Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Portrait d'une mère et conséquences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa


Nombre de messages : 6172
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Portrait d'une mère et conséquences   Jeu 18 Juin 2009 - 17:35

Il y a autant de façon d'être parent que de chemins de vie différents, c'est presque une Lapalissade que de le dire.
Je le dis quand même parce que, Rosacée, -sans animosité aucune hein, j'ai fait la sieste- les phrases que tu mets en gras pour appuyer ton argumentaire, résonnent de façon péremptoires à mes oreilles. Personne n'a la recette du "bien élever" (dans le sens pratique, pas dans le sens Nadine de Rotschild). On fait avec ce que l'on a et ce que l'on est, parfois ça fonctionne et ça donne des adultes plutôt équilibrés et parfois l'inverse total. Il n'y a pas de méthode miracle si ce n'est d'essayer d'être juste et honnête envers soi-même et son enfant. Et là encore, j'ai bien dit "essayer".

Et puis il y a ça qui me gêne :
Rosacée a écrit:
Je me suis rendue compte par expérience que protéger son enfant de crainte qu'il arrive la même chose que l'on a subi ne faisait qu'accentuer la probabilité de chance que cela lui arrive
Pour avoir eue moi aussi une enfance difficile, j'ai constaté exactement l'inverse, pourtant je ne généraliserais pas en disant que ceux qui ont souffert feront (ou seront le cause indirectement) des mêmes souffrances pour leurs enfants.
L'humain a heureusement suffisemment de ressources positives en lui pour faire acte de résilience dans la grande majorité de ces cas...
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Portrait d'une mère et conséquences   Jeu 18 Juin 2009 - 17:40

Citation :
Il n'y a pas de méthode miracle si ce n'est
d'essayer d'être juste et honnête envers soi-même et son enfant. Et là
encore, j'ai bien dit "essayer".

Je ne sais pas qui dit que le métier le plus difficile au monde est celui de parents. Déjà quand ils essayent, ce n'est pas évident.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Portrait d'une mère et conséquences   Jeu 18 Juin 2009 - 18:29

sophiesuite a écrit:


Pour la probabilité, ce que je dirais dans mon interprétation, c'est que le fait de vouloir surprotéger un enfant par rapport à quelque chose qu'on a soi-même connu démontre qu'on n'en est pas guéri. Donc si pas guéri, y'a des fortes probabilités que ça se "transmette" d'une manière ou d'une autre.
Par ailleurs, il est possible en effet que le fait de mettre consciemment l'accent dessus en en prenant le contrepied favorise la "transmission" du truc. Une simple question d'importance donnée aux choses, qui en augmente la portée.
Le fait d'agir en permanence en référence à son propre passé active ce passé en permanence chez la mère, et donc l'enfant le sent, y a accès directement, ça lui "tourne autour" tout le temps.

Rêve
Tu vois Sophie, oui ! C'est ça, tu as dit et mieux exprimé que moi tout ce dont j'ai déduit. C'est exactement ça. Merci.

À 18 ans, j'avais compris qu'il pesait sur mes épaules un lourd passé familial. Non seulement sur mes épaules mais surtout sur celles de ma mère, de ma tante et de mon oncle. Je ne souhaite pas entrer dans les détails. Mais je l'ai compris, un jour, alors que je devais avois 18 ans et quelques, j'en ai fait par à une personne que nous connaissions tous très bien, cette même personne connaissait l'histoire familial, peut-être pas comme si elle l'avait vécue, mais elle savait l'histoire. Elle a fait mine de me prendre pour une petite fille incapable de comprendre la situation. Je n'étais plus une petite fille, et il y avait de cela bien longtemps. Alors encore une fois, la chose m'a été occultée. Seulement, à l'époque, il y avait déjà 3 ans que je me posais des questions autour de ce passé familial, mais c'est dur de dire à son parent qu'on sait, ou qu'on se doute, dirais-je qu'on pressent. On n'a pas envie de faire mal, pourtant j'ai toujours voulu savoir. Alors, à ma façon j'ai étudié les moindres comportements de mon parent avec "ces codes" familiaux qui m'étaient partiellement transmis, vous savez, comme quand on doit trouver la réponse à une énigme, on a des fragments et on doit composer avec. ce que j'ai fait, et ma tête a longtemps travaillée. Mais cet héritage familial ne s'est pas figé en moi. Vous savez le comment de "ça" à force de chercher, répond au "pourquoi" et le pourquoi répond partiellement au comment "ça". Et un jour BINGO !
J'ai trouvé la paix(incomplète), il n'y a pas longtemps. À force de talonner ma tante avec mes suppositions, mes allusions, mes questions évidentes, ça embarassait. Cela fait 25 ans que je cherche ma réponse. J'ai biaisé, puis il a fallu que je m'y prenne à plusieurs reprises, autrement, moins directement. Sans etouffement. Un jour j'en parle, puis 5 ans passe...
Il m'a fallu acquérir le sens de la diplomatie et la déculpabilisation pour pouvoir aborder ce sujet honteux et tabou. Vivre avec "ça" et se sentir coupable, je sais combien c'est pesant. Alors il faut dédramatiser et surtout avoir beaucoup, beaucoup de compréhension, de coeur et de tacte pour ne pas brutaliser le moral de la personne et accentuer la douleur dans le coeur, le corps et l'âme.
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Portrait d'une mère et conséquences   Dim 21 Juin 2009 - 19:35

Je découvre ce fil et il me semble qu'Olwen en a été un peu dépossédée en cours de route. J'y lis quand même de très belles choses.
Farouche a écrit:
Je ne nie pas la nécessité de comprendre les motivations de cette mère. Cependant, je pense plus important de ce concentrer sur la guérison d'Olwen. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'expliquer le comment et le pourquoi du par-qui Olwen a souffert ne sera pas la solution à la guérison. Juste des éléments pour qu'elle puisse se situer. Ce qui compte c'est ce qu'Olwen a ressenti et ressent maintenant... C'est Olwen qui compte aujourd'hui Passio, Olwen !
sophiesuite a écrit:
J'ai l'image d'une rivière ou un fleuve, on arrive sur une rive, il fait sombre, froid, on se sent fragile et tout seul... De l'autre côté, il y a un monde d'amour, de partage, de chaleur... Le passeur qui vient nous chercher là où on a "atterri" et qui nous amène de l'autre côté, c'est notre mère... Mais si elle vient pas nous chercher, ou si elle veut pas remplir son rôle, ou si elle reste dans sa barque à nous narguer ou nous engueuler, alors on reste sur la rive froide et sombre.
Il faut inventer d'autres moyens pour passer sur l'autre rive... Construire un pont, avec l'aide d'autres gens pourquoi pas ; trouver un autre passeur ; nager ?? ça parait un peu périlleux...
...
Ce que je veux dire c'est que je pense que c'est possible... faire le deuil du passeur, et passer autrement.
Romane a écrit:
Peut-être que l'amour de la mère vis à vis de l'enfant, peut être fait des mêmes ingrédients : amer, joyeux, rancunier, raguer, vengeur, etc. Mais qu'il est tout aussi présent que celui que l'enfant lui porte.
Alors il ne serait jamais : manque.
Il serait : mal donné ?
BloodyMary a écrit:
Il y a autant de façon d'être parent que de chemins de vie différents, c'est presque une Lapalissade que de le dire.

Alors je ne rajouterai pas de commentaire personnel. J'ai juste envie de vous faire partager deux pistes.
- un livre passionnant et très instructif (je serais tentée de dire "incontournable") : "Mères et filles, Histoire d'une emprise", de Pierre Willequet.
- Un film : AntiChrist (qu'est-ce qu'être mère ?) > http://lucaerne.unblog.fr/2009/06/08/antichrist-8-juin-2009/

Et puis quand même, une question me vient, s'impose : où est le père ???
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Portrait d'une mère et conséquences   Dim 21 Juin 2009 - 20:19

lucaerne a écrit:
Je découvre ce fil et il me semble qu'Olwen en a été un peu dépossédée en cours de route. J'y lis quand même de très belles choses.
Ben non, en fait parce que :
Citation :
Je me sers de ce fil qui peut se développer encore, et que je ne relis pas pour l'instant, parce que je me fais une réflexion, depuis quelques jours :
Romane a ranimé un fil qui dormait...
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Portrait d'une mère et conséquences   Dim 21 Juin 2009 - 22:15

On peut reprendre n'importe quel fil pour en continuer le débat, c'est le principe d'un forum et ça évite qu'on ouvre plusieurs fils sur le même sujet. Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Portrait d'une mère et conséquences   Mar 23 Juin 2009 - 14:59

Hum... ce que je voulais dire, en fait, c'est que ce n'est pas du tout le même débat. D'un côté les relations à la mère - surtout pour une fille -, de l'autre l'éducation des enfants. Les deux sujets me semblent très éloignés d'un point de vue psychologique, même s'ils sont proches d'un point de vue pratique. Suis-je claire ? Bof... je me comprends... tong

D'où ma question : où est le père ? Celui dont le rôle est de "séparer" l'enfant de la mère, de "protéger" l'enfant d'une fusion trop hyper ou trop hypotrophiée. Wouayez ???
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Portrait d'une mère et conséquences   Mar 23 Juin 2009 - 15:02

En fait, c'est surtout le terme "conséquences" du titre, qui ranime le débat. La mère toute seule est une chose, le père tout seul aussi, les deux parents itou, les conséquences elles, se réunissent en un seul : l'enfant. Qui parviendra ou non à devenir un adulte debout qui tiendra droit.

Le premier exemple donné fut "la mère", mais on peut aussi bien ajouter les deux autres ingrédients "père" et "parents".

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Portrait d'une mère et conséquences   Mar 23 Juin 2009 - 15:32

Vilain a écrit:
Romane a écrit:
En fait ce n'est pas tout à fait le sujet, du moins pas encore. Le sujet c'est les conséquences après avoir eu une mère comme ceci plutôt que comme cela. Des conséquences découlera sûrement "la mère que l'on est". Plus tard, nos enfants s'inscriront sur LU et continueront en tirant notre portrait. J'ai l'air de plaisanter, comme ça, mais pourtant...

Mais je me fou du sujet....je dis ce que j'ai à dire....

Il est remarquable qu'un seul homme se soit jusqu'à présent manifesté sur ce fil. C'est avec concision qu'il nous y révèle la profondeur de son engagement indéfectible aux côtés des féministes.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Portrait d'une mère et conséquences   Mar 23 Juin 2009 - 16:05

Peut-être faut-il être Vic pour pouvoir aborder certains sujets touchant à l'enfance ? Je n'en sais fichtre rien et je réalise soudain que je n'ai pas souvent ce type de conversation avec mes amis, mais plutôt avec mes amies. A quelques rares exceptions près.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Portrait d'une mère et conséquences   Mar 23 Juin 2009 - 17:45

Il est vrai que dans la question d'éducation, cela ne relève pas que du rôle de la mère ni que du rôle du père. J'imagine que pour qu'il y ait un équilibre il est bien d'avoir les deux parents.
Cependant, même au sein d'un couple, il peut y avoir une absence totale de l'un ou de l'autre dans l'éducation.
Et de notre temps, nombre de papa, nombre de maman se retrouvent seuls avec leur petite progéniture.

Je vois bien ce que Romane a voulu soulever ; le terme : conséquence.
On pourrait entrevoir cette possibilité : quelle conséquence peut-il y avoir si des enfants ont une éducation d'un seul parent ?
Je ne sais pas s'il y a différents parallèles en psychologie par rapport au fait de se retrouver seul face à un enfant du même sexe que soi ou de sexe différent ?

Ceci étant, ce ne ne doit pas être facile d'éduquer son enfant seul. Une mère n'est pas un homme. Un père n'est pas une femme.

Dans tous les cas, même s'il y a un manque d'un parent où des deux, ça ne fait pas d'eux des enfants plus différents que les autres. Ils apprenent avec ce qu'ils n'ont pas eu. Pas sans peine, ça s'est sûr, mais peut-être qu'ils verront la vie autrement. Un petit truc en plus en eux. Enfin, je ne sais pas comment expliquer...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Portrait d'une mère et conséquences   Mar 23 Juin 2009 - 18:07

Je dirais très schématiquement qu'il vaut mieux avoir été élevé correctement par un seul parent, que mal par les deux.

L'important, est d'arpenter la vie bien dans ses baskets. Pour cela, encore faut-il que l'éducation que l'on reçoit nous y prépare. Je rencontre des gens assez solides et sains, contre d'autres complètement à la masse. En creusant un peu, facile de s'apercevoir que l'éducation donnée par les parents, qu'ils soient ensemble ou séparément ou un seul et l'absence de l'autre, demeure le point de départ de l'équilibre à venir.

Auquel s'ajoutent un tas d'autres ingrédients, mais à mon avis, le principal demeure bien dans "l'aimer bien" ou pas des parents.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Portrait d'une mère et conséquences   Sam 27 Fév 2010 - 14:07

Tiens, depuis le temps que je voulais y revenir... j'y reviens.
Voilà pourquoi, entre autres, je fais une profonde différence entre "la mère" et "les parents" : http://liensutiles.forumactif.com/salon-des-auteurs-connus-f92/pierre-willequet-t18890.htm#379983
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Portrait d'une mère et conséquences   Sam 27 Fév 2010 - 15:12

Je viens d'aller consulter le fil de Willequet, luca. Par contre, je n'ai pas remonté la lecture de celui-ci. Mais peu importe, je vois, par la description de la 4è de couv' ce que tu veux dire.

En fait, c'était l'objet d'une conversation d'hier à laquelle je participais, et nous constations que la femme tient une place prépondérante dans le monde, puisqu'elle tient une place prépondérante dans le foyer et plus précisément dans le domaine de ses enfants. D'ailleurs elle est mariée à l'enfant d'une autre mère, n'est-ce pas.

Une espèce d'emprise-empreinte dont on ne se défera jamais, ou jamais tout à fait.

Qu'est-ce que tu as retiré de ce bouquin, luca ? (pfff mon stock "à lire" est si important que le commander pour l'instant ne servirait à rien, sinon le laisser dans un coin "en attendant". Pourtant je parie qu'il me passionnerait, crotte de crotte !) Est-ce que tu pourrais développer un peu, steup', ça me tilte.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Portrait d'une mère et conséquences   Sam 27 Fév 2010 - 18:50

Difficile d'en parler succinctement car je l'ai lu afin de mieux comprendre mon enlisement dans mes relations avec ma mère et ses conséquences. Donc, une résonnance très personnelle.

Je poste quand même des précisions dans le fil du bouquin : http://liensutiles.forumactif.com/salon-des-auteurs-connus-f92/pierre-willequet-t18890.htm#380015
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Portrait d'une mère et conséquences   Sam 27 Fév 2010 - 19:58

Merci luca. Je vais aller lire.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Portrait d'une mère et conséquences   Sam 27 Fév 2010 - 21:10

La question qui me vient à l'esprit, c'est comment être "mère" quand on n'a pas eu de mère ?

J'espère trouver une réponse un jour, quelque part. J'y réfléchis beaucoup.
Puis parfois, je m'observe avec deux parallèles :

Femme
Mère

Cela pourra vous sembler surprenant, mais j'ai beaucoup materniser ma mère lorsque j'étais enfant. Le rôle a été inversé et j'ai pénétré dans un monde incestueux (à comprendre au second degré - bien sûr) - elle a laissé une porte grande ouverte sur son manque de mère - puisqu'elle ne la pas connue - sa mère (ma grand-mère) est décédée de tuberculose alors qu'elle avait 1 an.
Il y avait une énorme souffrance du côté de ma mère.
Mais il y a beaucoup de choses qui se sont infiltrées sur son parcours de "femme en devenir". Cela m'a permis de comprendre (partiellement)pourquoi je tenais un rôle que je n'aurais pas dû avoir en tant qu'enfant - mais cela m'a aussi permis de comprendre en partie, pourquoi ma mère me rejettait. Il n'y a pas pire que le rejet (selon moi) pour le vivre. Car c'est toujours d'actualité.
Je parle souvent au passé quand je parle d'elle. Un peu comme si je n'avais pas de mère. Le plus terrible est que non seulement j'en ai une, mais elle est vivante. Elle l'est au fond de moi et à l'extérieur de moi. Et pourtant, il me faut la considérer comme étant "morte".

Le plus difficile, voire douloureux, c'est que je suis moi-même mère. Mais différente d'elle sans l'être entièrement. ...

Je n'ai pas fini de chercher mais j'ai compris en partie ce rejet et pourquoi c'était tellement difficile pour elle que de me voir en face au quotidien.

Bien entendu, dans mes pulsions intérieures, mes fantasme de femme, je ne vous dirais jamais ce qu'il en a été ou même ce qu'il en est - parfois Very Happy Cela me sert d'étude pour ce qui me concerne.
Enfin si, je pourrais éventuellement dire que dans ma quête pulsionnelle au travers de mon fantasme ; pénétrer ma mère de façon dévorante aurait sans doute donner lieu a une satisfaction, puisqu'elle ne voulait pas de mon sexe - peut-être qu'elle aurait aimé mon sexe d'homme que je n'ai pas et l'a je la possédais entièrement et incestueusement - mais sans aucun doute je l'aurais détruite... Cela peut vous sembler choquant... Mais je suis presque humaine dans le refoulement que cela implique...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Portrait d'une mère et conséquences   Sam 27 Fév 2010 - 22:39

Lu vos deux articles, les filles.

Difficile pour moi de témoigner à ce sujet, au moins pour mon compte perso, puisque je n'ai pas eu à materner ma mère comme ce fut le cas pour toi, Rosacée, ni traversé ce que tu as vécu, Luca, puisque je ne ressens aucun manque ou trop plein/mal plein.

Par contre, j'observe autour de moi. Il n'est pas bien difficile de déceler les séquelles chez les femmes qui ont subi l'emprise de leur mère, quelle qu'en soit la forme ou la direction. Il leur est extrêmement difficile de disséquer tout ça, comme une recherche d'identité qui leur serait propre et à laquelle elles aspirent en souffrant terriblement. Je crois qu'il faut un temps considérable, pour venir à bout de ce noeud de vie. Apprendre à se sentir soi parmi les autres sans ressentir la bride maternelle, ce n'est pas rien.

Rien n'est choquant dans ton témoignage, Rosacée, et même j'ai envie de dire que c'est en posant les mots comme cela et pas autrement, qu'il est sans doute possible de défricher.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Portrait d'une mère et conséquences   

Revenir en haut Aller en bas
 
Portrait d'une mère et conséquences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» La mère d'une amie
» Portrait de ma mère à 30 ans (en cours).
» Albert Cohen : Belle du Seigneur, Le livre de ma mère, etc.
» OSCAR WILDE : Le portrait de D.G., pièces, adaptations, citations...
» Notre Mère la guerre de Kris et Maël

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: