Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 L'énergie

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

L'énergie Empty
MessageSujet: L'énergie   L'énergie EmptyLun 22 Juin 2009 - 22:32

J'ouvre ce fil en posant une première pierre, et sans chercher de la doc sur le Net pour l'instant.

Je voudrais parler de l'énergie qu'on porte en soi.

- Où se loge-t-elle en nous ?

- Quelle est notre capacité énergétique ?

- Est-ce que cette capacité est renouvelable ou non ? (on m'a dit une fois que notre capital énergie nous était donné à la naissance et qu'il fallait en prendre soin pour ne pas le dilapider)

- Comment se nourrit-on de l'énergie des autres (explication technique) ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
sophiesuite

sophiesuite

Nombre de messages : 460
Date d'inscription : 22/01/2009

L'énergie Empty
MessageSujet: Re: L'énergie   L'énergie EmptyMar 23 Juin 2009 - 7:19

Alors... tu as posté ça dans Médecines, mais moi je ne suis pas médecin.
Je peux simplement te donner ma pratique sur le plan de l'énergie, qui bien sûr rejoint la santé physique, mais pas seulement.

Citation :
Où se loge-t-elle en nous ?

Partout. Nous sommes de l'énergie.

Citation :
Quelle est notre capacité énergétique ?

Infinie.
Mais souvent une grande partie en est restée bloquée tout au fil de notre vie, notamment dans tout ce qu'on a cristallisé au niveau émotionnel et mental (souffrances pas guéries, idées fixes qui en découlent etc..)
Il est possible de la récupérer cependant, par des techniques particulières.

Citation :

Est-ce que cette capacité est renouvelable ou non ? (on m'a dit une fois que notre capital énergie nous était donné à la naissance et qu'il fallait en prendre soin pour ne pas le dilapider)

Voir la réponse ci-dessus. Oui on peut la récupérer. L'énergie n'est jamais perdue. C'est une question de comment elle est répartie et utilisée.
Par exemple, le matin tu as bien récupéré, tu t'es "ressourcée" (c'est à dire retour à la source...), tu as un "capital énergie" pour la journée. Si tu passes ta journée à te faire des inquiétudes et à te bouffer les doigts de stress, tu seras plus fatiguée le soir que si tu avais passé ta journée tranquille à jardiner.
C'est pareil pour l'ensemble de la vie, comme si la vie était une seule journée.
Donc si on pousse plus loin le bouchon, on voit bien qu'au cours d'une journée, on peut, au lieu de perdre de l'énergie, en récupérer, se "ressourcer" (par exemple en faisant du jardin Very Happy ). Donc c'est pareil au cours de la vie.
C'est pourquoi la capacité est infinie, car nous pouvons sans cesse augmenter ce "capital énergie"...
Il n'y a pas de fatalité, et nous ne sommes pas des êtres finis.
Ce n'est pas une croyance aveugle que j'énonce, mais quelque chose que j'ai vérifié (et que je vérifie en permanence...)

Citation :
Comment se nourrit-on de l'énergie des autres (explication technique) ?

On ne se nourrit pas de l'énergie des autres, c'est une illusion.
Il peut y avoir en soi quelque chose de prédateur qui veut prendre l'énergie des autres, et qui va accrocher quelque chose en eux qui va leur donner le sentiment de perdre de l'énergie. (par exemple l'idée qu'ils ont d'être une victime, ou une proie)
Mais ce qui se passe dans cet échange apparent, en réalité se passe au sein de la "sphère" d'énergie de chacun des deux protagonistes.
Le prédateur est un prédateur pour lui-même. La victime est une victime d'elle-même.
Encore une fois, je parle de ce que j'ai vérifié.
Il m'est arrivé de récupérer de l'énergie qu'on m'avait (pensais-je) prise, à l'intérieur de moi, sans avoir aucune interaction avec la personne, sans même l'avoir jamais revue.
On va me dire : comment je sais que j'ai récupéré de l'énergie ? ben... parce que la sens Very Happy tout simplement.

Pour finir, moi je dirais plutôt que c'est pas nous qui portons l'énergie, mais plutôt l'énergie qui nous porte... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

Farouche

Nombre de messages : 3158
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

L'énergie Empty
MessageSujet: Re: L'énergie   L'énergie EmptyMar 23 Juin 2009 - 9:26

(moi non plus, suis pas médecin)

Un petit truc qui me vient pour agrémenter :
Pour les Chinois, l'énergie, appelée Qi (ou chi) circule dans notre corps en suivant les méridiens d'acupuncture.
Avec le taï-chi, discipline qui tient de la gymnastique douce (mais qui est en fait un art martial) on peut apprendre à rassembler son chi sous la forme d'une boule dans le ventre (grosse comme un gros pamplemousse d'après les spécialistes) qu'on perçoit nettement, afin ensuite de l'utiliser à son gré, notamment pour la projeter (c'est là qu'il devient art martial)
Le chi a été étudié en laboratoire et photographié (mais je ne sais plus si c'était rayons X ou autre chose) sortant de la main de l'homme sous forme d'un cône lumineux.
Ces expériences filmées dans un labo sous surveillance de spécialistes (pour éviter les supercheries) auxquelles s'est prêté le grand ma^tre de taï chi furent plus qu'étonnantes.
Si ça vous intéresse et que je ne suis pas hors sujet, je raconte Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

L'énergie Empty
MessageSujet: Re: L'énergie   L'énergie EmptyMar 23 Juin 2009 - 14:45

Donc si je te lis bien, Sophie, et pour faire court :

- l'énergie qu'on porte en soi nous appartient. Il nous appartient donc de ne pas la dilapider. Ce qui veut dire : veiller à la protéger.

Moi, ce que je constate, c'est qu'on peut se ressourcer au sein d'un groupe, grâce à l'énergie produite. Enfin quand je dis un groupe, c'est aussi bien d'une seule personne, par l'énergie qu'elle produit.
Tout comme on peut se sentir vidé devant un groupe ou une personne, si on est obligé d'être seul à fournir de l'énergie en guise de moteur de ce groupe ou de cette personne.
Autrement dit, plutôt deux fois qu'une ; il faut savoir où placer son énergie et comment.

J'aimerais trouver des articles scientifiques là dessus, je n'y parviens pas.

Farouche, oui, tu peux développer ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Farouche

Farouche

Nombre de messages : 3158
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

L'énergie Empty
MessageSujet: Re: L'énergie   L'énergie EmptyMar 23 Juin 2009 - 16:11

Romane a écrit:

- l'énergie qu'on porte en soi nous appartient. Il nous appartient donc de ne pas la dilapider. Ce qui veut dire : veiller à la protéger.

Farouche, oui, tu peux développer ?

Oui, je crois qu'on peut apprendre à la retenir si le flot qu'on laisse échapper a un débit trop important et que du coup, on se vide.

Alors, ces expériences. Il faut que je digresse un peu :
Ce grand maître chinois a découvert le tai chi en prison (causes politiques) où il a passé plus de 30 ans. Il a eu le temps d'approfondir la théorie, trouvée dans un livre et d'expérimenter ensuite. Ce que je raconte est un reportage vu il y a une dizaine d'années, de ceux qui passent très tard le soir et que presque personne ne regarde... Mais je vous assure, tout est vrai.

Imaginez un vieil homme de plus de 80 ans, genre 1,65m, 45kg tout mouillé. Grand maître de TC donc, et disposé à aider la science moderne.
Dans le labo carrelé de blanc, des spécialistes de diverses disciplines, j'avoue que j'ai oublié lesquelles, mais tous des scientifiques reconnus et diplômés.

-1ère expérience : visualiser le chi. "Je vais le rassembler dans mon ventre et ensuite le projeter par ma main" dit le vieil homme. Il tend la main, et sur la radio (enfin, un genre de radio) on voit la silhouette de sa main de profil et partant de la paume, une cône arrondi au bout qui avance d'environ 20 cm. Les experts sont contents : le chi se voit.

-2ème et 3è expérience : le pouvoir du chi. Que peut-on espérer faire de cette énergie quand on la maîtrise à la perfection ?
On fait venir un haltérophile. Genre 1,90m, 130 kg, un monstre de muscles qui lève quelque chose comme 250kg à l'épaulé jeté.
*Le vieil homme lui dit : vous allez vous planter de toutes vos forces dans le sol, tendre bras et jambes et moi, je vais vous soulever, non pas avec mes muscles qui en seraient bien incapables, mais avec mon chi, en l'envoyant vers le ciel par la paume de mes mains.
L'haltérophile est dubitatif, un peu moqueur. Le vieil homme prend les poings du gros balèze dans ses mains, inspire, et... le lève à plus de 30 cm du sol. Assez longtemps pour que les scientifiques puissent prendre leurs mesures. Ils sont tous baba.
*Cette fois, on va faire le contraire. JE vais me planter dans le sol, m'enraciner avec mon chi par les pieds et vous allez tenter de me soulever. Là, l'haltérophile est hilare. Cet homme ne pèse pas le quart de ce qu'il soulève à l'entraînement. Mais, toutes veines gonflées, muscles bandés, apnée douloureuse, il ne lèvera pas le petit homme (qui sourit paisiblement) d'un seul centimètre.

Le maître dit alors : ce sont des exercices de base. si un maître ne savait faire que ça de son chi, il ne serait pas un maître mais un bon élève. Si vous acceptez d'aller dehors, je vous montrerai ce que peut faire le chi qui est avant tout l'art martial suprême puisqu'on ne s'abaissera même pas à toucher l'adversaire.Ils acceptent et sortent tous.

*à l'extérieur, il demande 5 participants, jeunes et en bonne santé. Il les fait se placer en cercle autour de lui et leur demande de l'attaquer, chacun à leur tour, de la façon qui leur plaira. Il va peu à peu tourner sur lui-même, se mouvant lentement, sa main tendue devant lui pendant que l'un après l'autre, les jeunes l'attaquent. Aucun ne parviendra à le toucher. C'est incroyable ! quand on voit le ralenti, on voit les mecs qui sautent sur lui et sont repoussés en arrière avant même d'avoir touché le sol, et ce, à plus de 2m où ils s'affalent, déséquilibrés.

*Puis, pour finir, il leur demande d'unir leurs forces et de faire une colonne où chacun s'appuie sur l'épaule de celui de devant, bien appuyés sur leurs jambes fléchies. Il se place face à la colonne surmotivée, et d'un geste calme, poussant son chi devant lui, il envoie valdinguer le tout, toujours calme, toujours lent, toujours serein.

L'art martial par excellence Smile

Les scientifiques, bluffés, décident d'étudier de plus près ce phénomène. je ne sais pas à quoi ils ont abouti, ce reportage n'a, à ma connaissance, pas eu de suites.

(J'ai d'autre anecdotes si intéressés)
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

L'énergie Empty
MessageSujet: Re: L'énergie   L'énergie EmptyMar 23 Juin 2009 - 16:20

Donc nous maîtrisons mal notre énergie.
Il faudrait commencer par le début, et apprendre.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
sophiesuite

sophiesuite

Nombre de messages : 460
Date d'inscription : 22/01/2009

L'énergie Empty
MessageSujet: Re: L'énergie   L'énergie EmptyMar 23 Juin 2009 - 19:08

J'adore les histoires de Farouche Very Happy
Ca me fait penser à tous ces films d'arts martiaux que j'adore regarder Very Happy
Et aussi aux arts martiaux que j'aimerais pratiquer, va falloir que je me décide enfin à m'y mettre un de ces jours...

Pour la maîtrise de l'énergie, je donne quelques-unes de mes pistes persos, ce qui a fonctionné pour moi.

D'abord, une histoire d'engagement ou pas selon la situation. Ca suppose d'avoir une bonne écoute de soi, perso je n'ai pu faire ça qu'après avoir bien "travaillé" déjà sur ce premier volet. Et aussi après avoir guéri un certain nombre de choses.
Mais en admettant que ça soit à peu près fait, ou en tout cas que l'on ait une écoute de soi suffisamment en place pour pouvoir s'appuyer dessus sans (trop) douter : lorsqu'une sollicitation extérieure se présente, soit sous forme de demande explicite, soit implicite (par exemple quelqu'un qui "agresse" ou cherche à entrer en conflit ou en contact d'une manière ou d'une autre ; je prends l'exemple du conflit parce que c'est ça qui peut facilement bouffer de l'énergie), alors juste le temps nécessaire, ça peut être très rapide si on a l'habitude, rentrer en soi et écouter si c'est juste (pour soi) d'engager de l'énergie dans cette histoire-là ou si on préfère passer son chemin.
Ca permet déjà de faire du tri.

Après il peut arriver que même si on ne veut pas s'y engager, quelque chose en soi "accroche" quand même. L'orgueil, une vieille blessure ravivée, un sentiment d'injustice... peu importe. L'observer et utiliser ce tremplin pour se connaître mieux et surtout voir ce qui reste à soulager qui accroche là. Pourquoi je me mets en colère comme ça ? pourquoi ça me touche autant ? pourquoi ça me fait ça ?
Remonter à la source. Ensuite avec les outils dont on dispose, essayer de faire un peu de ménage là-dedans.
Ca va aussi libérer de l'énergie, que l'on va récupérer, et ça va faire que petit à petit de moins en moins de choses vont "accrocher" au sens d'exiger de nous une réaction.

En fait pour moi l'idée c'est que souvent on "perd" de l'énergie en réagissant, alors qu'en agissant simplement, on utilise de l'énergie, mais d'une façon normale et proportionnée ce qui se passe.
La réaction ça peut être intérieur, même si on dit rien à l'autre. Ca peut être de ruminer pendant toute une nuit un truc par exemple. Voire pendant plusieurs jours.

Après il y a des choses plus "puissantes" pour recentrer son énergie, comme la conscience de la mort. C'est quelque chose que j'avais lu à la base dans les bouquins de Castaneda, et que j'ai essayé de vérifier. Ca fonctionne, mais ça s'apprivoise petit à petit. Enfin pour ce qui me concerne en tout cas.
Le postulat de base c'est que : on est mortel (quelles que soient les croyances qu'on a sur l'âme, etc etc... il n'en reste pas moins qu'on a un corps mortel), et face à la mort on est tous aussi "nus" et "pas importants".
L'objectif n'est pas de se faire peur, évidemment. Ca servirait à rien.
Mais de l'utiliser comme levier, ou comme outil.
Si j'allais mourir là maintenant, ou dans les cinq minutes, est-ce que j'ai du temps à consacrer à ce truc-là ?
La plupart du temps la réponse est assez... radicale... Laughing
Ca parait théorique comme ça mais pour ce qui me concerne c'est très efficace pour faire du tri entre l'essentiel et le superflu. Entre ce qui a un sens pour moi et me donne envie d'y engager de l'énergie, de m'y engager en fait, en étant complètement là et sans regretter ce que j'aurais pu faire d'autre ; et ce qui n'a pas de sens et que je peux laisser passer sans regret.
C'est pas quelque chose qui parle à tout le monde. Si ça ne parle pas, il faut pas le prendre, ça génèrerait plus de "peurs" ou de méli mélo internes qu'autre chose. Moi je sais que ça fonctionne bien pour moi, parce que ça va assez bien avec mon "fonctionnement" disons. Ma personnalité et le reste.

Enfin, j'ai utilisé et j'utilise encore quand besoin des "principes" (qui relèvent du bon sens en fait...) au niveau relationnel, qui constituent une sorte de petite base de ressources. C'est des principes énergétiques très forts ceci dit, malgré leur aspect anodin. Y'en a dans différentes "voies". Moi j'utilise les accords toltèques (bouquin du même nom), quatre petites phrases, quatre "principes" qui peuvent aider à se recadrer / recentrer quand quelque chose déconne.
Je ne connais pas ceux des autres "courants de pensée" ou "traditions", mais ça doit se trouver facilement.
Je peux développer sur ces accords si ça intéresse (d'ailleurs ça a peut-être déjà été évoqué, c'est un truc assez connu maintenant, depuis que les bouquins sont sortis début années 90).

Voilà voilà...
Tout ça en mix, adapté selon les situations, mon état etc... fonctionne bien pour moi. C'est à dire que :
1. je dilapide de moins en moins mon énergie, je la maîtrise de mieux en mieux
2. j'en récupère (là-dessus il y a aussi d'autres trucs/techniques, mais je n'ai pas développé, je peux en parler, pareil, si ça intéresse)

Donc globalement ben... c'est la fête Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

Vic Taurugaux

Nombre de messages : 4809
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

L'énergie Empty
MessageSujet: Re: L'énergie   L'énergie EmptyMar 23 Juin 2009 - 22:45

Où trouverais-je l'énergie de lire tout ça les filles?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

L'énergie Empty
MessageSujet: Re: L'énergie   L'énergie EmptyMer 24 Juin 2009 - 1:18

Vic, tu veux une barre de chocolat. C'est ça, avoue. Laughing
Citation :
Si j'allais mourir là maintenant, ou dans les cinq minutes, est-ce que j'ai du temps à consacrer à ce truc-là ?
La plupart du temps la réponse est assez... radicale...

Eh bien voilà, je commence à peine à faire mes premiers pas dans cette réflexion. Il n'est jamais trop tard. Et donc oui, j'en suis venue à cette même conclusion. Se poser cette question aide considérablement au tri qui s'impose et à se déculpabiliser d'avoir à le faire, parce que ce n'est jamais agréable et on a toujours tendance à se demander si on fait bien d'écarter fermement ce qui pompe l'énergie, comme s'il s'agissait d'un choix égoïste, alors qu'en réalité il y va surtout de sa propre santé.

Quand même, j'aurais bien aimé comprendre scientifiquement le système de l'énergie dans le corps humain.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2105
Date d'inscription : 05/06/2009

L'énergie Empty
MessageSujet: Re: L'énergie   L'énergie EmptyMer 24 Juin 2009 - 7:19

Je viens de tout lire, et j'en ai conclu :

L'énergie, ça épuise AngeR

Plus sérieusement, j'ai beaucoup aimé l'écrit de Farouche. Elle a laissé une parenthèse ouverte, et je serais curieuse de lire les anecdotes.

J'ai trouvé de la doc intéressante sur l'énergie. Romane, je pense que tu as mis le sujet dans médecine puisque cela à trait à l'humain, mais dans un contexte plus large, comme celui du chi que farouche met en évidence. On pourrait sans saisir et ainsi développer le sujet dans l'item chimie/physique.
Parce qu'à l'évidence, dès que l'on tente de parler d'énergie, cela relève d'une chimie produite d'un corps ; là, c'est l'énergie se produisant dans le corps humain. À cela, c'est-à-dire l'énergie, celle que l'on déploie au quotidien me fait penser que celle-ci est source vitale composée de plusieurs énergies et donnant donc une énergie sous sa forme la plus entière.
(Je me demande si le "chi", n'est pas "l'assemblage" de plusieurs énergies ?) Si tel est le cas, la maîtrise du corps est grande.

Quand on entend parler d'énergie dans sa forme la plus classique, on parle de calories. En effet, il faut manger pour apporter l'énergie nécessaire à notre corps afin d'accomplir toutes les « tâches » (cela induit : marcher, tenir debout, courir, réfléchir, bref les automatismes du corps, etc.) d'une journée. Que fait l'organisme ? : il brûle les calories, il dégage de la chaleur. La chaleur c'est de l'énergie.
Cependant, pour rejoindre le contexte de ta question Romane, et pour ce qui me concerne. Je tenterai à dire qu’il y deux façons différentes d’utiliser l’énergie et de s’épuiser ou non. L’énergie « cérébrale dite nerveuse », et l’énergie physique. Peu importe laquelle, séparément ou en même temps, est utilisée, la fatigue se fera sentir quoi qu’il en soit. Il y a une différence entre fatigue et épuisement. C’est le résultat qui est important ; oui, est-ce une bonne fatigue ?
Le stress provoque de la mauvaise fatigue, il se peut qu’on ne se ressource pas aussi bien qu’on le pense. En effet, le sommeil n’est pas toujours réparateur, le cerveau continue à tourner pendant que le corps tente de reprendre des forces. À savoir que le cerveau d’une femme est beaucoup plus actif la nuit que celui d’un homme. Donc, « faut se ménager, se préserver ».
Par ailleurs, l’on peut manger sans pour autant se sentir plein d’énergie. Tiens, d’ailleurs, en parlant de celle-ci en fonction d’énergie alimentaire. Il y a le coup de pompe de 11 heures, le corps réclame de l’énergie. Puis, il y a le coup de pompe après le repas de « midi ». Pourtant, on devrait se sentir requinqué. Ce phénomène classique est lié à la digestion, en effet, le cerveau, les muscles se mettent en « stand-by » car une bonne partie de l’énergie est déployée par les organes de digestion. Ceux-ci travaillant de manière considérable d’où l’état de somnolence, le besoin de sieste.
Il arrive que l’autre épuise : « il pompe toute notre énergie », dit-on. Cependant, il est possible d’éviter de perdre du temps pour quelqu’un qui ne veut rien entendre. Je dis « entendre » et non « comprendre » - parce qu’un individu peut très bien comprendre sans vouloir entendre ce qu’on lui dit. Cependant, il peut être amené à ne pas comprendre. C’est là, la confusion, savoir pour qui l’on déploie son énergie. Il est tout à fait envisageable de s’y prendre différemment, ça demande de la concentration, de la réflexion, donc de l’énergie. Il faut voir ce qui apporte satisfaction, compensation. C’est un peu cul-cul, mais c’est vrai. Pour ma part, je n’ai pas de mal à déployer mon énergie si la personne que j’ai en face de soi est prête à recevoir le message et pour le coup l’énergie que je lui tends, et je me dis, que dans la lumière de ses yeux, elle me la renvoie bien en ce que j’appelle, de la satisfaction : du bonheur. Et si dans la vie, on a réussi à faire passer juste une goutte de ce message énergétique, alors c’est comme si on avait soulevé des montagnes. Seulement, là où cela se complique, c’est dans le message que l’on émet et savoir comment il est perçu pour tenter de dire : « pas la peine que je m’égosille, elle ne veut rien entendre ». Alors comme on n’a pas ce jugement précoce, on s’évertue tout de même, puis c’est le déclic en soi. Eh oui, quand on arrive au stade de l’épuisement, ou encore au stade du non-retour, ça déborde et là, l’énergie du corps alerte.
Finalement, l’énergie est bien faite. Parce que même lorsqu’on pense ne plus en avoir, et bien celle-ci fait signe de laisser tomber…

PS : ce que l'on transmet aujourd'hui et pour qui l'on pense qu'il n'y a aucun résultat ; le résultat que l'on se fait peut-être faussé. Car cela s'inscrit dans l'inconscient et cela porte très souvent ces fruits dans le long terme...

Un truc que j’ai trouvé super intéressant à lire :
http://charlatans.info/energy.shtml


Dernière édition par Rosacée le Mer 24 Juin 2009 - 12:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

L'énergie Empty
MessageSujet: Re: L'énergie   L'énergie EmptyMer 24 Juin 2009 - 12:03

Rosacée, je te suis à 100 % comme d'hab. chinois

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2105
Date d'inscription : 05/06/2009

L'énergie Empty
MessageSujet: Re: L'énergie   L'énergie EmptyMer 24 Juin 2009 - 12:12

Heureusement que tu arrives à me suivre parce que vu comment j'ai écrit ceci, moi même aurais eu des doutes : "comme celui du chi que farouche, mais en évidence" - (j'ai corrigé :"met en évidence") Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

L'énergie Empty
MessageSujet: Re: L'énergie   L'énergie EmptyMer 24 Juin 2009 - 12:14

Je te suis bien, même si pour l'heure, j'suis pas cap d'écrire bien long. tong

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Philipum

Philipum

Nombre de messages : 55
Age : 40
Date d'inscription : 19/08/2008

L'énergie Empty
MessageSujet: Re: L'énergie   L'énergie EmptyMer 24 Juin 2009 - 12:38

Cela me semble OK de laisser ce sujet sous "médecine" parce qu'à mon avis, cela relève de la psychologie.

En tant que physicien, je ne peux pas m'empêcher de sauter dans la discussion avec un grand splash tel un prophète du rationalisme et mettre tout le monde en garde contre un malentendu possible : le mot "énergie", dans le sens employé ici, signifie un truc mal défini un peu comme du courage ou de la volonté ou du déblocage psychique ; il n'a rien à voir avec le terme "énergie" tel qu'il est défini en physique et en science en général. Attention donc
Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

L'énergie Empty
MessageSujet: Re: L'énergie   L'énergie EmptyMer 24 Juin 2009 - 12:43

Je ne me méprends pas du tout, c'est pourquoi j'ai intentionnellement ouvert ce fil dans Science et Médecines. Sinon, je l'aurais collé dans Humain, tout bêtement.

Je voudrais connaître ici le fonctionnement de l'énergie dans le corps humain ; à la fois physique (muscles) et mental.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Philipum

Philipum

Nombre de messages : 55
Age : 40
Date d'inscription : 19/08/2008

L'énergie Empty
MessageSujet: Re: L'énergie   L'énergie EmptyMer 24 Juin 2009 - 12:49

En fait, le lien donné par Rosacée résume assez bien toute l'affaire :
http://charlatans.info/energy.shtml

Ce qui me porte à penser que nous devrions changer notre vocabulaire, et pour parler du sujet qui intéresse Romane, utiliser "inspiration" plutôt que "énergie", par exemple. Pour ce qui est de l'énergie biologique/chimique/physique, elle provient de la nourriture que nous mangeons, et que nous brûlons dans nos cellules grâce à l'air que nous respirons, et c'est un tout autre sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

Farouche

Nombre de messages : 3158
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

L'énergie Empty
MessageSujet: Re: L'énergie   L'énergie EmptyMer 24 Juin 2009 - 12:54

Toutes les interventions sont très pertinentes. Quel chouette fil Wink

Pour apporter de l'eau au moulin qui dit que l'énergie est là, en nous, mais que nous ne savons pas toujours bien comment la canaliser puis l'utiliser pour en tirer le meilleur parti, une autre anecdote :

Dans les années 80, un cascadeur français (dont j'ai bien évidemment oublié le nom, vous me connaissez maintenant Wink mais ça peut se retrouver si vous y tenez) doit, pour les besoins d'un film, cracher le feu. On pourrait faire appel à un spécialiste, mais le cascadeur en question, orgueil chatouilleux dit : non non, je suis capable de faire ça. Mal lui en prend, son inexpérience lui fait commettre une grosse erreur, et il subit un retour de flamme, c'est à dire que la flamme descend dans les poumons au lieu d'aller dehors. Bilan : 80% des poumons brûlés. Bilan général : fauteuil roulant, incapacité à marcher, à faire un quelconque effort. Soulever un verre d'eau pour le boire devient un vrai défi. Forcément : 20% de capacité pulmonaire n'apportent pas assez d'oxygène aux muscles pour les faire fonctionner. Suite logique : déprime, idées suicidaires. N'importe qui réagirait comme ça et lui, en plus, il était cascadeur, donc vous imaginez. Les médecins lui ont bien expliqué : les poumons brûlés ça ne se régénère pas.

Après avoir tenté nombre de charlataneries (y'a des fois où on est prêt à n'importe quoi) le mec est au bout du rouleau. Puis, une amie lui propose un séjour de 3 mois chez des amis japonnais qui enseignent le taï chi (ce qui n'empêche pas la discipline d'être chinoise) et qui, pense-t-elle, pourraient l'aider. Le voilà parti au Japon pour 3 mois. Il y restera 10 ans. Il en revient sur ses deux jambes et ouvre à Paris une école de taï chi Smile

Il mène une vie normale, il enseigne un art martial, il a 80% des poumons brûlés. A l'hôpital où on l'a soigné (je crois que pour les brûlés c'est la Salpétrière, mais sous réserve encore à cause de ma mémoire) il va retrouver les médecins qui s'étaient occupés de lui. Ils lui font des radios pour confirmer que rien n'a changé. Et effectivement, rien n'a changé. "Ce que vous faîtes dans votre état est tout bonnement impossible" lui disent-ils, à lui, et à la caméra du reportage.
Ben oui, mais je le fais, non ? répond-il Smile et il explique :
En nous, il y a beaucoup d''énergie et elle est très puissante. Mais nous l'utilisons très mal. Nous la dilapidons, nous la dispersons, nous ne savons pas la contrôler ni la diriger. Avec le taï chi, j'ai appris à l'utiliser à plein rendement, sans pertes inutiles. Du coup, mes 20% de poumons suffisent pour oxygéner correctement tout mon corps.

Ce monsieur a ensuite donné quelques conseils pour la vie de tous les jours, disant qu'avec le taï chi, même à un niveau de débutant, on pouvait améliorer sa vie. Par exemple, en tenant chaque matin pendant environ 10 mn la position de l'arbre, on s'éviterait selon lui tous les petits bobos d'hiver (rhumes, angines, sinusite)

Il a écrit un livre de vulgarisation adressés à nous, ceux qui n'ont pas "l'esprit asiatique" et devinez quoi ?


... J'ai bien sûr oublié le titre tong
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

L'énergie Empty
MessageSujet: Re: L'énergie   L'énergie EmptyMer 24 Juin 2009 - 13:01

Merci vous deux. Extra, extra !
Farouche, en lisant l'histoire, je me disais : pourquoi ce type d'expérience n'est pas plus divulgué ? Pourquoi on nous apprend si mal et si peu ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Philipum

Philipum

Nombre de messages : 55
Age : 40
Date d'inscription : 19/08/2008

L'énergie Empty
MessageSujet: Re: L'énergie   L'énergie EmptyMer 24 Juin 2009 - 14:47

Farouche a écrit:
Toutes les interventions sont très pertinentes. Quel chouette fil Wink

Pour ma part, je trouve que ce fil est complètement nul car chacun (moi compris) est déjà assis sur ses croyances et ignore royalement les contributions de ceux qui pensent autrement. En vertu du titre "science" de cette partie du forum, on est censés tâtonner et chercher des réponses à nos questions, mais au lieu de cela, on s'enlise encore plus. Les anecdotes sur le taï chi sont amusantes et divertissantes mais ne nous avancent pas d'un chouïa. Franchement, qui croit vraiment en ces histoires invraisemblables ?
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

Farouche

Nombre de messages : 3158
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

L'énergie Empty
MessageSujet: Re: L'énergie   L'énergie EmptyMer 24 Juin 2009 - 15:14

Philipum a écrit:
Farouche a écrit:
Toutes les interventions sont très pertinentes. Quel chouette fil Wink

Pour ma part, je trouve que ce fil est complètement nul car chacun (moi compris) est déjà assis sur ses croyances et ignore royalement les contributions de ceux qui pensent autrement. En vertu du titre "science" de cette partie du forum, on est censés tâtonner et chercher des réponses à nos questions, mais au lieu de cela, on s'enlise encore plus. Les anecdotes sur le taï chi sont amusantes et divertissantes mais ne nous avancent pas d'un chouïa. Franchement, qui croit vraiment en ces histoires invraisemblables ?
Les médecins ou autres scientifiques ayant participé à ces expériences ou ayant constaté ces résultats par exemple. Les témoins qui y ont assisté. Entre autres.
Ce serait mieux pour toi si je faisais des recherches pour retrouver leur nom, leur spécialité, les dates ?
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

L'énergie Empty
MessageSujet: Re: L'énergie   L'énergie EmptyMer 24 Juin 2009 - 15:22

Peut-être que les contributions de Farouche pourraient conduire à une source pouvant expliquer ce phénomène énergie ? Car oui, manger, boire, dormir, ça je comprends. Elémentaire, même.

Mais le phénomène de transmission, pompage, ressourcement, quand on est par exemple en vase clos, un groupe et qu'on sent bien qu'elle circule, sauf qu'elle est invisible.

Enfin bref, je patauge toujours un peu, y compris pour expliquer clairement ce que je veux dire, mais qui se trouve à peu près résumé dans le paragraphe juste au-dessus.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Philipum

Philipum

Nombre de messages : 55
Age : 40
Date d'inscription : 19/08/2008

L'énergie Empty
MessageSujet: Re: L'énergie   L'énergie EmptyMer 24 Juin 2009 - 15:33

À Farouche : as-tu toi-même assisté à une démonstration de ce genre de phénomènes où l'esprit agit directement sur la matière ?
Si oui : est-tu certaine que ce n'était pas truqué ?
Si non : quelles sont tes sources, quelles garanties as-tu qu'elles sont fiables ?

À Romane : je suis d'accord, ces choses-là sont mystifiantes et fascinantes, mais je part du principe qu'elles ne touchent que nos esprits et l'interaction entre esprits, sans aucune connection avec la matière extérieure. Il y a certes une connection subtile avec la matière de notre propre corps, mais ces phénomènes ne peuvent pas violer les lois fondamentales de la pysique, telles que la loi de conservation d'énergie par exemple. D'où ma réluctance à utiliser le terme "énergie" pour les ressources de notre psyhé, qui obéissent à des lois différentes.
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

Farouche

Nombre de messages : 3158
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

L'énergie Empty
MessageSujet: Re: L'énergie   L'énergie EmptyMer 24 Juin 2009 - 15:43

Philipum a écrit:
À Farouche : as-tu toi-même assisté à une démonstration de ce genre de phénomènes où l'esprit agit directement sur la matière ? Mais en l'occurrence, il ne s'agit pas du pouvoir de l'esprit. En tant que physicien tu sais toi-même que tout ce qui existe n'est pas forcément visible à l'œil nu.

Si oui : est-tu certaine que ce n'était pas truqué ?
Si non : quelles sont tes sources, quelles garanties as-tu qu'elles sont fiables ? Pour les anecdotes que j'ai racontées, il s'agissait de deux reportages télévisés. On peut toujours imaginer que tout est truqué dans ce qu'on nous montre (ce qui serait valable aussi pour les reportages scientifiques dans ce cas, tu seras obligé de l'admettre) mais il y avait bien en bas de l'écran des indications comme : Professeur Machin, chef du service grands-brûlés de l'hôpital Truc. Alors, OK, tu peux mettre en doute même ça. Mais à ce compte-là, c'est quoi une source fiable ? (d'ailleurs, ceci avait été abordé dans un fil de nuam)

Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Philipum

Philipum

Nombre de messages : 55
Age : 40
Date d'inscription : 19/08/2008

L'énergie Empty
MessageSujet: Re: L'énergie   L'énergie EmptyMer 24 Juin 2009 - 15:54

Farouche a écrit:
Pour les anecdotes que j'ai racontées, il s'agissait de deux reportages télévisés. On peut toujours imaginer que tout est truqué dans ce qu'on nous montre (ce qui serait valable aussi pour les reportages scientifiques dans ce cas, tu seras obligé de l'admettre) mais il y avait bien en bas de l'écran des indications comme : Professeur Machin, chef du service grands-brûlés de l'hôpital Truc. Alors, OK, tu peux mettre en doute même ça. Mais à ce compte-là, c'est quoi une source fiable ? (d'ailleurs, ceci avait été abordé dans un fil de nuam)

Il faut mettre en doute des témoignages de phénomènes qui sortent complètement du commun et qui vont à l'encontre des lois de la nature telles que nous les connaissons.

Une source fiable : c'est un rapport structuré qui décrit exactement l'expérience telle qu'elle a été effectuée et ses résultats ; ces résultats ont aussi été confirmés indépendamment par d'autres groupes de chercheurs qui, doutant de leur pertinence (comme chaque scientifique se doit de le faire) ont essayé de trouver une faille dans la démarche du premier groupe, mais n'y sont pas parvenus et ont au contraire vérifié le phénomène.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

L'énergie Empty
MessageSujet: Re: L'énergie   L'énergie EmptyMer 24 Juin 2009 - 15:59

Philipum a écrit:
À Romane : je suis d'accord, ces choses-là sont mystifiantes et fascinantes, mais je part du principe qu'elles ne touchent que nos esprits et l'interaction entre esprits, sans aucune connection avec la matière extérieure. Il y a certes une connection subtile avec la matière de notre propre corps, mais ces phénomènes ne peuvent pas violer les lois fondamentales de la pysique, telles que la loi de conservation d'énergie par exemple. D'où ma réluctance à utiliser le terme "énergie" pour les ressources de notre psyhé, qui obéissent à des lois différentes.

Tu vas dire que j'en reviens au point de départ mais tant pis : que fait-on des dimensions qu'on ne connaît pas encore, qu'on ne peut peut-être pas imaginer ? Pourquoi l'énergie ne disposerait-elle pas de plusieurs axes dont certains inexploités ? Si oui, tu as raison, il faudrait élargir le vocabulaire et cela n'a pas été prévu, comme souvent quand on aborde ce qu'on n'a jamais pu toucher.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




L'énergie Empty
MessageSujet: Re: L'énergie   L'énergie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'énergie
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'énergie
» Boules d'énergie
» [ASTUCE] Désactiver la notification Économiseur d' énergie
» Qui a la plus grande energie spirituelle?
» [RESOLU] IGO8 : PB avec le clavier ("a" bloqué)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Connaissance du Monde :: La Science :: Médecines-
Sauter vers: