Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Le miraculé...

Aller en bas 
AuteurMessage
rafiki



Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 24/05/2009

Le  miraculé... Empty
MessageSujet: Le miraculé...   Le  miraculé... EmptyJeu 18 Juin 2009 - 20:30

[b]Je voudrais bien à mon tour apporter une quelconque participation à ce site merveilleux qui permet à chacun qui le désire de présenter ses écrits.
Je ne suis pas certes un brillant écrivain de langue française; il m'est déjà arrivé de vous annoncer quelque part que la langue de Molière est pour moi une langue étrangère , cependant je déploie certains efforts pour pouvoir exprimer plus ou moins correctement ce que je ressens , à décrire ce que je vois , ce que j'entends ...à pouvoir créer des textes , des nouvelles , pourquoi pas...
Je tenterai donc d'utiliser une langue assez correcte ; celà ne sera pas chose facile du fait que les règles de la grammaire française ne s'assimilent pas aisément : le choix des temps dans le récit , la précision du mot à employer , la concordance des temps , la maitrise des figures de style ...sont là des obstacles épineux à surmonter pour celui qui n'aura pas été destiné aux lettre...
Alors chers amis , permettez moi de vous présenter une nouvelle qui a pour titre:"Le miraculé.."
Je demanderais à Monsieur Vilain de ne pas prendre ma dernière intervention gauche comme une quelconque provocation ni comme un geste indécent mais je dirais que ce n'était qu' une intervention sans arrière pensée; j'ai écrit pour écrire et non pour critiquer..
Monsieur Vilain ,voudriez vous lire cette petite histoire que je vais vous présenter et me donner les conseils qui s'y rapportent ...
MERCI d'avance , ce sera pour trés bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
rafiki



Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 24/05/2009

Le  miraculé... Empty
MessageSujet: Re: Le miraculé...   Le  miraculé... EmptyJeu 18 Juin 2009 - 21:01

[b]Le miraculé..

A l'aube du sixième jour la mère mi-éveillée , mi- endormie entendit des gémissements suivis d'une voix encore faible prononçant difficilement : " Maman ! Maman! "

Elle sursauta , tendit attentivement l'oreille pour repérer d'où venait cette voix entrecoupée .Elle jeta un regard furtif vers le lit où son fils était allongé , entre la vie et la mort depuis bientôt une semaine, ou exactement depuis sept jours .C'était lui qui bredouillait quelques paroles confuses dont le seul mot intelligible était "Maman!" . Sans savoir comment elle avait fait ,elle se trouva en un laps de temps à ses côtés , au chevet de son lit.

Il venait d'ouvrir les yeux ; aussitôt il les dirigea vers elle .lle ne pouvait croire qu'une telle chose pouvait arriver ! Depuis seulement quelques jours tout présageait le pire;les médecins traitant étaient catégoriques sur l'état de santé de l'enfant: ses chances de survie étaient minimes ;le choc reçu à la tête était d'une grande gravité ;ils avaient , à un certain moment même perdu confiance en leurs efforts malgré les soins intensifs qu'ils lui avaient prodigués durant toute cette période.
La seule lueur d'espoir qu'elle entretenait avec force provenait surtout de sa bonne foi en Dieu.En effet , elle ne cessait dans de longues prières entrecoupées de sanglots larmoyants d'implorer le Ciel d'éviter à son fils une mort brutale , précoce , à cet âge là ! Il n'avait encore que quatre ans!...Ce n'était qu'un tout petit enfant et il méritait de vivre...!

Asuivre
Revenir en haut Aller en bas
rafiki



Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 24/05/2009

Le  miraculé... Empty
MessageSujet: Re: Le miraculé...   Le  miraculé... EmptyVen 19 Juin 2009 - 21:42

[b]Elle se rendit donc compte que ses voeux furent exaucés et que ce fut peut-^tre le début de la fin d'un calvaire qu'elle venait de subir pendant de trés longues journées , une éternité.
Durant tout ce temps là , elle avait souffert en silence , elle avait supporté avec patience et endurance la pénébilité de cette situation dramatique , infernale.
Elle fit un brusque retour en arrière...Elle revoyait toutes les années passées depuis qu'elle s'était mariée , période marquée par des hauts et des bas , mais elle ne fut pas malheureuse ; elle avait accepté sa vie sans trop se plaindre malgré de nombreuses privations. Elle avait depuis longtemps appris à résister à la fatigue et à la souffrance du fait qu'elle vivait dans une famille pauvre et nombreuse . Les tâches quotidiennes dont elle s'occupait étaient diverses ; son mari consacrait la plupart de son temps aux travaux agricoles chez un colon fermier qui l'employait depuis déjà plusieurs années .C'était elle qui devait s'occuper de toutes les tâches ...Celà l'avait endurcie...Mais cette fois-ci , il en allait autrement .Il s'agissait d'un enfant qui était en danger de mort. Elle ne voulait pas le le perdre , lui , l'avant dernier de sa progéniture! Lui qu'elle avait dorloté longuement dans ses bras , avec tant de soins et de tendresse . Elle ne voulait pas le perdre car elle n'était plus la femme robuste qui était capable de faire des activités les plus pénibles , car ses forces commençaient à lui manquer .

Et elle ne voudrait plus avoir d'autres grossesses pour remplacer son enfant au cas où il viendrait à disparaître. Elle était tellement affaiblie par des accouchements successifs et combien douloureux et trois fausses couches qu'elle avait eues durant les vingt années de son mariage.Mais elle était aussi trés touchée , complètement bouleversée par le décès de deux autres enfants: Amar , un blond aux cheveux dorés qu'elle avait vu apprendre à marcher ,grandir puis courir , jouer çà et là dans la cour de la maison , devant ses yeux admirateurs...Elle l'avait vu rire aux éclats , ce rire des enfants pleins d'innocence , remplissant de joie toute l'atmosphère qui régnait autour d'eux. C'était l'aîné ...Il aurait eu dix huit ans s'il avait survécu à une angine diphtérique qui l'avait terrassé ,bêtement , sans prévenir , en un laps de temps record...Elle se souvenait de lui, sa présence dans son espritétait omniprésente!Le premier enfant , c'est toujours celui vers qui les parents portent une affection particulière , leurs premières amours!
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

Farouche

Nombre de messages : 3158
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

Le  miraculé... Empty
MessageSujet: Re: Le miraculé...   Le  miraculé... EmptyVen 19 Juin 2009 - 23:36

Je n'ai pas le temps pour commenter, mais je reviendrai.
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
rafiki



Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 24/05/2009

Le  miraculé... Empty
MessageSujet: Re: Le miraculé...   Le  miraculé... EmptyDim 21 Juin 2009 - 11:57

[b]Pour le ou les commentaires , je saurais attendre...!
Suite

C'est lui qui peut transformer radicalement les habitudes d'un ménage. Quand le père était absent , c'était toujours chez lui qu'elle trouvait un certain réconfort ? en lui ,un compagnon , un refuge.
Elle pouvait alors trouver à qui s'adresser , de qui s'occuper ,avec qui jouer...Que de douleurs elle avait ressenties à ce moment fatidique , où , comme dans un cauchemar , en moins de vingt quatre heures ,même pas le temps de réaliser ce qui venait d'arriver , avant même que les premiers soins ne lui aient été donnés , ce garçonnet d'une beauté angélique , tant aimé de ses parents avait disparu pour toujours ! Ce fut horrible! Les blessures douleureuses qui découlèrent de cette terrible disparition ne s'étaient pas encore cicatrisées.
La douce image de son visage fin était restée gravée dans son esprit, intactele sourire aux lèvres.
Ce n'était pas l'unique malheur qui avait frappé violemment cette bonne femme; elle avait également connu d'autres douleurs quand le sort s'était de nouveau acharné sur elle; en effet , deux ans plus tard elle perdit Mimouna ,sa première fille , dans des circonstances aussi douloureuses qu'éprouvantes ; c'était une fille de deux ans à peine , aussi charmante que son frère disparu.
Non ! Non ! Et non...!Elle ne voulait pas vivre la même tragédie!
Alors , réunissant toutes ses forces , elle sortit précipitamment à la recherche de l'infirmière de garde qui se reposait dans une chambre attenante à celle où son fils était alité ;elle n'arrivait pas à croire que l'enfant finirait par sortir de son coma . Elle frappa à coups forts et répétés à la porte qui était mi-ouverte ;ce qui réveilla en sursauts la jeune soignante qui , à peine levée , alla à sarencontre , les yeux écarquillés , comme affolée ,encore sous l'effet du sommeil , un sommeil auquel elle n'avait pas profondément goûté depuis des semaines peut-être des mois car elle était toujours en état d'alerte ,prête à aller porter assistance à ses patients ,sans jamais se plaindre...
Revenir en haut Aller en bas
Astérisque
"J'étais pas là"
Astérisque

Nombre de messages : 1542
Date d'inscription : 21/02/2008

Le  miraculé... Empty
MessageSujet: Re: Le miraculé...   Le  miraculé... EmptyDim 21 Juin 2009 - 12:22

Franchement, rafiki, je ne vois pas pourquoi tu t'excusais de ton français dans ton fil de présentation. Il est limpide et riche.
Ton histoire tient bien la route... jusqu'ici. Je suis même très touchée de ressentir une telle capacité d'empathie de la part d'un homme, car il me semble que tu t'es présenté en tant que tel. Ta qualité de compassion est immense.
Mais ,car il y en a toujours un ,pourrais-tu ,s'il te plait ,prendre garde ,à ta ponctuation ,notamment à l'espace après ,et non avant la virgule? S'il te plait ,d'avance merci ,parce que ,vraiment ,là ,ça m'essouffle. Serait-ce un réflexe acquis de ton habitude d'écrire de droite à gauche? Je m'interroge, mais pas trop longtemps ,car comme tu ne postes pas trop long , c'est bien ,j'ai ainsi le temps de lire avant que ça déconnecte.
Bon été à toi ,raf!
A très bientôt , pour la suite..................
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

Farouche

Nombre de messages : 3158
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

Le  miraculé... Empty
MessageSujet: Re: Le miraculé...   Le  miraculé... EmptyDim 21 Juin 2009 - 16:27

Voilà, cette fois, j'ai le temps Wink

En premier lieu, même remarque qu'Astérisque : ton français est pratiquement irréprochable. (J'adhère également pour l'histoire des virgules et j'ajoute que tu abuses un peu du point virgule, là où tu pourrais scinder en plusieurs phrases, les rendant ainsi plus légères)
Toutefois, je me permets de te pointer quelques bricoles :

*elle se trouva en un laps de temps à ses côtés : il ne peut en être autrement puisqu'un laps de temps, c'est une certaine durée, une quantité de temps. Mais qui est incertaine. Dans ce cas précis, peut-être serait-il plus approprié d'employer : en quelques secondes ou sans savoir comment, enfin quelque chose de plus explicite.

* elle revoyait toutes les années passées depuis qu'elle s'était mariée...., mais elle ne fut pas malheureuse : la concordance des temps voudrait : mais elle n'avait pas été malheureuse.

*car elle n'était plus la femme robuste qui... car ses forces commençaient à lui manquer : le deuxième car, un peu lourd pourrait être remplacé tout simplement par "et"

*... et elle ne voudrait plus avoir d'autre enfants : encore la concordance des temps : elle n'aurait pas voulu

*cette bonne femme : par l'usage, bonne femme est devenu une expression au mieux familière au pire péjorative pour désigner une femme. Je pense que tu voulais dire que cette femme était pleine de bonté. Je te suggère alors : cette femme bonne.

Sinon, comme Astérisque, je trouve ce récit plein de sensibilité.
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
rafiki



Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 24/05/2009

Le  miraculé... Empty
MessageSujet: Re: Le miraculé...   Le  miraculé... EmptyDim 21 Juin 2009 - 20:03

[b]Merci Astérisque, merci Farouche de vos remarques . Je les considère comme des encouragements . J'en tiendrai bien compte dans mes prochains écrits.
En écrivant :"Cette bonne femme , je pensais à " cette bonne dame" avec bien sûr un jugement appréciatif ; vous avez donc vu juste...La concordance des temps est effectivement l'un de mes points faible et je dois la travailler.

Suite
Cette nuit aussi elle ne dormira pas comme elle l'aurait tant aimé.
Tout de suite aprés , le médecin de garde , mis au courant de ce revirement de situation , était venu se joindre à eux ; et tous les trois firent irruption dans la chambre de l'enfant . La chambre numéro 20 ! ...Ils croisèrent alors le regard de l'enfant qui était braqué en direction du seuil de la porte comme s'il attendait l'arrivée de quelqu'un .
Le docteur , avec un large sourire aux lèvres fut le premier à se diriger vers le miraculé . Il découvrit pour la première fois de beaux yeux couleur d'océan , grands-ouverts , chose que l'enfant n'avait jamais fait , car depuis son hospitalisation , ses yeux étaient toujours fermés ou de temps en temps retournés dans leurs orbites . Des yeux couleur d'océan qui avaient brusquement embelli le visage de l'enfant pâle depuis des jours et des jours .
Il lui posa la main droite sur le front et prononça ces belles paroles combien réconfortantes pour la mère : "ç a va aller mon petit , j'en suis sûr ! ça va aller ! tu vois! tu t'en es sorti ! Cest merveilleux ! "
Linfirmière à son tour s'approcha du lit et laissa un beau sourire se dessiner sur ses lèvres de couleur écarlate ; puis la mère vint àaussi et se pencha doucement pour mieux regarder le visage de son fils .Elle ne put cacher son ravissement; elle se rendit compte avec grande satisfaction le changement important qui venait de se réaliser chez son enfant chéri..
Le médecin lui prit les deux mains pour lui annoncer que dorénavant elle avait le droit d'aller se reposer un peu , fermer un peu les yeux , de dormir , repos qu'elle méritait amplement...Son fils avait repris complètement connaissance ; il était maintenant hors de danger.
Sa situation n'était plus préoccupante ; il observait avec un grand intêret ces trois personnes qui venaient d'envahir sa chambre et qui semblaient si inquiets de son état ; IL les voyait se concerter des yeux sur sa situatio ; il savait bien qu'il était l'objet de leur arrivée .Le regard de l'enfant s'était fixé tout particulièrement sur l'un de ses visiteurs , sa mère . IL la scrutait de la t^te aux pieds , un sourire pressant mais forcé sur ses lèvres : il l'avait reconnue ; on dirait qu'il voudrait qu'elle vienne le prendre entre ses bras comme elle le faisait d'habitude , avant son accident. Il voulait qu'elle le prenne et qu'elle le serre tendrement contre sa poitrine nourricière ; elle , de son côté avait bien compris ce que son fils désirait ; mais elle ne voulait pas tout de suite se précipiter vers lui pour le soulever , le bombarder de ses baisers maternels pleins d'affection...
Le médecin , l'infirmière , la mère , tous les trois se sentaient envahir par un bonheur grandissant , démesuré ; ils venaient de s'apercevoir que la respiration de l'enfant s'était régularisée ; la fièvre qui l'avait enveloppée durant plusieurs jours s'était dissipée ;la mère s'enthousiasma .Elle ne pouvait alors retenir ses larmes de bonheur qui perlaient dans ses yeux et qui finissaient par s'écouler sur ses joues ; des larmes qu'elle versait abondamment ; elle allait bientôt se soulager de cet abattement qu'elle avait supporté si courageusement des jours et des jours ...

Asuivre
Revenir en haut Aller en bas
rafiki



Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 24/05/2009

Le  miraculé... Empty
MessageSujet: Re: Le miraculé...   Le  miraculé... EmptyDim 21 Juin 2009 - 20:10

En relisant je me suis aperçu de qques incorections que je pouvais éviter:je devais être plus attentif.[b]
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

Farouche

Nombre de messages : 3158
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

Le  miraculé... Empty
MessageSujet: Re: Le miraculé...   Le  miraculé... EmptyDim 21 Juin 2009 - 20:14

Tu peux le faire : en cliquant sur "éditer" en haut à droite de ton message, tu peux le modifier, y faire des ajouts ou des retraits, tout ce que tu veux Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Contenu sponsorisé




Le  miraculé... Empty
MessageSujet: Re: Le miraculé...   Le  miraculé... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le miraculé...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le miraculé...
» La miraculée vient de Lourdes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Espace collectif : Prose-
Sauter vers: