Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 HADOPI - Le Net en France : black-out

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Ven 2 Sep 2011 - 16:43

Mitterrand est mort, donc on s'en fout. Si en plus on sait que Mitterrand est tout sauf de gauche, les prochains candidats n'auront pas d'autre choix que d'y réfléchir très sérieusement, à cette histoire d'Internet et de ses conséquences. Ils sont encore très loin d'en avoir tiré tous les enseignements, si tant est que ça se fasse.
Le prochain scandale est déjà lancé avec cette histoire de Amesys.

Les temps du politique, législateur et Internet sont tellement différents qu'il n'y a que 2 choix possibles en fin de compte. S'opposer à Internet ou s'y rallier complètement.
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Ven 2 Sep 2011 - 17:04

Ah oui, Amesys une belle dégueulasserie encore...Ca promet du linge sale au Ministère de la Défense...
Revenir en haut Aller en bas
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1070
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Ven 2 Sep 2011 - 17:32

Je m'étais promis de ne jamais voter.
Puis j'ai voté pas pour Ségo, mais contre Sarko.
Du coup, je revoterais en 2012.
Pour une aspirante anar, ça la fout mal.
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Ven 2 Sep 2011 - 18:11

moi c'est basta...
Revenir en haut Aller en bas
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Ven 2 Sep 2011 - 18:29

Pour s'informer plus loin, et soyez assis quand vous allez lire.

Ben voyons

Rentrée mouvementée-cfdt-amesys

Des explications :

http://reflets.info/oh-le-wall-street-journal-retrouve-amesys-filiale-de-bull-en-libye/

http://reflets.info/amesys-le-gouvernement-schizophrene-francais-a-valide-lexportation-vers-la-libye-de-materiel-decoute-massive-des-individus/

http://reflets.info/reflets-fait-du-dpi-a-2-cents-deuro-sur-ses-logs-amesys-je-te-vois/

Mais il n'y a pas qu'en France hein ?

http://reflets.info/opsyria-bluecoat-maitre-artisan-de-la-censure-syrienne/

Et par devant, notre gouvernement clame haut et fort, la France, patrie des droits de l'Homme. Jolie félonie et superbe traitrise au plus haut de l'état, parce que le père François doit signer, mais après avoir reçu l'aval du nabot 1er
Revenir en haut Aller en bas
Saint-Cham

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 55
Localisation : SAINT-CHAMOND (42)
Date d'inscription : 21/07/2011

MessageSujet: HADOPI   Ven 2 Sep 2011 - 19:05

Je pense que qui contrôle Internet, contrôle l'information. mais est-ce bien réaliste ? Il n'y a qu'à voir ce qui s'est passé dans les pays arabes et ce qui se passe en Chine... Ce n'est pas demain la veille que ce sera possible. De plus les pirates et surtout les hackers savent comment contourner les pièges qu'on leur tend.
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Ven 2 Sep 2011 - 20:23

J'y connais rien techniquement, mais pas besoin pour comprendre qu'on est fliqué un max et ce pour notre sécurité! AngeR



"Alors que Nicolas Sarkozy recevait le Colonel Kadhafi à Paris en grandes pompes et en se pliant à tous ses désirs (même les plus incongrus), il était question de vendre à ce monsieur Une centrale nucléaire civile. Pour faire de la désalinisation (LOL). Connaissant le passé agité du colonel, est-il possible, raisonnablement, que les autorités françaises (à tous les échelons) aient pu ne pas s’inquiéter d’un tel deal et de ce qu’il pourrait advenir ?"

Les autorités françaises ne s'inquiétaient que de vendre, peut importe à qui et peu importe l'usage fait du produit vendu. Kadhafi alors encore fréquentable voulait des armes, on lui vendait, bon, il les a pas acheté, mais ce qui compte était la volonté de vendre...Le monarque a reçu en grandes pompes non seulement Kadhafi, mais à l'occasion du 14Juillet (qui est quand même censé celébrer la victoire de la liberté du peuple), une belle brochette de dictateurs avérés!
Certains de ces dictateurs se sont vu remercier par leur bon peuple. Le gouvernement français n'ayant rien vu venir a même proposé à son cher ami Ben Ali une aide gendarmo/militaire pour faire face à la révolte...
La volte face fut certes rapide, mais le geste avait été fait!



"Personne ne voit une sorte d’incongruité entre le désir d’exporter auprès d’une dictature des moyens d’écoute pour une population entière et celui de mener, par la suite, le « front » occidental de libération du peuple Libyen?"

Sarko a opéré un virage à 180° envers Kadhafi devenu subitement l'homme à abattre. Il y a plus qu'une incongruité, le désir de se rattraper du fiasco tuniso/egyptien, ou/et celui de faire taire le gouvernement lybien déclaré affreux oppresseur de son peuple? C'est que si on les laissait causer, les proches de Kadhafi auraient sans doute plein de choses à raconter sur l'attitude du gouvernement français, entre autre dans l'affaire des infirmières bulgares! sans compter tout le reste des affaires de pot de vin et autres joyeusetés menées en secret au nom de... de quoi?

Que la France ne figure pas au top des pays démocratiques où Internet est totalement libre n'a rien de surprenant. Nous vivons sous une ploutocratie oligarchique qui ne peut laisser le pékin de base s'informer et s'exprimer librement.
Contrôler le Net? Je l'ai déjà dit mais je le répète parce que ce ne sera jamais trop dit: Tout gouvernement en rêve.
Et bien sûr aucun ne va le reconnaître, il y a tant de prétextes à avancer pour exercer ce contrôle...

Merci aux pédophiles de fournir un grand boulevard aux contrôleurs soucieux de la protection des tis n'enfants... Et à nos bons maîtres de vouloir nous garantir de toute subversion!
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Ven 2 Sep 2011 - 20:30

Saint-Cham a écrit:
Je pense que qui contrôle Internet, contrôle l'information. mais est-ce bien réaliste ? Il n'y a qu'à voir ce qui s'est passé dans les pays arabes et ce qui se passe en Chine... Ce n'est pas demain la veille que ce sera possible. De plus les pirates et surtout les hackers savent comment contourner les pièges qu'on leur tend.

dans les pays arabes il y a moyen de contourner avec des logiciels pirates, mais dans les pays totalitaires c'est quasiment impossible il n'y a pas accés aux réseaux sociaux et le contrôle se fait à la base : internet est interdit à la maison...Seuls les médecins et les diplomates ont droit à outlock pour le courrier et c'est filtré...
Cela me rappelle une anecdote qui m'a valu une apres midi dans les locaux de la Seguridad au Castillo de la Real Fuerza, tout cela pour avoir acheté une imprimante au black bien sur puisque vous n'en trouvez pas dans le commerce, on a eu le malheur qu'un policier nous a croisé en sortant des locaux de l'entreprise qui nous l'avait vendu...

D'ailleurs ce qui me fait marrer et rejoint le sujet, lisez le lien wikipedia on n'y parle pas de la Seguridad dans les lieux et pourtant je vous assure "Ils" y sont:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Castillo_de_la_Real_Fuerza
Revenir en haut Aller en bas
yugcib

avatar

Nombre de messages : 796
Age : 69
Localisation : Sud Ouest de la France
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Hadopi, un fiasco !   Sam 1 Oct 2011 - 10:10

Oui, un vrai fiasco ! Pour la raison dont je parle ici :

Un artiste médiatisé, répertorié, référencé, soutenu (plus ou moins) par des médias, avec derrière lui un éditeur ou un producteur, d'accord! Hadopi, c'est "pas trop mal" ! On ne le piratera pas cet artiste, sans risquer de se faire prendre !
Mais une personne qui a "quelque talent" et diffuse sur le Net via un blog, un site ou un réseau social, ses productions (vidéo, musique, écrits, etc.) ... Non appuyée par quelque média que ce soit, non référencée, non répertoriée, et qui n'a derrière elle ni éditeur ni producteur... Sera sans doute un jour ou l'autre, connue d'un public informel d'internautes... Et il suffira qu'un groupe ou que quelques "amis" sur Facebook ou sur un réseau social, soit interpelé par ce que produit cette personne ; et que cela fasse "boule de neige" par ouïe dire ou échanges sur des forums, et que cette personne soit vue, écoutée, lue...
Dans un certain sens c'est excellent pour l'auteur (puisqu'il devient une sorte de "vedette") mais en vérité, qu'a-t-il à y gagner, puisque tout le monde peut accéder librement à sa production, sans qu'il soit question de la moindre rétribution ?
Le monde du Net est informel, les médias y vont mais n'y "pêchent personne", les éditeurs et les producteurs non plus n'y "pêchent" pas !
Alors je vous dis pas le nombre de productions de toutes sortes, au vu et au su de tout un chacun, qui ne font l'objet d'aucune reconnaissance pour des droits d'auteur, et qui de surcroît peuvent être spoliées, récupérées, arrangées et profiter à des gens qui eux, vont "toucher du pactole" en toute légalité !
Qui vous dit que quelque part en Chine, en Amérique ou en Russie, votre blog, votre site, vos vidéos, votre musique, vos chansons, enfin tout ce que vous produisez, ne sera pas "piraté" (c'est à dire copié, arrangé) à des fins marchandes et tout cela sur votre dos, à votre insu et sans que jamais vous le sachiez ?
Sans compter qu'en plus, ces copieurs, ces récupérateurs, ces arrangeurs, ces voleurs donc, passeront peut-être pour de grands artistes, de grands écrivains, de grandes vedettes dans le pays ou la région où ils sont ? Et qu'ils passeront même à la postérité ? Alors que toi, pauvre bougre, tu auras ramé toute ta vie pour pas un clou avec juste un tout petit rayonnement autour de toi, aussi éphémère que la flamme d'un briquet pour allumer une clope !

...Voilà le genre de débat que l' on devrait voir fleurir sur Facebook, par exemple ! Et sur les forums !

... Je vois mal un Johnny Halliday s'offusquer outre mesure d'un jeune désargenté qui téléchargerait sans bourse délier l'une ou l'autre de ses productions, et cela occasionnellement...
D'ailleurs, les Grands et Célèbres, ne doivent pas non plus, en général, s'en offusquer, de ce fait... (Ils sont "assez riches" déjà, pour supporter quelques "fuites")...

Par contre, l'un ou l'autre de ces artistes que l'on voit par exemple au festival de Musicalarue à Luxey dans les Landes pour le 15 Août... Qui sont "quelque peu connus, officialisés" et se produisent dans des concerts, et vendent leur CD... Ceux là, oui, lorsqu'ils se font "pirater" et qu'on les écoute sans bourse délier sur le Net... Se voient privés de gains et donc de ressources financières... qui leur permettraient de vivre de leur activité artistique sans être obligés de faire un travail à côté...

Hadopi, c'était peut-être "une bonne idée" à l'origine, mais c'est aussi dans son application réelle, une "vraie foutaise" ! Comment en effet vu la complexité de l'application, empêcher ou tout moins réduire significativement le "piratage", le téléchargement illégal ?

Déjà quand on voit tous ces sites "grand public" spécialisés dans la musique (et hyper fréquentés), où l'on peut écouter "en boucle" tout ce que l'on veut à longueur de journée, eh bien cela en fait du "manque à gagner" pour de nombreux artistes n'ayant pas l'envergure ni le taux de ventes d'un Johnny Halliday !
Sans doute ces géants du Net qui ont pignon sur rue et qui répertorient dans leurs rubriques en toute légalité, autant de milliers de titres et d'auteurs... Versent-ils eux, des droits "en bloc" ? Et qu'il existe donc un circuit financier comportant recettes (publicité) et dépenses (ces droits reversés) ? Mais alors comment ces droits sont-ils ensuite répartis ? Où va réellement l'argent ?
Je doute fort qu'au bout du compte, les "petits" auteurs ou artistes puissent en tirer un réel et substantiel bénéfice !

Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Mar 22 Nov 2011 - 22:09

Sarko décide maintenant de se faire une overdose de streaming

Citation :
Le streaming est devenu le nouveau cheval de bataille de Nicolas Sarkozy dans sa quête de défense des auteurs contre les pirates. "Les sites de streaming illégal font des ravages. Il faut les combattre !", s'est-il enflammé à Avignon.

Une "commande très claire", selon son ministre de l'Economie numérique, Eric Besson, qui souhaite s'attaquer au problème, même si "ça ne va pas se faire dans la facilité".

La mission pourrait incomber à la Haute autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi). "Hadopi sera appelée à élargir son champ de réflexion et à modifier certaines de ses méthodes et de ses procédures", fait valoir le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, lors du Buzz Média Orange-Le Figaro.

"Acte de représentation" contre "acte de consultation"

La Haute autorité s'est d'ailleurs déjà interrogée, en septembre dernier, sur "un encadrement juridique du streaming". Dans ses conclusions, l'Hadopi estime que si une plate-forme propose en streaming une œuvre protégée sans autorisation de l'ayant droit, elle s'expose à des poursuites pour contrefaçon. De même, si un internaute met à disposition une œuvre protégée sur une plate-forme de streaming, il encourt une sanction pour contrefaçon.

Toutefois, quid de l'internaute qui consulte uniquement ? "Le débat est ouvert et complexe", estime l'avocat Me Eolas. "Juridiquement, le streaming constitue un acte de représentation d'une œuvre. Si cette œuvre est protégée, alors cela me semble illégal", note l'avocat.

Un avis que ne partage pas Christope Alleaume, directeur de l'atelier de réflexion de l'Hadopi sur la propriété intellectuelle : "Il faut distinguer d'un côté une proposition d'accès à un contenu et de l'autre une réception. Si cette proposition d'accès est illicite, cela ne veut pas forcément dire que la réception l'est. On peut considérer que l'internaute accède à un contenu illicite dans un cadre strictement privé, cela pourrait être vu comme un simple acte de consultation".

La question de la preuve

Outre le débat sur la légalité du streaming, "reste le problème d'établir la preuve", souligne Me Eolas. Pour surveiller le téléchargement illégal en peer-to-peer, il suffit à l'Hadopi de relever les adresses IP identifiant les internautes. "Pour le streaming, le seul moyen serait d'espionner et d'intercepter tous les internautes français qui se connectent à des sites de streaming étrangers", explique l'avocat. "Cela revient à mettre en place une immense surveillance du web, via les mêmes techniques que les régimes syrien ou iranien."

L'idée de "filtrer" les sites de streaming fait elle aussi son chemin. Elle consisterait à bloquer tout accès à des sites identifiés, après une demande des ayants droit auprès du tribunal de grande instance. Un outil qui pourrait être utilisé "sans tarder", selon le site Electron Libre. Reste que la méthode sera aisément contournable avec les sites miroirs, copies exacte d'un site existant.

Pour Me Eolas, "la seule solution, c'est la surveillance". Une surveillance coûteuse, tout comme l'Hadopi, "qui ne sert qu'à protéger des intérêts privés et commerciaux", s'enflamme l'avocat. "Il n'est toujours pas prouvé que le téléchargement illégal ait une incidence sur les industries de la culture. Il suffit de regarder le chiffre d'affaires du cinéma français. C'est hallucinant de voir une industrie qui s'attaque à sa propre clientèle", martèle-t-il.

Le streaming explose, en toute impunité

Pour l'heure, l'Hadopi reste impuissante. D'après le texte de loi, la Haute autorité n'est chargée que de surveiller le téléchargement illégal. Ainsi, les internautes qui consultent des films et séries en streaming ne peuvent recevoir de "recommandation" de l'Hadopi.

Toutefois, même si la consultation de films ou séries en streaming est reconnue comme illicite et illégale, il restera "l'acceptation par les internautes", souligne Christophe Alleaume. "Avec le [téléchargement via] peer-to-peer, tous les internautes de bonne foi étaient conscient de l'illégalité de la chose. Mais cela est beaucoup moins évident avec le streaming...", souligne-t-il.

Ces quatre dernières années, la pratique du streaming a explosé dans le monde, et particulièrement en France depuis la promulgation de la loi Hadopi et le début de la surveillance des téléchargements en peer-to-peer. Si la technique de consultation en temps réel préexistait, la législation a encouragé l'essor d'une nouvelle pratique.

Sur Google, la recherche du terme "streaming" a enregistré une progression de 150% entre début 2009 et aujourd'hui.

L'Hadopi conclut sobrement dans sa FAQ : "Aucun mode de diffusion n'est en soi légal ou illégal, la technologie est neutre, c'est l'utilisation que certaines personnes font de ces technologies qui peut être illégale".

Boris Manenti - Le Nouvel Observateur

http://tempsreel.nouvelobs.com/high-tech/20111122.OBS5046/le-streaming-peut-il-etre-interdit.html

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Lun 28 Nov 2011 - 23:01

Tiens donc ! Devinez à quoi vont servir les serrages de ceinture des français ?

Citation :
La Haute autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi) a annoncé son intention de s'attaquer au "streaming et au téléchargement direct de contenus illicites".

Après la surveillance des échanges en peer-to-peer, l'Hadopi s'atèle au combat de "l'évolution naturelle des usages et des technologies", comme promis par le gouvernement après la "commande" de Nicolas Sarkozy à Avignon. Des usages vers lesquels se sont tournés les internautes dès la promulgation de l'Hadopi. Une nouvelle étape déjà prévue par la législation et confiée à Mirelle Imbert-Quaretta, présidente de la Commission de protection des droits.

De quoi susciter de nombreuses craintes : la mise en place d'un filtrage généralisé est sur toutes les lèvres.

Vers un filtrage à 520 millions d'euros ?

L'Hadopi prévoit déjà trois volets : une évaluation de l'importance du streaming et du téléchargement direct, l'ouverture d'un dialogue avec les sites et régies publicitaires concernés, et une réflexion sur les outils juridiques pour "atteindre les objectifs fixés".

"Deux solutions techniques s'offrent à l'Hadopi : créer une liste noire de sites à bloquer, et mettre en place une surveillance de tous les échanges sur internet via le deep packet inspection (DPI)", explique le blogueur Korben, auteur de "Hadopi 3, le fail annoncé".

Même constat pour Jérémie Zimmermann, porte-parole de la Quadrature du net : "Les industries culturelles veulent, à l'échelle mondiale, que les fournisseurs d'accès 'préviennent les infractions futures' en matière de téléchargement, c'est-à-dire leur imposer un filtrage d'abord des sites un par un, puis le DPI".

L'Hadopi pourrait choisir de coupler ces deux techniques afin de lutter contre streaming et téléchargement direct. Toutefois, la mise en place d'un DPI généralisé serait extrêmement coûteux. Pour ce faire, il faudrait installer un dispositif à 40.000 euros sur tous les DSLAM, équipement sur lequel se branchent les abonnés pour avoir accès à internet et hébergé dans les 14.000 centrales téléphoniques de France. Par extrapolation, une telle mise en œuvre coûterait au minimum 520 millions d'euros.

"Le gouvernement ira jusqu'au bout"

"Au final, cela ne servira à rien : liste noire comme DPI sont facilement contournables !", s'exclame Korben. Au-delà, "le risque est de voir des dérives : le DPI permettra de regarder en détails tous les échanges des internautes, jusqu'au contenu de leurs e-mails", note le blogueur. "C'est la porte ouverte à Big Brother."

Un avenir sombre que craint Renaud Veeckman, fondateur de SOS-Hadopi, service d'assistance juridique : "le gouvernement ira jusqu'au bout, malgré la récente décision de la Cour de justice européenne". Dans une récente décision, la Cour stipule que la mise en place d'un système de filtrage afin de protéger les droits de propriété intellectuelle est contraire au droit européen.

"Cette décision est symboliquement forte mais pourrait être contournée", fait valoir Jérémie Zimmermann. "En janvier prochain, l'Acta [l'accord anti-contrefaçon] sera présenté au Parlement et la loi européenne pourrait changer, et ainsi autoriser le filtrage..."

En attendant, l'Hadopi promet des "résultats significatifs" pour la fin du premier trimestre 2012.

Boris Manenti - Le Nouvel Observateur
http://tempsreel.nouvelobs.com/high-tech/20111128.OBS5533/surveillance-du-streaming-la-crainte-d-un-filtrage-generalise.html

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Lun 19 Déc 2011 - 15:54

Ce n'est pas nouveau, la france excelle dans la censure depuis l'ère sarko. Petite piqûre de rappel :

http://tempsreel.nouvelobs.com/high-tech/20111216.OBS6929/richard-stallman-la-censure-sur-le-web-a-explose-en-france.html

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais   Mer 28 Déc 2011 - 16:03

Citation :
Voilà qui fait mauvais genre : après une inspection minutieuse des adresses IP utilisées par le ministère de la Culture, des internautes les accusent très sérieusement de pirater en masse des films, séries, fichiers musicaux et même jeux vidéo. Ah, c’est du propre !

Pour parvenir à leurs fins, ils ont tout simplement utilisé YouHaveDownloaded.com, un site hébergé en Russie et lancé au début du mois. Ses concepteurs ont appliqué exactement la même méthode que Trident Media Guard (TMG), la société privée chargée de surveiller les échanges en peer-to-peer pour le compte des ayants droit, puis de transmettre les adresses IP flashées à l’Hadopi pour qu’elle envoie ses avertissements aux internautes pirates. En effet, rappelons ici que tous les échanges p2p (eMule, torrents...) sont publics par défaut. Il suffit de se connecter à un « tracker », serveur qui coordonne les échanges, pour avoir accès à toutes les adresses actuellement en train de télécharger (ou d’uploader) un fichier.

Mais là où TMG garde secrète la liste des IP flashées en flagrant délit de piratage, YouHaveDownloaded.com balance tout sur le web sans aucun scrupule. « On veut simplement rappeler aux gens qu’il ne faut pas s’attendre à garder une vie privée sur Internet », expliquait l’un des cofondateurs du site au blog Torrentfreak. « De nos jours, beaucoup d’internautes surfent sans savoir quelles traces ils laissent derrière eux. Et même ceux qui en ont une petite idée choisissent souvent de l’ignorer. »

Sur le site, on peut donc découvrir — avec soulagement et fierté — que la rédaction d’Ecrans.fr est blanche comme neige, mais aussi fouiner dans l’historique de téléchargement de n’importe quelle adresse IP. Et certains lecteurs du blog Nikopik, farouchement anti-Hadopi et un poil revanchards, s’en sont donné à cœur joie avec les adresses utilisées par l’Elysée, il y a deux semaines, puis par le ministère de la Culture.

« Il a fallu pas mal de temps pour scanner les plus de 60 000 adresses possibles, [...] mais nous y sommes arrivés. Et devinez quels sont les résultats ? Ils sont tout simplement explosifs ! jubile ce matin Nicolas Perrier, rédacteur du blog. Sur les 65 025 adresses IP officiellement attribuées au ministère, plus de 250 ont été repérées comme faisant transiter du contenu illégal durant les deux derniers mois. » Et Perrier de remuer le couteau dans la plaie, en illustrant avec leurs affiches et pochettes officielles les œuvres piratées :



Ces résultats affolants ne signifient pourtant pas forcément que Frédéric Mitterrand se fournit en épisodes de Dexter sur le wi-fi du ministère. Il est très facile de falsifier les résultats en « injectant » de fausses adresses IP sur les réseaux de partage pour faire accuser qui l’on veut. C’est ce qu’avait tenté l’équipage de The Pirate Bay, fin 2008, pour démontrer l’inefficacité d’une surveillance du p2p.

Mais Nicolas Perrier estime cette hypothèse improbable dans le cas du ministère de la Culture : « De nombreux fichiers reviennent plusieurs fois dans cette liste, en transitant via une adresse IP différente mais appartenant toujours au ministère ! Or, les chances pour que des adresses IP appartenant au même organisme apparaissent plusieurs fois pour un seul et même fichier téléchargé sont extrêmement minces. » Il lui semble plus réaliste qu’il s’agisse de vrais téléchargements, effectués depuis un ordinateur s’étant vu attribuer plusieurs adresses IP successivement et de manière automatique, « suivant les possibles redémarrages ou déplacements » de la machine.

Quelle que soit la vérité, elle est cruelle pour la crédibilité du système Hadopi : « Soit il y a véritablement des téléchargements illégaux qui ont été effectués depuis le ministère de la Culture, soit l’utilisation des adresses IP pour identifier d’éventuels cas de téléchargement illégal n’est pas du tout fiable et le système actuellement mis en place par Hadopi est une énorme erreur. » La non fiabilité du système expliquerait notamment pourquoi certains internautes français, avertis trois fois par l’Hadopi puis sommés de s’expliquer lors d’un rendez-vous avant un éventuel transfert du dossier vers le tribunal, continuent de clamer leur innocence...

Quand la présidence de la République avait été accusée des mêmes torts, le 15 décembre, son service de communication avait vivement démenti, s’appuyant sur une vérification en interne : « Il n’y a pas eu de téléchargement illégal depuis le réseau de la présidence sur les derniers mois. » Mais s’il n’y a pas eu piratage, c’est donc qu’il y a eu falsification. L’Elysée avoue à demi-mot ce que tous les détracteurs d’Hadopi, mais aussi des tribunaux français, ont martelé ces dernières années : l’adresse IP ne suffit pas pour établir la culpabilité d’un internaute.

Source : http://www.ecrans.fr/La-rue-de-Valois-a-la-Culture-du,13775.html

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Mer 28 Déc 2011 - 16:12

Citation :
Interrogé sur ces téléchargements, le ministère de la Culture fait pour
l'instant profil bas, renvoyant à une future réponse officielle.


http://tempsreel.nouvelobs.com/high-tech/20111228.OBS7653/le-ministere-de-la-culture-telecharge-t-il-aussi-illegalement.html

Bavoyons ...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Mar 3 Jan 2012 - 13:06

LA MORT IMMINENTE D'HADOPI ?
Alors que son espérance de vie semble devoir diminuer au fur et à mesure que les élections présidentielles se rapprochent (du moins si la gauche accède au pouvoir comme semble vouloir le prédire les sondages), l’Hadopi vient de se tirer une balle dans le pied. En l’état, et pour faire simple, l’Hadopi n’a plus d’existence légale, ni les moyens de remplir sa mission : l’Hadopi est donc morte (pour le moment) !

Pour comprendre le pourquoi d’une telle situation, il faut remonter à un décret du 23 décembre 2009 qui désignait les neuf membres du collège de la Haute Autorité. Mais pour éviter tout problème ou suspicion de copinage, il fut décidé, par décret toujours, que certains membres devaient être nommés, non pas pour six ans, mais deux ans (pour trois membres), et quatre ans (pour trois autres). Un rapide calcul nous amène logiquement à la date du 23 décembre 2011 pour la fin du mandat de trois membres (jusqu’ici tout va bien), trois membres qui n’ont pas été remplacés à ce jour (là ça va moins bien) !

En clair, le collège ne peut plus fonctionner puisque amputé de trois membres, situation rendant toute action, prise de décision ou procédure impossible. Ajoutons à cela que la Commission de Protection des Droits (CPD) se trouve elle aussi dans l’impasse puisque l’un des trois a vu son mandat s’achever ce même 23 décembre 2011. En conséquence le CPD ne peut plus se réunir, ni envoyer de recommandés ou transmettre de dossiers à la justice.

Au final : le CPD ne peut plus poursuivre les présumés pirates et la Haute Autorité ne peut plus assurer sa mission étant donné que légalement elle n’est plus en conformité avec les décrets et obligations qui sont les siens. Si nous ne doutons pas qu’une « solution » va rapidement voir le jour, avouons que la situation est pour le moins cocasse, et qu’après des mois de débats et les milliers d’euros engagés par le gouvernement, nous nous retrouvons face à un vide juridique vertigineux. Dans tous les cas, depuis le 24 décembre, l’Hadopi ressemble à un navire fantôme.
Source : Ere numérique

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Mer 4 Jan 2012 - 0:52

Mais c'est complétement débile, cette histoire. Ils ne sont même pas capable de faire fonctionner correctement un truc aussi récent ? Tant mieux, remarque.
Bande de nazes... je te dis pas, si j'étais élue, comment je les ferais valser, ces pantins.
Votez pour moi
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Mer 4 Jan 2012 - 2:07

blue note a écrit:
Mais c'est complétement débile, cette histoire. Ils ne sont même pas capable de faire fonctionner correctement un truc aussi récent ? Tant mieux, remarque.
Bande de nazes... je te dis pas, si j'étais élue, comment je les ferais valser, ces pantins.
Votez pour moi

ben quand tu veux !...Qu'est-ce que t'attends pour te présenter...;ça nous changerais de tous ces guignols.... tchin
Revenir en haut Aller en bas
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Mar 31 Jan 2012 - 14:47

Ouvrage sur la gestation et le déploiement de cette loi (Hadopi) accusée d’opposer créateur et public, le livre de Juan Branco (directeur de cabinet d'Aurélie Filipetti, parlementaire chargée des questions culturelles pour la campagne de François Hollande) est rendu disponible au téléchargement.

Voir le Fichier : reponsehadopi-jbranco.pdf


Dernière édition par JoK le Mar 31 Jan 2012 - 22:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Mar 31 Jan 2012 - 15:06

Arg ! Préviens lorsque c'est un PDF dont le téléchargement est imposé au clic, je suis sur mon laptop saturé dont je n'arrive plus à vider la corbeille.

Bon sinon, je ne sais pas si vous vous êtes penchés sur les américains, mais eux ils sont en train de résister à encore pire qu'Hadopi : Soba et Acta, initié par un républicain de la pire espèce.
Soba ils ont réussi à le reporter, mais le projet Acta risque de passer.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Mer 1 Fév 2012 - 15:07


Pétition contre ACTA, qui ne vise pas que les américains, si ça passe, on y passe tous!


http://www.avaaz.org/fr/stop_acta_fr/?cl=1549775009&v=12330
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Mer 1 Fév 2012 - 15:15

Merci Trys.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Allart

avatar

Nombre de messages : 1006
Age : 40
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Mer 1 Fév 2012 - 20:57

Mais c'est vraiment vrai cette histoire?
Revenir en haut Aller en bas
http://undatalethe.free.fr/
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Mer 1 Fév 2012 - 21:55

Hélas oui....
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Lun 12 Mar 2012 - 14:19

On n'arrête pas le progrès : La France figure en rouge (pays sous surveillance) dans la liste des pays recensés concernant l'année noire pour la liberté d'expression sur Internet en 2011 :


Article intégral : http://www.lemonde.fr/technologies/article/2012/03/12/2011-annee-noire-pour-la-liberte-d-expression-en-ligne_1656278_651865.html

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Allart

avatar

Nombre de messages : 1006
Age : 40
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Lun 12 Mar 2012 - 16:49

Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://undatalethe.free.fr/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   Mer 21 Mar 2012 - 13:49


*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: HADOPI - Le Net en France : black-out   

Revenir en haut Aller en bas
 
HADOPI - Le Net en France : black-out
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Black Devils et Pink Elephants...
» Internet et la propriété intellectuelle : HADOPI, ACTA, etc
» Lacie Black max tuner (avec TNT HD)
» Opération BLACK OPS
» Black Books (série anglaise)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Coup de Gueule!-
Sauter vers: