Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Albert Cohen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Albert Cohen   Mar 14 Juil 2009 - 17:26

Belle du Seigneur - Albert Cohen

Depuis le temps que j'entendais parler de ce livre, eh bien j'y suis. J'ai dévoré à peu près un petit tiers du l'oeuvre et ne peux m'en détacher au point de me relever la nuit pour continuer, jusqu'à ce que mes yeux demandent grâce.

L'écriture est à la fois novatrice, rebondissante, complète, emplie d'un charme inouï. Je progresse dans l'histoire, sans jamais m'ennuyer une seule fois. Tout y est délicieux ; les portraits, les actes des personnages, l'évolution de l'histoire, ce pavé incroyable. J'ai en main la pléiade, qui me permet de plonger dans la biographie de l'auteur lorsque le désir m'y pousse. Ainsi je découvre un type assez singulier et déjà, l'envie me tenaille de découvrir ses autres oeuvres. Je suis stupéfaite par son don d'observation, et par l'ampleur d'une telle oeuvre, dans laquelle tout se tient parfaitement.

Je ne puis en dire davantage ; je ne connais pas l'issue de l'histoire, ne suis pas capable d'en faire le résumé à ce stade.

Cependant, j'ouvre ce fil pour que ceux qui l'ont lu puissent poser leurs impressions, et peut-être discuter du phénomène Cohen, et de sa production absolument époustouflante. Je me demande s'il prenait le temps de respirer...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/


Dernière édition par Romane le Lun 5 Oct 2009 - 1:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Albert Cohen   Mar 14 Juil 2009 - 18:14

Ce livre est véritablement d'anthologie, et notoirement incontournable.

Je me l'étais acheté pour le lire enfin, aussi.
Mais c'était dans ma période de transition vers une recherche d'épuration, où aller vers l'essentiel commençait à devenir une évidence pour moi.
Pas d'bol, mauvais moment peut-être.
Au bout de quelques dizaines de pages, je me suis tellement ennuyé que j'ai arrêté.
Mais je le garde en réserve, pour des moments de vie où j'aurai la patience.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Albert Cohen   Mar 14 Juil 2009 - 18:45

Justement, figure-toi qu'à force de concision, j'en suis venue à me dire que les raccourcis pour aller à l'essentiel, me privent d'un labyrinthe nécessaire. Quelque chose comme ça...

Je développerai, quand je serai en capacité de le faire. J'ai par ailleurs ouvert un fil sur le thème de l'essentiel, aujourd'hui. Dans "Psychologie", ça mérite.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Albert Cohen   Mar 21 Juil 2009 - 17:58

Les personnages sont d'un remarquable narcissisme, et la futilité pullule là où on l'attend, c'est-à-dire là où elle pourrait être totalement absente en raison de l'importance des sujets à traiter, je parle du Palais des Nations Unies notamment. Mais pas que. L'amour y tient une large place, dans toute la splendeur de ses petitesses et de sa voracité, mais aussi de la fragilité qu'elle laisse fleurir en soi, ces ridicules réactions, ces gestes réducteurs qui ramènent forcément à l'humilité, alors que tout tend à offrir un spectacle grandiloquent et écoeurant.

Drôle de regard. J'aurais aimé converser avec Cohen, savoir pourquoi il a vu l'humain sous cet angle plutôt qu'un autre. Je repense à Letelier, qui, devant l'humain qui n'est que ce qu'il est, c'est-à-dire lui-même face aux multiples interprétations qu'on peut en faire, en dresse un portrait tout à fait différent.

J'en suis à peu près à un peu plus de la moitié du livre, tout m'étonne et me ravit dans cette écriture peu conventionnelle, rien ne m'étonne du parti pris par l'auteur. Je me dis juste que si je ne relativisais pas, il y aurait de quoi se pendre sur le champ.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Albert Cohen   Mar 28 Juil 2009 - 17:06

A une petite centaine de pages de la fin.

Tout a basculé dans l'avalanche, impressionnante (si je puis dire, car le mot est faible). Je salue le travail de Cohen, et l'interprétation qu'il a choisie, de ce thème pour une fois abordé peu conventionnellement. Dérangeant, déroutant, déstabilisant, cruellement cru, absolument extraordinaire. Je ne veux pas raconter, ce serait dommage pour ceux qui ne connaissent pas, mais enfin, je peux dire qu'à aucun moment on plonge dans l'indifférence, tout bouscule de fond en comble et donne à réfléchir.

Pour ceux qui l'ont lu ; est-ce que cela a changé quelque chose dans votre regard ?

Je crois que je n'en sortirai pas indemne.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Albert Cohen   Ven 31 Juil 2009 - 15:59

J'ai achevé ce midi la lecture des 900 et quelques pages de ce roman dont je dirais qu'il est cruel et tendre, drôle et pathétique, naissant et mourant. Un roman de l'absolu, dans une maîtrise remarquable. Chaque personnage tient son rôle absolument sans dérapage de la part de l'auteur. Les différentes écritures se succèdent à un rythme tel et dans un tel talent que rien n'est à ôter, rien ne lasse jamais, jamais.

L'humain me révolte et m'émeut, il me paraît si pitoyable qu'il me donne l'envie de le bercer, de me bercer. L'issue à cette dégringolade paraît improbable, dans le cru de ce regard sans concession.

Quel livre déroutant... je m'y suis trouvée et perdue entre émerveillement et nausées... que dire...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Albert Cohen   Lun 31 Aoû 2009 - 1:53



Le Palais des Nations Unies - Genève

L'histoire se déroule en partie en ces lieux. Cohen dresse un portrait peu avantageux de certains décisionnaires au détriment des dossiers brûlants et des gens en attente de réponses. Je ne sais s'il faut en rire ou en pleurer, quand je regarde le fonctionnement actuel de certaines administrations. Comment ne pas faire le rapprochement, même si sans doute la caricature est poussée à son maximum dans le roman...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Albert Cohen   Mar 1 Sep 2009 - 10:24

Fameux bouquin en effet qui mérite tout à fait sa réputation. Et où l'on voit que l'homme et la femme ne vivent pas tout à fait sur la même planète. Une version moderne de la Bovary. Un grand grand souffle.

François
Revenir en haut Aller en bas
Lilylalibelle

avatar

Nombre de messages : 867
Age : 42
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Albert Cohen   Mar 1 Sep 2009 - 12:38

Lu dans mon adolescence... Avec un souvenir mitigé. Celui d'une grande écriture et d'une cruauté déstabilisante. Celui aussi d'être déroutée par des pages entières sans aucune ponctuation (les délires d'Ariane) ou j'ai eu beaucoup de mal à accrocher.
Mais un grand livre, assurément. Un hymne à l'amour et en même temps le côté passionnel/fusionnel poussé à son paroxysme fait froid dans le dos. Ado, ça m'avait beaucoup impressionnée. Je me demande même si ce n'est pas ce bouquin qui m'a fait me méfier de tout ce qui a un côté passionnel depuis...
Revenir en haut Aller en bas
http://espacedudehors.wordpress.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Albert Cohen   Mar 1 Sep 2009 - 13:00

Je te rejoins en partie, Lily, dans le regard qui ne peut plus être le même après qu'avant. Cependant, je dirais que pour l'avoir lu en âge mûr, l'effet produit n'est probablement pas aussi impressionnant que si j'avais été ado. Je relativise dans le sens où je prends ce livre comme un choix délibéré de Cohen de traiter le sujet dans l'absolu, tant dans ses facettes montantes que dans ses dégringolades. En revanche, il donne à méditer sur la relation amoureuse et l'équilibre à trouver pour ne pas tomber dans la fadeur tuante du quotidien tout en veillant à ne pas gloutonner l'Autre en se murant soi-même en cet Autre.

Bien que l'extravagance soit au rendez-vous, il annonce tout de même de sacrées évidences, jusque dans les moindres détails au point que je me dis qu'il a du vachement observer pour se servir du produit de ce dont il a été témoin (ou a vécu) aussi subtilement.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Albert Cohen   Lun 5 Oct 2009 - 1:19

Le livre de ma mère - Albert Cohen

L'ouvrage n'est pas épais, mais j'ai retrouvé avec délices l'écriture de Cohen, son extravagance en même temps que sa justesse, les détails qu'il sait puiser dans sa mémoire pour leur donner corps, quasi symboliques.
Le livre de ma mère est comme son titre l'indique, un hymne à l'amour maternel, cet amour singulier que rien ne peut défaire, ni les imperfections ni la maladie, ni le comportement malhabile de l'enfant de cette mère, de toutes les mères.
On parcourt l'après de cet homme privé de la première femme de sa vie, de la femme de toute sa vie et bien après, peut-être même surtout après, quand le manque vient à tenailler et que la conscience du trop tard se fait cruellement sentir.

Décidément, j'adore lire cet auteur !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Albert Cohen   Mar 6 Oct 2009 - 0:36

Ce qui est très étrange, c'est que j'ai lu "Belle du Seigneur", et que ce livre m'a totalement fascinée. Mais je n'en ai absolument rien retenu.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Albert Cohen   Mar 6 Oct 2009 - 0:43

Je ne sais pas à quel âge tu l'as lu, mais je pense que le détail est d'importance. Je ne l'aurais pas du tout abordé de la même manière avant une certaine maturité, je pense. Cette fois fut la première et la bonne, je ne pourrai pas l'oublier.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Albert Cohen   Mar 6 Oct 2009 - 1:05

Un souvenir flou vieux de plus de trente ans... Un délire d'entomologiste de l'univers fusionnel et exhibitionniste poussé à son paroxysme. C'est Roméo et Juliette à Genève, dans le contexte de la SDN, ça vaut son pesant de cacahuettes!
Oui, un livre qui m'a enchantée, par le style inimitable de Cohen, cette verve exubérante, foisonnante... Mais je lui préfère "le livre de ma mère", tellement plus intimiste, plus douloureux aussi, ce dernier m'est allé droit au coeur.
"Solal" et "les valeureux", aussi, pour poursuivre lorsque l'on aime la compagnie de ce grand Albert...
Quelqu'un que je relirai avec bonheur lorsque j'en aurai le temps...

@Blue Note, je ne dirai pas non plus que j'en ai retenu une histoire, une leçon ou quoi que ce soit de didactique... Juste une musique, riche, des images colorées... Cohen c'est un monde à lui seul... Enfin, c'est mon sentiment... Mais je n'attends pas forcément d'une lecture un enseignement, le bonheur de lire me suffit souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Albert Cohen   Mar 6 Oct 2009 - 1:17

Vu l'extravagance de Belle du Seigneur, il faut de toute manière remettre à sa juste mesure si l'on veut en tirer une leçon.... qui de toute manière ne servira à rien, puisque c'est la vie, ni plus, ni moins. Sauf qu'il en pousse les détails à un point si extrême, que c'en est hallucinant.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Albert Cohen   Mar 6 Oct 2009 - 1:22

Romane a écrit:
Vu l'extravagance de Belle du Seigneur, il faut de toute manière remettre à sa juste mesure si l'on veut en tirer une leçon.... qui de toute manière ne servira à rien, puisque c'est la vie, ni plus, ni moins. Sauf qu'il en pousse les détails à un point si extrême, que c'en est hallucinant.
chinois
Oui, je crois bien que c'est le mot qui le résume le mieux...
Le genre de lecture qui vous laisse un impact neuronal certain...

Dans un autre style, mais tout aussi délirant et roboratif, si tu as encore du temps et si ce n'est déjà fait, essaye James Joyce "Ulysses"... Mille pages pour une journée... Rien à voir avec 24h chrono Evil or Very Mad Mais ça décoiffe pas mal également! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Albert Cohen   Lun 21 Juin 2010 - 23:14


*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
vestale



Nombre de messages : 1436
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Albert Cohen   Mar 22 Juin 2010 - 8:42

J'ai passé un excellent moment à le lire il y a quelques années.
Je me rapelle avoir beaucoup ri face à ces portraits effectivement narcissiques.
Le journal intime d'Ariane, c'est quelque chose, les journées d'Adrien Duem à la SDN aussi. De grands moments lectures !
Ce que j'ai retenu, c'est aussi non pas une histoire, mais une narration passionnante. Il devait bien connaître les femmes Albert Cohen quand on le voit se glisser dans la peau d'Ariane Laughing
Le coup du : il ne faut pas se coucher après 22h00 parce qu'on sera moins belle, ça j'ai retenu Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
phi

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 30
Date d'inscription : 06/03/2010

MessageSujet: Re: Albert Cohen   Mar 22 Juin 2010 - 17:29

Oui j'en ai gardé le souvenir de passages cruels mais extrèmement drôles et d'avoir fini en larmes...
Il y a quelque chose de brillant mais aussi terriblement humain, j'y ai aussi vu tout ce que ne dois jamais être un couple à mon sens, je retiens aussi le personnage de la bonne...
J'ai lu ensuite d'autres volumes qui précèdent Belles du Seigneur, Solal et Mangeclous, j'ai aussi lu "O vous frères humains"... Et j'ai eu le sentiment de tomber sur une sorte de brouillon de Belle du Seigneur.

Merci pour l'extrait de l'entretien avec Bernard Pivot, je ne l'avais jamais vu Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://ouiphi.eklablog.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Albert Cohen   Lun 13 Jan 2014 - 0:49

Le film n'arrive pas au dixième de la hauteur du petit orteil du livre, c'est même navrant. Toutes les subtilités de l'écriture sont délibérément mises sous clé. Il faudrait un génie pour parvenir à convertir le livre en images. Pari raté pour Glenio Bonder qui en a fait un moment tellement ordinaire et banal qu'il n'en restera rien en mémoire sitôt achevé. 


Ni beau, ni laid, juste médiocre, de mon point de vue.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Albert Cohen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Albert Cohen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Albert Cohen : Belle du Seigneur, Le livre de ma mère, etc.
» Belle du Seigneur , Albert Cohen
» Albert Cohen - Mangeclous
» Albert Cohen
» Albert Cohen...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: Salon des auteurs connus-
Sauter vers: