Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Help !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Help !   Lun 6 Avr 2009 - 22:02

Ah ben tiens, parlons-en.

Etant donné que l'homme n'est pas fait pour vivre seul, il vit donc en société. Il a une famille, des amis, des voisins, des collègues, une ville dans laquelle il tient une place (si modeste soit-elle), et depuis quelques années, des potes internautes.

Il est pourri d'emmerdes, l'homme. Y'a pas de raison qu'il échappe à la tendance, il a son parcours à faire, ses obstacles à franchir, il faut qu'il grandisse, il se sert sans doute de l'expérience d'hier pour bâtir aujourd'hui et envisager demain.

Et puis des fois, il cale. Il tâtonne, il ne sait pas trop. Alors évidemment la plupart du temps il se tourne, sourcils interrogateurs, vers ses congénères pour y trouver un bout de solution, un indice.

A votre avis, selon votre expérience et ce que vous êtes vous-mêmes au sein de la communauté humaine, comment peut-on aider quelqu'un et jusqu'où peut-on aller pour l'aider ? Quels sont les pièges à éviter, les astuces à trouver ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Help !   Lun 6 Avr 2009 - 22:57

Je donne ici mon avis sur l'aide individuelle d'une personne à une autre, pas d'aide humanitaire, oeuvres caritatives ou associatives, qui sont un autre sujet.

1er principe, essentiel et souvent négligé ou mal évalué : on ne peut pas aider quelqu'un qui ne veut pas être aidé.
Non, non, ce n'est pas si évident que ça. Le quelqu'un peut très bien donner l'apparence du désir d'être aidé sans pour autant le désirer vraiment. Donc, prendre le temps d'être sûr, sauf cas d'urgence, forcément !

2ème principe : selon lequel seuls les gens heureux rendent les gens heureux, on ne peut pas aider efficacement lorsqu'on est soi-même en détresse. Là non plus, ce n'est pas si évident : on croit parfois, souvent, qu'aider autrui va nous faire oublier nos propres problèmes. A court terme, c'est possible, à long terme, ça ne marche pas. (je ne parle pas ici des petits emmerdes du quotidien, bien sûr) Du coup, l'aide qu'on offre est bancale.

3ème principe : ne jamais se sacrifier au profit de l'autre. Évidemment qu'on peut lui donner des nuits de sommeil, des heures d'écoute, un mois de salaire, la chambre d'amis, tout ce qui est nécessaire. Mais sans aller jamais jusqu'au point qui nous fait regretter l'aide qu'on avait accordée de bon cœur. Donc, réfléchir à "où sont mes limites." Les miennes, qui ne sont pas forcément celles de ma mère, de ma sœur ou de ma voisine.

4ème principe : aider, c'est parfois dire non au risque de se récolter un "ouin ouin, t'es méchante avec moi." Parce que la meilleure aide, c'est celle qui amènera l'autre à être un jour capable de se débrouiller sans personne, sans nous. Toujours viser l'autonomie de l'autre pour éviter les phénomènes de dépendance et les rapports dominant-dominé.

5ème principe : découlant du 4ème. Ne chercher dans l'aide qu'on donne aucune gratification personnelle. Si on aide pour être aimé ou pour être reconnu, ou autre raison d'auto-satisfaction, on risque d'oublier que c'est l'autre qui a besoin de nous et pas le contraire.

6ème principe : accepter l'idée de notre incompétence quand elle se fait jour. Nous ne sommes pas omnipotents, nous avons nos limites physiques, intellectuelles, émotionnelles. Se mettre en retrait au profit d'une personne mieux placée que nous pour aider est aussi une forme d'aide.

Voilà ce qui me vient en premier, à chaud.
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Help !   Lun 6 Avr 2009 - 23:09

A chaud, tes idées sont déjà bien en place. chinois

Et à chaud, c'est exactement itou pour moi.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
tayanade

avatar

Nombre de messages : 50
Age : 42
Localisation : TARNOS
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: Help !   Lun 6 Avr 2009 - 23:11

Ben, Romane tu peux dire merci à Farouche! elle viens de flinguer la conversation! elle à tout dis!!!! que veux tu dire de plus? plus personne va te répondre! bon, voilà un bon exemple! je voudrai aider Romane à continuer son débat! le problème est que Farouche à terminée le débat en faisant sa petite maligne ! Heureusement je suis là pour relancer le débat! comment pouvez vous (vous public de LU ) aider Romane? en évitant les pièges et tout et tout! relire la fin des question du début! (du texte de romane!)
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Help !   Lun 6 Avr 2009 - 23:21

Quelles nouilles ces deux-là mdr
Ah pardon, Dieu
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Help !   Lun 6 Avr 2009 - 23:22

mdr t'es trop, toi.

Eh bien je te prends au mot et même j'anticipe, puisque je réponds à "comment aider Romane", puisque tu soumets le sujet.

Je m'aide.

A savoir ; j'ai appris à dire non, quand non devient indispensable afin de ne pas pourrir un équilibre. Car aider c'est bien, mais s'il faut détruire un truc qui marche bien pour essayer de construire sans qu'on soit même sûr du résultat, c'est un peu stupide. Donc j'ai appris à dire non, quand non s'impose.

Pour rejoindre le fil "votre ville et vous", j'ai aussi appris à ne plus filer des heures au-delà de la décence, de sorte de ne pas à mon tour me flanquer dans le pétrin. Autrement dit : apprendre ses propres limites.

Pour rejoindre Farouche, je trouve aussi important le passage de "reconnaître ses limites, donc son incompétence". Dire à quelqu'un "ceci n'est plus maintenant de mon ressort", c'est lui rendre service et se rendre service.
Le sacrifice au profit de l'autre n'est pas une bonne solution, puisque ce serait transvaser de l'un à l'autre un besoin d'aide.

Je ne vais pas reprendre point par point tout ce qu'a dit Farouche et qui me semble parfaitement judicieux (et que je rejoins à mille pour cent), mais simplement dire : l'humilité, ça fait du bien, de part et d'autre.

Je ne connais pas Rambo. Je n'suis que Dieu. Gaga

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
tayanade

avatar

Nombre de messages : 50
Age : 42
Localisation : TARNOS
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: Help !   Lun 6 Avr 2009 - 23:53

Bravo! Romane nous a appris qu'on n'a qu'a s'aider soi même! donc chacun sa... et Farouche tu sait ce qu'elles te disent les deux nouilles?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Help !   Lun 6 Avr 2009 - 23:54

Sûr que l'incontournable est de s'aider soi-même, ça c'est imparable.
Et parle pour toi, la nouille. AngeR

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Help !   Mar 7 Avr 2009 - 0:21


*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Help !   Mar 7 Avr 2009 - 1:02

J'approuve aussi à 100% la synthèse diaboliquement pertinente et efficace de Farouche. Est-ce un hasard si ce fil voit le jour au lendemain de ce qu'on avait pris pour un appel à l'aide de Passio ?

Ceci dit, l'adage "Aide-toi, le ciel t'aidera" qui veut dire en fait "Démerde-toi avec tes problèmes, si tu agis, ça portera des fruits", peut s'avérer parfois inefficace, comme dans cet exemple bien connu ou Charles Ingalls passe toute une saison à cultiver un champ pour que sa femme et sa charmante marmaille sautillante-sur-fond-de-violons puisse passer l'hiver, et vlan, voilà-t-y pas que le ciel, ce salaud, lui envoie une tempête de grêle qui détruit des mois de sueurs (au moins trois épidodes sans qu'on le voit une seule fois aller aux cabinets, sans parler des bâtons dans les roues de la mère Oleson).
Le ciel, parfois, est vraiment trop injuste, moi j'dis.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Help !   Mar 7 Avr 2009 - 1:06

Je ne l'ai jamais pris pour "démerde-toi avec tes problèmes et basta", mais plutôt comme "il faut que je me prenne en main, que je n'attende pas que tout se fasse par les autres", encore une question de regard qu'on tourne dans un sens ou dans l'autre, sinon c'est facile, tu t'en remets à X et tu attends que ça vienne. Ben non, ça ne vient pas, non. Faut y mettre aussi du sien.

Et puis dans cette petite phrase, je décèle aussi la qualité du regard. Si on se contente du rase-merde, on ne voit jamais le ciel au-dessus. Attention, je ne dis pas que c'est facile, hein, et tout le monde est un jour ou l'autre en phase basse pression. Mais il faut à un moment relever la tête et retrousser ses manches, sinon on reste scotché dans la cour à purin.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Help !   Mar 7 Avr 2009 - 1:10

filo a écrit:
J'approuve aussi à 100% la synthèse diaboliquement pertinente et efficace de Farouche. Est-ce un hasard si ce fil voit le jour au lendemain de ce qu'on avait pris pour un appel à l'aide de Passio ?

Ceci dit, l'adage "Aide-toi, le ciel t'aidera" qui veut dire en fait "Démerde-toi avec tes problèmes, si tu agis, ça portera des fruits", peut s'avérer parfois inefficace, comme dans cet exemple bien connu ou Charles Ingalls passe toute une saison à cultiver un champ pour que sa femme et sa charmante marmaille sautillante-sur-fond-de-violons puisse passer l'hiver, et vlan, voilà-t-y pas que le ciel, ce salaud, lui envoie une tempête de grêle qui détruit des mois de sueurs (au moins trois épidodes sans qu'on le voit une seule fois aller aux cabinets, sans parler des bâtons dans les roues de la mère Oleson).
Le ciel, parfois, est vraiment trop injuste, moi j'dis.
Tu es cruel filo, de me rappeler cet épisode qui m'a tant fait pleurer, et que même j'en pleure encore quand j'y pense.
Mais le Ciel, il n'est ni juste ni injuste : c'est juste qu'il est Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Help !   Mar 7 Avr 2009 - 1:25

Ouaip, le ciel, c'est qu'un gros connard.
Surtout quand il fait son égoïste (c'est à dire quand il ne brille pas pour moi).

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Help !   Mar 7 Avr 2009 - 12:18

Moi je veux rajouter quelque chose... parfois il faut de la PERSEVERANCE !!! Laughing
Et une confiance béton en soi, et en ce qu'on sent. Et la capacité de répéter les mêmes choses, comme avec les enfants, ne pas se lasser...
Ca demande un amour immense pour la personne en question...

Quand je repense à tous les gens qui m'ont aidée à avancer, certains m'ont répété cent fois, deux cent fois les mêmes choses, sans jamais se lasser. Et sans se laisser rebuter par mes rebuffades.
Qu'est-ce que je les ai envoyés chier, certains, quand ils me disaient des choses tellement vraies, mais que je ne voulais pas entendre.
Pourtant, ils ont continué, comme des petites fourmis, patientes, persévérantes.

Il faut faire attention desfois à pas juger trop vite que la personne en face ne veut pas être aidée. On n'en sait rien, elle n'en sait rien elle-même desfois.
Ca demande une telle humilité de se faire aider parfois que c'est pas toujours facile. Il faut parfois remettre toute sa vie sur la table, changer toute sa façon de penser.
Je pense que pour aider, il faut avoir énormément d'amour, de patience, comme une mère avec son enfant.
C'est une métaphore bien sur, je ne parle pas d'infantiliser les gens en face.
Et ceci dans le respect de soi, bien entendu. Je suis complètement d'accord avec tout ce qu'a dit Farouche.

Pour moi l'humilité c'est aussi de faire ce qu'on sent juste, pour soi, pour l'autre, du mieux qu'on peut. Si à un moment, on ne peut plus continuer, alors stop. Une aide apportée à contre coeur ne sera jamais efficace ni constructive.
Pour plein de raisons, mais notamment parce que quand on est en position de demandeur, si on sent, même inconsciemment, que la personne en face le fait à contre coeur, alors on se bloque, on culpabilise même éventuellement... et ça n'avance pas.

Le plus difficile c'est de ne pas juger, et aussi de ne pas faire de projections, de comparaisons entre la personne qu'on veut aider, et soi-même.

Et puis je crois que ce qui aide le plus souvent, c'est juste la présence, l'attention, l'écoute. Bombarder une personne de conseils, en général, ça sert pas à grand chose pour elle, ça sert surtout à se mettre soi-même en valeur. La plupart des gens ont avant tout besoin d'un espace d'expression, où ils se sentent écoutés sans jugement. La parole en elle-même est guérisseuse, c'est pas les psys qui me diront le contraire Very Happy
En fait, aider quelqu'un c'est l'aider à s'aider lui-même Very Happy
C'est à dire l'aider à trouver un chemin, après c'est lui qui va faire le chemin. Quand on aide quelqu'un on est seulement une sorte de "messager", de guide éclaireur, qui allume une lanterne dans la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Help !   Mar 7 Avr 2009 - 13:39

Le problème de la persévérance (à laquelle j'adhère bien sûr ! et ceux qui me connaissent le savent bien), c'est qu'il faut éviter de tomber dans le piège pervers du basculement dans son effet inverse ; lorsque ça te met toi-même en péril, ou la communauté concernée (famille, amis, etc)

C'est pourquoi je trouve le résumé de Farouche vachement bien torché, il dit tout ce que je pense.

Quant à l'écoute, évidemment l'aide passe essentiellement par l'écoute.
Mais il faut que ce soit à double sens : quand une personne est en demande d'aide, si elle n'écoute pas c'est comme si l'aideur pissait dans un violon, qu'il soit professionnel ou pas.

D'où l'expression "aide-toi, le ciel t'aidera".

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Help !   Mar 7 Avr 2009 - 14:13

Citation :
Mais il faut que ce soit à double sens : quand une personne est en demande d'aide, si elle n'écoute pas c'est comme si l'aideur pissait dans un violon, qu'il soit professionnel ou pas.

C'est le plus difficile, surtout quand tu dis à quelqu'un des choses qui le "défrisent"...
C'est pourquoi je disais que ça demande beaucoup d'humilité aussi de se faire aider, que ça soit par un professionnel ou par des amis. Quelque part, c'est se mettre à nu, à terre, et avouer qu'on n'y arrivera pas tout seul. Et prendre le risque que les réponses soient très déstabilisantes.
Il y a des gens pour qui c'est très très pénible. Qui sont si fiers qu'ils attendent d'être dans une souffrance énorme pour demander de l'aide. Parce qu'alors ça devient une question de survie.

Il me semble qu'aider quelqu'un c'est aussi arriver à respecter tout ça, tous ces blocages de l'ego, ces résistances, ces refus d'entendre.
Et même accepter que l'autre, au moins en apparence, puisse ne pas réellement vouloir être aidé. Après tout, ça nous appartient pas, et on n'a pas d'obligation de résultat. A moins qu'on commence à faire les comptes pour la pesée des âmes ? Laughing

Parfois tu dis quelque chose, et c'est des années plus tard que la personne va tilter, elle va se rappeler alors, et tout va faire sens.
Peut-être que tu auras perdu la personne de vue entre temps ; peut-être qu'au moment où tu l'as dit, tu avais l'impression qu'elle n'écoutait pas.
Et pourtant..... ça fait son chemin.....
Je veux dire que dans ces relations-là, comme dans toutes les relations humaines, il y a cette part d'inconnu, de non maîtrisé, non contrôlé, qui fait la magie, et qui nous échappe complètement. Il nous faut l'accepter, sinon on ne fait plus rien. (je ne dis pas ça pour toi Romane, tu l'auras compris, je rebondis simplement sur ce que tu as dit de façon plus générale).
Si on voulait tout de suite mesurer l'impact de nos actions, de nos paroles, on cesserait d'être humains, on deviendrait des comptables, on passerait notre temps à se surveiller soi-même et à surveiller les autres.

Tu parlais de mettre en péril soi-même ou sa communauté. C'est encore quelque chose de difficile à "évaluer". Au bout de combien de temps passé à aider une personne décide-t-on qu'on s'arrête parce que ça ne vaut plus la peine ? ou parce que ça nous met en danger ?

C'est encore du ressenti, je sais que certains n'aiment pas ce mot, pourtant là je n'en vois pas d'autre qui corresponde...
C'est impalpable, mais on le sait néanmoins, si on prend le temps de s'écouter un peu.
Ca n'est pas mathématique. Ca va dépendre des gens en face ; de notre vie à ce moment-là ; de l'énergie qu'on a etc etc...
Donc le plus simple me parait de faire ce qu'on pense juste à un moment donné, sans s'occuper de ce qu'on avait fait avant, ni de ce qu'on va faire après avec cette personne. Juste maintenant. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Help !   Mar 7 Avr 2009 - 14:26

Je comprends mieux ce que tu veux expliquer, Sophie, et je suis d'accord avec l'ensemble.

Il est bien évident qu'on parle de l'aide corsée, pas du coup de main pour remplir de terre un pot de fleurs, et donc oui, c'est toujours "en catastrophe", c'est-à-dire quand la personne en péril touche un premier fond de ce que j'appelle "l'insupportable" et qu'elle explose. D'où demande d'aide. Il faut que ça sorte, et pour ça il faut au moins un vis-à-vis, parce que l'explosion tout seul, c'est pas aussi confortable.

Quand perso je parle d'acceptation à se faire aider, c'est la pleine prise de conscience que ça ne va pas forcément brosser dans le sens du poil, parce que ce à quoi on fait face soudain, c'est l'ampleur de ses propres noeuds de vie, et que pour les défaire, il va bien falloir s'y coller les doigts, donc forcément remuer sa propre merde. Je ne vois pas comment s'en sortir en contournant, ou en regardant de l'autre côté. Alors oui, encore faut-il être prêt à cela, et par voie de conséquence... accepter.

Ce n'est pas péjoratif, que de dire qu'une personne n'accepte pas. C'est simplement qu'elle n'est pas prête elle-même. Dans ces cas là, il n'y a qu'à attendre qu'elle le soit, et puis voilà. Nous ne sommes pas maîtres de la vie d'autrui et encore heureux.

Pour ce qui concerne les limites, elles ne sont pas forcément descriptibles concrètement, mais proviennent du domaine de la perception : quand on se sent soi-même en péril (ou la communauté que l'on représente comme citée plus haut) et que de ce fait, on perçoit parfaitement qu'on n'est plus à sa place dans le rôle de l'aideur et qu'un professionnel s'impose. Ils sont faits pour ça, formés et rôdés et c'est leur savoir-faire qui prendra le relais. Sauf si la personne à aider a déjà pris cette option, mais dans ce cas nous ne sommes plus que la périphérie bienveillante.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Help !   Mar 7 Avr 2009 - 14:32

Vic est de retour, a passé de bonnes vacances en Italie et retrouve Lu au moment où Passionnata en sort. J’ai lu le fil regard et le fil Help. Je ne comprends pas trop ce qui arrive à notre Passionnata. J’aime bien par contre le post de Farouche et celui de Sophiesuite. Mais, en tant que professionnel de l’aide, je ne peux m’empêcher de critiquer (affectueusement) les bénévoles de l’aide.
Il me semble en effet que très vite entre l’aidant et l’aidé se crée outre une relation, une économie où la question de la gratuité mérite d’être posée. En effet, à quoi cela me sert-il d’aider les autres ? Pour ma part, la réponse est vite trouvée : à gagner ma vie. Mais, pour celui ou celle qui le fait en toute amitié ?
La question du retour se pose toujours. Aidant les autres, on aimerait sans doute la réciproque le jour où l’on serait dans le besoin. On investirait ainsi dans une assurance-aide. Au cas où. On miserait sur un monde solidaire. Ou bien, ayant déjà été aidés, notre devoir, notre dette serait alors d’aider les autres à notre tour. C’est sans doute ainsi que se constitue une communauté, un groupe d’amis, un forum.
Mais, si cette question se pose à l’aidant, pourquoi ne se poserait-elle pas à l’aidé ? La question de Passionnata est que ne s’aimant pas qui pourrait donc l’aimée mieux qu’elle-même ? L’investissement sur sa propre personne est ainsi mise aux enchères sur un forum réputé généreux. C’est une vraie question : qui peut m’aimer mieux que moi-même ? Mais peut-être bascule-t-on alors du registre amical au registre amoureux ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Help !   Mar 7 Avr 2009 - 14:54

Vic Taurugaux a écrit:
Vic est de retour, a passé de bonnes vacances en Italie et retrouve Lu au moment où Passionnata en sort. J’ai lu le fil regard et le fil Help. Je ne comprends pas trop ce qui arrive à notre Passionnata. J’aime bien par contre le post de Farouche et celui de Sophiesuite. Mais, en tant que professionnel de l’aide, je ne peux m’empêcher de critiquer (affectueusement) les bénévoles de l’aide.
Il me semble en effet que très vite entre l’aidant et l’aidé se crée outre une relation, une économie où la question de la gratuité mérite d’être posée. En effet, à quoi cela me sert-il d’aider les autres ? Pour ma part, la réponse est vite trouvée : à gagner ma vie. Mais, pour celui ou celle qui le fait en toute amitié ?
La question du retour se pose toujours. Aidant les autres, on aimerait sans doute la réciproque le jour où l’on serait dans le besoin. On investirait ainsi dans une assurance-aide. Au cas où. On miserait sur un monde solidaire. Ou bien, ayant déjà été aidés, notre devoir, notre dette serait alors d’aider les autres à notre tour. C’est sans doute ainsi que se constitue une communauté, un groupe d’amis, un forum.
Mais, si cette question se pose à l’aidant, pourquoi ne se poserait-elle pas à l’aidé ? La question de Passionnata est que ne s’aimant pas qui pourrait donc l’aimée mieux qu’elle-même ? L’investissement sur sa propre personne est ainsi mise aux enchères sur un forum réputé généreux. C’est une vraie question : qui peut m’aimer mieux que moi-même ? Mais peut-être bascule-t-on alors du registre amical au registre amoureux ?

Bien contente de revoir l'ami Vic qui doit parler couramment Italien, now. bisou

Tiens, je n'avais jamais vu ça comme ça ; une sorte de monnaie d'échange. Je ne savais d'ailleurs pas qu'on pouvait considérer l'aide comme ça, perso ce n'est pas le genre de truc qui m'effleure l'esprit parce que j'ai toujours pensé que la demande d'aide est spontanée et la réponse d'aide aussi. Mais je peux parfaitement concevoir que l'aideur attend un retour, maintenant que tu l'expliques. Perso, je ne sais pas pourquoi ça s'est passé comme ça : depuis l'adolescence les gens viennent me confier leurs misères, depuis l'adolescence j'ai toujours répondu "présent" et quand je me suis retrouvée dans mes propres impasses je me suis tûe et me suis débrouillée avec moi-même et le psy que je suis allée consulter. A part une exception : quand j'ai lâché un bout du morceau ici, récemment. D'ailleurs c'est toi qui m'as donné un bout de solution, l'autre bout m'ayant été offert par un concours de circonstances.

Je veux dire par là que je n'ai jamais rien attendu en échange et n'ai jamais calculé si quelqu'un que j'aurais aidé m'a donné une compensation. Je pense à Almalo par exemple, qui ne vient désormais que très épisodiquement. Eh bien j'en suis carrément ravie, parce que je me dis que désormais, elle vit et sur un bon pied. C'est tout ce qui importait, n'est-ce pas, enfin ça me semble évident.

Je crois qu'il serait difficile d'aider en attendant inconsciemment ou consciemment un retour de service. On n'est plus du tout dans le domaine du commerce, on est dans celui de l'humain, et à mes yeux c'est totalement différent.

Passio me donne évidemment à réfléchir, et de ma réflexion qui s'en va bien loin d'elle et rejoint une réflexion générale, est né ce fil, parce que finalement, on tape souvent à ma porte, concrètement toc toc toc, et bien souvent dans ma petite maison basque, il se passe des choses de l'ordre de l'écoute et du soutien humain, juste parce que c'est comme ça, et qu'il n'y a rien que des belles choses qui se produisent, des moments absolument magnifiques, des pétales qui se défripent, des mots qui se disent, et ce ne sont pas des mots d'autruche, ce n'est pas un regard dans le sable, ce sont des vrais mots et des vrais moments forts.

Si Passio voit ce que tu prédis, c'est-à-dire une mise aux enchères bien décrite, le problème ne vient pas ailleurs que dans sa propre considération d'elle-même et d'elle-même au milieu du monde, et je suis d'accord avec toi, le registre abordé est bien différent du domaine amical.

Le problème que tu soulèves là, je ne le vois pas tout à fait de la même manière que toi (au sujet du forum) ; nous abordons ici des thèmes généraux (ici "l'aide qu'on porte à autrui", mais aussi un tas d'autres fils généraux) dans lesquels nous versons notre point de vue, notre expérience, nos suggestions, nos questionnements, nos constats, notre point actuel, et ainsi de suite. Or puisque tu soulèves le sujet Passio, il semble que l'on puisse confondre "conversation générale" et "conversation rapportée à soi". Je ne dis pas qu'on ne peut pas parler de conversation générale sans parler de soi, puisque c'est notre perception et la résonnance de tel ou tel sujet qui nous fait intervenir. Je dis simplement que si l'on poste un point de vue, une expérience, une suggestion, un questionnement, un constat, ils ne sont pas dédiés à l'attention d'une personne en particulier mais à une communauté et parlent d'un tout.
Il y a des fils perso, et des fils collectifs, en gros.

C'est ainsi que lors du développement de je ne sais plus quel fil, Passio a pris pour elle un développement généraliste, et du coup, la mayonnaise déborde. Or nous sommes une communauté, et à ce titre chacun s'exprime librement dans ce qu'il perçoit de tel ou tel sujet. Pour moi, la différence est grande, et j'ai exprimé cela à Passio ; ce qu'est un forum n'est pas forcément ce qu'est le divan d'un psy. Elle sera toujours confrontée au sein d'une communauté, à des points de vue généraux ne la visant point, il faudra donc qu'elle ne s'approprie pas tout comme si cela lui était personnellement adressé.

Je ne sais pas si j'arrive à expliquer clairement (toujours en phase de réveil, vous avez l'habitude, maintenant Laughing ).

En d'autres exemples : c'est pas parce qu'on parle de l'écriture d'un texte, qu'on parle de son auteur.
C'est pas parce qu'on exprime un point de vue sur un sujet, qu'on parle de X.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Help !   Mar 7 Avr 2009 - 15:15

Vic, je pense que la question du retour, pour continuer ma métaphore, se pose autant dans ce cas qu'entre une mère et son enfant.
Il y a des mères qui disent "quoi ? après tout ce que j'ai fait pour toi ?"
Et d'autres qui ont fait ce qu'elles avaient à faire parce que ça comptait pour elles à ce moment-là, tout simplement.
C'est ça l'amour inconditionnel...
Donner sans attendre de recevoir....
Juste donner, parce que c'est ce qui semble juste ici et maintenant et parce que ça nous nourrit.
Le retour, il est déjà là, dans cet acte de donner. Il n'y a rien à attendre de plus.
On se le donne à soi-même, par toutes les sensations, toute la chaleur que ça fait de laisser couler l'amour qu'on a pour quelqu'un.

Souvent, c'est plutôt du côté de la personne aidée que c'est difficile à accepter. Car beaucoup de gens n'imaginent pas qu'on puisse les aider, les aiMer gratuitement.... sans leur demander rien en retour...

En revanche, je suis d'accord avec le fait qu'en général, on finit par "retransmettre" ce qu'on a reçu. En tout cas, c'est comme ça que ça se passe naturellement, si on arrive à avancer, à s'épanouir, quand on a été aidé.
Je l'ai ressenti en tout cas pour ma part. Quand j'ai commencé à aller mieux, et puis bien, et puis très bien Very Happy, après pas mal d'années à m'occuper seulement de moi, psychothérapie et autre, alors j'ai eu spontanément le désir de donner ce que j'avais reçu. Moi qui écoutais peu, tout à coup, je me suis surprise à pouvoir rester assise des heures à écouter quelqu'un, sans jugement, avec attention. Moi qui ne m'occupait pour ainsi dire que de moi, et merde aux autres qui n'ont qu'à se débrouiller, quand j'ai été mieux, j'ai eu spontanément cet élan vers les autres.
Je ne l'ai pas ressenti comme une dette ou un devoir. Je l'ai senti (et je le sens encore) comme une circulation naturelle, une sorte de "passage de témoin".

"Qui peut m'aimer mieux que moi-même ?"
Parfois on a besoin que les choses viennent de l'extérieur, pour réveiller ce qu'on a à l'intérieur.
Et parfois, quelqu'un peut nous aimer beaucoup plus fort et inconditionnellement que nous ne le faisons nous-même.
Mais la difficulté c'est d'arriver à croire l'autre. Ca rejoint ce que je disais plus haut, sur l'amour auxquels desfois les gens ne peuvent pas croire. Ils ne s'aiment tellement pas qu'ils ne veulent pas croire que quelqu'un d'autre les aime.
Et il se rajoute une couche de culpabilité ("je l'embête avec mes histoires","il fait ça par obligation, parce que je suis son ami, il se sent obligé" etc...).
Pour finalement parfois partir, se couper des autres, parce que c'est trop difficile.

NB : Je précise que je ne parle pas de Passionata, je parle en général de ce que j'ai pu connaître, que ça soit comme aidante ou aidée.

C'est un cercle vicieux, qui est difficile à briser. Qui demande beaucoup de patience, et de trouver une sorte d'"accroche", le truc qui va attirer l'attention de la personne, dans lequel elle réussira à avoir un petit peu de confiance....

Vic, je voulais dire un truc pour finir, tu es un peu cynique quand même quand tu dis que tu fais ça pour gagner ta vie, non ?
Je veux dire, y'a des tas de métiers, c'est pas totalement par hasard qu'on devient psy il me semble... Very Happy

Bon je vois que Romane a répondu entre temps. Je poste quand même ce message, et je vais lire le tien, Ro Wink
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: help !   Mar 7 Avr 2009 - 15:17

communauté et humilité vont bien ensemble ! et aussi, communauté et entr'aide, et aussi, attention faut pas déborder, et aussi , quand on aime, on ne compte pas
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Help !   Mar 7 Avr 2009 - 15:22

Je ne trouve pas cynique "pour gagner ma vie". Parce qu'effectivement, son job est psy et que c'est son job qui lui permet de manger à la fin du mois.

Voilà, l'exemple d'un truc qui peut effectivement choquer, alors qu'il n'y a pas lieu. Un peu comme quand on dit que les textes portés à l'édition deviennent des produits de consommation puisqu'ils sont payants et donc confrontés à des clients, ça ne plaît pas à l'auteur (ben oui, puisqu'on lui dit, à l'auteur, qu'il n'a pas assez bossé son texte et que le produit n'est pas nickel peaufiné et blouse le client). ça aussi ça fait hurler. Ben pas moi.

Tu comprends ce que je veux dire, Sophie ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Help !   Mar 7 Avr 2009 - 15:24

Ah oui non flûte, je me suis mal exprimée...
C'est pas cynique de faire ça pour gagner sa vie, pas du tout. Je suis complètement d'accord avec ton message, Ro.
Mais la tournure de phrase de Vic laissait sous-entendre, de la manière dont je l'ai comprise, qu'en gros sa seule raison d'aider les gens c'était pour gagner sa vie.
D'où ma remarque. Puisque quand on choisit de faire ce métier, je pense qu'à la base on veut quand même aider. Non ?

Mais j'ai peut-être mal interprété la phrase de Vic. Auquel cas, ne tenez pas compte de ma remarque Wink
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Help !   Mar 7 Avr 2009 - 15:25

Disons qu'on n'en tient pas compte, alors. Laughing

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Help !   Mar 7 Avr 2009 - 15:30

Citation :
En effet, à quoi cela me sert-il d’aider les autres ? Pour ma part, la réponse est vite trouvée : à gagner ma vie. Mais, pour celui ou celle qui le fait en toute amitié ?

C'est ce passage-là qui m'a fait penser à ça.
Je l'ai pris comme une petite touche d'humour un peu "provocateur" de la part de Vic.
Tu vois ?
Alors qu'on imagine bien, surtout connaissant Vic (le peu que j'en connais du moins, depuis peu de temps sur LU), que la motivation à devenir psy n'est pas seulement financière.
Voilà. Bon bref, ça fait rien Laughing
Je voulais en fait en profiter en douce pour pousser Vic à nous faire une déclaration sur son amour pour ses semblables. Ro, tu m'as cassé mon effet AngeR
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Help !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Help !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: