Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Silence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Silence   Mer 29 Avr 2009 - 13:32

Un vieux "machin" de mauvaise humeur exhumé... Il aurait aussi bien sa place dans "coup de gueule"... Il date d'un temps où j'étais mal appareillée!


AngeR

Silence

Voyez comme ils jacassent du silence

Que savez-vous du silence
Vous qui pérorez à l’envi
Vos silences sont des exceptions
Tellement exceptionnels que vous vous en étonnez, vous vous les notez, vous vous appesantissez à les décortiquer, les soupeser, les jauger, en mesurer la durée.
Il y a des silences d’airain.

Le silence est d’or dit la tradition
Précieux comme un élément rare, suffisamment pour être noté, mis en exergue au ronron quotidien.

Foutez-moi la paix avec vos petits silences de luxe
Vos silences sont retraits paisibles
Lorsque la vie vous pèse
Lorsque l’on vous a blessés
Lorsque vous êtes vexés
Lorsque le désir vous vient d’une nature illusoire

Quand aura cessé pour vous le tic-tac de vos pendules
Quand le ballet des oiseaux sur la pelouse aura perdu tout ramage
Quand vos pas précipités seront ceux d’une mouche sur le plafond
Quand les chuchotis de vos cadets ne seront plus que chatouillis muets sur l’oreille
Quand les bouches braillardes de vos collègues émettront d’embarrassants gargouillis
Alors vous saurez le poids du silence
Minéral.

Comme une alchimie avortée
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Silence   Mer 29 Avr 2009 - 13:44

Ah oui ! De quoi être en colère !
Et si bien observé chinois
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Silence   Mer 29 Avr 2009 - 14:51

Euh, Farouche, c'est pas de l'observation, c'est du vécu... du ressenti quoâââ. Ange

'scusez, j' ai pas pris le temps de vous expliquer, c'est que la petiote est là cette semaine et voulait "sa" paupiette, passque les autres aiment pas!... Faut c'qu'y faut en période de vacances!

Bon j'ai fichu ce texte retrouvé à l'occasion d'un rangement, j'ai un tout petit peu plus d'ordre pour ma bécane que pour la maison. 'core heureux!
AngeR
Il date de la fin de dix ans de cauchemars pendant lesquels j'ai tenté de nier ma surdité, faire face à l'impossible (entendre comme les autres...), brèfle, il est dépassé, mais témoigne d'une vieille souffrance qui m'a pourri la vie, jusqu'à ce que... Il y aura trois ans le 31 mai prochain...
Chuuttt
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: silence   Mer 29 Avr 2009 - 15:16

Oh Aster ! ça me fait mal ! et maintenant, c'est arrangé ? bisou
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Silence   Mer 29 Avr 2009 - 15:20

Astérisque a écrit:
Euh, Farouche, c'est pas de l'observation, c'est du vécu... du ressenti quoâââ. Ange


Il date de la fin de dix ans de cauchemars pendant lesquels j'ai tenté de nier ma surdité, faire face à l'impossible (entendre comme les autres...), brèfle, il est dépassé, mais témoigne d'une vieille souffrance qui m'a pourri la vie, jusqu'à ce que... Il y aura trois ans le 31 mai prochain...
Chuuttt

Si si, j'avais bien compris ! Je trouvais que tu as finement observé les silences de ceux qui peuvent entendre et celui de celle qui ne peut plus Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Silence   Mer 29 Avr 2009 - 16:31

Ysandre a écrit:
Oh Aster ! ça me fait mal ! et maintenant, c'est arrangé ? bisou
Mais j'ai eu mal Ys, maintenant, j'ai plus mal. J'ai compris, de comprendre: prendre avec soi... Et j'ai repris mon chemin. Y a du plat, des côtes et des descentes, comme sur tous les chemins, y a même des passages à gué, faut charger sa bécane sur l'épaule, après on remonte et roule, ma poule! (dans une sacoche, j'ai même des rustines et des sparadraps!)
Very Happy
bisou
Revenir en haut Aller en bas
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Silence   Mer 29 Avr 2009 - 16:38

[quote="Farouche"]
Astérisque a écrit:

Si si, j'avais bien compris ! Je trouvais que tu as finement observé les silences de ceux qui peuvent entendre et celui de celle qui ne peut plus Smile

Faudrait p't'être ouvrir un fil sur l'observation, mais je n'en ai pas envie... Smile
Perso, je peux essayer de comprendre ce que ressent un aveugle, en me mettant un bandeau sur les yeux pendant quelques heures, mais quant à ressentir ce qu'il ressent dans son vécu quotidien... Ses frustrations, ses impasses...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Silence   Jeu 30 Avr 2009 - 15:34

Le sujet me touche, pas pour les mêmes raisons de silence que toi, Ast, mais pour une autre raison ayant rapport avec un silence autrement ; le parasitage de la vie extérieure par le chaos intérieur, qui fait que pour faire cesser ce chaos on installe volontairement le silence intérieur, ce qui pour autant ne déparasite pas la vie extérieure. Ça pourrait paraître embrouillé, comme ça, à le lire, mais c'est d'une évidence dont vous n'avez pas idée.

Les conséquences ne sont pas tout à fait les mêmes, ni tout à fait différentes...

Quand on en sort, je peux vous dire que c'est une délivrance sans nom, la même j'imagine que celle que tu as vécue une fois appareillée, dans cette espèce de jouissance-émerveillement qu'on n'aurait jamais pu soupçonner.

Transposition, certes, mais pas si tant que ça.

Edit : J'ai créé un espace littéraire perso, pour y verser tous tes textes, de sorte de continuer dans l'homogénéité de l'espace d'écriture. Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Silence   Jeu 30 Avr 2009 - 17:01

Touché moi aussi, par ce que tu écris, mais aussi par plus que cela.

Il y a 3 ans, j'ai créé un nom de plume par lequel je pouvais écrire au féminin ; son nom était Silence. Elle était sourde-muette, et seule.
Voici quelques-uns de ses textes : http://liensutiles.forumactif.com/vos-recueils-de-poesie-f135/filo-eloge-de-la-limite-t11485-60.htm#209658

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Silence   Ven 1 Mai 2009 - 0:21

A Ro, euh, ouais, t'as raison, ça fait moins désordre comme ça. Mici Dieu!

Romane a écrit:
Le sujet me touche, pas pour les mêmes raisons de silence que toi, Ast, mais pour une autre raison ayant rapport avec un silence autrement ; le parasitage de la vie extérieure par le chaos intérieur, qui fait que pour faire cesser ce chaos on installe volontairement le silence intérieur, ce qui pour autant ne déparasite pas la vie extérieure. Ça pourrait paraître embrouillé, comme ça, à le lire, mais c'est d'une évidence dont vous n'avez pas idée.

Les conséquences ne sont pas tout à fait les mêmes, ni tout à fait différentes...

Quand on en sort, je peux vous dire que c'est une délivrance sans nom, la même j'imagine que celle que tu as vécue une fois appareillée, dans cette espèce de jouissance-émerveillement qu'on n'aurait jamais pu soupçonner.

Transposition, certes, mais pas si tant que ça.
Non, tu n'es pas embrouillée. c'est simplement qu'il est difficile de rendre compte du type de déclic qui se produit : "quand on en sort". Parce que c'est de l'ordre de l'expérience immédiate, un jaillissement de tout l'être réconcilié avec lui-même... Un émerveillement d'enfant devant le sapin éclairé, la vie scintille à nouveau, malgré tout... Tout.
bisou
Revenir en haut Aller en bas
Allart

avatar

Nombre de messages : 1006
Age : 40
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Silence   Ven 1 Mai 2009 - 22:55

Un passage ici pour te dire que ton texte m'a touché.Rien de plus.Bonne continuation feu
Revenir en haut Aller en bas
http://undatalethe.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Silence   

Revenir en haut Aller en bas
 
Silence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Zoé-
Sauter vers: