Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Témoignitude...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Témoignitude...   Ven 3 Juil 2009 - 13:10

Oui je sais ça existe pas comme mot "témoignitude" Mr. Green

Bon c'est un truc perso, mais peut-être que dans cette rubrique Humain, ça pourra vous évoquer des choses quand même et enclencher une discussion.

Alors voilà c'est tout simple : j'ai accepté d'être pour une amie son témoin à son mariage.

D'accord, ça a l'air banal.
Pour moi ça ne l'est pas tant que ça.
D'abord parce que quand j'ai reçu sa demande, ma première réaction c'était "non mais ça va pas ?" Laughing, mais qu'en même temps quelque chose d'autre en moi, de plus profond, disait "oui oui oui !!!"
Un peu comme si c'était une expérience à faire, ou je sais pas... un truc à vivre en tout cas.
Et donc j'ai dit oui, mais sans savoir pourquoi finalement.
Juste parce qu'il y avait ce truc dedans qui disait "oui oui oui".

Ensuite parce que cette amie j'avais perdu le contact avec elle, je l'avais plus ou moins rayée de mon carnet d'adresses, sans rien avoir à lui reprocher de spécial mais simplement, la vie aidant, il me semblait que nos chemins s'étaient écartés, et donc je lui avais intérieurement dit adieu....
Or, elle a gardé le contact avec moi pendant longtemps, alors que je ne répondais plus, que je ne donnais pas signe de vie...
D'autres se seraient lassés, mais là non.
Et finalement, elle me demande à moi, parce que je suis finalement la personne qu'elle connaît depuis le plus longtemps, d'être son témoin.
C'est drôle, non ?
Moi je trouve ça drôle.

Donc je vais y aller, heureuse et perplexe tout à la fois.

Et en me demandant ce que ça veut dire en fait "être témoin".
Témoigner du bonheur des autres ? témoigner de leur engagement ? (je précise qu'ils se marient pas à l'église, ils sont athées tous les deux il me semble ; et en tout cas, pas religieux pour trois sous).
C'est très curieux, parce que bien que le mariage pour moi soit un truc "sans interet", je veux dire que j'ai pas du tout envie de me marier, et je vois pas quel est le sens de "sceller" un engagement qu'on prend de la vie commune avec quelqu'un... eh bien malgré ça, je prends très "au sérieux" ce rôle qu'elle m'a confié. Je veux dire que je m'en fous pas du tout, et je respecte profondément son choix de se marier, et je voudrais vraiment, dans cette expérience, quelque part comprendre ce que ça veut "être témoin".

Je suis sûre que dans la vie, même en dehors des mariages, c'est quelque chose qui doit avoir un sens et une fonction.

Ca vous inspire des réflexions ?

Etre témoin, de mariage ou autre, ça a un sens pour vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Témoignitude...   Ven 3 Juil 2009 - 13:24

A chaud et trop rapidement pour développer mais on pourra toujours y revenir : oui c'est important.

Voyons... être témoin, est-ce que ça peut vouloir dire : accompagner profondément l'engagement profond ? Je veux dire : s'engager humainement.

Bref, le contraire du truc qu'on fait sans conviction, quelque chose comme ça.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Témoignitude...   Ven 3 Juil 2009 - 14:33

Je trouve ce témoignage sous forme de débat très intéressant.
J'aime beaucoup "témoignitude" - c'est la topissitude même du topissime ! LOL

Il est soulevé beaucoup de points.
Mais à froid, je vais répondre qu'être "témoin" est important et pas important (lol) - mais il y a pire encore. Etre témoin peut être une très grande responsabilité, surtout lorsque ça engage soi pour aider autrui. Il se peut qu'on peut être vite entrainer dans un gouffre.
Témoin partiel, témoin superficiel, témoins totale, témoin ambigue, témoin ponctuel. Plein de choses tournent autour du mot "témoin".

C'est vrai ça, c'est quoi un témoin - un témoin lumineux - un témoin de secours ...

Quand une personne demande à ce qu'une autre personne soit son témoin, c'est qu'elle a envie que la personne partage son bonheur. Enfin c'est ce que je pense parce que c'est comme ça que je le ressens. La joie d'être "accompagné" dans son bonheur par une personne qu'elle apprécie. Une sorte de partage. Pour ma part, ce n'est pas un engagement où l'on est tenu de suivre la personne toute sa vie. Par contre, j'avoue que si je n'avais pas d'affinité, mais alors pas du tout, même en la connaissant, je refuserais, même si par sa demande, son attention particulière, j'aurais été touchée. Cependant, si ça fait plaisir à tout le monde, il ne faudrait pas sentir ça comme une obligation de l'avenir et pour le coup s'en priver, mais le prendre comme un partage sur l'instanté. Car quoi qu'il en soit, tous savons que la vie sépare bien des gens avec qui nous avions tressé des liens. C'est comme ça. Seulement, c'est aussi se demander ce que l'autre attend précisément.

Je reviendrai quand j'aurais plus de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Témoignitude...   Ven 3 Juil 2009 - 17:09

Faut revenir sur le mariage.
C’est différent du Pacs.
On marie les gens. Le pacs, c’est différent, c’est juste deux amoureux qu’ont besoin de papiers.
L’idée des jeunes, c’est que pour faire un couple, il faudrait être amoureux. Les tourtereaux sont près à miser leurs vies, plusieurs vies, celles de leurs enfants sur un truc aussi futile que l’amour ! Ils sont dingues ! Miser sur un enfant de bohême pour construire leur royaume !
Un jour moi aussi, on m’a demandé d’être témoin d’un mariage. Pour des gens que je ne connaissais à peine. A la noce, ils avaient tout au plus une dizaine d’invités. Leur truc était vachement sérieux. Depuis, ils ont monté une petite famille, tout ça. Je ne les vois plus trop. Je devrais.
C’est un peu comme lorsque vous êtes tiré au sort pour être juré dans une cour d’assises. On ne vous demande pas votre avis. Dites-nous simplement si le prévenu vous pensez le mettre en prison pour 15 ans ou plutôt vous l’acquitter. C’est juste à vous de voir. Forcément, là aussi, vous êtes témoins d’un truc qui vous échappe.
Vous devez comparaître à la barre. Et, tout d’un coup, c’est vous qui mener le rafiot.
Moi, je me rappelle, jeune marié, je devais dire oui dans le micro. J’étais pas fier. Vous vous rendez compte. Lui dire oui à elle. Dans le micro. Heureusement, j’avais mon témoin pour me soutenir. Un copain étudiant. Lui, (vous savez comment ils sont), il était surtout venu pour boire un coup. Du moment que c’est pas lui qui paie ! C’était mes parents ou mes beaux- parents, je ne sais plus. Mais lui, je le savais, il avait eu avant mon bonheur bien des désillusions sentimentales. Croire encore dans un couple, c’était plus trop sa tasse de thé. Or, il a cru dans le mien. Il a eu raison. Moi, tout seul, jamais, je n’aurai couru un tel risque.
Le mariage, c’est pas un truc d’amoureux. Mais faut faire croire. Pour cela, faut se mettre à plusieurs. La famille, les copains, les copines, toute la smala. On va bien finir pas les marier, ces deux-là ! C’est un truc communautaire. Chacun y a sa part. Le témoin comme le jeune marié et je ne vous parle même pas du côté des filles !
-Je crois que je l’aime !
-T’e sur ? Non parce que c’est vachement important !
-Je sais ! Mais, arrête de me foutre la pression, je ne sais plus où j’en suis à cause de toi !
-Non, mais on est plus qu’à trois jours de la noce, on ne peut plus guère reculer…

A mon avis les mariés, ce sont d’abord des amoureux qui s’ignorent !
Revenir en haut Aller en bas
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Témoignitude...   Ven 3 Juil 2009 - 20:28

Vic Taurugaux a écrit:

A mon avis les mariés, ce sont d’abord des amoureux qui s’ignorent !

Il dit de ces choses Vic que ça me laisse sans voix. Wow !
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Témoignitude...   Ven 3 Juil 2009 - 20:44

Vic a du génie pour être à la fois sérieux (nan, c'est pas une injure, lol) et dire ces choses sérieuses de façon drôle!

Le sujet est trés interessant, j'y reviendrais, mais là, trop vannée pour réfléchir et apporter une eau utile au moulin du débat.

Une certitude, si on me tirait au sort comme juré, j'inventerais n'importe quoi pour pas y être!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Témoignitude...   Jeu 27 Aoû 2009 - 5:53

J'aurais des affinités avec le témoin des noces de Vic, d'abord parce que j'aime bien les mariés, ensuite parce que j'aime bien boire un coup surtout quand on me le paie. Je regretterais seulement de n'être qu'une femme, parce que si j'étais un homme témoin d'un mariage, je m'arrangerais pour aller chercher la jarretière sous la robe de la jeune mariée. M'enfin c'est pas à mon âge qu'on va entamer un changement de sexe, hein.

Témoin au tribunal, j'avoue que ça me tenterait moins. Déjà parce qu'il faut faire marcher sa mémoire, et même si elle fonctionne, encore faut-il qu'elle ne déforme pas. Quelle responsabilité, tout de même, que celle-là...!

Et puis carrément pas, je conserverais un traumatisme à vie si j'étais témoin d'atrocités.

Quant à être témoin de ma propre vie, ça m'occupe 24 h / 24. Sans compter que j'en suis simultanément l'actrice principale. Quel boulot !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Témoignitude...   Jeu 27 Aoû 2009 - 10:14

Tiens, j'avais oublié ce post. Je profite de sa remontée pour vous remonter, justement, mes impressions...

Je vais un peu, ce faisant, raconter ma vie. Je préviens d'avance, comme ça les allergiques au 3615 blabla pourront sans attendre passer leur chemin.

J'ai déjà expliqué le processus qui m'a amenée à être témoin, donc je ne répète pas.

Alors, le mariage :
Je descendais de l'avion, en provenance du Mexique, le 31 juillet au soir.
Le mariage était le 1er août à 17h.
J'ai donc dormi à Paris, et repris un train le lendemain direction Lugdunum.
J'avais dormi, certes, mais avec 7h de décalage horaire dans les gencives, j'ai quand assez rapidement recommencé à somnoler...
Ceci pour vous situer un peu dans quel état j'étais pendant toutes les festivités.
La conséquence de ça c'est que j'ai été un témoin au sens le plus pur du terme, un témoin qui n'est qu'une lumière ou un regard, parce que je n'avais même pas l'énergie pour réfléchir, pour interpréter ou pour juger quoi que ce soit.
Mes opinions étaient out, hors course. Même mon histoire avec cette amie était out.
Il n'y avait que moi et mon oeil. Celui qu'elle m'avait demandé de poser là, en même temps que ma signature sur un document de l'état civil.

J'ai fait bien attention à la mairie à ce qui a été dit au sujet des témoins, la fonction du témoin si j'ai bien retenu est, d'une part, de témoigner que les personnes en présence sont bien qui elles prétendent être ; d'autre part qu'elles prennent bien l'engagement qu'elles prétendent prendre.

Qui elle prétendait être, ça c'était facile. Enfin, au moins sur le plan extérieur. Parce que, qui je pensais qu'elle était, ça c'était une autre paire de manches. Mais je vous épargne pour l'instant les subtilités matéphysiques.
Le deuxième point est plus épineux : comment certifier que ces deux-là étaient authentiques dans leur engagement ?
Pas moyen. Même le joli bébé rose aux grands yeux paisibles, qui gazouillait sur les genoux de sa grand-mère, ne pouvait certifier ça.
Le seul endroit où on pouvait trouver la réponse à cette question c'était dans leurs yeux. Alors, comme moi j'étais "responsable" de la mariée, je me suis concentrée sur elle principalement. J'ai regardé ses yeux, et là j'ai dit : d'accord, je sais que c'est authentique.
Et elle était belle à ce moment-là, je vous dis pas... L'authenticité, ça rend magnifique Very Happy

Ils ont dit oui, échangé des alliances et un baiser.
Je peux témoigner aussi dans l'autre sens. Avoir été témoin pour pouvoir raconter, si un jour elle me le demande, tout est là, et je sais que tout y restera. Parce que la qualité de présence que j'ai eue ce jour-là, était probablement une des plus pointues que j'aie pu avoir.

Ensuite il y a eu la fête. Je me suis un peu accrochée aux branches, la fatigue ayant fait un gros retour en force pendant plusieurs heures.
Mais ça m'a pas empêchée d'ouvrir l'oeil.
Au passage, j'ai retraversé un peu toute ma vie aussi. Par des clins d'oeil, des signes, qui se sont manifestés tout au long de la nuit, et même du week-end entier. C'était étonnant et drôle.

Je repartais avec les mariés pour aller dormir dans le même gite ; donc jusqu'au bout, jusqu'au rangement de la salle et tout et tout. (De toute façon, avec le décalage horaire, autant j'étais crevée à 20h, autant à 4h du matin, je pétais le feu Mr. Green )

C'est lorsque nous sommes montés dans la voiture que C. m'a dit : "ben dis donc, Sophie, tu es témoin jusqu'au bout !!"
Phrase qui a éclairé tout le week-end, et tout ce pourquoi j'étais venue là, et pourquoi, en partie au moins, ce truc en moi avait crié "oui oui oui on y va !!" quelques mois plus tôt.

A partir de là, je me suis mise, consciemment, dans cette position mais d'une façon beaucoup plus large que seulement "témoin de mariage".
Témoin tout court.

Et ça a duré... je peux vous dire que le dimanche, avec encore le décalage horaire + la fatigue d'une nuit de bringue, je me suis accrochée pour pas lâcher la rampe. Je me suis comme qui dirait accrochée justement sur cette petite lumière de mon oeil-témoin.
Durant ces deux jours, c'est comme si j'avais retraversé mon histoire, et aussi n'importe quelle histoire humaine.

En position particulière de ne pas en être partie prenante, ce qui était tout à fait inhabituel. Voir vivre une famille, faite de plusieurs familles imbriquées, mêlées, croisées ; voir les yeux des gens ; voir les blessures qu'ils portent, et qui s'expriment grosses comme le nez au milieu de la figure dans leurs moindres gestes ; voir ce qu'ils attendent, le regard d'un père, le geste d'une mère, l'estime d'une soeur ainée... ; voir comment sur leurs enfants ils reproduisent ou pas ce qui les fait souffrir au fond d'eux ; voir aussi comment certains brisent les chaînes et les habitudes, et se libèrent, partiellement ou totalement ; voir comme il est à la fois difficile et très simple d'avoir changé au milieu de ceux qui n'ont pas changé ; etc etc....
Avoir envie d'intervenir, de leur montrer tout ça, et en même temps ne pas le faire parce que ça n'est pas ma place, pas mon histoire, et pas mon rôle.
Et en même temps je sais que la simple présence d'un oeil extérieur nourrit la transformation ; parce que ça ouvre cette porte vers le détachement. Je le sais parce que je l'ai expérimenté moi-même tout simplement.

Enfin, mon rôle de témoin s'est d'une certaine façon achevé, tard le dimanche soir, et malgré notre fatigue à tous les trois, nous avons pu parler et échanger comme des amis qui se retrouvent.
Du contenu de cette conversation je ne parlerai pas, mais il m'a touché très loin, et je sais que cette profondeur était liée, en partie, à tout ce qui venait de se dérouler pendant deux jours.

J'y ai retrouvé, je ne vais pas dire une amie parce que décidément ce terme ne me parle plus du tout, mais une compagne de chemin. Sans promesses ni attentes ; chacune sa vie ; mais avec les yeux ouverts enfin sur le fait que jamais personne n'est figé ; que tout le monde bouge et change ; que toutes les idées que l'on a sur les gens sont toujours fausses parce que rattachées à un passé qui est mort l'instant d'après qu'il se soit vécu.
Toutes les idées que nous avons sur les gens sont fausses. Toujours.
Personne n'existe par l'idée qu'on s'en fait. Les gens existent, c'est tout. Là maintenant. Et tout ce que l'on peut faire c'est être avec eux, comme ils sont maintenant.
Et comme on est soi-même.

Bon, je vais terminer ma prose quand même.
Les deux qualités principales du témoin à mon sens sont : neutralité et présence.

Ca s'applique à tout ce que peut être le témoin.

Ah oui, pour finir-finir, il y avait un autre trésor caché dans tout ça : la persévérance.
Fatiguée ou lassée, pas un seul instant je n'ai oublié ou abandonné la raison pour laquelle j'étais venue là. A savoir cette "chose" en moi qui a crié "oui".
Par fidélité à son égard, et dans la confiance qu'elle, certainement, savait pourquoi et ce qu'elle venait y chercher même si ma petite tête ne comprenait pas encore ; par fidélité et confiance donc, par loyauté je dirais même, envers moi-même et ma décision, je suis restée présente et alignée le plus possible avec tout ça.

Ca n'était possible que parce que cette décision a été prise totalement et authentiquement en accord avec moi, à l'intérieur.
Car j'ai bien vu comment les facteurs extérieurs peuvent facilement faire vaciller une intention ; dès lors que celle-ci ne serait pas suffisamment solide pour que l'on puisse s'y appuyer indéfectiblement.
Note pour plus tard : que toutes mes décisions soient les plus authentiques possibles, afin que je sois entière partout où je suis.

**
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Témoignitude...   Jeu 27 Aoû 2009 - 13:39

Il n'y aura pas souvent eu dans l'histoire des mariages de témoins autant témoins que toi !!!

Je retiens plus que tout : être entière partout où je suis. chinois
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Témoignitude...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Témoignitude...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Témoignitude...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: