Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dimension

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91113
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dimension   Mar 21 Avr 2009 - 20:23

Moi j'ai l'impression que le temps et l'espace sont la même chose, mais que ce qu'on appelle "temps" n'est que la représentation du mouvement, lequel induit la notion de vitesse, donc de temps.

arf, je ne sais pas si je parviens à être claire, mais bon, au moins j'aurai tenté. Gaga
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9747
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Dimension   Mar 21 Avr 2009 - 20:33

Gaga
On est au moins deux à essayer de dire la même chose même si on la dit pas de la même façon...

Me sens un peu moins seule d'un coup! merci
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dimension   Mar 21 Avr 2009 - 20:36

Alors tu le dis d'une manière franchement pas claire. mdr

(on retombe sur ses pieds comme on peut)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Philipum

avatar

Nombre de messages : 55
Age : 39
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Dimension   Mer 22 Avr 2009 - 11:16

Romane a écrit:
Comment peut-on dire que "le temps est relatif" à partir du moment où, en dehors de l'échelle de valeur que nous lui donnons (nuit/jour/année/ etc.), il me semble qu'il est immobile ?

"Le temps est relatif", dans le contexte de la théorie de la relativité, c'est que le temps s'écoule différemment dans différents systèmes de référence (physiques). Tout découle du postulat d'Einstein que la vitesse de la lumière est la même quel que soit le système de référence duquel on l'observe. Alors maintenenant, pour bien saisir ce que cela implique, faisons un petit effort d'imagination : imaginons un photon (photon=particule de lumière) qui se ballade. Il avance à la vitesse de la lumière, qui est de 300000 kilomètres par seconde. Imagine que tu montes à bord d'une fusée et que tu décides d'essayer de poursuivre le photon (pendans ce temps, moi, je reste sur Terre à observer ce qui se passe). Tu pousses l'accélérateur... voooou ! Losrque tu atteints la moitié de la vitesse de la lumière, le photon qui est devant toi devrait, d'après les lois qui nous sont familières, avancer à la moitié de la vitesse de la lumière ; mais en fait, si on tient compte du postulat d'Einstein, le photon devrait toujours avancer à la vitesse de la lumière par rapport à toi. Comment est-ce possible ? Cela peut se comprendre si on considère que le temps (et la distance) est relatif ! Le temps, pour toi qui te déplaces à la moitié de la vitesse de la lumière par rapport à moi, s'écoule comme "au ralenti" par rapport à mon temps à moi, et donc lorsque pour moi le photon se déplace à la moitié de la vitesse de la lumière par rapport à toi (150000 km/s), pour toi, comme une seconde que tu vis dure plus longtemps qu'une seconde que je vis, sa vitesse est toujours 300000 km/s. Conclusion : tu n'arriveras jamais à rattrapper le photon, car il filera toujours à 300000 km/s devant toi quelle que soit ta vitesse ; par contre, plus tu vas vite, et plus ton temps se dilate, et donc si tu reviens sur Terre après quelques jours de voyage, tu constateras que plusieurs années terrestres se sont écoulées !

C'est un peu la mème chose lorsqu'on tome dans un trou noir. L'attraction est tellement forte que l'on accélère à des vitesses folles, et on ne peut atteindre l'intérieur du trou noir qu'en "devenant" lumière ! Lorsque tu es lumière, tu es partout à la fois tout le temps à la fois, puisque le temps est dilaté à l'infini et l'espace est contracté à un seul point.
Revenir en haut Aller en bas
Philipum

avatar

Nombre de messages : 55
Age : 39
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Dimension   Mer 22 Avr 2009 - 11:30

Romane a écrit:
Moi j'ai l'impression que le temps et l'espace sont la même chose, mais que ce qu'on appelle "temps" n'est que la représentation du mouvement, lequel induit la notion de vitesse, donc de temps.

arf, je ne sais pas si je parviens à être claire, mais bon, au moins j'aurai tenté. Gaga

Pas mal !

Ne peut-on pas dire, pour prendre un autre angle d'approche, que l'espace ne peut pas exister sans le temps (et vice-versa) car deux objets ne peuvent être séparés dans l'espace (c'est-à-dire avoir une identité propre) que s'ils sont capables de communiquer, donc être capables d'une interaction dans le temps ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dimension   Mer 22 Avr 2009 - 16:06

Ton explication deux messages au-dessus est pour moi très claire, Phil. Je la prends pour une vue du temps relative à l'objet X (pouvant regrouper plusieurs objets, ce qui lui donne une épaisseur supplémentaire). Si on occulte volontairement ces objets, il devient immobile. En fait, il n'est motivé que par le mouvement des objets.

Ce qui revient à ton dernier message, oui, entièrement d'accord.

Comment peut-on savoir tout ça intuitivement par phénomène d'observation ? (ça, c'est une question de moi à moi)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: dimension   Mer 22 Avr 2009 - 22:38

Les trous de Barne ne sont pas des trous, mais du non "être" ma Trys. Le non être n'est pas la lumière, d'après ce que j'ai appris (peut être que j'ai mal compris ?) le non être absorbe l'être, c'est une forme de "noir" que nous ne pouvons apprécier. C'est la seule région de l'espace où "rien" ne peut exister. C'est l'absolu du rien.
Parceque la "non vie" d'une étoile morte ne peut absorber que le néant.
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: dimension   Mer 22 Avr 2009 - 22:40

D'ailleurs, je m'exprime mal : le non être peut absorber du vivant pour en faire du néant
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9747
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Dimension   Mer 22 Avr 2009 - 23:05

T'es mimi Ti Lémurien, mais vu que je dis que des trucs pas clairs, je dis plus rien!

Juste que ce sont des astros physiciens qui ont cru pouvoir déduire que ces fameux "Trous Noirs" qui sont, disons plutôt 'seraient" parce qu'on sait pas au juste des "Etoiles Mortes" seraient aussi des "passages" entre les diverses dimensions!
Mais, moi, j'ai rien dit, j'ai fait que rapporter ce que j'ai cru comprendre, mais comme apparament j'ai rien compris....

Vaut mieux que je la ferme!


Chuuttt Chuuttt Chuuttt
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dimension   Mer 22 Avr 2009 - 23:39

Là ça me gonfle.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dimension   Mer 22 Avr 2009 - 23:59

Ysandre a écrit:
Les trous de Barne ne sont pas des trous, mais du non "être" ma Trys. Le non être n'est pas la lumière, d'après ce que j'ai appris (peut être que j'ai mal compris ?) le non être absorbe l'être, c'est une forme de "noir" que nous ne pouvons apprécier. C'est la seule région de l'espace où "rien" ne peut exister. C'est l'absolu du rien.
Parceque la "non vie" d'une étoile morte ne peut absorber que le néant.

@ phil : l'absolu du rien peut-il exister ? Voilà l'une des notions les plus difficiles à appréhender pour moi. Rien n'est-il pas quelque chose ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Philipum

avatar

Nombre de messages : 55
Age : 39
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Dimension   Jeu 23 Avr 2009 - 13:27

Romane a écrit:

@ phil : l'absolu du rien peut-il exister ? Voilà l'une des notions les plus difficiles à appréhender pour moi. Rien n'est-il pas quelque chose ?

Réponse du Phil-scientifique : on ne saura jamais si le rien existe car pour tester/explorer le rien il faut s'annihiler soi-même.

Réponse du Phil-philosophe : au milieu du rien, même quelque chose d'infiniment petit devient infiniment grand (rien est équivalent à tout) ; donc le rien existe au même titre que le tout : il se révèle par l'intermédiaire de ses parties distinctes (nous).
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dimension   Jeu 23 Avr 2009 - 14:11

Pourrait-on dire que ce que je pressens mais dont je ne suis pas sûre, serait exact : "rien" ne serait qu'un mot ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Dimension   Jeu 23 Avr 2009 - 15:03

Justement, Ro, les mots sont des leurres lorsqu'ils manient de tels concepts aussi relatifs.
Démonstration :

Rien est ce qui reste au delà du tout.
Mais le tout comprenant vraiment tout, le rien en fait donc partie.

... mais si le rien est dans tout, du coup, ce n'est pas rien !

Après tout, ce ne sont que des petits riens, trois fois rien, voilà tout.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dimension   Jeu 23 Avr 2009 - 15:05

Du pur filo, où je ne m'y connais pas. Wink Laughing

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: dimension   Jeu 23 Avr 2009 - 15:42

Même avec un minuscule détail, une nano seconde, le rien peut exister, il est notre "perception" à l'égale du "tout". La personnalité de chacun le ressent à sa façon. Par exemple, on peut se sentir "rien" au milieu d'une foule. Descendre en soi et ne rien ressentir, avoir le sentiment du vide absolu, fugitivement. Mais ceci est une autre histoire. Le vide cosmique est une toute autre affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dimension   Jeu 30 Avr 2009 - 15:12

Ysandre a écrit:
Même avec un minuscule détail, une nano seconde, le rien peut exister, il est notre "perception" à l'égale du "tout". La personnalité de chacun le ressent à sa façon. Par exemple, on peut se sentir "rien" au milieu d'une foule. Descendre en soi et ne rien ressentir, avoir le sentiment du vide absolu, fugitivement. Mais ceci est une autre histoire. Le vide cosmique est une toute autre affaire.

Ta démo est parfaite sur le plan humain psychologique.

Ici, ce qui m'intéresse relève plutôt du domaine scientifique, à l'appui des recherches et de leur bilan actuel. Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dimension   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dimension
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» QUELLE FORME QUELLE DIMENSION POUR UN PEG
» [Manga] Saint Seiya Next Dimension
» Dimension d'un hélideck
» Dragon Ball Z : Butoden + Hyper Dimension
» The Twilight Zone (La Quatrème Dimension)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Connaissance du Monde :: La Science :: Ethique en rapport avec la Science-
Sauter vers: