Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le sens de la vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Le sens de la vie   Lun 8 Juin 2009 - 7:48

Avant de m'en aller en tout sens, j'ouvre cette réflexion. Faisons des bas, et des hauts.

Suggestions, interprêtations, questionnements, exemples, sérieux, humour, bruit, silence, citations sont bien venus dans ce fil.

Quel est le sens de la vie ?
Quel sens donne-t-on à la vie ?
Quel est le sens de notre vie ?
La vie à t-elle un sens ?
Dans quel sens doit-on prendre celle-ci ?

À vos idées :
Revenir en haut Aller en bas
ZAZA 54
Ouillette D'Inde
avatar

Nombre de messages : 6571
Localisation : Sur mon ile au soleil
Date d'inscription : 23/03/2005

MessageSujet: Re: Le sens de la vie   Lun 8 Juin 2009 - 9:48

Une reflexion de Yannick LANUZEL:

"la Vie, Un grand miracle mais aussi un grand mystère.
"Depuis la nuit des temps les hommes et les femmes cherchent
"un sens à leur vie.

"Plusieurs legendes étranges relatent cette quête incessante :

"Qui suis-je ? Que suis-je ? Ou suis-je ?

"Mais la plus étrange de toutes ces légendes est celle du
"don de la vie.

Je suis prêt ... Je suis prêt à vivre.
Car ce ne sont pas les circonstances de la vie qui importent. Mais c'est ce que l'on fait de ce don qui determine qui l'on est."

Le sens de la vie c'est toujours partir de la jeunesse pour arriver à la vieillesse, après tout n'est qu'une question de choix que nous faisons tout au long de notre existence.
La vie c'est comme une toile blanche qu'il faut aborder comme le ferait un artiste peintre, on l'a remplit, on lui donne et on l'a façonne.
C'est vrai que quelques fois je me dit que la vie n'a aucun sens , cette phrase là je me la suis dite quand j'ai perdu mon frère ainé agé de 32ans seulement.
Bon je dois aller bosser, je reviendrai peut-être plus tard.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
C'est ainsi que je veux écrire. Avec autant d'espace autour de peu de mots. Je hais l'excès de mots. Je voudrais n'écrire que des mots insérés organiquement dans un grand silence, et non des mots qui ne sont là que pour dominer et déchirer le silence. En réalité, les mots doivent accentuer le silence. »

Etty Hillesum
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Le sens de la vie   Lun 8 Juin 2009 - 14:44

Je crois qu'il est vain de chercher un vrai sens à la vie, toutes les réponses ne pourront être que subjectives et relatives.
Sauf peut-être une, la plus pragmatique, la plus réaliste : comme toute espèce vivante, notre raison d'être n'est-elle pas de proliférer ?
Et donc de donner à notre espèce chacun son tribut pour en assurer la survie : bref, nous reproduire.

Partant de ce constat imparable, nous pouvons effectivement constater que nous sommes faits pour cela, et que dès que nous sommes en âge de procréer, la plupart de nos actes instinctifs (pour ce qu'il en reste) nous incitent à séduire ou conquérir, que notre corps mais aussi notre esprit sont "façonnés" en véritables machines à chercher le plaisir, et en fait à procréer, et que tout le reste ne semble que secondaire, même cette sacrée "conscience-connaissance" qui nous sert bien souvent à nous poser de telles questions qui finalement ne sont-elles pas contre nature ? (le fruit de l'arbre de la connaissance pervertit le vrai sens de notre vie, notre côté naturel d'origine)
Et ceux qui s'opposent volontairement (ou non) à cette loi inhérente tendue vers la reproduction sont ceux qui poussent plus loin ce caractère anti-naturel (abstinence religieuse par exemple, ou encore gay-pride Wink [c'était avant-hier à Montpellier]).
Le plaisir n'est qu'une carotte dont la nature (vous pouvez remplacer par "Dieu" ) se sert pour nous inciter à accomplir cette mission de tout être vivant :
Naître, apprendre, survivre, séduire, s'accoupler, enfanter, élever, mourir.

Ensuite il y a les "sens" à la vie que notre conscience-connaissance inventera pour entretenir l'illusion que ce qui précède n'est qu'un choix et pas une obligation, qu'individuellement, l'un peut être mû par l'art, l'autre par la foi, un autre par une mission humanitaire par exemple, etc... Mais tout cela n'est qu'atermoiment et déviance.
L'homme se croit différent et supérieur de l'animal parce qu'il a cette excroissance cérébrale, mais il l'utilise justement pour la justifier et pour aller contre les lois naturelles. Le problème, c'est qu'il emporte avec lui les autres éléments et espèces de la nature de cette planète.

Donc, on ne dira jamais assez que le vrai sens de la vie est de proliférer, non de détruire. Pour accomplir cette mission sacrée, nous avons déjà un salaire naturel : le plaisir.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Le sens de la vie   Lun 8 Juin 2009 - 14:49

Glisser le long
Du vide
Cosmique
Traverser l’œil
Qui aspire
Le Tout
Revenir en haut Aller en bas
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Le sens de la vie   Lun 8 Juin 2009 - 21:19

Pour commencer ne faudrait-il pas définir le mot « sens » ?

Sens : (nom masculin) - est la faculté par laquelle les êtres vivants perçoivent les impressions du monde extérieur au travers de : l’ouïe, la vue, le toucher, l’odorat, le goût. Il résulte du sens, les perceptions du monde par des sensations inhérentes au monde du vivant dans le terme le plus large qu’il soit. Toutefois, ces sensations sont inhérentes à l’être humain dès lors que celui-ci établit une relation en rapport à ce qu’il perçoit de ses sens par la connaissance d’un langage codé s’apposant à lui-même. Ces sensations perçues par l’humain sont effervescences de la pensée individuelle et sont relatives. Dès lors, nous pouvons laisser l’animal de côté étant donné que l’être humain à la faculté d’exprimer une sensation par un ressentit en sa forme la plus complexe que nous connaissons à ce jour : la communication.
À partir de là, la vie prend un sens en son sens. Il est possible que la vie prenne un sens en son non-sens.
La question du sens est troublante et ne se trouve pas dans l’interrogation même : « Quel est le sens de la vie ? » - cela cache quelque chose d’angoissant, comme : « quel sens à ma vie ? »
Si l’on va part là, le sens de la vie se résumerait d’une Origine amenée à naître, procréer et mourir. Quelle tragédie que ce sens-là ! C’est d’autant plus tragique puisque relève de la réalité en notre conscience et cela semble d'une platitude morbide. Si de notre conscience induit la réalité, il est fort peu probable de pouvoir se nourrir de l’illusion. Pourtant nombre s'illusionnent. La mort quoiqu’impalpable n’est pas une illusion du fait de sa fatalité, mais il ne demeure pas moins le contraire en son image profonde, car il est difficile d’interpréter la face cachée de celle-ci : la partie invisible. Disons que nous pouvons la supposer. Dès lors, n'est-ce pas une illusion ?
Alors, le Sens à la vie prend de l’ampleur dans l’Absence. Il faut dire que naître pour mourir ce n’est pas ce que l’on peut qualifier comme quelque chose de vivant, puisque par la mort l’on trouve la fin de tout. Donc l’Absence du vivant à nos et notre sens, ainsi que l’absence du Tout en l'absence de tout. C’est dire à quel point nous sommes réduits à peu de chose même sous la forme vivante la plus grande qu’il soit de la Vie. À partir de l’absence, il est possible d’entrevoir un anti-questionnement par la question de l’arrêt. Ça inciterait à penser qu’au travers de l’absence de sens à la vie, la vie elle-même serait tout simplement absurde.
Mais n’est-elle pas absurde ?
N’est-ce pas absurde que de naître, manger, procréer et mourir ?
Ce qui qualifie l’absurde est de se dire que tout compte fait, nous ne sommes guère plus avantagés que toutes les autres sources vivantes. Pourrait-on se comparer à des machines à reproduire des exemplaires de nous en toutes différences des uns des autres ? Tout cela pour perpétuer notre espèce comme tout autre, jusqu’à extinction de la forme vivante. D’ores et déjà, la vie prend son sens au travers de sa Forme la plus mystérieuse. Il en est ainsi pour le Tout de ce monde.
Mais voici l’humain et son fondement : le sens à l’existence, et pour accentuer son origine est de s’apposer à une source qui lui donnerait une raison d’être au centre de la Vie à l’aube naissante en son sens le plus miraculeux : être.
C’est là qu’interviennent des parallèles. Certains auront besoin de donner valeur au sens de leur vie par l’existence de quelque chose comme : le bonheur, le travail, la création, la famille, ou par quelques autres concepts qui soit lui étant approprié par l’idée de réalisation, de concrétisation.
D’autres auront besoin de trouver une raison à leur vie en cherchant la partie mystérieuse de celle-ci : le côté invisible. Que cela soit religieux, ou métaphysique avec des paradoxes tels que l’éternel et/ou la réincarnation, dame nature ou Dieu (x).

Aujourd’hui que pourrions-nous dire du sens à la vie que nous n’ayons pas déjà entendu, lu, perçu ?
Nous sommes à l’aube du XXIe siècle. Chacun trouve un sens en son originalité induisant (incluant ?) le contre nature. Allez chercher une réponse objective à une question vieille comme le monde ne peut qu’être la résurgence de nombreuses subjectivités.

Le sens à la vie en soi n’est pas une illusion, mais une confusion.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le sens de la vie   Mer 10 Juin 2009 - 3:46

Le sens de la vie ?

"Etre" pourrait tout résumer, quel que soit le support de chair, de roche, d'air, de feu, d'eau, d'espace, de temps, et de tout ce qui compose "la vie"...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Le sens de la vie   Dim 14 Juin 2009 - 23:36

@filo

Tu dis à un biologiste qu’un oiseau a des ailes pour voler et il poussera un hurlement : « mais non, malheureux !!! un oiseau vole parce qu’il a des ailes, pas le contraire ! »

Tu ne peux pas attribuer à un système dépourvu de volonté l’intention de la conséquence. Dire qu’un oiseau a des ailes pour voler revient à attribuer à quelqu’un (la famille des oiseaux, un Dieu créateur, le Destin, …) l’objectif de voir certains animaux voler, et de planifier le moyen d’y arriver, et leur concevant des ailes.

Dire que la reproduction est l’objectif de la vie, me semble découler d’une même logique biaisée. La vie se maintient et se développe parce qu’il y a reproduction, mais, à mon avis, on ne peut pas dire qu’il y a reproduction pour que la vie se maintienne et se développe. Parce qu’alors, il faudrait pouvoir répondre à la question de savoir qui veut la vie, qui a inventé la reproduction, et d’autres du même tonneau.

Et si dire cela est discutable pour les animaux, que dire pour l’être humain, qui vit dans un monde artificiel ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Le sens de la vie   Dim 14 Juin 2009 - 23:44

Comme je suis souvent très fainéante, je pique les mots de deux auteurs que j'affectionne particulièrement.

Louis Calaferte, dans Septentrion :
"Voyez-vous, aussitôt qu’on commence à réfléchir sur ce qui nous conditionne, ça devient purement diabolique. Ça peut conduire à se fracasser la tête contre les murs certains l’ont fait. On se retrouve tout à coup en plein crétinisme. Moins armé qu’un sauvage malgré les in-folio, le cinéma, l’histoire sainte, la pédagogie, malgré Savonarole, Galilée, l’invention de la bicyclette, de la pénicilline, des îles Galápagos et du yo-yo. En plein infantilisme primaire. On pousse la porte et il n’y a rien derrière. Même pas le vide évidé. Rien. Rien que des suppositions. On entre comme acteur de rechange dans la seule authentique tragédie humaine, celle de l’incohérence. Il faut vivre l’absurde ou mourir."

Henri Bauchau, dans L'Enfant bleu :
"La vie absurde… L’absurde ne fait-il pas partie de la vie ? N’est-il pas la face obscure, peut-être nécessaire, de la liberté ?"

J'en ajoute maintenant une troisième, qui finalement rejoint bien les deux premiers.
Romane :
Romane a écrit:
"Être" pourrait tout résumer, quel que soit le support de chair, de roche, d'air, de feu, d'eau, d'espace, de temps, et de tout ce qui compose "la vie"...
Ça rejoint bien la relation absurdité/liberté, non ? Parce que si on part du postulat que la vie n'a pas de sens a priori, on peut bien lui donner celui que l'on veut (pour les plus chanceux ; les moins chanceux se contenteront de "ce qu'ils peuvent").
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Le sens de la vie   Lun 15 Juin 2009 - 2:00

Alejandro : justement non ! Tu le prends à l'envers : ce n'est pas parce que l'homme a un sexe (par hasard) qu'il en vient à s'en servir et qu'incidemment il se reproduit. C'est pour se reproduire qu'il en est équipé.

Ceci dit, c'est en fait la poule et l'œuf ! Gaga

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le sens de la vie   Lun 15 Juin 2009 - 2:04

euh... et la notion de "simultané" ne pourrait-elle pas convenir ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Le sens de la vie   Lun 15 Juin 2009 - 8:57

Et l'Homme est-il doté d'un cerveau pour trouver le sens de la vie ou est-ce parce que la vie à un sens qu'il en a eu un ? lk
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le sens de la vie   Lun 15 Juin 2009 - 9:03

mdr mdr mdr Kate tu t'es fait plein d'amis, ce matin. mdr

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Le sens de la vie   Lun 15 Juin 2009 - 9:15

Désolée si j'ai encore semé le chaos, c'est pourtant une réflexion très sérieuse...aurais-je senti une pointe d'ironie Ro ? mèche
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le sens de la vie   Lun 15 Juin 2009 - 9:47

Ni ironie ni chaos ; de l'humour. Wink

Sérieux : je ne sais plus où je l'ai posté hier ; La notion de "simultané" n'est jamais évoquée. Celle-là, mais d'autres aussi. Est-ce parce qu'on s'en tient toujours à deux options, qu'on oublie qu'il peut en exister d'autres ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Le sens de la vie   Lun 15 Juin 2009 - 10:04

Romane a écrit:
de l'humour.
Je l'avais pris comme ça Ro...bien sûr qu'il y a plusieurs possibilités, par exemple quand on construit un mur, on travaille forcément en plusieurs dimensions ; ceci dit, la base des choses est peut-être binaire ce qui n'empêche pas les nuances , un couloir à un début et une fin, et plein de portes sur les côtés...
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Le sens de la vie   Lun 15 Juin 2009 - 10:04

Encore bloqués dans le binaire ?
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Thimothée

avatar

Nombre de messages : 456
Localisation : haute-loire
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Le sens de la vie   Lun 15 Juin 2009 - 10:05

Quel est le sens de la vie ? De bas en haut.
Quel sens donne-t-on à la vie ? Aimer plus plus plus.
Quel est le sens de notre vie ? Donner, fraterniser, et vivre infiniment le bonheur parfait.
La vie à t-elle un sens ? Oui.
Dans quel sens doit-on prendre celle-ci ? Dans le sens du Vent.
Revenir en haut Aller en bas
http://khoan.free.fr/Zefyr/
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Le sens de la vie   Lun 15 Juin 2009 - 11:39

Ce n'est le sens de la vie que j'aurais dû écrire. Mais :

Quel est le sens à la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le sens de la vie   Lun 15 Juin 2009 - 11:57

Vivre. A pleins poumons, à pleins sens visibles et invisibles. A plein coeur et de tout son être. Vivre à se sentir vivant, à se sentir Vie, à se sentir parmi le monde. Vivre à vie.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: le sens de la vie   Lun 15 Juin 2009 - 12:29

VIVRE à en trembler, à en souffrir, à rire pour un oui, pour un non parce que c'est une manifestation du bonheur de vivre, même quand on a voulu mourir. Ne pas faire de peine, tenter de rendre heureux, savoir demander pardon même en sachant que l'on a pas tort, chanter, faire des bisous, ne pas avoir de rancune, ne pas être amer, ne pas trop regarder sa propre détresse parfois, oublier le négatif pour prendre le positif. Pleurer parce que ça sort tout seul et que l'on n'arrive pas a ravaler, et pleurer dedans aussi parce qu'il y a des douleurs qui ne pleurent qu'à l'intérieur, et que la souffrance, c'est vivre aussi ! oh oui ! VIVRE pom pom duel puits selaver baiserbouche grrrrrrrrrrr dodo29 bisou bisou bisou bisou bisou
Revenir en haut Aller en bas
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Le sens de la vie   Lun 15 Juin 2009 - 12:37

J'ai la flemme d'écrire, alors j'ai pioché cela sur Wiképédia :


Des auteurs ont fait remarquer que l'absence apparente de sens à la vie pouvait aussi bien être considérée comme une grâce, une chance, plutôt qu'un défaut qu'il faudrait à tout prix réduire :

« Tu dis que la vie est absurde. Réfléchis encore. Te plairait-il que son sens t'ait été donné dans une aveuglante clarté, dès ton premier jour ? Tu te plaindrais d'être ligoté dans son impersonnelle évidence, chargé de préceptes obligatoires et de dogmes irréfutables. Le sens passe par un chemin lent, tortueux, faiblement éclairé, mais qui osera dire que le sens de sa vie n'est pas une œuvre de sa liberté[1]. »
Revenir en haut Aller en bas
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Le sens de la vie   Lun 15 Juin 2009 - 13:55

Lu récemment un bouquin de SF où il y avait quelque chose d'intéressant qui peut rejoindre ce fil et notamment cette dernière citation de Rosacée.
Un des personnages vient d'une planète où à la naissance, des voyantes/sorcières tatouent sur tout le corps du nourrisson son avenir.
Mais c'est en encre invisible, qui ne peut se révéler que sous le soleil d'une certaine planète à une époque particulière de l'année.
Et bien sûr... cette planète est trèèèès dangereuse... on risque la mort à vouloir aller au centre, là où il y a ce fameux ensoleillement nécessaire à la révélation des tatouages.

Alors la femme entreprend le voyage, car c'est comme ça, c'est le "destin" des gens chez elle. Se faire tatouer son avenir, et ensuite entreprendre le voyage initiatique qui va le leur révéler (du moins s'ils arrivent à survivre).

Elle est complètement tendue vers ça.
Et puis une "mésaventure" fait qu'elle a la peau brûlée au deuxième degré sur toutes sa surface, elle se régénère donc, mais.... les tatouages ont probablement disparu...
Un compagnon de voyage, sachant l'importance que ça a pour elle, récupère les morceaux de peau, qui font comme du parchemin très fin, et en fait un livre, en espérant que peut-être le soleil révèlera l'encre dans le livre comme il l'aurait fait sur la peau vivante.

Mais bien sûr... le livre aussi se perd.

La jeune femme ne peut pas supporter ça, elle a l'impression de n'être plus rien, "sans avenir", sans programme, le présent la terrifie, elle s'est perdue complètement.
Alors elle se suicide.

Bon l'histoire n'est pas gaie, mais on peut la voir comme une métaphore aussi peut-être. Et puis imaginer une autre fin...

Par exemple, libérée de l'avenir déjà écrit, elle découvre la joie de ne rien savoir à l'avance...

Finalement, est-ce que c'est un peu ce qu'on fait tous au début ? avoir l'impression que des choses sont "écrites", que notre vie a un sens, et souvent c'est relié à notre histoire familiale, nos parents, notre lignée... alors on va essayer de révéler ce sens, de le découvrir, pour se tranquilliser l'esprit.
La vraie catastrophe c'est si on arrive à révéler les tatouages, parce qu'alors là où est vraiment enfermé dans cet avenir écrit.
Mais si un bon "coup de soleil" nous grille un peu trop profond, alors finalement on y gagne la liberté. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Le sens de la vie   Lun 15 Juin 2009 - 14:04

Mais l'homme est-il fait pour la liberté ? J'aurais tendance à dire que pour beaucoup, la réponse est non. Bon d'accord, c'est peut-être un autre fil... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le sens de la vie   Lun 15 Juin 2009 - 14:14

Tu peux fouiller dans la tonne de fils ouverts, la liberté, le bonheur et toutes ces notions particulièrement impossibles à évoquer de manière ferme et définitive ont été abordées. tong

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Le sens de la vie   Lun 15 Juin 2009 - 18:08

Donner un sens à sa vie présuppose qu'on n'en a pas.

Personnellement la question ne se pose pas, mais ça pourrait expliquer que les religions et sectes aient encore du succès à notre époque où l'obscurantisme a pourtant bien reculé.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le sens de la vie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le sens de la vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sixième sens...ou pas ?
» Série "Le Sixième Sens"
» [REQUETE] changer le sens de Rotation (passer de +90° à 270°)
» [SOFT] PL TOGGLE : rotation manuelle dans tous les sens [Gratuit]
» Shéma Inter 3 Positions pour inversion sens moteur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: