Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Poésies de Cathecrit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 14 ... 25  Suivant
AuteurMessage
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8359
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Cathecrit   Sam 4 Juil 2009 - 11:34

Cathecrit a écrit:
hyaloïdes
Je connais pas ce mot là...Vic ?

Ton écriture est décidément très accomplie, on voit que la vie a mûrit en toi, à la fois riche et posée... chinois
Revenir en haut Aller en bas
cathecrit
Collectionneuse d'éphémère
avatar

Nombre de messages : 1369
Localisation : Ailleurs mais avec vous.
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Cathecrit   Sam 4 Juil 2009 - 13:14

Hyaloïde = transparent

Je fais ma craneuse avec de tels mots, mais je ne le connaissais pas non plus... avant d'aller le chercher dans le dico. Exercice intéressant et instructif qui a pour moi l'avantage de faire venir l'inspiration.

Merci pour l'écriture très accomplie, je ne me rends pas toujours compte. Ce que j'aime quand je me relis, c'est la musicalité des mots, leur sonorité.
Mais j'ai le regret de te dire que ma personnalité est beaucoup moins accomplie ! La plupart du temps...
Revenir en haut Aller en bas
cathecrit
Collectionneuse d'éphémère
avatar

Nombre de messages : 1369
Localisation : Ailleurs mais avec vous.
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Quatre murs   Sam 4 Juil 2009 - 13:29

Tiens, voici de quoi méditer. J'ai écrit ce truc en prévision d'un spectacle où Amnesty internationale avait la place d'honneur...


QUATRE MURS

Quatre murs
Quatre murs chaque matin
Pour me dire que tout va bien
Dans ma tête
Que je ne suis pas aux oubliettes

Quatre murs
Quatre murs quand j’ouvre les yeux
Pour me dire que j’ai raison
De les supporter, pour mes idées

Quatre murs pour y rêver
Pour croire, pour espérer
Que ma voix se fait entendre
Au loin
Et qu’elle porte l’espoir

Quatre murs
Quatre murs pour absorber
Les nuits furieuses
Où j’entends s’élever
La voix d’un autre
Qui me rassure

Quatre murs
Bien sûr
Où je ne suis pas seule
Et malgré tous les murs
J’entends votre murmure
Qui fait comme une armure
Qui me protège et me rend sûre

Quatre murs
Oui qui me murmurent
Que je dois être dure
S’il me faut rester sûre
De briser tous ces murs

Quatre murs pour compter
Un jour m’en séparer
Et refaire ma vie
Sans avoir laissé
Le chaos s’installer
Ou qu’on m’enferme à vie

Quatre murs pour aimer
Chacun à sa façon
Un mur pour l’amitié
Et un pour ses enfants
Un mur pour les saisons
Un mur pour son amant

Quatre murs
Quatre murs pour faire s’aimer les gens
Pour faire s’unir les volontés
Pour affronter les violents
Qui font passer leurs idées
Au marteau, au barbelé
Ou entre quatre murs

Quatre murs pour sourire
Parce qu’on empêche pas d’aimer
Et que je t’aime toi qui me lis
Ou qui m’écoute
Et que tant mieux si tu croisas ma route
Parce que ça t’a ému
Ces quatre murs qui me tiennent

Alors tu cries pour moi
Qui crie mais en silence
Alors tu aimes pour moi
Qui aime si loin de France
Alors tu es mon bras
Qui me libèrera

Cathecrit, 03-06-06

dédié à tous les prisonniers politiques
Revenir en haut Aller en bas
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Cathecrit   Sam 4 Juil 2009 - 15:07

cathecrit a écrit:
Tiens, voici de quoi méditer. J'ai écrit ce truc en prévision d'un spectacle où Amnesty internationale avait la place d'honneur...


QUATRE MURS

Quatre murs
Quatre murs chaque matin
Pour me dire que tout va bien
Dans ma tête
Que je ne suis pas aux oubliettes

Quatre murs
Quatre murs quand j’ouvre les yeux
Pour me dire que j’ai raison
De les supporter, pour mes idées

Quatre murs pour y rêver
Pour croire, pour espérer
Que ma voix se fait entendre
Au loin
Et qu’elle porte l’espoir

Quatre murs
Quatre murs pour absorber
Les nuits furieuses
Où j’entends s’élever
La voix d’un autre
Qui me rassure

Quatre murs
Bien sûr
Où je ne suis pas seule
Et malgré tous les murs
J’entends votre murmure
Qui fait comme une armure
Qui me protège et me rend sûre

Quatre murs
Oui qui me murmurent
Que je dois être dure
S’il me faut rester sûre
De briser tous ces murs

Quatre murs pour compter
Un jour m’en séparer
Et refaire ma vie
Sans avoir laissé
Le chaos s’installer
Ou qu’on m’enferme à vie

Quatre murs pour aimer
Chacun à sa façon
Un mur pour l’amitié
Et un pour ses enfants
Un mur pour les saisons
Un mur pour son amant

Quatre murs
Quatre murs pour faire s’aimer les gens
Pour faire s’unir les volontés
Pour affronter les violents
Qui font passer leurs idées
Au marteau, au barbelé
Ou entre quatre murs

Quatre murs pour sourire
Parce qu’on empêche pas d’aimer
Et que je t’aime toi qui me lis
Ou qui m’écoute
Et que tant mieux si tu croisas ma route
Parce que ça t’a ému
Ces quatre murs qui me tiennent

Alors tu cries pour moi
Qui crie mais en silence
Alors tu aimes pour moi
Qui aime si loin de France
Alors tu es mon bras
Qui me libèrera

Cathecrit, 03-06-06

dédié à tous les prisonniers politiques

Ce dernier me plaît, il me parle. Ca me parle aussi de ces journalistes qui sont retenus en otage entre quatre murs et dont le destin semble impalpable.
Revenir en haut Aller en bas
cathecrit
Collectionneuse d'éphémère
avatar

Nombre de messages : 1369
Localisation : Ailleurs mais avec vous.
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Cathecrit   Dim 5 Juil 2009 - 3:48

Ben c'est exactement pour eux qu'il a été écrit. On me l'a demandé à l'époque où il y avait tout ce battage à propos d'Ingrid Bettencourt ..

Je l'ai offert aux gens d'Amnesty qui m'ont dit qu'ils l'enverraient à quelques prisonniers politiques. Je n'ai jamais su si cela a été fait.

Merci d'être passée Rosacée.
Revenir en haut Aller en bas
cathecrit
Collectionneuse d'éphémère
avatar

Nombre de messages : 1369
Localisation : Ailleurs mais avec vous.
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Mondes parrallèles   Dim 5 Juil 2009 - 7:08

MONDES PARRALLELES


A deux doigts de l’énergie cuivrée qui me propulse
Écartelée d’envies, furieuse d’amours tangibles
Le paysage me berce parce que je l’ai voulu
J'écoute chaque image et regarde tous sons

A l’ouest de ma vie aux virages excessifs
Je n’ai plus de boussole et le cap est mystère
Alors je ne survis que grâce à vos sourires
Et aux beautés des mondes qui s’accrochent à mes pas

A me plaire ils s’essoufflent et s’éternisent
Sous mes regards leurs lueurs restent vives
Et leurs bruits claquent comme autant de bulles
Je les pressens renaître en incessants miracles

A mon nez leurs odeurs interfèrent
Et j’hume des milliers de lumières
Alors qu’un bruissement se reflète
Au bord de mes lèvres offertes

Sourires agonisants
Vertiges organisés
Les sens déployés
En rêves perpétuels

Ils sont là tournoyants
Mes mondes parallèles

Pâles au matin
Enfin limpides
Aphrodisiaques
Et envoûtants

C’est là
Enfin
Que je
M’éclos.

Cathecrit, 23/07/07


Dernière édition par cathecrit le Jeu 14 Jan 2010 - 13:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8359
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Cathecrit   Dim 5 Juil 2009 - 15:40

Cath, c'est de loin celui-là mon préféré, j'adore !chinois chinois
Juste un passage qui me chiffonne :"Toutes leurs odeurs me montent au nez", je trouve que ça alourdit de part l'emploi très connu de cette expression, peut-être le remplacer par quelque chose du genre : "Toutes leurs odeurs me pénètrent" ?
Revenir en haut Aller en bas
cathecrit
Collectionneuse d'éphémère
avatar

Nombre de messages : 1369
Localisation : Ailleurs mais avec vous.
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Cathecrit   Lun 6 Juil 2009 - 2:37

Tu as entièrement raison, je vais voir ça.
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
cathecrit
Collectionneuse d'éphémère
avatar

Nombre de messages : 1369
Localisation : Ailleurs mais avec vous.
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Un monde aubuscule   Lun 6 Juil 2009 - 2:40

UN MONDE AUBUSCULE

Il est presque sept heures
Et j’ouvre enfin les yeux
Sur un monde aubuscule
Frémissant, gigantesque
Semblant me défier presque,
Fait battre un opercule
Respire le merveilleux
Ferait croire au bonheur

Les yeux transmettent au cœur
Des images unisson
Qui répandent un frisson
Proche de la candeur

Ou bien proche de la peur
Peur du bonheur perdu
Perdu pour cause de rien
De rien pour vous sourire

Il est sept heures passé
Ma nuit a trépassé
M’en suis débarrassée
Après m’être lassée
D’un pâle sommeil fugueur
Et je glisse en langueur
L’âme offerte en saveur
Egrenant les quarts d’heure

Je suis une pile à mot
Je suis une ramasse-rimes
Rien qu’un pré-texte infime
Mon bras est porte-plume
Mes sens ouverts qui hument
Décèlent une infortune
Au-delà de mes maux

Ou trop proche de ces maux
Maux qui noient, engloutissent
Tissent une vie qui s’échappe
Chappe de plume sur les rêves
Rêves qui s’assagissent

J’ai sauté la barrière
J’ai brisé cette chaine
J’ai crié à mes murs
De ne pas me disloquer
Une chanson me rappelle
Une danse presque céleste
Pour fêter mes vingt ans
Offerts un soir de lune
Quand j’avais tous les droits

Aujourd’hui j’ai deux fois
L’âge de ce jour là
Et même sept ans de plus
Mais je me sens plus libre
Parce que je sais le prix
De me savoir en vie.

Cathecrit, 6 juillet 2009
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8359
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Cathecrit   Mer 8 Juil 2009 - 8:53

ça j'aime :
Cathecrit a écrit:
Ma nuit a trépassé
M’en suis débarrassée
Après m’être lassée
D’un pâle sommeil fugueur
Et je glisse en langueur
L’âme offerte en saveur

Bon, je vais pas toujours te faire le même commentaire, hein...continue donc !
Revenir en haut Aller en bas
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Poésies de Cathecrit   Jeu 9 Juil 2009 - 10:38

tant dans la forme que dans le fond, tu percutes. C'est dans le mille à chauqe fois. Et moi je ne boude pas mon plaisir. C'est bien parce que je ne pars pas cet été, fuyant les grandes migrations estivalières, que je ne me fais pas un petit recueil perso!

François
Revenir en haut Aller en bas
cathecrit
Collectionneuse d'éphémère
avatar

Nombre de messages : 1369
Localisation : Ailleurs mais avec vous.
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Cathecrit   Jeu 9 Juil 2009 - 13:48

Mais tu partiras bien un jour ou l'autre, non ?
Je te le souhaite..
Qu'il est doux de se comprendre entre poètes de sexes opposés.. heu.. différents plutôt !! Mmmhh... et si complémentaires en poésie comme en amour, ce n'est pas toi qui dira le contraire ! !!

Merci de ton passage et à plus, je pars dimanche 12 et ne pourrai me connecter jusqu'au 15 août.


Dernière édition par cathecrit le Ven 10 Juil 2009 - 4:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
cathecrit
Collectionneuse d'éphémère
avatar

Nombre de messages : 1369
Localisation : Ailleurs mais avec vous.
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Rêve   Ven 10 Juil 2009 - 4:28

REVE REMINISCENT

Je suis seule.
Seule dans la grande pièce immense
Par la fenêtre je regarde la rue
J’entends ses bruits sans pouvoir l’expliquer
Je suis seule et j’ai peur
Je pense à mes parents
A ma mère surtout…
Alors je me retourne
Et je les vois, visages collés à la baie vitrée
Ils sont comme moi mais si différemment !
Ils me font des grimaces
Ils me singent des sourires
Ils me font si peur…
Tellement peur que j’éclate en sanglots !

Alors je me retourne
Et je vois la rue qui grouille de vie
Je me sens si seule dans cette grande pièce froide
Je ne comprends pas ce que je fais là
Toute seule
Face à la rue
Et derrière moi
Ces visages simiesques qui guettent…

Puis le rêve s’accélère :
La nuit est venue
La peur est installée
Le silence est épais.
Je suis installée dans un lit qui n’est pas le mien
Dans une chemise de nuit qui n’est pas à moi
Et qui gratte comme une torture
Je ne vois pas les visages mais ils sont là
Dans d’autres lits
Alors j’ai peur et je pleure
Le plafond du dortoir est si loin

Je voudrais mes parents,
Ma mère surtout
Je me sens si perdue
Ils me disent de me taire mais je pleure plus fort
Pour faire taire le cauchemar…

Et soudain les coups pleuvent
Je ne les vois pas venir
Mais ils m’assaillent si vite et si fort
Qu’ils étouffent mes larmes
Et taisent ma terreur
Cinglante et brutale.

C’est un cauchemar qui dure
Il devient perpétuel.
Les coups cessent, pas la terreur
Longtemps, elle ne me quittera pas
-d’ailleurs m’a-t-elle un jour quitté ?-
Longtemps je ne m’endormirai qu’épuisée
Et souvent affamée même

Affamée oui je le suis désespérément
De caresses autant que côtelettes
J’ai si faim d’un regard bienveillant
D’une main chaleureuse
J’ai si terriblement faim d’un seul regard

Seule au milieu du grand dortoir
Plein de lits aux visages sans arme
Aux petits corps sans âme et sans larme
Seule dans le si grand dortoir
Seule dans le réfectoire
Seule parmi tous
A me demander
Pourquoi ils m’ont envoyé là
Et qu’ai-je pu faire de si terrible
Pour qu’ils me laissent si seule…
Sans aucune explication qui me satisfasse

Le monde est un broyeur d’enfants
Qui tire leurs vies aux dés
Rien que pour s’amuser
Et détourne leur futur
En impossible retour

Cathecrit, 17 février 2009



REVE REMINISCENT


Je suis seule. Seule dans la grande pièce immense. Par la fenêtre, je regarde la rue, j’entends ses bruits sans pouvoir l’expliquer. Je suis seule et j’ai peur. Je pense à mes parents, à ma mère surtout… Alors je me retourne et je les vois, visages collés à la baie vitrée. Ils sont comme moi mais si différemment ! Ils me font des grimaces, ils me singent des sourires. Ils me font si peur… Tellement peur que j’éclate en sanglots !

Alors je me retourne et je vois la rue qui grouille de vie. Je me sens si seule dans cette grande pièce froide. Je ne comprends pas ce que je fais là toute seule face à la rue. Et derrière moi ces visages simiesques qui guettent…

Puis le rêve s’accélère : la nuit est venue, la peur est installée. Le silence est épais. Je suis installée dans un lit qui n’est pas le mien, dans une chemise de nuit qui n’est pas à moi et qui gratte comme une torture. Je ne vois pas les visages mais ils sont là, dans d’autres lits. Alors j’ai peur et je pleure… Le plafond du dortoir est si loin !

Je voudrais mes parents, ma mère surtout. Je me sens si perdue… Ils me disent de me taire mais je pleure plus fort pour faire taire le cauchemar…

Et soudain les coups pleuvent. Je ne les vois pas venir mais ils m’assaillent si vite et si fort qu’ils étouffent mes larmes d’une façon cinglante et brutale et taisent ma terreur.

C’est un cauchemar qui dure, il devient perpétuel. Les coups cessent, pas la terreur. Longtemps, elle ne me quittera pas -d’ailleurs m’a-t-elle un jour quitté ?-. Longtemps je ne m’endormirai qu’épuisée et souvent affamée même. Affamée oui je le suis désespérément. De caresses autant que côtelettes, J’ai si faim d’un regard bienveillant, d’une main chaleureuse. J’ai si terriblement faim d’un seul regard…

Seule au milieu du grand dortoir plein de lits aux visages sans âme aux petits corps sans arme et sans larme, seule dans le si grand dortoir, seule dans le réfectoire, seule parmi tous à me demander pourquoi ils m’ont envoyé là ; et qu’ai-je pu faire de si terrible pour qu’ils me laissent si seule… Sans aucune explication qui me satisfasse.

Le monde est un broyeur d’enfants qui tire leurs vies aux dés rien que pour s’amuser et détourne leur futur en impossible retour.

Cathecrit, 17 février 2009

Je ne savais pas quelle forme choisir alors...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91117
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Poésies de Cathecrit   Ven 10 Juil 2009 - 17:17

J'ai lu tout à l'heure, j'ai relu une deuxième fois. Je lirai une troisième sans doute. Il y a tant... !

Un peu plus haut, j'ai piqué ce passage :

Aujourd’hui j’ai deux fois
L’âge de ce jour là
Et même sept ans de plus
Mais je me sens plus libre
Parce que je sais le prix
De me savoir en vie.

chinois chinois

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
cathecrit
Collectionneuse d'éphémère
avatar

Nombre de messages : 1369
Localisation : Ailleurs mais avec vous.
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Cathecrit   Ven 10 Juil 2009 - 18:29

Merci Ro' comme disent les autres (je nesais pas jusqu'ou ton pseudo va se réduire... Une simple apostrophe ?
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8359
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Cathecrit   Ven 10 Juil 2009 - 18:50

Je vais revenir Cath, pour l'instant je n'ai pas le temps de lire de longs écrits, mais je reviendrais, je ne t'oublie pas !
Revenir en haut Aller en bas
cathecrit
Collectionneuse d'éphémère
avatar

Nombre de messages : 1369
Localisation : Ailleurs mais avec vous.
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Cathecrit   Ven 10 Juil 2009 - 21:48

Pas de souçaille Chère kate. D'ailleurs, je pars en vacances après demain vers La Rochelle et je ne sais pas comment ni ou me connecter. Et vu comme je suis douée... M'enfin v'savez, c'était pire avant ! si si c'est possible.
Dis donc à part ça, j'ai rêvé ou j'ai cru comprendre que du étais enseignante ?
Parce qu'avec le même prénom (I s'pose), le même boulot et la même passion, nous serions bardées de points communs ! Je ne m'en plains pas du reste..
Bon ben bises à tous si je ne vous recroise pas...

PS : Tiens c'est mon centième post !! Mais ici c'est quedalle vu les nombres ventrus de vos posts. Bon je me sens pas en situation d'infériorité pisque j'étais ailleurs.
Mais c'est l'idée que je ne suis qu'un BB LU qui m'a fait marrer un instant.

mdr mdr


Dernière édition par cathecrit le Ven 10 Juil 2009 - 22:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8359
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Cathecrit   Ven 10 Juil 2009 - 22:00

Voilà un point commun que j'aurais bien partagé avec toi Cath, mais non, je ne suis pas enseignante, en tout cas pas au sens officiel et professoral d'une école ou autre, mais j'essaie d'apprendre les bonnes manières à mes enfants ! mdr Bonnes vacances, si d'ici là on n'a pas l'occas de se "re-onder" vroum
bisou
Revenir en haut Aller en bas
cathecrit
Collectionneuse d'éphémère
avatar

Nombre de messages : 1369
Localisation : Ailleurs mais avec vous.
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Cathecrit   Ven 10 Juil 2009 - 22:07

Bon mais je t'accepte telle que tu es Chère Kate...
bises aussi tiens !
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8359
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Cathecrit   Sam 11 Juil 2009 - 9:42

J'ai enfin pu prendre le temps de lire ton dernier texte. Très touchant, dur et inébranlable, comme la réalité de la vie ; j'y ai vu le trou qui se forme derrière nous quand on perd petit à petit notre ascendance, nos parents si chers à nos coeurs et à nos souvenirs, et les affres de la solitude que nous traînons tous, la peur du vide et de la perdition...je suis émue une fois de plus par la franchise simple de tes textes, par la pureté de tes émotions, humaines... chinois
Revenir en haut Aller en bas
cathecrit
Collectionneuse d'éphémère
avatar

Nombre de messages : 1369
Localisation : Ailleurs mais avec vous.
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Cathecrit   Sam 11 Juil 2009 - 21:53

Eh bien, je te remercie vraiment de tous tes passages, que ce soit pour les textes ou pour les peintures ou dessins (on dit oeuvres dans le jargon mais ça fait trop '' qui se la pète " !

Oui, beaucoup d'émotion sur ce texte qui relate le premier gros moment difficile de ma vie et qui explique aussi pourquoi ensuite, étant ado, je ne supportais pas l'abandon et ne pouvais pas comme mes copines ''larguer" mes jules.
Mais eux le faisaient sans problème...

Par contre, j'ai encore la chance d'avoir mes parents (même qu'on a fêté aujourd'hui leurs 50 ans de mariage !! et qu'on s'est bien tapé la cloche. ce soir salade verte.)
Alors la franchise, oui c'est mon truc, trop même parfois parait-il car selon le viel adage ''toute vérité n'est pas bonne à dire".
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8359
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Cathecrit   Sam 11 Juil 2009 - 22:26

Toute vérité n'est pas bonne à dire, j'en sais rien, peut-être, moi je ne suis pas une adepte du mensonge, surtout pour les trucs importants.
Revenir en haut Aller en bas
cathecrit
Collectionneuse d'éphémère
avatar

Nombre de messages : 1369
Localisation : Ailleurs mais avec vous.
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Cathecrit   Dim 12 Juil 2009 - 0:50

Mais ne pas dire n'est pas mentir, non ?
Revenir en haut Aller en bas
cathecrit
Collectionneuse d'éphémère
avatar

Nombre de messages : 1369
Localisation : Ailleurs mais avec vous.
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Cathecrit   Dim 12 Juil 2009 - 0:52

Alors désolée mais je ne lirai ta réponse que dans un mois, car je pars demain en VACANCES............ yes !
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8359
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Cathecrit   Dim 12 Juil 2009 - 9:47

Cathecrit a écrit:
Mais ne pas dire n'est pas mentir, non ?
C'est marrant mon homme dit pareil, moi j'appelle ça le mensonge par omission...
par ex, une personne en trompe une autre pendant des années sans lui dire, elle ne lui ment pas ?
Sur ce on en rediscutera à ton retour, bonne route ! vroum
Revenir en haut Aller en bas
cathecrit
Collectionneuse d'éphémère
avatar

Nombre de messages : 1369
Localisation : Ailleurs mais avec vous.
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Poésies de Cathecrit   Dim 16 Aoû 2009 - 4:20

Coucou me revoilou .. Mais pour très peu de temps... je repars lundi soir pour mon Australie Chérie.

En réponse à ta question : ben si là, elle se fout même carrément de sa gueule.
Bon mais il y a plein de ces situations qui se discutent, se jaugent et parfois se jugent au cas par cas hein...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poésies de Cathecrit   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poésies de Cathecrit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 25Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 14 ... 25  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ici Vos Poésies En Vers Libres
» blog de poésies
» Poésies d'une classe de 1ère S
» Poésies en vers fixes
» Poésies africaines, présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Vos recueils de poésie-
Sauter vers: