Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rousseauistes or not?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Rousseauistes or not?   Sam 13 Juin 2009 - 9:40

Jean-Pierre Legoff : la naissance du bobo rousseauiste
Jean-Pierre Le Goff - philosophe et sociologue | Vendredi 12 Juin 2009 à 14:01 | Lu 1014 fois


L’injonction de « sauver la planète » sécrète un politiquement correct.



La « percée » d’Europe Ecologie, même si elle doit être relativisée en raison du taux élevé de l’abstention et des hésitations jusqu’à la dernière minute d’une large fraction de l’électorat, témoigne d’une mutation assez positive de la sensibilité collective. On assiste à une prise de conscience salutaire du caractère limité des ressources. Désormais, dans de larges secteurs de l’opinion, la volonté se manifeste de concilier la poursuite du développement avec la préservation des grands équilibres écologiques. Pour autant, il n’est pas absolument sûr que, comme l’ont répété Daniel Cohn-Bendit et son entourage, « rien ne sera plus comme avant ». Tout d’abord, l’Union européenne est encore loin de susciter l’adhésion politique : la question de son fonctionnement et de sa crédibilité comme acteur dans le monde fait problème. Ensuite, la fracture sociale – tant en France qu’en Europe – est loin d’être résolue et se double d’une fracture culturelle, en termes de mentalités et de valeurs. Le monde mental qui semble être celui de la plupart des électeurs d’Europe Ecologie se distingue du reste de la France, pour lequel la question sociale reste prioritaire. La montée en puissance de l’écologie est indissociable d’évolutions culturelles en partie positives mais aussi porteuses d’ambiguïtés. Au chapitre des ambiguïtés : l’injonction de « sauver la planète » secrète aussi son conformisme, au risque d’empêcher la reconstruction dynamique d’un sens historique. Pour le dire autrement, la montée en puissance des verts trahit aussi la double tentation de la gauche de se détourner de la question sociale et de se retirer de l’histoire. De ce point de vue, l’écologie politique est un des haut-parleurs de l’évolution des mentalités des nouvelles couches moyennes, désormais culturellement et médiatiquement hégémoniques.

En parallèle au succès d’Europe Ecologie, on voit se développer un nouvel hygiénisme et une sorte d’utopie universelle qui ferait de la planète un thème de réconciliation entre les hommes. Tous les écologistes ne nourrissent pas forcément cette utopie, mais cet ethos pacifiste et moralisateur est un terreau qui leur est favorable. Un messianisme dépolitisé, teinté de catastrophisme, qui dissout la dimension culturelle et politique au profit d’une vision naturaliste – et aussi fortement moralisante – des évolutions. Le débat démocratique sur les questions écologiques doit pouvoir se faire en toute liberté, en dehors de toute forme de politiquement ou de moralement correct.
Propos recueillis par Alexis Lacroix


Sur Marianne en ligne
Revenir en haut Aller en bas
Thimothée

avatar

Nombre de messages : 456
Localisation : haute-loire
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Rousseauistes or not?   Sam 13 Juin 2009 - 21:38

Je vais former un groupe politique qui s'appellera "sauve qui peut".
On s'attend à avoir pas mal d'inscrits pour les temps qui viennent...
Revenir en haut Aller en bas
http://khoan.free.fr/Zefyr/
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Rousseauistes or not?   Dim 14 Juin 2009 - 10:00

Astérisque a écrit:
Jean-Pierre Legoff : la naissance du bobo rousseauiste
Jean-Pierre Le Goff - philosophe et sociologue | Vendredi 12 Juin 2009 à 14:01 | Lu 1014 fois


L’injonction de « sauver la planète » sécrète un politiquement correc


Sur Marianne en ligne

L'article est très intéressant. Mais tout ça, ce n'est que du blabla et du pouvoir. Politiquement en tout sens. D'un avis lointain, dirais-je qu'il va y avoir du boulot et que ce n'est pas gagné d'avance que de sauver la planète. Quelques personnes prennent conscience, beaucoup s'en fichent. Cependant, j'aime cette prise de conscience relativement soudaine en son ensemble depuis l'histoire des trous dans la couche d'ozone jusqu'au réchauffement de la planète entraînant la fonte des glaciers. À savoir qu'il y en a qui votent écologie parce qu'ils fument du cannabis (rire) - eh oui, c'est important la plante en son contexte écologique. Certes, cela ne représente pas une population entière. Mais il faut le souligner.
Prise de conscience, oui, mais on continue à vivre de la même façon. Peu de progrès, voire peu en matière de nouvelle ressource d'énergie. Dans le cas où cela s’avère possible, trône autour des possibilités une histoire politico-économique, donc des sommes phénoménales pour des inventions qui pourraient avoir un impact bénéfique sur la planète (certes pas de façon brutale, mais disons pour diminuer l'intensité du processus du réchauffement de la planète), et inaccessible à la « citoyenneté mondiale » en général.
Parallèlement à cela, il faut savoir que les vaches, d'ailleurs même nombre espèce comme les humains émettent du méthane. Le méthane est un gaz causant des trous dans la couche d'ozone, les trous étant la cause du réchauffement de la planète(Excusez-moi, mais ce n’est pas demain la veille que cesseront les flatulences) - j'espère qu'on ne va pas nous réduire en miettes pour la subsistance de notre planète. (sourire)
Dans tous les cas, ça ne fera pas changer les méthodes des gens du jour au lendemain, sans compter les modes de vie. Le processus est enclenché il y a de cela bien longtemps, la planète se réchauffe, oui, et pourquoi ne pas voir cela comme quelque chose d'inévitable ? Comme un mouvement cyclique, voire elliptique ? La planète eut différents cycles en 6 milliards d'années, entre périodes de glaciation et périodes de réchauffement, cela m'a tout l'air de ressembler à quelque chose de normal, peut-être est-ce même une fatalité. Personnellement, je n'ai rien contre l'écologie, mais que vont-ils faire de plus qu'ils n'arrivent pas à convaincre ? Que va-t-il être mis en place ou être imposé, et qui cela touchera ? Tout est amené à disparaître, comme le gaz, le pétrole et autres ressources, ce n'est pas nouveau.
Certes, à ce jour beaucoup plus de gens s’intéressent à l’état de la planète, mais cela représente tellement peu que la victoire semble bien lointaine. Mais cela représente peu parce que l’écologie en matière logique est une utopie. La réalité c’est la peur du lendemain et celle-ci à trait à l’espèce humaine qui est la première à bafouer l’environnement. On se questionne en se demandant ce qu’on va laisser à nos enfants. Certes, le souci de l’avenir, du bien-être de demain semble important. Néanmoins, peut-on vraiment aller contre la nature et n’est-ce pas contre nature que d’accéder à quelque chose qui me semble pour le moins inéluctable ? La planète et ses péripéties…
Par exemple : chacun peut prendre conscience en économisant l’eau, car l’eau à plus de valeur que le pétrole, cependant cela touche que la partie qui accède à l’eau, d’autres lieux n’en ont pas. Et ce n’est pas en l’économisant qu’on en apporte ailleurs. On pourrait dire la même chose du « bois » de la déforestation, qui est source d’oxygène pour la planète. L’humain et son bon vouloir de se déculpabiliser de tout alors qu’il utilise le « tout » à bon escient et à mauvais escient. Il y a toujours un but à la politique : l’argent. Il n’y a que ça qui fait tourner le monde. Alors politicorrectement écologique ou non tout cela n’est que fumisterie.

Au travers de l'écologie doit être vue une prise de conscience mondiale donc pas seulement européenne. Et commencer par la masse la plus importante et destructrice : l'arme nucléaire, qui non seulement est potentiellement dangereuse pour la planète, mais aussi pour l'humain, en effet :
L'arme nucléaire est une arme de destruction massive qui utilise l'énergie de l'atome, dégagée par la fission de noyaux atomiques lourds.
Ses effets destructeurs, qui sont sans commune mesure avec ceux des « armes conventionnelles », sont non seulement dus au souffle et à l'augmentation de la température, comme pour les explosifs classiques, mais aussi aux rayonnements. L'énergie libérée par l'explosion s'exprime par son équivalent en TNT.

(oups, j'avais oublié un morceau du texte...)


Dernière édition par Rosacée le Dim 14 Juin 2009 - 10:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thimothée

avatar

Nombre de messages : 456
Localisation : haute-loire
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Rousseauistes or not?   Dim 14 Juin 2009 - 10:18

Les "HOMMES" (je note le mot en italique car sur le fond je ne crois pas à ce concept : " L'homme") a fait des choix.
Revenir en haut Aller en bas
http://khoan.free.fr/Zefyr/
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Rousseauistes or not?   Dim 14 Juin 2009 - 14:58

Thimothée a écrit:
Les "HOMMES" (je note le mot en italique car sur le fond je ne crois pas à ce concept : " L'homme") a fait des choix.

En attendant rien ne s'inscrit tout seul.
L'Homme a fait des choix et il en fait encore.

Mais je voudrais clarifier le concept :

L'Homme fait des choix qu'il fait subir à autrui. (Disons que ça existe, mais ce n'est pas une généralité - sauf dans un monde ou règne tout de même le pouvoir, et pour renverser les choses, il faut plus d'un homme.)
Revenir en haut Aller en bas
Thimothée

avatar

Nombre de messages : 456
Localisation : haute-loire
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Rousseauistes or not?   Dim 14 Juin 2009 - 17:19

J'entends bien. Cependant, "je cherche un homme" dirait diogène. A quoi
Pilate répondit "Ecce homo".
Il faut TOUT changer, pour cela il faudrait que TOUS le veulent, mais les hommes font encore des tas d'autres choix...
Revenir en haut Aller en bas
http://khoan.free.fr/Zefyr/
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Rousseauistes or not?   Lun 15 Juin 2009 - 12:44

Thimothée a écrit:
J'entends bien. Cependant, "je cherche un homme" dirait diogène. A quoi
Pilate répondit "Ecce homo".
Il faut TOUT changer, pour cela il faudrait que TOUS le veulent, mais les hommes font encore des tas d'autres choix...

Cela veut dire quoi "Ecce homo" ?
Revenir en haut Aller en bas
Thimothée

avatar

Nombre de messages : 456
Localisation : haute-loire
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Rousseauistes or not?   Lun 15 Juin 2009 - 12:57

"Voici l'homme".
Pilate parle de Jésus nu, ensanglanté par les coups de fouet, la couronne d'épine, et le montrant aux prêtres qui l'ont fait condamner dit : "Voici l'homme". (Ecce Homo)
Ça fait réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
http://khoan.free.fr/Zefyr/
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Rousseauistes or not?   Lun 15 Juin 2009 - 14:09

Thimothée a écrit:
"Voici l'homme".
Pilate parle de Jésus nu, ensanglanté par les coups de fouet, la couronne d'épine, et le montrant aux prêtres qui l'ont fait condamner dit : "Voici l'homme". (Ecce Homo)
Ça fait réfléchir.

Punaise, oui, ça fait réfléchir, mais ça fait surtout très peur parce que ça montre un autre sens à "l'homme" celui qu'on dit être mais en même temps être capable de luncher son prochain.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Rousseauistes or not?   Lun 15 Juin 2009 - 14:32

Rosacée a écrit:
Punaise, oui, ça fait réfléchir, mais ça fait surtout très peur parce que ça montre un autre sens à "l'homme" celui qu'on dit être mais en même temps être capable de luncher son prochain.

Lapsus révélateur, luncher pouvant exprimer le cannibalisme, ce qui au fond est à peu près ça : nous nous auto-détruisons allègrement, par toutes les manières possibles.
Alors nous arrivons au lynchage en toute légalité, puisque notre système se base purement et simplement sur ce principe...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Thimothée

avatar

Nombre de messages : 456
Localisation : haute-loire
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Rousseauistes or not?   Lun 15 Juin 2009 - 14:57

Rosacée a ecrit :
Citation :
luncher
Si tu as fais exprès, c'est du génie car: "Mangez, ceci est mon corps". mdr
Normalement un auteur sans génie aurais dit lyncher.
(J'avais écris un truc là mais ça sortait du fil )
Revenir en haut Aller en bas
http://khoan.free.fr/Zefyr/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Rousseauistes or not?   Lun 15 Juin 2009 - 15:10

Dis donc toi, spess de mouton perroquet ! mdr

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Thimothée

avatar

Nombre de messages : 456
Localisation : haute-loire
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Rousseauistes or not?   Lun 15 Juin 2009 - 15:15

Marde, j'avions point avisé... Embarassed
Quoi que j'ai apporté une nuance qui vaut son pesant de cahouettes...
Revenir en haut Aller en bas
http://khoan.free.fr/Zefyr/
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Rousseauistes or not?   Sam 20 Juin 2009 - 13:59

Rosacée a écrit:
Par exemple : chacun peut prendre conscience en économisant l’eau, car l’eau à plus de valeur que le pétrole, cependant cela touche que la partie qui accède à l’eau, d’autres lieux n’en ont pas. Et ce n’est pas en l’économisant qu’on en apporte ailleurs.
Je ne suis pas tout à fait d'accord sur ton exemple, Rosacée. J'habite dans les Alpes, principale ressource en eau d'une grande partie du Sud-Est. Ici, les conséquences du réchauffement climatique sont catastrophiques et bien tangibles : les glaciers fondent, reculent de manière drastique. Cette semaine, une poche glaciaire a cédé sur le glacier des Bossons et une autre menace de suivre. Ce qui fragilisera d'autant la bonne santé du glacier.. Depuis une dizaine d'années, l'accélération est d'une brutalité sans comparaison (à part bien sûr le moment de l'extinction des dinosaures, enfin je suppose, mais je n'y étais pas). Or on sait très bien que le Sud-Est manque et manquera de plus en plus d'eau. Donc, moins les ressources seront importantes en amont, plus ceux qui habitent en aval soufreront.

Les gestes que nous pourront faire ne règleront bien sûr pas tout, et dans cet exemple, on reste dans un contexte très franco-français bien sûr. Mais de nombreux gestes sont bien simples à faire, alors, pourquoi ne pas commencer chacun chez soi. Les petits ruisseaux font les grandes rivières.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rousseauistes or not?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rousseauistes or not?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rousseauistes or not?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: