Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Conte pour enfant : "l'âme perdue de Graenc'h"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Conte pour enfant : "l'âme perdue de Graenc'h"   Lun 20 Avr 2009 - 19:17

Un petit texte que je n'avais pas présenté. En plus, je suis vachement fière parce qu'il vient d'être primé à un concours, mazette !

Lison a écrit:
C'est un magnifique conte, Kate. J'aurais bien aimé voir tes illustrations. C'est surement mon côté enfant qui fait que j'aime tant lire des contes d'enfants. Je crois que ça m'a beaucoup manqué.

Pour Lison, j'essaie de mettre les images le plus petit que je peux...( les illustrations ne sont pas de moi, je précise...)



L’âme perdue de Graenc’h


Ceci est la véritable histoire de Mael Orig qui un jour fit une rencontre qui bouleversa sa vie.
Mael était alors âgé de dix ans. Ses parents étant partis pour quelques jours, il décida d’en profiter pour aller explorer les environs.
Il traversa la lande Savana couverte de grosses mottes d’herbe spongieuses en prenant soin d’éviter les trous d’eau qui serpentaient de-ci, de-là.
A un moment, il faillit mettre le pied sur un papillon étrange ; aussi doré que la végétation, ses ailes étaient ornées de deux yeux rougeoyants. Mael en fut fasciné. Et lorsque la créature s’élança au-dessus des hautes herbes, il décida de la suivre.

Il se retrouva bientôt à l’orée d’un bois ; un bois qu’il n’avait jamais vu, car jamais, il ne s’était aventuré aussi loin.
L’insecte aux couleurs fauves l’attirait par une danse magique et Mael s’enfonça dans la forêt. Il fut si émerveillé par les mousses aux éclats d’émeraude, les écorces aux reflets multicolores, qu’il en oublia le papillon, qui avait quant à lui disparu.
Et, tout à coup, il se rendit compte qu’il s’était perdu.
Une brume épaisse tomba subitement autour de lui et il lui était impossible de retrouver son chemin.
Rageant contre lui-même et commençant à perdre espoir, il se laissa tomber sur un gros tronc moussu qui gisait de tout son long sur le sol vert et humide.

Il lui sembla à ce moment, entendre un bruit ; oui, quelqu’un parlait tout près, il était sauvé !
Il se leva d’un bond en criant :
« - Ohé, quelqu’un ? Je suis là ! Je suis perdu, venez m’aider ! »
Une voix caverneuse lui répondit :
« - Ne crie donc pas comme ça Petit Homme, je ne suis pas sourd !
- Mais où êtes-vous, je ne vois rien ! » s’écria Mael paniqué.
« - Regarde donc en bas, tu étais assis sur mon dos ! » lança doucement la voix.
En baissant la tête, Mael vit que le tronc frémissait comme s’il voulait se dégager du sol.
« - Mais…que, qui êtes-vous ? » interrogea Mael en reculant.
« - Je suis Graenc’h, le Dragon qui Courait sur la Lande, avant d’être pris au piège dans cette forêt.
- Que vous est-il arrivé ? » questionna le jeune garçon en s’agenouillant près de lui.
« - Et bien, je me suis endormi un jour ici, et lorsque je me suis réveillé, j’avais perdu mon âme ; elle s’était éparpillé dans les brumes de cette forêt. J’aimerais bien la récupérer mais mon corps a prit racine et je ne peux plus me déplacer pour la chercher. Peut-être, pourrais-tu m’aider… »
La voix nostalgique du dragon émut Mael.
« - T’aider ? Mais comment ? » demanda t-il.
« - Je sais qu’il est un Homme, ami des dragons, qui connaît le secret des âmes perdues. Il pourrait me rendre ma liberté.
- Je veux bien t’aider » répondit le garçon « Mais dis-moi comment s’appelle cet homme et où le trouver !
- Son nom est Adel Cast et il vit au milieu de la clairière de Vertemousse, en bordure de la Forêt Rocailleuse, après le Bois des Trois Ruisseaux. »
Mael regarda autour de lui et s’adressa à nouveau au grand reptile couvert de mousse :
« - Je ne trouverai jamais ma route avec toute cette brume ! »
Graenc’h émit un grondement ressemblant à un rire caverneux et répondit :
« - Ne t’inquiète pas pour la brume, j’en fais mon affaire ; je la connais bien depuis le temps !
- Au fait, depuis combien de temps es-tu là ? » demanda Mael.
« - Oh, je ne sais plus trop, mais j’ai bien dû voir passer trois fois cinquante lunes…
- Ne t’en fais pas, je te promets que tu seras à nouveau libre ! »

Sur ces mots, la brume commença à se dissiper et le chemin réapparut aux yeux de Mael.
Une voix profonde résonna dans son esprit :
« - Pour sortir de ce bois, tu dois retourner dix pas vers l’Ouest et prendre à droite à la Pierre Plate…Bonne chance ! »
Puis la voix s’éteignit et Mael prit la route en quête d’Adel Cast.
Il longea à nouveau la plaine Savana, traversa le Bois des Trois Ruisseaux et arriva enfin à la grande Forêt Rocailleuse.
Il finit par trouver la clairière de Vertemousse, au centre de laquelle se tenait une vieille maison en bois.
Un immense corbeau se posa sur une pierre levée et se prit à parler au jeune homme qui avançait vers lui :
« - Que cherches-tu par ici mon garçon ? Il n’y a que mon vieux maître et moi… »

Mael répondit sur le ton le plus sérieux qu’il put trouver :
« - Je cherche Adel Cast, je suis envoyé par le Dragon Graenc’h prisonnier depuis trois fois cinquante lunes !
- Ah, ah » coassa le noir volatile « Voilà qui est intéressant, attends ici ! »
Il quitta la pierre levée et disparut à l’intérieur de la maison.
Peu de temps après, un homme d’un âge indéterminé franchit le seuil en se grattant la barbe et s’adressa à Mael :
« - Je suis Adel Cast, entre donc mon garçon et raconte-moi ton histoire… »
Mael prit place près de la cheminée et raconta à l’homme tout ce qui lui était arrivé. Adel Cast eut une longue respiration tandis que son regard courait sur les murs, comme pour trouver une solution.
Puis il se gratta à nouveau la barbe et prit enfin la parole :
« - Ce qu’il te faudrait, est la Pierre des Ames…
- La Pierre des Ames ? L’avez-vous ici ? » questionna Mael.
« - Non, mais je sais où elle se trouve. En haut de la Montagne, détenue par les Petits Gardiens qui vivent dans le Rocher du Griffon.
- Et comment l’atteindre ? Ils ne me laisseront jamais passer ! » s’exclama le jeune garçon.
Adel Cast se leva et se dirigea vers un coffret en étain. Il en sortit un anneau en bois de hêtre qu’il tendit à Mael.
« - Avec ceci » dit-il « tu pourras t’infiltrer dans leur repère.
Cet anneau te permettra de te transformer en l’animal de ton choix. Mais attention, sa magie n’est valable qu’une fois, il faudra que tu choisisses le bon animal ! »

Mael considéra l’objet et le passa à son doigt.
« - Merci Adel Cast, je m’en souviendrais. »
Sur ces mots, il salua l’homme étrange et reprit sa route sous l’œil attentif du corbeau qui se tenait à nouveau sur la grande pierre de granit.
Après plusieurs heures d’une marche pénible, il arriva enfin au sommet de la Montagne et s’embusqua derrière un buisson pour y attendre la nuit.
Soudain, il perçut les premiers hurlements des Petits Gardiens qui rameutaient les leurs vers le Rocher du Griffon. Il les suivit discrètement et se retrouva bientôt devant un trou d’eau qui camouflait l’entrée du rocher. Il pensa à l’anneau qu’il portait au doigt. Il devait choisir une forme animale lui permettant de franchir cet obstacle, de s’emparer de la pierre et de pouvoir s’enfuir.
Après un instant de réflexion, il décida de se changer en une belle grenouille verte et plongea dans le trou.
Il nagea un moment parmi d’étranges algues parfumées, puis, fit surface dans un étroit couloir orné de milliers d’ardoises. Le couloir se terminait par une vaste salle, emplie de petites créatures bruyantes et velues qui dansaient dans le désordre le plus complet.
Mael en profita pour se diriger vers un coffre ouvert, débordant de joyaux les plus divers. Mais un seul d’entre eux l’intéressait : une pierre de cristal bleue, posée au sommet.

Il se fraya un chemin au milieu des nombreux pieds qui martelaient le sol.
Certains Petits Gardiens riaient de voir zigzaguer cette grosse grenouille portant une bague à la patte et qui s’était égarée loin de chez elle.
Mais ils cessèrent bientôt de rire lorsqu’ils la virent sauter sur le coffre, gober la pierre bleue dans sa grande bouche et s’enfuir en direction du couloir.
De grands cris montèrent dans la salle et chacun tenta d’arrêter la voleuse.
Mais les bonds rapides et sinueux de la grenouille les désorientèrent et elle réussit à atteindre la sortie et à disparaître dans le trou d’eau. Les Petits Gardiens continuèrent la chasse, plongeant à leur tour.
Mais lorsqu’ils débouchèrent à l’air libre ils ne trouvèrent qu’un jeune garçon, adossé au rocher. Intrigués par sa présence mais trop préoccupés par leur poursuite, ils ne firent pas attention à ses cheveux dégoulinants d’eau et à l’anneau de bois qui brillait à son doigt.
Après quelques minutes, Mael repartit, jetant un dernier regard à la pagaille qu’il avait laissée derrière lui et ne pouvant s’empêcher de rire de son vilain tour.
Le lendemain, à l’aube, il était de retour dans la forêt où dormait Graenc’h.
Il s’assit à côté de lui et attendit la brume.
Lorsque celle-ci commença à serpenter sur les mousses, la Pierre des Ames émit une lumière bleutée dans la main de Mael ; le corps du dragon eut un soubresaut.
Puis le cristal absorba les filaments de la brume les uns après les autres et dès qu’ils furent tous à l’intérieur, Mael creusa un trou sous la tête de Graenc’h. Il y déposa la pierre et prononça son nom pour qu’il se réveille.
Il vit alors une lumière bleue envelopper le corps du dragon et sentit la terre vibrer sous ses pieds. Sous les yeux médusés de Mael, Graenc’h frémit, puis, se souleva lentement du sol.
Il reprenait sa forme de dragon.

« - Ҫa marche Graenc’h, ça marche ! » s’écria Mael en bondissant autour de l’énorme animal à présent complètement transformé.
« - Oui, Petit Homme, me voilà enfin libre grâce à toi ; j’ai retrouvé mon âme et je vais à nouveau pouvoir Courir sur la Lande…c’est un grand moment pour moi... »
Mael considéra la pierre restée à demi enterrée dans le sol.
« - Et que va t-on faire de la pierre à présent Graenc’h ?
- Je vais la remettre à Adel Cast, il en prendra soin. Mais avant, je voudrais te remercier pour ta bravoure et ta générosité. Tiens, prends ceci ! »
Graenc’h arracha de son flanc une de ses écailles couleur d’ardoise et la tendit à Mael :
« - Quand tu construiras ta maison, place-la au sommet de ton toit. Ainsi, ta demeure sera protégée de tout mal et ne vieillira jamais ; ta famille et toi serez à l’abri pour longtemps Petit Homme.
- Merci Graenc’h, je vais la garder précieusement et je n’oublierai pas tes paroles…Te reverrais-je un jour ? » dit Mael le cœur serré.
« - Peut-être, mon jeune ami, peut-être…pour l’instant je vais profiter de ma liberté retrouvée, mais je penserai à toi. »
Sur ces mots, le regard profond du dragon se posa sur celui de Mael et l’espace d’un instant, leurs âmes se croisèrent.
Graenc’h déploya alors ses ailes immenses et prit son envol en tournoyant vers la lumière du soleil.
Mael le regarda s’éloigner en serrant contre lui l’écaille magique.

Puis, il reprit le chemin de la ferme, la tête emplie d’un souvenir qui ne le quitterait jamais.
Il ne parla pas à ses parents de cette histoire fabuleuse ; ils ne l’auraient de toute façon certainement pas cru…
Aujourd’hui encore, on dit qu’il est une maison installée sur la Lande, près de la Forêt Brumeuse, depuis bien longtemps. On dit aussi que ses occupants seraient les descendants d’un certain Orig et que parfois, on voit planer une ombre dans le crépuscule…
Une ombre qui ne ressemble à rien de ce qui existe.
Mais connaissons-nous vraiment, tout ce qui existe…


Dernière édition par kate100fin le Jeu 24 Fév 2011 - 15:58, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
lasorciere

avatar

Nombre de messages : 804
Age : 52
Localisation : dans le berry chère à mon coeur
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Conte pour enfant : "l'âme perdue de Graenc'h"   Lun 20 Avr 2009 - 19:33

chinois chinois bisou bisou bisou

Amitiées Kate
Revenir en haut Aller en bas
http://birette18.skyrock.com/
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Conte pour enfant : "l'âme perdue de Graenc'h"   Lun 20 Avr 2009 - 19:37

Merci ma sorcière d'être passée par là... chinois bisou
Revenir en haut Aller en bas
lasorciere

avatar

Nombre de messages : 804
Age : 52
Localisation : dans le berry chère à mon coeur
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Conte pour enfant : "l'âme perdue de Graenc'h"   Lun 20 Avr 2009 - 19:40

C'est toujour un plaisir de te lire

Bises a pluche
Revenir en haut Aller en bas
http://birette18.skyrock.com/
lison

avatar

Nombre de messages : 7704
Localisation : Gatineau, Québec
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: Conte pour enfant : "l'âme perdue de Graenc'h"   Lun 20 Avr 2009 - 22:08

C'est un magnifique conte, Kate. J'aurais bien aimé voir tes illustrations. C'est surement mon côté enfant qui fait que j'aime tant lire des contes d'enfants. Je crois que ça m'a beaucoup manqué.

Et, bonne chance pour le concours!
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Conte pour enfant : "l'âme perdue de Graenc'h"   Mar 21 Avr 2009 - 12:16

Lison, tu peux remonter plus haut, j'ai réussi à mettre les illustrations...
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Conte pour enfant : "l'âme perdue de Graenc'h"   Mar 21 Avr 2009 - 12:45

Sympa avec les illustrations.
Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule ici à tenter l'écriture de contes.
On y retrouve ton attachement à la nature.
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Conte pour enfant : "l'âme perdue de Graenc'h"   Mar 21 Avr 2009 - 13:13

Oups, Alizé, j'ai raté tes contes, c'est quel titre ?
Revenir en haut Aller en bas
lasorciere

avatar

Nombre de messages : 804
Age : 52
Localisation : dans le berry chère à mon coeur
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Conte pour enfant : "l'âme perdue de Graenc'h"   Mar 21 Avr 2009 - 13:19

Coucou !!! Kate super chouette les illustrations . Couleurs magnifiques , elles ont été faites avec de la peinture à l'eau ? ou tout autres peintures ?

Chouette ! Chouette ! chinois bisou bisou
Revenir en haut Aller en bas
http://birette18.skyrock.com/
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Conte pour enfant : "l'âme perdue de Graenc'h"   Mar 21 Avr 2009 - 13:39

Merci Sorcière ! chinois Oui, c'est de la peinture à l'eau, c'est vrai qu'elles sont chouettes...
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Conte pour enfant : "l'âme perdue de Graenc'h"   Mar 21 Avr 2009 - 13:51

Les illustrations sont-elles de toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Conte pour enfant : "l'âme perdue de Graenc'h"   Mar 21 Avr 2009 - 15:40

J’adore ce conte car la forme et le fond y sont indissociablement mêlés. Le conteur, la conteuse se permet toutes les extravagances puisque, d’une certaine façon sa parole est plus là pour hypnotiser son auditoire que pour lui enseigner la réalité. Le narrateur prend son auditeur en rêve comme on prend un enfant en charge.

Le texte dit :
Sur ces mots, la brume commença à se dissiper et le chemin réapparut aux yeux de Mael.

Cette prouesse littéraire à mi-parcours dévoile on ne peut mieux l’intention de l’auteur. On imagine une institutrice de grande section devant sa classe de futurs C.P. Les mots dans les livres y sont encore indéchiffrables. Il ne suffirait plus qu’une initiation. Or, dans ce temps reculé de la maternelle, celui du conte, l’emploi du passé vaut déjà le conditionnel.

Sur ses mots, (ceux de la maîtresse) la brume commença et non commencerait à se dissiper. Si l’élève n’est pas dans la magie de l’enseignant comment pourrait-il croire un instant tout ce que lui racontera le C.P. Car apprendre le langage écrit n’est avant tout une convention. Un deal entre le professeur des écoles et son école. Il faut croire dans ce que dit le maître sinon on ne peut intégrer les règles de l’écrit. La brume se dissipe parce que le narrateur le dit. C’est ça l’histoire. Maël n’y peut goutte. D’ailleurs, c’est le chemin qui de lui-même réapparait et non le héros qui enfin le voit.

Il y a toujours une magie à ce que devant les yeux de l’enfant des dessins cabalistiques prennent sens. Les dessins p, a, répétés deux fois font l’idée de papa. Quoique le jeune lecteur en pense. L’idée de papa s’impose dans le texte. Celui-ci prévaut à son lecteur.

Le dragon n’agit pas autrement. Il sommeille à l’intérieur du conte tout aussi bien qu’à l’intérieur de l’enfant. C’est une force en puissance. Celui d’un autre monde. Celui de l’écrit. Qui ne demande qu’à se déployer. Mais la structure stylistique du conte fait que jamais, Maël, le moi de l’enfant ne soit pour quelque chose dans la préexistence de ce dernier. Il ne peut qu’écouter le conte qui le contient.

Le conte se referme aussi comme une confidence. Autant dire une initiation secrète, à l’insu des parents. Le savoir de Maël se déploierait dans un autre monde que le leur. C’est un cheminement dans la brume où les sous-bois obscurs feraient tour à tour place à des clairières, c’est une aventure qui distillerait aux élèves des ardoises magiques où le passé peut-être tour à tour effacé puis redessiné. Un monde forcément autre que celui de la maison.

Chapeau pour les illustrations où Maël à un air de petit prince mais absolument rien à lui envier.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Conte pour enfant : "l'âme perdue de Graenc'h"   Mar 21 Avr 2009 - 15:49

Troublant et mystérieux, on dirait un voyage feutré dans un monde protégé, et puis les illustrations magnifiques, le tout en un ensemble séduisant qui mène tout droit au point du merveilleux !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Conte pour enfant : "l'âme perdue de Graenc'h"   Mar 21 Avr 2009 - 16:41

Merci beaucoup les LUS, vos regards généreux me font vraiment très plaisir, j'en suis toute retournée ; et puis ça me remonte le moral, parce que les éditeurs, eux, ils ne me disent pas toutes ces belles choses, ils me disent même qu'ils n'en veulent pas, de mon histoire...
Alors tant mieux, si je vous ai fait passer un bon moment chinois

Petit mot pour Alizé : non, les illustrations ne sont pas de moi mais d'une amie, et je lui transmettrais vos commentaires...
Revenir en haut Aller en bas
lison

avatar

Nombre de messages : 7704
Localisation : Gatineau, Québec
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: Conte pour enfant : "l'âme perdue de Graenc'h"   Mar 21 Avr 2009 - 19:37

Merci beaucoup Kate, elles sont magnifiques. bisou
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Conte pour enfant : "l'âme perdue de Graenc'h"   Mar 21 Avr 2009 - 21:55

Je n'avais pas vu ta question Kate.
J'ai mis deux contes, un court " Rayon de lune" et un plus long "Prince téméraire". Ils sont dans l'espace textes, fil Alizé.
Je ne les ai pas encore relus, il faudra que j'apporte quelques petites corrections.

En ce qui concerne ton conte persévère Kate, il finira bien par être remarqué...pour avoir lu beaucoup d'histoires à mes élèves je peux t'assurer que ton histoire est riche.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Conte pour enfant : "l'âme perdue de Graenc'h"   Mar 21 Avr 2009 - 22:02

Hep, les filles ! Une idée comme ça... si vous avez des petits nenfants près de vous, vous pourriez leur lire les contes des copines. Magique, non ? peint

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Loïc Hénon

avatar

Nombre de messages : 9
Age : 45
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 01/02/2011

MessageSujet: Excellent   Jeu 24 Fév 2011 - 17:07

Félicitations,

Quel plaisir de lire un conte mélant nature/dragon/lutin etc. sans être dérangé par un korrigan ou autre créature bretonne-bretonnante !

Tu dis qu'il est primé, peut-on savoir à quel concours ?

Je pense que je vais le lire aux enfants ce week-end, bravo encore.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.loichenon.com
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Conte pour enfant : "l'âme perdue de Graenc'h"   Jeu 24 Fév 2011 - 19:49

C'était le "concours international de littérature-Regards" en 2009, j'ai obtenu le prix spécial du jury dans la catégorie " prix du rêve".
Cette année j'y ai participé aussi mais dans la catégorie " humour". ( je raconte plein de trucs sur les Lus ! Naon, c'est pas vrai...)

Bonne idée de le lire aux enfants, il n'y a pas mieux pour savoir si les histoires passent bien. Tu me tiendras au courant.
Et merci pour tes bons mots.... chinois
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Conte pour enfant : "l'âme perdue de Graenc'h"   Ven 25 Fév 2011 - 0:52

Comment ai-je pu passer à côté de ce si beau conte ?
C'est comme un rêve doux et précieux, on a l'impression de se promener dans cette forêt avec le héros.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Conte pour enfant : "l'âme perdue de Graenc'h"   Ven 25 Fév 2011 - 12:12

Tu ne crois pas si bien dire Blue, je vous présente la source de mon inspiration :

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conte pour enfant : "l'âme perdue de Graenc'h"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conte pour enfant : "l'âme perdue de Graenc'h"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Trouvé] J'écris mais ne dessine pas ! Conte pour enfant.
» [Audio] Contes pour enfant
» Badge pour enfant le l'arrivée à l'Hôtel
» un moteur de recherche pour enfant (ou grand...!)
» Contines pour enfant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: kate-
Sauter vers: