Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Passionata



Nombre de messages : 1183
Age : 47
Localisation : Isère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Sam 14 Mar 2009 - 17:08

Nous parlons tant de toute la misère que porte le monde.
Si un instant on ôtait les guerres en faisant une ronde, où chacun pourrait exprimer ce qu'est cet étonnant sentiment émanant de Nous, l'Homme.

Dites-le avec les mots du coeur, tout simplement.
Vous verrez que parfois son cri est silencieux. Car l'amour rend muet, ou tétanise. Bien des gens ont du mal à l'exprimer. Cet état où se soulève une vague d'émotion.

Mais, qu'est-ce donc l'Amour ?
L'Amour est un arpent infini d'où émerge différents sentiments selon chacun et en fonction de ceux qu'on a en face et/ou autour de nous...

Alors, c'est quoi L'Amour ?
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Sam 14 Mar 2009 - 19:42

J'vais demander à Eros qu'est en train de draguer une Mary Morgan, mais suis pas sure d'obtenir une réponse intelligible!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Sam 14 Mar 2009 - 19:57

C'est un coeur qui ressemble à deux mains paumes ouvertes, prêtes à donner autant qu'à recevoir, comme ça, gratuitement.
C'est un regard clair, un regard sans filtre, un regard qui ne porte pas l'Autre sur un piédestal, qui ne le réduit pas, qui ne le transforme pas, un regard qui embrasse l'Autre dans son intégralité et qui l'accepte comme ça. Un regard extérieur et intérieur fait d'acceptation.
C'est une écoute tout pareil que le regard.
C'est l'expression sous toutes ses formes, les mots, les gestes, l'attention, la présence, le soutien, la compréhension, le partage. L'expression de chaque instant, sans effort mais au contraire dans la nécessité et le plaisir. Jusque dans le silence qui n'est plus un poids mais complément d'expression.
C'est le respect de ce qu'est l'Autre, autrement dit de son oxygène, de ses différences, de sa personnalité, de sa sensibilité, de ses silences.
C'est la confiance, parce que paumes ouvertes dépourvues de confiance ne seraient que paumes à demi-refermées.
C'est le garde-fou dans les moments difficiles, réciproquement.
C'est la complicité renouvelée, la curiosité ensemble, l'émerveillement qui prend aux tripes.
C'est construire ensemble, et se construire dans l'ensemble.
Et se sentir bien avec tout ça.

Symbiose.

Edit : ah oui, j'ajoute : c'est se compléter. C'est être soi-même. C'est savoir ne pas être d'accord sans faire voler le service en porcelaine. C'est être patient. C'est ne jamais perdre de vue la fragilité de soi et de l'Autre. C'est ne pas se regarder l'un l'autre, mais au contraire s'ouvrir ensemble au monde.

Bon et puis encore un tas de choses, mais là, à chaud, voilà à mes yeux les premières grandes lignes. pfff y'en aurait des trucs à dire !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Sam 14 Mar 2009 - 20:12

Rêve
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Sam 14 Mar 2009 - 20:34

l'amour, c'est le respect de la singularité (la sienne aussi bien que celle de l'autre) et de ses expressions, tant dans son expérimentation que dans sa nécessaire et lucide remise en question.

dans le cas du rapport à l'autre, cela ne constitue pas un "oubli de soi", comme on l'entend parfois, mais au contraire la rencontre de deux singularités existant en et par elle-mêmes - c'est-à-dire n'attendant pas (dans une logique transactionnelle) après le regard extérieur pour se sentir être.
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Sam 14 Mar 2009 - 20:47

C'est aussi une fusion autant mentale que charnelle. Le besoin de faire UN avec deux. La communication sans l'aide des mots, la complicité, le respect de chacun et le regard de l'autre et "surtout, ah oui, surtout !cette beauté qu'on y voit : soi-même" Romane.
C'est sans doute se voir plus beau et meilleur que l'on n'est dans les yeux de son amour, et vice et versa.
C'est peut être aussi, sans s'oublier tout a fait, penser à l'autre avant de penser à soit. Et tant de choses encore....
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Sam 14 Mar 2009 - 20:51

"se voir plus beau et meilleur que l'on n'est dans les yeux de son amour, et vice et versa"

ça, c'est ce que j'appelais la transaction des regards... et ne pas pré-exister à la relation avec l'autre, se déterminer par elle.

bref, attendre de l'autre qu'il résolve ce qu'on a eu la paresse d'affronter de nos propres névroses et peurs, et qui plus est, pas par la remise en question mais par une forme de narcissisme bilatérale utilitarisant l'autre.

non, pour moi et de ce que je lis, désolé Ysandre, tu ne sais pas ce qu'est l'amour.

je maintiens, tout commence dans une relation de soi à soi, puis seulement de soi à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Sam 14 Mar 2009 - 21:01

Ysandre a écrit:
C'est aussi une fusion autant mentale que charnelle. Le besoin de faire UN avec deux. La communication sans l'aide des mots, la complicité, le respect de chacun et le regard de l'autre et "surtout, ah oui, surtout !cette beauté qu'on y voit : soi-même" Romane.
C'est sans doute se voir plus beau et meilleur que l'on n'est dans les yeux de son amour, et vice et versa.
C'est peut être aussi, sans s'oublier tout a fait, penser à l'autre avant de penser à soit. Et tant de choses encore....

Je ne suis pas d'accord avec cette définition. Je m'explique :

Fusionner, c'est un déni de soi-même dans l'intégralité de ce que l'on est soi. Je pense que chacun d'entre nous est unique. La fusion, c'est perdre un bout de soi pour épouser ce qu'est l'Autre. Alors forcément, c'est voué à l'échec.

L'amour, pour moi, ce n'est pas "se perdre dans l'autre", mais "être complètement soi et réciproquement". Pour moi, la différence est énorme.

Le bout de citation que tu fais, issu de la pièce qu'on est en train de monter : le regard de l'autre et "surtout, ah oui, surtout !cette beauté qu'on y voit : "soi-même" n'est pas ce que Romane pense quand elle a écrit cette pièce, mais ce que l'auteur constate quand il regarde autour de lui la conception qu'ont les gens en général de l'amour. (tu confonds la fiction de la pièce et la pensée authentique de celle qui a écrit la pièce, c'est-à-dire moi). Or justement, puisqu'ici c'est moi qui m'exprime et non l'auteur que j'ai inventé dans la pièce, je dirais : l'amour, c'est savoir aussi déceler dans les yeux de l'autre l'enfant qu'il a au fond de lui-même, en même temps que l'homme qu'il est aujourd'hui.

Et puis simplement "se voir soi", sans qu'il soit question de meilleur ou de pire, mais bien "tel qu'on est authentiquement, ni plus, ni moins". Moi, ce que j'aime dans l'amour, c'est l'authenticité.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Sam 14 Mar 2009 - 21:15

Vous me faites rire tous les Ro et Nuam ! vous prônez le respect de la pensée de l'autre (en amour) et là, vous me tombez dessus a bras raccourcis pour me dire que ce que je penses est faux et que c'est vous qui avez raison !
j'ai connu un véritable amour fusionnel, un amour passion, donc je ne parle que ce que je connais et pas dans l'absolu de ce que ça devrait être. Vous parlez de l'amour idéal..... il faut être deux a penser la même chose, et ce n'est pas toujours le cas, tout ce que vous dites est très beau, mais lorsqu'on que l'on ne connait qu'un côté du soleil, on ne peut parler de l'autre, et c'est mon cas.
moi aussi j'aime l'authenticité, et voir l'enfant dans les yeux de l'homme que j'aime, je l'ai vu d'ailleurs cet enfant. Il a vu aussi l'enfant que j'étais.
Revenir en haut Aller en bas
Passionata



Nombre de messages : 1183
Age : 47
Localisation : Isère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Sam 14 Mar 2009 - 21:26

Je rejoins en toute part la pensée de Romane et de Nuam.

Il est très important de se distinguer en tant qu'être. Nous sommes deux à aimer, deux de façons différentes non pas avec le même regard et au même rythme.

Je vais reprendre les paroles d'Antoine Tudal qui avait été soumis lors d'une réunion sur la mixité à mon travail. A partir de ces paroles, j'ai écrit un condensé sur ce à quoi me faisait penser celles-ci et j'ai transmis mon texte au psychologue de mon lieu de travail.

Je ne vais aucunement me lancer des pierres fleurs (rire, mon côté tordu encore...) Ange . Je suis une femme dans toute sa petitesse humaine. Mais, il s'avère qu'il a été fort intéressé par mon écrit et j'ai eu à le lire devant une quarantaine de personne.

_____________________________________________________________

« Entre l'homme et l'amour,
Il y a la femme.
Entre l'homme et la femme,
Il y a un monde.
Entre l'homme et le monde,
Il y a un mur.»
(Antoine Tudal.)



Entre l’homme et l’amour, il y a la femme


Voilà donc que nous-nous trouvons devant une passerelle.
En effet, c’est de par la femme qu’il en découle l’accès à travers l’autre pour aller à l’amour, mais l’amour que l’on trouve dans l’essaim d’une femme est un monde qui ne peut se partager à deux. Il se vit sans pour autant être compris, sans pour autant s’unir, sans pour autant se dévoiler, que cela soit pour l’un comme pour l’autre. C’est de cet essaim que naît le fruit de l’amour, et peu importe la qualité de ce fruit puisqu’en lui vit l’amour du monde de l’autre, un fruit à la chair à la fois tendre et pulpeuse, dure et asséchée. Peu importe la qualité de cet amour, chaque fois qu’il semble s’unir il se découvre, et de l’un et l’autre amène l’amour, et de l’amour le réconfort, la tranquillité, l’aspect serein qu’unit cette alliance entre deux individus, entre des individus de toute part. Mais entre l’homme et la femme il n’y a pas seulement l’amour, il y a l’un et l’autre pour l’équilibre de l’amour.
De quel amour parle-t-on ?
L’amour c’est levé la tête en regardant l’autre dans sa différence, marcher ensemble, non pas avec le même regard, le même rythme, la même longueur de pas. Cet amour de l’un s’élève du respect de soi, ainsi vient le respect d’autrui. C’est une histoire de partage, de communication, d’équilibre, de confusion, de conflit, que la naissance de l’amour par la femme.
Mais si entre l’homme et l’amour il y a la femme, il y aussi une faille, car entre l’homme et la femme il faut en premier lieu un espace, avant d’y accorder l’amour. Il est important cet espace, car il s’inscrit en soi de façon à ce que chacun porte son amour en son monde et le garde bien a lui. Une façon de respecter son for intérieur. Plus qu’un trésor l’amour du monde de la femme, un château fort avec pour renfort des douves et des remparts. Cet espace s’inscrit afin de privilégier l’intimité de chacun, ainsi que de le préserver tout en préservant son espace personnel. Alors de l’homme, de l’amour, de la femme, de cette faille vient en chacun un monde qui lui est propre. Ce monde en soi, ce monde en l’autre pourrait être comparé aux notes de l’arpège ; il faut lire le tout en y mettant des tons différents, entrecoupé de bémols, de soupirs, de dièses, de silences, de commas, ainsi chaque morceau de musique est différent. Il en va de même pour l’amour et le monde de tous avec pour propriété l’espace nécessaire à notre bien être.
Il y a donc un monde entre vous et l’autre, une expansion infinie de notes discontinues que nous ne saurions voir en sa totalité. Il y a un monde qui sépare chacun d’entre nous et l’on ne sait l’atteindre.
Ceci dit, le monde d’une personne n’est pas une boite de conserve ni même une pièce d’isolement. Ce n’est pas parce que le monde de chacun s’inscrit dans la différence qu’il faille se sentir pour autant emprisonné, étouffé, surprotégé; il ne s’agit pas de retourner ses propres craintes sur autrui et pour le coup l’enfermer dans sa différence – peu importe cette différence, elle est le dessein d’une personne en devenir, elle est de cette richesse intérieure à naître, à découvrir…
C’est une surprise en soi que l’on découvre superficiellement, et pas une fin de soi, ni même une faim de l’autre ! C’est le début de différents mondes qui ne peuvent se traduire nulle part, pas même au travers de l’amour d’une femme, de l’amour d’un homme, de l’amour en soi, de l’amour tout simplement. La faille est cet écart qu’il y a entre elle et lui et qui ne peut se mesurer - il n’y a pas de juste milieu ! - Il y a lui, l’amour, et elle, dans le monde de chacun, sans demi-mesure.
Il y a cette faille de ce monde que l’on ne connaît pas de l’autre, et de soi. Cela soulève bien des tempêtes, des questions auxquelles personne ne parvient à répondre. Ces questions sont-elles seulement soulevées, entrevues, perçues, écoutées. Sont-elles visibles, et de quelle façon tout cela peut-il être interprété ?
J’oserais dire, si je puis me permettre, si entre l’homme et l’amour il y a la femme, alors l’amour se trouve dans les bras d’un océan houleux qui pleure souvent dans le ventre du monde qui est en soi.

Entre l’homme et la femme, il y a un monde


Quel est ce gouffre qui nous sépare d’elle, quel est cet écart que ce monde entre elle et lui ?
Nous voici donc entrés dans l’inconnu, l’inconnu de l’autre, l’inconnu du soi, l’inconnu de soi !
Vous-vous sentez vide à trop d’inconnu, et le mystère plane ?
Qui est-elle, qui est-il ? D’où vient son monde que l’on ne connaît pas ?
Vous-vous sentez vide ?
Il est difficile le vide d’une personne, car ce qui se dit vide, se dit être certainement bien malheureux, pour le coup son monde paraît bien compliqué. Le monde d’une personne c’est l’essence même de sa vie, ce qui fait qu’une personne est, et l’est à part entière. Que la vie du monde d’autrui qui est aussi le sien en parallèle à l’autre est incompréhensible et insaisissable.

En cette incompréhension se cache le monde d’une femme, d’un homme, ce monde de chacun à la différence de l’autre. Le monde se trouvant au travers des uns et des autres, c'est ce qui fait que nous paraissons exister dans l’altérité, cela ne peut être autrement ! – Sinon, vous-vous mourez, et vous-vous casseriez la figure dans l'absurde. Ceci dit, Il n’y a pas d’absurde qui tienne dans le monde d’autrui, car aux yeux de nous, aux yeux de notre apparence, de notre monde intérieur, tous possédons des valeurs - une source, un vécu, une pudeur, une culture, une éducation, ce sont là, toutes les vertus de l’Homme.
Vous-vous mourez dans la destruction du monde de vous en essayant de percer le monde de l’autre. Gardons pour l’amour d’une femme le monde qu’elle porte en elle, ainsi, vous conservez votre monde qui est à vous et l’amour que vous trouvez en elle.
Vous êtes à travers vous, ce qu’elle est à travers elle, et à travers vous ce que vous êtes à elle, mais aussi à travers l'autre, parce que vous ne connaissez pas ce monde qui ne peut vous appartenir, et vous ne pouvez pas appartenir au monde de l’autre ni même vous l’approprier. Vous existez simplement, et vous êtes de par votre existence ce que l’existence est aux yeux des gens que vous croisez. Cela étant dit, vous existez mais vous ne faites pas partie de leur vie, et encore heureux. Chacun sa botte de foin, chacun son océan, chacun son jardin secret. L’homme ne peut se saisir de l’amour ni même du monde dans l’illustre cœur d’une femme, il n’en est pas moins de son corps, centre de bien d’intérêts que le corps d’une femme. Ce monde en elle, est un instant un monde à vous, mais il est éphémère, impalpable, insaisissable. Vous marchez à côté de ce monde, à la fois mystérieux, à la fois à la découverte de la surprise d’elle ! Parfois, il se peut que vous-vous y retrouviez, mais ce n’est qu’un mirage, ce n’est qu’un sillage, ce n’est que la nappe moirée de l’océan qui divague, une image éphémère, l'histoire d'un instant, toute une histoire que cette histoire de l’homme, de l’amour, et de la femme entrant dans un monde totalement inconnu mais qui émane d’une chimique symbolique entre des êtres sexués ; tout est là, dans les yeux de l'autre, dans les yeux de vous de votre miroir.
Le monde de l’autre est une illusion tel que nous pouvons l’interpréter, et l’illusion n’a pas d’avenir.Donc pour conclusion, ce monde qui est la vie d’une femme et d’un homme ne peut être vide de sens, dans le sens où vous êtes apparent et à partir du moment où ce sens nous échappe si on veut s’en saisir, mais il ne peut se suffire qu’à lui même, mais il ne peut être la propriété d’autrui.


Entre l’homme et le monde, il y a un mur


Nous voici devant un barrage !
Quelle est la hauteur du mur ?
Quelle est son épaisseur ?
Est-il le fruit obscur du monde que porte chaque individu et que l’on ne peut percer ?
Bien des questions posées devant un tel mur !

Alors entre l’amour et le monde il y a un mur, et de ce mur faut-il encore pouvoir le franchir et du monde l’atteindre…
L’amour a ses limites, tout comme la vision que nous avons du monde, de même que le mur lui-même constitue une limite.


Dernière édition par Passionata le Sam 14 Mar 2009 - 21:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Sam 14 Mar 2009 - 21:49

Ysandre a écrit:
Vous me faites rire tous les Ro et Nuam ! vous prônez le respect de la pensée de l'autre (en amour) et là, vous me tombez dessus a bras raccourcis pour me dire que ce que je penses est faux et que c'est vous qui avez raison !
j'ai connu un véritable amour fusionnel, un amour passion, donc je ne parle que ce que je connais et pas dans l'absolu de ce que ça devrait être. Vous parlez de l'amour idéal..... il faut être deux a penser la même chose, et ce n'est pas toujours le cas, tout ce que vous dites est très beau, mais lorsqu'on que l'on ne connait qu'un côté du soleil, on ne peut parler de l'autre, et c'est mon cas.
moi aussi j'aime l'authenticité, et voir l'enfant dans les yeux de l'homme que j'aime, je l'ai vu d'ailleurs cet enfant. Il a vu aussi l'enfant que j'étais.

@ Ysandre : Je n'ai pas dit que ta pensée était fausse, relis moi. J'ai dit que je ne conçois pas l'amour de la même manière que toi, c'est différent. Wink

Je considère que la fusion est une perte de soi-même et que ce n'est pas de l'amour, c'est entrer dans la dépendance.

L'amour passion, perso je connais et je me suis aperçue, une fois délivrée de cet enfer, que ce n'était pas non plus de l'amour. La passion engendre aussi une sorte de dépendance. Or, l'amour, à mes yeux, c'est la liberté.

Je ne vois pas non plus pourquoi dans l'amour il faudrait penser la même chose. D'ailleurs je crois avoir énuméré l'acceptation des différences, dans l'un de mes posts précédents. Penser la même chose, ça revient à la fusion, à la perte de sa propre pensée pour penser comme l'Autre (parce que dans la vie, je me répète mais tant pis, on est doté de perceptions et de sensibilités différentes, et que penser qu'il existe quelque part le clone de soi-même me semble utopique et j'ai envie de dire "heureusement qu'il n'existe personne à mon image"). On peut s'aimer très profondément grâce à nos différences en étant tout aussi profondément soi-même et pas l'Autre, et ça n'est en rien une utopie, mais à mon avis une simple question de maturité dans le domaine de l'amour.

Hum. Faut pas croire, hein, moi aussi j'ai une vague idée de ce qu'est l'amour... J'suis pas carmélite non plus. Evil or Very Mad

Citation :
L’amour c’est levé la tête en regardant l’autre
dans sa différence, marcher ensemble, non pas avec le même regard, le
même rythme, la même longueur de pas. Cet amour de l’un s’élève du
respect de soi, ainsi vient le respect d’autrui. C’est une histoire de
partage, de communication, d’équilibre, de confusion, de conflit, que
la naissance de l’amour par la femme.
@ Passio : extra, ce texte. J'y retrouve plein de ce que je pense !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Sam 14 Mar 2009 - 22:32

C'est aussi savoir s'effacer, devenir presqu'invisible, tout en faisant savoir à l'Autre, qu'on est "là", et par là, soutenir l'Autre, sans l'envahir.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Sam 14 Mar 2009 - 22:39

Encore d'accord avec toi, Jok. D'ailleurs ça rejoint "le silence" quelque part, et "l'oxygène", "le respect".

De toute manière, par déduction on se rend compte que l'étouffement est à l'extrême opposé de l'amour.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Sam 14 Mar 2009 - 22:54

intéressant d'ailleurs ça comme piste, la définition en creux de ce qu'est l'amour par l'antonymie...

j'ajoute :

oppression
monologue
projet
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Sam 14 Mar 2009 - 22:58

exorcisme

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Sam 14 Mar 2009 - 23:01

stagnation
certitudes
éternité
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Sam 14 Mar 2009 - 23:02

trouilles
doutes
questions
remue-ménage

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Sam 14 Mar 2009 - 23:06

narcissisme
dénégation
osmose
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Sam 14 Mar 2009 - 23:12

En fait, ce petit jeu impromptu est fameux. Il montre bien que l'amour, c'est s'aider à traverser tous les aspects négatifs, c'est traverser "malgré". Loin de l'amour et de l'eau fraîche sur fond de tapisserie rose.

Quelle richesse !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Sam 14 Mar 2009 - 23:19

je suis bien de cet avis... mais bon, fallait pas acheter des barbie à vos filles et leur lire des contes de fées débilitants aussi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Sam 14 Mar 2009 - 23:30

nuam a écrit:
je suis bien de cet avis... mais bon, fallait pas acheter des barbie à vos filles et leur lire des contes de fées débilitants aussi ^^
J'ai eu deux garçons (pas le mode d'emploi pour faire les filles Laughing )

Tiens justement, parlons-en de ce qu'on dit à nos enfants, au sujet de l'amour. Je ne sais pas vous, mais perso à ce sujet je n'ai jamais voulu raconter des contes de fées à mes garçons, en leur bourrant le mou sur des mièvreries. Je veux dire par là que je leur ai expliqué tout l'engagement que représente le vrai sentiment d'amour, avec parfois les trous de souris par lesquels il faut passer. C'était facile, nous vivions les travaux pratiques tous les jours ; l'un à protéger depuis 800 bornes (le manque aux tripes, l'inquiétude permanente, la souffrance de la séparation, l'apprentissage de la preuve d'amour, etc. j'en passe et des meilleures, vous savez ?), l'autre à protéger des injures et des poings.

Il n'était pas question de leur raconter des histoires niaises, à ces deux-là. C'est qu'ils avaient déjà du pain sur la planche.

Au fond, non, ce n'est pas compliqué d'expliquer l'amour avec ses côtés magnifiques et ses côtés tragiques.
Ce fut un apprentissage de l'humain, de la vie, par la même occasion.

J'leur ai jamais donné autre chose que des points d'ancrage solides, et sans jamais tuer les rêves (ni les leurs, ni les miens) je leur ai appris le regard réaliste. J'en reviens pas de leurs capacités, clairvoyance et tout cela transpire dans nos conversations, que c'en est un bonheur.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Dim 15 Mar 2009 - 0:03

J'ai du mal m'expliquer ma Ro. Je n'ai pas dit "penser comme l'autre, la même chose que l'autre" j'ai voulu dire que l'on n'avait pas forcément besoin de parler pour se comprendre. Je rejoins aussi Nuam, cet amour était douloureux, destructeur, l'ouverture aux autres ? limitée aux siennes, le bonheur, sa présence, et c'est vrai que c'est à travers son regard et ses mots que je me sentais belle (avant, j'étais moche). Il était très intelligent pourtant, mais il s'est laissé aspirer lui aussi par cette passion destructrice et négative. Mais c'est le plus grand amour que j'ai connu. Je sais très bien au fond de moi que nous n'aurions pas résisté au temps qui passe. Que ces sentiments étaient trop forts, trop tout. Mais j'en ai un souvenir éblouit, même si Nuan et toi ma Ro disent que l'amour, ce n'est pas ça.
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Dim 15 Mar 2009 - 0:08

puisqu'en effet je me suis prononcé, et que tu en reparle,

erratum :

si c'est là une forme d'amour, je la tiens pour un schéma pervers, du moins.

mais cela n'engage que moi, naturellement, et loin de moi l'idée de te torturer par le biais de ma subjectivité.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Dim 15 Mar 2009 - 0:11

Ysandre a écrit:
cette passion destructrice et négative

Donc d'après toi, l'amour c'est quelque chose de destructeur ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Dim 15 Mar 2009 - 0:21

Non je parle de l'amour le plus fort que j'ai connu, je ne dis pas que c'est mon idéal ! loin de moi cette pensée, j'ai failli en mourir. Je pense que l'amour idéal est celui que tu décris, pas celui dont je parle, parce que j'ai voulu parler de ce que je connaissais : la passion déstructrice, une attirance mortelle à laquelle on ne peut rien et qui se nourrit d'elle même.
Nuam, je ne vois pas de perversité la dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?
» Mais vraiment n'importe quoi !!!! (12 juin)
» C'est quoi l'amour
» comme quoi on peut être moche et bien chanter
» amour exotique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: