Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Capacités du cerveau : intuition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Capacités du cerveau : intuition   Ven 8 Mai 2009 - 14:34


*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/


Dernière édition par Romane le Ven 8 Mai 2009 - 20:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Les possibilités du cerveau (Bergson)   Ven 8 Mai 2009 - 15:05

Bonjour ma Ro:bizzz
D'après Bergson, l'intuition n'est pas innée, elle se travaille avec l'intelligence, j'avais lu ça il y a longtemps, sais plus si c'est dans l'article ci dessus !
Mais si les scientifiques qui ont détecté où se trouvaient les centres de la mémoires, les ont très bien localisés.
La mémoire sémantique se situe dans le néocortex (les connaissances générales, et grâce à elle, on retient des faits et des concepts) vers l'arrière du crâne.
La mémoire de travail est elle aussi dans le néocortex et le cortex préfrontal. Elle gère à la fois le traitement et le maintien des informations à court terme.
La mémoire procédurale, dans le cervelet (vers la nuque) et le noyau gris (derrière l'oreille) est appelée aussi mémoire des habilités motrices, elle permet d'accomplir des tâches répétitives.
La mémoire épisodique siège dans le cortex préfrontal dans l'hippocampe et le thalamus. Elle stocke les événements vécus avec leur contexte (date, lieu, état émotionnel, etc..) C'est la mémoire de nos évènements de nos ressentis personnels.
Excuses-moi, c'est un peu long, mais j'avais fait plein de recherche à cause de ma maman et j'ai écrit sur des papiers, j'en ai perdu... (bien sur).
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Capacités du cerveau : intuition   Ven 8 Mai 2009 - 15:12

Ysandre a écrit:
D'après Bergson, l'intuition n'est pas innée, elle se travaille avec l'intelligence

A lire l'intégralité de ton message précédent, on pourrait donc dire que l'intelligence dont il est question, se base sur plusieurs capacités à mémoriser sous plusieurs angles, lesquelles me suggèrent par voie de conséquences, les capacités d'observation sous plusieurs angles, elles-même me suggérant une sorte de maturité de l'oeil, du traitement de ce qu'il capte, et donc d'une synthèse qui elle-même se tend vers l'acquisition d'une philosophie de vie.

Je peux être totalement à côté de la plaque, mais c'est ce que je déchiffre ici.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Les possibilités du cerveau (Bergson)   Ven 8 Mai 2009 - 15:18

Non tu déchiffres bien ! Mais que Bergson pense que l'intuition n'est pas innée, je n'adhère pas forcément ! il y a des gens intuitifs sans avoir trvaillé cette intuition, et d'autres pas intuitifs du tout. Mais là, on peut aller plus loin, est-ce que l'intuition très fine n'est pas la résultante d'un amour de l'humain et de son observation ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Capacités du cerveau : intuition   Ven 8 Mai 2009 - 15:31

Ysandre a écrit:
Non tu déchiffres bien ! Mais que Bergson pense que l'intuition n'est pas innée, je n'adhère pas forcément ! il y a des gens intuitifs sans avoir trvaillé cette intuition, et d'autres pas intuitifs du tout. Mais là, on peut aller plus loin, est-ce que l'intuition très fine n'est pas la résultante d'un amour de l'humain et de son observation ?

Si on parle de l'observation, et donc de l'approche de l'humain sous différents angles, il s'agit plutôt de capacités telles que tu les décris deux messages plus haut et auquel j'ai répondu.

Les capacités peuvent être innées, effectivement. L'intuition ne découlerait que de ces capacités.

Toutefois, je ne sais pas m'expliquer comment l'intuition peut dépasser certaines limites rationnelles. Anticiper, je veux dire.

Pour illustrer mon propos : une intuition qui anticipe des actes ou des situations, bien avant que les personnes concernées ne soient plongés dans cette situation et ne commettent ces actes.

(je pourrais enchaîner en posant la question : qu'est-ce que la prémonition intuitive ?)

De même, en état d'incapacité visuelle (à distance géographique) l'intuition par observation à distance : le processus me questionne.

Il s'agit d'un phénomène parallèle à la prémonition intuitive, si tu préfères.

Je ne sais sur quoi ces deux phénomènes se basent. Comment l'observation à distance peut-elle s'expliquer ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Capacités du cerveau : intuition   Ven 8 Mai 2009 - 17:15

Exploration :

Citation :
Le contexte typologique jungien


« Pour C.G.Jung, l'individu dispose, pour s'adapter au monde extérieur et aux conditions de sa propre structure, de quatre fonctions principales qui sont : la Pensée, le Sentiment, la Sensation et l'Intuition.

Chaque être humain possède les quatre fonctions, mais à des degrés d'évolution différents. L'une d'elles est, en général, plus développée et plus consciente que les trois autres, c'est la fonction principale. C’est la plus sûre, celle qui réagît le plus spontanément. Une autre lui sert de fonction auxiliaire (ou adjointe). La troisième et la quatrième sont plus ou moins inconscientes et rudimen­taires.

Les quatre fonctions principales agissent de la façon suivante :

1. La Sensation constate ce qui existe autour de nous elle est perception pure. On l'appelle aussi «fonction du réel ».

2. La Pensée nous indique ce que signifie la chose perçue.

3. Le Sentiment nous transmet la valeur que cette chose a pour nous. Il établit le rapport entre le sujet et l'objet, il admet ou refuse.

4. L'intuition, enfin, vise les possibilités que cachent une chose, un être ou une situation. C'est la fonction de com­préhension spontanée, non réfléchie, venue par la voie de l'inconscient. On dit de quelqu’un qu’il est intuitif s’il porte avec aisance des jugements justes sans justification logique ni possibilité d’analyse.
Description du type Intuition

Celui - ou souvent celle qui perçoit la totalité d'une chose par la voie de l'inconscient et en prévoit les possibilités inhérentes, mais qui est faible, et souvent défi­cient vis-à-vis des exigences pratiques de la vie, repré­sente le type Intuition.

L'Intuition consiste en un flair, une conception de poss­ibilités inhérentes à un être, une intuition ou une chose. L’intuition est la fonction psychologique qui nous communique des perceptions par la voie de l’inconscient. Des faits du monde extérieur ou intérieur, ou leurs liens invi­sibles, peuvent être l'objet de cette perception immédiate. Pour l'intuition, une donnée quelconque se présente en tant que totalité, sans que nous soyons capables, de prime abord, de trouver, ou d'indiquer de quelle façon cette donnée s'est présentée à nous. L'Intuition est un genre de conception instinctive...
Le type intuition extraverti

est constamment à la re­cherche de possibilités nouvelles. Il saisit d'un coup d’œil toutes les éventualités d'une situation. C'est l'inconnu, la nouveauté qui l'attirent. Il vit toujours en avant de lui-même.
Le type intuition introverti

ne s'intéresse pas plus que l'extraverti à la réalisation de ses idées, qui sont plutôt des visions, des inspirations. Sa réalité à lui, c'est son in­conscient peuplé d'images, son monde intérieur inépui­sable de richesses. Absorbé par sa vie intérieure, il perçoit insuffi­samment les réalités extérieures, le sens de l'observation lui fait souvent défaut. Désemparé devant les obli­gations de la vie pratique, il oublie ou néglige sa personne [2] ».

Les « intuitifs » considèrent la vie [3] comme une aventure créative regorgeant de possibilités exaltantes. Ils observent en permanence l'environnement à la recherche d'opportunités et de possibilités qu’elles soient externes ou intellectuelles. Ils découvrent des schémas d'ensemble et des relations que les autres ne perçoivent pas. Ils souhaitent se réali­ser, explorer leurs possibilités, goûter à toutes sortes de choses. Ils ont souvent plusieurs projets en cours, ou plusieurs livres en même temps.

Ils apprennent avec enthousiasme quand les sujets sont variés et sans cesse renouvelés. Ils n'aiment pas beaucoup les cours trop structurés.

Ils ne se laissent pas impressionner par les idées reçues et regardent tout avec un œil neuf. Ils sont plus intéres­sés par ce qui pourrait être que par ce qui est.

Très sensibles, ils sont perspicaces et se projettent dans l'avenir. Ils ont le goût de l'anticipation et devinent où le vent va souffler. Ils ont en ce domaine des intuitions pénétrantes. Ils abordent chaque question l'esprit neuf, sans a priori et aiment bien travailler avec l'inspiration du moment car ils ne se sentent pas à l'aise dans la routine et la bureaucratie, où ils réussis­sent mal et aiment travailler avec des gens aussi originaux et créa­tifs qu'eux.

Ils sont doués pour comprendre intuitivement les relations humaines. Ils devinent aisément les moti­vations des autres et sont à la recherche des significations cachées dans leurs paroles et leurs actions. Ils comprennent souvent les sentiments et les motivations des gens avant même que ceux-ci n'en soient conscients. Ils fonctionnent comme des catalyseurs, plus par influence et exemple que par autorité. Ils ont le souci de l'harmonie entre les personnes ; ils y consacreront d'autant plus d'efforts que les conflits sont pour eux une source de tensions et de fatigues qu'ils vivent mal.

Les personnes intuitives:

- sont portées à faire des synthèses créatives, conceptuelles, symboliques ou métapho­riques,

- elles se montrent souvent créatives, imaginatives et astucieuses, curieuses, et adoptent une vision à long terme.

- Souvent coopératives et serviables, elles peuvent s’avérer sensibles, bienveillantes et emphatiques.

Source : http://auriol.free.fr/parapsychologie/intuition/intuition-jung.htm

Voir aussi : http://www.unisson06.org/dossiers/spiritualite/intuition_raison/intuition4.htm

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Capacités du cerveau : intuition   Ven 8 Mai 2009 - 20:10

Reprise d'un post sur le fil télépathie. J'ai préféré scinder, pour éviter la confusion.

Ysandre a écrit:
Mais les deux ne sont certainement pas antagonistes dans la mesure où percevoir intuitivement l'autre permet peut être de lui communiquer des informations ?

Je ne prends pas l'intuition dans la direction d'un échange éventuel, mais d'une perception provoquant de vraies sensations, lesquelles se révèlent postérieurement à leur perception, comme ayant été effectivement fondées.

Qu'est-ce qui fait qu'on perçoit des éléments qui nous sont étrangers ?

Comment fonctionne la perception à distance ? (où prend-elle sa source ?
Est-elle le produit de plusieurs sources d'observation ? Quel rôle joue le subconscient et comment ? etc. etc.)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Capacités du cerveau : intuition   Sam 9 Mai 2009 - 0:53

Je ne sais pas où tu veux en venir Romane...je suis particulièrement intuitive mais je me garde d'en parler car dans le regard des interlocuteurs il y a une curiosité qui frôle l'hystérie...je sens la vulnérabilité, la demande d'aide, le désir de comprendre les mystères de la vie, la passivité, le désir que les info. tombent toutes cuites dans le bec.
Parfois je m'aventure à dire un truc tout simple, et la conversation s'engage vers des sujets sombres et obscurs, où l'homme paraît si petit, alors que vivre avec l'intuition au contraire éclaire l'existence. Je dis bien éclaire.
Dans ce cas je m'éloigne avec un sentiment nauséeux.
Pardon Romane, je ne dis pas que ce fil provoquera chez moi ce désagrément.
Sans doute faut-il passer par la psychologie, la parapsychologie, les progrès de la science pour valider cette conscience particulière.
Je pense qu'elle est en chacun de nous, dans le cerveau, hors du cerveau, dans l'espace et le temps...c'est comme un parfum, que le sixième sens détecte. Ce n'est pas du tout obscur, ça ne se commande pas, c'est le fruit d'une ouverture joyeuse, ou d'une fêlure tendre.
C'est tout ce que je peux dire, le reste serait anecdotique voir indiscret, ou alors je risque de provoquer des réactions bien intentionnées de personnes qui tenteront de me prouver que je souffre de psychose.
Je ne me sers pas de mon intuition, je la laisse venir à moi...
Quel sujet !
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Capacités du cerveau : intuition   Sam 9 Mai 2009 - 2:54

Alizé a écrit:
Je ne sais pas où tu veux en venir Romane...
Nulle part de plus ou de moins que lorsque j'ouvre un fil sur les notions de l'infini, du langage ou sur le but de l'écriture ; il s'agit de mille sujets qui m'intéressent et sur lesquels j'aime bien réfléchir et échanger, nantie de ma curiosité naturelle et de l'envie de savoir.

Citation :
je suis particulièrement intuitive mais je me garde d'en parler car dans le regard des interlocuteurs il y a une curiosité qui frôle l'hystérie...je sens la vulnérabilité, la demande d'aide, le désir de comprendre les mystères de la vie, la passivité, le désir que les info. tombent toutes cuites dans le bec.
Je ne sais pas pour toi, mais me concernant il n'est pas besoin d'en parler, les gens qui me connaissent bien s'en aperçoivent tout seuls, puisqu'ils le constatent au fil du temps. Les autres l'ignorent où le découvrent un jour, cela n'a pas d'importance à mes yeux et je ne m'y attache pas.

Par contre je suis d'accord avec toi, certains réclameraient presque "la recette", que je suis bien incapable de leur donner même s'il paraît que le développement de l'intuition peut se travailler (ce sur quoi je ne me suis jamais penchée et ne me pencherai très probablement jamais, parce que je n'en vois pas l'intérêt, si ce n'est la même curiosité que celle qui me pousse à lire ce qui a été découvert sur l'existence de X planètes ou de la maladie de La Tourette, par exemple)

Citation :
Parfois je m'aventure à dire un truc tout simple, et la conversation s'engage vers des sujets sombres et obscurs, où l'homme paraît si petit, alors que vivre avec l'intuition au contraire éclaire l'existence. Je dis bien éclaire.
Dans ce cas je m'éloigne avec un sentiment nauséeux.
Lorsqu'il en a été question dans les conversations (rares, d'ailleurs), je n'ai pas souvenir d'avoir senti la facette négative dont tu parles. A moins que je ne comprenne pas bien ce que tu veux dire, ce qui est aussi possible. Laughing

Citation :
Je pense qu'elle est en chacun de nous, dans le cerveau, hors du cerveau, dans l'espace et le temps...c'est comme un parfum, que le sixième sens détecte. Ce n'est pas du tout obscur, ça ne se commande pas, c'est le fruit d'une ouverture joyeuse, ou d'une fêlure tendre.
Ta définition est carrément poétique, j'adore ! chinois

Citation :
C'est tout ce que je peux dire, le reste serait anecdotique voir indiscret, ou alors je risque de provoquer des réactions bien intentionnées de personnes qui tenteront de me prouver que je souffre de psychose.
Je crois avoir lu à diverses reprises (mais suis incapable de me souvenir quel type de documents), qu'il n'y a pas si longtemps encore, les gens dotés d'une belle intuition (et autres manifestations de ce type) étaient catalogués comme fous. Ce qui est d'une stupidité sans nom, ou bien il faudrait enfermer bon nombre de gens.

Citation :
Je ne me sers pas de mon intuition, je la laisse venir à moi...
Voilà pourquoi je disais plus haut que même s'il paraît qu'elle peut "se travailler", cela ne m'intéresse pas. Elle deviendrait alors "produit de fabrication" quelque part, et mon dieu, moi ce que j'aime, c'est le naturel. Même si l'on me disait que "quand même, tu ne sais pas ce que tu perds", ben oui, peut-être, mais pas plus que de ne pas savoir jouer du saxo, et pourtant dieu sait que si j'avais le choix, je commencerais par le saxo. Bref, c'est pas mon truc.

Citation :
Quel sujet !
Si Ys n'avait pas pensé ouvrir un fil sur les capacités du cerveau, peut-être que je n'aurais pas pensé ouvrir ce fil "intuition". Ceci dit, oui, c'est un sujet fameux. Je ne sais pas pourquoi les gens en font tout un tabou. Enfin quand même, si, c'est vrai, ça peut déranger si on prend ça pour une sorte d'illumination hystérique ou je ne sais quoi. Un peu comme ceux qui prennent les poètes pour des imbéciles, ça me fait le même effet. Voilà.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Capacités du cerveau : intuition   Sam 9 Mai 2009 - 11:18

Si, ce sujet est intéressant mais il me met mal à l'aise.
Sans doute de par la nécessité de le taire au quotidien.
Parfois j'ai souvent été obligée de suivre le mouvement alors que le groupe(famille, travail, loisir) aurait pu gagner du temps en s'appuyant sur une intuition, mais il faut toujours discuter, trouver des arguments, justifier. Cette façon de procéder va à contre- courant de l'intuition. L'intuition pousse en avant et est aussitôt étouffée. Si je devais personnifier mon intuition, je la verrais comme une petite fille muselée...elle n'a plus besoin de bâillon maintenant car elle sait qu'elle n'a pas droit à la parole devant les autres.
Pourquoi ?
Parce qu'il faut laisser chacun découvrir ses pistes, vivre ses erreurs, en tirer les leçons...on ne peut pas retrancher ça, à personne...alors souvent l'intuitif doit se taire, par respect pour les autres, peut-être par amour. Imaginez que mes enfants se soient fiés à mon intuition, comment auraient-ils appris à prendre leurs propres décisions ? Ils savent combien je les devine, ça les amuse, parfois ça les a agacé. Toujours ça les a conduits à me parler, mais eux seuls au final prenaient leurs décisions. J'ai le sentiment de leur avoir appris à développer un jugement intuitif.
Ceci est ma façon de vivre avec l'intuition, mais d'autres personnes intuitives la vivent certainement autrement.
Je pense à mon mari par exemple qui me dit souvent "Pourquoi ne me l'as-tu pas dit ?" C'est facile de regretter après, c'est plus difficile de suivre une intuition immédiatement sans discuter parce que c'est ainsi que l'intuition est un outil efficace dans la vie.

Personnellement je ne regrette plus quand je laisse passer une occasion de me servir de l'intuition, je dis à mon intuition : "Oui, tu as raison, mais ce n'est pas le moment, et je ne suis pas seule à décider, tu serais méprisée". Si l'intuition persiste à me déranger, à vouloir se dire, je la transmets...et si elle n'est pas acceptée par le groupe, elle me laisse tranquille.
Une chose marrante. Quand j'assiste à des réunions et que je peux donner mon avis, les idées intuitives je les avance à chaque réunion, même si elles semblent ne pas être entendues...elles reviennent dans la bouche d'autres personnes dans les réunions suivantes. Elles finissent ainsi par être prises en compte...Toujours je reste effacée, à un moment mon égo se révoltait quelque peu, maintenant il se réjouit quand l'oeuvre commune est réussie.
Là où j'en tire ou tirais un bénéfice personnel, c'était dans ma classe où j'avais toute autonomie, et maintenant je l'exprime artistiquement ou poétiquement.

Un exemple qui n'est pas personnel :
J'avais visité l'atelier de Louis Derbré, cet artiste pour construire ses pièces géantes est aidé par des membres ou amis de son atelier. Quand tous après avoir donné beaucoup d'énergie pensent l'oeuvre terminée, quand enfin ils se tournent vers l'artiste...ils réalisent que l'artiste n'est pas satisfait. D 'après l'artiste, il manque de la hauteur, de la matière ici ou là...il faut défaire, recommencer. Un ami de l'artiste a dit : "Nous ne voyons pas ce qu'il voit, nous recommençons à contre -coeur, mais nous réalisons qu'en suivant ses directives il s'avère qu'il a toujours raison"
Dans ce cas on a l'exemple d'une personne qui a autorité, d'un maître dont l'intuition ne peut être discutée...dans le cas d'un individu ordinaire, l'intuition ne peut être écoutée de la même façon.

Je me demande ici...l'intuition pour être acceptée ne doit-elle pas être au service d'une oeuvre ? Elle ne peut être au service d'une personne car se tourner vers une personne intuitive serait lui accorder trop de crédit, et si la personne est une meneuse trop de pouvoir ?
Je pense que la meilleure façon de proposer des solutions dictées par l'intuition est de dire : "J'ai l'intuition de...., désirez vous en tenir compte ?"

Bon je m'arrête là pour ce matin.

Romane je pense que ton intuition doit-être géniale pour ton activité théâtrale, elle doit énergiser toute la troupe.

En tout cas tu me fais réfléchir sur l'intuition d'une façon inhabituelle.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Capacités du cerveau : intuition   Sam 9 Mai 2009 - 13:56

Je comprends aussi beaucoup mieux ce que tu voulais dire par ta première intervention, Alizé.

Alors personnellement, j'attends toujours la vérification de mon intuition pour savoir si elle a été bonne. Bon, elle l'a été à 100 % jusque là, ce qui me fait penser, au bout de longues années, qu'elle ne me trompe pas. Ceci dit, je me souviens qu'il y a quelques années, quelqu'un m'avait demandé si j'étais intuitive et j'avais répondu "je ne sais pas" parce que... je ne m'étais jamais posé la question, c'est dire si ça ne me taraude pas plus que ça. C'est aussi naturel que d'avoir les yeux bleus ou de mesurer 1,80 m, cette affaire ; c'est "comme ça". Du moins, dans mon esprit.

Mais la question lancée je ne sais plus au cours de quelle conversation, ni même si c'était sur le Net ou par quelque ami (e), m'est revenue en tête de loin en loin, en sorte de prise de conscience d'état de fait, si tu préfères.

Donc pour en revenir à ce que je disais, j'attends qu'elle se vérifie, sauf exception ; dans le cadre du théâtre par exemple, je n'hésite pas à en faire part, afin d'aider le groupe à prendre conscience de telle ou telle chose susceptible de le faire avancer.

Sinon, eh bien je continue à observer, de près ou de loin, selon la manière dont ça se présente.

Les conséquences sont une modification de mon comportement : je m'adapte (un vrai caméléon, la Ro Laughing )

Je pense que l'intuition est une boussole intérieure fiable ; je veux dire par là que c'est elle qui va nous aider à nous positionner afin d'être bien planté dans nos baskets.

Exemple : elle va nous protéger d'une personne au comportement négatif (qui cache ce comportement, mais que l'on décèle via intuition). Ou d'un processus, ou d'un projet qu'il vaudra mieux avorter, etc. Elle ne nous protège pas d'un événement global (une catastrophe naturelle, par exemple), mais elle nous met en état d'alerte (ça aussi j'ai eu l'occasion de le vérifier). Un peu comme le sixième sens animal.

Bon mais en dehors de ça, j'ai déduit depuis quelques années que les capacités d'observation sont intimement liées à l'intuition. Ce que je n'ai pas encore compris, c'est : comment peut-on observer à distance, et donc avoir de l'intuition à distance. C'est fascinant, tout de même, ce cerveau et ses dimensions !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Capacités du cerveau : intuition   Sam 9 Mai 2009 - 14:15

Romane a écrit:
Ce que je n'ai pas encore compris, c'est : comment peut-on observer à distance, et donc avoir de l'intuition à distance. C'est fascinant, tout de même, ce cerveau et ses dimensions !

J'entends par là : comment techniquement le cerveau permet cela.
La pratique, ben... je connais, puisque je la vis spontanément.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Capacités du cerveau : intuition   Sam 9 Mai 2009 - 14:21

Mais si, tu n'as pas remarqué nos antennes !

Effectivement dans l'intuition il y a parfois quelque chose de mouvant, de diffus, qui s'adapte en continu, qui se construit dans notre projet ou dans un projet collectif avec les autres.
Ce serait intéressant d'observer comment dans un projet commun, chacun y va de son intuition...

En cas de danger, la sensation intuitive est plus urgente, elle est comme un ordre auquel il faut répondre immédiatement.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Capacités du cerveau : intuition   Sam 9 Mai 2009 - 14:37

Alizé a écrit:
Ce serait intéressant d'observer comment dans un projet commun, chacun y va de son intuition...

Si tu prends LU, par exemple, puisqu'on l'a sous le nez. LU n'est qu'un sous-sous-sous-sous groupe d'autre groupes, la vie n'étant constituée que de groupes et de soi-même. Sur le plan purement fonctionnel : le système du groupe. Que pourrait-on en dire ?

- Qu'un certain pourcentage n'est absolument pas conscient des conséquences que pourraient engendrer certains comportements. L'intuition du "non, faut pas que je fasse ça, ça va dégrader les lieux" n'existe donc pas.

Parce que l'intuition ne dirige pas les autres, mais soi-même.

- Mettons qu'on en parle (ce qui arrive) sur un fil dédié à tel problème (dans mises au point, puisqu'il a été créé pour ça)

Il suffit de lire les réponses, pour répondre à ta question.

Et comme LU n'est qu'un groupe parmi la foultitude d'autres groupes, tu as une petite idée de la manière dont ça se passe dans les autres groupes (de famille, d'amis, d'assoc, etc.)

Parfois tu trouves une ou deux intuitions à peu près similaires, contre une grande masse d'inconscience ou je ne sais comment l'appeler, mais ça revient à peu près à ça.

En tout cas, c'est l'observation que j'en fais depuis des lustres.
Il suffit alors parfois (ça ne fonctionne pas toujours, ça dépend de la maturité je pense, des gens à qui l'on parle et de leur capacité à appréhender le sujet) d'expliquer clairement le processus de fonctionnement d'un groupe pour qu'il fonctionne, et de pointer ce qui ne fonctionne pas et pourquoi, pour qu'ils comprennent (ou pas).

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Capacités du cerveau : intuition   Sam 9 Mai 2009 - 14:46

Tiens, si tu veux un exemple précis, j'en ai un qui me vient, là.

Un jour, je ne sais plus qui me dit : on pourrait peut-être envisager de relooker LU, changer les couleurs de fond de page, tousssa, toussa. Faudrait le proposer.

Je souris dans mes moustaches, et je dis : impossible, mais bon, si tu y tiens, je n'y vois pas d'inconvénient, mais tu verras...

Ben oui, il y tenait, et même il y croyait dur comme fer, tandis que je savais déjà ce qui allait se passer.

C'est ainsi qu'il a donc été proposé un projet. Effet garanti et immédiat : t'avais le pour, t'avais le contre, et t'avais les propositions genre rouge, et un autre qui arrivait en disant que l'écru déjà lui blessait les yeux, etc. etc. etc.........

C'est comme ça que LU est resté comme il est, et que pour moi, c'était déjà évident.

Mon avis personnel sur la proposition ? : le look actuel (qui est celui de base) n'est pas magnifique, il aurait mérité vachement mieux. Mais il va bien sûr rester ce qu'il est. Pour éviter les prises de tête.

Voilà. C'est simple, non ? Laughing
Ceci n'est qu'un exemple très basique, évidemment, mais déjà pas mal représentatif en illustration.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Capacités du cerveau : intuition   Sam 9 Mai 2009 - 15:26

Je pense que si on fonctionnait en s'appuyant sur l'intuition de chacun sans quantifier qui en a plus ou moins, on serait tous portés par le même courant, et en puisant en confiance dans cette ressource commune, on serait tous à égalité. Ceux qui, faute d'avoir soupçonné ou ignoré l'existence de l'intuition, apprendraient à la développer comme quelque chose de naturel, et les autres seraient comme des poissons dans l'eau.
Je rêve d'un monde intuitif...on en est loin, c'est pourquoi je me sens tiraillée, souvent maladroite. Bien sûr LU est un groupe comme un autre, mais pour moi...un forum me permet un peu plus que dans la vie de dire ce que je pense...vous ne voyez pas mon émotion quand je parle de quelque chose qui me tient à coeur, je souffre moins de me dire.

Il faudrait définir ce que n'est pas l'intuition, car il pourrait y avoir méprise.
L'intuition est toujours positive, n'enlève rien à personne, elle n'est qu'un plus qui facilite la vie.
L'intuition n'est pas médisance, critique...mais elle le devient quand le mental s'en empare, interprète(mal), déforme...dans ce cas c'est une déviance de l'intuition.
Est-ce Ysandre qui rattachait l'intuition à l'amour un peu plus haut ? voilà une bonne intuition !
Peut-être est-ce lorsque l'amour se conjugue à une certaine sensation produite par je ne sais quelle zone du cerveau, qu'elle devient l'énergie capable de nous faire pousser des antennes qui abolissent l'espace.
Aïe, je ne suis pas scientifique, je ne le dis qu'avec mes mots...c'est juste une poétique pensée, qui n'a de concret que sa poésie.
Toujours il faut attendre que la science crédite ce qui n'est qu'obscures suppositions ! C'est long !
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Capacités du cerveau : intuition   Sam 9 Mai 2009 - 15:34

Pour ton exemple Romane, tu es restée ouverte aux propositions, aux avis différents. Pas de refus, un "oui on va voir", "on va décider ensemble".
Puisqu'il y avait demande, il fallait tester, constater les effets produits, et arrêter son choix sur la couleur la plus reposante pour un forum où nous passons beaucoup de temps devant l'écran (cad ne pas changer au final).
Personne n'a été déçu, personne n'a eu le sentiment de ne pas être écouté dans ses suggestions. C'est bien pour le groupe !
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Capacités du cerveau : intuition   Sam 9 Mai 2009 - 19:02

En gros, c'est comme pour pas mal de choses...les découvertes scientifiques vont dans le sens des optimistes et des opiniâtres qui pensent que rien n'est figé et non évolutif, la vie est mouvante, le cerveau est mouvant ( même qu'ils "viennent" de découvrir que les neurones "pouvaient" se refabriquer, chose impensable jusqu'à aujourd'hui ), oh la la ,le sujet est tellement vaste que je ne vais pas m'y lancer maintenant,mais oui, j'y crois car il suffit d'observer le monde et la capacité d'adaptation de l'humain ( faut voir ce par quoi il est passé pour être toujours là! ) et cela rejoint aussi le fil ouvert il y a peu par Nuam sur le concept de la résilience.
Enfin, je crois être dans le sujet même si je ne prends pas le temps de développer mes dires...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Capacités du cerveau : intuition   Sam 9 Mai 2009 - 19:04

Alizé a écrit:
Pour ton exemple Romane, tu es restée ouverte aux propositions, aux avis différents. Pas de refus, un "oui on va voir", "on va décider ensemble".
Puisqu'il y avait demande, il fallait tester, constater les effets produits, et arrêter son choix sur la couleur la plus reposante pour un forum où nous passons beaucoup de temps devant l'écran (cad ne pas changer au final).
Personne n'a été déçu, personne n'a eu le sentiment de ne pas être écouté dans ses suggestions. C'est bien pour le groupe !

Disons que je savais déjà quelle serait l'issue de la proposition, mais que pour autant j'ai laissé à la personne qui voulait qu'on en fasse la demande, le temps de le constater par elle-même. Wink

Il n'y a donc eu aucune suite, comme je l'avais deviné.

Citation :
Il faudrait définir ce que n'est pas l'intuition, car il pourrait y avoir méprise.
L'intuition est toujours positive, n'enlève rien à personne, elle n'est qu'un plus qui facilite la vie.
L'intuition
n'est pas médisance, critique...mais elle le devient quand le mental
s'en empare, interprète(mal), déforme...dans ce cas c'est une déviance
de l'intuition.

L'intuition, pour moi et en l'état, n'a effectivement rien à voir avec ce que tu nommes l'interprétation. Elle n'est que ce qui indique une direction, ce qui met instinctivement en position de protection ou au contraire de création, selon ce qu'elle délivre.

En fait, je crois qu'elle n'est jamais toute seule et qu'elle est la combinaison d'un tas de choses, dont l'observation n'est pas la moindre.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Capacités du cerveau : intuition   Dim 10 Mai 2009 - 1:26

Je ne sais pas si je vais répéter ce qui a déjà été dit, mais en gros, ce qui me vient à l'esprit ce soir :

- L'intuition n'est pas quelque chose qui s'annonce comme "Figurez-vous que j'ai l'intuition que.... "

- C'est quelque chose qui se ressent, viscéralement, qui serait de l'ordre de l'indicible si on voulait le décrire.

- Quelque chose qu'on ne dit pas quand cela se produit, parce que ce n'est pas nécessaire.

- Qui met en état d'alerte, qu'elle porte sur quelque chose de positif ou de négatif. Qui "nous prépare à", en quelque sorte.

- Qui est intimement lié à ce qu'on sent d'une personne, qu'elle soit à portée de main où à l'autre bout du monde.

- Qui plante tout de suite le décor d'une situation en cours de gestation.

- Qu'on ne prémédite pas, mais qui vient s'imposer à soi de manière violente.

- Qui pourrait ne pas être comprise à l'état brut, par tout autre que soi-même.

- Qu'on ne pense pas vérifier sur le moment, mais à laquelle on repense quand cela se vérifie (et ça soulage d'une sorte d'attente)

- Qui peut pointer sur une fraction de temps, comme sur l'intégralité d'un processus.

- Qui sans doute prend appui sur des détails infimes dont on pourrait imaginer que personne ne les remarque. L'expression "la puce à l'oreille" à mon avis conviendrait tout à fait.

- Qui peut se vérifier à l'aide d'autres indices venant se greffer aux premiers.

- Qui met en général mal à l'aise le monde alentours qui ne serait pas prêt à accepter des réalités.

- Qui est une formidable force dans le domaine de la créativité.

- Qui, si elle se révèle juste, constitue une formidable mise au point relationnelle.

- Qui implique un lâcher prise spontané, dont je dirais qu'elle est issue.

Etc. etc.

Faudrait que je trouve des documents issus de recherches, pour savoir de quels ingrédients elle est issue.
Et pourquoi certains en sont plus dotés que d'autres.

J'ai toujours été persuadée que les sujets tabous, ne sont tabous que parce qu'ils dérangent.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: capacités du cerveau : intuition   Dim 10 Mai 2009 - 10:52

Pour sur que ça dérange, ma Ro ! la télépathie aussi, si les recherches n'avaient pas été stoppées par quelques gouvernements......
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Capacités du cerveau : intuition   Dim 10 Mai 2009 - 12:02

Salut les filles,
Si je peux me permettre de vous dire comment je vois les choses.
Je comprends bien ce que tu dis Romane, mais je me demande si l'on peut vraiment ranger l'intuition dans toutes les catégories que tu évoques.
Je crois qu'il est difficile d'identifier exactement ce qui n'est pas du domaine du conscient, ce que ça capte, ce que ça touche et comment ça fonctionne. Même si des recherches ont été faites, Ysandre à raison, il y a peu de choses et surtout les choses ne sont jamais certaines dans ce domaine, il est difficilie d'avoir des certitudes malgré tous les travaux déjà éxécutés ( l'Histoire nous a prouvé que la science n'est jamais figée ). La seule chose dont on soit sûrs c'est que l'humain n'utilise pas les capcités de son cerveau au maximum, à quoi sert le reste ? Y a t-il que le cerveau qui soit centre "d'intelligence" ?
Je pense que l'intuition est plus du domaine de l'instinc, ce que j'appelle "l'intelligence du coeur", celle qui nous prévient d'un danger, nous permet de capter les "énergies "ou pensées, les intentions, tout ce qui émane de notre entourage ; et cette information est envoyée vers le centre des actions , prises de décisions, pas forcément "réfléchies". Elle est peut-être plus du domaine du ressenti.
Tout ce qui circule sous forme de pensées ( capter la pensée de quelqu'un sans paroles, ou "envoyer" une pensée vers quelqu'un, communiquer avec un animal...faire des rêves prémonitoires...), je verrais plus ça sous un aspect de "télépathie". C'est à dire, là, c'est une pensée qui circule ce n'est pas une impression.
Quoiqu'il en soit, il est évident pour moi qu'une foule d'informations dites "invisibles " car non entendues par le son, non vues par les yeux ou tout autre perception matériellement identifiable ( pour l'instant ) fait partie du grand tout de la communication dite "invisible" que l'on peut peut-être ranger dans la catégorie "énergie" qui circule, au même titre que les UV ou les ondes et que cette énergie peut venir du cerveau et d'un autre centre, d'une autre source ; certains disent que l'âme se situe au niveau du coeur...Le cerveau est-il réellement l'unique "source", c'est une grande question à laquelle on n'est pas prêts d'avoir de réponse, mais en tout cas, le sujet est si vaste et si complexe que l'on ne peut se baser sur un seul critère et qu'il faut peut-être aussi laisser la porte de notre "intuition" ouverte afin de pouvoir tenter de ressentir le sujet dans son ensemble.
Enfin, je ne sais pas si je suis très claire ce matin... AngeR
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Capacités du cerveau : intuition   Dim 10 Mai 2009 - 14:47

kate100fin a écrit:
Je comprends bien ce que tu dis Romane, mais je me demande si l'on peut vraiment ranger l'intuition dans toutes les catégories que tu évoques.
et
Citation :
Elle est peut-être plus du domaine du ressenti.

Elle est carrément dans le domaine du ressenti, kate. Sinon, je ne vois pas par où elle passerait. Laughing

Mais il ne s'agit pas, au-dessus, de "catégories" (peut-être me suis-je mal exprimée ?), mais de ce qu'entre autres (il y en aurait encore beaucoup à dire) elle suscite ou pas, de mon point de vue constat. Wink

Je suis bien d'accord avec toi, il subsiste des zones encore largement et plus que ça, inexplorées et qui le resteront encore un bon bout de temps.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Capacités du cerveau : intuition   Dim 10 Mai 2009 - 14:58

J'ai dû lire un peu vite, Ro, excuse... Gaga
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Capacités du cerveau : intuition   Dim 10 Mai 2009 - 15:00

Ce n'est pas grave, t'inquiète. bisou

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Capacités du cerveau : intuition   

Revenir en haut Aller en bas
 
Capacités du cerveau : intuition
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Capacités du cerveau : intuition
» [ACTU] Batterie haute capacité pour HTC HD2
» [AIDE] Batterie "Haute Capacité"
» [INFO] Batterie haute capacité
» Les possibilités du cerveau (Bergson) : télépathie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: