Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Connotation des mots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Connotation des mots   Ven 20 Mar 2009 - 0:07

Je pique un bout de phrase d'un autre fil (la conscience), parce que ça m'interpelle sur un autre sujet :

Citation :
Les chercheurs ont présenté à ces patients des séries de mots
connotés négativement (sang, violence), positivement (joie, sourire) ou
neutres (vélo, cousin, sonate).../...

Je vais faire un petit commentaire à tiroirs, ne le prenez pas au premier degré. Je voulais dire que pris comme ça, d'emblée, ces mots sont effectivement classés dans des catégories semblant logiques, mais que si on y réfléchit un peu plus, ce n'est pas aussi noir/blanc.
Je m'explique : en lisant l'article d'où ce bout de phrase est issu, j'ai pris de plein fouet chaque mot, chaque phrase, avec une résonnance immédiate et involontaire, du domaine émotionnel (perception spontanée)

A priori : sang et violence sont effectivement à connotation négative. Sauf que moi, j'ai vu le sang et la violence de la naissance. Ne me demandez pas pourquoi, c'est comme ça, ça s'est imposé tout seul. Le sang du ventre, la violence des efforts de la mère, de l'enfant, et le choc violent pour l'enfant qui passe du cocon chaud et liquide à l'air et à la lumière, le remplissage de ses poumons, etc.

Joie et sourire ont une connotation positive, et je suis aussi d'accord. Sauf que (est-ce ma tête de bourrique tordue, j'en sais toujours rien) j'ai immédiatement posé les pieds en littérature, et ai fait le lien avec nombre de poésies mièvres qu'on lit n'importe où sur le net, vous savez, la poésie dite "facile". Avec par association d'idées, le lien avec le "tout l'monde il est beau, tout l'monde il est gentil", le truc qui endort, quoi.

vélo, cousin, sonate, sont présentés comme des mots neutres. D'abord, c'est sonate qui a retenu toute mon attention, et qui fait que j'ouvre ce fil. Sonate, pour moi, c'est musique. Musique c'est mille pour cent d'émotions. Emotions c'est fameux, qu'elle aille vers le bonheur le plus fou à la désespérance la plus profonde, émotions c'est vibrer. Vélo et cousin m'ont ramenée à l'enfance, les jeux de l'enfance, leur douceur, les rires, l'insouciance.

Voilà, c'est mon constat à moi ; il n'est pas si évident de classer tous les mots sans que l'étiquette soit aléatoire.

Les mots viol, pédophilie, meurtre, etc. ou allégresse, rêverie, etc. sont plus faciles à étiqueter que les mots choisis dans l'article qui parlait... de la conscience. A mon avis, ou du moins de mon propre ressenti.

Qu'en pensez-vous ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Connotation des mots   Ven 20 Mar 2009 - 10:50

En linguistique, la connotation des mots est plus fluctuante que la signification. Elle est souvent liée au contexte, à l’intonation, mais aussi au propre vécu, à la culture du récepteur.
Dans certaines pratiques de thérapies systémiques, on connote positivement le symptôme. Ce qui fait problème est peut-être un début de solution. Cela se fait par une relecture du contexte. Par exemple : que votre fille ne mange plus, bien sûr, c’est un problème. Mais en même temps, on s’aperçoit qu’elle attire ainsi l’attention de tous sur des problèmes relationnels qui font souffrir tout le monde et qui ne sont jamais parlés.

Bien sûr, une telle connotation est provocante. Faire d’un mal, un bien. On attaque la définition même des choses, on redistribue les significations.

Le contraire de connotation, c’est la dénotation. Ce qui dénote un trouble, une maladie, ce sont ses invariants. Ce qui ne bouge pas. On dira de la jeune fille qu’elle est anorexique car elle ne mange pas comme toutes les autres anorexiques. Par dénotation, on la classe dans une pathologie. Pourtant, cette jeune fille est unique. Son histoire est singulière. La connotation positive de sa maladie lutte donc contre une idée toute faite qu’elle serait comme toutes ces autres. Incurable.
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Connotation des mots   Ven 20 Mar 2009 - 11:04

Bah la définition même de connotation veut bien dire ce qu'elle veut dire :
définition affective ou intellectuelle. Alors, c'est un choix personnel.

nous pouvons lire un même texte à plusieurs et en tirer des enseignements différents, suivant l'état d'esprit dans lequel on est, ou sa mouvance personnelle : intello, sentimental, sentimentalo-intello (menthe à l'eau ?),
penseur, philosophe, cucul -la-praline, et....
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Connotation des mots   Ven 20 Mar 2009 - 14:53

Sauf que dans le contexte où j'ai pris ces mots et la connotation qui leur était donnée, il s'agissait d'une connotation orientée.

Vic aussi parle de connotation orientée et ses exemples sont parlants.

Une chose est claire, à lire Vic, le regard (la perception) est primordial. Je le vois un peu comme un gouvernail qui orienterait les comportements. Si le regard-gouvernail se tourne vers le positif, on bâtit. S'il se tourne vers le négatif, on a plus de mal à s'en sortir.

Et puis ce fil me fait penser qu'on n'a peut-être pas assez de vocabulaire, pour saisir finement les subtilités, un mot pouvant s'orienter vers tout et son contraire.

Ce qui me laisse aussi dubitative, c'est "neutre". Comment un mot peut-il être neutre, puisqu'il possède une définition qui lui donne relief, et des images qui lui sont attribuées par la perception/mémoire ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Passionata



Nombre de messages : 1183
Age : 48
Localisation : Isère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Connotation des mots   Ven 20 Mar 2009 - 15:17

D'autant plus qu'un mot pouvant être neutre peut se révéler pas aussi bénin que cela. Tout dépend du contexte de la phrase, du lieu, de la représentation, de l'équilibre qu'on donne au sens d'un mot quel qu'il soit dans le perçu inconscient et/ou moral de l'individu.

Il est sûr que la connotation positive ou négative s'avère toute fois plus marquante qu'un mot neutre. Mais, je rejoins Romane car chaque mot à une portée, une signifiaction, une origine, une étymologie.
De ce fait, je vais aller dans le sens musical pour en parler. Sur une portée, il y a des mots, tous formant une chaîne pour finir une phrase, un texte, comme un morceau musica ; que cela soit dramatique, sentimental, destructif, bienfaisant, cauchemardesque, onirique. Chaque mot sur cette portée à une portée dans le sens de l'intonation. Le ton, le son que l'on peut en déduire ou percevoir. Comme des notes de musique, chaque mot donnera un son différent, un sens, et comme tout à chacun, on percevra ceci de façon aléatoire. Je crois que cela dépend d'une histoire qui n'appartient qu'à soi que ces connotations employées pour différents usages.
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Connotation des mots   Ven 20 Mar 2009 - 15:25

Dans le Bah d’Yssandre, j’entends comme une connotation dépréciative de la connotation. « Puisque c’est subjectif, alors… le choix personnel, tout ça.

Pour ma part, je préfère connoter positivement la connotation. C’est justement parce qu’elle signe un choix personnel que la connotation est intéressante. La phrase : je t’aime est en soi d’une triste banalité. Elle est dite et redite dans des milliers de SMS et autres textos. On peut la retrouver dans des poèmes, de la littérature. Bref, elle signe quantités d’états d’âme.

Mais si, c’est toi qui me l’a dit, alors la phrase je t’aime prend immédiatement un autre sens. Celui de ton désir qui rencontrerait ou non le mien. C’est sûr, on est là sur des sables mouvants. Des mots comme cela, ça va, ça vient… Il n’y a encore rien d’objectif. Mais qu’est-ce qui pourrait mieux définir notre amour qu’une simple connotation perçue ou simplement imaginée par moi dans cette phrase ?

Dans le poème : on n’est pas sérieux quand on a dix-sept ans, il nous faut attendre l’avant-dernière strophe pour qu’Elle se prononce :
Vous êtes amoureux. Loué jusqu'au mois d'août.
Vous êtes amoureux. Vos sonnets la font rire.
Tous vos amis s'en vont, vous êtes mauvais goût.
Puis l'adorée, un soir, a daigné vous écrire !...


Le manque de sérieux vient surtout de ce que le poète n’apporte aucune importance à ce que l’adorée a effectivement écrit. Il y aurait en lui comme un préjugé favorable emportant tout quelque soit la réponse. Des pessimistes nous en feraient toute une tragédie. Lui, pas du tout, il ne change rien à ses habitudes, il recommande un demi. C’est un parti pris. Mais, connoter plutôt que définir, n’est-ce pas là la nature humaine quand on sait que dans le mot définir, on ne pressent déjà que trop le verbe finir?
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: connotation des mots   Ven 20 Mar 2009 - 15:29

Sur internet par exemple, un mot donné en toute innocence peut avoir une toute autre connotation par celui qui le reçoit ! en l'absence du ton, de l'expression du visage de l'envoyeur. Il ny a pas pire qu'internet pour faire des sacs de noeuds entre gens qui discutent ! à cause de ça.
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Connotation des mots   Ven 20 Mar 2009 - 15:34

Ysandre a écrit:
Sur internet par exemple, un mot donné en toute innocence peut avoir une toute autre connotation par celui qui le reçoit ! en l'absence du ton, de l'expression du visage de l'envoyeur. Il ny a pas pire qu'internet pour faire des sacs de noeuds entre gens qui discutent ! à cause de ça.
C'est vrai!
Revenir en haut Aller en bas
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Connotation des mots   Ven 20 Mar 2009 - 16:11

Moi ce qui me chagrine un petit peu quand même desfois, c'est notre tendance à toujours compliquer les choses.
Etant donné que j'écris, je vais pas dire que j'aime pas jouer avec le mots, ça serait pas très honnête... Laughing
Mais il me semble que parmi tous les regards qu'on peut avoir sur un mot, il faut aussi arriver à développer le regard neutre.
Celui pour lequel du sang est juste du sang au sens concret, organique du terme : un liquide rouge qui coule dans le corps ; un couteau est un couteau, un bout de metal planté dans du bois ; etc etc...
C'est pratiquement un travail à part entière, d'apprendre ce regard-là, parce que spontanément, on est pratiquement toujours dans un regard connoté. Et ça participe de notre vision connotée du monde.
Alors, bon, un regard est toujours un regard, neutre, positif, ou négatif. C'est à dire un point de vue, pas quelque chose d'absolu, pas une "vérité". Mais une certaine forme de liberté déjà, est de pouvoir épouser plusieurs regards différents sur le même objet. Au moins ça élargit les possibilités.
Si la liberté, c'est d'avoir une infinité de possibilités, alors c'est toujours bon de tendre vers ça, je crois. Humblement, lentement, mais sûrement.

En élargissant le débat, pardon si c'est une digression, je la fais courte...
j'ai eu l'occasion de discuter avec quelqu'un récemment qui me racontait son histoire mais en tournant autour des faits, en utilisant que des adjectifs, des jugements de valeur, "il est égoiste", "il est puéril" etc etc...
Jusqu'à ce qu'enfin elle arrive à me lâcher des faits précis, concrets, observables. A ce stade-là, l'histoire avait déjà pas mal "dégonflé", les faits portent en eux-mêmes une certaine dédramatisation.
C'est souvent utile pour contrecarrer un peu nos esprits tortueux, qui cherchent du compliqué, du subjectif, du parti pris...

Bref, voilà, ça me faisait penser à ça aussi cette histoire de connotation des mots.
Aller au plus simple, au plus direct, à l'observable....
à part quand on écrit de la poésie Very Happy (quoi que.... Wink )
ça évite un maximum de problèmes de communication, et ça dégonfle un paquet de baudruches Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Connotation des mots   Ven 20 Mar 2009 - 16:30

Tu as raison, Sophie. C'est pourquoi, quand on tourne autour du pot pour un mot, mon premier réflexe (même si je connais parfaitement le mot) est d'aller en regarder la définition. Pure et dure. Dépourvue de fioritures du ressenti.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: connotation des mots   Ven 20 Mar 2009 - 16:37

Mais même un mot dépourvu de fioriture, dans le contexte d'une phrase peut être différent perçu par celui qui le reçoit, toujours dans mon optique de la tonalité et de l'intention non perceptibles, Ro.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Connotation des mots   Ven 20 Mar 2009 - 16:39

Oui, bien sûr. C'est pour ça que je dis que dans un débat archi passionné, retourner voir la définition pour constater que le sang c'est ce liquide qui coule dans les veines, ça fait du bien.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Connotation des mots   Ven 20 Mar 2009 - 18:07

Citation :
C'est pourquoi, quand on tourne autour du pot pour un mot, mon premier réflexe (même si je connais parfaitement le mot) est d'aller en regarder la définition. Pure et dure. Dépourvue de fioritures du ressenti.

Oui ça fait du bien en général !
Déjà souvent ça nous fait découvrir des choses, car même si on pensait connaître le mot, on en connaissait pas toujours tous les sens, l'origine etc..
Et puis ça permet de savoir un peu mieux de quoi on parle...

Après, bien sûr, ça se complique toujours, ou plutôt ça s'imbrique comme les poupées russes, parce que dans la définition du mot, il y a d'autres mots, et eux aussi il faut les définir correctement parfois... on n'a jamais fini Laughing
C'est ainsi qu'un jour cherchant des choses sur la religion, la foi, le paganisme etc etc... j'ai passé tout un après-midi la tête dans le dictionnaire, et finalement j'ai eu l'impression d'avoir tourné en rond.
Un peu comme si, en résumé, le dico disait :
- poule : maman de l'oeuf
- oeuf : fils de la poule
Laughing
On est bien avancé avec ça AngeR
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Connotation des mots   Ven 20 Mar 2009 - 18:59

tissage: action de tisser. les mots se définissent toujours par d'autres mots.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Connotation des mots   Ven 20 Mar 2009 - 20:38

Dans "Les contes du miroir" de Yak Rivais, un des jeux qu'il propose consiste à raconter une histoire en quelques lignes.
Partant de cette histoire, il la raconte une deuxième fois, en utilisant, à la place des mots principaux, leur définition.
Puis une troisième fois en prenant la définition des mots principaux de la deuxième.
Et ainsi de suite.

Si vous voulez, on lance le jeu dans "Jeux d'écriture", c'est très drôle.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Connotation des mots   

Revenir en haut Aller en bas
 
Connotation des mots
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Connotation des mots
» Mots farfelus ? définitions farfelues...
» Nos expressions et mots français préférés
» Vire-langues,,,Amusez-vous bien en prononçant ces petits mots.
» Lire en anglais : mots, expressions difficiles à comprendre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: A propos de livres-
Sauter vers: