Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Consultations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Consultations   Mer 17 Juin 2009 - 15:37

Consultations

- C’est combien ?
- Soixante-neuf Euros.

Ca n’est pas particulièrement érotique, mon porte monnaie se ratatine. Bigre, il y a dix-huit mois c’était soixante, toujours pour quinze minutes, pas une de plus. Normal, c’est contractuel, il respecte le « protocole ».
C’est vrai que le prix du beurre et des peuneux de béemme ont augmenté aussi.

Il est compétent ce type. Il m’a fallu douze ans pour le dénicher, perle rare parmi la cohorte des arracheurs de végétations (on n’enlève plus les amygdales que dans des cas exceptionnels, depuis que l’on sait qu’elles ont une fonction de barrière immunitaire). Il s’est ultra spécialisé sur le volet auditif de l’oto-rhino-laryngologie. Ca m’arrange bien, il était le seul sur place voilà une quinzaine d’années. Avec lui c’est clair net et précis, il n’y a pas d’embrouille : - vous avez besoin de deux appareils. Votre surdité, on n’en connaît pas la cause.
Il y a six ans, il m’a fait un caca nerveux, ayant appris par une indiscrétion que j’avais osé aller consulter à l’hôpital, une collègue plus jeune et plus pointue. Pour la première fois, j’avais passé deux matinées à l’hosto pour un bilan complet. Très perplexe, la jeune femme m’a dit au moment du compte-rendu : – Je vais être honnête, nous (sous-entendu avec son équipe) ne savons pas quelle est la cause de votre surdité. Probablement d’origine génétique. On pourrait faire des tests pour repérer si des gènes déjà répertoriés sont en cause, mais ce n’est pas remboursé (je me gondole intérieurement, les tests c’est une collègue et amie de mon époux qui les exécute…). Et de toute façon c’est inutile puisqu’il n’y a pas de traitement. Soyez attentive pour vos enfants.
Ben voyons, attentive à quoi, puisqu’il n’y a pas encore de traitement… Je me marre en redescendant l’escalier, surtout en repensant à ce vieux praticien qui voulait à toute fin me faire cesser de fumer lors de mes premières consultations…
Alors, je retourne voir l’Autre, quand je me rends compte que je fais trop répéter (il faut une prescription pour que l’appareilleur se permette de régler les sonotones). Plus récemment : - il ne faut pas vous faire d’illusions, ça a encore baissé, et le processus va s’accentuer puisqu’à votre surdité va s’ajouter la presby-acousie liée à votre âge. C’était soixante Euros.
La semaine dernière, le processus se renouvelle. Comme d’habitude, je me pose un instant sur la chaise, il me demande ce qui m’amène… Après quoi, il me fait enlever mes deux appareils pour passer dans la cabine insonorisée. Il me précède très galamment comme toujours. J’ai noté qu’il avait enfin renoncé au nœud pap’ pour une cravate, il évolue. Il mûrit. Tout en avançant dos tourné, il me semble qu’il baragouine très faiblement, arrivé sur son siège, moi face à face sur le mien : - mais vous comprenez oui ou non ? (sur le ton agressif, vous êtes bouchée ou quoi ?). Moi, lui désignant mes oreilles nues et me marrant : - ben, non !
Il s’est calmé, et la consultation s’est rapidement et courtoisement terminée. Il m'a tout de même filé un rendez-vous la semaine prochaine pour une nystagmographie. Doit-il rentabiliser un nouvel investissement? Ce nystagmus qui n'a été décelé que par lui, était-il lié au montant de l'addition? Ou encore le citalopram prescrit par ma généraliste aurait-il un effet délétère inconnu, serait-il entrain d’engraisser une TC dans un recoin sombre de mes menues circonvolutions ? J'y réfléchirai plus avant lorsque j'en aurai envie.

Cette semaine, j’ai beaucoup de démarches à faire, ça m’occupe. Pas mal. Parce qu’il faut toujours commencer sa phrase par « excusez-moi, pouvez-vous articuler je suis sourde ». Immanquablement le ou la vis-à vis vous rétorque sur le ton de qui s’y connaît : - je sais, moi aussi. Ou bien c’est le mari, ou le pépé… - Vous devriez porter un appareil. Je montre les deux qui décorent mes oreilles. – Ah, ben dans ce cas vous m’entendez !
Certes je vous entends mes frères et mes sœurs, et je vous reçois cinq sur cinq.
Mais je suis un peu lente à comprendre, toutes ces dizaines de secondes de retard, à la tombée du jour, je n’ai pas compté combien ça fait de minutes. Pas le temps. Je préfère mon jardin ou me marrer toute seule, ça dépend…
Revenir en haut Aller en bas
 
Consultations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Consultations d'ostéopathie pour métatarsalgie de MORTON

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Zoé-
Sauter vers: