Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Poésies de Nilo Cyan - Alhelis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
AuteurMessage
filo



Nombre de messages : 8690
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Jeu 5 Avr 2012 - 0:03

Filo et Nilo ? Ha ha ! L'association a un parfum d'irréel sur la toile, mais je n'en dirai pas plus !
Ça ne s'invente pas, quoique si en l'occurrence...
C'est vrai que vous avez de bonnes bouilles.
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91117
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Jeu 5 Avr 2012 - 0:39

filo a écrit:
Filo et Nilo ? Ha ha ! L'association a un parfum d'irréel sur la toile, mais je n'en dirai pas plus !
Ça ne s'invente pas, quoique si en l'occurrence...
Excellent !!


Un nouveau nom, c'est comme une nouvelle vie. Vous avez l'air heureux et n'est-ce pas là le plus important en soi, au fond ? C'est ce que j'ai voulu dire dans le fil de ce nouveau film La nuit nomade qui se passe sur ces terres d'épices.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Nilo Cyan
Un vers à chaque pied
avatar

Nombre de messages : 365
Age : 27
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 09/05/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Jeu 5 Avr 2012 - 9:10

Eh oui! Filo et Nilo... Filo s'appelle ainsi depuis deja 2 ans et prefere l'orthographe Phylo due a sa profonde recherche spirituelle. Quand a moi j'avais completement oublie qu'il y avait un Nilo sur LU, je me souvenais de son style si particulier d'octosyllabes et meme de sa photo mais je le confondais avec Filo LU (Figolu je peux le dire? Smile
En fait ca a fait directement tilt quand j'ai appris qu'en Nepali on le bleu Nilo. Le bleu a toujours ete ma couleur : bleu-vert, bleu turquoize et cyan comme la mer au milieu de laquelle j'ai grandi, bleu ciel et marine parceque j'ai toujours ete la tete dans les nuages et les etoiles, le bleu en general car le bleu c'est l'eau et l'eau c'est la feminite a l'etat pur, la feminite que j'adore... C'est aussi la couleur de la comunication, de l'attraction, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9752
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Jeu 5 Avr 2012 - 19:36


Belle renaissance!
Revenir en haut Aller en bas
Nilo Cyan
Un vers à chaque pied
avatar

Nombre de messages : 365
Age : 27
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 09/05/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Sam 7 Avr 2012 - 7:40

Une allegorie du camping sauvage dans la jungle nepalaise...



Le regne de la limace



Sur la route, on gratte le pave, on trace

Un sentier parseme d'etoiles brutes

Qui s'etiolent, jonche du son des flutes

En melopee d'une toile d'Asie qui me brasse.



Sous un chale de soie, une laine de yak,

Quand la nuit nous enlace et la lumiere chavire,

Que la brume basse developpe ses teintes a ravire,

La Voie nous abreuve et nous plonge le lac



Le lac d'une ondee, de lait et de nacre.

Quand d'une etincelle nait un foyer intense,

Qu'on y jette le sel, les esprits crepitent et dansent,

L'eau des roseaux nous tourne l'oeil en vrac.



Et un grain de vigeur qui perle, la tika qui s'efface,

C'est l'instant du reveur qui peche et mon regard se visse

Sur les volutes d'une meche ou ma pensee glisse.

Enveloppes, nous rampons tete beche... Ave! Au regne de la limace.




Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Dim 8 Avr 2012 - 0:03

Ce sont les mots d'une personne qui a tout le temps d'observer le petit, le tout petit, le minuscule, et en tire de longues et lentes pensées.
J'aime bien cette patience.
Ca te réussit.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Nilo Cyan
Un vers à chaque pied
avatar

Nombre de messages : 365
Age : 27
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 09/05/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Mer 11 Avr 2012 - 11:26

Bon, eloignons-nous un peu de l'Asie pour revenir a mon chez moi.
Vision retrospective de ma vocation : saunier!
Certains aurons deja vu la photo d'illustration mais tant pis.


Et puis pour Blue, toi qui parlais de patience, d'avoir le temps, en l'occurence c'est exactement ca!




L'eloge de la lenteur




Mes ablutions miditatives, mes humeurs oranges,

Aux heures vives d'un soleil vibrant

Ont le chant de mes aieux et le torrent

Du raisin bleu qui coule sous mes franges.



J'ai sur tes plats et tes rives salines

Appris la patience qui devoile,

Cristallise cet instant infini et astral

Exhumant le songe d'une absence divine.



Ici, la jalousie pousse sur les digues.

Et la salicorne et l'armoise maritime

Epousent la brise qui s'embaume et l'azur qui s'abime

Dans la sieste d'un millenaire de fatigue.



Et je me fais golem d'argile a mes heures.

Trinquant avec tout le jour qui devale

La joie d'etre Adam, a poil sous les etoiles,

Un air entre les dents : l'Hymne de la lenteur.




Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91117
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Mer 11 Avr 2012 - 14:24

Yep, je suis venue le lire. Il dit que le privilège de la lenteur manque souvent à la vie citadine. Il dit que j'aimerais bien chanter l'hymne à la lenteur !!

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9752
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Mer 11 Avr 2012 - 14:27


Sympa la limace.
Bel hymne aux marais salants, des lieux alchimiques que j'aime!
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Jeu 12 Avr 2012 - 0:58

J'aime bien aussi tes marais salants. Et comme je connais les claviers indiens, je te pardonne les coquilles
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Jeu 12 Avr 2012 - 13:22

La lenteur est le propre de la nature. Il y a une infinie lenteur qui se cache même derrière la tourmente.
Ressentir la lenteur dans la vie c'est comme entrer dans une autre dimension.

... heureuse de lire cette lenteur dans tes mots.

Revenir en haut Aller en bas
Nilo Cyan
Un vers à chaque pied
avatar

Nombre de messages : 365
Age : 27
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 09/05/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Sam 14 Avr 2012 - 15:50

Merci mesdames!

@Romane : quand je parlais de limace, je faisais allusion au "Regne de la limace" juste au dessus mais c'est pas faux "L'eloge de la lenteur" peut s'y comparer aussi un peu!
Revenir en haut Aller en bas
Nilo Cyan
Un vers à chaque pied
avatar

Nombre de messages : 365
Age : 27
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 09/05/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Sam 14 Avr 2012 - 16:39

Alheli


Delicieuse flamme que l'on picore!

Tout en toi declame un vent d'ivresse,

Vient t'oter tout tes petales et te laisse

Planer un jour de flemme que l'on deflore.



Car au fond de l'oeil tu as l'Azur insondable,

Et l'iris terrible et violent, comme un mistral.

Comme un maelstrom d'obsidienne, ta pupille rivale

Defie le fracas incense de ta grace de fable.



Mais courrent toujours tes nuits fraiches et ton crin d'opale!

Je ne tomberai plus a l'ecueil de tes tresors rudes :

Ces regards qui me cueillent, ou j'ai vu eclore le Sud...

Fi de ton coeur bien creux, de ta hanche bien bancale!



Toi l'avide! qui n'est plus calice sinon ecuelle.

Feras-tu couler de mon coeur un fleuve de cyan?

Ah! que n'ai-je entendu l'appel aux inconscients!

Quand un cargo passait dans la ruelle...



Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8359
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Sam 14 Avr 2012 - 20:52

Les mots coulent sous ta plume comme le sang dans les veines, comme vos pas d'hommes qui marchent sur la terre...
Revenir en haut Aller en bas
Nilo Cyan
Un vers à chaque pied
avatar

Nombre de messages : 365
Age : 27
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 09/05/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Mar 4 Nov 2014 - 18:09

Cher LUs,

Deux ans déjà! Oui je m'étais tarit encore une fois... Malheureusement la poésie ne se commande pas, mais ce n'est pas étonnant après tout car peut-on garder les mêmes inspirations de l'adolescence à l'âge adulte?
Je ne partirai pas en plates excuses pour mon absence (mais vous m'avez manqué!) ni en digressions sur mes voyages, mes errances, mes naufrages... Je me contenterai de vous présenter mon dernier enfant, avec l'espoir qu'un autre suivra bientôt.
Jamais encore je n'avais écris si long, si bien que j'ai dû scinder le poème. Le voici, le flanc ouvert à vos impressions.

Il me fallait un renouveau, et je creuse encore. Il est cependant une source de beauté qui ne saurait vieillir avec le corps : l'Amour!




Fière


I

J'ai appris à côtoyer le silence
Aux heures froides de ma raison.
Alors que j'immolais mon cœur ivre d'absence,
Il me révéla l'aria d'une nouvelle floraison

Car s'il n'y avait que la vie à chanter
Aux heures où tout s'émousse.
S'il n'y avait que nos peurs à combler,
Et suivre la pente douce...

Les saillies de la côte que tu braves
Et les sillons de ton fin vaisseau
Ont brisé l'élan de mon étrave,
Ont entravé mes silences abyssaux.

Et toi fille bleue des grands ports !
Tu me perdais dans un sourire qui se grime
De carmin mat et mouillé, alors
Je te retrouverai dans tes rimes!

Je voulais courir avec toi sur la grève
Et badiner à « la mer ne m'attrapera pas ».
Unique jeu qui m'appelle à la trêve
Pour finir enroulé dans l'écume de tes bras.

Pour me souvenir de ces belles erreurs,
De ces galets blancs acculés à mon flanc.
Quand je narguais les rires de ma petite sœur,
Et retrouver l'étreinte d'une mer à son enfant.

Oui je brûlais de me noyer en douce !
Dans ce regard qui m'agrippa.
J'y devinais le secret dont je fouillerais la mousse
Et le rayon vert de mon trépas

J'y déversais tes blancs rivages
Et toutes les stupeurs qui m'animent.
Le feulement de ta crinière et ses ravages :
La triste épave d'un soleil qui s'abîme.

Des éboulis du ressac surgit une rumeur qui témoignait :
Fie-toi à la risée! Celle qui frisonne,
Qui souille mes pages ferlées à son hunier.
Qui cingle le fanon et fredonne

L'air avisé des bris du rivage,
Des nuages aux plumes brisées,
Des nouveaux serments de naufrage,
Des soleils noirs ankylosés.

Et le tombé de sa nuque ciselait son ourlet,
Car, aveugle à ses saccages, tel un cyclone
Elle ronflait en clameur à sa misaine déferlée.
L’œil océan grondait de toutes ses faunes.

Il n'y avait plus qu'à ramasser
Le soleil voilé qui se ruine
Les reliques altières de son phrasé
Lequel aimait à faire galoper dans la bruine

Une oraison à l'Endormi qui se consume
Et la complainte esquissée de ses annulaires
Telles les stances d'un requiem à la lune
Relevée céans de ses errances bergères.

Serait-ce enfin là son trône funèbre,
Et le sacre d'un splendide espoir insufflé ?
Que telle splendeur suffit à éclairer les ténèbres.
Oui ! C'est une gifle solaire scandée de ses reflets !

Car quiconque frappe est aimé.
Voici ce qu'il advient quand la lune essaye de donner l'heure!
Car quiconque frappe est aimé...
Et toutes les vérités ne sont plus que des leurres.



II

Mes promenades sur les plages argentées
Découvrirent une conche veiné d'écume
Qui s'accoupla à mon ouïe nacrée
Et me vêtit d'un air paisible et sacré.
C'était la voix des astres contenue dans l’œil de Neptune,
C'était le chant ténu des bonheurs inventés.

Mais lorsque je m'assis sur ma page,
Et que seule mon ombre fut à la plume
Je vis ces gouffres béants, déversant le vertige
Dans mon âme brune et caressant les vestiges
D'un enfant dissout dans la brume
Dont les flancs navrés trahissent l'âge.

Et tandis que je sculptais ses moires chamarrées
Dans la césure de ses lames qu'animait mon sillon
Je la vis, drapée d'une grand-voile pour ses noces
Brisant en secret tout mon sacerdoce
Me laissant blême d'un sanglot dans la houle en haillons
Car ce soir la mer épouse le vent à l'heure de la marée !

Mais l'esprit dit : "silence!"
Et le cœur veut chanter l'absolu.
Ma vie, entre ces deux essences
Ruisselle et s'évertue
De rester telle l'onde :
Capricieuse parfois, à fredonner le tumulte
Mais d'éternel retour aux lois du monde,
A l'équilibre : l'eau est adulte!
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9752
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Mer 5 Nov 2014 - 21:33

Bon retour parmi nous, nous te retrouvons avec plaisir.
J'aime bien ton poème, une belle hymne à l'eau. Mais il mériterait sans doute d'être un peu revu pour dégager son intensité.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91117
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Ven 7 Nov 2014 - 3:12

Je reconnais bien là ta plume, ami Bad) et ça fait rudement plaisir de la retrouver, toute en fraîcheur encore !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Nilo Cyan
Un vers à chaque pied
avatar

Nombre de messages : 365
Age : 27
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 09/05/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Ven 7 Nov 2014 - 18:12

Merci Romane, je t'embrasse bien fort!

Trys, je suis tout ouïe à tes éventuelles suggestions ou critiques et toujours prêt à améliorer mes écrits, pour peu que tu les précises... Malgré tout j'ai passé des heures carrées à travailler et retravailler ce poème et j'en suis arrivé à un certain niveau de satisfaction, même si bien sûr la perfection n'est pas de ce monde. Il reste quelques points que j'aurais aimé améliorer mais les contraintes entre lyrisme, sens et rimes m'ont conduit à apprécier la modestie de ces vers. Enfin avant d'être un hymne à l'eau il est bien sûre dédié à une femme... marine.

Bien à vous,


Nilo
Revenir en haut Aller en bas
cathecrit
Collectionneuse d'éphémère
avatar

Nombre de messages : 1369
Localisation : Ailleurs mais avec vous.
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   Mar 12 Jan 2016 - 4:11

Eh Bien, eh bien, moi qui ne prend plus le temps de lire depuis des lustres, que voici une (des) lecture qui ravit mon œil

Ton univers étincelant donne à réfléchir, à se poser, à goûter les mots se mêlant si bien entre eux, ça donne tout simplement envie d'écrire ...

Bravo, respect jeune homme.

Peu, mais tout de même quelques erreurs orthographiques éparses ça et là et puis "ferlées et hunier, je connais pas la signification. Merci de me le moudre à mon oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poésies de Nilo Cyan - Alhelis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poésies de Nilo Cyan - Alhelis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
 Sujets similaires
-
» Poésies de Nilo - Faire de l'or avec le vent
» NILO
» Ici Vos Poésies En Vers Libres
» blog de poésies
» Poésies d'une classe de 1ère S

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Vos recueils de poésie-
Sauter vers: