Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Claude Hagège

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Renord

avatar

Nombre de messages : 827
Localisation : à gauche de l'épinette!
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Claude Hagège   Dim 24 Mai 2009 - 23:54

Claude Hagège
Le fou des langues

LE FOU DES LANGUES
Entrevue / Claude Hagège

On peut occuper une chaire au Collège de France, la plus prestigieuse du pays, et rester un fringant jeune homme. À 72 ans, le linguiste Claude Hagège enfourche son vélo, casque de cycliste sur la tête, pour traverser la moitié de Paris, de son appartement situé en face de la Cité universitaire jusqu’à la place Saint-Sulpice, siège des éditions Plon.
Autant dire qu’il ne fait pas vraiment son âge et qu’il a des allures plutôt fantaisistes pour un homme de sa profession. C’est la raison pour laquelle, il a soudain accédé à la célébrité, il y a une vingtaine d’années, malgré l’austérité de sa discipline. Invité chez Bernard Pivot pour un ouvrage savant, Le français et les siècles, Claude Hagège avait fait un numéro si éblouissant que le public s’était rué en librairie pour acheter son livre. Quelque 100 000 exemplaires vendus et quelques déceptions, car le contenu était plus ardu et technique que prévu.
Une demi-douzaine de livres savants plus tard, Hagège revient ces jours-ci avec un ouvrage qui paraît taillé sur mesure pour ce causeur intarissable, ce fou de langues qui vous fait à la demande des démonstrations de tons chinois ou des jeux de mots en hébreu, où la « côte d’Adam » (Ève) des textes sacrés de la Bible est devenue, dans le langage populaire de Tel Aviv, la « côtelette », la jolie fille que l’on croise dans la rue.
Cela s’appelle Dictionnaire amoureux des langues, nouveau titre de la collection bien connue des éditions Plon : une occasion rêvée pour Claude Hagège d’emmener son lecteur voyager dans des langues étranges : le margi, parlé au Nigéria, qui possède 89 consonnes, les dialectes kuy du Cambodge, qui comptent 48 voyelles, tandis que deux langues polynésiennes, à Tahiti et Hawaï, n’ont que huit consonnes. Vous saurez tout sur l’araméen de l’époque de Jésus-Christ, encore parlé 20 siècles plus tard (fort correctement illustré, selon Hagège, dans le film de Mel Gibson sur le Christ). Sur le serbe, qui est presque aussi éloigné du croate que le sont le danois, le norvégien et le suédois. Sur les différents créoles des Antilles, mélangés de français, d’anglais ou de néerlandais selon la langue des colonisateurs. Sur les origines germaniques de l’anglais. Sur le guarani, seule langue indienne possédant le statut de langue officielle et parlé par quatre millions de locuteurs en Amérique latine, principalement au Paraguay. Sur le kwakwala, langue indienne de Colombie-Britannique, où l’on relève 14 verbes « être » différents.
Le Dictionnaire d Claude Hagège figure depuis sa sortie dans la liste des meilleures ventes en librairie.
Extraordinaire terrain de jeux
Pour lui, comme pour la plupart des linguistes, le domaine quasiment infini des langues ressemble à un extraordinaire terrain de jeux en perpétuelle mutation, et la seule ombre au tableau tient justement au fait que chaque année de nombreux idiomes très minoritaires disparaissent de la surface de la terre. Il faut dire qu’on est encore loin de nivèlement total : rien qu’en Papouasie on compte encore 850 langues, même si la majorité d’entre elles sont menacées à court terme. Et 410 langues au Nigéria.
« Ce qui est fascinant dans toutes les langues, dit Claude Hagège, c’est la manière dont chacune d’entre elles s’ingénie à rendre compte à sa manière de la réalité environnante et des idées abstraites. Tout le problème consiste à produire une infinité de mots différents à partir de voyelle et de consonnes en nombre très limité. Certaines langues comme le chinois, pour compenser la pauvreté lexicale, ont recours à cinq tonalités différentes qui chantent totalement le sens des mots et sont l’occasion pour le locuteur d’origine étrangère de faire des contresens comiques. Toutes les langues, par ailleurs, ont recours aux mots composés, aux prépositions pour créer de nouveau mots. En cachinaua, langue indienne du Pérou et du Brésil, radio se dit « parole de métal » et lunettes « œil de métal ». Toutes les langues ont des inventions analogues, auxquelles les usagers ne font plus attention. »
Les langues ressemblent donc à un immense organisme vivant qui se transforme en permanence, dont ici et là de petites excroissances disparaissent, tandis que des membres morts (l’hébreu israélien, constitué d’après une langue sacrée « morte » il y a 2500 ans) refont surface. Lorsque Claude Hagège va dans le Finistère, il met un point d’honneur, bien sûr, à parler breton. Et basque à Bilbao. Deux langues proches de l’extinction, et qui reviennent plus ou moins à la vie.
Sur la « facilité » de l’anglais
Dans cet incroyable fourmillement, y aurait-il des langues supérieures à d’autres? Ou en tout cas certaines d’entre elles auraient-elles un « génie » propre? Une idée communément répandue que Claude Hagège balaie du revers de la main : « On a souvent prétendu, par exemple, que le français était la langue de la clarté et de la précision, raison pour laquelle elle serait devenue au XVIIIe siècle la langue de la diplomatie et la lingua franca en Europe. Mais, comme le disait Diderot, il s’agit d’un mythe : à force de travail, on a conquis celle clarté, et par la suite on a fait croire que celle-ci faisait partie de son génie intrinsèque. Aucune langue a priori n’a le génie ni de la concision, ne de l’humour. Sinon dans beaucoup de cas il serait rigoureusement impossible de traduire des blagues ou de grands textes littéraires. Or on peut aujourd’hui traduire Proust en ouolof ou en breton. »
Suite et fin, post suivant.
Revenir en haut Aller en bas
Renord

avatar

Nombre de messages : 827
Localisation : à gauche de l'épinette!
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Claude Hagège   Dim 24 Mai 2009 - 23:56

Suite de Claude Hagège

Toutes les langues seraient-elles pour autant équivalentes? Pas exactement. Et cela arrange bien, en l’occurrence, les affaires de Claude Hagège, militant déclaré de la francophonie, chaud partisan de la Loi 101 au Québec, « disposition admirable et condition sine qua non pour la survie du français à long terme ». Et donc ennemi de la l’invasion universelle du « baragouin anglo-américain ». Cela tombe bien car, nous annonce-t-il, « l’anglais est et demeure une langue particulièrement difficile, à la fois pour son orthographe bien entendu, mais aussi pour le nombre infini de mots abstraits formés à partir de prépositions ».

Texte de Louis-Bernard Robillard, La Presse
Revenir en haut Aller en bas
gérard hocquet

avatar

Nombre de messages : 2724
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Claude Hagège   Lun 25 Mai 2009 - 0:47

J'ai fait partie de ces téléspectateurs éblouis par le talent de Claude HAGEGE pour la parole et pour la clarté de son exposé...mais la linguistique est une science bien difficile à aborder.
J'y ai mis le nez quelques fois, cela m'a beaucoup aidé pour la compréhension de ce qu'est une langue et de comment elle fonctionne.
Je ne peux que vous inviter à vous y intéresser.
Merci Renord de nous remettre sur la piste de ce grand bonhomme qui semble maîtriser la plupart des langues de la terre.
Revenir en haut Aller en bas
Renord

avatar

Nombre de messages : 827
Localisation : à gauche de l'épinette!
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Claude Hagège   Mer 27 Mai 2009 - 21:21

gérard hocquet a écrit:

Merci Renord de nous remettre sur la piste de ce grand bonhomme qui semble maîtriser la plupart des langues de la terre.
Sûrement mon prochain achat Gérard.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Claude Hagège   Dim 8 Avr 2012 - 16:35

Pour quelques jours encore en ligne, cette émission consacrée à Claude Hagège sur France Culture, que je vous recommande. L'intervention de ce brillant linguiste foisonne de détails. Il s'exprime dans un débit puissant tant il a à dire sur le sujet. Il ouvre les portes poussées en son temps par Renord, vous ne serez pas déçus.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Claude Hagège   Lun 9 Avr 2012 - 22:37

Un grand monsieur, une émission hautement recommandable...
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Claude Hagège   

Revenir en haut Aller en bas
 
Claude Hagège
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» How did this man learn 11 languages ?
» Claude Hagège
» Confiture de Reine Claude
» [Hugo, Victor] Claude Gueux
» Tous à Matha, de Jean-Claude Denis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: Salon des auteurs connus-
Sauter vers: