Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le jeûne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Vic Taurugaux



Nombre de messages : 4816
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le jeûne   Jeu 5 Mar 2009 - 15:04

sophiesuite a écrit:
...et souvent on parle des questions qui concernent le corps en cherchant des explications dans la tête, alors que les explications à mon avis se trouvent en grande partie dans le corps...



Je partage l’idée avec Sophiesuite que notre corps est porteur de traces par forcément mentalisées. Ce sont un peu comme des ornières qui obligeraient notre chemin. Des traces de plaisir ou de souffrance qui ont passablement excitées notre chair dans le passé. Ses souvenirs enfouis en deçà de toutes représentations cherchent pourtant, coûte que coûte à s’actualiser dans notre présent. Ce qui fait que parfois ils sont vrais, qu’ils nous correspondent, c’est lorsque l’on en retrouve l’intensité dans une nouvelle expérience. Ca, c’est vraiment nous ! Cette expérience intense, le jeûne, la longue marche, le marathon, cette nuit d’amour, révèlent « l’authenticité » de notre corps, c'est-à-dire ces expériences déjà vécues et que nous éprouvons enfin à nouveau. Des traces mnésiques de notre enfance d’avant l’amnésie infantile. Elles ne sont pas forcément communicables avec des mots, mais nous avons comme intime conviction qu’elles font partie de notre identité. La souffrance ou le plaisir imprègnent ainsi dans nos corps de qui nous sommes durablement.
Revenir en haut Aller en bas
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Le jeûne   Jeu 5 Mar 2009 - 16:40

Citation :
Cette expérience intense, le jeûne, la longue marche, le marathon, cette nuit d’amour, révèlent « l’authenticité » de notre corps, c'est-à-dire ces expériences déjà vécues et que nous éprouvons enfin à nouveau.

Est-ce que ça sous-entend que le corps ne fait que répéter ? Qu'il ne peut pas avoir d'évolution, de dynamique, vers du nouveau ? Que ses besoins internes ne seraient que des besoins de choses déjà connues ?

Moi je crois que le corps est comme l'univers, en expansion... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Le jeûne   Dim 26 Avr 2009 - 13:07

Je reviens de la semaine (enfin presque Mr. Green ) de jeûne. Je remonte le fil pour me noter de faire un petit topo sur l'expérience que ça a été...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le jeûne   Dim 26 Avr 2009 - 15:24

sophiesuite a écrit:
Je reviens de la semaine (enfin presque Mr. Green ) de jeûne. Je remonte le fil pour me noter de faire un petit topo sur l'expérience que ça a été...

Ah oui, ça m'intéresse !

J'ai vu en avril les amis dont je parlais plus haut. L'un n'a tenu que 16 jours. L'autre est allé au bout des 40. Il a fondu mais est dans une forme éblouissante.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Le jeûne   Dim 26 Avr 2009 - 18:35

Bon alors, petit topo donc.

Au programme : une semaine de jeûne et randonnée, dans la Drome.
Pourquoi j'ai décidé de faire un jeûne ?
Deux raisons :
- ça "m'appelait" quelque part, envie de nettoyage en profondeur du corps, de lui offrir une pause, pour éliminer les toxines, physiques, mais aussi ce que le corps peut garder comme mémoires émotionnelles...
- faire cette expérience "atypique" de ne pas manger ; voir ce que ça faisait en moi ; quelles peurs éventuelles, quelles croyances, quelles pensées ça heurtait, ça réveillait... et puis expérimenter le côté positif, voir ce que ça apportait. Je suis une "expérimentatrice" (ça se dit sûrement pas), j'aime bien essayer des choses pour vérifier si ça fonctionne, et décider après si je prends ou pas.

Le truc qu'il faut dire, parce que ça compte pour la suite, c'est que je suis partie en faisant déjà 45 kg (pour 1m57). Pas bien grosse la fille déjà donc...
Pas beaucoup de réserves de graisse...
J'avais cette appréhension, c'est clair. Je me suis demandée plusieurs fois si je me mettais en danger ; mais je sentais quelque chose me pousser à faire l'expérience, et une confiance à l'intérieur quand même. De plus, j'avais choisi de le faire en groupe avec des animateurs très pro, donc je savais pouvoir leur faire confiance si quelque chose n'allait pas.

Je vous fais la chronologie sommaire, c'est pas long :
- samedi : arrivée sur le lieu, mangé quelques fruits au cours de la journée, rien d'autre. Plus rien à partir de 16h environ.
Présentation, discussion avec le groupe etc... et... purge Mr. Green
Ben oui, quand on mange pas, les intestins, il faut les vider... parce que le colon se met au repos...
- dimanche : première journée de rando ; bonne forme, petite sensation de faim mais plutôt d'habitude qu'autre chose ; surtout aux heures des repas. Changement de rythme quand même. On sent qu'on utilise son énergie différemment de d'habitude.
- lundi : dans la nuit de dimanche à lundi, là ça commence à être le foutoir, coeur qui s'accélère, vertiges, nausées, fièvre... je me réveille le lundi matin à pas pouvoir mettre un pied devant l'autre. Suis restée au lit, j'ai beaucoup dormi ce jour-là. Péniblement levée pour faire un peu de yoga quand même, me bouger, mais globalement, journée grosse larve Laughing
Moral pas terrible. Sensation de faim très présente.
- mardi : ça va mieux, moral remonte, rando tranquille, marché doucement. Ca a l'air de rouler ! J'espère que le lendemain ça ira, puisqu'on dit qu'une fois le troisième jour surmonté, ça ne fait qu'aller de mieux en mieux.
- mais mercredi matin.... complètement naze.
Je pars marcher quand même, espérant que ça va revenir. Mais l'animateur, voyant mon rythme, dit qu'il y aun problème. On retourne au gite faire pesée + prise de tension.
Il s'avère que j'ai déjà perdu 4 kg (en trois jours), tension 9.7, et pouls qui bat encore trop vite.

NB : ces symptômes (coeur qui bat trop vite, fièvre, vertiges etc...) sont les signes d'élimination de toxines, dans mon cas assez massive et rapide vu les réactions que j'ai eu...

Donc, le guide me dit que quel qu'ait été le travail du jeûne à ce stade, il est terminé, il faut soit revenir à l'alimentation normale, soit au moins remonter jusqu'à une diète. En tout cas, reprendre des calories.
En me pesant, il me dit que je n'avais pas de toute façon les réserves nécessaires pour faire la semaine entière. Donc ça a éliminé très vite, très fort, dès le début. Et maintenant, c'est pas la peine de continuer.
J'avais de toute façon l'intention d'arrêter dès que j'avais vu mon poids et ma tension...
Et aussi quand au matin du quatrième jour, je me suis réveillée avec une faim pas possible, mais qui n'avait franchement plus rien à voir avec l'habitude ou la gastronomie : je rêvais tout debout d'un bon bol de riz ! Laughing

J'ai donc repris une alimentation à partir de mercredi, tranquillement. Sans manger trop non plus, de toute façon, mon organisme ne l'aurait pas accepté.

Sensations après le jeûne :
- la sensation principale c'est celle d'être propre à l'intérieur. C'est un peu difficile à décrire ou expliquer, mais c'est exactement ça. Etre lavé à l'intérieur. Et sentir ses organes rafraîchis, raffermis, en pleine forme Very Happy
- la deuxième sensation, qui est reliée, c'est une connection forte avec le corps et ses besoins. J'étais une grosse buveuse de café, j'ai toujours adoré ça, mais j'ai pas eu la moindre envie ni pensée vers une tasse de café, ni pendant le jeûne (mais ça c'est normal) ni depuis que j'ai repris à manger. Idem pour la cigarette. Idem pour d'autres choses.
Je mange avec une conscience différente d'avant. J'avais déjà fait un gros boulot sur ma façon de manger : manger en conscience, en mâchant bien etc... Mais là c'est comme si ça se faisait sans effort mental, comme si le corps lui-même prenait les commandes.
- troisième sensation, c'est plus abstrait peut-être, c'est d'être nettoyée aussi sur un autre plan. Je ressens vraiment avoir abandonné des émotions, des choses au niveau psychologique, qui m'entravaient, ou qui me pompaient de l'énergie.
Je suis à la fois la même qu'avant, et pas tout à fait la même pour autant.

Conclusion : expérience positive, que j'ai envie de poursuivre. Alors, comme mon métabolisme me permet difficilement de faire des grandes périodes de jeûne, je vais probablement opter pour un jeûne hebdomadaire, pour "entretenir", et garder le contact avec ces sensations, cette manière d'aborder la nourriture et le corps.
C'est à dire jeûner un jour par semaine.

Voilà pour mon expérience perso...

Pour ce que j'ai pu observer autour de moi, je suis une des seules à avoir eu des réactions aussi fortes. Les autres autour étaient en forme, un peu ralentis certes (normal, la tension est plus basse en jeûne que d'habitude), mais en forme, avec de l'énergie, du répondant, et la capacité de randonner en montagne sans problème pendant deux ou trois heures.
Ah oui, précision, la randonnée en même temps accompagne l'élimination, par l'activité physique, et le fait de respirer, prendre l'air etc...
Et puis ça occupe la tête !!

Voilà ce que je pouvais en dire...

Sur les mécanismes du jeûne, pourquoi ça marche, à quoi ça sert etc..., une petite référence de bouquin :
Le jeûne (titre original, pas vrai ? Laughing ), de Gisbert Bolling.
(C'est les gens chez qui j'ai fait la semaine ; et accessoirement c'est un peu les pionniers du jeûne en France, ça fait une bonne trentaine d'années qu'ils font ça je crois).
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le jeûne   Dim 26 Avr 2009 - 18:43

Un franc merci pour ce témoignage vachement bien monté et clairement expliqué, Sophie ! et une question : est-ce que tu dirais qu'un jour de jeûne par semaine aide à un assainissement du corps et de l'esprit ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Le jeûne   Dim 26 Avr 2009 - 18:49

Au vu de ce que ça donne sur trois jours, j'aurais franchement tendance à penser que oui... mais comme pour l'instant je n'ai pas encore testé grandeur nature, je préfère te dire que je sais pas et que je reviendrai te donner une meilleure réponse quand j'aurai fait l'expérience Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le jeûne   Dim 26 Avr 2009 - 18:53

Faites, chère, faites. Vous êtes le cobaye de LU. tong

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Le jeûne   Dim 26 Avr 2009 - 20:05

Merci sophie. Ton récit et ce qu'il amène m'intéresse beaucoup ! J'attends tes conclusions sur le jeûne hebdomadaire. Pour l'instant, je ne m'y sens pas prête moi-même, mais toute expérience d'autrui est bonne à prendre.
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Le jeûne   Lun 27 Avr 2009 - 13:41

Ayant pratiqué le jeûne hebdomadaire pendant l'année 2001 (c'était chaque lundi), je peux témoigner de ses bienfaits certains sur le corps et surtout sur l'esprit.
Il faut dire que je l'associais avec une abstinence plus générale :pour moi le lundi c'était : pas de nourriture, pas de parole, pas de tabac, pas de sexe.

Absolument aucune spiritualité dans cette démarche, contrairement à ce que beaucoup l'ont pensé, juste une expérience d'un semestre, pour voir.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Le jeûne   Lun 27 Avr 2009 - 13:59

Oui, je me souviens filo, tu en avais parlé. Je trouve d'ailleurs très judicieux d'y associer les autres jeûnes.
Peux-tu préciser les bienfaits sur l'esprit (si tu l'as fait, j'ai oublié) ?

Y avait-il une raison au choix du lundi ?
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Le jeûne   Lun 27 Avr 2009 - 15:43

Pourquoi as-tu arrêté par la suite ? (puisque je comprends que tu en retirais des effets positifs)

Perso je pense pas y associer d'autres jeûnes. Enfin le tabac, oui, mais le tabac de toute façon je veux arrêter complètement.
Enfin comme le lundi je suis toute seule chez moi en général, le jeûne de la parole se fera naturellement Laughing (sauf si je passe ma journée sur internet Mr. Green )
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Le jeûne   Lun 27 Avr 2009 - 22:48

J'ai arrêté d'abord parce que je m'étais fixé la moitié d'une année, ce n'était qu'une expérience, mais aussi parce que c'était invivable, étant en couple, avec de nombreux amis, mon groupe de musique Santal, qui tournait bien à l'époque, sans parler de mes enfants.
Sinon je m'expliquais sur le sujet à la toute fin de mon journal de voyage :
filo a écrit:
Mon carnet se termine par une résolution qui m'est apparu
comme une bonne idée et que j'ai tenu pendant exactement 6 mois le
premier semestre 2001:

QUATRAIN:

Mon serment libre de toute influence,
Ma discipline en cette nouvelle ère:
Observer jeûne, chasteté, silence,
De l'aube au couchant de tout jour lunaire.


TRADUCTION:

Je
m'engage, sans être influencé par aucune religion ni autre système de
pensée mystique, seulement par souci de discipline personnelle et
d'introspection, à compter de maintenant (début de l'année 2001), à ne
pas manger, à ne pas fumer, à ne pas faire l'amour et à ne pas parler,
du lever au coucher du soleil de chaque lundi de chaque semaine.
...qui se trouve ici : http://liensutiles.forumactif.com/ecriture-lecture-f129/mon-journal-de-voyage-en-inde-t11773-15.htm

Le choix du lundi était stratégique, car étant musicien jouant sur scène souvent en fin de semaine, j'ai choisi le jour où il y avait le moins de chances que j'ai des choses à faire en général.

Ce que ça m'a apporté : déjà beaucoup d'écoute. J'étais assez bavard à l'époque, et le fait de ne pas parler m'a appris à plus écouter les autres plutôt qu'occuper le devant de la scène. Donc une meilleure appréciation des vides et des silences.
Côté autodiscipline, je m'efforçais également de garder le silence, même gestuel, même en montant des escaliers par exemple. Le fait de ne pas fumer et de ne pas manger était le plus facile. J'ai souvent eu l'occasion dans ma vie de devoir m'adapter à des privations plus longues qu'une journée. Lorsque la faim me tenaillait la nuit du lundi au mardi, il m'arrivait de me retrouver dans un état de "défonce" naturelle très prompt à la méditation (ce que j'appelle méditation est assez personnel et spontané ; je suis assez contre les "techniques" de méditation que certains maîtres à penser de pacotille dispensent aux occidentaux avides de spiritualité orientale superficielle, assorties du discours spirituel et symboliste habituel, shakras, transcendance, yoga, om, etc).

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Renord

avatar

Nombre de messages : 827
Localisation : à gauche de l'épinette!
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Le jeûne   Dim 17 Mai 2009 - 20:43

Petite réflexion sur la nourriture !!!
Ça s'intitule "Chiken à la carte".
Bon soupé...
http://www.cultureunplugged.com/play/1081/Chicken-a-la-Carte
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Le jeûne   Dim 17 Mai 2009 - 22:44

Contre le jeûne involontaire !
Bien vu, même si le fait de le mettre dans ce fil est peut-être un peu cynique ! Faim

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le jeûne   Lun 18 Mai 2009 - 2:18

Je ne suis pas d'accord avec ton point de vue, filo, au sujet du cynisme, parce que :

Renord a écrit:
Petite réflexion sur la nourriture !!!
Ça s'intitule "Chiken à la carte".
Bon soupé...
http://www.cultureunplugged.com/play/1081/Chicken-a-la-Carte

Mention spéciale pour ton intervention, René.

Car nous n'en serions probablement pas à parler de jeûne volontaire, si nous n'avancions pas à deux pieds décidés dans l'overdose d'une opulence dont nous ne nous rendons même plus compte.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Le jeûne   Lun 18 Mai 2009 - 2:47

----Jeuner (mais pas trop) a surement du bon dans notre société occidentale opulente...Mais là cela me rappelle un article lu dans un journal de la Martinique, journal en admiration devant le Petit Père barbu du peuple cubain, et qui relatait une saillie de ce dernier qui se felicitait d'avoir aidé son peuple à traverser la periode speciale (periode ayant suivi la chute du communisme en URSS et la fin de l'aide Russe à Cuba), et notre Bon Père barbu qui disait :"grace à cette periode speciale il y a eu moins d'obèses et de maladies cardiaques dans l'île)....
Ce dont il ne parlait pas c'est que les gens crevaient la dalle, et que les enfants nés à cette epoque souffraient de rachitisme et de malnutrition...
Je referme la parenthèse et m'excuse si je suis hors sujet... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le jeûne   Lun 18 Mai 2009 - 2:58

Tu n'es pas hors sujet. Tout ce que vous abordez, René et toi, a un lien économique et politique direct avec ce dont il est question ici.
Entre autres.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le jeûne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le jeûne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: