Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Réduction obligée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Réduction obligée   Mer 18 Mar 2009 - 14:21

Je prends pour point de départ, une citation cueillie dans notre fil de même dénomination :

Ysandre a écrit:
Plutot mourir debout que vivre a genoux.

Emilio Zappata

Tout à coup, j'ai repensé à ce souvenir :
Au sens propre, j'ai connu un homme handicapé qui ne pouvait plus se servir de ses jambes (je ne me souviens plus si c'était de naissance ou pas) et qui se déplaçait à genoux. Il vivait avec son fils, et tenait sa maison et son jardin tout seul, et je vous prie de croire que c'était nickel et accueillant.

Un homme au coeur gros comme ça, au sourire éblouissant, et généreux avec ça.

Comment pensez-vous que vous vivriez, en situation de réduction obligée ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: réduction obligée   Mer 18 Mar 2009 - 14:29

Je me suis souvent posé la question... première réaction : je ne pourrais pas ! je suis trop bougeante ! et puis après... comment ils font ? et encore après.... ils le font, eux, ils vivent quand même... tout dépendrait de mon état d'esprit au final. C'est le cerveau et sa partie "volonté" qui permet de survivre à ça !
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Réduction obligée   Mer 18 Mar 2009 - 14:35

En fait, je ne sais pas si ça vient uniquement de la volonté. Je pense qu'on a aussi cet instinct qui dit "la vie malgré tout" et qui nous pousse à être inventifs, à trouver une parade, à faire la nique au mauvais sort.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Réduction obligée   Mer 18 Mar 2009 - 14:38

Romane a écrit:


Comment pensez-vous que vous vivriez, en situation de réduction obligée ?


là, je sens que tu vise encore ma petite taille....grrrrrrrrrrr
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Réduction obligée   Mer 18 Mar 2009 - 14:40

Oui mais t'es pas en situation de handicap. AngeR

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Réduction obligée   Mer 18 Mar 2009 - 14:41

Je ne sais pas. C'est difficile de se projeter dans une telle situation, car on se sent gêné vis à vis de ceux qui y sont vraiment. Parler de ce qu'on ne connaît pas... toujours délicat...

Ce que je peux dire, issu de mon observation et de la discussion avec des handicapés, c'est que souvent le souvenir d'un avant est peut-être ce qui blesse le plus et empêche de se reconstruire dans une nouvelle forme, imposée par les circonstances.
Des handicapés que j'ai connus, ceux qui le vivaient le plus mal étaient ceux qui avaient connu autre chose, ceux qui étaient devenus handicapés. Ils le vivaient comme une diminution, là où les autres n'avaient connu que cet état, donc n'avaient pas de point de comparaison personnel.
Reste cependant la comparaison, mais avec les autres, les valides comme on dit. Ca c'est difficile, surtout dans un monde où si l'on fait des choses quand même pour faciliter la vie des handicapés, il reste pas mal de choses qui leur sont impossibles, problème d'accessibilité, regard parfois méprisant ou dégoûté. Et surtout la pitié.
Le fils de mon beau-père, qui est handicapé moteur (jambes paralysées depuis la naissance, il marche avec des cannes), était toujours très blessé et en colère quand on le regardait avec pitié, il avait ainsi l'impression d'être rabaissé.

Je ne sais pas comment je vivrais le fait de perdre une faculté physique, un sens, ou mes jambes, ou mes bras ou que sais-je...
Déjà quand je vois comment je suis quand je suis malade, fatiguée, "diminuée" physiquement, je me dis que ça serait pas facile, parce qu'en moi se rebellerait quelque chose.
Mais franchement je ne sais pas.
Ce que je sais en revanche, c'est que j'ai appris énormément, et j'apprends toujours énormément, dans le contact avec des handicapés. Sur le rapport avec les autres et avec soi, la perception de nos limites, et la manière dont on fait avec ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
LylaTsB

avatar

Nombre de messages : 4714
Age : 58
Localisation : Entre allanguie & languissante ...
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Réduction obligée   Mer 18 Mar 2009 - 14:52

Comment répondre à ça ?
Personne ne peut anticiper sa réaction face à une telle situation/épreuve de la vie.
Tu as vraiment de ces questions ! mdr
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Réduction obligée   Mer 18 Mar 2009 - 14:54

Je les côtoie régulièrement puisque je travaille aussi parmi eux. Alors tu penses bien que côté observation des réactions des uns (handicapés) des autres (valides) des familles (traumatisées) du personnel (engagé) et soi-même (témoin), y'a de quoi faire. incl36

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
LylaTsB

avatar

Nombre de messages : 4714
Age : 58
Localisation : Entre allanguie & languissante ...
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Réduction obligée   Mer 18 Mar 2009 - 14:58

Oui, en témoignages, mais par anticipation sur sa propre vie, il me semble que c'est impossible lk PourMoiCsûrSourire
Revenir en haut Aller en bas
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Réduction obligée   Mer 18 Mar 2009 - 15:37

Romane a écrit:

Au sens propre, j'ai connu un homme handicapé qui ne pouvait plus se servir de ses jambes (je ne me souviens plus si c'était de naissance ou pas) et qui se déplaçait à genoux. Il vivait avec son fils, et tenait sa maison et son jardin tout seul, et je vous prie de croire que c'était nickel et accueillant.

Un homme au coeur gros comme ça, au sourire éblouissant, et généreux avec ça.

Comment pensez-vous que vous vivriez, en situation de réduction obligée ?

Sophie
Des handicapés que j'ai connus, ceux qui le vivaient le plus mal étaient ceux qui avaient connu autre chose, ceux qui étaient devenus handicapés. Ils le vivaient comme une diminution, là où les autres n'avaient connu que cet état, donc n'avaient pas de point de comparaison personnel.

Oui, il existe bien deux sortes de handicaps, les innés et les acquis.
Pour l'inné, aussi dur qu'il soit, l'individu s'est développé avec, il y est adapté depuis le début de son histoire.
Pour les handicaps acquis, il faut les accepter déjà, et quelle que soit leur degré ou localisation, accepter la dépendance qui s'ensuit... Plus ou moins lourde. Accepter de ne plus être totalement libre des ses actes, comme on entend avoir les mains libres...
Revenir en haut Aller en bas
lasorciere

avatar

Nombre de messages : 804
Age : 51
Localisation : dans le berry chère à mon coeur
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: difficile   Mer 18 Mar 2009 - 20:00

Difficile ,ma maman on lui à coupée les deux jambes à cause du diadète ,elle a 77 ans dans une chaise roulante je ne s'est pas comment elle fait pour accepter ce handicape .
Maman me raconter , quand elle était petite ,quelle avait connue un handicapé de la guerre il se déplacé avec ses avant bras et sur ses fesses et nullement ça la empêcher de vivre
Moi je ne s'est pas si je pourrais vivre cette situation tout dépend de lâge de la condition :maladie ,accident ,et l'entourage compte beaucoup
Vraiment je ne s'est pas du tout
Revenir en haut Aller en bas
http://birette18.skyrock.com/
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Réduction obligée   Mer 18 Mar 2009 - 21:50

Ben moi, j'ai très envie de mettre en forme avec soin avant de donner mon sentiment tong
Donc, en attendant, je vous lis, et après, quand j'aura bien reflexionné, je reviendra Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Réduction obligée   Mer 18 Mar 2009 - 22:08

Nous possédons tous des facultés d'adaptation absolument époustouflantes, en plus de l'instinct de survie et de la volonté farouche de cette vie à couler entre nos veines.
Lorsqu'on est réduit pour quelque raison que ce soit, de naissance ou par accident, et que notre cerveau n'est pas atteint de lésions telles qu'il serait impossible de prendre conscience de certaines choses et de les exprimer au sens où nous les entendons (cette conscience et cette expression), on trouve d'autres moyens, d'autres raisons, un but encore plus poussé, plus vif, plus dense que le commun des valides qui parfois perd la boussole alors qu'il possède tout entre les mains.

Je ne dis pas que c'est simple, ni facile, ni même indolore moralement et physiquement. Je dis qu'une force supplémentaire vient miraculeusement renforcer la personne réduite. Ce qui d'ailleurs amène à se rappeler que nous qui avons la chance d'être valides, sommes d'une fainéantise au niveau de nos capacités, comme pas permis.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Réduction obligée   Jeu 19 Mar 2009 - 17:21

Ce dont on parle le mieux, c'est ce que l'on connait. Un petit lien très explicite et complet:
http://bucodes.free.fr/sme.html

Si vous voulez savoir ce que "ça" fait... Dans mon cas, pas difficile, pas besoin d'emprunter de chaise roulante, ni de matériel coûteux. Vous prenez deux boules "ïes", vous vous les enfoncez bien au fond des conduits auditifs. Là vous devez entendre à peu près ce que j'entends sans les sonotrucs. Si vous n'enfoncez qu'aux trois quart, vous entendez ce que j'entends avec correction. Appliquer en continu pendant trois jours et nuit, sans tricher pour quelque raison que ce soit, pas le WE hein? ..ce serait de la triche. Essayez simplement, vous saurez. L'expérience n'est pas douloureuse...
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Réduction obligée   Jeu 19 Mar 2009 - 17:27

Bien que déjà grand-mère, tu es encore très jeune. Je vois ce qui se passe avec ma maman qui a 84 ans et qui est sur le point de prendre un appareil. Je peux dire pour en avoir été témoin, que ses yeux fouillaient nos lèvres pour tenter de saisir la conversation. C'est une femme vivante, curieuse, étonnamment pétillante pour son âge, qui a un humour ravageur et une qualité de répartie que je ne vous dis pas. L'enfer de la surdité la coupe du monde et a pour effet de la faire tourner en boucle dans sa tête, puisqu'elle n'a pas d'autre choix, en attendant la solution. Il aura fallu que toute la famille la harcèle pour qu'elle se décide à aller consulter. Le premier spécialiste qu'elle avait vu, lui avait tout bonnement répondu qu'il ne décelait aucun signe de surdité... le deuxième lui a dit : vous auriez-du consulter bien avant, car vous êtes vraiment handicapée, on a des solutions pour vous...

Alors toi qui es bien plus jeune qu'elle, j'imagine...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Réduction obligée   Jeu 19 Mar 2009 - 18:06

Qu'il soit bien entendu que je ne parle que de mon expérience perso.
Or les causes de la surdité sont multiples, la presby-acousie, elle, est physiologique.
Ma surdité a débuté lorsque j'avais trente-cinq ans. On ne distinguait pas, à l'époque entre sourds (de naissance) et mal-entendants. Les généralistes de l'époque ne faisaient guère de différence entre la surdité de perception (grosso modo, au niveau de l'innervation cérébrale) et celle de transmission, l'oreille malade. Je fais schématique. Les ORL, arracheurs de végétations et autres amygdales guère plus. Le premier que j'ai consulté, m'a dit: vous avez toujours été sourde... un co... Moyennant quoi, j'ai été appareillée en unilatéral, ce qui ne servait pratiquement à rien puisque je suis sourde des deux oreilles, c'est symétrique. J'ai commencé à galérer au travail, en raison du bruit qui y règne et des responsabilités qui sont celles des infirmières. Bref, j'ai commencé à déprimer, moi qui jusque là avait été une nature plutôt enjouée et solide...
Un autre toubib, non clinicien qui me touche de près ( AngeR ), a trouvé que je n'avais qu'à rester à la maison, ne plus aller me faire ch... Normal il a une mère malentendante qui n'a jamais bossé une heure de sa vie.
J'ai changé d'ORL, et me suis retrouvée avec deux prothèses. Il m'a dit qu'il n'y avait aucun mieux à envisager, que c'était évolutif. Ca je l'avais remarqué! Je perds près de quatre pour cent d'acuité tous les deux ans...
Mais je ne savais toujours pas pourquoi. Une dizaine d'années plus tard (chuis plutôt patiente...) j'ai demandé un RV à l'hosto avec la spécialiste du lieu. Là enfin, j'ai eu droit à un bilan complet, pour éliminer les causes congénitales. Ce n'est pas d'origine médicamenteuse non plus, ni traumatique. Par défaut on en a conclu, que c'était génétique. Ca ne change pas grand chose au traitement, mais bon, je sais le comment.
A ce jour, je suis corrigée au moyen des prothèses les plus puissantes. Dans dix ans? ben on verra...
Ce qui a été bête de ma part, c'est de baisser les bras et de démissionner, car j'ai perdu tout droit à un reclassement... Je vis autrement, mais pas forcément mieux. Le vrai problo dans le parcours des sourds, c'est la communication altérée. On a beau se motiver... vous savez quelle galère c'est de faire des démarches de quelque ordre que ce soit, et pour nous, ça nous coupe les bras. Les Assistantes Sociales non plus ne connaissent pas bien la surdité!
mdr
Faut juste résister à la paranoïa! et basta des "coming out" pour aujourd'hui! je vous bise!
Revenir en haut Aller en bas
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Réduction obligée   Jeu 19 Mar 2009 - 18:49

@ Ro:
Oui, le plus difficile, surtout chez les personnes âgées, moins adaptables de caractère, qui n'aiment pas changer leurs habitudes, c'est de leur faire accepter de porter un appareil. Accepter son handicap, sa presby-acousie. Et pourtant quel confort de pouvoir communiquer! C'est que souvent l'entourage qui se rend compte du stade handicap lorsqu'il est bien installé et que l'autre "buggue". Parce que pour les premiers vingt pour cent de perte, on ne se rend presque pas compte, car en fait, le cerveau depuis le début de la baisse de niveau s'est adapté spontanément, en relayant par la lecture labiale. Simplement arrive le moment où l'autre, qu'on trouvait distrait ou désintéressé par le monde qui l'entoure, ne peut plus entendre, comprendre si vous ne le regardez pas lorsque vous lui parlez...
Et si l'atteinte est bilatérale, il faut appareiller les deux oreilles. Mais les appareils sont très chers et mal remboursés, raison pour laquelle nombre de personnes âgées sont sans appareils ou mal appareillées...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Réduction obligée   Ven 20 Mar 2009 - 0:22

Ast chinois Tu expliques merveilleusement le parcours du combattant qui peut être fait d'arrêts sur images succédant à manches retroussées, le tout dans les difficultés au quotidien, et l'impact en soi, avec sans doute une volonté de s'en sortir alternant avec la désespérance.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réduction obligée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réduction obligée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Episode 12 : Jeu de séduction
» Qui a eu jusqu'à 200€ de réduction sur un prochain séjour?
» [PHILIBERT] une drôle de réduction
» The donor aka séduction fatale
» Bague de réduction et TCON14B PRO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: