Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chroniques locales : prologue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Chroniques locales : prologue   Jeu 30 Avr 2009 - 17:06

Voici une histoire que je n'avais pas achevée, je sais quoi en faire à présent. Elle sera le prologue des chroniques locales, car c'est sa place, enfin, vous me direz ce que vous en pensez...
Dans tout les cas, quoi que vous pensiez d'elle, sachez qu'elle est véridique...

Huelgoat, décembre 1997


J’entre dans le hall d’un hôtel, suivie d’un homme d’allure placide, il porte une mallette à a main.
A l’intérieur, il n’y a personne, juste une petite lumière au fond ; drôle de pénombre.
Je m’interroge à voix haute en lançant un regard complice à l’homme : « Il n’y a donc personne ici ? »
« - La porte d’entrée est ouverte, quelqu’un va arriver » assure t-il.
Je me dirige vers les portes situées à l’arrière de l’accueil, je frappe, me collant aux vitres pour tenter d’apercevoir quelque chose. Rien.
Je m’approche de la cage d’escalier et j’appelle : « Il y a quelqu’un ? »
Je me décide à monter. A l’étage le couloir est allumé, une porte est ouverte, j’entre. Il n’y a qu’un aspirateur, seul, vautré sur la moquette. Je redescends et m’adresse à nouveau au curieux personnage qui m’accompagne et, qui n’a pas bougé d’un cil.
« - C’est quand même fort, ça ! »
L’homme me regarde, imperturbable.
« - Vous êtes en vacances pour Noël ? »
Il me parle, je vais lui répondre, j’ai rien d’autre à faire et ça va me changer les idées, en attendant.
« - Non, j’ai rendez-vous pour un travail demain, j’aimerais m’installer ici.
- Ah, et vous venez de loin ?
- Oui. » Le regard pénétrant de l’homme me met mal à l’aise.
Qu’est-ce qu’il veut avec toutes ces questions ? Et que fait donc ce fichu gérant ?
Mes mains commencent à être moites, mais je tente de simuler une certaine décontraction. Il revient alors à l’attaque.
« - Et vous avez fait ce grand voyage seule ? Vous avez du courage !
- Je ne suis pas seule, j’ai ma valise, mon chien et mon livre de Tolkien. »
L’homme sourit de manière ambiguë.
Eprouvant de plus en plus de difficulté à supporter le poids de ses yeux noirs dans mon dos, je décide de combler le silence en continuant à lui parler.
« - Et vous, vous êtes en vacances pour Noël ?
- Non, moi je voyage aussi, je suis dans le commerce ; enfin, juste pour gagner ma vie, ce n’est pas mon activité principale. »
La patience commence à me manquer, je n’arrive pas à rester en place, je prends ma valise, je la déplace d’un mètre, je la reprends et je me dirige à nouveau vers les portes vitrées derrière le comptoir, me recollant le nez dessus.
« - Et c’est quoi, votre activité principale ?
- J’aide les gens – je les aide à trouver leur chemin…
- C’est intéressant, et vous faites ça comment ?
- Je vois des choses, je suis un peu magicien. »
Je me retourne vers lui, soupesant son allure, sa petite valise, ses habits de couleur marron, son ventre légèrement bedonnant, son visage, banal et impassible et ses yeux noirs, qui pénétraient dans les miens de façon insistante.
« - C’est bien, ça doit vous être utile – Bon, décidemment personne ne vient ! » Je me penche par-dessus le comptoir renversant un père Noël en plastique qui servait de décoration. Je le remets en place. L’homme ne bougeait toujours pas, jusqu’à ce qu’il pose sa mallette à ses pieds et s’adresse à nouveau à moi.
« - Et pourquoi avez-vous choisit Huelgoat ?
- Pour les elfes bien sûr ! » Il va pas m’avoir comme ça lui.
- Et vous savez à quoi ils ressemblent vos elfes ?
- Bien entendu ! Et je sais aussi à quoi ressemble un magicien, tout ça est dans mon livre ! » J’eus un regard cynique tout en jetant un œil à la mallette d’un air distrait.
Mais il insiste.
« - Mais vous savez, ce n’est peut-être pas ici que vous les trouverez…
- Allons bon, ce sont quand même les miens, je sais où les trouver ! »
L’homme reprend sa mallette, me regarde et continue d’un ton désabusé.
« - Vous savez, Brasparts n’est pas loin, parfois 20 km peuvent changer toute une vie- »
Un trouble grandissant s’empare de moi, j’ai l’impression d’étouffer.
« - Je vous remercie, je sais où je vais et je vais très bien ! » J’essaie de récupérer un vieux sourire trafiqué avant de reprendre : « Je crois que le patron s’est endormi pour de bon ! »
L’homme se dirige alors vers la porte et se retourne.
« _ Bon, je crois que je n’ai plus rien à faire ici – Je vous souhaite un bon Noël ! »
- Merci, à vous aussi ! »
L’homme à la valise quitte l’hôtel.
Je jette un dernier coup d’œil dans le hall enténébré et pense à haute voix : « - Incroyable les gens ici, ça commence bien ! »


le fait est, que par la suite, j'ai bien atterri à Brasparts...
Revenir en haut Aller en bas
gérard hocquet

avatar

Nombre de messages : 2724
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Chroniques locales : prologue   Mar 8 Déc 2009 - 20:59

v'là une histoire qui pourrait aller vite fait vers du fantastique....Je n'imagine pas la région de Brasparts sans des fluides quelquefois visuels, quelquefois auditifs qui courent la campagne et les bourgs. Il flotte du mystère dans ces pays de landes, de bois, de haies et de collines...Alors, pourquoi pas de la sorcellerie.
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Chroniques locales : prologue   Mar 8 Déc 2009 - 21:32

C'est vrai Gé, je n'en avais pas vraiment conscience au départ, cette histoire a ressurgit dans ma mémoire longtemps après, étonnante histoire, qui fut le préambule de tout un tas de petites choses hors du commun...Merci à toi d'être passé chinois
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Chroniques locales : prologue   Mar 8 Déc 2009 - 21:54

y'en a qui passent, qui disent rien et qu'attendent la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9739
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Chroniques locales : prologue   Mar 8 Déc 2009 - 22:06

Mystère et magie, trés breton, c'est cette ambiance qui fait que c'est unique. Merci Kate de nous y emmener, je te suis!
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Chroniques locales : prologue   Mar 8 Déc 2009 - 22:56

Merci à vous, oui, oui, la suite...et bien, elle est en partie dans les chroniques locales sous forme quelque peu tamisée c'est vrai ; j'en viendrais sûrement à vous donner une suite moins camouflée ou bien totalement fictive car il est toujours délicat de confier certaines expériences, soit pour préserver un zest de saine réputation, soit pour préserver l'entourage mdr
Mais je vais m'y mettre, car c'est mal élevé de laisser en plan le lecteur fidèle... AngeR
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Chroniques locales : prologue   Mer 9 Déc 2009 - 2:35

Je viens me joindre au groupe pour te pousser au train, Kate. mmmh ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chroniques locales : prologue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chroniques locales : prologue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chroniques locales des Monts d'Arrée : ça y est !
» Chroniques locales - Les époux Vantails
» Chroniques locales - La disparition de Tonton Gros partie 1
» Chroniques locales - Le camion fantôme
» [Troisi, Licia] Chroniques du Monde Emergé (série)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: kate-
Sauter vers: