Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des parcours spirituels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91099
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Des parcours spirituels   Mer 24 Juin 2009 - 17:21

mameri a écrit:
ROMANE.
Un grand merci, votre dernier méssage , me rassure .
ROUANE.

Il me rassure aussi : personne ne saura jamais.
Que chacun pense ce qu'il veut, en fonction de sa propre liberté (au sens large)
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Des parcours spirituels   Mer 24 Juin 2009 - 20:11

ROUDANE
Merci pour cette leçon de vie et de spiritualité, votre discours est d'une telle originalité et d'une telle richesse, surtout d'une telle clairvoyance, que JE me sens comme révélé, je souRIS, je retrouve la paix DE l'esprit, TANT l'incrédulité DE l'humain, sa NAÏVETÉ, son pragmatisme ET son excès DE CRÉDULITÉ l'avait mis sur la mauvaise voie. MAIS aujourd'hui, grâce à cette parole J'AI réalisé combien la miséricorde, la PITIÉ et l'amour du Divin changent tout.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Des parcours spirituels   Mer 24 Juin 2009 - 20:14

Vous faites comment, sérieux ? (pour ne pas rire ?)
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Des parcours spirituels   Mer 24 Juin 2009 - 20:58

filo a écrit:
ROUDANE
Merci pour cette leçon de vie et de spiritualité, votre discours est d'une telle originalité et d'une telle richesse, surtout d'une telle clairvoyance, que JE me sens comme révélé, je souRIS, je retrouve la paix DE l'esprit, TANT l'incrédulité DE l'humain, sa NAÏVETÉ, son pragmatisme ET son excès DE CRÉDULITÉ l'avait mis sur la mauvaise voie. MAIS aujourd'hui, grâce à cette parole J'AI réalisé combien la miséricorde, la PITIÉ et l'amour du Divin changent tout.

Chuuttt
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Des parcours spirituels   Mer 24 Juin 2009 - 21:02

Rosacée a écrit:
Vous faites comment, sérieux ? (pour ne pas rire ?)

la bouche en cul de poule, ma poule. tong

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
mameri



Nombre de messages : 69
Localisation : MAZOUNA WILAYA DE RELIZANE
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: parcours spirituels   Jeu 25 Juin 2009 - 12:41

bonjour filo.
Votre méssage d'hier, me laisse perplexe. Je ne suis pas arrivé à le décrypter . Peutêtre le fait d'un mauvais sommeil.Suis je , déjà, sorti de la médiocrité ? pour avoir pu illumiter votre esprit , par ma leçon sur la vie spirituelle . Suis je devenu , soudainement, sans le savoir, l'ange GABRIEL ? pour avoir , AVEC TANT DE CLAIRVOYANCE, apporté, éclairé, votre conscience ,SUR la miséricorde de DIEU .Le chemin du DIVIN,est la seule voie du salut. Hors de cette voie, nous tatonnons , tous, dans les ténèbres.
ROUDANE.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Des parcours spirituels   Jeu 25 Juin 2009 - 12:44

MAGNIFIQUE. (filo, hey, filo... oh... j'ai pu d'mot... juste j'essaye d'imaginer ta tête... Laughing )

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Des parcours spirituels   Jeu 25 Juin 2009 - 12:55

Romane a écrit:
MAGNIFIQUE. (filo, hey, filo... oh... j'ai pu d'mot... juste j'essaye d'imaginer ta tête... Laughing )

Chuuttt
Je médite pour contenir mon "expiration" et inspiration... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
mameri



Nombre de messages : 69
Localisation : MAZOUNA WILAYA DE RELIZANE
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: parcours spirituels   Jeu 25 Juin 2009 - 16:55

Le méssage adréssé à filo , nécéssite t -il une réponse énigmatique ?
" expirer , inspirer " est un besoin physiologique . il ne faut pas méditer pour contenir cette fonction. Sans elle , le coeur s'arrête. Evitant donc le pire . ET utilsant des mots absolus . La langue française est tellement riche , pourqoi faire l'économie . On y parviendra jamais à l'épuiser.
J'espère, que ce n'est pas le fait de la crise qui boulverse le monde.
ET je pense qu'elle n'affecte pas la langue au moins.
amicalement ROUDANE.
Revenir en haut Aller en bas
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Des parcours spirituels   Jeu 25 Juin 2009 - 17:06

mameri a écrit:
Le méssage adréssé à filo , nécéssite t -il une réponse énigmatique ?
" expirer , inspirer " est un besoin physiologique . il ne faut pas méditer pour contenir cette fonction. Sans elle , le coeur s'arrête. Evitant donc le pire . ET utilsant des mots absolus . La langue française est tellement riche , pourqoi faire l'économie . On y parviendra jamais à l'épuiser.
J'espère, que ce n'est pas le fait de la crise qui boulverse le monde.
ET je pense qu'elle n'affecte pas la langue au moins.
amicalement ROUDANE.


Mais la spiritualité n'est-elle pas en elle-même énigmatique aux yeux de la science ? Very Happy

J'avoue que certains "décryptages" me laissent perplexe.
Revenir en haut Aller en bas
mameri



Nombre de messages : 69
Localisation : MAZOUNA WILAYA DE RELIZANE
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: parcours spirituels   Jeu 25 Juin 2009 - 17:35

Aux yeux de la Science , OUI . Mais DIEU , ne peut pas faire l'objet d'observation ni d'expérimentation , qui sont l'outil de base , de la science. Derrière la Science, il y a tout simplement , des hommes et , ce ne sont que des créatures de DIEU.
Revenir en haut Aller en bas
Laety

avatar

Nombre de messages : 1168
Age : 37
Localisation : A l'ouest
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: Des parcours spirituels   Jeu 25 Juin 2009 - 17:46

Whow whow whow du calme, va falloir arrêter d'affirmer des aneries!
J'vais m'facher!
Revenir en haut Aller en bas
Laety

avatar

Nombre de messages : 1168
Age : 37
Localisation : A l'ouest
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: Des parcours spirituels   Jeu 25 Juin 2009 - 17:47

mameri a écrit:
Aux yeux de la Science , OUI . Mais DIEU , ne peut pas faire l'objet d'observation ni d'expérimentation , qui sont l'outil de base , de la science. Derrière la Science, il y a tout simplement , des hommes et , ce ne sont que des créatures de DIEU.

NON
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Des parcours spirituels   Jeu 25 Juin 2009 - 18:16

Je rappelle, à toutes fins utiles, que ce fil était destiné à y raconter notre parcours spirituel s'il y a, voire le pourquoi d'un non parcours.
Si vous voulez débattre de qu'est-ce que Dieu, Dieu et la Science, Dieu existe-t-il, ce serait cool de le faire dans les fils concernés plutôt Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Des parcours spirituels   Jeu 25 Juin 2009 - 18:39

Merci Farouche. Ceci dit, les fils sur Dieu sont de grands foutoirs parce que chacun y va de son "j'y crois, j'y crois pas". Ça ne serait pas si important, si au moins une fois ceux qui y croient dur comme fer pouvaient argumenter un peu mieux que "c'est parce que c'est comme ça".

Donc Roudane, ce que nous sommes en train de te dire et que tu sembles avoir tant de mal à comprendre, est un simple constat de non argumentation digne d'être reçue comme telle. Prouve que Dieu existe, si possible en laissant tomber ce bout de papier qu'ont écrit des mecs comme toi et moi, et qu'on appelle pompeusement "bible" (ou coran ou tout autre, ça revient strictement au même). Une fois que tu nous auras prouvé que Dieu existe, alors nous t'en serons reconnaissants.
Tu es juste tombé sur un groupe de personnes qui, sans se concerter puisque personne ne se connaissait parmi nous avant notre inscription sur LU, pensent que tant que l'existence de Dieu n'est pas prouvée, il n'y a pas lieu de se prosterner devant ce qui n'est que le fruit de l'imagination des hommes, et encore moins devant ceux qui se réclament de la parole de Dieu, car ils ne peuvent pas plus prouver que n'importe qui.

Quant à la science, elle avance à petits pas minuscules, et c'est pas demain la veille qu'elle va nous servir Dieu sur un plateau.
Faut arrêter d'être petit nenfant et grandir un peu, apprendre à se servir de son propre cerveau, plutôt que suivre aveuglément les illuminations d'autrui.

Ceci dit, tu peux croire si tu veux, cela n'engage que toi. Mais si tu veux entrer dans un débat, eh bien argumente solidement, au lieu de réciter ce qu'on t'a appris.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Des parcours spirituels   Jeu 25 Juin 2009 - 18:50

Pfiou... Je viens de tout me taper ce fil, je suis épuisée, heureusement y a des moments (rares) où on se marre, mais bon...
Quand même, cette question qui continue à envahir la vie des hommes du 21e siècle (si si) : dieu ou pas dieu... Et si nous le savions, serions-nous plus avancés ? En quoi ? En cela, j'aime bien la réponse de Filo :

filo a écrit:
Je ne cherche à convertir personne à mon panthéisme fait de plus de questions que de certitudes, ni à mon rejet prudent des paroles et écritures d'autres personnes (d'un autre temps et d'autres mœurs, et déjà habitées par le besoin du Divin). Personnellement, sans ces influences, je trouve tout seul le moyen de faire le bien, d'aimer mon prochain, de respecter la nature, de ne pas faire ce que je crois être le mal, d'être sans cesse en apprentissage face à l'univers et à l'humanité. Nul besoin ici de raconter comment j'en suis venu là. Ou alors en substance : l'observation, le questionnement, le libre-arbitre, la curiosité, le doute, le lâcher-prise positif, l'harmonie. Bref la liberté de pensée et l'expérience. Mais certainement pas celles des autres, dites ou écrites.

Comme Rosacée, je CROIS effectivement que chacun CROIT ce qui lui semble bon. L'important étant de se tenir à ce CROIRE. Et de ne pas le transformer en SAVOIR. Parce que celui qui sait n'est pas né et pas prêt de l'être. Et je serais bien tentée de dire "heureusement".

Pourquoi aussi ce besoin de SAVOIR ??? C'est l'enfant qui veut savoir, TOUT savoir. L'adulte, lui, doit comprendre, me semble-t-il, s'il a une once d'intelligence, qu'il ne saura jamais tout, que sa vie sera un chemin d'apprentissage qui le mènera à certaines connaissances, certains doutes. Et il mourra inachevé. C'est notre lot. C'est d'ailleurs peut-être ce qui nous pousse à vouloir savoir ? La peur de la mort, juste ça, rien de plus.

Si je parle de mon "parcours spirituel", je peux dire qu'il a fort mal commencé. Dans le chaos. Dans le refus de l'Homme. Dans les excès et le nihilisme. Et puis sont venus mes enfants. Je me suis assagie. Mais je ne leur ai rien inculqué, enfoncé dans le crâne. Je les ai laissés libres. Non, je ne suis pas tout à fait honnête. Chez nous, certaines choses étaient inacceptables : le racisme, le sexisme, l'homophobie, le non-respect, les préjugés... Finalement, ce "parcours spirituel" s'est plus voulu une "philosophie", une manière d'être, que de grandes théories toutes faites. Nous les avons toujours emmenés à réfléchir sur ce qu'ils voyaient, entendaient. Ne jamais rien prendre pour argent comptant, parole d'évangile. Aujourd'hui ils sont plus grands et se forgent leurs opinions. Ils nous posent des questions auxquelles nous répondons en précisant toujours que c'est notre point de vue, mais qu'il y en a d'autres. Ils ont la liberté devant eux.

Quand je lis le parcours de Thim, je ne peux y croire, car il est trop caricatural. Je peux bien sûr être très touchée par ce qu'il a vécu, mais je ne peux m'empêcher de penser -parce que je l'ai vécu, moi, et à travers d'autres- que toutes ces souffrances, tous ces médicaments pris très jeune, toute cette consommation de drogues et d'alcool peuvent ne pas être étrangère à ce qui a suivi. J'ai eu l'occasion de côtoyer des jeunes qui avaient un parcours (décidément) toxicomane enclenché très tôt. Que de troubles ! Alors on cherche des solutions irréfutables. Et si on les cherche de toutes ses forces, parce que comme il le dit si bien "c'était une question de vie ou de mort", alors forcément, on va trouver ce qu'on VEUT trouver.

Pour ma part, mon "parcours spirituel" s'est résumé à pousser, à plus de 40 ans, la porte d'un psychologue. Pas n'importe lequel, mais je n'y vois que de la chance. Et j'avance. Je ressens aussi régulièrement de la chaleur dans le plexus solaire, l'élan vital qui revient, des moments de joie, des déclics de compréhension soudaine. Parfois les brumes retombent aussi. Les hauts et les bas. Mais ce psy me "tient" (au sens de soutenir). Il me fait accoucher de moi-même, et de fait, recrée les liens que j'avais coupés avec le monde. Je reconstruis tout cela doucement, avec son aide. Pourtant, il n'est qu'un homme. Rien d'un dieu.

Et quand je serais guérie -ou en rémission-, je serai libre. Totalement libre. Avec moi-même. Sans aucune instance supérieure pour me dicter arbitrairement ma conduite.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Des parcours spirituels   Jeu 25 Juin 2009 - 19:00

lucaerne a écrit:
Comme Rosacée, je CROIS effectivement que chacun CROIT ce qui lui semble bon. L'important étant de se tenir à ce CROIRE. Et de ne pas le transformer en SAVOIR. Parce que celui qui sait n'est pas né et pas prêt de l'être. Et je serais bien tentée de dire "heureusement".
J'ai une affection particulière pour les athées qui disent : Je crois que peut-être on ne saura jamais.
Ça aide, sans être directif. Wink

Citation :
Il me fait accoucher de moi-même
C'est bien la chose la plus constructive qui peut t'arriver. A partir de ta naissance consciente, tu pourras tout construire.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Des parcours spirituels   Jeu 25 Juin 2009 - 19:39

Romane, je te trouve dure avec ce pauvre ROUDANE quand tu lui demandes de prouver l'existence de Dieu. Je ne trouve pas ça fair-play.
Lorsque tu me racontes un rêve, te demanderais-je de prouver que tu as fait ce rêve ?
C'est une question argumentaire extrême et vicieuse qui dessert les athées, à mon avis, et apporte de l'eau au moulin des croyants.
D'ailleurs, les astro-physiciens ne peuvent pas nous montrer le big bang.

Autant les croyants pleins de certitudes, qui appuient leurs argumentations sur des références arbitraires et désuètes, qui interprêtent le moindre évènement en fonction de leur conviction et qui ne se remettent pas en question, autant ceux-là m'intriguent, surtout ceux qui sont intelligents ; autant les athées qui emploient ce genre d'argument ne m'inspirent pas de solidarité.

ROUDANE, nan c'était une farce, mais je n'ai pas le cœur à continuer, c'est trop facile, et donc trop méchant.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Des parcours spirituels   Jeu 25 Juin 2009 - 19:58

lucaerne a écrit:
Pfiou... Je viens de tout me taper ce fil, je suis épuisée, heureusement y a des moments (rares) où on se marre, mais bon...
Quand même, cette question qui continue à envahir la vie des hommes du 21e siècle (si si) : dieu ou pas dieu... Et si nous le savions, serions-nous plus avancés ? En quoi ? En cela, j'aime bien la réponse de Filo :

filo a écrit:
Je ne cherche à convertir personne à mon panthéisme fait de plus de questions que de certitudes, ni à mon rejet prudent des paroles et écritures d'autres personnes (d'un autre temps et d'autres mœurs, et déjà habitées par le besoin du Divin). Personnellement, sans ces influences, je trouve tout seul le moyen de faire le bien, d'aimer mon prochain, de respecter la nature, de ne pas faire ce que je crois être le mal, d'être sans cesse en apprentissage face à l'univers et à l'humanité. Nul besoin ici de raconter comment j'en suis venu là. Ou alors en substance : l'observation, le questionnement, le libre-arbitre, la curiosité, le doute, le lâcher-prise positif, l'harmonie. Bref la liberté de pensée et l'expérience. Mais certainement pas celles des autres, dites ou écrites.

Comme Rosacée, je CROIS effectivement que chacun CROIT ce qui lui semble bon. L'important étant de se tenir à ce CROIRE. Et de ne pas le transformer en SAVOIR. Parce que celui qui sait n'est pas né et pas prêt de l'être. Et je serais bien tentée de dire "heureusement".

Pourquoi aussi ce besoin de SAVOIR ??? C'est l'enfant qui veut savoir, TOUT savoir. L'adulte, lui, doit comprendre, me semble-t-il, s'il a une once d'intelligence, qu'il ne saura jamais tout, que sa vie sera un chemin d'apprentissage qui le mènera à certaines connaissances, certains doutes. Et il mourra inachevé. C'est notre lot. C'est d'ailleurs peut-être ce qui nous pousse à vouloir savoir ? La peur de la mort, juste ça, rien de plus.

Si je parle de mon "parcours spirituel", je peux dire qu'il a fort mal commencé. Dans le chaos. Dans le refus de l'Homme. Dans les excès et le nihilisme. Et puis sont venus mes enfants. Je me suis assagie. Mais je ne leur ai rien inculqué, enfoncé dans le crâne. Je les ai laissés libres. Non, je ne suis pas tout à fait honnête. Chez nous, certaines choses étaient inacceptables : le racisme, le sexisme, l'homophobie, le non-respect, les préjugés... Finalement, ce "parcours spirituel" s'est plus voulu une "philosophie", une manière d'être, que de grandes théories toutes faites. Nous les avons toujours emmenés à réfléchir sur ce qu'ils voyaient, entendaient. Ne jamais rien prendre pour argent comptant, parole d'évangile. Aujourd'hui ils sont plus grands et se forgent leurs opinions. Ils nous posent des questions auxquelles nous répondons en précisant toujours que c'est notre point de vue, mais qu'il y en a d'autres. Ils ont la liberté devant eux.

Quand je lis le parcours de Thim, je ne peux y croire, car il est trop caricatural. Je peux bien sûr être très touchée par ce qu'il a vécu, mais je ne peux m'empêcher de penser -parce que je l'ai vécu, moi, et à travers d'autres- que toutes ces souffrances, tous ces médicaments pris très jeune, toute cette consommation de drogues et d'alcool peuvent ne pas être étrangère à ce qui a suivi. J'ai eu l'occasion de côtoyer des jeunes qui avaient un parcours (décidément) toxicomane enclenché très tôt. Que de troubles ! Alors on cherche des solutions irréfutables. Et si on les cherche de toutes ses forces, parce que comme il le dit si bien "c'était une question de vie ou de mort", alors forcément, on va trouver ce qu'on VEUT trouver.

Pour ma part, mon "parcours spirituel" s'est résumé à pousser, à plus de 40 ans, la porte d'un psychologue. Pas n'importe lequel, mais je n'y vois que de la chance. Et j'avance. Je ressens aussi régulièrement de la chaleur dans le plexus solaire, l'élan vital qui revient, des moments de joie, des déclics de compréhension soudaine. Parfois les brumes retombent aussi. Les hauts et les bas. Mais ce psy me "tient" (au sens de soutenir). Il me fait accoucher de moi-même, et de fait, recrée les liens que j'avais coupés avec le monde. Je reconstruis tout cela doucement, avec son aide. Pourtant, il n'est qu'un homme. Rien d'un dieu.

Et quand je serais guérie -ou en rémission-, je serai libre. Totalement libre. Avec moi-même. Sans aucune instance supérieure pour me dicter arbitrairement ma conduite.

Rêve
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Des parcours spirituels   Jeu 25 Juin 2009 - 20:03

Euh... Rosacée... j'ai dit libre... mais quand même... pas trop vite... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Des parcours spirituels   Jeu 25 Juin 2009 - 20:17

filo a écrit:
Lorsque tu me racontes un rêve, te demanderais-je de prouver que tu as fait ce rêve ?
Le rêve que je fais ne fait pas courber le monde, personne ne s'entretue au nom de son contenu, on ne mutile pas non plus les femmes pour lui, et au bout du compte, il n'est pas non plus transmis sur des tablettes à apprendre par coeur jusqu'à gavage total.

Citation :
C'est une question argumentaire extrême et vicieuse qui dessert les athées, à mon avis, et apporte de l'eau au moulin des croyants
Les croyants nous demandent régulièrement de prouver que Dieu n'existe pas. Il n'existe pas tant que je ne possède pas de preuve. Il pourrait aussi bien exister tant que je n'aurai pas de preuve. Mais à ce compte là, comme je l'ai déjà dit je ne sais plus où : je ne vais pas me prosterner devant un point d'interrogation.

Citation :
Autant les croyants pleins de certitudes, qui appuient leurs argumentations sur des références arbitraires et désuètes, qui interprêtent le moindre évènement en fonction de leur conviction et qui ne se remettent pas en question, autant ceux-là m'intriguent, surtout ceux qui sont intelligents ; autant les athées qui emploient ce genre d'argument ne m'inspirent pas de solidarité.
Moi si, parce qu'ils se rapprochent du questionnement.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Des parcours spirituels   Jeu 25 Juin 2009 - 22:55

filo a écrit:


Je ne peux pas commenter le témoignage de Thimothée, même s'il est touchant, sans une certaine circonspection, je dirais même une fascination pour tant de report, tant de crédulité, tant de besoin de croire, tant d'idolâtrie, qui selon moi (mais c'est personnel) entravent un discernement dans la perception du réel. Il ne faut pas prendre cela pour de l'agressivité.
Certes, on me rétorquera : "ton réel peut-être, laisse-lui le sien". Mais c'est aussi ce qu'un croyant aussi fervent (je n'ai pas dit fanatique, non) pourra dire d'un agnostique après tout. Donc chacun sa perception du réel, chacun en fait ce qu'il estime juste et vrai.
En cela, Thimothée, nous sommes spirituellement aussi opposés que je le suis d'un catholique fervent ou d'un islamiste. Je ne te prends aucunement pour un fou ou je ne sais plus ce que tu redoutais, non, et cela ne m'empêche pas de t'aimer ! Juste qu'une confrontation entre nous deux ne pourra jamais aboutir sur autre chose qu'une divergence totale sur l'appréhension et la compréhension de l'univers.

Je ne cherche à convertir personne à mon panthéisme fait de plus de questions que de certitudes, ni à mon rejet prudent des paroles et écritures d'autres personnes (d'un autre temps et d'autres mœurs, et déjà habitées par le besoin du Divin).
Personnellement, sans ces influences, je trouve tout seul le moyen de faire le bien, d'aimer mon prochain, de respecter la nature, de ne pas faire ce que je crois être le mal, d'être sans cesse en apprentissage face à l'univers et à l'humanité.
Nul besoin ici de raconter comment j'en suis venu là. Ou alors en substance : l'observation, le questionnement, le libre-arbitre, la curiosité, le doute, le lâcher-prise positif, l'harmonie. Bref la liberté de pensée et l'expérience.
Mais certainement pas celles des autres, dites ou écrites.


EDIT : Donc la circonspection soudaine de tes amis d'avant, je la comprends, car ils ont compris que désormais tous tes actes et toutes tes paroles seraient pensés au nom du Seigneur, et que tous les événements seraient interprétés en fonction de lui. Ta vision du "réel" était devenu divergente avec la leur, tout simplement.

J'ai un membre de ma famille qui croit en Dieu de la même façon que Thim. Fascination, désespoire, parcours de vie douloureux, compensation, réconfort, échappatoire ? Autant de questions qui se posent en moi. Un jour c'est révélé quelque chose en lui, peut-être remontant à son enfance. Le parcours de thim est quelque peu ressemblant à ce proche qui m'est cher. Je l'aime et respecte ce qu'il est, ce qu'il croit. Une seule chose m'oppose à lui, nos divergences d'opinions en matière de croyance. Alors jamais, plus jamais nous n'en parlons, parce que ce qu'il émet de Dieu qui est irrationnel à mon sens ne l'est pas pour lui et ce que j'émets en matière de réalité est irrationnel à son sens.
Je tenais à ajouter ceci, parce que cela m'a beaucoup conduit à ma spiritualité actuelle. Et si je mets en avant l'écrit de Filo, c'est que je le rejoins dans sa pensée et je n'aurais su dire mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Des parcours spirituels   Jeu 25 Juin 2009 - 23:06

Même chose au sujet d'une personne qui m'est assez proche pour m'avoir un jour confié son histoire. Par contre, nous en parlons. Mais aucun de nous n'agresse jamais l'autre, même si nous tentons d'aller le plus loin possible dans le débat. Il arrive forcément un moment où l'on bute. Pour autant nous ne nous sommes jamais insultés et n'avons jamais eu l'envie ou le réflexe d'élever la voix.
De même, ni lui ni moi n'avons jamais tenté de changer l'opinion de l'autre. Nous réfléchissons ensemble autour d'un sujet vu de deux manières différentes, c'est tout.
C'est comme ça que j'aime échanger.

Les cas de rentre-dedans qu'on rencontre sur LU de ci, de là me font plutôt penser au bac à sable, niveau échanges ; ce n'est pas en hurlant ou en gesticulant qu'on s'exprime plus efficacement.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: Des parcours spirituels   Jeu 25 Juin 2009 - 23:09

À propos de la preuve de Dieu, j'aime bien me rappeler cet aphorisme un brin paradoxal du temps où je réfléchissais au concept d'absolu: «Il n'y a pas de preuve possible à l'existence de Dieu, c'est l'évidence même.»

Et de quel Dieu pourrait-il s'agir?

Moi? Moi? Moi?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Des parcours spirituels   Jeu 25 Juin 2009 - 23:16

ronron, ça fume là dedans. Laughing

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Des parcours spirituels   Ven 26 Juin 2009 - 19:50

Je me disais un truc... Il faudrait définir ce qu'on entend par parcours. Parce que pour moi, c'est un chemin, cheminement. Et en plus, quelque chose qui demande un certain effort, mettre un pied devant l'autre, mouiller sa chemise (eh non ceux qui ont eu des mauvaises pensées ! tong )...
Recevoir une extase, un don, une vision, un truc comme ça, pour moi, ce n'est pas un parcours, c'est tout le contraire : une halte. On s'arrête, on met les bras en réceptacle et on devient un receveur passif. Il n'y a alors plus de parcours, juste une stagnation, un je-reste-là-et-je-suis-bien-et-que-personne-ne-vienne-me-déranger. Non ?

De même que "parcourir" ne peut jamais s'assimiler à "atteindre", donc il n'a pas de fin.

P'tain, c'est quoi ce forum ousske je finis par m'emmêler les neurones !?! scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des parcours spirituels   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des parcours spirituels
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Des parcours spirituels
» Etudes artistiques: vos parcours, vos envies, vos conseils
» [SOFT] SPORTYPAL : Enregistrer le parcours de vos activités sportives par GPS [Gratuit]
» [INFO] Calcul parcours à pied
» Parcours Sanglant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Religions-
Sauter vers: