Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'enfant en soi adulte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91106
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   Mer 1 Avr 2009 - 12:59

Citation :
Le brouillard peut bien se refermer, le pont est là. Un pas, un autre, tout doux à petits pas.

Ne pas quitter cela du regard, ma belle Bobonne. Oui, oui... à doux petits pas. De l'autre côté, il y a la berge. bisou
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Passionata



Nombre de messages : 1183
Age : 47
Localisation : Isère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   Mer 1 Avr 2009 - 18:41

Romane a écrit:
Je sors du fil crétinisme et m'engouffre dans celui-là, pour dire qu'en gros, l'enfant-soi, le vrai, est tout sauf crétin. S'il a une once de crétinisation, alors c'est un leurre, il s'agit de la crétinisation de l'adulte faux-cul qui fait porter le chapeau à l'enfant-soi.

Comme je suis d'accord avec toi...

Parenthèse : je n'aime pas ce fil.
Vous savez pourquoi ?

Je n'aime pas ce fil...

L'enfant en soi, celui qu'on porte sur nos épaules d'adulte, des épaules intérieures, invisibles, petites épaules pour un enfant parfois trop lourd, car l'enfant en soi adulte c'est lui et son fardeau que l'on transporte et qui grossit en même temps que vous prenez de l'âge.

Je n'aime pas ce fil.

Parce que je porte l'enfant en moi qui étouffe, aujourd'hui. Cette enfant qui pleure, la nuit, le jour, en voiture, au magasin, dans la rue, n'importe où, peu importe. Cette enfant qui cherche à comprendre, cette enfant à qui on a fait porter tout un poids lourd de conséquences. Elle vit en moi, je voudrais qu'elle me laisse tranquille. Je voudrais oublier et n'être qu'une adulte.

Je n'aime pas ce fil.

Mais cette enfant est celle qui m'a portée pendant toutes ces années. Elle est celle qui m'a fait avancer, celle qui m'a ouvert des portes, celle qui a brisé des chaînes, celle qui m'a montré une direction à prendre, même si ce n'était pas facile.

Je n'aime pas ce fil.

Pas pleurer, pas pleurer..., je voudrais être l'adulte et lui dire, ce jour, ne pleure plus, tout ça est passé, maintenant il faut grandir.

Je n'aime pas ce fil...

Fil conducteur de l'enfance à l'adulte et toute sa vie, l'enfant reste blottit entre les mains de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   Mer 1 Avr 2009 - 18:50

Tu n'aimes pas ce fil mais nous on aime la Passionata qu'on connait par ses mots, et on aime aussi l'enfant qu'elle a été.
Cette enfant qui n'a pas eu l'enfance insouciante, doit s'exprimer maintenant... ce sont les mots qui vont te permettre de libérer l'enfant, de te porter par dessus l'obstacle d'une enfance maltraitée.
Revenir en haut Aller en bas
ZAZA 54
Ouillette D'Inde
avatar

Nombre de messages : 6571
Localisation : Sur mon ile au soleil
Date d'inscription : 23/03/2005

MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   Mer 1 Avr 2009 - 19:01

Elle est difficile cette libération et de passer l'obstacle d'une enfance maltraitée, pourtant il faut avancer coute que coute.
Les raisons ne sont peut-être pas les mêmes que Passionata , mais je porte en moi le poids d'une certaine culpabilité et je n'arrive pas à m'en défaire, j'ai bien assayer d'alléger ce fardeau mais il n'y a rien à faire c'est ainsi.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
C'est ainsi que je veux écrire. Avec autant d'espace autour de peu de mots. Je hais l'excès de mots. Je voudrais n'écrire que des mots insérés organiquement dans un grand silence, et non des mots qui ne sont là que pour dominer et déchirer le silence. En réalité, les mots doivent accentuer le silence. »

Etty Hillesum
Revenir en haut Aller en bas
Bobonne

avatar

Nombre de messages : 172
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   Jeu 2 Avr 2009 - 1:56

A Passionata
Dépose cette enfant sur son lit de douleur, elle va crier, hurler, se débattre, ruer, se raccrocher à toi, son adulte, sa force. Tu prendras peur bien sûr, une peur viscérale, peur de l'abandonner, de trahir, d'oublier, peur de perdre à jamais, si peur de la lâcher. Mais petit à petit tu vas la déposer, de hoquet en hoquet elle va se calmer, tu vas te rassurer. Et puis un beau matin, assise à côté d'elle, tu la verras dormir dans un souffle apaisé, tu lâcheras sa main, déposeras un baiser et sur tes lèvres se dessinera un sourire. Ce jour là tu souriras à la Vie.

Je t'embrasse vraiment très fort.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91106
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   Jeu 2 Avr 2009 - 2:12

L'enfant-soi est toujours tapi quelque part, je crois. Il n'est pas l'enfant martyr, il n'est pas non plus l'enfant terrorisé, ni l'enfant silence. Il est ce qu'on a été ou ce qu'on aurait du être, ou plus exactement ce qu'on a été malgré les vacheries de la vie. C'est lui qu'un jour tu vas retrouver, parce que vous avez été lui et toi ensemble depuis le début. Mais vous ne le saviez pas. Il y avait de quoi l'oublier. Il était là, il l'est toujours. Confiance. bisou

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   Jeu 2 Avr 2009 - 19:45

Pour toi Passio, ce n'est pas grand chose, mais je pense à toi et tu a écris pour moi , alors c'est à mon tour ; je voudrais essayer de t'apporter mes bonnes pensées et que tu n'oublies pas la force qui est en toi, je voudrais rendre hommage à cette force et à l'amour qui l'habite...je t'embrasse


L'enfant soleil
Tapi dans son sommeil
Fait révérence cruelle
Devant les caprices du ciel

L'enfant porteur de miel
Qui regarde innocent
La vie courbée devant
Se sentant ombre et fiel

Mais l'enfant est grand
Le souffle en lui puissant
Et son âme éternelle

Il rallumera l'étincelle
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: l'enfant en soi adulte   Jeu 2 Avr 2009 - 20:15

Bobonne, n'essaies pas de le museler, de l'oublier, lui ne t'oublierait pas. Berce le, dis-lui que tu as pris "sa" revanche, qu'il peut dormir apaisé, que tu l'aimes tendrement, qu'il ne souffrira plus parce que tu es là, toi, pour le protéger. Qu'il t'accompagne dans le bonheur et qu'il apprenne ce que c'est, être heureux, par toi. Courage ma tite mère.bisou
Revenir en haut Aller en bas
oiseaudefeu

avatar

Nombre de messages : 140
Age : 66
Localisation : au dessus des mules de louse
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   Jeu 2 Avr 2009 - 21:25

L' enfant a grandi, malgré ses ruades,malgré son enfance dérobée, il sait rire, s'émouvoir.
De tous ces maux admire les mots ils sont issus de ta force!
Il est ton eau, il est ton argile. Ne constates tu point cette terre lisse et généreuse? Que serait l'adulte sans cet enfant qui est en elle?
Apprends à apprivoiser ses blessures, rappelles lui toutes les richesses prodiguées et retient-le. Garde la vision de cet enfant qui t'a faite toi, dépose le dans son couffin et dis lui de se reposer paisiblement.
Toi et lui, lui et toi, enfant doux, enfant beauté, enfant d'amour!
Revenir en haut Aller en bas
Passionata



Nombre de messages : 1183
Age : 47
Localisation : Isère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   Ven 3 Avr 2009 - 10:28

kate100fin a écrit:
Pour toi Passio, ce n'est pas grand chose, mais je pense à toi et tu a écris pour moi , alors c'est à mon tour ; je voudrais essayer de t'apporter mes bonnes pensées et que tu n'oublies pas la force qui est en toi, je voudrais rendre hommage à cette force et à l'amour qui l'habite...je t'embrasse


L'enfant soleil
Tapi dans son sommeil
Fait révérence cruelle
Devant les caprices du ciel

L'enfant porteur de miel
Qui regarde innocent
La vie courbée devant
Se sentant ombre et fiel

Mais l'enfant est grand
Le souffle en lui puissant
Et son âme éternelle

Il rallumera l'étincelle

Merci beaucoup, Kate. Ces mots me vont droit au coeur. Bisous. bisou
Bien entendu, merci à tous pour vos si gentils mots et votre soutien.
Bisous.

PS : De la force, je dois sûrement en avoir, ce ne peut-être autrement.

L'enfant en soi c'est aussi les rires sur des bêtises commises.
Les rires des bons souvenirs.
On est là, toute une vie à vivre comme un adulte, souvent oubliant l'enfant qui est en soi, mais aussi l'adolescent. Il ne faut pas oublier l'enfant qui est en soi pour poser un regard plus tendre sur nos enfants qui apprennent au fil du temps, avec ce que nous leur donnons de nos expériences, de notre vécu, des leçons que nous avons tirées, de nos sourires, des erreurs/bêtises, de nos souvenirs, de nos réflexions, des gronderies, des baisers, c'est aussi ainsi que nous avons appris à grandir. Gardons en mémoire l'enfant en soi pour mieux percevoir nos enfants.
Si des douleurs ont été percutantes, il ne faut pas oublier totalement combien cela ait pu faire mal pour comprendre, et le moins possible reproduire, casser la chaîne.

Je connais une femme de 60 ans qui un jour est venue me voir en pleurs. Nous nous sommes installées dans le salon, je lui ai offert un thé. Puis je suis restée à ses côtés, silencieuse. Elle m'a regardé et de toutes les larmes de son corps m'a dit comme une petite fille :
- Mon papa ne veut plus de moi, il m'a dit qu'il n'avait plus besoin de moi...
Elle s'était démenée comme quatre pour son père qui avait perdu sa femme, en l'aidant moralement, puis à la maison, faire la cuisine, faire les courses, etc. Elle me raconta que lorsqu'elle avait 12 ans, son père l'avait emmenée sur son lieu de travail, et le patron de son père l'a violée. Son père a fait mine de rien. Il ne s'était jamais rien passé au risque de perdre son boulot s'il se retournait contre son patron...

A 60 ans, cette femme s'est écroulée, c'est l'enfant en elle qui a parlé...


Dernière édition par Passionata le Ven 3 Avr 2009 - 11:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   Ven 3 Avr 2009 - 10:41

Pour moi la chose la plus insupportable au monde est que l'on fasse du mal à des enfants, que ce soit de façon violente et excessive ou bien de manière plus insidieuse ; je n'ai aucune capacité de pardon envers des adultes qui violent l'essence de la vie et oublient leurs responsabilités et le respect primordial qu'ils doivent avoir devant la grandeur de l'existence et la petite place qu'on y occupe.
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   Ven 3 Avr 2009 - 11:13

Tout comme toi Kate...j'ai toujours pensé que veiller à donner aux enfants conditions de croissance, affection, confiance, accompagner leur éveil à la vie, leur apprendre à porter de l'attention aux autres....étaient bâtir les fondements d'une civilisation heureuse. Si un incident quelconque prive un enfant de ses parents, d'autres adultes devraient assurer ce rôle dans les même conditions. Evidemment ceci reste dans l'idéal, nous n'avons pas d'autre choix que d'avancer avec les faux pas de certains parents et collectivement subir ou aider à en porter les conséquences. Peut-être faudra-t-il des siècles pour qu'un changement soit sensible ! Je crois que la prise de conscience a eu lieu, il faut laisser faire le temps, et espérer que par le biais des écoles les enfants en souffrance soient repérés et les familles invitées à voir des professionnels capables de les aider à évoluer dans leurs relations malsaines et dangereuse pour l'avenir de l'enfant.
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   Ven 3 Avr 2009 - 13:14

J'espère que tu as raison Alizé, je ne suis pas toujours aussi optimiste que toi...
Revenir en haut Aller en bas
ZAZA 54
Ouillette D'Inde
avatar

Nombre de messages : 6571
Localisation : Sur mon ile au soleil
Date d'inscription : 23/03/2005

MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   Ven 3 Avr 2009 - 13:53

Alizé les enfants en souffrance ne sont pas toujours détectés à l'école et c'est bien dommage, on croit que l'enfant est timide, replié sur lui-même, ne se mèle pas aux autres, veut participer mais il n'y arrive pas alors on le relaye au fond de la classe , on ne s'occupe pratiquement plus de lui, la personne n'a pas cherché à comprendre pourquoi ce comportement ? l'enfant est de plus en plus isolé, il reste là avec sa souffrance et son mal être et aujourd'hui à l'âge adulte la reconstruction est impossible.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
C'est ainsi que je veux écrire. Avec autant d'espace autour de peu de mots. Je hais l'excès de mots. Je voudrais n'écrire que des mots insérés organiquement dans un grand silence, et non des mots qui ne sont là que pour dominer et déchirer le silence. En réalité, les mots doivent accentuer le silence. »

Etty Hillesum
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   Ven 3 Avr 2009 - 16:44

Je sais bien que tous ne sont pas détectés- je n'aime pas ce mot, je vais dire reconnus dans leur souffrance- parfois si, et c'est formidable, j'espère qu'un maximum trouveront sur leur route un jour une personne qui les oriente bien....et si c'est un minimum, c'est déjà énorme pour les personnes concernées...
Je sais que la plupart des enseignants ne prennent en considération que les performances scolaires, ils font leur boulot, mais parfois aussi ils ont l'attention qui voit plus loin que la pédagogie.
J'ai connu les fonds de classe, quand j'arrivais dans une école où l'enseignante me prenait pour une simple enfant du voyage, son verdict se lisait dans son regard,et je n'étais pas assez forte pour montrer ce que je savais faire...heureusement dans ce cas nous changions de ville et une fois sur deux j'étais en tête de classe après avoir été en queue de classe.
Dans le cas d'enfants en souffrance, certains ne voient pas...pourtant l'enfant sait quand il est deviné, et à notre niveau dans notre classe on peut déjà faire beaucoup, mais de toute façon il faut orienter la famille vers une aide psychologique.
Ne jamais considérer le bien qu'on ne fait pas, mais agir petitement au jour le jour pour le bien...je sais c'est un travail de fourmi !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'enfant en soi adulte   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'enfant en soi adulte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Piñata / pignata anniversaire enfant
» Recherche auteur pour livre éducatif pour enfant
» UN poeme pour un enfant
» [Burton, Tim] La triste fin du petit Enfant Huitre
» Elisabeth Röhm sur TF1 : dans Mon enfant a disparu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: