Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le fort/le faible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91113
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le fort/le faible   Mar 28 Avr 2009 - 16:19

Le fort traverse aussi ses moments de faiblesse. Sans doute même est-il plus isolé que la moyenne des gens, dans ces cas là. Car comme il est ancré en tant que fort dans la tête de son environnement, il ne viendrait pas à l'esprit de cet environnement qu'une force de la nature puisse être elle aussi soumise à des sacrées failles dans son système et sa constitution.
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: le fort/le faible   Mar 28 Avr 2009 - 16:40

Pardon si je parle encore de moi, mais c'est ce que je connais le mieux comme exemple de dualité ou de complarité, Ro. Mais quand Nuam parle de ce qui est une chose la pire qui puisse être inventée par l'homme, ou qq chose comme ça, je pense que c'est vrai ! je suis perçue comme un être faible, mais pas tant que ça, mais justement, ma double personnalité me déséquilibre. Je tiens aux deux : l'enfant et la femme qui se bat ! c'est moi qui ne veut pas me séparer du faible. Je ne sais si je me fais bien comprendre mais j'y tiens à cette part d'enfance, même si elle me fait apparaitre comme quelqu'un de faible, pas très intelligent, à protéger. Et c'est Nuam qui m'apprend a tenter de vivre avec, tout en m'appuyant sur cette force que j'ai en moi les ressources que sont la connaissance de mon moi, ne pas me déprécier, ne pas admirer au dépens de ce que je suis. Être en accord avec mon esprit, mon esprit avec mon corps et ainsi pouvoir communiquer avec les autres, puisque l'incommunicabilité me fait souffrir en permanence. Un enfant et une femme m'apprennent à vivre avec ce que j'ai, avec des ressources que je ne soupçonnais pas. Oui, Nuam, je suis humble d'une certaine façon. Pas partout quand même. Et heureusement. Sinon le lémurien que j'ai pris comme avatar serait totalement moi. Pas innocents, les avatars !
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le fort/le faible   Mar 28 Avr 2009 - 17:01

On peut tout à fait généraliser le propos, d'autant plus que le thème de l'enfant en soi n'a pas un caractère exclusivement destiné à la nature faible.
N'importe quelle force de personnalité n'a pas pour autant perdu l'enfant-soi.

En gros, le fort est celui qui va oser (sans connotation "culot").

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Le fort/le faible   Mar 28 Avr 2009 - 17:19

Tu m'as invitée à venir voir ce fil Romane.
Je suis assez d'accord avec ton analyse; J'ai lu il y a longtemps un livre, je ne sais plus si c'était Asimov ou un autre, enfin bref, il développait une théorie très intéressante sur la force et la faiblesse. Prenant exemple sur les insectes et leurs carapaces et sur nous. Les insectes ont un corps rigide à l'extérieur et mou à l'intérieur, ce qui veut dire qu'il est difficile de percer cette carapace résistante, c'est un excellent moyen de protection, mais dans le cas où un jour la carapace est percée, tout l'intérieur est dévasté car il n'y a rien qui le tient. Dans le cas des humains ou autres types de mammifères, la carapace est à l'intérieur ( les os ), ce qui fait qu'il est aisé de percer le corps mais d'un autre côté, les dégâts sont moins importants à l'intérieur et n'engendrent pas forcément la destruction de l'individu, le corps, si la blessure n'est pas trop grave s'adapte et se reforme.
L'idée est de faire la correllation entre ce mécanisme et l'esprit humain"esprit fort/esprit faible".
Qui est le plus fort ? Celui qui résiste et empêche toute chose nuisible de rentrer ou celui qui laisse entrer ? Dans le premier cas, on peut trouver l'esprit fort, mais n'étant pas entraîné à la blessure et concentrant toute son accuité à garder ses frontières que se passe t-il le jour où une faille arrive ? L'intérieur peut être détruit car il n'a pas pris l'habitude de s'adapter. Dans le cas du deuxième, celui qui laisse tout passer, oui il souffre, mais il est obligé de réagir, de s'adapter ( si la blessure n'est pas mortelle ) et petit à petit il va construire une résistance de par sa faiblesse première ( que l'on peut appeler sensibilité si l'on veut ) et au final, quel esprit est le plus fort ?
Mais tout ça ne répond pas à ma question, d'où vient la force ? Je crois que c'est un mélange, de notre constitution première et de celle que l'on apprend à puiser. Et j'en reviens à ma première idée, l'Amour est la chose la plus importante à donner à un être humain car c'est de lui que vient la force.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le fort/le faible   Mar 28 Avr 2009 - 17:39

Voilà plusieurs fois qu'en quelques jours, Asimov me fait des signes par l'intermédiaire de conversations. Un jour il faudra que je le découvre.

Tu décris assez clairement le processus de fragilité masquée des forts, celle qui fait que personne ne peut en imaginer... la force parce qu'elle fauche un courant naturel de l'élan et de la personnalité toute entière. C'est ce qui fait que les créatifs, oseurs qu'ils sont lorsqu'ils entraînent d'autres dans le sillage merveilleux de l'oser, doutent toujours et davantage d'eux-mêmes, tout en donnant l'impression qu'ils sont sûrs d'eux. C'est ce qui fait qu'ils ont ce tremblement foudroyant à l'intérieur d'eux-mêmes, quand ils bravent ce que les faibles n'osent même pas songer aborder. Une espèce de résistance se forge à coups de bravoures, là où d'autres se terrent dans un mot qui subtilement s'encastrent bien ; la terreur, sans penser la braver, dans ce verbe si bellement allié à son adjectif.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: le fort/le faible   Mar 28 Avr 2009 - 20:20

"il te faut apprendre maintenant à ne plus te rabaisser, et cela passe par ne plus magnifier l'autre". l'auteur de cette phrase est d'une grande sagesse, peut importe son nom. Je vais apprendre.
Mais comment a t il fait pour me connaitre si bien ? Il m'a toujours semblé que je ne pouvais aimer qu'en admirant, pourtant !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Le fort/le faible   Mar 28 Avr 2009 - 21:07

Oui et aussi que le vrai courage n'est pas de ne pas ressentir la douleur mais de l'affronter et de la vaincre.
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Le fort/le faible   Mer 29 Avr 2009 - 0:55

J'ai lu ce fil mais je reste avec mon incompréhension.
Depuis que je suis capable d'observer, je m'interroge sur la soi disant force de certains personnages...car je ne la perçois pas, même si elle est unanimement reconnue !
J'ai des critères de force intérieure tout personnels, et qui m'interdisent d'évaluer le degré de force d'une autre personne...dialogue avec son corps, avec son mental, avec son inconscient...tout se passe dans le secret de la personne...et la force à moins d'être une simple démonstration de puissance physique (mais alors elle n'est que ça) n'a aucun sens pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: le fort/le faible   Mer 29 Avr 2009 - 1:36

"ce tremblement foudroyant à l'intérieur" dis tu, ma Ro. Rien ne ressemble autant à ce que j'ai ressenti quand il me fallait sortir de moi même, de mes peurs, des démons qui m'habitent en permanence. Prendre cette route, seule en voiture pour retrouver mon fils en détresse. Je crois que je peux tout faire maintenant après cette épreuve, vous avez raison, Ro, Zean et Nuam, je suis plus forte que je ne croyais ! j'ai encore un chemin a parcourir, je sais que je vais encore trébucher, mais j'ai perdu tellement de temps à me chercher...
Mon Alizé, la force n'est pas une démonstration de puissance, elle est le dépassement de soit. C'est un enfant qui pourrait être mon fils qui vient de me l'apprendre. J'ai appris à être humble, peut être que je suis trop descendue dans l'humilité, j'ai oublié que je pouvais être "autant" que des gens que j'admirais, en me dépréciant.


Dernière édition par Ysandre le Mer 29 Avr 2009 - 1:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le fort/le faible   Mer 29 Avr 2009 - 1:38

Alizé a écrit:
J'ai lu ce fil mais je reste avec mon incompréhension.
Depuis que je suis capable d'observer, je m'interroge sur la soi disant force de certains personnages...car je ne la perçois pas, même si elle est unanimement reconnue !
J'ai des critères de force intérieure tout personnels, et qui m'interdisent d'évaluer le degré de force d'une autre personne...dialogue avec son corps, avec son mental, avec son inconscient...tout se passe dans le secret de la personne...et la force à moins d'être une simple démonstration de puissance physique (mais alors elle n'est que ça) n'a aucun sens pour moi.

Mais c'est bien de cela dont il s'agit, Alizé : cette force dans le secret de la personne, si puissante qu'elle rayonne jusque dans ses actes. Nulle puissance physique dans cela.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le fort/le faible   Mer 29 Avr 2009 - 1:39

Ysandre a écrit:
je suis plus forte que je ne croyais

Voilà une citation importante. De celles qui font dire que si on s'explore un peu, on découvre des capacités. Et qu'elles ne demandent qu'à être exploitées.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Le fort/le faible   Mer 29 Avr 2009 - 1:56

Je suis en accord avec cette force dont Ysandre a fait une belle démonstration.
La force pouvoir généralement imposé aux autres ou apparence colérique et frigide -cette force qui fait ployer tant d'êtres- je l'ai toujours réfutée, jamais reconnue, jamais je ne m'y suis pliée. J'y oppose une ferme détermination.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le fort/le faible   Mer 29 Avr 2009 - 2:39

Ben oui puisqu'il ne s'agit que d'une fausse force. Un leurre en quelque sorte.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le fort/le faible   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le fort/le faible
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [V6] point fort,point faible de l'armées CV???
» Elsa: personnage fort ou faible (psychologiquement) ?
» Le fort, le faible et l'innocent
» Le fort/le faible
» [Stratégie] La force tyranide: réflexions stratégiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: