure devient caduque si le conseil d'état donne raison à Bayard.

Citation :
Du coup, si nous avions gain de cause devant le Conseil d'État, et que le décret 2010-236 soit annulé, alors, forcément, le 2010-872 deviendrait inapplicable, puisque les ayants droits ne pourraient plus saisir la CPD, et la CPD ne pourrait plus demander d'information aux FAI.

Dans les faits, ça nous ramène à la situation d'avant Hadopi. Les internautes ne peuvent plus se faire identifier clairement à travers leur IP (adresse réseau du fournisseur Internet).
L'internaute n'est plus présumé coupable, mais innocent jusqu'à preuve du contraire devant un tribunal.

Les mandataires des ayant droit (donc toutes les maisons de disques, sacem et autres) font collecter des IP d'internautes français. Cette collecte faite, ils transmettent ça à la Hadopi, qui donnera suite ou pas. Or pour donner suite, il va leur falloir un nom et une adresse email officielle. C'est ici que se trouve le point litigieux.
Si le décret s'avère illégal, la hadopi ne peut pas demander au fournisseur d'accès d'identifier l'internaute, et ça bloque la machine si parfaitement organisée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Jeu 12 Aoû 2010 - 17:21

On n'a jamais eu le droit.
Aujourd'hui, on risque gros si on se fait prendre.

Mais franchement Hadopi ne va rien changé à la donne.

Le peer-to-peer est risqué.
On ne risque rien si passe par des hébergeurs de fichiers comme rapidshare, megaupload, hotfile, uploading...

On peut déjà surfer avec une connexion entièrement cryptée (https://www.ipredator.se/?lang=en)

Encore de l'argent public jeté par les fenêtres.
Revenir en haut Aller en bas
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Sam 21 Aoû 2010 - 11:37

Publié sous contrat Creative Commons, je le republie sous cette même licence.

Citation :

Piratage ou usage commun ?

Lorsqu’on parle de la loi Hadopi, c’est souvent pour mettre en évidence son caractère inapplicable ou pour dénoncer son atteinte aux libertés fondamentales. Il me semble que beaucoup sont d’accord pour « lutter contre le piratage, mais pas comme ça ». C’est ce que je pensais avant.

Pour une fois, je voudrais évoquer les fondements mêmes de la guerre contre le partage, le « fléau » qu’elle s’est donné comme objectif de combattre. Je vous livre donc mes quelques réflexions sur ce qui est appelé piratage.

Un peu de science-fiction

Supposons qu’on invente une machine capable de dupliquer les objets matériels, accessible à tous. Plus personne ne serait pauvre, plus personne ne mourrait de faim : il suffirait de dupliquer les oranges, les baguettes de pain, etc. Les bases de l’économie de la distribution seraient totalement ruinées. Les industries alimentaires, textiles, automobiles… crieraient au scandale : tout le monde serait capable de copier la voiture de son voisin. D’ailleurs, que deviendrait l’argent ? Tout le monde pourrait dupliquer ses billets et ses pièces…

De la même manière, si demain on inventait un téléporteur permettant à chacun de se déplacer d’un point du globe à un point autre instantanément et gratuitement, que deviendraient les entreprises de transport, les constructeurs automobiles et les stations-services ? Sensibiliserions-nous la population sur les ravages des téléporteurs, en la culpabilisant de faire perdre des emplois à la SNCF ou chez Air France ?

Faudrait-il nier les avantages induits par ces évolutions, et tenter à tout prix de les restreindre ou de les interdire, en traitant de pirates ceux qui copient une orange ou qui « volent » la SNCF en se téléportant ? Faudrait-il distinguer la « téléportation légale », celle qui ne se ferait que de gare en gare après l’achat d’un ticket, de la « téléportation illégale », qu’on pourrait utiliser n’importe où gratuitement et sans contraintes ? D’ailleurs, comment pourrait-on contrôler que personne ne se téléporterait pas « illégalement » sans instaurer une surveillance généralisée de la population ?

Mettrions-nous tout ceci en place afin de préserver les modèles économiques en place dans le monde d’avant ces innovations ?

Ou alors faudrait-il réfléchir à une société adaptée à cette (r)évolution ?

Internet

Internet est à la fois un copieur et un téléporteur : il permet de dupliquer à distance !

Ce n’est pas un supermarché géant, ni un gadget pour geeks, ni un outil qui ne sert qu’à consulter les résultats sportifs… C’est beaucoup plus que cela ! C’est sans doute l’invention qui modifie le plus en profondeur la société en si peu de temps. Mais vu que c’est le sujet de ce billet, je ne vais parler que de la toute petite partie qui concerne l’accès à la culture « sous copyright ».

Valeur

La dématérialisation a permis à tous de copier, car un contenu numérique est intrinsèquement copiable, gratuitement. Vendre de la copie dans un tel environnement est suicidaire. Ce qui pose problème, c’est que justement c’était le modèle économique du monde matériel, donc tout est remis en cause. Avant, il fallait passer par les distributeurs pour obtenir une copie, plus maintenant.

On est dans le même cas qu’avec le téléporteur : il serait illusoire de vendre un déplacement en avion ou en train. On pourrait faire toutes les sensibilisations du monde, en expliquant qu’en se téléportant gratuitement on va faire perdre des emplois à la SNCF et chez Air France, la valeur d’un « déplacement » serait intrinsèquement nulle, ce serait invendable.

Ce qui a de la valeur, c’est l’œuvre en elle-même (cette valeur n’est d’ailleurs pas forcément essentiellement monétaire), ce n’est pas son support. Le problème, c’est que financer l’œuvre en elle-même est délicat. Jusqu’ici, dans le monde matériel, l’œuvre était forcément fixée sur un support (un livre par exemple, ou un CD), il suffisait donc de faire payer le support, et l’œuvre était payée (le créateur n’en touchait qu’une toute petite partie, mais ça c’est une autre histoire)… On évitait donc le problème en vendant chaque instance de l’œuvre, plutôt que de financer l’œuvre.

Mais Internet a fondamentalement redéfini les règles : il a clairement séparé œuvre et support (de la même manière qu’un téléporteur redéfinirait les règles physiques dans notre société). Faire payer le support n’est donc plus pertinent. De plus, cette séparation permet à l’œuvre d’être dupliquable à l’infini et gratuitement par tous. La décorrélation entre l’acquisition d’une nouvelle copie et son financement est donc inéluctable.

Cette séparation est déjà en place depuis plusieurs années : chacun peut obtenir une nouvelle copie d’une œuvre dématérialisée sans pour autant la payer. Ce qu’il faut, c’est financer la création, pas interdire les copies ! Rien ne justifie que les œuvres soient payées par la vente à l’unité de copies. D’ailleurs, quand on entend « il faut acheter les albums pour que les créateurs soient rémunérés », on pourrait également dire « il faut acheter les émissions pour que les animateurs TV soient rémunérés ». On voit bien que le travail n’a pas à être rémunéré par l’accès unitaire de chacun au fruit de ce travail… Copier n’est pas voler. Partager non plus.

Transition

Mais la transition est brutale, beaucoup trop brutale pour avoir le temps de mettre en place des mesures justes et adaptées. Pas pour l’enrayer, mais pour l’accompagner. Du coup, le choix qui est fait pour l’instant est de tenter d’empêcher cette révolution qui a déjà eu lieu. C’est voué à l’échec.

Rien n’est fait pour résoudre le problème. Au contraire, tout est mis en œuvre pour tenter de réassocier œuvre et support (support qui a la caractéristique de ne pas être copiable gratuitement, même s’il est virtuel comme avec les DRM), plutôt que de profiter de l’immense opportunité de la diffusion illimitée des œuvres (plusieurs études montrent d’ailleurs que le partage de fichiers a un effet global positif sur l’économie). Des campagnes de propagande, maintenant inscrites dans la loi pour expliquer aux petits enfants dans les écoles, veulent faire croire que partager, c’est mal, que ça détruit la création, alors qu’au contraire ça la diffuse et la fait vivre.

Financement

Mais il faut un modèle pour financer cette création. Que ça soit la licence globale, la SARD ou autre… Je n’ai pas LA solution. J’en ai juste la principale caractéristique : le financement doit être décorrélé de la vente unitaire de copies. Évidemment, les principales entreprises à se battre contre cette évolution sont celles qui vivent en vendant des copies. Mais a-t-on fait une loi pour sauver les vendeurs de lampes à huile quand l’électricité est arrivée ?

Peut-être trouvez-vous les propositions alternatives irréalistes ou stupides. Mais que pensez-vous alors de baser un modèle économique sur la vente de quelque chose qui est accessible à tous gratuitement, la copie ?

Hadopi pédagogique ?

Voilà ce que m’a appris la loi Hadopi sur le « piratage ». Avant je pensais que le « piratage », c’était mal, mais que c’était difficilement réversible car très répandu (« et puis après tout, tout le monde le fait »). Maintenant, j’ai compris que ce qui est appelé « piratage » n’est autre que l’usage commun des œuvres dans une société où la révolution numérique aurait été prise en compte, l’usage normal qui rencontre la résistance des modèles d’avant la dématérialisation…

Comme quoi, Albanel avait raison, la loi Hadopi a bien été pédagogique !

Références

Si vous vous intéressez un peu au sujet, mon analyse n’a sans doute pas grand chose d’original. Ça ne m’empêche pas de la partager, et puis après tout, tout travail création n’est-il pas un dérivé ?

Je vous recommande principalement, si ce n’est pas déjà fait, la lecture du livre Confessions d’un voleur, écrit par Laurent Chemla en 2002, mais qui est on ne peut plus d’actualité. C’est d’après moi une référence ! Il est disponible en version papier mais également en accès libre dans les formats ouverts qui vont bien (mais pas sous licence libre).

Pour l’anecdote, j’ai commandé la version papier (comme quoi, on peut acheter quelque chose de gratuit), mais je ne l’ai pas encore reçue car « la poste n’a pas pu localiser mon adresse ». Le filtrage d’Internet aurait-il des effets de bord jusqu’à dans le monde physique ?

Source : http://blog.rom1v.com/2010/08/piratage-ou-usage-commun/

Je vous recommande fortement la lecture de ce billet, c'est très instructif !!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Ven 24 Sep 2010 - 0:19

http://www.begeek.fr/hadopi-lance-les-premiers-noms-livres-21710

eh ouais !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Ven 8 Oct 2010 - 20:23

Vous voulez comprendre ACTA ? C'est un "poil" poussé, mais à peine.



Ah oui, on parle aussi de hadopi dans ce fil, alors un peu de lecture/humour ?

http://www.contrepoints.org/2010/10/08/3245-free-contre-le-zombie-hadopi*
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Sam 9 Oct 2010 - 0:24

D'après la vidéo, il semble que nous arriverons devant un mur, point barre.
Ok.
Donc si d'aventure on ne pouvait plus rien dire ni échanger ni même s'informer, si l'expression se réduisait à peau de chagrin, je ne vois pas à quoi nous servirait notre ordinateur.
Il faudra les jeter, inutiles et vides.

Tant mieux.
Je vois d'ici les pertes commerciales.
Tant mieux.

Il restera les livres, le téléphone, les lettres postales, les trains, les voitures, les avions.

Et merde aux cons.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Sam 9 Oct 2010 - 21:44

Ca commence à bouger, et surtout à comprendre. (En rouge des liens)

Citation :
Hier, dans le Figaro papier (payant), a été publié un article décrivant de façon claire et nette, et avec impartialité, l’état des lieux de ce que le Figaro nomme lui même «la bataille d’Hadopi».

http://fr.readwriteweb.com/2010/10/09/a-la-une/jour-figaro-lch-sarkozy-sur-hadopi/
Revenir en haut Aller en bas
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Sam 9 Oct 2010 - 22:07

Un autre petit lien...

http://www.ourdeclaration.net/

Vous remarquerez le lien "texte déclaration".

Et allez, tant qu'on y est... Le blog de Bluettouf. Il y a des tonnes d'infos véridiques.

http://bluetouff.com/2010/10/07/internet-civilise/
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Dim 10 Oct 2010 - 0:24

Celui-ci est plus clairement énoncé pour les néophytes que nous sommes, je trouve.
http://www.lemonde.fr/technologies/article/2010/10/08/la-procedure-d-hadopi-a-ete-faite-a-la-va-vite-sans-penser-aux-consequences_1422715_651865.html

Car il ne faut pas oublier que les trois quart des internautes ne pipent que dalle à tout ce fatras. A moins d'un décodage scrupuleusement établi par quelqu'un de calé sachant traduire simplement, je ne vois pas comment les gens pourraient piger sans se faire des noeuds au cerveau...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Dim 10 Oct 2010 - 0:50

Le readwriteweb est clair je trouve
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Dim 10 Oct 2010 - 1:35

Oui mais toi tu as le nez dedans, et pire, tu es carrément immergé. Pas moi...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Dim 10 Oct 2010 - 17:48

Un papier intéressant (selon moi)

Hadopi rime avec hypocrisie…


Je dois bien l’avouer, je suis un gros floodeur sur Facebook… J’ai tendance à relayer un grand nombre d’articles me plaisant ou parlant du PP, de moi et du combat Hadopi en général… Je pensais donc que mes quelques amis avaient compris en quoi cette belle loi qu’est Hadopi est dangereuse inadaptée et surtout hypocrite… Et bien non !

Ce matin j’ai eu la joie de découvrir qu’un ami était pro-hadopi par un message auquel je me suis empressé de répondre et que j’ai publié sur Twitter :

Citation :
Vive la loi HADOPI …. Allez acheter bande de voleur …

Il faut bien comprendre deux choses par rapport à la Hadopi : elle ne se préoccupe pas un seul instant des artistes et la mise en opposition des artistes et de leur public est dangereuse pour tous !

La Hadopi ne se préoccupe pas des artistes


Ai-je bien besoin de préciser ce point ? Sur les 12 millions d’euros de budget pas un euro ne va tomber dans la poche des artistes. En lieu et place de cela, qui pourrait être intéressant pour soutenir une industrie soit-disant en crise (oui oui on attend toujours des preuves de cela…).

La Hadopi ne dialogue même pas avec les ayants-droits, ce qui est le boulot de TMG, une entreprise privée à qui l’on donne des droits de police du net et qui est à la solde des ayants-droits (aka des maisons de disques et des producteurs hein, pas des artistes). La hadopi de son côté ne fait qu’envoyer des spams de façon tout à fait obscure sans se soucier un instant de la véracité des relevés effectués par TMG.

Des audits de cette société sont prévus… Il parait… En attendant on a affaire à une Haute Autorité qui fait confiance aveuglément à une société privée à la solde d’intérêts privés pour aller jusqu’à des sanctions de catégorie 5 !

La Hadopi a ouvert un dialogue avec ses opposants, j’ai par exemple été reçu en qualité de porte parole du PP dans leurs locaux pour exprimer mon point de vue et surtout celui du PP. Il serait intéressant qu’elle prenne aussi le temps de recevoir des artistes qui sortent du système de lavage de cerveau des majors et qui puissent donner leur réel avis dont la Hadopi pourrait tenir compte (je pense par exemple à Oxmo Puccino qui s’est exprimé sur le Nouvel Obs – si tu lis ça Oxmo, bravo !)

Certains auront envie de me rétorquer que par rebond en protégeant les intérêts des majors on protège ceux des artistes. Mathématiquement oui, idéologiquement non. Si demain je me fais engueuler par Universal (et par engueulé je veux dire couper mon accès au net pendant un mois et devoir payer 1.500€ d’amende) parce que j’ai téléchargé du Zazie (héhé c’est marrant de faire un article avec que des artistes que je n’écoute pas) pensez vous que je vais continuer à apprécier cette artiste et à vouloir acheter sa musique ou aller à ses concerts ?!

Ce qui nous amène à mon second point :

Mettre en opposition l’artiste et son public ? WTF !


La question est de définir ce qui fait de l’artiste un artiste ? Son art ou son succès ?

La bonne réponse est son art, chez Universal on vous répondra son succès… On va donc partir sur ce second postulat et traiter la réalité des choses juste après.

En admettant donc que l’on est artiste si l’on rencontre un certain succès auprès du public le fait de s’attaquer à ce même public, qu’il paye ou non, est stupide dans bien des aspects : quelqu’un qui télécharge un CD viendra peut-être plus facilement à un concert que s’il ne connait pas la musique, quelqu’un qui télécharge un film aura plus de chances de lâcher 20€ à la sortie du DVD parce qu’il a aimé le film et n’a pas déjà payé 10€ pour le voir au cinéma, … Le partage n’est pas un frein à la culture ou à son financement : il est un moteur incontestable de la culture (qui a les moyens aujourd’hui de remplir un ipod 64Go légalement ?) et un moteur indirect du financement de cette même culture !

Alors pourquoi les majors luttent elles comme cela contre des moulins à vent ? Tout simplement parce qu’elles en sont obligées pour continuer à contrôler un business qui leur échappe !

Aujourd’hui les majors n’ont plus aucune légitimité à part de faire goulot d’étranglement en conservant la main mise sur les radios et les sociétés de diffusion autres par un choix méthodique de ce que vous devez écouter… C’est la SACEM qui décide aujourd’hui de ce que vous écouterez demain ! Alors, oui c’est tant mieux pour la centaine d’artistes qui ont le feu vert de cette société mais, pour les autres, c’est démerde toi !

Ce qui nous amène à considérer le fait que ce qui fait l’artiste est son talent et pas son évaluation en tant que bankable par une société qui décide de qui est connu ou non.

Dans un monde idéal (dans quelques années en fait) ce ne sont pas les choix d’une société qui s’engraisse sur le marché de la culture qui feront votre culture, mais le talent réel de l’artiste, plébiscité par son public. Aka plus un artiste plait et plus il a de succès… C’est con, mais c’est bien loin d’être le cas actuellement.

Dans ce schéma pourtant enfantin et qui n’est rendu possible que par le réseau formidable qu’est Internet (réseau que les majors veulent, comme par hasard, contrôler) l’opposition d’un artiste et de son public signifie la mort de l’artiste… Cela ne veut pas dire que l’artiste ait à se conformer aux moindres désirs de ses fans et produire la même soupe commerciale que nous servent les majors actuellement, cela veut dire que si un artiste se constitue une base de fans en faisant ce qu’il aime faire il ne doit pas pour autant en oublier son public qui aime la même chose que lui et qui l’a aidé à devenir ce qu’il est et à, potentiellement, vivre de ce qu’il produit.

Dans tous les schémas possibles et imaginables l’opposition entre un artiste et son public est néfaste à l’ensemble de la culture. Et c’est précisément une part de la mission de la Hadopi que de mettre en place ce type de comportements sous couvert de protéger l’industrie du divertissement et surement pas la culture !

Source : http://www.paulds.fr/2010/10/hadopi-rime-avec-hypocrisie/
Blog de Paul Da Silva
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Lun 11 Oct 2010 - 0:36

Moi, ce que je redoute le plus, c'est que l'expansion de l'expression au-delà des frontières et partout sur le territoire, défrise tellement les gouvernements, qu'ils n'hésiteraient pas à la saper pour de bon. Et là, tu vois, ce serait la soumission totale.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1070
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Mer 13 Oct 2010 - 0:51

Soumission ? Connais pas !
Pour moi, ceux qui veulent tout voir, tout savoir tout ficher, eh bien se retrouvent sans plus rien savoir, sans plus rien voir, et il se font ch....
le problème avec cette nouvelle loi HADOPI 2 c'est qu'elle est aisément contournable, mais ne me demandez pas, même pas en privé, je ne saurais vous dire.

Et que ceux qui ont des activités pédophiles et terroristes, trouveront toujours le moyen de se dissimuler encore plus.

Plus il y a de répression plus il y a du foutage de gueule. Dans les deux sens.

Et bien sûr c'est, et un grand nombre de personnes s'en sont rendues compte, un moyen d'interdire la liberté d'expression, surtout contre ceux et celles qui sont contre le gouvernement.

Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Mer 13 Oct 2010 - 0:55

L'infréquentable a écrit:
Soumission ? Connais pas !
Pour moi, ceux qui veulent tout voir, tout savoir tout ficher, eh bien se retrouvent sans plus rien savoir, sans plus rien voir, et il se font ch....
le problème avec cette nouvelle loi HADOPI 2 c'est qu'elle est aisément contournable, mais ne me demandez pas, même pas en privé, je ne saurais vous dire.

Et que ceux qui ont des activités pédophiles et terroristes, trouveront toujours le moyen de se dissimuler encore plus.

Plus il y a de répression plus il y a du foutage de gueule. Dans les deux sens.

Et bien sûr c'est, et un grand nombre de personnes s'en sont rendues compte, un moyen d'interdire la liberté d'expression, surtout contre ceux et celles qui sont contre le gouvernement.



Parfaitement exact..;D'ailleurs, je le démontre là...http://liensutiles.forumactif.com/vilain-f70/faut-ce-qu-il-faut-t15960.htm
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Mer 13 Oct 2010 - 14:08

Evidement que c'est un moyen d'entraver la liberté d'expression!

Qui peut encore être dupe? Les gouvernements, TOUS les gouvernements se contrefichent des artistes, enfin des vrais créateurs et même s'en méfient.
Mais ils vont pas dire "On veut vous contrôler VOUS, vous empêcher de vous exprimer, d'échanger, de réfléchir..." Alors ils prennent des prétextes comme le terrorisme, ceux qui gouvernent devraient remercier les terroristes qui leur offrent sur un plateau d'argent des motifs pour réduire les libertés individuelles au nom de la sécurité.
Ou les droits des artistes, ou... la liberté du net leur file des boutons, ils chercheront toujours un truc apparement acceptable pour nous faire taire!
Revenir en haut Aller en bas
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Ven 15 Oct 2010 - 21:13

Une bonne nouvelle (future) ?

http://www.numerama.com/magazine/17078-les-etats-unis-pourraient-abandonner-l-acta.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   

Revenir en haut Aller en bas
 
HADOPI - Le Net en France : black-out
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Black Devils et Pink Elephants...
» Internet et la propriété intellectuelle : HADOPI, ACTA, etc
» Lacie Black max tuner (avec TNT HD)
» Opération BLACK OPS
» Black Books (série anglaise)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Coup de Gueule!-
Sauter vers: