Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Grille d'évaluation des manuscrits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91113
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Grille d'évaluation des manuscrits   Mer 25 Mar 2009 - 21:19

Passionata a écrit:
Ben pour ma part si c'est travailler la ponctuation, l'orthographe, modifier la syntaxe pour aérer, ça va.
Maintenant, s'il faut adapter l'écrit en fonction des gouts d'autrui, alors hors de question, et puis je reste catégorique.

C'est le problème de cette grille, c'est qu'en fonction du lecteur cela peut complémentement être décourageant.

Honnêtement, je préfère corriger moi-même. Parce que, et tu es bien placée, tu ne peux pas changer le style d'une personne.

Jette un coup d'oeil là, Passio, et dis-moi si tu vois quelque chose de décourageant.
http://liensutiles.forumactif.com/atelier-travail-de-poesies-f74/ce-jour-la-oiseaudefeu-t16890.htm

Il ne s'agit pas "des goûts d'autrui". Puisque je viens d'expliquer plus haut que je relis aussi des manuscrits dont le genre ne m'attire pas, et que ça n'empêche pas la collaboration. Pour cela, il faut se dépassionner de ses propres goûts, et ne regarder froidement que ce qui est bien tourné ou au contraire maladroit, pour aider l'auteur à déceler cela (par exemple)

Rien à voir avec la dénaturalisation du style, qui n'est pas du tout l'intention de la grille !
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Passionata



Nombre de messages : 1183
Age : 48
Localisation : Isère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Grille d'évaluation des manuscrits   Mer 25 Mar 2009 - 21:30

Je viens d'aller jeter un coup d'oeil. merci, Romane.

des conseils judicieux dits positivement, en effet. Ce n'est pas décourageant. Cela me permet de voir ce en quoi correspond cette grille d'évaluation.
Vu comme cela se présente dans le lien, ça passe bien. On laisse ses goûts pour en faire ressortir le côté pratique en donnant un avis neutre, enfin, pas en donnant, en soumettant, en proposant... C'est différent.

Je vais être pénible, tout de même. Car je vais encore titiller un peu. Mais qu'est-ce donc la poésie ? Qu'est-ce donc qui pourrait d'un mot dire que cela est plus poétique si ce n'est à ton oreille mais pas à l'autre ?

Il y a des styles agressifs... ? Tu vois ?
Revenir en haut Aller en bas
Passionata



Nombre de messages : 1183
Age : 48
Localisation : Isère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Grille d'évaluation des manuscrits   Mer 25 Mar 2009 - 21:40

Au passage, je ne fais que discuter pour soulever tout ça afin de comprendre mieux le but.

Renord et Romane, votre idée est bonne. Je ne l'a mets pas en cause.
Parfois quand j'écris, je m'emballe, mais c'est sous un ton gentil lk bisou
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Grille d'évaluation des manuscrits   Mer 25 Mar 2009 - 21:52

Moi aussi, c'est histoire de discuter, de voir les avis, je me pose des questions aussi...on attend l'opinion des autres car il est toujours difficile de prendre du recul sur ce que l'on écrit et pourtant c'est un bon truc à essayer de travailler aussi, prendre son manuscrit comme si c'était quelqu'un d'autre qui nous l'avait donné, cela permet de se "séparer" de l'affectif, de s'auto-corriger et d 'accepter aussi plus facilement les critiques.
Enfin, je ne sais pas si je suis très claire, en fait, je vais peut-être aller me coucher...
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Grille d'évaluation des manuscrits   Mer 25 Mar 2009 - 21:54

Qu'est-ce que l'Art ? (la question est plus large que la simple poésie).

Comme c'est totalement subjectif puisque ça parle aux sens (au sens large), toute évaluation n'est que le reflet des goûts de la personne qui évalue. Par expérience, le même texte peut parler à certains et foutre en rogne d'autres qui le trouve nul et niais.

Donc...
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Grille d'évaluation des manuscrits   Mer 25 Mar 2009 - 22:03

Passionata a écrit:
Je viens d'aller jeter un coup d'oeil. merci, Romane.

des conseils judicieux dits positivement, en effet. Ce n'est pas décourageant. Cela me permet de voir ce en quoi correspond cette grille d'évaluation.
Vu comme cela se présente dans le lien, ça passe bien. On laisse ses goûts pour en faire ressortir le côté pratique en donnant un avis neutre, enfin, pas en donnant, en soumettant, en proposant... C'est différent.

Je vais être pénible, tout de même. Car je vais encore titiller un peu. Mais qu'est-ce donc la poésie ? Qu'est-ce donc qui pourrait d'un mot dire que cela est plus poétique si ce n'est à ton oreille mais pas à l'autre ?

Il y a des styles agressifs... ? Tu vois ?

Plus trop le temps de développer (je vais chercher Farouche à la gare et serai moins dispo pendant qq jours, mais promis, j'y reviendrai, le sujet m'intéresse.

En trois mots simples : en poésie, ce qui est chouette, c'est le mode poétique.
Parfois, on peut aider ainsi un poète à trouver son propre langage poétique, qui lui permette de sortir de la banalité.

Exemple que j'invente là, à la sauvette.
Plutot que dire : j'ouvre ma fenêtre, il fait beau
poétisé ça pourrait par ex donner : percer le sombre d'un mur, avaler le soleil

enfin, c'est fait à l'arrache, mais tu vois le principe. A l'auteur de trouver son langage, qui ne le rende pas si ordinaire, qu'on ne le lirait pas ou sans plaisir.

C'est peut être pas un bon exemple, mais là, j'suis déjà partie...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Passionata



Nombre de messages : 1183
Age : 48
Localisation : Isère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Grille d'évaluation des manuscrits   Mer 25 Mar 2009 - 22:12

Oui, je suis bien d'accord avec toi MBS.

Mais l'art est trop vaste pour le définir puisque tout est subjectif. La perception est d'autant plus différente qu'il a autant d'individus en ce monde.

Je ne veux pas symboliser de façon générale. La poésie c'est de l'art. Les tableaux de Picasso c'est de l'art. Un cercle rouge au centre d'un carré bleu c'est de l'art. De la poterie, de la couture, du tricot, de la verrerie, de la faïencerie, etc., c'est de l'art.

Seulement, vois-tu, le peintre, il fait selon son inspiration. Ca ne plait pas à tout le monde. Par exemple, je vais vraiment trouver niais un cercle au milieu d'un carré, et je vois pas en quoi c'est de l'art. Mais c'est de l'art quand même et ça s'affiche dans les galeries d'art.

Là, on parle d'évaluation.
Un artisan a-t-il sa grille d'évaluation si ce n'est le passant qui observe, critique ou félicite ?

Améliorer oui, mais ne mélangeons pas tous les arts.

Un mot chez un Poète, c'est son mot. C'est un peu comme la couleur du cercle au milieu du carré chez un peintre.
Je suis têtue aussi...


Dernière édition par Passionata le Mer 25 Mar 2009 - 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Passionata



Nombre de messages : 1183
Age : 48
Localisation : Isère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Grille d'évaluation des manuscrits   Mer 25 Mar 2009 - 22:16

Romane a écrit:
Passionata a écrit:
Je viens d'aller jeter un coup d'oeil. merci, Romane.

des conseils judicieux dits positivement, en effet. Ce n'est pas décourageant. Cela me permet de voir ce en quoi correspond cette grille d'évaluation.
Vu comme cela se présente dans le lien, ça passe bien. On laisse ses goûts pour en faire ressortir le côté pratique en donnant un avis neutre, enfin, pas en donnant, en soumettant, en proposant... C'est différent.

Je vais être pénible, tout de même. Car je vais encore titiller un peu. Mais qu'est-ce donc la poésie ? Qu'est-ce donc qui pourrait d'un mot dire que cela est plus poétique si ce n'est à ton oreille mais pas à l'autre ?

Il y a des styles agressifs... ? Tu vois ?

Plus trop le temps de développer (je vais chercher Farouche à la gare et serai moins dispo pendant qq jours, mais promis, j'y reviendrai, le sujet m'intéresse.

En trois mots simples : en poésie, ce qui est chouette, c'est le mode poétique.
Parfois, on peut aider ainsi un poète à trouver son propre langage poétique, qui lui permette de sortir de la banalité.

Exemple que j'invente là, à la sauvette.
Plutot que dire : j'ouvre ma fenêtre, il fait beau
poétisé ça pourrait par ex donner : percer le sombre d'un mur, avaler le soleil

enfin, c'est fait à l'arrache, mais tu vois le principe. A l'auteur de trouver son langage, qui ne le rende pas si ordinaire, qu'on ne le lirait pas ou sans plaisir.

C'est peut être pas un bon exemple, mais là, j'suis déjà partie...

Oui, je vois ce que tu veux dire. L'art poétique passe par la métaphore, j'avais presque envie de dire "métaphorique"

La métaphore ce n'est pas innée...
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Grille d'évaluation des manuscrits   Mer 25 Mar 2009 - 22:30

Je comprends ce que tu veux dire Passio et je suis d'accord, il y a toute forme d'art ; le principal ( peut-être comme dans la vie d'ailleurs ) c'est de pouvoir juger ( si l'on doit employer ce mot,de toutes façon, c'est ce que nous faisons tous quelque part ) de la solidité d'une chose, de sa sincérité. Tu parles d'artisans ou de poètes ou de peintres ( qui mettent un cercle rouge sur un tableau ), l'important n'est peut-être pas de constater l'aspect artistique (toujours suggestif, comme tu le soulignes avec MBS ) mais la démarche, la construction, la logique du ressentit ; un artisan peut faire un joli mur si il n'est pas bien construit, il ne vaut rien, un peintre peut faire un rond, s'il est incapable d'expliquer ce qu'il y a derrière ça n'a aucun intérêt non plus, et si un écrivain fait de belles phrases sans vie, ce n'est pas mieux.
Ce que je veux dire c'est que l'art de toucher les autres ne se cantonne pas à l'apparence, il est.
Enfin, c'est ce que je vois moi....
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Grille d'évaluation des manuscrits   Jeu 26 Mar 2009 - 1:14

Passionata a écrit:
L'art poétique passe par la métaphore, j'avais presque envie de dire "métaphorique"
La métaphore ce n'est pas innée...
La métaphore est une forme de technique. À la place, je dirais plutôt l'allégorie.

Mais que ce soit pour la poésie, l'art en général, ou juste un manuscrit de roman, même si chaque lecteur l'appréhendera différemment, c'est cette subjectivité-là qui est sollicitée dans ces tests de lecture (avec fiche ou pas).
C'est justement le fait de le faire lire à plusieurs personnes, plusieurs sensibilités différentes donc, qui au final donne une idée générale, moyenne dirons-nous, de la perception plus large que pourrait en faire un public potentiel. Il y aura toujours une majorité qui accroche ou une majorité qui n'accroche pas... et si c'est moitié-moitié, c'est qu'il y a déjà des choses à revoir.

Ensuite, il y a, comme tu le disais Passio, un certain niveau minimum chez les lecteurs. Si tu ne prends que des gens qui ne lisent jamais, juste parce que tu les connais, leur avis sera peut-être moins pointu que ceux de gens qui comme les LUs sont des lecteurs plus chevronnés, et donc plus critiques. En revanche, si tu ne prends que l'avis de ces derniers, il faut t'attendre à des avis peut-être trop acérés. L'idéal est donc de ratisser large.

Depuis 4 ans qu'on m'envoie des textes pour critique, j'ai aujourd'hui un regard peut-être trop sévère sur eux, mais aussi sur des livres connus et reconnus ! Comme une déformation, une manie, et ça c'est l'autre extrême : je ne suis plus assez objectif sur la forme, ni même sur le fond.
Par exemple souvent les premiers romans sont des auto-fictions ou carrément des gens qui se racontent. Le néo-réalisme étant très prisé depuis quelques années.
Je commence donc à comprendre ce qu'on reproche aux critiques littéraires professionnels qu'on juge très mal pour leur intransigeance : plus on évalue, plus on cherche la petite bête et on devient difficile.
Ce n'est donc pas si inutile au nom de la subjectivité à l'art.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Passionata



Nombre de messages : 1183
Age : 48
Localisation : Isère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Grille d'évaluation des manuscrits   Jeu 26 Mar 2009 - 8:12

Je reviendrai plus tard, mais je tiens à te remercier Filo pour cet éclaircissement.
En effet, allégorie est le mot approprié sans pour autant nier la technique métaphorique.

D'ailleurs, il y a tellement de mots en fonction d'écrire...

Métaphore /allégorie/intaphore/prose//prosodie/rhétorique/poésie/vers...
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Grille d'évaluation des manuscrits   Jeu 26 Mar 2009 - 13:18

Je crois que le truc primordial est de ne pas oublier que l'emploi d'une grille d'évaluation est tout à fait facultatif et soumis à la volonté de l'auteur de l'utiliser ou pas, non ? Il n'y a aucune obligation. Si l'auteur craint voir son manuscrit décortiqué ainsi, eh bien, il n'a qu'à ne pas la proposer à ses lecteurs. Mais dans la mesure où les lecteurs des maisons d'édition remplissent une fiche de lecture du même type, je trouve que c'est un outil intéressant. La grille n'abolira pas toute subjectivité, mais elle donnera à l'auteur des éléments précis.
Pour ma part, l'idée me séduit beaucoup. Sans même aborder le côté affectif des gens qui nous aiment et en perdent leur objectivité, parfois,quand on demande une lecture critique à quelqu'un, la personne ne sait tout simplement pas comment s'y prendre. Elle délivre alors une impression très vague: j'ai aimé, j'ai détesté, j'ai trouvé ça moyen et n'est pas capable d'aller plus loin spontanément. La grille va lui permettre de s'interroger sur le détail de sa perception du livre.
Quant aux rubriques qui peuvent poser problème (évaluation de l'orthographe si on n'est soi-même pas très sûr dans ce domaine par exemple) qu'est-ce qui empêche de ne pas répondre à la question tout simplement, en mettant "orthographe= non évaluée" et voilà tout.
Quand on confie son manuscrit à un lecteur, on peut tout à fait lui dire: "Je te propose un outil pour faciliter l'élaboration de tes impressions."
Pour ce qui concerne note ou pas note, il faut que j'y pense, je n'ai pas d'avis tranché pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: Grille d'évaluation des manuscrits   Lun 28 Déc 2009 - 16:12

Farouche a écrit:
Je crois que le truc primordial est de ne pas oublier que l'emploi d'une grille d'évaluation est tout à fait facultatif et soumis à la volonté de l'auteur de l'utiliser ou pas, non ? Il n'y a aucune obligation. Si l'auteur craint voir son manuscrit décortiqué ainsi, eh bien, il n'a qu'à ne pas la proposer à ses lecteurs. Mais dans la mesure où les lecteurs des maisons d'édition remplissent une fiche de lecture du même type, je trouve que c'est un outil intéressant. La grille n'abolira pas toute subjectivité, mais elle donnera à l'auteur des éléments précis.
Pour ma part, l'idée me séduit beaucoup. Sans même aborder le côté affectif des gens qui nous aiment et en perdent leur objectivité, parfois,quand on demande une lecture critique à quelqu'un, la personne ne sait tout simplement pas comment s'y prendre. Elle délivre alors une impression très vague: j'ai aimé, j'ai détesté, j'ai trouvé ça moyen et n'est pas capable d'aller plus loin spontanément. La grille va lui permettre de s'interroger sur le détail de sa perception du livre.
Quant aux rubriques qui peuvent poser problème (évaluation de l'orthographe si on n'est soi-même pas très sûr dans ce domaine par exemple) qu'est-ce qui empêche de ne pas répondre à la question tout simplement, en mettant "orthographe= non évaluée" et voilà tout.
Quand on confie son manuscrit à un lecteur, on peut tout à fait lui dire: "Je te propose un outil pour faciliter l'élaboration de tes impressions."
Pour ce qui concerne note ou pas note, il faut que j'y pense, je n'ai pas d'avis tranché pour l'instant.

Bonjour,
Effectivement, quand je demande à quelqu'un de me critiquer mon manuscrit, de lui-même il me dit ce qu'il a aimé ou pas (le style, les longueurs, etc) mais c'est souvent succinct, il ne sait pas comment s'y prendre, ce qu'il me dit est souvent brouillon. Alors je trouve ce procédé de grille dévaluation très bien, il donne une structure d'analyse précise mais souple (quelqu'un qui n'est universitaire peut s'en tirer). Il faut effectivement proposé cette grille au lecteur sans qu'il se sente obliger de l'utiliser : je suis d'accord avec Farouche. L'orthographe est un problème pour beaucoup de personnes donc il faut mieux que l'orthographe, la grammaire soient corrigés par une personne qui s'y connait. Je parle de ma propre expérience.
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Grille d'évaluation des manuscrits   Lun 28 Déc 2009 - 17:28

Pas que l'ortho et la conjugaison, Cathy. Il n'est pas rare (c'est même pratiquement omniprésent), qu'il faille faire retravailler des phrases, des paragraphes, des dialogues trop ampoulés ou vides, bref, demander à l'auteur de vraiment retravailler son texte.

Le problème principal, de mon point de vue, est que la plupart des auteurs rechignent à accepter cela, ce qui rend la correction extrêmement délicate. Ils confondent la plupart du temps leur texte avec eux-mêmes, prennent pour eux personnellement les remarques, et souvent cela engendre des malentendus peu agréables.

Je connais en vrai très peu d'auteurs avec lesquels il soit vraiment agréable de bosser, sans se prendre le chou. A vrai dire je n'en connais que trois, c'est bien peu au vu du nombre de gens qui écrivent.

Pour tout dire, le travail de correction est considérable et demande du temps, de la concentration et de l'énergie. Il faut être bien en phase avec l'auteur, afin de ne pas sombrer dans la dérive qui flanque tout en l'air...

Je prenais jadis pas mal de manuscrits. M'étant rapidement aperçue de la difficulté relationnelle que cela pouvait engendrer, désormais je trie consciencieusement qui je vais accepter ou pas. Je procède ainsi : quelques pages d'abord, pas trop, pour tester l'auteur et ses capacités d'acceptation des remarques correctives. Si je vois que ça fonctionne bien, je poursuis sans crainte. Sinon, je laisse tomber. Car l'auteur a besoin d'un correcteur, quel qu'il soit. S'il n'accepte pas d'être commenté, le correcteur est mis à mal et a donné son temps pour rien.

La grille d'évaluation à mon avis est l'un des moyens, mais ne couvre pas la totalité de ce qu'il y a à voir. Quand un paragraphe cloche, ou un chapître, ou en tout cas quelque chose d'assez long concernant le rythme, la cohérence, la tournure des phrases et ainsi de suite, ce n'est plus la grille d'évaluation qui sert de support, mais le manuscrit lui-même, qui doit être ensuite retourné à l'auteur rempli d'annotations en marge. A l'auteur de s'en servir pour retravailler son texte.

Bawi, c'est pas si simple... mais quand on veut vendre ce qu'on a écrit, il faut s'en donner les moyens, n'est-ce pas.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
boc21fr



Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Grille d'évaluation des manuscrits   Lun 28 Déc 2009 - 18:13

Tu peux me rajouter à la liste des auteurs qui ne prennent pas ombrage des critiques et observations faites à leur style Romane...
Mais oui, la plupart du temps, il faut y aller avec des pincettes lorsqu'il s'agit d'aider un auteur à '"améliorer" son texte...
Quelle galère parfois...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Grille d'évaluation des manuscrits   Lun 28 Déc 2009 - 18:20

C'est tout à ton honneur, boc. Perso, le jour où j'aurai envie d'éditer, je me ferai corriger par quelqu'un qui ne prendra aucune pincette et même qui saura être très rude. A mes yeux, c'est le seul gage de confiance envers un correcteur : qu'il ne me ménage pas.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Grille d'évaluation des manuscrits   Lun 28 Déc 2009 - 18:53

Perso je ne demande pas mieux de me faire corriger (attention au sens mdr ), serieusement : je prend toujours en compte les remarques (orthographe, repetitions, fautes de style, etc...), ce que je n'aime pas retoucher c'est l'histoire en elle même, c'est compliqué à expliquer, je veux dire de modifier une forme d'écriture qui peut être personnelle, sa petite touche perso. Ce qui me rend triste c'est que beaucoup de personnes hesitent à critiquer (de facon positive et non bienveillante, c'est à dire qui mettent des gants pour dire que quelque chose n'est pas bon, je prefere que l'on me dise tout de go : cela ne va pas pas), depuis quelques temps j'écris une espece de feuilleton sur LU (le jasmin étoilé) et je ne recois que peu de critiques dans la zone commentaire que j'ai créée, j'aimerai bien que l'on me donne son avis, pose des questions, demande des explications, me donne des conseils, corrige...Sinon je trouve cela tristounet et ne m'encourage pas à continuer...
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Grille d'évaluation des manuscrits   Lun 28 Déc 2009 - 19:24

C'est en effet pas facile de reprendre un texte, revoir la forme sans toucher au fond!
Mais chaque auteur sait (à moins d'avoir un ego surdimensionné comme hélas trop qui prennent les remarques pour des attaques persos), qu'il ne livre jamais quelque chose de parfait, ni même d'achevé. On termine parce qu'il faut bien finir, mais en sachant que c'est perfectible, et les remarques viennent y aider!
Publier, c'est accepter le regard du lecteur, accepter de voir ces fautes et ses erreurs soulignées, sans pour autant prendre la mouche!
Revenir en haut Aller en bas
cathyhune



Nombre de messages : 178
Localisation : Isère
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: Grille d'évaluation des manuscrits   Mar 29 Déc 2009 - 13:07

Romane a écrit:
Pas que l'ortho et la conjugaison, Cathy. Il n'est pas rare (c'est même pratiquement omniprésent), qu'il faille faire retravailler des phrases, des paragraphes, des dialogues trop ampoulés ou vides, bref, demander à l'auteur de vraiment retravailler son texte.

Le problème principal, de mon point de vue, est que la plupart des auteurs rechignent à accepter cela, ce qui rend la correction extrêmement délicate. Ils confondent la plupart du temps leur texte avec eux-mêmes, prennent pour eux personnellement les remarques, et souvent cela engendre des malentendus peu agréables.

Je connais en vrai très peu d'auteurs avec lesquels il soit vraiment agréable de bosser, sans se prendre le chou. A vrai dire je n'en connais que trois, c'est bien peu au vu du nombre de gens qui écrivent.

Pour tout dire, le travail de correction est considérable et demande du temps, de la concentration et de l'énergie. Il faut être bien en phase avec l'auteur, afin de ne pas sombrer dans la dérive qui flanque tout en l'air...

Je prenais jadis pas mal de manuscrits. M'étant rapidement aperçue de la difficulté relationnelle que cela pouvait engendrer, désormais je trie consciencieusement qui je vais accepter ou pas. Je procède ainsi : quelques pages d'abord, pas trop, pour tester l'auteur et ses capacités d'acceptation des remarques correctives. Si je vois que ça fonctionne bien, je poursuis sans crainte. Sinon, je laisse tomber. Car l'auteur a besoin d'un correcteur, quel qu'il soit. S'il n'accepte pas d'être commenté, le correcteur est mis à mal et a donné son temps pour rien.

La grille d'évaluation à mon avis est l'un des moyens, mais ne couvre pas la totalité de ce qu'il y a à voir. Quand un paragraphe cloche, ou un chapître, ou en tout cas quelque chose d'assez long concernant le rythme, la cohérence, la tournure des phrases et ainsi de suite, ce n'est plus la grille d'évaluation qui sert de support, mais le manuscrit lui-même, qui doit être ensuite retourné à l'auteur rempli d'annotations en marge. A l'auteur de s'en servir pour retravailler son texte.

Bawi, c'est pas si simple... mais quand on veut vendre ce qu'on a écrit, il faut s'en donner les moyens, n'est-ce pas.

Je suis tout à fait d'accord avec toi. Le correcteur corrige le fond et la forme sauf si l'auteur ne demande que l'orthographe et la grammaire. Le correcteur doit bien entendu discuter avec l'auteur, le comprendre, savoir parfois il emploie tel ou tel temps, il fait telle ou telle disgression...... la grille d'évaluation proposée n'est qu'un outil, le manuscrit est la base de travail.
Revenir en haut Aller en bas
http://cathyhune.e-monsite.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Grille d'évaluation des manuscrits   Dim 28 Mar 2010 - 2:53

A ce propos, iomi, j'en profite pour te dire que je passerai te lire dès lors que la maison aura retrouvé un rythme plus normal. Avril est archi plein, comme mars, mais j'ai bon espoir d'y parvenir avant 2011 !

En fait, il n'y a rien de plus déstabilisant que de ne pas se sentir lu, aussi je comprends ton attente. Pour ma part, donc, ce n'est qu'une question de temps.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Who

avatar

Nombre de messages : 498
Age : 30
Localisation : Sous un bourgeon géant.
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: Grille d'évaluation des manuscrits   Dim 28 Mar 2010 - 4:55

Citation :
il n'y a rien de plus déstabilisant que de ne pas se sentir lu

Tu fais dans le patriotisme maintenant, sur ton forum ? =p
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecorridor.net
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Grille d'évaluation des manuscrits   Dim 28 Mar 2010 - 13:37

Tu n'as retenu que ce mot : "rang social" et mon statut professionnel ? - tu aurais peut-être dû tenir compte de l'ensemble - à savoir pourquoi j'exprimais ceci ou cela il y a de cela quelques mois...

J'ai été hors sujet, et alors, est-ce interdit ?
J'ai exprimé ce que j'avais a exprimé à cette époque et j'aimerais ne pas avoir à revenir dessus.
Passionata est morte et ne souhaite pas étaler le sujet de conversation sur la grille d'évaluation et encore moins sur la condition sociale de cette dernière...

Ouais, mon job manque de panache, c'est pas toi qui le vis et là c'est toi qui es hors sujet, Iomi.

Au fait, je ne suis pas un auteur, je ne suis qu'une petite participante...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Grille d'évaluation des manuscrits   Dim 28 Mar 2010 - 15:39

Ma chère, tu es l'auteur de poésies et de romans, et ça, personne ne peut te l'ôter. Bon, je sais, tu te considères comme scribouillarde, ce que nous sommes tous ici aussi, hein. Bienvenue au club !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Grille d'évaluation des manuscrits   Dim 28 Mar 2010 - 15:42

Rosacée a écrit:
Au fait, je ne suis pas un auteur, je ne suis qu'une petite participante...
Je ne suis pas d'accord du tout.
Lulu-hors-sujet-mais-je-m'en-fiche Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Grille d'évaluation des manuscrits   Dim 28 Mar 2010 - 22:53

Décidément... C'est la pleine lune, ou bien ?
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Grille d'évaluation des manuscrits   Lun 29 Mar 2010 - 2:56

Mais non, Rosacée n'était pas hors sujet. Je n'ai plus son post en tête, mais j'imagine à peu près ce qu'elle voulait dire et ce n'est pas du tout déplacé dans le contexte de la grille d'évaluation : les lecteurs autant que les auteurs sont issus de toutes les couches sociales, des plus favorisées au moins favorisées, ce qui peut jouer sur l'orthographe d'un texte que l'on écrit ou qu'on lit, selon que l'on se place dans la peau d'un auteur ou d'un lecteur.

Pour autant, quelqu'un qui n'aurait pas fait d'études possède sa richesse-inspiration et ses tournures de phrases parfaitement honorables, même s'il fait des fautes (les fautes, ça se corrige bien plus facilement que la lourdeur des phrases, par exemple). Quelqu'un de parfaitement érudit peut écrire de manière ampoulée, lourde, donc tout ça ne veut rien dire. Mais autant on peut se faire corriger pour les points ortho qui pêchent, autant par exemple on ne peut pas intervenir pour corriger soi-même l'ortho des autres.

Qu'importe, n'importe qui est capable d'intervenir pour souligner un passage trop lourd ou maladroit. Aussi, un lecteur/une grille ne sont pas suffisants. Il faut soit trouver un lecteur absolument féru en tout domaine, soit en prendre plusieurs et faire une compil. C'est tout.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grille d'évaluation des manuscrits   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grille d'évaluation des manuscrits
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Grille d'évaluation des manuscrits
» Grille d'évaluation pour la dégustation
» Vos Chouchous - Grille : Thème N° 1
» Les montages photos***Grille-Mystére-N°10*** ouvert à Tous.
» Comment transformer une grille WXS en PDF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: A propos de l'écriture & infos concours littéraires-
Sauter vers: