Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91113
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Dim 15 Mar 2009 - 15:58

Je n'ai pas en tête leurs formules à proprement parler, bien piètre scientifique dans l'âme, la Ro.
Ce que j'ai retenu, c'est un raisonnement qui aurait pu tenir le choc et berner tout le monde, si Internet n'avait pas été inventé. De même, ils ont oublié le courrier postal. L'amour qui peut naître entre deux qui ne sont pas sur le même lopin géographique, si tu préfères. Ils se basent sur la sécrétion et l'odeur de l'autre, bien malin pourrait être celui qui pourraient les déceler à mille kilomètres... je me marre...
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Dim 15 Mar 2009 - 16:08

Pourquoi tu prends ça pour toi ma Ro ? j'ai dit propos fumeux au sens large du terme : il y a eu tant de choses écrites ou dites sur l'amour, tant de gens qui affirmaient des choses alors qu'ils n'avaient pas encore aimé !
J'ai réfuté le mot "pervers" parce que je ne le suis pas et j'aurais aussi pu le prendre très mal, pourquoi pas ? la perversité est une chose consentie, acceptée, j'ai mal accepté cette souffrance qui venait d'un excès d'amour, j'aurais voulu ne pas avoir mal, mais je n'y pouvais rien.
Le médecin qui m'a soignée lors de cette dernière dépression sévère m'a donné un poème (j'ai oublié le nom de l'auteur) qui disait en gros que celui qui s'embarquait sur la mer ne devait avoir peur de rien, ni des tempêtes ni de la souffrance ni des naufrages (et faisait un parallèle avec l'amour) celui qui craint tout ça reste sur le rivage. Il m'a expliqué mon caractère excessif (que je connais) et cette souffrance du trop aimer que j'ai ressentie, il m'a dit : "vous avez eu la chance de rencontrer cet amour là, vous avez foncé, vous avez aimé, vous avez été aimée, il y a tant de gens qui voudraient le rencontrer..... ne regrettez rien, même si maintenant il vous faut vous reconstruire."
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Dim 15 Mar 2009 - 16:37

Ysandre a écrit:
Pourquoi tu prends ça pour toi ma Ro ? j'ai dit propos fumeux au sens large du terme : il y a eu tant de choses écrites ou dites sur l'amour, tant de gens qui affirmaient des choses alors qu'ils n'avaient pas encore aimé !
Comment ça "ils n'avaient pas encore aimé", comment le sais-tu ? Je nuance : Je ne dirais pas qu'il n'ont pas "encore" aimé, mais plutôt qu'ils ont aimé comme ceci plutôt que comme cela.

La plupart du temps, la réalisation de l'amour est l'addition de somme de choses positives ET fait souffrir, or je pose ici la question : est-ce que l'amour (qui par définition est bon) peut compatiblement s'accorder avec la souffrance (qui par définition fait mal).

Alors donc nous tentons de donner une définition au mot amour (qui est un sentiment et qui se traduit par des expressions de vie à deux, si l'on parle bien de l'amour dans un couple, parce qu'il existe aussi plusieurs autres sortes d'amour, l'amitié en est une, par exemple, mais pas que).

Dans cette définition, soyons clairs (je raisonne tout haut, ce n'est pas "un ordre", je ne vois pas pourquoi ça le serait, hein) : si la définition de l'amour est "bon", par déduction ce qui ne l'est pas n'est pas de l'amour, mais un lien déchirant.

A partir de là, forte de ma propre expérience d'amour/non-amour successifs, je me sers de tout ce que j'ai vécu pour en tirer des leçons et je m'affine au fur et à mesure que je vieillis, ce qui s'appelle "maturité" en continuelle formation (comme pour tout le monde, la maturité évolue toujours).

Toujours à partir de là, ce que j'appelais amour quand j'étais jeunette, m'apparaît comme "pas vrai amour". J'ai eu le temps d'y penser, je vous l'assure... bref.

C'est comme ça qu'aujourd'hui, je liste (bawi, c'est pas joli ce mot, mais on est sur support mots, dans un fil définitions, donc je n'ai pas le choix de faire autrement, dans le réel je préfère l'acter), donc je liste ce qu'aujourd'hui, bien des années après cette jeunesse (en âge), donc je liste ma propre conception de l'amour et que je sais vivre de cette manière.

On peut toujours dire que les propos tenus sur l'amour sont fumeux, voire même intello (pourquoi pas), et ça n'a pas grande importance. L'importance à mes yeux est que je sois en osmose avec la liste/les actes.


Citation :
J'ai réfuté le mot "pervers" parce que je ne le suis pas et j'aurais aussi pu le prendre très mal, pourquoi pas ?
Si tu trouves une seule fois sur ce fil quelqu'un qui t'aurait dit que TU es perverse, je te paie du caviar dans la minute qui suit.
Donc si tu relis bien, le mot pervers a été (à raison) attribué à toute forme de relation dite "d'amour destructeur".
Ce n'est pas la même chose.

Citation :
la perversité est une chose consentie, acceptée
C'est bien plus subtil que ça !
Dans une relation amoureuse passionnelle, le fait d'être accro (dépendance comme une drogue) fait qu'on accepte malgré soi (malgré soi = se faire violence et dans "se faire violence" il y a le mot violence)la destruction parce qu'on ne peut pas se passer de l'Autre. Pourtant, on sait bien que ça détruit. On voudrait que ça construise. Entre ce qu'on veut et ce qu'on vit, dans ce type de relation, il y a un monde.
Tant qu'on n'arrive pas à s'en dépêtrer, on vit bel et bien dans une situation perverse.

Citation :
j'ai mal accepté cette souffrance qui venait d'un excès d'amour, j'aurais voulu ne pas avoir mal, mais je n'y pouvais rien.
Voilà l'illustration-type de ce que je viens de dire.

Citation :
"vous avez eu la chance de rencontrer cet amour là, vous avez foncé, vous avez aimé, vous avez été aimée, il y a tant de gens qui voudraient le rencontrer..... ne regrettez rien, même si maintenant il vous faut vous reconstruire."
Avec ma personnalité que tu connais, je lui aurais balancé son bureau à la gueule.
Maintenant je relativise ma phrase précédente : son intervention est à double sens. D'un côté je suis d'accord avec lui, de l'autre je ne suis pas d'accord avec lui.
D'accord : oui, on a tous envie de connaître l'amour.
Pas d'accord : mais pas un amour destructeur.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/


Dernière édition par Romane le Dim 15 Mar 2009 - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Dim 15 Mar 2009 - 16:40

t la mer et l'amour ont l'amer pour partage,
Et la mer est amère, et l'amour est amer,
L'on s'abîme en l'amour aussi bien qu'en la mer,
Car la mer et l'amour ne sont point sans orage.

Celui qui craint les eaux qu'il demeure au rivage,
Celui qui craint les maux qu'on souffre pour aimer,
Qu'il ne se laisse pas à l'amour enflammer,
Et tous deux ils seront sans hasard de naufrage.

La mère de l'amour eut la mer pour berceau,
Le feu sort de l'amour, sa mère sort de l'eau,
Mais l'eau contre ce feu ne peut fournir des armes.

Si l'eau pouvait éteindre un brasier amoureux,
Ton amour qui me brûle est si fort douloureux,
Que j'eusse éteint son feu de la mer de mes larmes.

MARBEUF


C'est le poème que mon médecin m'a fait lire pour m'expliquer une partie de choses. Et quelque part me consoler, sans doutes.
Il ne m'a jamais parlé de perversité, ni dit que cet amour était malsain. Il a compris, c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Dim 15 Mar 2009 - 16:45

Ysandre a écrit:
Il ne m'a jamais parlé de perversité, ni dit que cet amour était malsain. Il a compris, c'est tout.

Je ne remets pas en cause ce que t'a dit ton psy, je ne suis ni dans ta tête ni dans la sienne, ni dans le bureau.
Je commente les phrases que tu postes ici, et plus particulièrement le mariage des mots amour/destruction selon ma propre vision et mon propre ressenti.

La poésie de Marbeuf est très belle. Mais (pointe de malice) : elle s'ajoute aux propos fumeux qui allongent la liste depuis la nuit des temps. L'auteur a-t-il aimé et si oui... comment...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/


Dernière édition par Romane le Dim 15 Mar 2009 - 16:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Passionata



Nombre de messages : 1183
Age : 48
Localisation : Isère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Dim 15 Mar 2009 - 16:46

Romane a écrit:
Je n'ai pas en tête leurs formules à proprement parler, bien piètre scientifique dans l'âme, la Ro.
Ce que j'ai retenu, c'est un raisonnement qui aurait pu tenir le choc et berner tout le monde, si Internet n'avait pas été inventé. De même, ils ont oublié le courrier postal. L'amour qui peut naître entre deux qui ne sont pas sur le même lopin géographique, si tu préfères. Ils se basent sur la sécrétion et l'odeur de l'autre, bien malin pourrait être celui qui pourraient les déceler à mille kilomètres... je me marre...

En effet, s'ils se basent sur ce que dégage le corps au niveau de la chimique, comme la sueur mais aussi les phéromones entre autres, je ne vois pas comment deux êtres habitants à des milles peuvent les déceler. Là, moi aussi, ça me fait rire.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Dim 15 Mar 2009 - 16:47

Passionata a écrit:
En effet, s'ils se basent sur ce que dégage le corps au niveau de la chimique, comme la sueur mais aussi les phéromones entre autres, je ne vois pas comment deux êtres habitants à des milles peuvent les déceler. Là, moi aussi, ça me fait rire.

CQFD... chinois

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Dim 15 Mar 2009 - 17:13

Il n'y a pas d'amour heureux
Rien
n'est jamais acquis à l'homme Ni sa
force
Ni sa faiblesse ni son coeur Et quand il croit
Ouvrir ses bras son ombre est celle d'une croix
Et quand il croit serrer son bonheur il le broie
Sa vie est un étrange et douloureux divorce


Il n'y a pas d'amour heureux

Sa
vie Elle ressemble à ces soldats sans
armes
Qu'on avait habillés pour un autre destin
A quoi peut leur servir de se lever matin
Eux qu'on retrouve au soir désoeuvrés incertains
Dites ces mots Ma vie Et retenez vos larmes


Il n'y a pas d'amour heureux

Mon
bel amour mon cher amour ma déchirure
Je te porte dans moi comme un oiseau blessé
Et ceux-là sans savoir nous regardent passer
Répétant après moi les mots que j'ai tressés
Et qui pour tes grands yeux tout aussitôt moururent


Il n'y a pas d'amour heureux

Le
temps d'apprendre à vivre il est déjà trop
tard
Que pleurent dans la nuit nos coeurs à l'unisson
Ce qu'il faut de malheur pour la moindre chanson
Ce qu'il faut de regrets pour payer un frisson
Ce qu'il faut de sanglots pour un air de guitare


Il n'y a pas d'amour heureux

Il
n'y a pas d'amour qui ne soit à douleur
Il n'y a pas d'amour dont on ne soit meurtri
Il n'y a pas d'amour dont on ne soit flétri
Et pas plus que de toi l'amour de la patrie
Il n'y a pas d'amour qui ne vive de pleurs


Il n'y a pas d'amour heureux
Mais c'est notre amour à tous les deux


Louis Aragon (La Diane Francaise, Seghers 1946)
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Dim 15 Mar 2009 - 17:17

Magnifiques vers, j'adore, évidemment.
Une des définitions douloureuses, comme souvent. Et comme j'suis cérébrale et j'me soigne pas, je ne peux m'empêcher de penser : est-ce LA définition de l'amour ? et de mon point de vue d'ajouter : c'est une définition fuyante, un peu, tu sais, comme celle du bonheur ou de la liberté.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Dim 15 Mar 2009 - 17:21

Romane a écrit:
Magnifiques vers, j'adore, évidemment.
Une des définitions douloureuses, comme souvent. Et comme j'suis cérébrale et j'me soigne pas, je ne peux m'empêcher de penser : est-ce LA définition de l'amour ? et de mon point de vue d'ajouter : c'est une définition fuyante, un peu, tu sais, comme celle du bonheur ou de la liberté.


Oui...ce que je disais plus haut à propos du "beau temps"....il n'empêche que pour oser parler de l'amour il faut avoir beaucoup aimer....
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Dim 15 Mar 2009 - 17:24

A qui le dis-tu... ! chinois

Sauf que même dans la médiocrité, même dans l'abandon très tôt, que fait l'humain, si ce n'est courir après et en parler toujours ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Dim 15 Mar 2009 - 17:27

Romane a écrit:
A qui le dis-tu... ! chinois

Sauf que même dans la médiocrité, même dans l'abandon très tôt, que fait l'humain, si ce n'est courir après et en parler toujours ?


oui, on court toujours àprès, c'est bien pour ça qu'on en parle...mais parlerait-on de ce qui est évident ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Dim 15 Mar 2009 - 17:31

Sûr que ce ne l'est pas ! C'est bien ce qui fait que chacun possède sa propre conception de l'amour. Si j'ai repris l'expression propos fumeux, c'est pour dire : fumeux par rapport à quoi ? A sa propre conception ou à la définition du mot amour ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Dim 15 Mar 2009 - 17:33

Romane a écrit:
Sûr que ce ne l'est pas ! C'est bien ce qui fait que chacun possède sa propre conception de l'amour. Si j'ai repris l'expression propos fumeux, c'est pour dire : fumeux par rapport à quoi ? A sa propre conception ou à la définition du mot amour ?


pour moi, ce qui est "fumeux", c'est d'oser en donner une définition, vu que comme tu le dis....chacun a sa définition....dès lors, elle parait "fumeuse" pour les autres....
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Dim 15 Mar 2009 - 17:37

Vilain a écrit:
pour moi, ce qui est "fumeux", c'est d'oser en donner une définition, vu que comme tu le dis....chacun a sa définition....dès lors, elle parait "fumeuse" pour les autres....

En même temps, c'est un peu l'objet du fil. Comme un tas d'autres sujets sur un tas d'autres fils. Un peu parce qu'on est un peu là pour ça, et que ça nous fait plaisir de discuter d'un tas de trucs en plus des délires qu'on peut se faire sur d'autres secteurs de LU.

Je ne trouve pas moi, que ce soit fumeux d'oser donner une définition. Sinon, on pourrait tout considérer comme fumeux, y compris les recherches scientifiques, puisqu'elles ne donnent que "toujours des solutions provisoires en attendant les prochaines trouvailles".

Ou alors, si on retourne le problème dans l'autre sens : l'humain est fumeux. Intégralement.
Parce qu'il se pose fumeusement un tas de questions, qu'il rêve, espère, mûrit, réfléchit fumeusement.
Et là je suis d'accord avec toi, mais seulement à condition que ce ne soit pas sous sens péjoratif. Puisque l'humain est fait comme ça.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Passionata



Nombre de messages : 1183
Age : 48
Localisation : Isère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Dim 15 Mar 2009 - 17:43

En tous les cas, pour parler de ce sentiment, il faut avoir aimé, et connu l'amour.
Ensuite ce qu'il en découle est propre à chacun. C'est peut-être aussi pour cela que ça fonctionne ou pas entre les uns les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Dim 15 Mar 2009 - 17:45

A ce propos, Passio, je pose là une question qui me vient à l'esprit en te lisant :

Est-ce qu'on pourrait dire que quelqu'un n'a jamais connu l'amour ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Passionata



Nombre de messages : 1183
Age : 48
Localisation : Isère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Dim 15 Mar 2009 - 18:27

C'est vrai qu'en lisant ta question cela vient me faire dire que ce que j'ai écrit est carrément bancal. Car en toute franchise, je ne saurais dire à la place de tout le monde, mais je ne pense pas que quelqu'un n'ait jamais connu l'amour et donc n'ait jamais aimé.

Je pense que ce que j'ai sans doute voulu dire, c'est que pour certains par rapport à l'autre. Il peut y avoir confusion dans le sens perçu de l'amour par l'autre. Donc, il se peut que cela soit pris dans le sens de ne pas savoir aimer. Ce qui n'est pas forcément le cas pour celui qui aime.

Il me faudrait reformuler ma phrase. Mais du coup, je me sens destabilisée. Pour ma part, je t'avoue que je ne sais pas si j'ai aimé bien. Mais j'ai aimé beaucoup, passionnellement, parfois pas du tout. Mais l'amour, j'ai connu, oui, et je sais de quoi il parle en mon propre nom.

J'aime tout ce qui fait partie de la tendresse, de l'affection, de l'attention, du respect, de l'autonomie de vie de chacun, de la communication, de l'écoute, du soutien, du partage, de la diversité, de la liberté. Je ne supporte pas l'etouffement et la possessivité. Pourtant, je suis une amoureuse passionnée. Peut-être que je ne sais pas aimer, peut-être que je ne sais pas si c'est cela l'amour. Mais il n'est pas général. L'amour n'a pas une teinte définitive. C'est un caléïdoscope faisant vivre, faisant sentir, faisant toucher, faisant frôler, faisant rire, faisant pleurer, faisant fleurir...
Ca fait boum boum dans le coeur
Ca murmure sur les lèvres
Ca fait chaud dans le corps
Ca fait soupire, ça fait silence, ça fait chanter, ça fait commas, dièse et bémol.

Tout ce que je puis dire, c'est ce qu'on ressent quand il vient à naître. C'est ce qu'on vit de son ressenti lorsqu'on vient à vivre ensemble. Je pense tout simplement que l'amour n'est pas unique en son expression. Qu'il se donne en fonction de chacun, de façon distincte des uns des autres. Que la vision de l'amour n'émane pas du savoir aimer ou non, seulement de l'image de ce sentiment qui nous a été transmise.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Dim 15 Mar 2009 - 18:37

Voilà, c'est là que je voulais en venir, pour sortir de la simple définition jusqu'ici abordée, et tu formules à peu près ce que perso je ressens quand je fais le point de ma petite vie. Laughing

J'aime bien que tu parles de notre perception de l'amour de l'Autre. Ça me renvoie à des incompréhensions, des... comment dire... je cherche le mot depuis hier (pfff) de la fausse rencontre est ce qui me vient à l'esprit dans l'instant. Ou du faux partage, enfin quelque chose comme ça, je reviendrai le dire quand j'aurai trouvé. Enfin, ça revient un peu à l'exemple que je donnais à Vilain plus haut : un type qui tabasse sa femme et qui dit l'aimer, comment peut-elle percevoir cet amour là ? Ceci est un exemple extrême, bien sûr, il y a toute une palette de nuances à décliner.

edit : Je reviens sur ce que tu dis, Passio (pétard, tu fais bouillir mes neurones ! Laughing )
Citation :
Il peut y avoir confusion dans le sens perçu de l'amour par l'autre.
Donc, il se peut que cela soit pris dans le sens de ne pas savoir
aimer. Ce qui n'est pas forcément le cas pour celui qui aime.

Je crois que tu touches un point essentiel des dérapages de l'amour. Parce que tu décris mine de rien ici "aimer en fonction de soi" et non "aimer en fonction de l'Autre", c'est ce que j'appelle "le faux partage" (ou plus exactement l'expression que je n'arrive pas à trouver et que je cherche désespérément, mais bon, tu vois ce que je veux dire ?)

Aimer pour soi, oui, évidemment, mais quand même, aimer l'Autre pour l'Autre, sinon on se contente de s'aimer soi pi voilà, le tour est joué.

Ceci dit en très raccourci, hein.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Dim 15 Mar 2009 - 18:52

Zean, je n'ai pas voulu donner une définition de l'amour, j'ai juste voulu parler de ce que j'ai connu de plus fort.
Peut être, s'il avait été réalisé, à force de se frotter au temps qui passe, aux habitudes, à la vie de tous les jours, il n'aurait plus été douloureux, il serait devenu moins fort, moins absolu, plus..... normal.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Dim 15 Mar 2009 - 18:55

Je crois qu'on a tous compris que c'était un exemple de ton vécu, ma belle.

C'est quoi, ta propre définition de l'amour, en dehors de cette expérience ?
Qu'appelles-tu un amour "normal" que je perçois dans ce que tu dis, comme "fade" ? Est-ce cela pour toi, l'amour à très long partage ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Passionata



Nombre de messages : 1183
Age : 48
Localisation : Isère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Dim 15 Mar 2009 - 19:07

[quote="Romane"]
edit : Je reviens sur ce que tu dis, Passio (pétard, tu fais bouillir mes neurones ! Laughing )
Citation :
Il peut y avoir confusion dans le sens perçu de l'amour par l'autre.
Donc, il se peut que cela soit pris dans le sens de ne pas savoir
aimer. Ce qui n'est pas forcément le cas pour celui qui aime.

Je crois que tu touches un point essentiel des dérapages de l'amour. Parce que tu décris mine de rien ici "aimer en fonction de soi" et non "aimer en fonction de l'Autre", c'est ce que j'appelle "le faux partage" (ou plus exactement l'expression que je n'arrive pas à trouver et que je cherche désespérément, mais bon, tu vois ce que je veux dire ?)

Je crois qu'on c'est très bien comprise. Je vois très bien ce que tu veux dire.


Romane a écrit:
Aimer pour soi, oui, évidemment, mais quand même, aimer l'Autre pour l'Autre, sinon on se contente de s'aimer soi pi voilà, le tour est joué.

Là je te rejoins entièrement, sinon, je ne vois pas quel est l'intérêt d'aimer que pour soi. Aimer l'Autre pour l'Autre, c'est aimer pour tout ce qu'il représente en sa forme la plus entière et complexe de son être apparent et inapparent. Je ne sais pas si l'on peut dire accepter ce qu'il est, ou plutôt se familiariser à l'Autre (Lui ou Elle.)

Tu vois ce que je veux dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Dim 15 Mar 2009 - 19:11

Passionata a écrit:
Là je te rejoins entièrement, sinon, je ne vois pas quel est l'intérêt d'aimer que pour soi. Aimer l'Autre pour l'Autre, c'est aimer pour tout ce qu'il représente en sa forme la plus entière et complexe de son être apparent et inapparent. Je ne sais pas si l'on peut dire accepter ce qu'il est, ou plutôt se familiariser à l'Autre (Lui ou Elle.)

Tu vois ce que je veux dire ?

Pour tout dire, aimer que pour soi ce n'est pas la même sorte d'amour que ce dont il est question sur ce fil. Attention, je ne dis pas qu'il ne faut pas s'aimer soi-même, mais c'est un autre sujet, hein.

Maintenant je vais te dire... beaucoup d'amours désespérées et qui finissent à la trappe, prennent leur source dans ce dérapage qui n'a rien de l'amour...

Voui, je vois ce que tu veux dire. On est en phase. Tu vois ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Dim 15 Mar 2009 - 19:15

ouais...mais faudrait pas oublier que dans l'amour...y'a aussi le bonheur d'être aimé.......
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Dim 15 Mar 2009 - 19:16

Vilain a écrit:
ouais...mais faudrait pas oublier que dans l'amour...y'a aussi le bonheur d'être aimé.......

C'est exactement ce qu'on est en train de dire, Passio et moi, là. Quand tu tombes sur quelqu'un qui s'aime plus qu'il ne t'aime et que du coup il te donne si mal, ben... tu ne te sens pas vraiment aimé...

Je fais une grande différence entre le plaisir de s'aimer soi-même et le plaisir d'être aimé. Je crois que c'est là que le bât blesse, dans les couples qui explosent.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Passionata



Nombre de messages : 1183
Age : 48
Localisation : Isère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   Dim 15 Mar 2009 - 19:18

Vilain a écrit:
ouais...mais faudrait pas oublier que dans l'amour...y'a aussi le bonheur d'être aimé.......

Bien sûr Jean qu'il y a le bonheur d'être aimé. Je crois que chacun des deux attend cela.
Se sentir aimer c'est important, c'est même primordial !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mais alors ? C'est quoi l'Amour ?
» Mais vraiment n'importe quoi !!!! (12 juin)
» C'est quoi l'amour
» comme quoi on peut être moche et bien chanter
» amour exotique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: