Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La confiance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: La confiance   Ven 8 Mai 2009 - 12:12

Romane a écrit:
A ce propos : la confiance et vous, ça se passe comment
? Quelle en est votre perception ? Comment se traduit-elle ?

Oui, tout le site est une mine d'or.
http://sergecar.club.fr/

J'y vais fouiner régulièrement sur des questions comme ça, il a une approche que j'aime beaucoup, intellectuelle et intuitive / profonde en même temps.

Pour ce qui est de la confiance....
Là comme ça en première mouture, je dirais que j'ai la confiance facile et assez tenace.
Il faut vraiment en faire beaucoup pour que je ne fasse plus du tout confiance à quelqu'un, c'est à dire que je mette systématiquement en doute ce qu'il dit.
En général, comme je fonctionne beaucoup au présent, en faisant du "ménage" dans ce qui s'est passé avant avec les gens, je peux facilement me comporter comme si c'était la première fois, le regard neuf si je puis dire.

Mais en fait, bon je voulais faire un message rapide, je sais pas si je vais y arriver...
c'est une sorte de double attitude.
Ce n'est pas de la naïveté. Je veux dire que je ne suis pas dans une confiance aveugle. C'est une confiance choisie et volontaire. Parce que c'est comme ça que je veux mener ma vie, donc ça va avec un choix de vie.

Ca va aussi avec autre chose : une confiance plus globale dans la personne, sur les choix qu'elle fait.
Je m'explique : quand quelqu'un me dit quelque chose, j'ai en tête que ça peut :
1. être "vrai"
2. ne pas l'être
Mais j'ai une confiance plus large, dans la vie, qui fait que ce qui advient me convient en général. Je fais confiance à ce qui advient. Donc je considère que ce que fait la personne, qu'elle dise la vérité ou un mensonge, c'est bon.
Je choisis de me fier à ce qui est, ce qui se passe, plutôt que de me prendre le chou pour contrôler ce que je ne peux pas contrôler (par exemple exiger la vérité, et fouiller pour vérifier si c'est bien ça).

J'évite aussi de poser des questions qui servent cette partie de moi "aliénée" si je puis dire, certains l'appellent l'ego, peu importe le nom.
Bon, c'est pas toujours évident, desfois on s'en rend pas compte, mais j'essaye, autant que faire se peut. Ca me simplifie la vie, et ça me permet aussi de nourrir cette confiance générale dont je parlais plus haut.

En fait, je vis la confiance un peu comme un "phoenix", qui renaît sans cesse, même les fois où elle a été touchée durement.

Ca va avec le fait d'être ou non dans l'attente. Je me suis rendue compte que la confiance était d'autant plus mise à mal qu'on attendait quelque chose d'une personne. Et souvent on pouvait reprocher à la personne de ne pas correspondre à nos attentes, et du coup lui retirer notre confiance. C'est exactement ce que certains parents exigeants font avec leurs enfants : "tu n'est pas devenu médecin, je considère que tu ne sais pas diriger ta vie de façon correcte et responsable, je te retire ma confiance."

Mais souvent si on prend simplement la personne comme elle est, on décide dans la présence si oui ou non, on fait confiance.
Et on choisit de quelle confiance il s'agit !!!
C'est surtout ça le truc je crois.
Faire confiance, pour moi, c'est simplement être dans l'amour, et accueillir ce qui se présente.
Mais ça ne veut pas dire avoir une exigence de résultat, ou un espoir insensé que la personne fasse ci ou ça.

En revanche, je dirais qu'il ne faut pas forcer la confiance...
On a le droit de ne pas être assez sûr, de ne pas être assez confiant, et d'ailleurs ça peut concerner une personne ou bien la vie elle-même.
Il faut toujours penser à se respecter soi-même d'abord, c'est le plus important. Si un copain un peu olé-olé qui fait souvent des conneries vient me demander ma bagnole ce soir, alors que j'en ai absolument besoin demain matin pour un truc important à mes yeux, je peux aussi bien dire non, en disant au copain qu'il n'est pas assez fiable à mes yeux, je n'ai pas assez confiance dans le fait qu'il va me ramener ma bagnole entière à l'heure due. Ce qui ne veut pas dire que j'ai perdu confiance totale dans ce copain, c'est pas blanc ou noir.
C'est juste faire avec les circonstances, ce que sont les gens, ou ce qu'on en perçoit, et ce qu'on est soi-même.

Desfois on dit que la confiance se mérite. Je ne crois pas.
De même que je ne crois pas qu'il faille ramer pour "regagner" la confiance de quelqu'un.
Pour moi la confiance est un état naturel de l'humain. Mais c'est une confiance éclairée, et sans attentes. Ce qu fait toute la différence avec la confiance dont on parle souvent implicitement, qui est un attribut de l'ego, une manière de s'attacher les gens et d'exiger des choses d'eux, des justifications, des excuses et des explications.

Il y a rien de pire que de dire à quelqu'un "tu m'as déçu, je n'ai plus confiance en toi".
C'est un truc complètement pervers.
D'autant plus que très souvent, c'est un mensonge.
On sait très bien au fond de soi comment sont les gens. Nos soi-disant "surprises", découvertes, pertes de confiance... sont dues au fait qu'on s'est menti à soi-même en ne voulant pas voir quelqu'un comme il était, en voulant le changer, et en attendant de lui des choses qu'il ne pouvait pas donner.

La confiance c'est pas idéaliser les gens et les regarder comme on voudrait qu'ils soient.
C'est juste les prendre comme ils sont, avec ce qu'ils montrent et ce qu'ils cachent, et voir soi-même, honnêtement, ce qu'on sent avec ces personnes-là de faire ou pas.

Bon j'ai encore écrit un roman, je m'arrête ici, parce que le sujet est tellement fondamental et passionnant pour moi, que je pourrais encore écrire dix pages.
En fait c'est la question de la vie et des relations humaines elles-mêmes que tu poses, Romane. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La confiance   Ven 8 Mai 2009 - 13:49

Je me suis aperçue du mélange des deux thèmes mensonge-vérité/confiance, que pouvait provoquer ma question. Aussi j'ai scindé le fil, pour faciliter les échanges. Wink

Vrai que si on aime se triturer la cervelle, ce type de sujet est aussi parfait que pas mal d'autres. Laughing


Citation :
En fait c'est la question de la vie et des relations humaines elles-mêmes que tu poses, Romane.

euh... ben oui. Laughing


P'tain, je relis tout ce que j'ai écrit, c'est effarant le matin au réveil. Je recommence en plus clair. mdr

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La confiance   Ven 8 Mai 2009 - 14:33

Bon alors je recommence après deux cafés. Sois claire, nette et concise, la Ro ! Laughing Laughing

Cinq personnes au monde possèdent ma totale confiance. Elles sont mes piliers de vie.

Pour tous les autres, je parlerais plutôt de confiances partielles. Tel Un pour ses capacités, tel autre pour sa ponctualité, etc. il en existe tant. Conjuguées ou pas, selon.

Et l'amitié, me direz-vous ? Elle s'entretient, vous répondrai-je.

La confiance est sans doute l'une des choses les plus fragiles au monde. Le moindre doute (ou intuition, appelez-ça comme vous voulez), elle se brise. On a beau tenter de la ressouder, il restera toujours la marque de soudure. Elle ne sera plus jamais intacte.

Je ne peux pas faire plus concis. Le message que j'ai refait était un tel bordel que j'en suis encore effarée. Laughing

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: La confiance   Ven 8 Mai 2009 - 17:21

Qu'est-ce que c'est que tu appelles la confiance Ro, quand tu parles des cinq personnes qui ont ta confiance totale ?
Je veux dire, ça peut se manifester comment dans la vie ?

Et au passage une petite définition de la confiance, d'après le dico.

[En parlant d'une relation de pers. à pers.] Croyance spontanée ou acquise en la valeur morale, affective, professionnelle... d'une autre personne, qui fait que l'on est incapable d'imaginer de sa part tromperie, trahison ou incompétence.

[En parlant d'une relation de soi à soi reposant sur une certaine connaissance de soi] Belle assurance que l'on peut avoir en ses ressources propres ou en sa destinée.

[En parlant d'une relation au monde, aux choses] Sentiment de sécurité, d'harmonie.


Bon évidemment, comme toujours, ça renvoie sur d'autres définitions, en l'occurrence la trahison, la tromperie, l'incompétence... Mr. Green
Et aussi la valeur morale, affective etc...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La confiance   Ven 8 Mai 2009 - 17:30

sophiesuite a écrit:
Qu'est-ce que c'est que tu appelles la confiance Ro, quand tu parles des cinq personnes qui ont ta confiance totale ?
Je veux dire, ça peut se manifester comment dans la vie ?

Je dirais comme ça sans réfléchir et en vrac : C'est, dans la réciprocité : la liberté totale d'être soi, sans trahison, ni imposture, ni jugement, ni dissimulation, ni forçage de porte, dans le respect et sans paillettes, sans manigances, ni coups bas.

C'est un peu succinct, il faudrait creuser, j'espère ne rien oublier de l'essentiel, qui me semble résumer tout ce qu'on pourrait ajouter.

Attention, je n'ai pas dit que c'était la perfection au quotidien ; cela n'empêche pas d'avoir des avis différents ou de faire des erreurs. Mais les imperfections n'entachent pas la confiance dans la mesure où elles sont dépourvue de sous-entendus.

J'sais pas si j'arrive à le dire clairement (j'ai le cerveau collé à l'oreiller, aujourd'hui, toujours pas réveillée) Laughing


Edit : ah oui, le sentiment de sécurité et d'harmonie, je lis, de la définition que tu as pioché pour nous (j'ai veillé à ne pas la lire avant de répondre pour ne pas être influencée) Oui oui, important, voilà, bien dit !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: La confiance   Sam 9 Mai 2009 - 1:17

La confiance en un adulte ou des adultes est essentielle pour qu'un enfant grandisse, il a besoin d'eux pour sa sécurité physique, morale, en attendant que s'affermisse sa confiance en lui même.

Je pense que tout au long de notre vie nous devons développer notre confiance en nous , je dirais même que toutes les trahisons ne sont là que pour que se révèle en nous le lieu de la confiance. Euh...je ne suis pas claire ?

Ma confiance physique je ne la mets en personne, je sais que l'être le plus cher peut me trahir...je suis bien avec certaines personnes mais au moment où j'aurai le plus besoin d'elles elles ne seront peut-être pas là, moi-même je ne serai peut-être pas là non plus pour ceux que j'aime...
Cette confiance, je l'accorde à l'étranger que je rencontre, à la personne à qui je demande de l'aide au moment où c'est nécessaire. Je suis moi aussi la personne de confiance pour des individus qui auront besoin de moi.
Si j'aide quelqu'un, je l'aide comme un proche, avec autant d'amour...et j'espère que mon fils qui est aux Pays Bas est une personne de confiance, et qu'il reçoit de la confiance aussi.

Impression de ne pas aborder le sujet comme il se doit.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La confiance   Sam 9 Mai 2009 - 3:00

Si, si, tu l'abordes très bien, puisque tu l'éclaires sous un autre jour, celui de la confiance des enfants notamment.

A ce propos, je pense à ces enfants, qui, une fois qu'ils pénètrent eux-mêmes dans le monde des adultes, sont si déçus par ce qu'ils constatent par rapport à l'idée qu'ils s'en faisaient (puisqu'on leur apprenait les bases élémentaires de la bienséance qui elle-même n'est pas respectée par le quart du dixième des adultes), qu'ils tombent du grenier à la cave, comme ça, pouf, d'un bloc.

Ici encore, la preuve de la fragilité de la confiance et de tous les efforts et de l'attention nécessaires pour l'entretenir, comme une fleur.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: La confiance   Dim 10 Mai 2009 - 16:17

Je trouve que le premier post de Sophie (?) est d'une grande intelligence, et très complet. En effet, nous faisons souvent la confusion entre la confiance qu'on peut accorder aux autres et ce que l'on attend d'eux.
Le principe de trahison par exemple. Il existe bien sûr des personnes perverses, malhonnêtes... Mais souvent (trop), nous nous sentons trahis parce que l'autre n'a pas fait ce que nous attendions de lui. Parfois même sans avoir pris la peine de spécifier clairement notre attente. L'autre devrait donc être forcément sur la parfaite longueur d'onde -voire médium- pour connaître implicitement notre attente. De plus, il est un être à part entière, avec lui aussi ses attentes et ses possibilités. Il ne peut peut-être pas répondre à notre attente. Qui a tort, qui a raison, chacun fait ce qu'il peut, les torts sont souvent à partager.

En tout cas, merci pour le lien, qui est en effet passionnant !

Quant aux enfants, il me semble nécessaire qu'ils puissent grandir entourés de confiance. En même temps, je crois qu'il faut savoir ne pas être des parents parfaits, semblant tout-puissants. Puisqu'ils grandissent aussi grâce à l'apprentissage de la frustration, de la fragilité, de l'impuissance. Le pire étant de leur transmettre un schéma de perfectionnisme surdéveloppé et donc destructeur.


Dernière édition par lucaerne le Dim 10 Mai 2009 - 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La confiance   Dim 10 Mai 2009 - 16:21

Citation :
Il ne peut peut-être pas répondre à notre attente.
Ou aux siennes, lorsqu'il se présente comme ceci et acte comme cela. Je crois que c'est la que le bât blesse : le décalage entre se dire et faire.
Personne n'est à l'abri, je pense.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La confiance   

Revenir en haut Aller en bas
 
La confiance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: