Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au-delà du tain...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Au-delà du tain...   Sam 4 Juil 2009 - 14:09

Romane a écrit:
Je dirais : aimer n'est pas compliqué. C'est l'humain, qui complique tout. Wink

Je ris. Mais il est vrai que tu as raison.

J'ai envie de te faire sourire. Mais voyons, Romane, je t'aime c'est l'évidence même !
Vicccccccccccccccccccc !!!!!! AngeR Gaga
Revenir en haut Aller en bas
domenica

avatar

Nombre de messages : 206
Date d'inscription : 02/07/2009

MessageSujet: Re: Au-delà du tain...   Mer 8 Juil 2009 - 21:13

Hello
je n'ai lu que la fin de la page (je reviendrai), mais juste pour vous faire rire...

véridique : un jour j'ai dit à mon psy : "vous ne m'aimez pas!"

alors que je pensais lui dire :"vous ne m'aiDez pas!"!

ah le lapsus, trop beau hein ?

enfin, j'étais jeune...................
hihih
Revenir en haut Aller en bas
Mihou
Palala hi hou
avatar

Nombre de messages : 1150
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Au-delà du tain...   Mer 8 Juil 2009 - 23:15

comme Domenica, je passe...
ma petite graine ne parlera pas de psy (j'aime le lapsus rapporté!) mais de conduite.... pour dire que de trop regarder dans le rétro, on se soucie moins de la route devant, et on risque d'aller droit dans le mur ou le fossé.
Autrement dit, le miroir est un facteur de piétinement, de casse-projet.
Le seul qui mèrite attention n'est-il pas ce que vous renvoient les autres; est-on aimé parce qu'on est aimable? ou capable d'aimer aussi? mais les deux sont-ils dissociables?
ah, je complique tout....!
beau fil en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Au-delà du tain...   Jeu 9 Juil 2009 - 14:51

Quel joli lapsus doménica. Very Happy
Mihou complique. Very Happy Mais c'est bien. Et la réflexion est intéressante.
C'est qu'il faut savoir se sortir du miroir, en effet, être soi tout simplement et voir les autres.

Mihou a écrit:
est-on aimé parce qu'on est aimable? Ou capable d'aimer aussi? mais les deux sont-ils dissociables?

S’il est possible de voir qu'au travers de l'amabilité d'une personne se cache une tout autre personne, alors je pense que les deux sont dissociables mais aussi indissociables.
Il est possible qu'une personne dite aimable, peut-être perçue comme quelqu'un qui recherche « l’amitié, l’amour » être aimée d'autrui. Sans arrière. C'est-à-dire sans avoir de fond méchant au travers d’être. Peut-être est-ce pour cette personne prendre de l'assurance, prendre confiance en elle en passant par la projection d’autrui.
Seulement, il y a tellement de possibilités envisageables.
Pauline est une femme gentille, aimable, peut-être trop. Elle est ce qu'appellent certains "soupe au lait" - cependant, Pauline n'a pas de fausse apparence. Elle est égale à elle-même. Elle aime bien les autres et être en leur compagnie. Mais elle agace certains. Elle agace par sa façon d'être trop aimable, un peu poils de carotte. Peut-être que dans le fond, ses amis proches l'apprécient, mais ne l'apprécient pas à sa juste valeur. Disons qu'ils trouvent qu'elle manque de caractère. Ils la trouvent lâche. Son amabilité n'est pas toujours bien perçue, ils la soupçonnent, pourtant elle ne pense pas à mal. Elle est comme ça. Elle aime faire bien, elle aime être polie, serviable. Mais cela lui est reproché. Il est possible que Pauline ait envie de se faire aimer, que cela la valorise, comme il est possible qu'elle n'attende rien, car dans le fond profond d’elle c'est sa nature d'être ainsi.
Pauline s’est fait plaquer un soir par son copain parce qu'il ne supportait plus ses manières de dire « bonjour », « merci », « s'il vous plaît » de sa voix calme et douce et d'afficher un sourire constant à tout le monde.
Comme quoi, être aimable n'attire pas toujours l'amour des autres. L’amabilité ne justifie pas les moyens ni l’aboutissant.

Puis nous avons Laura. Une femme très aimable avec tout le monde. Mais en fait c'est un véritable coupe-gorge que son amabilité. On n'y voit que du feu. Disons que c'est ce qu'on appelle être aveuglé par son charme et ses valeurs de gentille femme. Pour autant, de l'autre côté se cache un véritable petit démon. C'est en fait l'image mi-ange mi-démon qui en ressort chez Laura. Peut-être qu'elle veut se faire aimer des autres parce qu'elle sait qu'elle a un fond méchant, mais elle ne veut pas se rendre responsable de celle méchanceté qui se dégage d’elle. Donc, elle joue avec son reflet. Son double « elle » et fait porter son fardeau de façon inconsciente. L'être et le paraître. C'est aussi sans doute pour cela que l'on dit l'habit ne fait pas le moine. Laura est un véritable trompe-œil. Pourtant Marc, son petit mari s’y accroche comme une véritable sangsue. Il l’aime.

Faut-il un juste milieu dans sa façon d'être pour s'aimer et être aimer d'autrui?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Au-delà du tain...   Ven 10 Juil 2009 - 17:07

Mihou a écrit:
est-on aimé parce qu'on est aimable? ou capable d'aimer aussi? mais les deux sont-ils dissociables?

pffff Mihou, tu es diabolique ! Tu poses le doigt (nan, pas là ! tsss tong ) sur l'essentiel, à mon avis.

Bon. Histoire de contribuer intelligemment :

Qu'est-ce qu' "être aimable" ?

J'oublie volontairement le "est-on capable d'aimer" puisqu'on a un fil sur le sujet.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Mihou
Palala hi hou
avatar

Nombre de messages : 1150
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Au-delà du tain...   Dim 12 Juil 2009 - 0:10

Romane a écrit:
Mihou a écrit:
est-on aimé parce qu'on est aimable? ou capable d'aimer aussi? mais les deux sont-ils dissociables?

...

Bon. Histoire de contribuer intelligemment :

Qu'est-ce qu' "être aimable" ?

J'oublie volontairement le "est-on capable d'aimer" puisqu'on a un fil sur le sujet.

la réponse est dans ma question, Ro!
j'aime ce fil par son départ sur le miroir: l'amour n'est-il pas ce que l'on reçoit et qu'on renvoie?
Sans réception, est-on capable de renvoyer.. et sans "émission" est-on dans la possibilité de recevoir?
bref, le miroir a toute sa place dans le débat.. à ceci près qu'il n'a pas de mémoire, lui; ni affective ni autre.
Je pencherais, moi, vers la dualité des qualités: pour pouvoir "être aimable" il faut aimer... les autres! S'aimer soi d'abord aide beaucoup à devenir de moins en moins aimable...., non?
Revenir en haut Aller en bas
LylaTsB

avatar

Nombre de messages : 4714
Age : 58
Localisation : Entre allanguie & languissante ...
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Au-delà du tain...   Dim 12 Juil 2009 - 0:25

Citation :
Sans réception, est-on capable de renvoyer.. et sans "émission" est-on dans la possibilité de recevoir?
A voir ces images du bébé qui sourit à un visage qui sourit et qui pleure lorsque le visage est neutre et figé...
PingPongSourire
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Au-delà du tain...   Dim 12 Juil 2009 - 19:13

S'il n'y a pas "émission", il n'y a rien à recevoir!
Mais l'émission peut n'être pas ou mal reçu.

Si je tourne le dos à mon miroir, il reflétera mon dos, et je ne verrrai rien!

Il faudrait, comme dans certaines cabines d'essayage, avoir deux miroir, ainsi on se voit sous tous les angles.

Ce qu'on émet ne s'adresse pas à l'image, mais va au delà du tain, doit toucher l'interieur, sinon, ça rebondit contre une surface lisse et comme dit Mick: "sans mémoire".
Etre "aimable" au sens ethymologique c'est être digne d'être aimé.
Un glissement sémantique l'a affadi en le transformant en "poli, gentil, agréable."

Je trouve trés justes les deux exemples de femmes que donne Rosacée, l'une est "vraie", l'autre "fausse" mais elle est plus "aimable", plus appréciée.
Parce que ceux qui la voient ne voient que le reflet dans le miroir, ils ne vont pas au delà!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au-delà du tain...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au-delà du tain...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Au-delà du tain...
» Epreuve rectangulaire en étain "réglement pour les boues et lanternes 1666"
» Jeanfi vous présente son blog : le miroir sans tain
» [Stevens, Shane] Au-delà du mal
» [Lovecraft, H.P.] Par-delà le mur du sommeil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Philosophie-
Sauter vers: