Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 athéisme, espoir utopie ou "projet de société" ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: athéisme, espoir utopie ou "projet de société" ?   Mer 11 Mar 2009 - 11:14

L' utopie d' une Société athée


Alors que les utopistes classique rêvent d'un monde meilleur, les athées aspirent à un monde débarrassé des illusions surnaturelles, qui ne serait ni meilleur ni parfait, mais plus "vrai" en ce qu'il reposerait sur la raison.

L'athéisme est-il une utopie? On peut légitement se poser la question face au tsunami religieux qui déferle sur nos écrans, sur les ondes, dans la presse, lédition et les conversations.

Et pourtant, cette question eut été incongrue il y a 250 ans, à l'épogée des lumières, où le triomphe de la raison semblait, pour l'élite intélectuelle, l'avenir de l'humanité.

Le recul des religions et l'avenement d'une société athée ne semblaient alors nullement utopiques, mais au contraire aller dans le sens de l'histoire.

Par Georges Minois est historien.

En faite l'athéisme est un cas particulier dans le domaine utopique.
Parce que,contrairement aux utopies ordinaires",comme les utopies socialistes, égalitaires,scientifiques, il ne s'agit pas d'une simple question d'organisation socio-économico-plitique, mais d'une véritable révolution culturelle, ce qui est infiniment plus complexe. L'athéisme n'est pas du domaine de la morale ou de l'action, mais de celui du savoir de l'intellect. Alors que les utopistes classiques rêvent d'un monde parfait, ou tout au moins meilleur, les athées aspirent à un monde débarassé des illusions surnaturelles, qui ne serait pas un monde meilleur, mais tout simplement un monde plus "vrai", reposant sur la raison.

Le problème se situe au niveau des moyens d'atteindre la vérité. Alors que les croyants estiment que la raison humaine est insuffisante, et qu'elle a besoin de se reposer sur des textes révélés, dont la crédibilité repose uniquement sur la foi, l'athée pense que l'homme ne peut compter que sur ses propres forces, et que les interventions surnaturelles sont des illusions ou des supercheries dont l'humanité doit se débarasser pour assumer son autonomie, son indépendance, sa solitude.Est-il utopique d'envisager, qu'un jour, cette humanité renonce à se créer des maîtres divins et accepter que sur les ressources de son cerveau pour déterminer son rôle dans l'univers? telle est la question.


* in Forum psychologie de doctissimo, posté par orna2 le 29-08-2005 à 12:45:20)
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: athéisme, espoir utopie ou "projet de société" ?   Mer 11 Mar 2009 - 11:17

La République tchèque - une société d’athées ou de timides croyants ?

http://www.radio.cz/fr/article/111688

* Par Magdalena Hrozínková sur le site web de radio phara
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: athéisme, espoir utopie ou "projet de société" ?   Mer 11 Mar 2009 - 11:18

on en trouve en bord de route, aussi :

ATHEE - NOUVELLE AIRE
AIRE DE SERVICE DE ATHEE SUR CHER
37270 ATHEE SUR CHER (AUTOROUTE A 85)
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: athéisme, espoir utopie ou "projet de société" ?   Mer 11 Mar 2009 - 11:20

définition du cnrtl (centre national de ressources textuelles et lexicales) pour "athée" :

http://www.cnrtl.fr/definition/ath%C3%A9e


Dernière édition par nuam le Mer 11 Mar 2009 - 11:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: athéisme, espoir utopie ou "projet de société" ?   Mer 11 Mar 2009 - 11:21

athéisme, page wikipédia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ath%C3%A9isme
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: athéisme, espoir utopie ou "projet de société" ?   Mer 11 Mar 2009 - 11:25

http://atheisme.free.fr/
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: athéisme, espoir utopie ou "projet de société" ?   Mer 11 Mar 2009 - 11:26

histoire de l'athéisme sur wikipédia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_l%27ath%C3%A9isme
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: athéisme, espoir utopie ou "projet de société" ?   Mer 11 Mar 2009 - 11:27

la libre-pensée (page wikipédia) :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Libre-penseur
Revenir en haut Aller en bas
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: athéisme, espoir utopie ou "projet de société" ?   Mer 11 Mar 2009 - 11:37

On peut commenter ou bien c'est comme l'autre post sur l'éducation, un rassemblement d'infos ?
(si deuxième option, je virerai mon message)

Je suis pas sûre que la réponse à ces "tsunami religieux" soient dans l'athéisme collectif. Un autre tsunami...
Je pense que le problème actuellement avec tout ça, c'est que certaines choses ne sont pas à leur place, notamment la foi qui est une affaire privée, individuelle, et qui n'a donc rien à faire dans des instances de décision publiques, des gouvernements, des états.
Le mélange religion et foi est aussi particulièrement destructeur.

La raison et la foi ne sont pas contradictoires. Nombre de scientifiques, de philosophes croyaient en Dieu.
La question c'est de ce qu'on fait avec l'un et avec l'autre, et du respect que l'on a pour la liberté de l'autre, du moment qu'il l'exerce sans nuire à quiconque.

Je crois en Dieu. A une époque, je n'y croyais pas. J'ai connu les deux "modes de pensée', et ce qui en résulte à l'intérieur de soi.
Pour moi, un athée qui voudrait m'imposer, me démontrer, me convaincre que je ne devrais pas croire, est aussi totalitaire et intégriste dans sa propre foi (qui est une non-foi, mais qui est néanmoins la croyance en quelque chose, à savoir la non-existence de Dieu), qu'un croyant qui voudrait convaincre un athée qu'il faut croire en Dieu.

La science, la raison, permettent d'accéder au "comment" du monde.
Comment le big bang par exemple, comment l'origine du monde.
La foi permet d'accéder au pourquoi.
On peut choisir d'abandonner le pourquoi, d'accepter le néant qui en résulte. C'est un choix, qui n'est ni meilleur ni moins bon.
Chacune des deux possibilités amène son lot de questions, d'incompréhensions, de réflexions... à chacun de se coltiner avec les questions qui vont avec son choix.
La liberté n'est pas en cause, on peut être libre dans les deux cas, on peut ne pas être libre dans les deux cas aussi.

Si les croyants ne transportaient pas leur foi dans la sphère publique, je pense qu'ils ne gêneraient personne. Les athées s'en foutraient. A moins d'être franchement intolérants et de ne pas supporter que leur voisin puisse penser différemment d'eux, mais ça... c'est un autre problème....
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: athéisme, espoir utopie ou "projet de société" ?   Mer 11 Mar 2009 - 11:43

non non comme pour l'éducation, quelques liens lancent le débat, vous pouvez en insérer d'autres, critiquer ceux qui ont été choisis etc...
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: athéisme, espoir utopie ou "projet de société" ?   Mer 11 Mar 2009 - 11:55

en outre, quand je lis :

"La foi permet d'accéder au pourquoi.
On peut choisir d'abandonner le pourquoi, d'accepter le néant qui en résulte."

vision de croyant.

moi, athée, je tiens au contraire toute soumission à l'hypothèse d'un ordre supérieur, l'attente d'un jugement et la course moralisée aux réincarnations (entrainant le maintien des castes indiennes par exemple) et paradis (assurant le repentir, la messe et les oboles des fidèles) pour de la négation de la vie...

qui est dans le néant, en réalité ?

les mystiques, qui à 10 ans attendent la petite souris et le père noël et à 40 le salut un gourou etc. et à 70 le paradis ?

qu'auront-ils touché du réel, au fond ?

et n'oublions pas que les guerres de religions demeurent n°1 des causes de mortalité humaine Historique (loin devant peste, colonisations, délires hitlérien stalinien etc. et hiv)...

je sais on me répondra que foi et dogme et religion c'est pas pareil, mais quand on observe on s'écrase devant les faits, qui là sont spectaculaires !
Revenir en haut Aller en bas
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: athéisme, espoir utopie ou "projet de société" ?   Mer 11 Mar 2009 - 12:34

Citation :
moi, athée, je tiens au contraire toute soumission à l'hypothèse d'un ordre supérieur, l'attente d'un jugement et la course moralisée aux réincarnations (entrainant le maintien des castes indiennes par exemple) et paradis (assurant le repentir, la messe et les oboles des fidèles) pour de la négation de la vie...

Oui. En étant croyante, je pense la même chose...

Je pense que c'est le terme "néant" qui t'a notamment fait réagir (rectifie si je me trompe), il portait sur l'absence de pourquoi simplement.
Sur l'attitude qui consisterait à accepter une certaine "absurdité": on sait que ça existe, on sait qu'on est en vie, mais on ne sait pas pourquoi.
Voilà tout.
Je n'entendais pas que la vie ne vaut rien sans Dieu, je n'entendais pas que la vie sans croire est un "néant".

La vie est la vie. Elle a la même chaleur et la même beauté qu'on soit croyant ou pas, du moment qu'on veut bien les voir et y prêter attention.

Voilà...
Moi ce que je voudrais bien simplement, c'est pouvoir dire que je suis croyante sans avoir l'impression de me faire traiter de débile et d'endoctrinée. Tout comme j'imagine les athées du moyen-âge auraient bien aimé pouvoir ne pas croire en Dieu et l'exprimer, sans se faire griller sur un bûcher.
C'est sûr, c'est pas la même ampleur, ça me fera moins de mal de me faire regarder de haut par des athées qui pensent détenir la "vérité", savoir ce que c'est que le "réel", que de griller sur un bûcher.
Néanmoins, l'acceptation de la différence de l'autre me semble être la première pierre à pas mal de changements que l'on peut souhaiter...

Après, je vais pousser le bouchon un peu plus loin, on verra bien ce que ça donne... je vais dire que la croyance en Dieu et la non-croyance en Dieu (il faudrait aussi définir ce que c'est "Dieu" mais bon... on pourrait y passer une vie alors... faisons pour l'instant avec toutes nos interprétations de ce mot, en sachant qu'il en résultera surement des malentendus et des incompréhensions), la croyance et la non-croyance donc sont l'une et l'autre des façons de voir, des "hypothèses" de départ, pour examiner les questions qu'elles soulèvent...
Explorer chacune de ces hypothèses permet d'accéder à toutes les expériences et les chemins qu'elles impliquent...

Je crois en Dieu, c'est un choix de vie que j'ai fait à un moment, parce que j'avais envie d'explorer tout ce que ça impliquait, et comme je me suis pas encore lassée de cette exploration, le choix tient toujours.
Néanmoins, il m'arrive d'explorer le "je-ne-crois-pas-en-Dieu", c'est à dire bouger mon regard jusqu'au point où je ne prends plus en compte l'hypothèse de l'existence de Dieu.
Et le jour où l'expérience "ne pas croire en Dieu" devient plus passionnante que l'expérience "croire en Dieu", alors va savoir... je deviendrai athée peut-être Very Happy

La vie est trop passionnante pour se cantonner à une seule vérité, un seul regard, une seule possibilité...
Quand j'étais adolescente, mon père étant très croyant, et moi un peu en réaction mais aussi en le pensant vraiment, je lui disais : je ne sais pas si je crois en Dieu, la réponse à cette question n'a pas d'importance pour moi.
Il ne comprenait pas. Comme si j'aurais dû, forcément, "choisir un camp" et m'y tenir le reste de ma vie.

Je crois qu'il faut toujours garder en tête qu'il y a d'autres regards possibles ; que celui qu'on a n'en est qu'un parmi d'autres...
Se garder d'imposer quoi que ce soit.... se garder des "ismes", je rejoins un peu (beaucoup) Astérisque là-dessus...
la capitalis-ISME ou le commun-ISME ou le catholic-ISME ou l'athéISME...
Ils peuvent tous devenir des religions, dès l'instant qu'on les prend pour le seul mode de vie possible...
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: athéisme, espoir utopie ou "projet de société" ?   Mer 11 Mar 2009 - 12:43

"Ils peuvent tous devenir des religions, dès l'instant qu'on les prend pour le seul mode de vie possible..."

sans aller jusque là, notons tout de même qu'un passé pavé de missionaires aura su placer le Vatican comme modèle idéologique dominant.

c'est factuel, ça.

et d'ailleurs, le Vatican est-il encor une église, où une secte - et des plus barbares ?

en fait si on y réfléchit bien, quelle société s'est construite sur l'athéisme ?

réponse (il me semble) aucune...

ce qui fait de la religion le pilier de toutes cultures, donc le seul mode de vie possible, et ce malgré des modes de pensée "d'opposition" (mais on sait ce que vaut l'opposition, n'est-ce pas ?)

toi, croyante, tu vis dans un monde de croyance et tu t'inquiète de passer pour une renégate rétrograde...

moi, athée, je n'ai pas de foyer, pas de pays où aller où ma pensée serait chez elle.

n'est-ce pas là la marque de l'oppression du religieux sur l'Humain ?
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: athéisme, espoir utopie ou "projet de société" ?   Mer 11 Mar 2009 - 12:54

Je ne peux pas répondre à tout, vous avez déjà dit bien des choses, petite synthèse perso :
1) je suis croyante
2) JE N'AI AUCUNE RELIGION ET N'EN AURAI JAMAIS PLUS
3) dans mon monde utopique, les athées seraient les bienvenus
C'est vrai, quoi, merde, arrêtez de marier tout le temps foi et religion !
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: athéisme, espoir utopie ou "projet de société" ?   Mer 11 Mar 2009 - 12:55

so cute...
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: athéisme, espoir utopie ou "projet de société" ?   Mer 11 Mar 2009 - 13:00

Je ne sais pas si je suis cute (je veux bien, remarque, ça fait toujours plaisir Wink) mais je ne vois pas mon utopique monde avec des ghettos athées pour qu'ils puissent vivre entre eux.

Et évidemment, dans Utopiapiapia, il n'y a pas de religion, les gens ont compris son inutilité, mais la spiritualité est présente pour ceux qui le souhaitent et seulement pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: athéisme, espoir utopie ou "projet de société" ?   Mer 11 Mar 2009 - 13:07

Citation :
moi, athée, je n'ai pas de foyer, pas de pays où aller où ma pensée serait chez elle.

Ben, on vit quand même dans un des rares pays laïcs du monde, je veux dire pour lequel c'est inscrit dans la constitution... (à moins que sarko ait déjà réussi à le faire changer ? )

Mais en somme, ce que je comprends, c'est que tu voudrais qu'existe un pays où l'athéisme est religion d'état... Wink

Ce que j'entends aussi en filigrane de ton message, ce que tu déplores, c'est que l'on a fait l'expérience collective de plein de formes de croyances, mais jamais de cette croyance particulière qu'est l'athéisme.

Citation :
toi, croyante, tu vis dans un monde de croyance et tu t'inquiète de passer pour une renégate rétrograde...

Je ne m'inquiète pas, mais disons que j'aime bien pouvoir discuter avec des athées de façon constructive et sans qu'ils me prennent de haut en pensant que du moment que je suis croyante, je ne suis pas capable de réfléchir. C'est tout.

Par ailleurs, vivre dans un monde de croyances (et de religions j'ajouterais puisque tu le sous-entends plus ou moins... )
et puis après ? comme je disais, pour moi, tout ça est de l'ordre de la sphère privée, alors ça ne m'apporte rien que les croyances et les religions soient aux commandes un peu partout dans le monde. Je préfèrerais qu'elles ne le soient pas.
Pour moi, l'utopie, l'idéal, puisque c'est d'utopie que ton message initial parlait, c'est ça : que le monde soit laïc, sur le plan de toutes ses instances décisionnelles, de tous les gouvernements... et que la liberté de croyance, d'expression, de culte... existe partout.

Je n'ai pas plus de "pays" que toi, puisque même en étant croyante, je ne me reconnais ni dans les catholiques, ni les protestants, ni les musulmans, ni les juifs. Et de toute façon, je suis contre le principe de religion d'état. Donc je suis "apatride" aussi. Ca me pose pas de problème particulier.

Mais peut-être que c'est possible parce que justement, l'histoire a démontré ce que donnaient les religions d'état, et me permet de me positionner plus facilement.
Peut-être que quand on est athée, on a l'impression d'avoir jamais eu droit au chapitre vraiment, sur le plan collectif du moins. De ne jamais avoir pu explorer concrètement, réellement, l'expérience collective de l'athéisme.
Il en est de même pour l'anarchie peut-être.

La prochaine fois que je me fais une séance "je ne crois pas en Dieu", je vais explorer ça... (sans rire)
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: athéisme, espoir utopie ou "projet de société" ?   Mer 11 Mar 2009 - 13:10

justement...

les esclaves de l'Homme se sont libérés (enfin... quoique ça ait pris une autre forme mais que personne ne soit en situation de liberté à l'heure actuelle)

mais les esclaves de Dieu (une production mentale fondée sur la peur, et donc le contrôle des foules, de préférence analphabètes ou à défaut le plus intellectuellement apathiques possible), quand se lasseront-ils de leurs fantasmes de la réalité ?

du sectarisme, ce que je dis ? du tout, juste une invitation à remettre en question un des fondement de nos désordres culturels.
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: athéisme, espoir utopie ou "projet de société" ?   Mer 11 Mar 2009 - 13:12

la laïcité de notre république me semble à moi, bien mitigée...

et pourquoi pas, oui, un état athée ?

en pur terme de représentativité mondiale, ne serait-ce pas une preuve cartographiée de l'ouverture à l'alternative de pensée ?

une enclave, un refuge ?..

non, pardon mais, c'est pas ma faute si ça marcherait qu'à petite échelle, je ne fais que m'y résoudre.

(et puis on dirait que je suis un totalitaire anticlérical après sinon... ce qui n'est pas l'impulsion de ma pensée, je ne veux pas m'opposer, juste pouvoir ignorer l'église, c'est pas trop demander tout de même !)

* et l'athéisme n'est pas croyance, mais au contraire absence de superstitions, de croyances, de dogmes et d'institutions les représentant... pas une religion d'Etat donc, mais un Etat expérimental de l'athéisme...

et tu reformules avec pertinence :

"Ce que j'entends aussi en filigrane de ton message, ce que tu déplores, c'est que l'on a fait l'expérience collective de plein de formes de croyances, mais jamais de cette croyance particulière qu'est l'athéisme. "

je confirme, c'est bien là ce que je dis.

[ça me plairait assez pour presque (enfin euh...) me présenter à la présidence, une telle perspective...]


Dernière édition par nuam le Mer 11 Mar 2009 - 13:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: athéisme, espoir utopie ou "projet de société" ?   Mer 11 Mar 2009 - 13:19

Citation :
et pourquoi pas, oui, un état athée ?

Je ne sais pas, faut que j'y pense, mais a priori ça sent le ghetto...
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: athéisme, espoir utopie ou "projet de société" ?   Mer 11 Mar 2009 - 13:23

un Etat, c'est l'institution administrative représentative d'une identité collective, susceptible de retranscrire et porter les valeurs de sa population, d'en favoriser le bien-être, le bonheur, l'équilibre, l'évolution, en favorisant le libre développement et épanouissement de chacune des singularités qui l'habite.

Liberté - égalité - fraternité ? en fronton de notre république... ne sommes nous pas déjà le ghetto de nos échecs à appliquer nos propres valeurs, notre propre éthique, notre propre constitution ? mais qu'est-ce qui nous en sépare, de ses valeurs, au juste ?

bref,

d'après toi, si un Etat athée parvient à concrétiser cet "idéal" (utopie ça fait trop résigné à l'échec je trouve)... ce serait pas le reste du monde le ghetto d'un modèle qu'il jalouserait ?

au fond, ça aurait valeur expérimentale, la preuve par l'exemple de ce que donnerait une culture sans soumission au religieux.

moi, pour un "ghetto" de liberté, je signe tout de suite, et avec la bouche ou un pied si nécessaire...
Revenir en haut Aller en bas
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: athéisme, espoir utopie ou "projet de société" ?   Mer 11 Mar 2009 - 13:43

nuam a écrit:

mais les esclaves de Dieu (une production mentale fondée sur la peur, et donc le contrôle des foules, de préférence analphabètes ou à défaut le plus intellectuellement apathiques possible), quand se lasseront-ils de leurs fantasmes de la réalité ?
.

Et tes chevilles, ça va? T'es sûr que tu ne devrais pas dégrafer ta camisole, t'asseoir un peu, respirer un peu, te frotter les yeux? Very Happy Cool, mec!
Au fait, laïcité ça signifie quoi pour toi?
Ce n'est pas le thème qui me gène dans tes posts, juste ce ton de véhémence qui s'en dégage, ça essouffle!

chinois @ Sophie et Farouche...
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: athéisme, espoir utopie ou "projet de société" ?   Mer 11 Mar 2009 - 13:50

Citation :
un Etat, c'est l'institution.........favorisant le libre développement et épanouissement de chacune des singularités qui l'habite.

si un Etat athée parvient à concrétiser...

Mais justement, où peut s'exprimer ma singularité de croyante (esclave de personne et surtout pas de dieu !) dans ton état athée ?
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Passionata



Nombre de messages : 1183
Age : 47
Localisation : Isère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: athéisme, espoir utopie ou "projet de société" ?   Mer 11 Mar 2009 - 13:55

Attention aux dérives...

Cela me gène cette expression : "ghetto" de liberté
Pourtant je suis athée.
Un ghetto enferme, il ne libère pas...
Revenir en haut Aller en bas
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: athéisme, espoir utopie ou "projet de société" ?   Mer 11 Mar 2009 - 13:59

A la base la religion a surtout été un moyen pour mettre de l'ordre dans la vie sociale.
Après, on est pas obligé de souhaiter l'ordre, hein...
Mais si on revient à la base, y'a plusieurs des 10 commandements qui sont surtout des principes pour pacifier la vie en société, ne pas tuer, ne pas voler, construire des familles stables etc...
C'était un modèle particulier, certes, et on aurait pu en penser un autre. Bon, on refait pas le passé...

Le problème, c'est peut-être surtout qu'on n'a pas :
1. réactualisé ces principes par rapport au monde tel qu'il est maintenant (c'est bien ce qu'on reproche le plus aux églises, c'est de vivre dans un monde révolu depuis longtemps)
2. redonné à ces principes leur place d'organisateurs sociaux, en leur enlevant consciemment leur statut de messages divins

La morale est généralement basée sur des trucs assez pragmatiques. Ne pas tuer, c'est pas bien, parce que ça fout le bordel dans la vie collective. (je schématise un brin exprès)
La religion s'appuie sur une morale, et elle a été à l'origine le moyen d'imposer cette morale, pour construire des sociétés justement, pour construire des édifices collectifs.
Les athées ont une morale aussi. La morale c'est jamais qu'un ensemble de principes qu'on tient pour bénéfiques individuellement et collectivement.
Les athées n'ont pas, et c'est sans doute pour ça qu'ils n'ont jamais bâti d'état, cette arme redoutable qui est de dire que cette morale vient de Dieu lui-même, grâce auxquelles les religions ont pu imposer ce qu'elles voulaient.
Pour qu'une société athée se bâtisse, il faudrait que tous ses membres, au moins au départ (parce qu'après on sait que le conditionnement, la normalité, le modèle dominant se perpétuent d'eux-mêmes par habitude), fassent le choix de ces principes et de cette morale par eux-mêmes, en ayant eux-mêmes réfléchi, pensé, fait la démarche intellectuelle et autre qui les amène à ces principes-là. Et à les partager tous, grosso modo.

Ca demande un petit plus d'effort.
Et ça n'est pas lié au fait d'avoir une spiritualité ou pas, de croire en Dieu ou pas. On peut très bien dissocier la morale, la construction collective, du "concept Dieu", de sa propre foi...

Ce dont tu rêves, en vérité, Nuam, tel que je t'entends, c'est pas d'un athéisme généralisé. C'est d'une réflexion et d'une conscience généralisée, qui permette à chacun de réfléchir, d'avoir un esprit critique, de ne pas être un béni oui-oui (mais que ce soit face à des curés ou face à des politicards...).
A mon avis, tu peux très bien laisser ton voisin croire en Dieu du moment qu'il est libre dans son choix, et qu'il ne le fait pas par bêtise ou par imitation.

Concernant l'athéisme "religion d'état", ce que je veux dire par là, c'est que pour moi, faire de l'athéisme un principe de base de la construction d'un état, c'est encore mêler la sphère publique et ce qui relève des convictions personnelles, individuelles.
Baser un état sur "Dieu n'existe pas", ou sur "Dieu existe", pour moi c'est du pareil au même. Dans les deux cas, ça parle de Dieu.
Pour moi, Dieu n'a rien à foutre dans les textes fondateurs des états, en "positif" ou en "négatif", en présence ou en absence.
On a suffisamment à faire à bosser collectivement sur les notions de liberté, égalité etc etc... je pense qu'on peut se passer de se prendre le chou avec Dieu, dans des réflexions collectives.

En revanche, la laïcité est à mon avis une bonne base. Entre autres choses, parce que c'est concret. Et on peut en définir des applications concrètes, des principes de vie collective.
La laïcité dit en substance : on se fout de savoir si Dieu existe ou pas, on se fout de vos croyances, elles ne concernent que vous, individuellement. Vous êtes libres de les avoir et de les vivre, dans le respect de celles des autres.

La France est un pays laïc dans le sens où l'on ne te juge pas au tribunal en se référant un quelconque Dieu ou une loi divine ; quand tu vas à l'école, tu reçois un enseignement laïc ; etc etc...
Après, que notre morale collective, aujourd'hui encore même si les cathos sont en chute libre, soit encore basée sur des principes judeo-chrétiens, ça oui, et je suis d'accord que c'est destructeur sur pas mal de plans, parce que la religion telle qu'elle s'est transmise jusqu'à nous a véhiculé de la peur et de la souffrance.

Mais ça n'a rien à voir avec "Dieu", avec la foi, avec l'expérience spirituelle, intérieure, que chacun peut avoir ou pas....


Dernière édition par sophiesuite le Mer 11 Mar 2009 - 14:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: athéisme, espoir utopie ou "projet de société" ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
athéisme, espoir utopie ou "projet de société" ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» athéisme, espoir utopie ou "projet de société" ?
» Prophète d'athéisme
» repas thème "jeux de société" pour l'anniversaire de mon mar
» Golf one 1/24 by "ojeff13" (projet en cour)
» Projet de livre jeunesse - "Le Monde d'en bas"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Religions-
Sauter vers: