Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Poésies de Nilo Cyan - Alhelis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
prescillia



Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 16/10/2009

MessageSujet: Ouahhh...   Jeu 18 Nov 2010 - 10:25

J'adore tes textes, tu as un style bien particulier que j'aime bien même si ce n'est pas le genre de poèmes que j'écris!!!
Moi j'écris plutôt des poèmes pour exprimer ma douleur...
Revenir en haut Aller en bas
prescillia

avatar

Nombre de messages : 113
Age : 23
Localisation : LINSELLES
Date d'inscription : 16/10/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Jeu 18 Nov 2010 - 10:26

J'avoue que je ne comprend pas toujours les textes, certains mots me sont inconnus et pourtant j'ai un vocabulaire assez élargi!!
Revenir en haut Aller en bas
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Sam 20 Nov 2010 - 23:01

prescillia a écrit:
J'avoue que je ne comprend pas toujours les textes, certains mots me sont inconnus et pourtant j'ai un vocabulaire assez élargi!!

Ne cherche pas à comprendre, ressens !
Revenir en haut Aller en bas
Bobonne

avatar

Nombre de messages : 172
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Dim 21 Nov 2010 - 19:07

Un petit détour par tes mots mon Za...Yann, autant te dire que je savoure et partage l'avis des commentateurs précédents.
L'automne aux hospices dorés s'assombrit quel dommage, mes hommages tout de même à celle bien réelle j'espère qui t'inspira. Aujourd'hui lendemain de fête...théâtrale s'entend, gueule de bois, celui des planches, je me sens comme le vieux chewing gum que j'ai du improviser hier soir! (Merci Ro) Tu as ici table et gite ouvert, c'est quand tu veux et tu pourras rencontrer la seule, l'unique capable de pondre des sujets d'impro pareils! Je t'embrasse
Ta vieille tante toute machouillée
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91117
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Dim 21 Nov 2010 - 19:35

Moi je prends ce fil comme il se tend : pour y déposer un baiser au poète et un baiser-une-étreinte à sa vieille tante mâchouillée, Anne, j'ai tant de choses encore à te dire... allons au plus simple : MERCI pour ce grand bonheur d'hier, encore une fois... Yann, j'ai hâte de te connaître.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Lun 22 Nov 2010 - 11:35

Romane a écrit:
Moi je prends ce fil comme il se tend : pour y déposer un baiser au poète et un baiser-une-étreinte à sa vieille tante mâchouillée, Anne, j'ai tant de choses encore à te dire... allons au plus simple : MERCI pour ce grand bonheur d'hier, encore une fois... Yann, j'ai hâte de te connaître.

Ok pour les commentaires quant au poète, mais pas ok pour la tante, tu n'es pas encore mûre pour le club du 3° âge de ton village !
Revenir en haut Aller en bas
Nilo Cyan
Un vers à chaque pied
avatar

Nombre de messages : 365
Age : 27
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 09/05/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Ven 3 Déc 2010 - 2:03

Salut ptis LUs! Merci à tous pour vos coms, désolé j'ai pas vraiment le temps de me connecter et d'y répondre en ce moment...
En fait j'ai à peine le temps d'écrire.
Mais en vla un pti quand même!

Terminal d'un bleu ébauché dans l'or
Inique de son teint. Feu, mort et demain.
Tangible, émaillée d'un duvet d'airain.
Aigue-marine d'un cri démenti,
Irise la ravine qu'a son œil au plis;
Navigue et sombre au zénith de son ombre;
Averse au sein qui épanche l'aurore.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91117
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Ven 3 Déc 2010 - 2:06

Je me demande ce que ça donnerait si tu avais le temps d'écrire.... Rolling Eyes Laughing

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Ven 10 Déc 2010 - 21:28

Romane a écrit:
Je me demande ce que ça donnerait si tu avais le temps d'écrire.... Rolling Eyes Laughing

Moi aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Nilo Cyan
Un vers à chaque pied
avatar

Nombre de messages : 365
Age : 27
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 09/05/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Ven 24 Déc 2010 - 4:57

Ça y est! Je l'ai!
Ah oui il m'a donné du fil à retordre celui-là! Mais ça en valait la peine.
Mesdames et messieurs, voici mon premier poème en forme néoclassique depuis 2 ou 3 ans.
Et décidément je ne suis pas fan des contraintes métriques mais j'avoue quand même ne pas être mécontent de ce dernier.
J'ai voulu en fait rendre hommage à un immense poète symboliste qui m'inspire chaque jour.
Et pas n'importe comment! en suivant un modèle qu'il a lui-même utilisé pour rendre hommage à deux de ses contemporains, égaux dans leur grandeur, j'ai nommé : les sonnets des tombeaux.

Je vous les met, histoire de vous rafraichir la mémoire.




Le tombeau d'Edgar Poe

Tel qu'en Lui-même enfin l'éternité le change,
Le Poète suscite avec un glaive nu
Son siècle épouvanté de n'avoir pas connu
Que la mort triomphait dans cette voix étrange !

Eux, comme un vil sursaut d'hydre oyant jadis l'ange
Donner un sens plus pur aux mots de la tribu,
Proclamèrent très haut le sortilège bu
Dans le flot sans honneur de quelque noir mélange.

Du sol et de la nue hostiles, ô grief !
Si notre idée avec ne sculpte un bas-relief
Dont la tombe de Poe éblouissante s'orne

Calme bloc ici-bas chu d'un désastre obscur
Que ce granit du moins montre à jamais sa borne
Aux noirs vols du Blasphème épars dans le futur.



Le tombeau de Charles Baudelaire

Le temple enseveli divulgue par la bouche
Sépulcrale d'égout bavant boue et rubis
Abominablement quelque idole Anubis
Tout le museau flambé comme un aboi farouche

Ou que le gaz récent torde la mèche louche
Essuyeuse on le sait des opprobres subis
Il allume hagard un immortel pubis
Dont le vol selon le réverbère découche

Quel feuillage séché dans les cités sans soir
Votif pourra bénir comme elle se rasseoir
Contre le marbre vainement de Baudelaire

Au voile qui la ceint absente avec frissons
Celle son Ombre même un poison tutélaire
Toujours à respirer si nous en périssons.



Bien sûr, ce sont deux sonnets en alexandrin tout ce qu'il y a de plus classique. Alors, me direz-vous quel modèle as-tu suivi? Eh bien remarquez quelques détails en bleu : bien sûr le titre et surtout le nom du poète apparaissant au vers 11, une référence à la tombe et enfin une structure de rimes identique aux trois poèmes.
Si vous trouvez des erreurs n'hésitez pas à me le dire!
Bon, maintenant voici le mien!


Le tombeau de Stéphane Mallarmé


Lui, orfèvre séculaire dont l'œil eut atteint
Jadis l'orgasme luminaire de l'oxymore,
Tutoyait alors le déclin au sein des morts.
Nul doute, il point à la dynastie du matin.

Que dire à l'écume avide de ses satins?
Il est d'or, d'airain, ce mot qui ravine l'essor
D'un son sublime, et l'allégeance à son sort,
Aux runes qu'exhume le souffle du latin.

Si la mort au poète eût montré quelque appât,
Il a, de par nature affranchi mon trépas.
D'une pierre mal armé et d'obole au prophète,

J'y vis, par quelque fieffé symbole élevé,
Que l'étoile aux cent lunes et la lune aux cent têtes
Cherchent toujours le syményme de rêver.


Dernière édition par Zayan le Ven 24 Déc 2010 - 14:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Ven 24 Déc 2010 - 10:28

Zayan a écrit:
J'y vit, par quelque fieffé symbole élevé,
Que l'étoile aux cent lunes et la lune aux cent têtes
Cherchent toujours le syményme de rêver.

Bravo pour l'exercice! Mais, posté à 2h57, forcément la fin cherche un peu l'oreiller.
Revenir en haut Aller en bas
Nilo Cyan
Un vers à chaque pied
avatar

Nombre de messages : 365
Age : 27
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 09/05/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Ven 24 Déc 2010 - 14:26

Première faute corrigée! Mais pour la seconde, ce n'en est pas une, c'est un néologisme. J'hésite encore avec symégramme, il s'agit d'un mot parfaitement symétrique.
Revenir en haut Aller en bas
Nilo Cyan
Un vers à chaque pied
avatar

Nombre de messages : 365
Age : 27
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 09/05/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Ven 24 Déc 2010 - 16:44

Zuuuuuut! Un mot symétrique a déjà un terme spécifique... palindrome. Ouin j'avais oublié ce mot quelque part bien au fond de mes cours de français de première.
Ben si vous avez des idées, je suis tout ouïe Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91117
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Lun 27 Déc 2010 - 23:05

Zayan a écrit:
le Yi King, c'est le cadeau que m'a offert mon père pour
ce noël et je dois avouer que c'est assez stupéfiant!
Dis moi, Zayan, pourrais-tu ouvrir un fil pour nous initier ? je serais intéressée. Wink

Sinon, je suis en panne d'idées pour te secourir, j'avoue. scratch

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Nilo Cyan
Un vers à chaque pied
avatar

Nombre de messages : 365
Age : 27
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 09/05/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Mer 20 Avr 2011 - 0:01

Salut les LUs! Ben comme d'hab, ma visite trimestrielle me laisse complétement largué : trop de trucs à lire quand j'en ai si peu écrit. M'enfin j'arrive avec une belle histoire. Eh oui car je reviens juste d'un voyage à l'autre bout du monde : le Népal. Un trek de 20 jours au cœur de l'Himalaya et au pied de l'Everest. Plein de choses à raconter et donc je vais vous faire partager mon carnet de bord. http://liensutiles.forumactif.com/t20712-le-nepal-du-pied-a-la-cime-des-himalayas#419345

Bon sinon y'a eu aussi quelques poèmes. Commençons par celui-ci dédié aux montagnes :

A l'aube déjà agile dans la brume,
Le corbeau souligne les contours fébriles
D'un dieu-mont, semblant un toit de mithril
Étincelant au soleil qui s'allume.

Et l'âme infinie du massif, au seuil du faîte
De ce monde, qu'éceuille à l'abîme
Le cours de l'onde et la stupéfaction d'une cime,
Décrète la suprématie de ses crêtes.

Nul stûpa ni cairn, nulles prières en bernes,
Érigés au regard de ces noires bergères,
Nulle alcôve profonde ou congère,
Ne saurait rendre mon œil au terme.

Et les jeunes sœurs nubiles, épouillant une ethnie
D'enfants-rois, bercés sous un ciel d'écumes blanches,
Chantent l’œil des rosées, coulées d'avalanches,
Chantent dans leur pays la plus infinie des apories : poésie.
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8359
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Mer 20 Avr 2011 - 15:10

Wahou, animé par ton voyage, je vois...Je ne suis pas encore allée voir ton carnet de route, mais déjà tes mots me transportent dans tes yeux... chinois
Revenir en haut Aller en bas
Nilo Cyan
Un vers à chaque pied
avatar

Nombre de messages : 365
Age : 27
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 09/05/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Jeu 21 Avr 2011 - 1:27

Je t'y invite Kate. Oh bien sûr la prose me change mais j'avoue y avoir pris un certain plaisir.
Quant au poème, je dois avouer m'être moi-même déçu. J'avais un peu perdu la main et à chaque fois que je le relis je lui trouve un goût de trop peu.
M'enfin je me rattrape sur les suivants, tu verras Smile
Merci quand même pour ce com très encourageant!
Revenir en haut Aller en bas
vestale



Nombre de messages : 1436
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Ven 22 Avr 2011 - 13:18

Pas mal du tout les poèmes en forme classique, notamment les tombeaux des poètes.
J'aimerais bien voir des photos du Népal Smile
Revenir en haut Aller en bas
Nilo Cyan
Un vers à chaque pied
avatar

Nombre de messages : 365
Age : 27
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 09/05/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Ven 22 Avr 2011 - 13:38

Merci! Enfin... seul le dernier tombeau est de moi hein!
Les photos ça va pas tarder, je vais en mettre sur mon carnet de route, RDV dans le fil "voyages".
Revenir en haut Aller en bas
Nilo Cyan
Un vers à chaque pied
avatar

Nombre de messages : 365
Age : 27
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 09/05/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Lun 25 Avr 2011 - 17:42

Les Frères de la Côte


Mais hier encore j'avais vingt ans.
Comme un fou on déclame, on divague,
Avec au front le baiser enivrant
Du vent qui vous acclame et porte une vague.

Iode, embruns, un alizé et la mélodie du large
Vous entraînent follement arpenter la digue.
Ce sont les piliers du bar, les piliers du temps que l'on émarge
Sous les regards bovins qui dansent la gigue.

C'est un lieu soumis au ressac qui laisse,
-Comme m'a dit à l'oreille le sable-
Un sourire en vrac, au bock un goût de fable,
C'est un de ces lieux qui jubilent et qui blessent.

Puis une jupe à la brise se soulève sans faute :
Un son de flûte passe au goulot de ma bouteille
Comme un rêve. Nous sommes aux Frères de la Côte
Et un goût de sève à mes lèvres s'éveille.

Suis-je plus sérieux qu'à dix-sept ans?
Sûrement pas au regard de ce fanion qui frissonne
Au creux de ma main, air coquin virevoltant
Au creux de mes nuits d'été qui résonnent.

Et long des dunes, long des champs, une promenade.
Oui! Encore un nouvel été! On se laisse adorer,
Picoté par les blé, picoré par Madame, quelle sérénade!
L'été bleu s'en est allé? Il reviendra... sur l'île de Ré.


Dernière édition par Zayan le Mer 4 Mai 2011 - 22:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Lun 25 Avr 2011 - 22:22

Un texte vif et alerte, j'ai été happée dès les premiers mots. Je t'imagine bien, jeune homme, plaisantant avec le sable, jouant avec les blés (et le reste), le nez au vent. Et compliments pour la grande originalité du verbe.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Lun 25 Avr 2011 - 23:48

Le souffle des vingt ans nettement ressenti...
et l'image de l'île qui se prépare à accueillir une vague nouvelle d'estivants .
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91117
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Mar 26 Avr 2011 - 0:13

Et dire que tu as perdu la main pour versifier (soupir d'envie) pfff tu veux rire, j'espère !

Celle-là, j'aurais aimé l'écrire : C'est un de ces lieux qui jubilent et qui blessent.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Nilo Cyan
Un vers à chaque pied
avatar

Nombre de messages : 365
Age : 27
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 09/05/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Mer 27 Avr 2011 - 0:47

Merci pour ces super coms!

Romane a écrit:
Et dire que tu as perdu la main pour versifier (soupir d'envie) pfff tu veux rire, j'espère !
Je parlais du précédent en particulier. Je suis juste un peu déçu de ne pas avoir su décrire la magnificence et le dépaysement dont j'ai été témoin.

Romane a écrit:
Celle-là, j'aurais aimé l'écrire : C'est un de ces lieux qui jubilent et qui blessent.
Héhé c'est vrai que celui-là j'en suis assez fier Mr. Green

Un saludo desde Madrid!
Revenir en haut Aller en bas
Nilo Cyan
Un vers à chaque pied
avatar

Nombre de messages : 365
Age : 27
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 09/05/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Ven 29 Avr 2011 - 17:59

Inspiré d'un poème de Léo Ferré chanté par Noir Désir qui me fascine depuis des années. http://www.youtube.com/watch?v=0PzM13kGE64


Des larmes


Des larmes! sous les tonnerres,
Sous une pierre, dans un fleuve naissant.
Et l'amer de mes paroles de sang
Défiant l'arme et l'azur de l'éther.

Des larmes, suppurant du marasme nippon,
Des vapeurs de nos caprices délétères,
Des moiteurs d'un enfer nucléaire,
Verront naître un astre sous les ponts.

Des larmes, rouges comme la brique,
Polluant au Népal la trimée des haleines.
Et courbés, les porte-faix sous le poids et la peine,
Au regard des cieux et leurs ombres élastiques.

Des larmes! Des larmes! Des larmes en constellations,
Des que l'on sèche à l'aube d'une étreinte,
D'autres qui arrosent l'arbre des haines enceintes,
Ou qui abreuvent les poètes en tribulation.

Des larmes ! Aux prophètes de St Jean,
Ceux qui craquent une allumette
Et allument un bucher de cigarettes
Enfumant leur cœur d'un air négligent.

Des larmes qui deviennent une ode à la vie !
En torrents, charriant caresses en alluvions
Et qu'une brise efface sur la cendre des crémations
Au bout d'un vers saisi... d'un souffle de poésie.


Dernière édition par Zayan le Sam 30 Avr 2011 - 17:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8359
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Sam 30 Avr 2011 - 16:49

J'aime beaucoup cette chanson de Noir Désir...

Et ton texte aussi beaucoup, tu ne perds rien de ton talent et de ta générosité... chinois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poésies de Nilo Cyan - Alhelis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Poésies de Nilo - Faire de l'or avec le vent
» NILO
» Ici Vos Poésies En Vers Libres
» blog de poésies
» Poésies d'une classe de 1ère S

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Vos recueils de poésie-
Sauter vers: