Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mais alors ? La conscience, qu'est-ce ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91113
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? La conscience, qu'est-ce ?   Mer 11 Mar 2009 - 14:38

M'en fiche, je ne comprends pas l'anglais. Gaga mdr
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Mais alors ? La conscience, qu'est-ce ?   Mer 11 Mar 2009 - 14:52

Romane a écrit:
M'en fiche, je ne comprends pas l'anglais. Gaga mdr
mdr
ça veut dire : monde malade et triste Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? La conscience, qu'est-ce ?   Ven 13 Mar 2009 - 19:09

Oui. Malade et triste.
A partir du moment où je crois pouvoir dire qu'un énorme pourcentage de la planète en a conscience, il est assez curieux de voir que ça ne bouge pas pour autant. Donc on arrive (en raccourci) au thème qu'on a mille fois abordé : le monde politique, social, économique, mais aussi "le regard" individuel que l'on porte sur soi et sur l'ensemble.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Mais alors ? La conscience, qu'est-ce ?   Ven 13 Mar 2009 - 20:00

Romane a écrit:
Oui. Malade et triste.
A partir du moment où je crois pouvoir dire qu'un énorme pourcentage de la planète en a conscience, il est assez curieux de voir que ça ne bouge pas pour autant.
Moi, je crois que ça bouge. Un peu comme un feu qui a du mal à démarrer avec du bois humide.
Je garde cette analogie avec le feu dans la cheminée. On a tous vu ça : on allume à divers endroits avec l'allumette, ça fume, ça commence à prendre, merde, ça s'éteint. On récidive. Chouette, la brindille a pris. Ah non, merde. Ah si ? Ah non. On s'échine, on s'énerve, on se décourage. Et puis, d'un coup, on ne sait pourquoi à ce moment-là ni pourquoi à cet endroit-là (vu qu'on essayé d'allumer un peu partout) ça s'embrase. Et là, d'un coup, ça va très vite et le feu prend tout partout. Enfin !

Voyez c'que j'veux dire ? mèche
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Mais alors ? La conscience, qu'est-ce ?   Sam 14 Mar 2009 - 1:48

L'image est belle et "réchauffante"!
... Mais pour l'instant le bois est encore très, très humide, enfin il me semble..... Rassurez-vous : je suis une pessimiste!
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: mais alors ? la conscience, qu'est-ce ?   Sam 14 Mar 2009 - 10:35

"la conscience des mots amène à la conscience de soi : à se connaitre à se reconnaitre"
Octavio Paz

bisou TousLus
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? La conscience, qu'est-ce ?   Sam 14 Mar 2009 - 13:36

Farouche, je te trouve bien optimiste. Je dirais plutôt que nous sommes pourvus de consciences et de muscles, mais que nous n'avons pas encore trouvé les boulons pour monter le kit.

Suis plutôt d'avis d'Astérisque et je ne me considère pas comme pessimiste. Laughing

Yzandre, si ta citation était prouvée, je pourrais le croire, mais ce n'est pas le cas. Regarde le monde.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Mais alors ? La conscience, qu'est-ce ?   Dim 15 Mar 2009 - 11:43

Ysandre a écrit:
"la conscience des mots amène à la conscience de soi : à se connaitre à se reconnaitre"
Octavio Paz

bisou TousLus
A propos de langage et pour rester sur notre filiation animale:
Vous êtes sur RESSOURCES > article
Patrick Philipon

La Recherche n°410 | 01/07/2007

[1] A.S. Pollick et F.B.M. de Waal, PNAS, doi:10.1073_pnas.0702624104, 2007.
Ethologie
Parler avec les mains

Comment est apparu le langage articulé qui est le propre d'Homo sapiens ? Une nouvelle étude chez les bonobos et les chimpanzés vient appuyer la thèse d'une origine gestuelle du langage [1].

Parmi les primates, seuls les grands singes utilisent des gestes pour communiquer en sus des mimiques et des vocalises. Se pourrait-il que cette gestuelle soit un précurseur du langage humain comme le pensent certains linguistes ? Pour étudier cette question, l'équipe du primatologue Frans de Waal a observé dans le parc national de Yerkes, via des enregistrements vidéo, le comportement de plusieurs groupes captifs de chimpanzés et de bonobos, nos plus proches « cousins ». Les éthologues ont d'abord étudié l'occurrence des vocalises, des mimiques faciales et des gestes (bras levés, main tendue ouverte ou fermée, claque sur le sol, etc.) en fonction de différentes situations : agression, nourriture, épouillage, soumission, jeu ou accouplement. Résultat, les cris et les mimiques sont étroitement corrélés au contexte, ce qui n'est pas le cas des gestes. Les chercheurs ont ensuite comparé les habitudes des espèces, puis des groupes au sein d'une même espèce. Il en ressort que les vocalises et les mimiques sont relativement comparables entre les deux espèces : les mêmes signes sont utilisés face aux mêmes situations. En revanche, chaque espèce a sa manière d'utiliser les gestes. Il existe même des différences entre groupes de bonobos, donc une sorte de variation « culturelle » dans la gestuelle. Par ailleurs, les bonobos combinent moins souvent cris et gestes que les chimpanzés mais, lorsqu'ils le font, ils se font mieux comprendre. Autrement dit, la gestuelle est plus indépendante du contexte et moins stéréotypée que les autres moyens de communication, vocalises et mimiques, qui sont réservés quasi exclusivement à des situations bien délimitées. Une telle flexibilité permet l'adaptation à des contextes inédits tout en exigeant une plus grande capacité d'interprétation de la part du destinataire. Or, comme le souligne Michael Corballis, spécialiste du langage à l'université d'Auckland, en Nouvelle-Zélande : « La flexibilité et l'indépendance par rapport au contexte sont essentielles au langage. C'est ce qui...

Patrick Philipon
Accédez à L'INT

Si on transpose au niveau humain, je pense à Marcel Marceau, et là ce n'est plus science, mais poésie... Pour quand nos proches cousins en poètes?...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? La conscience, qu'est-ce ?   Dim 15 Mar 2009 - 15:44

Fameux, que tu parles de Marceau, parce que c'est lui qui m'est venu instantanément à l'esprit, en cours de lecture de cet article lui-même fameux !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? La conscience, qu'est-ce ?   Jeu 19 Mar 2009 - 23:03

Dernières nouvelles de la conscience.....

Citation :
Comment fonctionne
notre conscience ?






Anne Jouan
19/03/2009 | Mise à jour : 17:28




Crédits photo : Photo12.com-AnneJoudiou




Une
équipe de chercheurs français a analysé les signaux cérébraux pour
tenter de définir les mécanismes donnant lieu à la prise de conscience.







se trouve la conscience ? C'est la question que se sont posée trois
chercheurs de l'Inserm, Lionel Naccache, neurologue et
neurophysiologiste, Raphaël Gaillard, psychiatre, et Stanislas Dehaene,
titulaire de la chaire de psychologie expérimentale au Collège de
France. Selon la définition communément adoptée en neurosciences, la
conscience est l'une des facultés du psychisme. Quand l'on est
conscient de quelque chose, on peut se le rapporter à soi-même ou aux
autres. C'est le cogito ergo sum («je pense donc je suis») de
Descartes. En résumé : on me parle et je suis «conscient» que l'on me
parle. Mais la question de la conscience n'est pas seulement
d'ordre philosophique, elle est également neurologique. «Notre
interrogation principale concernait la signature cérébrale de la prise
de conscience», explique Lionel Naccache, qui travaille à l'hôpital
parisien de la Pitié-Salpêtrière. Son équipe qui fait partie du
centre de recherche de l'Institut du cerveau et de la moelle épinière a
réalisé des expériences avec des patients épileptiques porteurs
d'électrodes intracrâniennes. Ces dernières ont enregistré l'activité
de leur cerveau avec une précision beaucoup plus fine que les autres
méthodes d'imagerie cérébrale classiques. Les chercheurs ont présenté à
ces patients des séries de mots connotés négativement (sang, violence),
positivement (joie, sourire) ou neutres (vélo, cousin, sonate) qui
étaient «flashés» sur un écran pendant une durée très brève (2
centièmes de seconde). La moitié des mots étaient consciemment visibles
tandis que les autres étaient présentés en ajoutant après chaque mot
une ligne de symboles dièses (#####), ce qui empêche la prise de
conscience du mot. Du coup, si l'on demandait au volontaire testé s'il
avait vu le mot, il répondait que non. Les résultats obtenus par
ces chercheurs montrent qu'il existe deux temps dans la perception. Ces
conclusions ont été publiées mardi dans la revue américaine PLos Biology.
Le premier temps est toujours inconscient et dure à peu près 2 dixièmes
de seconde. Le second n'est pas automatique et c'est lui qui correspond
à la prise de conscience. Entre le moment où je lis le mot sur l'écran
et le moment où j'ai conscience de ce mot, il se passe entre 200 à 250
millièmes de seconde, c'est-à-dire le temps de deux ou trois battements
de paupière. De nombreuses applications

Avec
cette étude, c'est la première fois que le temps du trajet de la
conscience dans le cerveau est mesuré expérimentalement. De plus,
l'imagerie a permis de voir qu'il n'y a pas une localisation précise de
la conscience mais un chemin d'activité cérébrale qui va de l'arrière à
l'avant du crâne puis de l'avant vers l'arrière. Cette étude a pour
conséquence de changer les théories de la perception. «La prise de
conscience est un événement remarquablement tardif qui correspond à une
intense discussion entre des régions cérébrales très distantes les unes
des autres», précise Lionel Naccache. Le neurobiologiste et
professeur au Collège de France, Jean-Pierre Changeux, qui a travaillé
sur ces questions, estime que cette étude présente «une nouveauté
importante. L'utilisation d'électrodes intracrâniennes permettent une
analyse beaucoup plus précise et rigoureuse des paramètres d'accès à la
conscience que la méthode standard de l'électroencéphalographie. En ce
sens, il y a un réel progrès technique bien que les résultats
corroborent largement ceux, très pionniers, présentés auparavant par
Sergent et DelCul et de la même équipe». Outre ces expériences
avec les mots présentés visuellement, des tests auditifs ont également
été menés afin d'identifier une signature cérébrale de la prise de
conscience de l'environnement auditif. Jean-Pierre Changeux note que
les applications médicales sont nombreuses : «Comme par exemple
s'assurer de l'état de conscience d'un patient dans le coma ou
schizophrène.» Un test pour différencier un coma de la paralysie


Si l'on sait mesurer un événement cérébral correspondant à la prise de
conscience, on doit être capable, en examinant des malades, de dire
s'ils sont dans le coma, dans un état végétatif ou s'ils sont paralysés
mais conscients. Trois situations très différentes sur le plan clinique
et dont le pronostic est totalement différent.
Dans un article
paru en janvier dans la revue américaine Proceedings of the National
Academy of Sciences, l'équipe de Lionel Naccache a présenté un test
auditif d'évaluation de la conscience. D'une durée de 45 minutes, il
vise à faire écouter des séries de sons (des bips) à des malades après
leur avoir dit (même s'ils sont inconscients) qu'il existe une règle
dans la régularité de ces sons. Par exemple, le dernier bip peut être
systématiquement plus fort que les quatre précédents. Ensuite, des
électrodes sophistiquées, du type électroencéphalogramme, permettent de
recueillir les réactions du malade sans qu'il ait besoin de
communiquer.
Cet enregistrement montre alors que le malade,
lorsqu'il est conscient, compte les sons dans sa tête. " C'est ce qui
nous a permis, chez une personne qui présentait tous les symptômes d'un
coma, et que toute l'équipe médicale avait diagnostiqué comme tel, de
comprendre qu'elle était en fait consciente et paralysée ", raconte
Lionel Naccache.



Source:http://www.lefigaro.fr/sciences/2009/03/19/01008-20090319ARTFIG00346-comment-fonctionne-notre-conscience-.php
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: mais alors ? la conscience, qu'est-ce ?   Jeu 19 Mar 2009 - 23:44

j'avais lu quelque chose dans ce genre dans "sciences cognitives" que m'avait prêté mon toubib. C'était une étude qui visait le degré de "conscience-non consciente" d'un individu dans le coma.
On obtenait ces .... réflexes
D'autre part, et autre volet de la conscience dont nous n'avons pas parlé,
ce que la conscience enregistre sans que nous en soyons... conscient. Les image subliminales, par exemples, qui peuvent modifier et surtout guider nos actes indépendement de notre volonté ! ceci est toujours dans le domaine traité : qu'est ce que la conscience.
Ce sont les noyaux gris, d'après ce que j'ai lu qui se trouvent à l'arrière du cerveau (j'mexplique comme un pied, comme d'hab) qui envoient des signaux au thalamus. Il faudrait que je retrouve ce livret, qui n'était pas une revue mais était édité à l'usage des médecins et autres spé neurologues


Dernière édition par Ysandre le Jeu 19 Mar 2009 - 23:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Mais alors ? La conscience, qu'est-ce ?   Jeu 19 Mar 2009 - 23:53

La conscience, c'est Jimminy Criquet, la bestiole qui fait "Toc, toc" à Pinochio quand il va faire une connerie...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? La conscience, qu'est-ce ?   Ven 20 Mar 2009 - 0:08

Super article, Vilain. Il a même généré un sujet parallèle que j'ai ouvert en littérature "a propos", concernant la connotation des mots.
http://liensutiles.forumactif.com/a-propos-f36/connotation-des-mots-t16860.htm

Citation :
«La prise de conscience est un événement remarquablement tardif qui correspond à une intense discussion entre des régions cérébrales très distantes les unes des autres»
Remarquable constat. Pourrait-on dire alors que la conscience est la résultante de la concertation de partenaires intelligents ? en d'autres termes.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: mais alors ? la conscience, qu'est-ce ?   Ven 20 Mar 2009 - 0:23

distance assez grande, oui, les noyaux gris sont à la base du crâne et le thalamus vers l'avant, enfin, un truc comme çà !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? La conscience, qu'est-ce ?   Ven 20 Mar 2009 - 0:25

Ce que je voulais dire c'est : est-ce que "sans intelligence d'agents X Y, la conscience existerait" ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Mais alors ? La conscience, qu'est-ce ?   Ven 20 Mar 2009 - 2:21

Ysandre a écrit:
j'avais lu quelque chose dans ce genre dans "sciences cognitives" que m'avait prêté mon toubib. C'était une étude qui visait le degré de "conscience-non consciente" d'un individu dans le coma.
On obtenait ces .... réflexes
D'autre part, et autre volet de la conscience dont nous n'avons pas parlé,
ce que la conscience enregistre sans que nous en soyons... conscient. Les image subliminales, par exemples, qui peuvent modifier et surtout guider nos actes indépendement de notre volonté ! ceci est toujours dans le domaine traité : qu'est ce que la conscience.
Ce sont les noyaux gris, d'après ce que j'ai lu qui se trouvent à l'arrière du cerveau (j'mexplique comme un pied, comme d'hab) qui envoient des signaux au thalamus. Il faudrait que je retrouve ce livret, qui n'était pas une revue mais était édité à l'usage des médecins et autres spé neurologues

Ysandre, fais gaffe à qui tu vas consulter quand même. Pas raconter à n'importe quel clampin que tu te penses schizo! Toi, chais pas si t'es maso, mais tout de même prendre le risque de se retrouver criblée d'électrodes intra-crâniennes... tombes pas dans les pommes, hein, surtout! mdr mdr mdr

Changeux, ben oui, tiens. Dans une autre vie, du temps que je me cultivais l'esprit en pensant faire augmenter mon périmètre crânien (j'ai le cerveau d'un volume ridicule), j'ai tenté de m'appuyer "l'homme neuronal". Suis allée jusqu'aux quatre cinquième quand même. Si quelqu'un est insomniaque je peux lui envoyer la "chose", c'est épatant!
Et puis dans un autre monde, sept ans plus tard, j'ai croisé son tonton. Un adorable vieux monsieur, écrivain (régional...), poète, humaniste et astrologue. Un esprit fin, drôle, ne se prenant pas le chou. Je crois me souvenir qu'il ne fréquentait pas son célébrissime neveu...

Mad
mdr

Bon, soyons sérieux. Quel article? Le Figaro. Auteur? A Jouan, cette journaliste est-elle spécialiste du domaine médical?
Question de Candide : combien d'épileptiques en France? Combien sont traités par électrodes, combien vivent leur vie sous chimiothérapie satisfaisante? Les électrodés sont-ils des épileptiques de naissance? Les spécialistes du génome ont dès à présent repéré un gène... Ou bien les cas traités étaient-ils devenus épileptiques à la suite d'un traumatisme?...
Mr Jean-Pierre Changeux est un spécialiste des publications grand public tapageuses, voir le battage fait en 1983 autour de la sortie de "l'homme neuronal"... Quant aux traitements "radicaux" de certaines maladies entrainant des troubles qui perturbent la rentabilité de l'homme au travail, ça ne vous rappelle rien?
Enfin, qu'a-t-on appris ici de vraiment passionnant sur le fonctionnement du support de la conscience? Toujours ces vieux fantasmes de saisir un cliché de la "matière" à conscience... Ah, contrôler le mécanisme! Pouvoir nous faire penser "droit"!
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Mais alors ? La conscience, qu'est-ce ?   Ven 20 Mar 2009 - 10:23

le carriérisme, c'est la conscience de ce qui doit être entrepris pour se hisser à un rang social plus élevé.

l'écologie, c'est la conscience de devoir maitriser nos impacts culturels et réguler le naturel selon un ordonnancement rationnel.

la dévotion, c'est la conscience de notre insignifiance et tous renoncements et résignations pour cette autorité fictive qui donne du sens sans faire sens.

la polygamie, c'est la conscience d'un sentiment d'échec soluble par le seul acte reproducteur, qui peut être inconscient ou intentionnalisé, programmé ou détourné, unique ou multiple.

la parité, c'est la conscience de son incapacité à exister telle que l'on ait en l'absence de confortations extérieures, diffuses ou massives.

le suicide, c'est la conscience d'une impossibilité ou incapacité irréversible au bonheur.

la politique, c'est la conscience des facilités à contrôler l'humain comme une simple masse animale, tant par le capital que par le discours des familles, medias, instances des pouvoirs législatif et exécutif, des communautés, analystes et instituts de sondage...

la spiritualité, ce devrait être la conscience de tous ces mécanismes cachés - et de tant d'autre non mentionnés - et la non-participation, non-reconnaissance voir contestation et opposition - frontale ou indirecte - à tout organe ou représentant d'une oppression avérée.

l'individualisme, c'est l'expérience de la solitude, avec ou sans conscience de et sur elle-même.

la solidarité, c'est la conscience de l'autre, ou le moyen de l'affirmer afin de composer son propre personnage humain.

la morale, c'est le respect de préceptes ethiques ne devant pas être remis en cause et n'ayant pas à être compris, non plus que les motifs de leur instauration.

etc.

etc.

etc.

à vous de choisir, à vous de voir.
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Mais alors ? La conscience, qu'est-ce ?   Ven 20 Mar 2009 - 11:24

Dans tout ce que vous avez dit, moi ce que j'en retiens, c'est que le plus dur finalement, c'est d'être digne de conscience...
Pasdrole
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? La conscience, qu'est-ce ?   Ven 20 Mar 2009 - 14:41

J'aime aussi assez la définition qu'en donne Bergson :

"Qui dit esprit dit avant tout conscience. Mais, qu'est-ce que la conscience ? Vous pensez bien que je ne vais pas définir une chose aussi concrète, aussi constamment présente à l'expérience de chacun de nous. Mais sans donner de la conscience une définition qui serait moins claire qu'elle, je puis la caractériser par son trait le plus apparent : conscience signifie d'abord mémoire. La mémoire peut manquer d'ampleur ; elle peut n'embrasser qu'une faible partie du passé ; elle peut ne retenir que ce qui vient d'arriver ; mais la mémoire est là, ou bien alors la conscience n'y est pas. Une conscience qui ne conserverait rien de son passé, qui s'oublierait sans cesse elle-même, périrait et renaîtrait à chaque instant : comment définir autrement l'inconscience ? Quand Leibniz disait de la matière que c'est " un esprit instantané ", ne la déclarait-il pas, bon gré, mal gré, insensible ? Toute conscience est donc mémoire − conservation et accumulation du passé dans le présent.
Mais toute conscience est anticipation de l'avenir. Considérez la direction de votre esprit à n'importe quel moment : vous trouverez qu'il s'occupe de ce qui est, mais en vue surtout de ce qui va être. L'attention est une attente, et il n'y a pas de conscience sans une certaine attention à la vie. L'avenir est là ; il nous appelle, ou plutôt il nous tire à lui : cette traction ininterrompue, qui nous fait avancer sur la route du temps, est cause aussi que nous agissons continuellement. Toute action est un empiétement sur l'avenir.
Retenir ce qui n'est déjà plus, anticiper sur ce qui n'est pas encore, voilà donc la première fonction de la conscience. Il n'y aurait pas pour elle de présent, si le présent se réduisait à l'instant mathématique. Cet instant n'est que la limite, purement théorique, qui sépare le passé de l'avenir ; il peut à la rigueur être conçu, il n'est jamais perçu ; quand nous croyons le surprendre, il est déjà loin de nous. Ce que nous percevons en fait, c'est une certaine épaisseur de durée qui se compose de deux parties : notre passé immédiat et notre avenir imminent. Sur ce passé nous sommes appuyés, sur cet avenir nous sommes penchés ; s'appuyer et se pencher ainsi est le propre d'un être conscient. Disons donc, si vous voulez, que la conscience est un trait d'union entre ce qui a été et ce qui sera, un pont jeté entre le passé et l'avenir."


BERGSON,
L'énergie spirituelle, éd. Alcan, p. 5-6

http://adequation.mayor-formation.com/dossiers-thematiques/qu-est-ce-que-la-conscience.html

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Mais alors ? La conscience, qu'est-ce ?   Ven 20 Mar 2009 - 18:26

Alors là! La limpidité de Bergson!
Merci à toi d'être allée repêcher ce texte!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mais alors ? La conscience, qu'est-ce ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mais alors ? La conscience, qu'est-ce ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?
» Hé mec...
» Répliques
» Tous à vos plumes !!!!
» Une vraie perle mais alors....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: