Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 de l'extrémisme scientifique limitatif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

que considérez-vous comme science ?
mathématiques
8%
 8% [ 8 ]
physique
9%
 9% [ 9 ]
astronomie
8%
 8% [ 8 ]
médecine
7%
 7% [ 7 ]
histoire
8%
 8% [ 8 ]
géographie
5%
 5% [ 5 ]
géologie
9%
 9% [ 9 ]
climatologie
7%
 7% [ 7 ]
botanique
9%
 9% [ 9 ]
psychologie
5%
 5% [ 5 ]
philosophie
6%
 6% [ 6 ]
anthropologie
6%
 6% [ 6 ]
ethnologie
6%
 6% [ 6 ]
sociologie
6%
 6% [ 6 ]
politologie
5%
 5% [ 5 ]
Total des votes : 104
 

AuteurMessage
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: de l'extrémisme scientifique limitatif   Ven 1 Mai 2009 - 18:45

il n'y a pas de rubrique relative aux champs invérifiés ici, ni de section sciences molles (humaines, sociales, politiques...)

comment concevoir, aujourd'hui encor, que le monopole des sciences, du savoir "solide", reviennent aux seules sciences dites "dures", qui d'ailleurs ne sont pas pour autant des sciences "certaines"...

l'histoire est en effet pavée d'erreurs, de contradictions et de réfutations.

avant que la Terre soit ronde elle était plate,
tout comme avant d'être malencontreusement renversée, la tarte n'était pas tatin.
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: de l'extrémisme scientifique limitatif   Ven 1 Mai 2009 - 23:54

Il n'est pas de science exacte, je m'abstiens....
Revenir en haut Aller en bas
Allart

avatar

Nombre de messages : 1002
Age : 40
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: de l'extrémisme scientifique limitatif   Ven 1 Mai 2009 - 23:59

Nuam tes participations sont scientifiquement cool...
Tu ne fais pas dans la dentelle, merci chinois
Revenir en haut Aller en bas
http://undatalethe.free.fr/
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: de l'extrémisme scientifique limitatif   Sam 2 Mai 2009 - 8:51

"scientifiquement cool"

youpi ^^

p.s : je vois que la philosophie est en rade. je regardais dernièrement une émission télévisée mettant en présence quelques uns (et unes) de nos penseurs/penseuses contemporaines, et le mot qui m'est venu c'est : patho-philosophie.

mais si on remonte le temps, il y eut des philosophes tout différents de ce dont on fait pour l'heure la cruelle expérience ^^
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: de l'extrémisme scientifique limitatif   Sam 2 Mai 2009 - 12:10

Tant que l'homme ne saura pas d'où l'on vient et où on va la science ne sera qu'approximations et recherche d'objectivité...
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: de l'extrémisme scientifique limitatif   Sam 2 Mai 2009 - 14:20

nuam a écrit:


p.s : je vois que la philosophie est en rade. je regardais dernièrement une émission télévisée mettant en présence quelques uns (et unes) de nos penseurs/penseuses contemporaines, et le mot qui m'est venu c'est : patho-philosophie.

mais si on remonte le temps, il y eut des philosophes tout différents de ce dont on fait pour l'heure la cruelle expérience ^^

Science et sagesse = tout un programme... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: de l'extrémisme scientifique limitatif   Sam 2 Mai 2009 - 15:23

Sbreccia a écrit:
Tant que l'homme ne saura pas d'où l'on vient et où on va la science ne sera qu'approximations et recherche d'objectivité...

L'homme ne saura jamais d'où il vient ni où il va, ni même où il est. Alors la science ne sera jamais autre chose qu'approximative, puisqu'aussi bien c'est lui qui l'explore et qu'il ne peut aller plus loin que le bout de sa lorgnette, avec son imaginaire pour faire le reste.

La science et la philosophie, c'est la même chose, non ? Une quête de vérité, d'absolu, d'un sol ferme sous les pieds. Existent-ils, tous ceux-là ? Le saurons-nous un jour ?

Bien normal que tout ça nous taraude et que sans cesse nous l'exploitions, et remettons sur la planche ses multiples ramifications, dans tous les domaines possibles.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: de l'extrémisme scientifique limitatif   Sam 2 Mai 2009 - 15:43

mais ne vous paraît-il pas étrange, problématique voir ravageur qu'existent autant de scissions entre les différents champs scientifiques qu'il devrait existait de conjonction pour pouvoir espérer établir un équilibre Humain, de la conscience globale aux actions globales, du naturel et du culturel, du géopolitique, du social, etc...

et donc, résoudre enfin cette question d'apparence insoluble : c'est quoi le bonheur ? non pas par une réponse théorique, mais par la pratique même du bonheur universellement partagé, de la liberté équitable et inconditionnelle.

fut un temps, d'ailleurs, les penseurs étaient mathématiciens et philosophes.
en ce temps-là, avant la chute des civilisations où ils exerçaient, le monde était plus empli de promesses que de menaces.

aujourd'hui ne sévissent plus que des névrosés qui exercent leur art ou science non plus en eux même, pour et par leur conscience, mais sous l'impulsion des oligarchies et lobbies les plus redoutables, narcissiques et barbares qu'on ait jamais pu voir.

aujourd'hui, chaque découverte scientifique est une arme de destruction massive en puissance, que ce soit des écosystèmes (pétrochimie, industries, pharmacie etc.), des classes sociales (politique, sociologie, etc.) ou de populations entières (armement, biologie, génétique, etc.)... jusqu'à l'humanité complète.

ce qu'il faut changer, ce ne sont pas les faits scientifiques, mais les usages scientifiques.

ce qu'il faut changer donc, c'est non seulement les rapports de forces, mais les consciences, qui pourraient, idéalement, voir un jour des scientifiques, quel que soit leur champ d'exercice, refuser d'exercer pour telle ou telle finalité, structure ou État.

alors là, à ce moment, oui, on pourra parler de science, celle-ci ne pouvant pas prétendre au titre sans conscience, éthique et vision d'avenir, d'équilibre et d'évolution.

ce passage du destructeur au constructif, combien sommes nous à en espérer l'avènement ? et où commence-t-il sinon dans chaque école, dans chaque famille, au travers des valeurs, modèles de pensée et de comportement que l'on donne ou non à voir aux jeunes pouces que sont les générations nouvelles ?

et là, bien sûr, on retombe sur le triste constat de ce que l'on donne, à ce jour, à voir...

ais-je digréssé au fait ?

°_0

enjoy !

nuam
Revenir en haut Aller en bas
semeur_Kiss_semeur

avatar

Nombre de messages : 236
Localisation : a gauche en sortant de la boussole
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: de l'extrémisme scientifique limitatif   Sam 2 Mai 2009 - 16:15

nuam a écrit:
c'est quoi le bonheur ? non pas par une réponse théorique, mais par la pratique même du bonheur universellement partagé, de la liberté équitable et inconditionnelle.
nuam

Je ne sais pas si tu as constaté une chose, mais le monde est infiniment plus complexe qu'on ne le voyait avant... personne ne peut prétendre avoir suffisamment de compétence pour pouvoir embrasser l'ensemble.
Et plus on sait de choses, et plus on se rend compte qu'on en a à apprendre.
Il faut arrêter de comparer avec des temps où les comportements sociaux étaient beaucoup plus formatés qu'aujourd'hui, parce que la liberté individuelle était réduite à néant par le poids du "socialement correct" (pour dire court)

Et le bonheur, il ne peut être universellement partagé pour la simple raison que chacun lui fixe la forme qu'il veut, à un certain moment, mais qu'il est en perpétuelle évolution au gré des expériences, des rencontres...
Heureusement, car c'est cette approche même qui fait qu'il est à portée de tous, mais toujours de façon spécifique.
Je suis persuadé que mes aspirations ne sont pas les mêmes que les tiennes, et que ma vision du bonheur n'est pas la même que la tienne... et cependant, ni toi ni moi n'avons tort dans ce qui nous fait triper !
Revenir en haut Aller en bas
semeur_Kiss_semeur

avatar

Nombre de messages : 236
Localisation : a gauche en sortant de la boussole
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: de l'extrémisme scientifique limitatif   Sam 2 Mai 2009 - 16:22

ah oui encore une chose : une science n'est jamais quelque chose dont on est sûr, mais quelque chose qu'on essaie de quantifier, et où on essaie de poser des repères !
donc, tout est science, puisque tout est "étudiable"...
Science ne signifie pas "savoir absolu"... On y a le droit à l'erreur, comme dans toute démarche humaine.
Depuis quand le savoir est-il figé ?!???!
Ou alors j'ai vraiment une définition faussée !
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: de l'extrémisme scientifique limitatif   Sam 2 Mai 2009 - 16:36

il ne me semble pas, à vrai dire, avoir évoqué un "savoir figé", un tel contre-sens vis-à-vis de ma propre pensée m'inquiéterais, en fait.

ni non plus d'une uniformité de la conception du bonheur... uniformiser, c'est ce qui conduit à l'appréhension de l'humanité en termes numéraires et non qualitatifs, singuliers, nuancés, etc.

hors, telle n'a jamais, n'est pas ni ne sera jamais mon approche.

donc, certes, ton bonheur et le mien peuvent ou non se ressembler,
ton bonheur d'hier d'aujourd'hui ou de demain idem
et idem en ce qui nous concerne, moi, et l'ensemble de la population en l'occurrence.

les rêves, aspirations, désirs et ambitions de chacun différent, c'est un fait.

d'où la possibilité d'une science du bonheur, donc, selon l'appréhension que tu en formules toi-même.

une science qui donc ne s'attacherait non pas à la quête d'une vérité transposable et applicable à tous, mais à l'étude du lien de chacun vis-à-vis de sas propres conceptions et appréhensions de cette notion de bonheur.

question de distance entre le soi effectif et le soi réalisé, permettant donc de déterminer le degré de réalisation/d'irréalisation d'un individu, d'un ensemble d'individus, d'une population dans son entier, de l'humanité au grand complet.
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: de l'extrémisme scientifique limitatif   Sam 2 Mai 2009 - 18:34

Nuam dit :

"mais ne vous paraît-il pas étrange, problématique voir ravageur qu'existent autant de scissions entre les différents champs scientifiques qu'il devrait existait de conjonction pour pouvoir espérer établir un équilibre Humain, de la conscience globale aux actions globales, du naturel et du culturel, du géopolitique, du social, etc..."

J'ai eu l'occasion de constater (chtites etudes universitaires) que l'Histoire telle qu'elle est abordée ces vingt dernieres années à de plus en plus tendance à rejoindre ce que tu evoques, en effet elle s'ouvre de plus en plus aux autres sciences en plus de l'archeologie, la socio, la biologie, la medecine etc... Chaque science pour progresser se doit de s'ouvrir aux autres...

Nuam dit :

"ais-je digréssé au fait ?"

---Pas du tout à mon sens...
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: de l'extrémisme scientifique limitatif   Sam 2 Mai 2009 - 19:18

(ouf)
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: de l'extrémisme scientifique limitatif   Sam 2 Mai 2009 - 19:23

c'est ce que je pense mais suis je dans le vrai..? Smile
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: de l'extrémisme scientifique limitatif   Sam 2 Mai 2009 - 19:28

qu'il est taquin... 0_°
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: de l'extrémisme scientifique limitatif   Sam 2 Mai 2009 - 19:36

Smile

Bacon disait :

Si on commence avec des certitudes, on finit avec des doutes. Si on commence avec des doutes, on finit avec des certitudes.

N'en est il pas de même pour la science..?
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: de l'extrémisme scientifique limitatif   Sam 2 Mai 2009 - 19:44

la réalité de toute démarche scientifique authentique sérieuse et cohérente n'est-elle pas :

s'écraser devant les faits

again and again ?

ainsi, les théories se trouvant contredites par les faits procèdent d'erreurs de calcul, d'appréhension, de conclusion... ou de paramètres manquants, inobservés à l'instant "t", au stade de recherche éprouvé.

et donc, il faut reconsidérer,

again and again...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: de l'extrémisme scientifique limitatif   Dim 3 Mai 2009 - 2:59

nuam a écrit:
aujourd'hui, chaque découverte scientifique est une arme de destruction massive en puissance, que ce soit des écosystèmes (pétrochimie, industries, pharmacie etc.), des classes sociales (politique, sociologie, etc.) ou de populations entières (armement, biologie, génétique, etc.)... jusqu'à l'humanité complète.

ce qu'il faut changer, ce ne sont pas les faits scientifiques, mais les usages scientifiques.

ce qu'il faut changer donc, c'est non seulement les rapports de forces, mais les consciences, qui pourraient, idéalement, voir un jour des scientifiques, quel que soit leur champ d'exercice, refuser d'exercer pour telle ou telle finalité, structure ou État.

Tu veux parler d'une grève des scientifiques, au motif de détournement de l'usage de leurs découvertes ?
Je ne crois pas que le fait se soit produit une seule fois au monde.

Préalablement, et dans l'esprit de l'ouverture de conscience dont tu parles, il faudrait donc soumettre un sondage aux scientifiques du monde (important : du monde, car se joue la concurrence de nationalité en matière de découvertes) afin de savoir

- quelle prise de conscience ils ont sur le détournement,

- s'ils se sentent une part de responsabilité dans les conséquences dûes au fait que leurs découvertes soient prises pour objet à des fins détournées,

- s'ils considèrent qu'il soit possible d'envisager un black out,

- quelles seraient à leur avis les conséquences de ce black out (la dangerosité, par exemple) => cela parce que je viens de prendre connaissance de "la grève du crayon" menée par les médecins suisses, sachant que telle grève pour atteindre les autorités, porte préjudice aux patients et que là n'est pas le but. Trouver donc "le" moyen de porter préjudice aux détourneurs, sans affecter les secteurs sensibles de la recherche pouvant porter préjudice s'ils étaient interrompus (je lance ça au hasard, car en réalité je ne sais si une grève aurait un impact dangereux)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: de l'extrémisme scientifique limitatif   Dim 3 Mai 2009 - 11:11

et pourquoi pas refuser l'embauche ?

le chômage, me direz-vous ?

oui mais si le chômage devient précisément le moyen de pression des salariés...

refuser l'emploi pour des raisons éthiques, ne serait-ce pas un bon amendement pour la constitution d'un monde nouveau, une liberté fondamentale enfin en fronton ?

ainsi, quel que soit leur patrimoine, des société dont personne ne reconnaitrait l'éthique comme acceptables sombrerait dans le boycott général...

privées de force de travail, que pourait-il alors leur rester de force ?

on fais bien des embargos pour des raisons politico-éthiques...

pourquoi ne pas appliquer ça au monde du travail, à notre niveau, et ce de manière collective et solidaire ?

j'oubliais le croque-mitaine-Sarkozy :

tu refuses 3 postes, qu'on t'ai proposé un truc à perpète de chez toi hors de tes qualifications ou en deça de ton niveau et de tes prétentions salariales...

exit, on a déjà trop de chômeurs...

ok, c'est nous qu'on les fabrique pour que le medef reste en position de force, mais n'empêche, on a des chiffres à trafiquer, nous, il nous faut moins de chômeurs quand même, et que ça coute moins cher !
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: de l'extrémisme scientifique limitatif   Dim 3 Mai 2009 - 11:17

Citation :
que considérez-vous comme science ?
Dieu
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: de l'extrémisme scientifique limitatif   Dim 3 Mai 2009 - 11:35

ça, c'est bassement provoc'
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: de l'extrémisme scientifique limitatif   Dim 3 Mai 2009 - 11:42

Un chouilla, je l'admets Mr.Red
Mais c'est aussi le fond de ma pensée.
Suis-je sollicitée à développer ?
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: de l'extrémisme scientifique limitatif   Dim 3 Mai 2009 - 11:43

Oui. Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: de l'extrémisme scientifique limitatif   Dim 3 Mai 2009 - 11:50

Oui.
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: de l'extrémisme scientifique limitatif   Dim 3 Mai 2009 - 11:58

hiiiiiiiiiiiiiiiiiii !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: de l'extrémisme scientifique limitatif   

Revenir en haut Aller en bas
 
de l'extrémisme scientifique limitatif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» de l'extrémisme scientifique limitatif
» Manifestation d'extrêmistes à Bordeaux
» HS Test en conditions extrêmes!
» Projet scientifique : les insectes polénisateurs
» ICOM - Groupe de ravail Recherche Scientifique - Pise Octobre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Connaissance du Monde :: La Science :: Ethique en rapport avec la Science-
Sauter vers: