Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'enfant en soi adulte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: L'enfant en soi adulte   Lun 16 Mar 2009 - 1:35

Ysandre a écrit:
c'est parfois difficile a vivre, un aspect qui
ne correspond plus avec sa tête encore pleine d'enfance ! je peux
comprendre que ça déroute les gens.

Je pique à Ysandre son petit commentaire sur un autre fil, et le transpose ici, dans ce nouveau fil.
Je l'aime bien, ce commentaire, parce qu'il dit la fragilité de l'enfant dans notre monde de brutes, vous savez, ce petit enfant dont on ne sait pas toujours comment faire pour le guider quand il est issu de notre foyer, mais aussi celui qu'on porte en soi toute sa vie, qu'on refoule ou pas selon notre personnalité.

L'enfant dans tous ses états, ici l'enfant-soi.

C'est je crois ce qui m'émeut le plus chez un être, de déceler l'enfant en lui et par définition, sa tendresse, sa malice latents. La maturité autant que l'enfant-soi, me semblent deux éléments essentiel, sans que l'un bouffe l'autre ou inversement.

Qu'en pensez-vous ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   Lun 16 Mar 2009 - 1:50

Ma réponse à moi, enfin, un bout de réponse, c'est que je fais tout pour que les adultes que vous êtes (pas "vous les LU" mais "vous tous les adultes du monde") n'arriviez jamais à tuer cet enfant-moi.
Pour cela, l'adulte-moi se barde d'une protection farouchement gardée. Et j'y tiens.

L'enfant-moi ne se montre pas à n'importe qui, ni n'importe quand, ni n'importe comment. Il est comme un trésor, l'adulte-moi fait bien attention de ne pas l'exposer à tout va, à ne pas le galvauder.

Il est comme l'amour que désormais je protège, maintenant que j'ai compris comment m'équilibrer.

Il ressemble à ces petiots dont j'ai posté des photos dans le fil "les planches de Ro" et dont Passio m'a dit : ils sont la vie. Ces enfants, je les regarde s'appliquer en même temps que vivre leur candeur, et je les aime ainsi. L'enfant-moi, c'est leur petit frère de tout temps.

Il pleure parfois. C'est quand, au moment où personne ne peut s'y attendre, il perce les murailles des adultes et se répand, sans mot pour le dire.

Il a des rires de bonheur, des questions à sa mesure : candides.

Je l'aime.

Et puis il y a "L'enfant-Toi", celui que je vois dans les yeux de l'Autre.
Tout tellement si pareil...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: l'enfant en soi adulte   Lun 16 Mar 2009 - 1:54

je voulais aller dormir et je suis encore là, parce qu'il y a des conversations intéressantes partout.
Oui, l'enfant que l'on reste, qui ne veut pas mourir, qui ne correspond plus avec son apparence... l'enfant qui pleure encore pour un mot qui le blesse, l'enfant qui croit souvent que l'on ne l'aime pas, l'enfant qui voit les fleurs et partout la tendresse, l'enfant qui voudrait croire mais que l'on déçoit tant.
C'est bien d'être encore un enfant comme m'a dit Asterisque, ça empêche de vieillir.... peut être, mais juste un temps.
Il arrive un moment ou lorsque cohabitent un vieillard et l'enfant qui reste dans sa tête, pour ceux qui le voient...... qu'en pensent-il, que croient-ils, ?
N'y a t-il pas erreur, n'y a-t-il pas folie ??? Va savoir, dit l'enfant, moi je suis bien vivant !
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   Lun 16 Mar 2009 - 1:57

Je ne crois pas que ça empêche de vieillir dans le sens maturité. Sauf si l'enfant bouffe l'adulte, mais bon, on part du principe d'un équilibre respecté, sinon oui, on dérive et c'est pas vivable.

Tiens, j'ai retrouvé l'hommage dont je parlais plus haut.



Homme
On dit de toi que ta force suffit à porter tous les poids
A franchir tous les murs, à sauter tous les gouffres
A vaincre l’ennemi aux tranchées des nations

Toi soldat de chiffons sous les bombardiers
un, deux, trois, soleil en déchirures fulgurantes
pantin aux chairs déchiquetées
un peu de sang comme des p’tits coquelicots messieurs
aux labours des grandes guerres
tes mots malhabiles sur un pauvre papier
en lettre à l’aimée
disent « encore »
disent « encore »…

Toi trituré pour une liste de noms
fouillé, bastonné, supplicié
On te lie les poignets on te bande les yeux
Dernière cigarette
un rhum à te souler
et l’échafaud des condamnés
poteau des morts rapides
chaise de l’ultime
corde tendue et sous le bandeau
par dedans tes paupières muettes tes yeux hagards n’ont pas compris pourquoi déjà
pendant que de ta gorge monte un cri qui ne sortira plus

Emigré d’une terre d’épices
d’un chant du monde aux roulis fraternels
naïf
dans l’errance d’un voyage en roulette russe
le ciel là-bas ne t’attend pas
hostile aux petites gens
et toi tu t’es saigné au nom de l’espérance
pour rien
rien
.

On dit de toi que ta force suffit à porter tous les poids…

moi j’ai trouvé l’enfant fragile
sidéré

Je t’aime.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Passionata



Nombre de messages : 1183
Age : 48
Localisation : Isère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   Lun 16 Mar 2009 - 2:09

Romane a écrit:
Je ne crois pas que ça empêche de vieillir dans le sens maturité. Sauf si l'enfant bouffe l'adulte, mais bon, on part du principe d'un équilibre respecté, sinon oui, on dérive et c'est pas vivable.

Tiens, j'ai retrouvé l'hommage dont je parlais plus haut.



Homme
On dit de toi que ta force suffit à porter tous les poids
A franchir tous les murs, à sauter tous les gouffres
A vaincre l’ennemi aux tranchées des nations

Toi soldat de chiffons sous les bombardiers
un, deux, trois, soleil en déchirures fulgurantes
pantin aux chairs déchiquetées
un peu de sang comme des p’tits coquelicots messieurs
aux labours des grandes guerres
tes mots malhabiles sur un pauvre papier
en lettre à l’aimée
disent « encore »
disent « encore »…

Toi trituré pour une liste de noms
fouillé, bastonné, supplicié
On te lie les poignets on te bande les yeux
Dernière cigarette
un rhum à te souler
et l’échafaud des condamnés
poteau des morts rapides
chaise de l’ultime
corde tendue et sous le bandeau
par dedans tes paupières muettes tes yeux hagards n’ont pas compris pourquoi déjà
pendant que de ta gorge monte un cri qui ne sortira plus

Emigré d’une terre d’épices
d’un chant du monde aux roulis fraternels
naïf
dans l’errance d’un voyage en roulette russe
le ciel là-bas ne t’attend pas
hostile aux petites gens
et toi tu t’es saigné au nom de l’espérance
pour rien
rien
.

On dit de toi que ta force suffit à porter tous les poids…

moi j’ai trouvé l’enfant fragile
sidéré

Je t’aime.

Wow, c'est à couper le souffle !
Le texte est sublime !
Peut-être que demain j'aurai des choses à dire. Ce soir, comme ça, je dirais qu'on a tous un enfant en son for intérieur. c'est sans doute ce qui fait toute la sensibilité des Hommes.
Revenir en haut Aller en bas
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   Lun 16 Mar 2009 - 2:12

Je proteste énergiquement. Je ne suis pas sensible !! J'ai pas le temps.
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   Lun 16 Mar 2009 - 2:32

il y a l'intellect
il y a le sensible

la capacité à percevoir
la capacité à comprendre
la capacité à communiquer
la capacité à agir

il y a l'étonnement de l'enfant
il y a les désabus de l'adulte

la capacité à exister par soi-même
la capacité à ressentir et non juger

il y a la "l'évolution" culturelle
il y a "l'équilibre" naturel...

les capacités innées
les facultés acquises

il y a le court terme
il y a le moyen terme
il y a le long terme

et quand on observe tout ça
nulle part il ne semble y avoir
ce qu'on aimerait appeler "adultes"

d'où les individualismes
d'où les confllits

d'où les enfants-rois
d'où la perte de soi

d'où les complexes
d'où les névroses

les sentiments d'échec
les renoncements
les résignations
les fatalismes

les soumissions
aux matraques
aux églises
aux media
etc.

enfant, je voyais des adultes
adulte, je ne vois que des enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   Lun 16 Mar 2009 - 2:34

Citation :
enfant, je voyais des adultes
adulte, je ne vois que des enfants.

Y'a beaucoup de ça...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   Lun 16 Mar 2009 - 12:21

Citation :
et quand on observe tout ça
nulle part il ne semble y avoir
ce qu'on aimerait appeler "adultes"

Citation :
enfant, je voyais des adultes
adulte, je ne vois que des enfants.

Pareil. Des enfants blessés et parfois des enfants guéris.
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   Lun 16 Mar 2009 - 21:05

J'ai une belle poésie de Pierre Talec parlant du monde de l'enfant, si ça vous intéresse je vous la mettrai. Puissions nous garder l'enthousiasme de l'enfant, son aptitude à s'émerveiller, un coeur prêt à aimer, et sûr d'être aimé...avec l'autonomie de l'adulte, le sens des responsabilités et du partage.
Hum...
En attendant quelques lignes de Pierre Talec évoquant la famille :
" Pour exister, la famille a besoin à la fois d'intimité et d'ouverture. Il lui faut des volets clos pour que, dans la nuit douce où les êtres se rapprochent, l'étoile de chacun puisse briller. Et, en même temps, il lui faut de larges fenêtres, grandes ouvertes pour laisser entrer le soleil de la vie et que le vent des autres nous provoque."
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   Lun 16 Mar 2009 - 22:41

moi..;j'fais un truc..;j'regarde les vieux ( les vieilles) et, je sais pas si vous avez remarquer mais on peut voit ce à qui ils ressenblaient enfants...;je dis bien "enfants"....ceux de la cour d'école...pas ce qu'ils étaient adultes...faites l'expérience..;vous verrez...Gaga
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   Mar 17 Mar 2009 - 0:59

Je ne sais pas comment vous vous représentez l'enfant-soi.

Voici ma propre vision :

- Une illumination candide, en opposition au mysticisme, à l'hystérie et à l'extravagance.

- Une tendresse naïve, en opposition aux impostures du calcul.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: l'enfant en soi adulte   Mar 17 Mar 2009 - 1:23

une apparence d'adulte, et des yeux où surnage quelque chose qui reste de l'enfant. Une propension à rire, à avoir des fous rires inextinguibles, que l'adulte-adulte arrive à très bien juguler. Et le côté embêtant, une envie de fuir les responsabilités, les problèmes, mais je parle de ceux qui ont "vraiment" l'enfant en eux, l'enfance qui n'en finit pas de mourir.Parce qu'il y a des degrès dans la présence de cet enfant en soi. Il peut y avoir un simple reste d'enfance, qui ne se manifeste jamais, ou alors, il faut chercher; un peu plus d'enfance, et on s'en aperçoit à certains signes, ou alors l'enfant est toujours là, prêt à surgir de différentes manières. Je les reconnais à leur sourire et à leurs yeux. En général, ils ne font pas partie des gens "raisonnables"


Dernière édition par Ysandre le Mar 17 Mar 2009 - 1:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   Mar 17 Mar 2009 - 1:30

Pour moi, l'adulte ne mange jamais l'enfant-soi, et l'enfant-soi laisse l'adulte mûrir. Une sorte de liberté respective, sans entrave pour l'autre partie de soi.
Comme l'amour. Voilà, c'est ça : aimer les deux parties : adulte et enfant-soi.

Trop de l'un nuit à l'autre. Et inversement.

Regroupe tes messages, stp, Ys.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: l'enfant en soi adulte   Mar 17 Mar 2009 - 1:37

oui, bien sur, voix de la sagesse O Romane ! mais moi, chuis très imparfaite et je me vois comme je suis, voilà, c'est moi ! vouos prenez ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   Mar 17 Mar 2009 - 1:47

Tu regroupes tes deux messages plus haut, stp.

Ysandre a écrit:
oui, bien sur, voix de la sagesse O Romane !

Je crois que tu m'attribues une vision tout à fait particulière qui est la tienne, mais qui n'est pas forcément ma réalité. Mais ça n'a pas d'importance : c'est ton interprétation de la sagesse, elle t'appartient.
La mienne est différente, je ne me considère pas comme "sage". Plutôt comme "responsable du mieux que je le peux". J'aime toujours mieux nuancer.

Citation :
mais moi, chuis très imparfaite et je me vois comme je suis, voilà, c'est moi ! vouos prenez ou pas ?

J'te prends comme t'es. Sauf ton inattention sur LU, comme je te l'ai expliqué samedi : je ne veux pas passer toutes mes journées à ranger, et va falloir que tu sois attentive à ça. Parce que c'est moi qui porte les conséquences de ton inattention, pour l'instant.

Je veux bien offrir la possibilité à tous ici d'être à l'aise, mais pas être l'otage de tous ceux qui franchissent la porte pour nous rejoindre, ni offrir en spectacle aux invités non inscrit d'un truc qui donne envie de ne jamais s'inscrire.

Si tu préfères et en caricaturant pour t'expliquer encore, c'est bien d'être cool, mais pas au prix de l'esclavagisme des autres. Wink

Et là, si l'enfant-toi existe ça devrait lui parler, parce que cet enfant-là, il n'est que bonté et attentions envers le monde qui l'entoure. C'est l'adulte qui détruit tout, par son côté individualiste.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   Mar 17 Mar 2009 - 11:17

L'enfant ne trimbale pas avec lui de valises chargées de souvenirs, ces objets poussiéreux que les adultes entassent. Vieilles cartes postales, saintes vierges sous pluies de neige en sucre glace, tours eiffel rouillées, cendriers de coquillage...
Il joue simplement et pour de vrai sa vie sous nos yeux. Là sous notre nez, à chaque nouvel instant, il invente son univers et sa propre saga avec les moyens du bord, bouts de ficelle et plumes qu'il ramasse au gré du lieu. Sa maman encourage ses productions de la voix et de ses caresses, il ne lui en faut pas plus pour vivre...
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: l'enfant en soi adulte   Mar 17 Mar 2009 - 11:23

Vi Astérisque, l'enfant a une très grande imagination, et s'il est présent dans la tête de l'adulte, il lui prête son imagination, ses jeux, ses délires d'enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   Mar 17 Mar 2009 - 11:37

Oui, mais surtout il n'est pas encombré de bagages inutiles, comme ces dames, la "Castafiore" entre autres, qui ne voyagent pas sans dix malles et deux serviteurs, sa secrétaire-maman et son majordome-papa...
Garder l'enfant soi c'est poursuivre sa route, tout en s'autorisant la tendresse et l'indulgence maternelles, et en respectant les codes de la vie en société. Parce que nous avons intégré ces personnages, mais c'est toujours l'enfant qui invente chaque nouveau jour son décor...

"Castafiore", vaut aussi pour les messieurs. Est-elle sexuée cette diva qui poursuit Haddock de ses assiduités, sans jamais le séduire? Et en dehors de son majordome de père, de ses quasi esclaves, aucun alter-égo..
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: l'enfant en soi adulte   Mar 17 Mar 2009 - 11:51

Tiens, ça me fait penser que j'ai encore une petite valise dont il faut que je me débarrasse ! elle a été lourde a porter ces deux dernières années, mais au fur et à mesure que le temps passe, elle s'allège et au fond .... je ferais bien de la jeter ! il me faut un juste équilibre entre l'adulte et l'enfant, et là, l'adulte prenait trop de place, j'en oubliais parfois l'enfant qui a besoin d'un terrain de jeu. Il réapparait de temps en temps, avec certaines personnes qui le laissent vivre, sur ce forum où je le laisse s'ébattre... mais la valise, elle a été trop lourde, et trop longtemps serrées contre mon coeur qu'elle écrasait au point de le rendre douloureux. Je veux mourir disait l'adulte, je veux vivre disait l'enfant.
Et pis c'est chiant les valises ! faut se les trainer !!!!! Rage mdr
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: l'enfant en soi adulte   Mar 17 Mar 2009 - 23:08

Je me demande.... quand St Exupéry a écrit le Petit Prince, s'il ne laissait pas parler l'enfant qui restait en lui ? ce livre que je sais presque par coeur à force de l'avoir lu et relu, fait la part belle à l'enfant pur et naïf qui vit encore très fort chez certains adultes. Un bouquin de philo en forme de conte, c'était fort, quand même de la part de St Ex !
Revenir en haut Aller en bas
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   Mer 18 Mar 2009 - 0:44

Il me semble que c'est Marie-Louise Von Franz qui le cite en exemple du type "puer aeternus". L'enfant éternel, cet enfant qui ne mûrit pas, qui reste un éternel adolescent, créatif bien sûr, mais enfant d'une seule femme, elle même possessive. Génie rarement compris des adultes et qui court d'exploit en exploit. Le Petit prince en est la manifestation.
Il n'y pas de symbole qui échappe à son ombre, qui se révèle seulement solaire. A toute notion, il faut imaginer son corollaire, toujours prêt à surgir de l'ombre...

C'est merveilleux de pouvoir s'autoriser à créer. Tu as raison de le faire, continues à écrire. Mais ce faisant, il faut accepter l'ombre, les périodes de solitude, le temps passé à composer, ces moments où l'on n'est pas disponibles, pas aimable et où certains êtres susceptibles pourraient se froisser... Autorise toi peut-être un peu "d'égoïsme", tu y gagnera en assurance. Nous attendons tes textes!
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: l'enfant en soi adulte   Mer 18 Mar 2009 - 10:59

Bonjour Aster bisou tu as raison, il faut être un peu égoïste parfois ! Est ce que "l'enfant en soi" est égoïste ? je ne crois pas, il n'est ni bon ni mauvais, il continue son chemin d'enfance, ne pensant qu'à rire et à jouer, étant triste si on ne lui prête pas assez d'attention... et c'est là que je le ressens très fort, lorsque l'on m'oublie dans un coin ! et je sais que cette réaction est particulièrement enfantine, je me connais assez pour différencier l'égocentrisme de cette réaction puérile qui consiste à penser "je voudrais qu'on m'aime, que l'on me le montre juste un peu, je me sens seule" et il suffit d'un regard ami, d'un sourire, pour que ça passe.
Je me demande si les gens qui reconnaissent avoir encore leur enfance présente en eux sont capable d'avouer ce que ça fait ?
J'ai demandé à mon médecin Psy si ce n'était pas de la schizophrénie, cette cohabitation consciente Je suivais une psychothérapie pour dépréssion sévère à l'époque. Il a répondu que non ! mon aspect extérieur démentirait cette hypothèse et l'équilibre entre la part d'enfance et la part d'adulte est bon. Il a conclu que j'étais "une femme-enfant" et que ça avait son charme mais que ce n'était pas malsain !
Ouf !
Revenir en haut Aller en bas
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   Mer 18 Mar 2009 - 12:03

Je te reçois cinq sur cinq, Ys!
Parce que je connais bien moi-m^me cette petite fille capricieuse. Parfois elle est charmante-charmeuse, parfois elle devient envahissante... Pour ne pas dire odieuse.
Non, on ne peut être consciemment schizo, consciemment serait de l'ordre de la manipulation volontaire.
Mais en plus de cette "immaturité" affective, relative hein, ce comportement est souvent le fait d'une impatience indécrottable, un rythme de fond un peu speedé...
Juste que lorsque qu'un "travail" sur soi-même nous fait prendre conscience de cette façon d'être "femme-enfant", il faut continuer de la vivre, puisqu'on ne peut faire autrement. Par contre, de temps à autres, il faut se la mettre gentiment au coin, pour que l'enfant soi puisse s'activer dans son environnement réel. L'enfant soi, ne se nourrit pas que de fantasmes, il vit très concrètement, ici et maintenant.
Lorsque l'enfant fait son intéressant devant des adultes et que ça ne marche pas, sauf cas pathologique, il a vite fait de s'en retourner à des jeux dont il est l'inventeur...
A propos du "petit prince", peut-être n'est-il pas parlant à tous avec la même force, question d'affinité...
Juste mon point de vue, hein?...
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: l'enfant en soi adulte   Mer 18 Mar 2009 - 12:31

Jour Aster ! chais plus si je te l'ai dit !
Oui, voilà ce que je cherchais : quand il fait son interessant !!! au coin !
Pour le Petit Prince.... j'ai connu des gens qui pensaient que c'était un conte pour enfants seulement !!!!!! grrrrrrrrrrr Bon, il faut les excuser, ils n'avaient surement pas bien lu .....
Et ils ne savaient pas, ou n'avaient pas "l'enfant en soi", ça existe, si si ! j'en ai rencontré.
J'ai aussi connu un intello pédant qui m'a dit : "oh ! ça ? c'est de la philo
pour débutants !" GRRRRR !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'enfant en soi adulte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Piñata / pignata anniversaire enfant
» Recherche auteur pour livre éducatif pour enfant
» UN poeme pour un enfant
» [Burton, Tim] La triste fin du petit Enfant Huitre
» Elisabeth Röhm sur TF1 : dans Mon enfant a disparu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: