Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Se faire violence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Passionata



Nombre de messages : 1183
Age : 48
Localisation : Isère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Se faire violence   Jeu 5 Mar 2009 - 13:21

Il est 17 heures. Le soleil plombe le ciel. Olwen vient d'arriver de l'école. Elle ne sait ce qui l'attend. fera-t-il jour enfin dans sa vie de petite fille. Elle monte dans sa chambre et pose son cartable soigneusement. Tout doit-être toujours bien rangé. Olwen redescent dans la pièce principale servant à la fois de cuisine-salle-à-manger et salon. Dans la pièce commune et sombre règne un étrange silence. Le calme envahit l'esprit de la fillette. Là, sur la table rectangulaire, une tartine de beurre avec une grosse couche d'ail est posée. Olwen n'aime pas l'ail. Ca pique dans la bouche. Ca pue dans la bouche. Ca brûle dans l'estomac. Mais elle sait qu'elle n'a pas le choix. Elle doit manger. Des bruits du dehors se font entendre. Cela s'agite. Qu'est-ce donc ? - la Mère entre. Elle est tout sourire. Elle semble de bonne humeur. Elle passe à ses côtés sans la regarder, sans rien dire, puis le dos tourné s'adresse à elle :
- Vas voir le Type près du grand Tilleul - il a quelque chose pour toi.
D'une voix sèche.
Le monde s'écroule. Le tumulte, le chambardement dans la tête d'Olwen. Elle sait. Oui, elle sait ce qu'il a pour elle. Le coeur en tambour, la fillette sort, toujours mastiquant ce pain et cet ail. Elle arrive devant le tronc. Là, le Type édenté, géant rit abêti. La bouche grande ouverte laisse son rire rouler en cascade sur la plaine. Devant lui, la petite de huit ans se trouve minuscule. Olwen se fige. Elle tremble.
D'une voix sarcastique
- Déshabille-toi ! - Tu sais pourquoi t'es là face de boche !

Silence...

- T'as encore pissé au lit boite d'allumette !
La fillette pleure. Elle se déshabille. Elle est nue devant lui du haut de ses huit ans. Le type arrache un bouquet d'orties, attrape le corps de la petite par la taille et se met à fouetter tout son corps. Cela dur, cela dur, longtemps, longtemps.
- Arrête d'hurler face de boche ! Hurle le géant.
Elle étouffe, elle va mourrir, il ne faut plus pleurer. Plus pleurer... - et là, il s'arrêtera. Olwen ravale ses larmes. Elle se tait. Elle s'enterre. Elle s'etouffe. Il la pose dans le cercle d'ortie. Puis s'en va. Dans un dernier élan. La fillette sort de ce champ lui martelant la peau. Elle se rhabille en silence, les larmes coulent telle une pluie diluvienne. Soudain, elle fait blocus et ne cesse de se répéter <<plus jamais ça - plus jamais cela doit se reproduire - plus jamais piquer mon corps - plus souffrir...>> - <<ce sera la dernière fois...>> Pensa-t-elle.
Alors de toute sa violence personnelle, Olwen va contenir sa souffrance. Elle s'en retourne à la pièce commune sans larmes, avec le sourire et fait mine rien. Oui, rien, il ne sait jamais rien passé...
La mère et le Type sont en train de rire sur le sort de la fillette. Ils se tournent vers elle et là, tous deux surpris de voir qu'elle sourit, s'interroge...
- T'as pas mal ? Dit ironiquement la Mère
- Non, je ne sens plus rien, je ne crains pas les orties.
Le sourire éblouissant le visage de la fillette.
- Décidément, t'es vraiment une dure à cuire ! - allez mets la table nez de boxeur.
Intérieurement, la fillette sait qu'elle se fait violence. Son rire masque sa souffrance, ses larmes refoulées, son immense chagrin. Il fait toujours autant nuit dans sa vie. Mais elle ne cesse de sourire...

Je viens juste de l'écrire....


Dernière édition par Passionata le Jeu 5 Mar 2009 - 13:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Irma

avatar

Nombre de messages : 1495
Age : 52
Localisation : Agen
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Se faire violence   Jeu 5 Mar 2009 - 13:30

houlà là tu nous fais descendre loin dans les tréfonds de l'horreur...

Je ne sais quoi dire d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
http://editions.la-librairie.org
Passionata



Nombre de messages : 1183
Age : 48
Localisation : Isère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Se faire violence   Jeu 5 Mar 2009 - 13:34

J'ai rectifié mon texte, je n'ai pas l'habitude d'écrire à la troisième personne du singulier. le "Je" est plus facile pour moi.

C'est aussi ça, se faire violence. En soi et montrer un autre visage.
Je voulais vous montrer à quel point l'excès a des dérives que chacun peut connaître plus ou moins.

Tu vas avoir de quoi lire, Irma. C'est dans mon prochain roman : Le monde d'Olwen. Tu n'es pas au bout de tes peines...
Revenir en haut Aller en bas
Irma

avatar

Nombre de messages : 1495
Age : 52
Localisation : Agen
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Se faire violence   Jeu 5 Mar 2009 - 13:47

Ourg ! Ben j'attends ça avec impatience alors ...
Revenir en haut Aller en bas
http://editions.la-librairie.org
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Se faire violence   Jeu 5 Mar 2009 - 14:07

On dirait le récit d'un cauchemar. C'est très onirique comme univers.
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Se faire violence   Jeu 5 Mar 2009 - 14:39

Au-delà du récit de Passio, il y a tout un débat à ouvrir sur ce thème qui peut nous laisser sur le cul, les yeux ronds et la nausée au coeur.

Vic va peut-être aussi nous aider à décortiquer tout ça, et de votre côté, n'hésitez pas à y aller de vos commentaires, questions, enfin tout ce que ça vous inspire. Je le ferai aussi.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Se faire violence   Jeu 5 Mar 2009 - 14:47

Je vis pas ce récit comme "onirique" à moins que je me trompe et Passio rectifiera dans ce cas, c'est horrible parce que quelque part, c'est "trop vrai", même si c'est c'est une transposition! Enfin, j'espère que c'en est une!
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Se faire violence   Jeu 5 Mar 2009 - 14:49

Ben justement, ce qui me fait dire que c'est onirique, c'est que je ne trouve pas que ça fasse "trop vrai". Il y a un quelque chose d'allégorique là-dedans qui l'éloigne de la réalité. Bon, c'est ma perception et seulement ça, hein !
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Passionata



Nombre de messages : 1183
Age : 48
Localisation : Isère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Se faire violence   Jeu 5 Mar 2009 - 15:02

C'est le récit d'un cauchemar tiré d'une histoire vraie. c'est une transposition.
Revenir en haut Aller en bas
Laety

avatar

Nombre de messages : 1168
Age : 37
Localisation : A l'ouest
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: Se faire violence   Jeu 5 Mar 2009 - 15:09

Même si le thème est intéressant pour tous les débats qu'il peut soulever, je n'aime pas ce texte. Je suis désolée Passionata, je le trouve mal écrit. Je n'entre pas dedans. Forcément, il me file la chair de poule parce qu'on n'aime pas entendre parler de ce genre de choses mais je n'accroche pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Passionata



Nombre de messages : 1183
Age : 48
Localisation : Isère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Se faire violence   Jeu 5 Mar 2009 - 15:11

Ce n'est pas grave Laety que tu n'accroches pas. Et ce n'est pas grave si c'est mal écrit. Je ne suis pas écrivain de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Se faire violence   Jeu 5 Mar 2009 - 15:13

Moi je l'ai pris plutôt sous l'angle "article informatif sur un sujet précis, tourné ainsi pour amener à comprendre" et ça ne m'a pas dérangée. Je ne l'aurais pas vu ailleurs que dans Humain ou Psychologie.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Laety

avatar

Nombre de messages : 1168
Age : 37
Localisation : A l'ouest
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: Se faire violence   Jeu 5 Mar 2009 - 15:15

Passionata a écrit:
Ce n'est pas grave Laety que tu n'accroches pas. Et ce n'est pas grave si c'est mal écrit. Je ne suis pas écrivain de toute façon.

Ne prends pas cela de personne à personne Passionata, je donnais juste un avis parmi tant d'autres. Je ne suis rien face à tes écrits. Je voulais juste participer sincèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Se faire violence   Jeu 5 Mar 2009 - 15:18

Citation :
Moi je l'ai pris plutôt sous l'angle "article informatif sur un sujet précis, tourné ainsi pour amener à comprendre" et ça ne m'a pas dérangée. Je ne l'aurais pas vu ailleurs que dans Humain ou Psychologie.

Je n'avais pas vu qu'il était dans "humain"
Je l'ai pris pour un texte littéraire, surtout après avoir lu ça :
Citation :
C'est dans mon prochain roman : Le monde d'Olwen.
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Se faire violence   Jeu 5 Mar 2009 - 15:19

Moi j'ai carrément oublié le roman, pour ne saisir que le thème. Je n'ai pas pensé à le lire avec un regard littéraire.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Se faire violence   Jeu 5 Mar 2009 - 15:29

Je réponds là : http://liensutiles.forumactif.com/humain-f53/le-jeune-t16693-45.htm à ce que romane me demande sur le fil Psy, pour que chacun ne perde pas le fil de tout notre débat.
En fait, je suis en train de lire un petit livre passionnant de Serge Tisseron : comment Hitchock m’a guéri. http://livre.fnac.com/a1671921/Serge-Tisseron-Comment-Hitchcock-m-a-gueri?PID=1

C’est de la psychanalyse lisible par le profane avec pleins d’idées extrêmement intéressantes concernant notamment le traitement du traumatisme psychique et l’importance des images. Tout comme Passionnata, le cinéaste crée des images qui rappellent au lecteur-spectateur des images enfouies. Ces images sont parlantes différemment de chacun en fonction de son vécu. Ce qui fait de l’émotion, qui nous touche dans l’œuvre écrite ou filmée, c’est la correspondance avec des images que nous nous sommes nous même créées pour nous représenter des scènes violents vécues dans notre passé. Face au chaos, le psychisme humain cherche à représenter l’incompréhensible. Les clichés inconscients que nous gardons du passé guident notre façon de voir le présent. L’artiste joue avec ces réminiscences pour nous émouvoir.
D’ailleurs, dans le cinéma d’Hitchcok, il n’y a pas beaucoup de scènes d’horreur à voir, mais plus l’effroi qui se lit dans le regard des acteurs. On perçoit dans le regard de Cary Grant ce dont il aurait puété témoin. Mais Hitchcock nous laisse alors nous faire notre propre cinéma bien plus épouvantable que ce qu’il aurait pu filmer lui-même.
Tout ça expliqué avec l’expérience analytique propre à l’auteur pour démontrer que le pire dans le traumatisme psychique, c’est la représentation que le sujet s’est construit pour penser l’expérience traumatisante, représentation qui n’est qu’une image, un cliché.
Revenir en haut Aller en bas
Passionata



Nombre de messages : 1183
Age : 48
Localisation : Isère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Se faire violence   Jeu 5 Mar 2009 - 15:32

Farouche a écrit:
Citation :
Moi je l'ai pris plutôt sous l'angle "article informatif sur un sujet précis, tourné ainsi pour amener à comprendre" et ça ne m'a pas dérangée. Je ne l'aurais pas vu ailleurs que dans Humain ou Psychologie.

Je n'avais pas vu qu'il était dans "humain"
Je l'ai pris pour un texte littéraire, surtout après avoir lu ça :
Citation :
C'est dans mon prochain roman : Le monde d'Olwen.

Enfin ce sera dans mon prochain roman, car j'ai écrit ce passage ce matin. Il restera tel quel, c'est du brut pour du brut. Peut-être qu'il me faudra le peauffiner... Comme c'est tiré d'une histoire vraie, j'ai pensé le mettre dans humain. Mais j'ai le sentiment que cela est gênant ?
Revenir en haut Aller en bas
Irma

avatar

Nombre de messages : 1495
Age : 52
Localisation : Agen
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Se faire violence   Jeu 5 Mar 2009 - 15:34

Au delà du thème qui est horrible, je ne trouve pas qu'il soit "mal" écrit. Il y a certes des fautes, des tournures de phrase "à la Passio", mais c'est son style. On accroche ou pas, mais non je ne trouve pas que ce texte est "mal" écrit. On a connu pire !
Ce n'est certes pas de la grande littérature, on en conviendra, mais elle sort des tripes.
Il se lit bien et on comprend tout ! C'est le principal !

AngeR AngeR

Voilà pour te rassurer , Passio Smile

( Et ce n'est que mon avis, of course et parce qu'on me le demande )
Revenir en haut Aller en bas
http://editions.la-librairie.org
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Se faire violence   Jeu 5 Mar 2009 - 15:38

Citation :
Comme c'est tiré d'une histoire vraie, j'ai pensé le mettre dans humain. Mais j'ai le sentiment que cela est gênant ?
Nonon ! Ce n'est pas gênant du tout ! C'est moi qui me suis fourvoyée en prenant ça pour une fiction (inspirée de faits réels mais très fiction quand même, tu vois)
Si tu dois l'intégrer dans un roman, alors, oui, je te conseille de le peaufiner. Beaucoup des petites maladresses qu'il contient sont facilement contournables Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Passionata



Nombre de messages : 1183
Age : 48
Localisation : Isère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Se faire violence   Jeu 5 Mar 2009 - 15:42

Oui, merci pour vos conseils et encouragements.
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Se faire violence   Jeu 5 Mar 2009 - 15:43

"Le pire dans le traumatisme psychique , c'est la représentation que le sujet s'est construit pour penser l'expérience, représentation qui n'est qu'une image, qu'un cliché"
J'adore Vic, te l'ai déjà dit, tu pourrais presque réussir à me réconcilier avec les psys!
Mais tu crois pas que le "sujet" puisque "Sujet "il y a, a des raisons de, disons, "mettre ailleurs" une expérience hyper traumatisante?
Vu que le "Sujet" a pas demandé à subir ça, que l'ayant subi, il fait avec, ou contre, enfin, il se débrouille comme il peut pour vivre quand même!
Je sais pas pourquoi Passio a écrit ça, mais ça me parle fort!
Revenir en haut Aller en bas
Passionata



Nombre de messages : 1183
Age : 48
Localisation : Isère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Se faire violence   Jeu 5 Mar 2009 - 15:49

Vic Taurugaux a écrit:
Je réponds là : http://liensutiles.forumactif.com/humain-f53/le-jeune-t16693-45.htm à ce que romane me demande sur le fil Psy, pour que chacun ne perde pas le fil de tout notre débat.
En fait, je suis en train de lire un petit livre passionnant de Serge Tisseron : comment Hitchock m’a guéri. http://livre.fnac.com/a1671921/Serge-Tisseron-Comment-Hitchcock-m-a-gueri?PID=1

C’est de la psychanalyse lisible par le profane avec pleins d’idées extrêmement intéressantes concernant notamment le traitement du traumatisme psychique et l’importance des images. Tout comme Passionnata, le cinéaste crée des images qui rappellent au lecteur-spectateur des images enfouies. Ces images sont parlantes différemment de chacun en fonction de son vécu. Ce qui fait de l’émotion, qui nous touche dans l’œuvre écrite ou filmée, c’est la correspondance avec des images que nous nous sommes nous même créées pour nous représenter des scènes violents vécues dans notre passé. Face au chaos, le psychisme humain cherche à représenter l’incompréhensible. Les clichés inconscients que nous gardons du passé guident notre façon de voir le présent. L’artiste joue avec ces réminiscences pour nous émouvoir.
D’ailleurs, dans le cinéma d’Hitchcok, il n’y a pas beaucoup de scènes d’horreur à voir, mais plus l’effroi qui se lit dans le regard des acteurs. On perçoit dans le regard de Cary Grant ce dont il aurait puété témoin. Mais Hitchcock nous laisse alors nous faire notre propre cinéma bien plus épouvantable que ce qu’il aurait pu filmer lui-même..

Vic Taurugaux a écrit:
Je Tout ça expliqué avec l’expérience analytique propre à l’auteur pour démontrer que le pire dans le traumatisme psychique, c’est la représentation que le sujet s’est construit pour penser l’expérience traumatisante, représentation qui n’est qu’une image, un cliché.

Je ne suis pas sûre d'avoir saisi cette partie, Vic. Je crains de dire une bêtise.
L'expérience traumatisante, représentation qui n'est qu'une image, un cliché dans le but d'émouvoir un public ?

Qu'en est-il de la situation traumatisante réelle dans le corps et l'esprit de l'individu ? - ce n'est pas un cliché ça ?
Cela veut dire quoi exactement ? C'est que du blabla ?
Revenir en haut Aller en bas
Irma

avatar

Nombre de messages : 1495
Age : 52
Localisation : Agen
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Se faire violence   Jeu 5 Mar 2009 - 15:54

Moi je verrai un peu ça comme les photos.
Si on avait pas de photos, est-ce qu'on se souviendrait de tout? Des visages, des situations? Je me demande...
Autre exemple:

Souvent, en parlant de l'enfance, on se souvient mieux d'une chose qu'on nous a raconté, une anecdote, une aventure, et on se souvient de ce souvenir, de ce "conte" plus que de l'évènement lui-même, auquel on a pourtant participé. On met en place des artifices pour combler les " trous" les manques... On refait l'histoire, en fait.

Exactement comme vient de le faire Passio avec son texte. Ce n'est pas pour "émouvoir un public" , mais pour mettre des mots et des images sur une émotion.

Ou bien je me plante complètement, j'en sais trop rien en fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://editions.la-librairie.org
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Se faire violence   Jeu 5 Mar 2009 - 15:57

Te fâche pas Passio, je te comprends, tu peux pas savoir à quel point!

Juste qu'on est pas des "Sujets" mais des qui ont vécu des trucs tellement pas racontables que vivre avec, vivre quand même, c'est rien moins qu'évident, on le fait, et on se demande toujours pourquoi on vit avec "CA", mais on vit!
Revenir en haut Aller en bas
Passionata



Nombre de messages : 1183
Age : 48
Localisation : Isère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Se faire violence   Jeu 5 Mar 2009 - 16:01

Je vois un peu ce que tu veux dire Irma. En fait l'instant traumatisant s'écrit dans l'esprit c'est ce qui fait se souvenir de la scène. Sauf que ce n'est pas que l'instant même.

Par exemple, avant le Tilleul et les orties, il y a bien l'image de la cuisine, le silence, et le vide. Il y a bien l'image de la tartine.
Il y a bien beaucoup d'images, en fait. Ce n'est pas qu'un cliché. C'est tout un film, long et douloureux.

Et si je me fâche (interieurement - envers moi). Je n'aurais jamais dû écrire pareille chose !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Se faire violence   

Revenir en haut Aller en bas
 
Se faire violence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» La vraie liberté ne consiste pas à faire ce qu'on veut...
» comment faire du glacage avec du sirop
» Faire du vintage avec Photoshop
» Pouvons nous faire remonter le Titanic des eaux ?
» [TUTO] Faire un cadre dégradé avec Photoshop

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: