Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Agoraphobie - "la peur d'avoir peur"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Agoraphobie - "la peur d'avoir peur"   Dim 28 Juin 2009 - 18:49

a écrit:
L'agoraphobie (du grec ἀγορά / agora, «place publique, assemblée» et φόβος / phobos, «peur») est un trouble cognitif se manifestant par une peur irrationnelle de ne pouvoir échapper à une situation ou par la crainte de ne pas pouvoir être secouru en cas d'attaque de panique ou de symptômes liés a une attaque de panique. De ce fait, l'agoraphobie peut également inclure indirectement la peur de la foule en tant que masse (la nuance n'étant pas toujours strictement définie avec l'ochlophobie). Elle s'inscrit dans la catégorie des phobies sociales.

L'agoraphobie pourrait ( non médicalement ) se définir comme : la peur d'avoir peur.

L'agoraphobie touche de 2 à 4% de la population. Sous sa forme mineure (agoraphobie simple) elle se développe entre la fin de l'adolescence et la trentième année environ. La forme majeure s'accompagne généralement de troubles paniques et survient entre 35 et 45 ans.

Si l'origine de cette névrose diffère selon les sujets, elle survient le plus souvent suite à un traumatisme psychique (accident, deuil, chômage...) récent ou éloigné. Ainsi, cet état — que de nombreux spécialistes différencient d'une « maladie » — peut être développé à tout moment par tout individu. Il peut aussi s'accompagner d'autres syndromes, phobies ou troubles compulsifs (dépression, claustrophobie...)

L'angoisse générée par cette manifestation phobique peut être de différente ampleur selon la réceptivité du sujet. Les individus les plus exposés peuvent alors présenter des crises de spasmophilie, appelées aussi « crise d'angoisse » ou « attaque de panique ». À l'exception des personnes présentant des pathologies particulières (déficients cardiaques, asthmathiques...), les crises de spasmophilie ne présentent au demeurant aucun danger pour la santé ou la vie du sujet. Néanmoins, les victimes comparent ces épisodes à la sensation de mourir.

Ces attaques de panique présentent une ou plusieurs caractéristiques psychologiques et manifestations physiques :

palpitations, tachycardie (accélération du rythme cardiaque)
tremblements ou secousses musculaires (d'où vient le nom de spasmophilie)
douleur, gêne thoraciques
sensation d'étranglement, souffle court
parfois, déréalisation ou dépersonnalisation
Les patients subissent une forte peur de plein fouet, les sensations de vertige, d'étouffement, de perte de contrôle, accompagnés des manifestations physiques d'une angoisse intense, amène les patient à redouter les situations pour lesquelles ils craignent d'avoir peur (peur d'avoir peur = Phobophobie). Ils peuvent alors élaborer par opposition un processus dit d'« évitement », consistant à éviter toute situation représentant l'objet de leur phobie.

Dans ce dernier cas, l'agoraphobe risque ainsi d'entrer progressivement dans un processus de dé-sociabilisation et présenter à terme un syndrome dépressif majeur.


Traitement

Les thérapies cognitives et comportementales (TCC) sont aujourd'hui parmi les plus indiquées dans le traitement de ce type d'état. La relaxation et l'apprentissage du contrôle de soi (émotions et manifestations corporelles conséquentes) va permettre au patient d'atténuer l'anxiété persistante, et de se confronter plus sereinement aux situations redoutées. Pour cela, une technique de désensibilisation systématique met le patient en situation phobogène, en imagination, dans un premier temps, puis progressivement, en situation réelle "in vivo".

Source Wikipédia.
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Agoraphobie - "la peur d'avoir peur"   Mer 8 Juil 2009 - 19:23

C'est interessant Rosacée, mais tu n'expliques pas pourquoi tu as posté cet article?

Je sais pas ce qu'en dirait Vic, mais "La peur d'avoir peur" ne s'applique pas qu'à l'agoraphobie...

Phobie pour pour phobie, qui n'a pas son p'ti grain de phobie,, LOL, je serais plutôt claustro qu'agora.
Mais j'ai horreur des grandes foules!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Agoraphobie - "la peur d'avoir peur"   Ven 10 Juil 2009 - 17:57

Super intéressant, j'y reviendrai à coup sûr.

Respiration, décontraction.... méditation ?

La peur d'avoir peur vient-elle d'une anticipation néfaste ? Ces morts successives qu'on doit vivre tout au long de la vie ? Mort de situations, d'états d'être, de lieux, de visages, enfin cette mutation je veux dire ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Agoraphobie - "la peur d'avoir peur"   Ven 10 Juil 2009 - 20:51

Tryskel a écrit:
C'est interessant Rosacée, mais tu n'expliques pas pourquoi tu as posté cet article?

Je sais pas ce qu'en dirait Vic, mais "La peur d'avoir peur" ne s'applique pas qu'à l'agoraphobie...

Phobie pour pour phobie, qui n'a pas son p'ti grain de phobie,, LOL, je serais plutôt claustro qu'agora.
Mais j'ai horreur des grandes foules!

Je n'ai aucune raison à formuler sur le pourquoi je l'ai mis, si ce n'est que c'est à titre d'information et que chacun peut développer ce qu'il souhaite.
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Agoraphobie - "la peur d'avoir peur"   Mer 15 Juil 2009 - 11:16

Romane a écrit:
La peur d'avoir peur vient-elle d'une anticipation néfaste ? Ces morts successives qu'on doit vivre tout au long de la vie ? Mort de situations, d'états d'être, de lieux, de visages, enfin cette mutation je veux dire ?

Anticipation néfaste, si on a "peur d'avoir peur", c'est la peur qui domine et on part perdant! Donc on affrontera pas la situation avec la sérénité necessaire.
Oui, la vie est faite de "morts successives" quand on reste pas dans son coin, des amours, des amitiés, s'estompent, parfois doucement, parfois brutalement.

Alors avoir peur de sortir, c'est avoir peur de se montrer, que les gens voient ce qu'on porte de douleur, de fragilité...
C'est rester figé, la peur devient un refuge en soi, un repli sur soi, un refus des autres...
Revenir en haut Aller en bas
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Agoraphobie - "la peur d'avoir peur"   Mer 15 Juil 2009 - 13:11

Ce n'est pas entierement faux : le refus des autres.

La peur c'est quelque chose d'envahissant qui époumone. Elle submerge sans comprendre pourquoi. Pourquoi cette peur irrationnelle ?

Vaincre cette peur c'est un peu vaincre le monde et tout ce qui le compose. Tout gravite autour de soi et c'est quelque chose d'inatteignable, d'insaisissable. J'ai peur de ne pas pouvoir avancer parmi les autres. J'ai peur de ma différence, de mon silence, de ce que je suis.

Est-ce que le monde étouffe à ce point, nous, infimes humains si fragiles et toujours voulant montrer cette force. cette grandeur, cette puissance en nous, cette survie d'affronter les autres, d'affronter ce qui échappe à nos sens, de regarder la vérité en face. Mais qu'elle est-elle ? Pourquoi avoir peur ?
Je suis le maître de l'univers, le maître de mes pulsions, de mes terreurs. Je suis le maître créatif, le maître de l'horreur. Mais j'ai peur.

Pourquoi dans ce monde réel tant d'irrationalités ?
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Agoraphobie - "la peur d'avoir peur"   Mer 15 Juil 2009 - 18:15

Rosacée a écrit:

La peur c'est quelque chose d'envahissant qui époumone. Elle submerge sans comprendre pourquoi. Pourquoi cette peur irrationnelle ?

Pourquoi dans ce monde réel tant d'irrationalités ?

Parce que, quoi qu'en ai dit ce brave Descarte, ce n'est surement le "Bon sens" qui soit la chose au monde la mieux partagée et que nous sommes des êtres plutôt irrationnels.
Quandt au "monde réel", il l'est pour qui?
Si "ma " réalité n'est pas la tienne, j'ai peur que tu me bouscules, pas forcément en voulant me l'imposer, mais en me montrant qu'il y e ne a d'autres des "réalités" et ça, ça me fait peur.
Le "Je" étant générique, vous l'aurez compris!
Si je sors en robe ou jupe longue (perso j'adore) mais que les autres sont pas fringués pareil, on va me juger, me condamner. Et la façon de s'habiller n'est qu'un exemple...
Alors je ne sors pas, et pourtant est ce que le rêve pour un agoraphobe n'est pas de se fondre dans la foule, d'y participer?
là je vais pas plus loin, parce que c'est un terrain psy que j'ignore!
Revenir en haut Aller en bas
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Agoraphobie - "la peur d'avoir peur"   Jeu 16 Juil 2009 - 1:17

Mais voilà que je sors, ce jour là, le soleil est magnifique, il fait chaud.
Je m'habille d'une jupe et d'un joli débardeur. Je vais me promener. Soudain la température tombe à zéro et il se met à pleuvoir, une pluie torrentielle.
Je rentre chez moi trempée et gelée jusque aux os. Presque en état de choc.
Le lendemain, il fait à nouveau bon et beau. Rien dans le ciel ne présage un changement de climat. Pourtant, je sors de chez moi habillée de la tête aux pieds, pantalon, botte, pull, écharpe, ciret. Bien couverte, je me préserve de l'imprévisible.

Bien entendu, ce shéma est absurde et irrationnel, pourtant c'est le shéma type d'une peur irrationnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Agoraphobie - "la peur d'avoir peur"   Jeu 27 Aoû 2009 - 6:02

La peur est-elle issue de l'irrationnel ?

Avoir peur, avoir peur d'avoir peur, ça rejoint un phénomène qui m'a poursuivie à plusieurs reprises dans des circonstances différentes.

Exemple : Il m'était arrivé une fois de faire un malaise dans un cinéma. Par la suite, comme à cette époque j'allais deux fois par semaine me faire une toile, j'ai commencé à avoir peur de faire un malaise, puis à avoir peur d'avoir peur de faire un malaise.

Exemple : Un jour stupide de vol de voiture, j'ai commencé par avoir peur d'être agressée, puis suis entrée dans un processus d'escalade terrifiant : la peur de la panne d'ascenseur, peur de trouver le père de mes enfants mort dans la cuisine, peur de sortir, peur de la panne d'électricité, peur... ben de tout. La peur d'avoir peur a suivi, elle avait fini par me prendre vingt quatre heure sur vingt quatre.

De quoi devenir fou.

Est-ce que vous apprenez à ne plus avoir peur ?
Comment vous y prenez-vous pour travailler cela ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Agoraphobie - "la peur d'avoir peur"   Lun 31 Aoû 2009 - 10:30

Romane a écrit:
La peur est-elle issue de l'irrationnel ?

Est-ce que vous apprenez à ne plus avoir peur ?
Comment vous y prenez-vous pour travailler cela ?

Je pense que la peur est irrationnelle, mais elle est réelle en soi.

Je viens de te lire et du coup tu pourrais nous dire comment tu as fait pour t'en sortir. Donc je retourne tes propres questions :

Est-ce que vous apprenez à ne plus avoir peur ?
Comment vous y prenez-vous pour travailler cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Agoraphobie - "la peur d'avoir peur"   Lun 31 Aoû 2009 - 11:50

L'objet de cette peur là est totalement irrationnel. Cependant, la peur, elle prend la forme d'un monument dont il est difficile de se défaire. Intellectualiser la rationalisation ne sert quasiment à rien, parce que si on comprend parfaitement que l'objet n'est pas cohérent, pour autant la peur subsiste et donne la sensation de ne pas pouvoir s'en dépêtrer, quoiqu'on pense, quoiqu'on fasse.

Pour la combattre, mon premier réflexe est de chasser le soupçon de pensée qui me vient à l'esprit, qui, si je n'y veille pas, risque de tourner à l'obsession.
Simultanément, je tente de retourner la pensée, de l'inverser. Autrement dit, de passer du négatif au positif.

Pour reprendre l'exemple du ciné ; le visualiser en lieu de détente, où je vais à la rencontre d'une forme d'art, et comme j'aime l'art, il n'y a aucune raison qu'il m'inquiète. Regarder les gens qui viennent dans le même but ; ils sont tous décontractés, s'apprêtent à regarder un bon film. Qu'est-ce qui pourrait faire que cela engendre un malaise ?

Quant au deuxième exemple, je me suis purement et simplement aperçue un jour du ridicule de la situation ; j'avais fini par transformer chaque moindre déplacement en expédition genre fin fond du désert d'Atacama, nantie d'un tel barda de survie que ça a fini par me crever les yeux. Je suppose donc que le processus de dégonflage s'est produit lorsque j'ai atteint le summum de l'insupportable, lequel m'empêchait de bosser correctement, de profiter de mon chez moi, famille et amis, bref, de vivre.

Je cherche une sorte d'explosion, en quelque sorte.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Agoraphobie - "la peur d'avoir peur"   Lun 31 Aoû 2009 - 15:52

Merci Romane

C'est en quelque sorte un apprentissage que de combattre ces propres peurs.

C'est une prise et reprise de confiance en soi surtout. Il est important de dédramatiser. C'est un peu comme lorsqu'on tombe d'un cheval, il est bien de le remonter le plus rapidement possible.

Est-ce que c'est le même type de symptomes lorsqu'on a le trac ?
Là, je pense à ceux qui ont peur de la foule. D'aller dans un simple magasin pour faire des courses. D'aller à un feu d'artifice et de se sentir submergé par une angoisse profonde à l'approche de l'excès de population sans savoir le pourquoi de ce malaise soudain.

On dirait que cette peur s'exprime comme si c'était la fin du monde.
Pour mon cas, même si ça n'est pas d'une extrême violence, j'ai peur de m'exprimer publiquement. Cela me fait souffrir. J'en viens à avoir les larmes qui montent aux yeux et à perdre mes mots. Le plus souvent, je n'arrive pas à prendre la parole. Quand j'arrive à la prendre, je tourne mille fois les mots dans ma tête, mes doigts suintent et mes membres tremblent, ça fait rire certaines personnes et c'est encore plus destabilisant, enfin pour ce qui me concerne - (C'est cool, ici, je peux m'exprimer, je ne vois personne, et il y a de gentilles gens qui répondent, qui débattent.). Mais dans le monde extérieur, c'est un peu comme si je perdais pieds et j'ai l'impression que tous les yeux sont rivés sur moi, alors que lorsque je jette un regard plus rationnel, ce n'est pas du tout le cas. Alors j'ai peur d'avoir peur de m'exprimer. Mais le plus inquiétant, j'en viens à avoir peur à aller vers l'autre et de rencontrer des gens. Quant à la foule, les magasins ça va. Par contre, lors de fêtes, c'est angoissant.

Pour pallier cette souffrance, cette faiblesse, j'ai trouvé une solution ; je m'active à faire quelque chose, j'aide à la préparation ou que sais-je, afin de vaincre cette peur irrationnelle qui m'angoisse. Le fait, de faire et/ou de penser à faire autre chose efface la fixation qu'on se fait de cette peur.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Agoraphobie - "la peur d'avoir peur"   Lun 31 Aoû 2009 - 16:07

Rosacée a écrit:
Est-ce que c'est le même type de symptomes lorsqu'on a le trac ?
Non, rien à voir. Le trac est très rationnel. On a bossé toute une année sur un travail bien précis, vient le moment de le montrer au public, on va se retrouver sous les projecteurs dans trois minutes, on entend le monde dans la salle, de l'autre côté du rideau, et on sait parfaitement que le théâtre est un art vivant, c'est-à-dire qu'il place le comédien sur un fil de rasoir dès le lever jusqu'au baisser du rideau. La moindre erreur abîme l'oeuvre, mais aussi se laisse cibler sur celui qui la commet. Peur d'oublier le texte. De trembler et que ça se voie. D'oublier les intonations, les déplacements, bref, tout ce qu'on a soigneusement mémorisé durant toute l'année, mais c'était "en famille". Cette fois, c'est devant un public et on a peur du public. En même temps, on sait qu'on va vers un partage. C'est pour ça qu'avant chaque représentation, avant de filer vers la régie je prends soin de rejoindre mes comédiens, quel que soit leur âge, pour leur recommander "et surtout, n'oubliez pas, on est là pour s'amuser, tous, pour prendre du plaisir. Eclatez-vous". Même pour les pièces sans humour. Non vraiment, ce n'est pas du tout la même chose.

Citation :
Là, je pense à ceux qui ont peur de la foule. D'aller dans un simple magasin pour faire des courses. D'aller à un feu d'artifice et de se sentir submergé par une angoisse profonde à l'approche de l'excès de population sans savoir le pourquoi de ce malaise soudain.
Oui, j'ai connu ça après un très long moment de retrait quasi monacal, juste l'indispensable et hop, les quatre murs. Or, un feu d'artifices, une foule rassemblée pour une fête, ce n'est rien que du monde autour de quelque chose d'agréable. D'ailleurs, dès lors qu'on y est plongé, on sent bien qu'on continue à vivre, alors autant respirer et profiter.

Citation :
j'ai peur de m'exprimer publiquement
Saurais-tu dire pourquoi ? Est-ce la peur de paraître stupide, à côté de la plaque, de mal utiliser la langue, de ne savoir argumenter, ou autre ?
En fait, il suffit d'essayer, une bonne fois pour toutes, pour se rendre compte que là encore on continue à vivre, les murs ne s'écroulent pas, le public ne se désintègre pas, et la terre tourne toujours dans le même sens.
Perso, je ne suis jamais aussi à l'aise qu'un micro entre les mains, sans aucun papier repère mais au contraire en impro totale. Quelque chose de magique se produit alors, qui passe presque je dirais visuellement entre l'obscurité de la salle et le rond de lumière sur scène. Il suffit que les tripes soient là, pour que plus rien n'effraie.

Citation :
Pour pallier cette souffrance, cette faiblesse, j'ai trouvé une solution ; je m'active à faire quelque chose, j'aide à la préparation ou que sais-je, afin de vaincre cette peur irrationnelle qui m'angoisse. Le fait, de faire et/ou de penser à faire autre chose efface la fixation qu'on se fait de cette peur.
Voilà encore une solution et elle fonctionne. Je parie que nous avons tous notre truc pour surmonter nos peurs.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Agoraphobie - "la peur d'avoir peur"   Lun 31 Aoû 2009 - 16:59

Romane a écrit:
Rosacée a écrit:


Citation :
j'ai peur de m'exprimer publiquement
Saurais-tu dire pourquoi ? Est-ce la peur de paraître stupide, à côté de la plaque, de mal utiliser la langue, de ne savoir argumenter, ou autre ?
En fait, il suffit d'essayer, une bonne fois pour toutes, pour se rendre compte que là encore on continue à vivre, les murs ne s'écroulent pas, le public ne se désintègre pas, et la terre tourne toujours dans le même sens.
Perso, je ne suis jamais aussi à l'aise qu'un micro entre les mains, sans aucun papier repère mais au contraire en impro totale. Quelque chose de magique se produit alors, qui passe presque je dirais visuellement entre l'obscurité de la salle et le rond de lumière sur scène. Il suffit que les tripes soient là, pour que plus rien n'effraie.

Ca n'est pas faute d'avoir essayé et réésayé.

Plusieurs facteurs entre en jeu : d'abord le manque d'habitude, manque d'assurance, ma naïveté, la timidité et une émotivité excessive.
Ensuite, les rires, l'ironie, la provocation et l'agressivité des autres dans leur réponse. Je parle par expérience. Ce n'est pas facile. Les plus forts écrasent les plus faibles sans vouloir être négative ou amère. C'est une constatation que d'autres ont fait.
Je ne pense pas que cela soit lié par le fait de ne pas savoir utiliser la langue. Tu peux constater, qu'ici, je me débrouille dans l'ensemble, non ? Il me semble que je me débrouille pas trop mal dans la vie, disons que je suis dans la moyenne. J'ai un esprit vif, je suis intelligente, je comprends assez vite et il m'arrive d'avoir assez de répartie, parfois de la pertinence. Quand je ne sais pas, j'écoute, j'apprends puis je prends et ça fait son chemin. Par contre, au départ j'ai le trac et cela se transforme en peur et c'est là que le bas blesse, car c'est au moment où je m'exprime, je peux dire tout autre chose alors que j'avais préparé des phrases. Ce qui me fait bafouiller, être à côté de la plaque ou être complètement bloquée. C'est le silence. Mais pas un silence buté. c'est la panique à bord, un peu comme si tout se dérobait sous moi et plus un mot ne sort de la bouche. Ce n'est pas aussi facile qu'on le croit, enfin pas pour tout le monde. Je suis épatée de voir avec quelle aisance d'autres ont à s'exprimer sur une scène ou que sais-je. Je les envie même.
Enfin, c'est comme ça. Faut aller le dire à mon petit coeur, faut lui dire qu'il arrête de s'emballer (rire!) pour si peu.
Je connais une petite fille qui a une très grande émotivité qu'elle a du mal à canaliser, ça fait de cette petite fille un enfant agressif, incapable d'arriver à poser des mots...

Quand quelqu'un a peur de la foule, il ne pense pas au côté agréable d'un feu d'artifice, il faut être devant le fait accompli, juste avant c'est très compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Agoraphobie - "la peur d'avoir peur"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Agoraphobie - "la peur d'avoir peur"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Agoraphobie - "la peur d'avoir peur"
» Ne pas avoir peur de changer de vie (Malaises Psychologiques)
» Etre de droite c'est avoir peur
» Hypersensibilité
» Survival Horror : avoir peur c'est mon dada

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: