Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le jeûne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Le jeûne   Mer 4 Mar 2009 - 3:46

Vilain a écrit:
On peut vivre sans manger un bon mois, mais boire est indispensable...

Justement. Parlons-en.

Je suis allée rendre visite à un couple d'amis, durant mes vacances. Quelle ne fut pas ma surprise d'apprendre qu'ils avaient entamé un jeûne de quarante jours. Quarante jours sans RIEN manger. Juste boire de l'eau.

Evidemment, ça fait bizarre, quand on sait que si on saute disons deux repas, on a l'estomac dans les talons. Alors 40 jours...

Lui semblait en pleine forme. Elle était plutôt épuisée. Ils en étaient à leur troisième jour.

Apparemment, ce jeûne est en relation avec la notion de purification. La méditation joue un grand rôle dans leur démarche, puisqu'ils s'y adonnent environ quatre heures par jour. Ils continuent à bosser, et ce n'est pas un boulot simple, puisqu'elle, par exemple, s'occupe d'autistes dans un établissement spécialisé. Je veux dire par là qu'elle ne reste pas les deux pieds dans le même sabot.

En même temps, ils préparent les repas de leurs trois enfants, sans que cela leur pose problème. Au contraire, ils y mettent "l'amour" comme ils disent. Ils expliquent qu'ils offrent avec encore plus de coeur qu'en temps normal, qu'ils cuisinent en pleine conscience des gestes et de l'intention, comme s'ils touchaient quelque chose de sacré (c'est moi qui perçois ainsi selon leurs explications)

Pour des raisons de simple question technique concernant le fonctionnement de leur corps, le passage sur le trône n'est plus à l'ordre du jour, leurs intestins sont vides. Par contre, ils procèdent à des lavements réguliers afin d'éliminer les toxines.

Le troisième jour est très pénible, puis le 10ème ou le 11ème. Ensuite, tout va bien, il paraît qu'on retrouve une énergie fabuleuse et que continuer à travailler est conseillé, ainsi que faire quelques exercices complémentaires, genre vélo.

Je n'ai pas encore cherché sur le Net, il paraît qu'il existe un tas de sites développant ce phénomène. De mode ?

Qu'en pensez-vous ?

Je vous avoue que personnellement... non merci. J'aime trop les plaisirs de la table pour m'en passer, je n'ai pas la sensation d'avoir à me purifier, merci.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Le jeûne   Mer 4 Mar 2009 - 3:53

perso...j'ai, à une époque observé un jour de jeûne par semaine..;il m'est aussi arrivé de pas manger pendant 5 jours....c'est dur jusqu'au 3 ème....mais par contre c'est dur de manger àprès....On dégueule sec....Vaut mieux éviter de manger de la viande....
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le jeûne   Mer 4 Mar 2009 - 3:55

Au bout de 40 jours, il leur faut encore une vingtaine de jours pour parvenir à manger normalement. Donc très prudemment, la reprise.

Tu faisais ça pourquoi, toi ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Le jeûne   Mer 4 Mar 2009 - 3:58

Romane a écrit:
Au bout de 40 jours, il leur faut encore une vingtaine de jours pour parvenir à manger normalement. Donc très prudemment, la reprise.

Tu faisais ça pourquoi, toi ?


le jour par semaine..;parce qu'on m'avait dit que c'était une bonne hygiène de vie...les 5 jours parce que j'ai pas pû faire autrement...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le jeûne   Mer 4 Mar 2009 - 4:02

Ce n'était donc pas un choix personnel.
Quand c'est un choix, ça interroge.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lasorciere

avatar

Nombre de messages : 804
Age : 51
Localisation : dans le berry chère à mon coeur
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Le jeûne   Mer 4 Mar 2009 - 7:48

Moi quand je ne suis pas bien et qu'il y a des jours ou je n'ais pas faim ,je m'autorise une journée sans manger ,par contre pour nettoyer l'interieur ,je bois toute la journée bouillon de légumes .
Ca nettoie bien les intestins,le foie ,le pancréas,et les reins.

Je ne l'autorise qu'une fois par semaine ,à chaque changement de saison
Revenir en haut Aller en bas
http://birette18.skyrock.com/
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le jeûne   Mer 4 Mar 2009 - 10:02

On peut se demander de quoi souhaite-t-on se purifier en ne mangeant pas durant 40 jours. Notre société de consommation basée sur l’excès de consommation explique peut-être de telle philosophie d’abstinence. Hier, les infos montraient les pêcheurs de la Rochelle et d’Oléron détruirent leurs pêches parce qu’invendable : les espagnols ruinés par la crise ne nous achètent plus de poissons, aussi pour éviter que les cours français s’effondrent, il n’ y a qu’une seule solution, déverser des produits chimiques sur des tonnes de lottes, cabillauds, bars etc. pour les rendre impropre à la consommation et surtout éviter la constitution de marchés parallèles. On nous explique aussi que la banque alimentaire ne peut pas traiter du poisson frais.
Donc, chez Leclerc, le poisson reste hors de prix pour bien des ménages, c’est fait exprès pour pas baisser les cours.
L’expiation par des sacrifices corporels d’une faute générale de la société devient peut-être la seule façon pour certains de nos compatriotes de pouvoir encore se regarder dans la glace le matin. Mais, leur façon de lutter contre la connerie humaine, même si elle nous reste compréhensible, n’est-elle pas elle-même d’une certaine façon excessive ?
Revenir en haut Aller en bas
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Le jeûne   Mer 4 Mar 2009 - 10:54

Je vais pour ma part faire un jeûne d'une semaine en avril. J'ai pas le sentiment d'aller expier quoi que ce soit. Une purification, oui, mais on est pas obligé d'y accoler plein d'idées négatives, comme si avant on était "impur" dans un sens moral ou je sais pas quoi.
Pour ce qui me concerne, je ressens le besoin de cette pause au niveau de la nourriture, offrir à mon corps la possibilité de se régénérer et de s'occuper à éliminer les toxines accumulées ces dernières années plutôt que toute son énergie soit occupée à digérer.
Je parle de toxines accumulées par l'alimentation, une alimentation pas très soignée, combinée n'importe comment et trop carnée, où je mangeais aussi sans conscience.
Il y a pour moi aussi dans le jeûne une possibilité de modifier son rapport à la nourriture.

Société de consommation, peur de manquer ... oui tout ça est autour de nous. Néanmoins, jeûner me parait un acte personnel, choisi, dans le rapport avec son propre corps physique. Il faut pas confondre le jeûne et la grève de la faim.
Personnellement, je ne vais pas jeûner pour lutter contre quoi ou qui que ce soit. J'ai pas la prétention de penser que le fait que je mange pas pendant une semaine, ou même 40 jours, pourrait changer le monde.

Enfin bon, le mieux c'est de lire des trucs sur le sujet, ça foisonne sur le net ou dans des bouquins, ça permet de se faire sa propre opinion, de voir si ce qui est dit résonne pour soi.

Mais je crois que ce qu'il faut surtout comprendre pour "juger", ou pour avoir une opinion sur le sujet, c'est que quelqu'un qui décide de jeûner ne s'inflige pas une privation, mais au contraire un temps de régénération pour son corps. Donc ça joue pas en - mais en +, au niveau de la démarche psychologique.
Revenir en haut Aller en bas
Irma

avatar

Nombre de messages : 1495
Age : 52
Localisation : Agen
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Le jeûne   Mer 4 Mar 2009 - 12:12

40 jours ça me parait excessif.
ca me fait penser aux grèves de la faim ...
Revenir en haut Aller en bas
http://editions.la-librairie.org
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Le jeûne   Mer 4 Mar 2009 - 13:34

Oui, moi aussi. 40 jours...

J'avais un ami qui jeûnait au moins 24 h (d'affilée bien sûr Wink ) par semaine, et qui ne mangeait que rarement d'une façon générale (environ 4 ou 5 fois par semaine)
Il était en parfaite santé, pratiquait chaque jour 20 mn de méditation (qui selon lui équivalaient à 4h de bon sommeil, et c'est vrai qu'il dormait incroyablement peu, 2 à 3 h par nuit)
Sa démarche était que
1) on mange bien au-delà des besoins du corps dans notre société riche
2) on mange pas mal de saloperies
3) on utilise beaucoup trop notre énergie à digérer
4) on mange sans conscience, par habitude plus que par faim, la fringale à midi moins dix n'étant qu'un conditionnement de plus

Donc, en jeûnant, on apprend à notre corps
1) à se contenter de moins tout en fonctionnant à plein régime
2) à avoir le temps de se nettoyer des cochonneries qu'on lui fait ingérer
3) à utiliser notre énergie à autre chose qu'à synthétiser de la bouffe
4) à manger avec un réel plaisir, né d'un vrai besoin

En gros, hein !
Pour l'anecdote, il est médecin, il a appris le chamanisme en Afrique, l'acupuncture en Chine et n'est adepte d'aucune religion ni mouvement "bizarre". Juste une personne très ouverte d'esprit qui pense que le bon doit se piocher partout où il se trouve.

Il y en Suisse une clinique où l'on paye un prix exorbitant pour aller jeûner mais comme un V.I.P, n'importe nawac tong
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Irma

avatar

Nombre de messages : 1495
Age : 52
Localisation : Agen
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Le jeûne   Mer 4 Mar 2009 - 13:48

Ben en fait, dans toutes les religions le jeûne est préconisé non ?

Les 40 jours du Carême, le saoum (ramadan), le yom kipour , l'avent ( désolée je mélange toutes les religions) , le Jeudi en inde du nord, et d'ailleurs les Indous jeunent deux fois par an , pendant 9 jours, (à confirmer) ... et d'autres fois dans l'année.

C'est pas une mauvaise chose en soi ( je vais y penser ...) mais 40 jours ourg !



Revenir en haut Aller en bas
http://editions.la-librairie.org
Passionata



Nombre de messages : 1183
Age : 48
Localisation : Isère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Le jeûne   Mer 4 Mar 2009 - 14:11

Je me demande si au travers de cette privation ce n'est pas l'esprit que l'on purifie un peu comme si on s'imposait une sorte de contrition morale vouer à un pacte de Soi. Quand il y a un manque, il survient la douleur, après la douleur, il y a comme une dépendance de bien-être, d'euphorie, qui s'installe. C'est peut-être là, la source de cette recherche pour certains. Mais cela va chercher beaucoup plus loin que la purification du corps, à mon humble avis. C'est pour ma part de la mutilation physique, de l'auto punition, Cela ressemble à une expiation... Mais là, ce n'est que mon opinion. Chacun est libre de s'affronter physiquement et psychiquement et se sont nos chaînes de liberté que nos choix. Donc, je respecte même si je suis toujours étonnée devant la Folie Humaine.

Je me suis toujours demandée jusqu'où l'Humain peut aller.
On dirait qu'Il a besoin de s'outre passé en permanence voire ponctuellement.
Une ascencion ? Une démarche physique et psychique afin de franchir des obstacles, des frontières... Se prouver à soi - se défier - s'aventurer vers l'inconnu ? C'est notre quête que cette recherche intérieure ?

Je n'ose même pas imaginer la taille de l'estomac. c'est quand même une sacré démarche. Est-elle intrinsèque à l'Homme ?
Enfin, chacun ses choix et ses positions...

Je suis pérsuadée que dans nos pays développés les Hommes mangent trop. Puis d'autres non rien et font les poubelles ou meurent sur place. Je jeûne n'est pas une source innée. C'est imposé par soi, par une volonté. La nature nous a pas créé pour jeûner mais pour survivre en mangeant et procréant.

On ne doit pas vivre pour manger mais manger pour vivre, avec cela trouver le juste milieu.

Nous sommes les seuls "Animo-humanoïde" à avoir des idées complètement originales, folles, absurdes et nous en sommes fièrs...

Franchement, 40 jours, cela me semble inconcevable pour ma part. Rester sans manger pendant 1 mois et 10 jours c'est un peu comme la traversée du désert sans boire. Il m'est arrivé de jeûner après des fêtes trop chargées en alimentation, le corps et l'esprit faisant psychologiquement et physiologiquement blocus. Ou encore pendant et juste après une bonne gastro. Mais je n'ai jamais dépassé la journée.

Privation...

J'ai écrit une pensée dans mon roman qui devrait sortir bientôt :

« Nous ne sommes que de tout petits Hommes éphémères, avec un cerveau d’extraterrestre. »

Pour vous dire la compléxité de notre Nature Humaine que ce cerveau là !


Dernière édition par Passionata le Mer 4 Mar 2009 - 15:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le jeûne   Mer 4 Mar 2009 - 14:42

Je vous lis avec intérêt et quand je vais avoir le temps je vais chercher de la documentation sur le Net.

Ma première réaction a été le refus total du concept (sans pour autant juger, car je ne vois pas de quel droit ni pourquoi je le ferais). C'est une révolte-moi qui s'est soulevée, en même temps que mille questions m'ont assaillie.

Je crois que plusieurs choses me heurtent : le fait de passer ces caps d'épuisement, et la longueur dans le temps. 40 jours, ce n'est pas rien. Je ne sais pas si les 40 jours de carême sont souvent suivis et par combien de personnes, en tout cas j'ai eu l'air de débarquer sur une autre planète.

En même temps, j'ai ressenti une auto-censure et elle m'a rappelé toutes les censures que la religion impose et contre lesquelles je suis totalement rebelle. Le terme de purification m'a déstabilisée, je l'ai perçu comme "morale" et c'est ça qui m'a dérangée, au premier degré. C'est après, à force d'y penser, qu'on peut éventuellement basculer dans la nuance.

En même temps encore, j'ai imaginé la perte d'énergie au travail et me suis demandée comment j'arriverais à filer de l'énergie aux groupes dont je m'occupe, si moi-même j'en étais privée.

Et puis j'ai aussi la notion de gâchis et d'outrance en consommation alimentaire, de sorte qu'au contraire, remettre les pendules à l'heure comme un nouveau point de départ, m'a effleuré l'esprit.

Bref, me voilà depuis quelques jours à plancher là-dessus, sans avoir eu encore le temps de fouiller la doc, ce que je me promets de faire.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Passionata



Nombre de messages : 1183
Age : 48
Localisation : Isère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Le jeûne   Mer 4 Mar 2009 - 15:03

Romane a écrit:

Ma première réaction a été le refus total du concept (sans pour autant juger, car je ne vois pas de quel droit ni pourquoi je le ferais). C'est une révolte-moi qui s'est soulevée, en même temps que mille questions m'ont assaillie.

Je n'ai même pas encore fini de te lire, Romane. Mais quand j'ai lu le sujet que tu as lancé. j'ai exactement ressenti tout ce que tu as décrit là, en amont.

Une colère a émergé de mon moi et un refus total du concept s'en est découlé. Puis, j'ai respiré longuement. Me calmant, afin d'écrire le plus posément possible et surtout avec calme.
Revenir en haut Aller en bas
Passionata



Nombre de messages : 1183
Age : 48
Localisation : Isère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Le jeûne   Mer 4 Mar 2009 - 15:06

Je croyais que l'histoire du carême était de se priver d'une chose que l'on aime bien. Pas de tout...
Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Passionata



Nombre de messages : 1183
Age : 48
Localisation : Isère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Le jeûne   Mer 4 Mar 2009 - 15:10

A pis zut ! Cela me fait penser aussi au jeûne pendant le ramadan, c'est un jeûne un peu particulier mais touchant plusieurs choses puisque doit se priver de relation sexuelle, de cigarette, d'alcool, être respectueux, pas de violence, de boire et manger en journée. Et je sais que trop le fonctionnement exact pour toutes ces choses. Mais ce n'est pas rien.
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Le jeûne   Mer 4 Mar 2009 - 15:15

Citation :
Je croyais que l'histoire du carême était de se priver d'une chose que l'on aime bien. Pas de tout...
Non ?
On doit observer l’abstinence de viande, ou de tout autre aliment déterminé par la Conférence épiscopale.
Ceci date d'une époque où la viande était considérée comme un mets d'exception, réservé soit aux riches, soit aux fêtes. Ce qui signifie tout aliment considéré comme du luxe. Bref manger pour se nourrir pas pour se faire plaisir.

Concernant vos préventions "morales" au sens large, c'est pourquoi j'ai précisé que mon ami n'est adepte d'aucune religion. Donc aucune notion de pénitence ou je-ne-sais quoi du genre.
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le jeûne   Mer 4 Mar 2009 - 15:17

Oui, oui, ça j'avais bien vu, Farouche.
Mais l'idée du jeûne vient bien de quelque part, au début. On fonctionne assez loin du monde animal qui sait parfaitement ne pas manger quand la nécessité de sauvegarde se fait sentir. C'est pourquoi je me suis demandée en premier quelle était la source de leur décision.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Irma

avatar

Nombre de messages : 1495
Age : 52
Localisation : Agen
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Le jeûne   Mer 4 Mar 2009 - 15:18

Ben physiologiquement c'est pas mauvais de ne pas manger quelques jours pour éliminer les toxines, quoi... Pour maigrir aussi ... peut-être ?

Après je pense que les considérations religieuses ou philosophiques ne sont là que pour " broder " sur un concept qui est avant tout de l'hygiène de vie.

Se détacher du matériel, aller vers la pensée ... ne pas manger c'est oublier son corps pour mieux s'écouter.
Revenir en haut Aller en bas
http://editions.la-librairie.org
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Le jeûne   Mer 4 Mar 2009 - 15:19

Même Catherine de Russie aimait bien se taper un petit jeune de temps à autre....AngeR
Revenir en haut Aller en bas
Passionata



Nombre de messages : 1183
Age : 48
Localisation : Isère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Le jeûne   Mer 4 Mar 2009 - 15:20

Romane a écrit:
On fonctionne assez loin du monde animal qui sait parfaitement ne pas manger quand la nécessité de sauvegarde se fait sentir.

Je trouve que l'on n'est pas si loin de l'animal car nous savons ne pas manger quand la necessité de sauvegarde se fait sentir.

La question du jeûne est lointaine et est une conviction de départ.
Revenir en haut Aller en bas
Irma

avatar

Nombre de messages : 1495
Age : 52
Localisation : Agen
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Le jeûne   Mer 4 Mar 2009 - 15:22

Passionata a écrit:
Romane a écrit:
On fonctionne assez loin du monde animal qui sait parfaitement ne pas manger quand la nécessité de sauvegarde se fait sentir.

Je trouve que l'on n'est pas si loin de l'animal car nous savons ne pas manger quand la necessité de sauvegarde se fait sentir.

La question du jeûne est lointaine et est une conviction de départ.

C'est vrai que quand on est malade , indigestion , on s'arrête de manger !AngeR AngeR

Vilain, incorrigible !

mdr mdr mdr
Revenir en haut Aller en bas
http://editions.la-librairie.org
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Le jeûne   Mer 4 Mar 2009 - 15:23

Citation :
sur un concept qui est avant tout de l'hygiène de vie.
Voilà !
C'est pourquoi les 40 jours me paraissent bien excessifs car ils génèrent des carences qui font l'effet inverse de celui recherché. Je crois.
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Le jeûne   Mer 4 Mar 2009 - 15:23

40 jours, comme par hasard un nombre préconisé par des dogmes religieux...
Pour moi c'est déjà un bémol. Quoique certains s'en défendent, ce genre de démarche, ainsi que la méditation par exemple, est souvent motivée par une influence mystique ou pseudo-mystique. Une telle influence éveille aussitôt ma méfiance, car elle est souvent, mine de rien, les prémices subtiles (ou non) d'un endoctrinement.

Mais passons sur cet aspect, pour s'intéresser au jeûne lui-même.
Il me semble avoir lu par le passé qu'au delà de 48h de jeûne, le corps s'est décrassé, et qu'il commence à puiser dans ses réserves. Une fois que ces réserves sont également épuisées (au bout de 4 ou 5 jours, me semble-t-il), elles sont prêtes à se reconstituer à neuf, et si c'est fait en douceur (une monocure au début par exemple, avant de reprendre progressivement une alimentation normale), l'opération est hautement profitable et peut même servir de cure contre certaines maladies, de façon quasi-miraculeuse.
Jeûner au delà d'une semaine, en revanche, ça commence à devenir un peu excessif, genre performance, défi, ou surenchère pas loin d'une sorte de fanatisme ponctuel à mon avis.

Personnellement, il y a 8 ans, j'avais fait l'expérience d'une abstinence totale chaque lundi pendant 6 mois, ce que j'ai scrupuleusement tenu (pas de nourriture, pas de parole, pas de tabac, pas de sexe). Ma démarche n'avait rien à voir avec un quelconque mysticisme, ouverture de shakras, ou rapprochement avec le divin, c'était juste expérimental, une sorte de défi personnel d'auto-discipline et en partie de démarche assainissante.
Comme je revenais d'Inde (c'est de voir les hindous le faire qui m'avait donné l'idée de l'expérience), on a tout de suite assimilé cela dans mon entourage à une espèce de conversion, à tort.
Mais c'est quelque chose que je conseille à ceux pour qui l'acte de manger est une addiction multi-quotidienne.

Par ailleurs, inutile de s'adonner au jeûne de temps en temps, si le reste du temps on est consommateur excessif de viandes, de graisse, fritures, féculents & sucres à outrance et de saloperies chimiques.
Il est plus cohérent d'avoir une alimentation saine, équilibrée et minimale tout le temps, et pourquoi pas de temps en temps un jeûne de quelques jours, ou une monocure.

Mais 40 jours... désolé, mais c'est excessif... faut être allumé ou vouloir épater la galerie.
De plus, au delà d'une semaine, il faut se faire suivre médicalement.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Le jeûne   Mer 4 Mar 2009 - 15:26

Filo, vachement moins flemmard que moi a tout dit ce que je pensais Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le jeûne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le jeûne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: