Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Altruiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: L'Altruiste   Mar 23 Juin 2009 - 13:17

Où est l’air ? Où est la lumière ?
Ma tête étouffe, mon cœur s’éteint. Plus rien n’a de sens. La vie comme le reste.
Quand l’avalanche des questions, des doutes, des frustrations vous emporte. Quand les moments de bonheur vrai semblent soudain inaccessibles ou trop rares ou trop aléatoires pour continuer à les attendre. Quand tout vous abandonne. Que reste-t-il sinon à tirer le rideau ?
Une vie est un chemin jalonné de repères. Certains sont des passages obligés : on va à l’école, on mange, on dort. D’autres demeurent soumis au hasard : la santé, le travail, l’amour. Mais quand les pancartes s’effondrent, quand les itinéraires ne mènent plus nulle part, comment continuer ? Comment avancer encore ?
Tout donner. Toujours et encore. Comme un moteur, un besoin, une logique. Ne rien garder pour soi, partager, s’ouvrir, s’offrir. Sans arrière-pensée. Juste par ce que cela fait du bien d’aider, de donner. Juste parce qu’on aime cette humanité pourrie plus qu’elle ne pourra jamais vous aimer. Vouloir être quelqu’un de bien et, semble-t-il, y être parvenu… Tout pourrait être si positif… A vivre aujourd’hui, dans notre Occident riche et développé j’ai tiré un gros lot dans la grande loterie du monde.
Et pourtant, buter sur mille points de détail, les affronter tous ensemble jusqu’à ce qu’ils forgent en vous une évidence.
Vous ne serez jamais heureux.
Pis, les instants où le monde vous paraîtra rose ne seront que des parenthèses enchantées qui ne rendront que plus gris le triste ordinaire des jours. Des moments comme ce vendredi après-midi passé avec toi, cinq heures de plaisir et de complicité intellectuelle pour en arriver à la conclusion que tu m’utilises et que sitôt la porte de ta belle demeure franchie je n’existe plus pour toi. Une claque qui te fait choir de ton piédestal… Comme tant d’autres avant…
Qui me comprendra vraiment ? Qui pourra s’élever jusqu’aux attentes de perfection que je revendique ? Mon amitié n’est pas un simple copinage, c’est un amour pur et dur. Je suis prêt à mourir pour vous qui êtes entrés dans ma vie et qui y êtes restés… Parce que, quelque part vous me touchez, vous m’intriguez, vous me plaisez, vous avez su ressembler à ce que j’espère et que j’attends. Parce que je ne conçois pas de faire les choses à moitié. J’abandonne mon propre travail pour vous aider à faire le vôtre. Je prends sur mon temps libre pour être là quand vous en avez besoin. Et vous, vous semblez oublier aussitôt. Je n’existe pas, je n’existe plus. Jamais une carte postale depuis vos lointains voyages, jamais un souvenir rapporté. Des jours entiers sans répondre à un e-mail. Je n’attends rien de matériel. Juste une attention. Un mot, un sourire, quelque chose qui me dise, souvent, régulièrement : « tu comptes beaucoup pour nous ». C’est là la clé, le moteur de mon existence. Votre regard, votre amitié, votre présence.
J’étouffe dans ma solitude. Je ploie sous le poids des jours qui s’enchaînent, trop courts pour faire tout ce que je voudrais en faire, trop lourds pour pouvoir respirer l’air de la sérénité. Vous qui m’entourez, vous êtes mon oxygène, ma seule raison de vivre… avec ce besoin impérieux de créer, de jeter les mots ou les notes sur du papier. Soutenez-moi, aimez-moi, ne me laissez pas imaginer votre indifférence. Donnez-moi des raisons de vous faire confiance, de croire en vous. Engagez ce dialogue que ma timidité exacerbée m’empêche de mener. Proposez-moi un verre d’eau car, pour ne pas vous déranger ou paraître quémander, je ne le demanderai jamais.
Je vis sur la pointe des pieds, je glisse entre vos vies sans les marquer. Je suis un fantôme qui ne se matérialise que par moments. A ne vivre que des lambeaux de vie, des moments fantastiques mais trop brefs, je me retrouve prisonnier du squelette du temps qui passe. Continuer comme ça ? A quoi bon ? Pour quoi faire ? Pour retrouver les sempiternelles questions sur la réalité de vos sentiments ? Pour toujours me demander si je ne suis pas le kleenex de vos vies, celui qu’on prend, qu’on utilise et qu’on jette sans regret ?
Faire en sorte que cela s’arrête serait si facile. Si lâche aussi…


Non, je veux y croire encore. Il y a d’autres rencontres à faire, des gens bien à découvrir. Juste pour me dépolluer le cœur de toute cette tristesse, de tout ce dégoût de vous qui, sans doute sans le savoir, trahissez le sentiment que vous pensez peut-être avoir pour moi.


(pour toi, Romane... t'es pas toute seule)
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'Altruiste   Mar 23 Juin 2009 - 13:25

Putain ! Tu le dis aussi fort que ce que je ressens dans la violence du dégoût que cela me donne.
J'aurais mille choses à dire, que je ne dirai pas parce qu'il arrive un moment où les mots ne traduisent plus rien. Tout est là, plaqué au fond de soi, du plomb.

Premier réflexe ; se protéger.
Deuxième : apprendre à trier.
Pour passer de l'objet-kleenex à l'humain-tout-court. C'est ça, sinon rien.

Hein.

Et quand j'arrive à la fin, je vois ton petit mot en italiques. Je n'ai pas d'autre possibilité que celle de t'offrir une fontaine d'eau claire, MBS. bisou

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: L'Altruiste   Mar 23 Juin 2009 - 13:28

C'est un texte qui a plusieurs années... Mais quand j'ai compris certains trucs sur ta situation du moment, je suis retourné l'exhumer... Pas besoin de grandes déclarations... Vive les petits gestes...
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'Altruiste   Mar 23 Juin 2009 - 13:33

Ça fait du bien et je prends. Mon verre d'eau du jour. Merci hombre !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: L'Altruiste   Mar 23 Juin 2009 - 13:35

D'autant que la personne qui n'avait même pas pensé à m'offrir ce verre d'eau a fini par comprendre comment je fonctionne... Et du coup, samedi dernier, j'ai eu droit à un délicieux sorbet à la framboise avec de petites meringues (le tout fait maison). Comme quoi il ne faut pas désespérer des amis... Des vrais...
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'Altruiste   Mar 23 Juin 2009 - 14:04

Il arrive toujours un moment où on comprend qui sont les vrais, qui sont les faux.
Des vrais, j'en ai très peu, ils se comptent sur les doigts de la main.
Le reste est à prendre avec recul, on peut aimer sans se faire de mal, à échelles différentes.

Le truc essentiel demeure se protéger des pompeurs. J'apprends tous les jours. Savoir dire "non", c'est important. Tu sais, personne ne prendra jamais ta vie sur ses épaules, personne n'ira dans ta peau pour traverser les larges plages de merde, par contre n'importe qui peut t'envier tes petits bonheurs. Sauf les vrais amis.

Le tour d'horizon est vite fait, dans ces conditions.

Ne pas se prendre la tête, et marcher main dans la main avec ceux qui nous correspondent. Voilà l'important.

Le sorbet est arrivé, alors peut-être l'autre en face a un peu grandi. C'est bien. Il faut savoir le reconnaître et apprécier.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Altruiste   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Altruiste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Altruiste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: MBS-
Sauter vers: