Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'ignorance est-elle une excuse ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Thimothée



Nombre de messages : 456
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: L'ignorance est-elle une excuse ?   Ven 19 Juin 2009 - 23:56

Honnêtement ? je pense absolument l'inverse. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://khoan.free.fr/Zefyr/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'ignorance est-elle une excuse ?   Ven 19 Juin 2009 - 23:56

Je m'en doutais, mais ce qui m'intéresse, c'est "pourquoi" ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Thimothée

avatar

Nombre de messages : 456
Localisation : haute-loire
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: L'ignorance est-elle une excuse ?   Sam 20 Juin 2009 - 0:04

En toute franchise, la nuit n'y suffirait pas ! Je pense qu'il ne serait pas sage d'entamer cette discussion ici. Mais peu à peu, en apprenant peut-être à peu à peu comment je vois les choses, on y reviendra directement ou incidemment.
Il y a quelque chose de Prométhéen et de Faustien chez les hommes...
Revenir en haut Aller en bas
http://khoan.free.fr/Zefyr/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'ignorance est-elle une excuse ?   Sam 20 Juin 2009 - 0:06

Petit joueur ! Tu lances un pavé dans la mare et tu te sauves ! Tu pourrais ne serait-ce que synthétiser. Cauchemard

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Thimothée

avatar

Nombre de messages : 456
Localisation : haute-loire
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: L'ignorance est-elle une excuse ?   Sam 20 Juin 2009 - 0:18

"Tu ne gouteras pas de l'arbre du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras."
[...] Le diable: "Mais non Dieu n'a pas dit que vous mourrez, mais le jour où vous en mangerez vos yeux s'ouvriront et vous serez comme des dieux CONNAiSSANT le bien ET le mal.

Extraits du livre de la Génèse.
Revenir en haut Aller en bas
http://khoan.free.fr/Zefyr/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'ignorance est-elle une excuse ?   Sam 20 Juin 2009 - 0:22

Oui, et alors ? Rolling Eyes

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Thimothée

avatar

Nombre de messages : 456
Localisation : haute-loire
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: L'ignorance est-elle une excuse ?   Sam 20 Juin 2009 - 0:27

Ils ont mangé le fruit. Ils ont connu le bien ET le mal. Maintenant, c'est à toi de méditer les conséquences qu'ont entrainé cette connaissance illicite.
Je vais dormir ! A demain j'espère. Gros bisous ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://khoan.free.fr/Zefyr/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'ignorance est-elle une excuse ?   Sam 20 Juin 2009 - 0:29

Quand je regarde la lune, je ne vois que la face qu'on ne peut que voir. N'empêche, si j'occulte que de l'autre côté se trouve sa face sombre, ce n'est plus la lune mais une gommette. J'aime bien voir tout. Se boucher la moitié des yeux, c'est se mentir.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: L'ignorance est-elle une excuse ?   Sam 20 Juin 2009 - 2:34

Attention, Thim, en citant le conte mythique de la Genèse comme une référence que tu sembles prendre comme argent comptant, tu supposes implicitement qu'il pourrait être également une référence pour ceux ici-présents qui te lisent.
Des créationnistes ont déjà tenté de nous amener sur ce terrain sur LU (en serais-tu ?).
Pour ma part, la Genèse (même prise au 'niveau symbolique', pirouette moderne en dernier recours insuffisante à mes yeux) est la tentative d'explication et de justification la plus pathétique et la plus incohérente sortie de l'imagination des canons juifs (même ceux que les romains n'ont pas récupérés). Même le Père Noël et Raël réunis peuvent aller se rhabiller.

Pour le coup, et pour revenir au sujet de l'ignorance comme excuse, je trouve l'ignorance que suppose la crédulité en la Genèse difficilement excusable aujourd'hui, même si à l'époque la naïveté, l'émerveillement et le niveau socio-culturo-intellectuel des masses à qui s'adressait ce conte était différent.

Quant au fond, comme le dit Ro, le bien et le mal sont indépendants et
inséparables. Je dirais même qu'ils sont tellement imbriqués et
relatifs que les opposer catégoriquement, voire les séparer pour n'en garder qu'un, relève d'un certain manque de discernement.

Enfin : je comprends que ta foi t'emplisse au point d'être tenté d'évoquer tes références et arguments chrétiens dans la plupart des fils de débat, mais personnellement ça me lasse et ne me donne plus envie d'intervenir dans nombre d'entre eux.

Ne prends pas cela pour une agression. Mon ton est direct mais sans animosité. Je sais parfaitement que tu es gentil et nullement malintentionné, mais il n'est pas question que LU devienne peu à peu ici et là un lieu de prêche.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Thimothée

avatar

Nombre de messages : 456
Localisation : haute-loire
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: L'ignorance est-elle une excuse ?   Sam 20 Juin 2009 - 10:03

Citation :
Attention, Thim, en citant le conte mythique de
la Genèse comme une référence que tu sembles prendre comme argent
comptant, tu supposes implicitement qu'il pourrait être également une
référence pour ceux ici-présents qui te lisent.


Je n'ai pas souvenir de t'avoir adressé la parole à toi dans ce fil...A t-on le droit d'avoir une idée sous-tendue par un MYTHE ECLAIRANT ou confirmée par lui, sans
qu'une police de la pensée ne vienne lire par-dessus son épaule pour
vérifier que surtout, quelle horreur, on n'en an'arrive pas à quelque
conclusion que ce soit ? Ne sois donc pas si phobique, je vais finir par trouver ça louche.

Tu auras noté que c'est moi qui ai mis un terme à la discussion. Tu as le même défaut que Tryskel: tu projettes tes fantasmes sur ceux qui ne sont pas de parfaits objet de ta norme. Arrête donc d'avoir peur !
Prêcher est aussi ta méthode, on prêche pour, comme on prêche contre. Je ne vais pas faire l'impasse sur une opinion que j'ai dans une discussion sous prétexte que je ne correspondrais pas, in foro interno, à ce qu'on attend de moi. Je suis comme je suis pour des tas de raisons et je pense comme je pense pour tout autant de raisons. Si tu veux un lieu où tout est nickel et ne fait que comme tu veux, pourquoi ne fais-tu pas un forum tout seul ? Ainsi, tu seras sûr de ne jamais être dérangé dans tes petites préférences subjectives.
Montre-moi maintenant, dans cette discussion sur l'ignorance, où j'ai "prêché" comme tu dis. N'est-ce pas vrai qu'il existe une connaissance illicite ? Demande aux habitants d'Hiroshima pour voir...Et si un texte même ancien, dont le langage est SYMBOLIQUE peut jeter une lumière sur les causes IMMANENTES de cette connaissance illicite, que peut te faire ?
Mais si tu as peur, c'est peut-être simplement que tu te sens menacé dans l'arrogance de ta revendication d'autonomie absolue ? Toi seul le sais.
je pense que Ish et Isha voyaient l'idéalité divine à travers la réalité phénoménale, et que la rupture une fois consommée, cette vision s'éteignit pour eux, et qu'ils furent laissé ainsi au seul pouvoir de leur nature
affaiblie et divisée par la duplicité. Ils virent les choses "NUES" c à d sans grâce, et commencèrent de se cacher. A avoir, justement, peur...
C'est un texte qui peut éclairer le moment de cette division intérieure qui frappa (et frappe encore l'humanité comme par exemple au moment de l'adolescence) et qui ne se situe pas au niveau de l'explication, comme le prétendent les créationnistes , mais au niveau de la signification.
Sache que les créationnistes me rejettent autant que tu le fais...
Les SYMBOLES, les MYTHES, sont là pour jeter une lumière sur des réalités universelles qui parle à ce qui en nous est universel. Le symbolisme est un langage et sa méthode (méta-hodos= aller au delà) est la pensée analogique. Il y a une analogie entre le Mythe de la génèse et le symbolisme universel des "voleurs de feu" comme on en trouve dans une foule de Mythes de traditions différentes, et c'est sur ce thème que je débouchais. Si en Inde la cause supposée de la souffrance est l'ignorance, en Occident la cause de l'ignorance est l'impudicité du savoir dérobé.
Où vois-tu ici une prédication ?
Revenir en haut Aller en bas
http://khoan.free.fr/Zefyr/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'ignorance est-elle une excuse ?   Sam 20 Juin 2009 - 11:55

Pas de quoi monter en adrénaline, Thim. Filo n'a pas été agressif, sa réponse est correctement argumentée, un débat est un débat, tout le monde peut y intervenir car le fil est ouvert et il faut savoir en entendre toutes les facettes, aussi (aussi = connaissance/ignorance).

LU n'a pas vocation à tirer les gens vers ceci ou vers cela, il se trouve juste que tu es tombé dans un lieu où les trois quart pour ne pas dire davantage d'entre nous, ne croient pas en Dieu ou du moins en ce Dieu dont se réclament les divers mouvements religieux, et l'équipe gestionnaire du forum n'y peut rien non plus, nous veillons simplement à ce que tous les fils demeurent accessibles à tout le monde sans ambiguité.

Donc pour reprendre ma propre réflexion, je suis bien sûr d'accord avec toi filo, quand tu dis que les deux facettes sont totalement imbriquées. C'est d'une évidence telle que les exemples pleuvent, puisqu'aussi bien l'ensemble de la vie se base sur la confrontation des paradoxes, des opposés, des extrêmes, et je comprends bien que ce soit perturbant pour la plupart des gens, mais c'est comme ça et nous n'y changerons rien. Perso, j'ai fini par accepter ces paradoxes, et même par les aimer, même si c'est inconfortable. Les textes religieux n'y pourront rien non plus, nous en avons déjà parlé mille fois sur LU.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Thimothée

avatar

Nombre de messages : 456
Localisation : haute-loire
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: L'ignorance est-elle une excuse ?   Sam 20 Juin 2009 - 12:09

Citation :
quand tu dis que les deux facettes sont
totalement imbriquées. C'est d'une évidence telle que les exemples
pleuvent, puisqu'aussi bien l'ensemble de la vie se base sur la
confrontation des paradoxes, des opposés, des extrêmes, et je comprends
bien que ce soit perturbant pour la plupart des gens, mais c'est comme
ça et nous n'y changerons rien.

Je n'ai jamais dis l'inverse, je m'interroge seulement sur les causes de cet état de fait . S'il y a opposition comme tu le dis, c'est qu'il y a division, non seulement entre les gens, mais encore à l'intérieur d'eux-mêmes, et c'est sur la cause de cette rupture intime que je me pose des questions. Je ne suis pas sûr que je crois que l'ignorance en soit la cause.
Tu as la possibilité d'ACCEPTER les choses en l'état, mais d'autres, et c'est mon cas, plutôt que de faire mauvaise fortune bon cœur nourrissent le désir vital de résoudre ces antinomies. Et pour ce faire, savoir ce qu'ont dit les aïeux, les philosophes, les philologues, les théologiens, les penseurs, les chercheurs de vérité de tous les âges à travers toutes les traditions n'est pas inutile. Les récits anciens, les Mythes éclairants, les symboles EXISTENT qu'on le veuille ou non, (jusqu'à l'avatar de Filo, qui est lui, un arcane) et si toute recherche exige une méthode de connaissance qui lui soit propre, celle qui consiste en pensée analogique correspond fidèlement à la réflexion entamée et peut ouvrir des chemins d'intuition comme construire des chaines d'analogies FECONDES.
Revenir en haut Aller en bas
http://khoan.free.fr/Zefyr/
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: L'ignorance est-elle une excuse ?   Sam 20 Juin 2009 - 12:15

Je viens de reprendre la lecture de la page 3 à la page 4. La question/réflexion sur le cerveau me plait beaucoup.
Il est dit que nous n'utilisons qu'une infime partie de celui-ci. Puisque cela semble infime, pourquoi ne pas l'utiliser le plus possible de façon intelligible... ?

Cependant, j'ai relevé quelques points où je souhaite dire quelques mots.

Romane a écrit:

Tiens, pour te donner un exemple des limites : dois-tu te noyer pour sauver X de la noyade ?
Une vie contre une vie... aberrant, non ?
Le mieux serait deux vies sauves, sans que l'une atteigne l'autre.

Pour ma part, je n'irais pas me noyer pour sauver X si j'en ai pas la capacité. Ce n'est plus une question de volonté, mais une question d'absurdité que de risquer ma vie pour ne même pas pourvoir en sauver une. Si je ne sais pas nager, je ne vais pas plonger, cela me semble raisonnable... Qu'il y ait deux ou trois, peu importe le nombre.
Qu'est-ce que j'apporterais de plus à la personne qui se noie si je me noie ?
Le mieux serait de me rendre utile autrement. Seulement, cela dépend encore où l'on se trouve et de ce qui se présente autour de soi. Donc, on peut déployer toute la volonté et la connaissance qu'il soit, parfois on demeure vraiment inutile.

Thimothée a écrit:

( "Ne vaut-il pas mieux qu'un seul homme meurt et que le peuple vive") a été pour moi une clé. Mais c'est une autre histoire.

Citation :
Une vie contre une vie... aberrant, non ?

Non, je ne trouve pas cela aberrant.

Thim, je n'ai peut-être pas saisi le sens. Mais cela me semble contradictoire que ta réponse faite à Romane, sauf si (je vais expliquer dessous).

Par exemple tu cites ceci : Ne vaut-il pas mieux qu'un seul homme meurt et que le peuple vive
c'est tout de même quelques chose qui à trait à la Génèse. Jésus a été crucifié, le ciel passera, et ce qui est au-dessus du ciel passera. Le peuple a continué à vivre. Peu se sont risqués à le sauver. D'ailleurs, quitte à choisir le bon, une partie du peuple a chosi Barabas, un bandit. Tu comprends, les "Rois" avaient peur de Jésus, sait-on jamais qu'il prenne place en ce monde comme un gouverneur aliéné. Mais il s'agissait déjà là, une question de trône, de pouvoir.

Maintenant, tu jettes cette phrase comme on jette la semence sur la terre. Mais tu ne veux pas étayer ces mots.
Là, je réflechis en tentant d'utiliser une infime partie de mon cerveau, donc pour en revenir à ma réfléxion, ce que tu envoies comme message rejoint ce que dit Romane : une vie contre une vie aberrant non ?
"Donner une vie contre une autre vie si les deux s'en vont, ça me semble aberrant, vu dans ce contexte. Car dans le cas présent : si deux se trouvent seuls, autant qu'il y ait une chance qu'un survive pour que le peuple prospère, dans la mesure ou bien entendu un n'est pas deux mais n'est pas seul non plus. Wink

Maintenant, si tu l'entends dans ce sens là "une vie contre une vie" en rapport à ce que j'ai mis en amont, c'est-à-dire laisser partir une vie pour que le peuple prospère, alors oui, en ce sens tu as raison de dire que ce n'est pas aberrant.

La question est de comprendre ce "contre" qui s'est installé dans la phrase de Romane. Pour ma part, je l'ai entendu en son sens. Mais ensuite, je l'ai aussi compris en ton sens. D'où l'importance de la distinction entre la Connaissance et la Volonté ayant pour but de feindre l'Ignorance par l'incompréhension du sens... Wink

Le SENS autre l'essence de toute chose n'est-il pas un parallèle à notre nature qui par constat est entièrement elliptique ?
L'homme tourne en rond comme tout semble tourner en rond...


Thimothée a écrit:
Tu sais quoi ? je viens d'avoir une idée géniale (!) pour foutre la merde pour de bon, et c'est cette question :
Au fond, qu'est-ce qui est le pire , l'ignorance,
ou la connaissance illicite ?

Pour moi, le pire serait la connaissance illicite. Pour la simple raison c'est qu'illicite EMPOISONNE Very Happy

Alors en cette matière, je vais feindre l'ignorance.


Thimothée a écrit:
"Tu ne gouteras pas de l'arbre du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras."
[...] Le diable: "Mais non Dieu n'a pas dit que vous mourrez, mais le jour où vous en mangerez vos yeux s'ouvriront et vous serez comme des dieux CONNAiSSANT le bien ET le mal.

Extraits du livre de la Génèse.

Écoute, je ne suis pas modo et je ne sais pas si ils seraient d'accord ni même si toi tu le serais. J'aimerais comprendre certaines choses, peut-être même les contrées. Genre questions/réponses - mais surtout questions/questions car pas de réponses absolues en la matière. La vision d'une femme du XXI ème siècle.

Comme je suis ignorante en cedomaine, mais que j'ai assez de ressource en moi pour tenter de comprendre, j'aimerais que tu expliques cela, peut-être dans un autre fil que tu ouvrirais dans la partie "Religion".

Parce que cette phrase, ça contraint l'ignorance et la connaissanse en ma volonté. Et je ne vois pas ce qu'elle vient faire dans ce sujet.
Peut-être pourrais-tu éclairer ma lanterne ?

Thimothée a écrit:
Ils ont mangé le fruit. Ils ont connu le bien ET le mal. Maintenant, c'est à toi de méditer les conséquences qu'ont entrainé cette connaissance illicite.
Je vais dormir ! A demain j'espère. Gros bisous ! Very Happy

Qui "ILS" ? QUI ?
On parle chimère, qui est/sont "ILS" ???

Merci pour toutes vos interventions, c'est très enrichissant.


Dernière édition par Rosacée le Sam 20 Juin 2009 - 12:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'ignorance est-elle une excuse ?   Sam 20 Juin 2009 - 12:23

Et pour revenir sur l'ignorance/la connaissance, et comme ça me vient en vrac ce matin :

Une fois qu'on sait qu'on ne sait pas ce qui n'a pas encore été inventé, ou ce qui est si récent qu'on n'a pas eu encore le temps de découvrir (comme l'exemple informatique que je donnais je ne sais plus quand), il n'en demeure pas moins que la vie est une exploration constante et que si on prend le parti de se renfermer sur soi-même en occultant, ou par trouille, ou par confort, on se retire du monde en quelque sorte.

On nous cache déjà pas mal de trucs pas trop avouables, que ce soit au niveau politique, social, économique, religieux, quant à la Science, on se demande aussi parfois à quelle sauce on va être mangé, je crois que Rosacée en parlait au sujet des clones et bien sûr je la rejoins aussi.

Ceux qui se voilent la moitié de la face me font marrer, tout de même ; cette peur de grandir, de sortir de sa coquille d'enfant bien protégé, mais que deviennent-ils donc, tandis qu'ils se disent adultes, eux aux œillères bien cimentées sur les yeux ?

Ben non, c'est pas évident, d'assumer que la connaissance n'est pas toujours signe de beauté, et qu'on y découvre les dessous de table, les fourberies, le genre humain, ah oui, le genre humain, n'est-ce pas, dans toute sa splendeur, et de se dire "alors je suis ça ?". Ce n'est pas confortable, et alors ?

Qui a dit que la vie était confortable, dans son entièreté, elle qui nous balade entre l'infiniment grand et l'infiniment petit, entre le temps qui n'existe qu'aléatoirement on ne sait pas comment parce qu'il nous perturbe, c'est qu'on n'a pas le temps de grandir... foutaises, foutaises, on n'a pas envie surtout, souvent...

Et qu'on ne me mette sous le nez aucune citation de quiconque, ceci est un bout du fruit de ma propre réflexion, de mon propre cheminement, de ma propre observation. Les expériences de vie, si on ne s'en sert pas, ne servent à rien. Ben voyez, j'aurais honte de ne pas me servir de ce que la vie m'apprit et m'apprend chaque jour ; j'aurais l'impression de la trahir.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Thimothée

avatar

Nombre de messages : 456
Localisation : haute-loire
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: L'ignorance est-elle une excuse ?   Sam 20 Juin 2009 - 12:28

On peut pour qu'un corps vive, l'amputer d'une jambe. Mais si c'est du cœur qu'on l'ampute, il ne vivra pas. Il y n'y a pas qu'un problème quantitatif.
Ainsi le calcul de Caïphe était quantitatif: 1 meurt, les autres vivent. Mais si ce 1 est la raison d'être, le cœur du peuple, tout mourront...C'est ce que je voulais dire. Parfois, le quantitatif nous trompe.
Revenir en haut Aller en bas
http://khoan.free.fr/Zefyr/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'ignorance est-elle une excuse ?   Sam 20 Juin 2009 - 12:30

Thimothée a écrit:
Citation :
quand tu dis que les deux facettes sont
totalement imbriquées. C'est d'une évidence telle que les exemples
pleuvent, puisqu'aussi bien l'ensemble de la vie se base sur la
confrontation des paradoxes, des opposés, des extrêmes, et je comprends
bien que ce soit perturbant pour la plupart des gens, mais c'est comme
ça et nous n'y changerons rien.

Je n'ai jamais dis l'inverse, je m'interroge seulement sur les causes de cet état de fait . S'il y a opposition comme tu le dis, c'est qu'il y a division, non seulement entre les gens, mais encore à l'intérieur d'eux-mêmes, et c'est sur la cause de cette rupture intime que je me pose des questions. Je ne suis pas sûr que je crois que l'ignorance en soit la cause.
Tu as la possibilité d'ACCEPTER les choses en l'état, mais d'autres, et c'est mon cas, plutôt que de faire mauvaise fortune bon cœur nourrissent le désir vital de résoudre ces antinomies. Et pour ce faire, savoir ce qu'ont dit les aïeux, les philosophes, les philologues, les théologiens, les penseurs, les chercheurs de vérité de tous les âges à travers toutes les traditions n'est pas inutile. Les récits anciens, les Mythes éclairants, les symboles EXISTENT qu'on le veuille ou non, (jusqu'à l'avatar de Filo, qui est lui, un arcane) et si toute recherche exige une méthode de connaissance qui lui soit propre, celle qui consiste en pensée analogique correspond fidèlement à la réflexion entamée et peut ouvrir des chemins d'intuition comme construire des chaines d'analogies FECONDES.

Je cite l'intégralité du message pour cohérence de lecture de ma réponse.

Je ne vois pas ce qui te perturbe là. C'est comme si tu t'interrogeais sur "pourquoi une noix est-elle une noix".
Pour moi c'est tellement évident que la vie se base sur les paradoxes, de même que cela ne me semble ni absurde ni dérangeant, mais parfait.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Thimothée

avatar

Nombre de messages : 456
Localisation : haute-loire
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: L'ignorance est-elle une excuse ?   Sam 20 Juin 2009 - 12:34

C'est la position exacte de Leibniz : Tel qu'il est le monde est le plus parfait possible compte tenu des éléments en présence.
Je parie qu'en fouillant un peu, on trouvera des penseurs qui auront apporté une démonstration différente...
Revenir en haut Aller en bas
http://khoan.free.fr/Zefyr/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'ignorance est-elle une excuse ?   Sam 20 Juin 2009 - 12:38

Eh bien mettons que je fais partie des penseurs différents des penseurs différents.

J'assume. Je suis toujours et imperturbablement contre le moutonage, et résolument libre dans ma tête. Je l'ai dit mille fois et le dirai probablement jusque là où me porteront mes forces, avant de passer l'arme à gauche.

Et je ne me boucherai pas les yeux.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'ignorance est-elle une excuse ?   Sam 20 Juin 2009 - 12:58

Rosacée a écrit:
Je viens de reprendre la lecture de la page 3 à la page 4. La question/réflexion sur le cerveau me plait beaucoup.
Il est dit que nous n'utilisons qu'une infime partie de celui-ci. Puisque cela semble infime, pourquoi ne pas l'utiliser le plus possible de façon intelligible... ?
J'ai ouvert un fil dans Science, on pourrait peut-être chercher de la documentation pour comprendre notre système-cerveau et tout ce qui s'ensuit, je pense que ça serait intéressant. Wink

Citation :
Pour ma part, je n'irais pas me noyer pour sauver X si j'en ai pas la capacité. Ce n'est plus une question de volonté, mais une question d'absurdité que de risquer ma vie pour ne même pas pourvoir en sauver une. Si je ne sais pas nager, je ne vais pas plonger, cela me semble raisonnable... Qu'il y ait deux ou trois, peu importe le nombre.
Qu'est-ce que j'apporterais de plus à la personne qui se noie si je me noie ?
Le mieux serait de me rendre utile autrement. Seulement, cela dépend encore où l'on se trouve et de ce qui se présente autour de soi. Donc, on peut déployer toute la volonté et la connaissance qu'il soit, parfois on demeure vraiment inutile.
Exact, Rosacée. Je ne sais d'ailleurs plus ce qui avait motivé ce type d'exemple, mais en tout cas ça me semble aussi évident, le contraire nous ferait basculer dans l'absurdité.
D'où rappel des nuances. Tailler à la hache n'est jamais bien porteur, il faut savoir nuancer et parfois, même dans les nuances, les sous-nuances sont très subtiles.

Citation :
La question est de comprendre ce "contre" qui s'est installé dans la phrase de Romane. Pour ma part, je l'ai entendu en son sens. Mais ensuite, je l'ai aussi compris en ton sens. D'où l'importance de la distinction entre la Connaissance et la Volonté ayant pour but de feindre l'Ignorance par l'incompréhension du sens...
Une vie contre une vie = est-ce qu'UNE vie pèse plus ou moins lourd qu'UNE autre vie.
Voilà le sens que j'ai donné à "contre".
Mais après tout, on peut extrapoler ; Est-ce qu'UNE vie pèse plus ou moins lourd que DEUX vies ?
Notre échelle de valeurs humaines est bien peu, face à LA vie dans sa globalité. Nous pesons comme des marchands de légumes, alors que je tente d'expliquer que la vie de toute chose, y compris du moustique qui nous emmerde, vaut n'importe quelle autre vie. Vaut LA vie, quoi.
Ceci dit, dans notre logique de petits bouts de rien (nous, les hommes), on a besoin de quantifier, alors on est capable d'en sacrifier un pour mille.
Moyennant quoi, on en sacrifie de tout temps mille pour rien....

Citation :
L'homme tourne en rond comme tout semble tourner en rond...
Ce vaste chaos qu'est le monde me rassure. Nous ne le domestiquerons jamais, c'est une chance. Allez donc savoir ce que nous serions capables de faire de l'univers, si nous étions en capacité de le domestiquer.... Je suis ravie de notre incapacité.

Citation :
connaissance illicite
Pour tout dire, le terme m'a étonnée ou plutôt intriguée. Connaissance, c'est connaissance. Illicite, c'est ce que nous interprétons.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: L'ignorance est-elle une excuse ?   Sam 20 Juin 2009 - 13:39

Romane a écrit:

J'ai ouvert un fil dans Science, on pourrait peut-être chercher de la documentation pour comprendre notre système-cerveau et tout ce qui s'ensuit, je pense que ça serait intéressant. Wink

Oui, j'ai vu, j'essaierai de venir dessus, dès que j'aurais un peu plus de temps.



Romane a écrit:

Une vie contre une vie = est-ce qu'UNE vie pèse plus ou moins lourd qu'UNE autre vie.
Voilà le sens que j'ai donné à "contre".
Mais après tout, on peut extrapoler ; Est-ce qu'UNE vie pèse plus ou moins lourd que DEUX vies ?
Notre échelle de valeurs humaines est bien peu, face à LA vie dans sa globalité. Nous pesons comme des marchands de légumes, alors que je tente d'expliquer que la vie de toute chose, y compris du moustique qui nous emmerde, vaut n'importe quelle autre vie. Vaut LA vie, quoi.
Ceci dit, dans notre logique de petits bouts de rien (nous, les hommes), on a besoin de quantifier, alors on est capable d'en sacrifier un pour mille.
Moyennant quoi, on en sacrifie de tout temps mille pour rien....

Quand je te lis, il se dégage ceci de ma pensée : Humanité/humaine.
La Vie ne devrait pas être quantitative. Ta vie ne pèse pas plus ni moins que la mienne. Nous sommes en vie, elle a la valeur en notre sens. Elle prend son importance en nous, forcément, elle a une valeur, mais cette valeur est égale à n'importe quelle vie sur terre. La Vie a d'autant plus d'intérêt que si elle vient à manquer dans la chaîne se serait la chaîne qui viendrait à s'écrouler partiellement ou totalement.
Pour ma part, je m'en vais comme tout un chacun, chaque jour un peu plus et je vis. Et je vis avec ce qui vit, et c'est beau. C'est tout.

Romane a écrit:
Je suis ravie de notre incapacité.

Moi aussi !
Car si "un" perçait le mystère, je me demande ce qu'il adviendrait de l'espèce humaine, mais aussi du monde et si finalement on le trouverait aussi beau qu'il a été dit...

Alors, la connaissance et l'ignorance sont indissociables.

Je ne souhaite pas un Maître de l'Univers car je soutaite rester maître de moi en toute ma petitesse et mon infime existence. Humblement.

Romane a écrit:
connaissance illicite
Pour tout dire, le terme m'a étonnée ou plutôt intriguée. Connaissance, c'est connaissance. Illicite, c'est ce que nous interprétons.

Et qu'est-ce qu'on interprète ! AngeR

Tss !! Je me demande si je vais finir à faire ma vaisselle ! LOL
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'ignorance est-elle une excuse ?   Sam 20 Juin 2009 - 13:42

Une fois de plus, je constate que nous sommes sur la même longueur d'ondes.
Sauf pour la vaisselle. Laughing

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: L'ignorance est-elle une excuse ?   Ven 3 Juil 2009 - 11:21

Comme je prends le train en marche, j'ai lu avec attention tout ce qui a été dit...

Je vais pas reprendre.
Ce que vous dites sur la vie et la necessité de préserver une part de mystère, j'approuve 5/5.
Ca permet d'avancer, de "grandir", de progresser etc...

Souvent on s'ébaudit devant mes "connaissances, ma culture", ben moi, ce qui me paraît bien plus vaste, c'est précisement tout ce que je ne sais pas.
C''est pour ça que je fouine, dans les domaines qui m'interessent, bien sûr, j'aime savoir...
Comme disait Montaigne "Que sais je?".

Pour résumer, il y a plein de choses qu'on ignore tout bêtement parce qu'on ne les sais pas, les exemples donnés de l'enfant qui fait souffrir la limace, parce qu'il ne sait pas que c'est vivant donc capable de souffrance, à l'informatique qui doit régler les blems par miracle, sauf qu'il faut apprendre à s'en servir et qu'il n'y a pas de miracles, sont trés justes.


ce que je refuse, ne supportepas c'est l'ignorance volontaire, le refus de savoir, de voir même, se voiler la face


ce que je n'accepte pas, c'est me voir citer dans un débat où je ne suis pas intervenue.
mais j'ai appris au moins que j'ai défaut que j'ignorais, lol!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'ignorance est-elle une excuse ?   Ven 3 Juil 2009 - 11:44

Tryskel a écrit:
ce que je n'accepte pas, c'est me voir citer dans un débat où je ne suis pas intervenue.
mais j'ai appris au moins que j'ai défaut que j'ignorais, lol!

Shocked De quoi parles-tu, Trys ? Quelle citation ?
Quoiqu'il en soit, on fait tous partie du monde, et il est quasi incontournable qu'on soit cité ici ou là, qu'on soit présent ou pas, que ce soit dans la vie dite "réelle" ou sur la toile. Le contraire voudrait dire qu'on est transparent et qu'on n'existe pas aux yeux des autres.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: L'ignorance est-elle une excuse ?   Ven 3 Juil 2009 - 17:35

Tryskel a écrit:



ce que je refuse, ne supporte pas c'est l'ignorance volontaire, le refus de savoir, de voir même, se voiler la face

ce que je n'accepte pas, c'est me voir citer dans un débat où je ne suis pas intervenue.
mais j'ai appris au moins que j'ai défaut que j'ignorais, lol!

Je n'ai pas relu du coup je ne sais plus trop...

Par contre, je te rejoins aussi quant à l'ignorance volontaire et sur le fait de se voiler la face.
J'aime beaucoup cette perception, celle de se dire que ce qu'on ne connaît pas est beaucoup plus vaste et du coup cela permet vraiment de fouiner pour apprendre.

Ça me fait penser à quelque chose. Sur le moment, j'ai été ignorante. De mon ignorance j'ai blessé quelqu'un. Je n'étais pas seule, mais ce qui importait c'était moi seule.
Je m'explique.
Je me souviens, je devais avoir neuf ou dix ans, c'était un matin, j'allais à l'école. J'étais arrivée assez tôt, je m'étais joint à un groupe de camarades. Je me souviens d'un petit garçon. Il était seul, il était vraiment à part. Il n'était pas comme nous. En fait, il était comme nous, mais comme nous il était différent. Il était obèse. Et nous, nous étions bêtes. Un des membres du groupe a commencé à le taquiner, puis c'est allé crescendo dans la moquerie jusqu'à l'insulte. J'étais parmi eux, de mon côté je n'ai pas dit un mot, par contre j'ai ri aussi stupidement que les autres. Puis le garçon dont on se moquait c'est mis à pleurer. J'ai vu ces larmes coulant le long de ses joues. Les autres riaient de plus belle. Plus il pleurait, plus le groupe envenimait la situation et plus il pleurait. J'ai ressenti une profonde peine. J'ai cessé de rire et j'ai fait quelques pas en arrière. Me sortant du groupe. J'avais honte.
C'était idiot. Je ne m'étais pas posée de questions. Je ne pensais pas qu'on irait jusqu'à le blesser. Quand ils sont partis, je suis allée le voir et je lui ai présenté mes excuses. Je me suis rendue compte par moi-même que je n'aurais pas aimé être à sa place ni que l'on se moque de moi. Mais je n'ai jamais eu le cran de dire stop au groupe. Sans doute que dans mon ignorance, je me doutais des conséquences qu'il pouvait y avoir de cette connaissance que je venais de vivre et que je ne voulais pas vivre à mon tour. À ce moment-là, je me voilais la face, d’une certaine façon.
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: L'ignorance est-elle une excuse ?   Ven 3 Juil 2009 - 21:33

[quote="Thimothée"]
Citation :


Tu auras noté que c'est moi qui ai mis un terme à la discussion. Tu as le même défaut que Tryskel: tu projettes tes fantasmes sur ceux qui ne sont pas de parfaits objet de ta norme. Arrête donc d'avoir peur !

?

Voilà de quoi je parlais, ça s'adressait à Filo à l'origine, je me connais une foultitude de défauts, mais celui là, je l'ignorais!
Gaga

Rosacée, tu n'étais qu'une enfant et toi au moins tu as Compris et Appris en même temps!
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: L'ignorance est-elle une excuse ?   Sam 4 Juil 2009 - 3:00

Tryskell, il fallait le préciser tout de suite au lieu de parler dans le vague : Thimothée ne fait plus partie de LU, justement pour des raisons similaires à ce qu'il tentait de dénoncer dans ta citation. Puisque cet incident est caduc, il est donc clos.

Sinon, attention au virus de la majusculite ! tong

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ignorance est-elle une excuse ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ignorance est-elle une excuse ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tatiana de Rosnay (elle s'appelait Sarah)
» Qu'elle est la meilleur 250 4t du marché?
» elle deteste son fils
» Dois je lui pardonner après qu'elle m'a trahie......
» Pourquoi la viande fait elle de l'eau ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: