Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La responsabilité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: La responsabilité   Mar 14 Juil 2009 - 17:56

Sa vision sur le monde est celle-ci plutôt que celle-là...
L'auteur est-il responsable de ce qu'il écrit ?

La famille, l'individu, posent un nom sur ce qui leur paraît être la source de mal-être.
Le nommé est-il responsable d'une situation souffrante ?

L'expert confronté à l'analyse des actes de X, recherche la cause, la responsabilité dont les juges devront débattre avant le verdict.

Qu'est-ce que la responsabilité ?
Est-elle brute ou à nuances ?
Si elle possède des nuances, quelles sont-elles ?

A prendre avec des pincettes, le sujet mérite développement. Si ça vous dit... Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La responsabilité   Mar 14 Juil 2009 - 18:36

Sans vérifier particulièrement, je dirais que le mot "responsabilité" vient sans doute étymologiquement de la même source que "répondre de" (...un acte, une parole).
Mais le mot couvre plusieurs acceptions subtiles qui sont trop souvent confondues ou associées.
La nuance qui pose le plus souvent problème tient au fait qu'"être à l'origine de" (théorie, acte, parole...) ne signifie pas toujours en être l'auteur.
On se demande alors qui est responsable, bref qui doit payer sous-entendu les fâcheuses conséquences : celui qui a eu l'idée, ou celui qui a agi ? Et autres subtilités, du genre celui qui a installé une situation telle qu'il fallait agir...
Pénalement mais aussi au quotidien, le problème de la responsabilité a le malheur de ne pas engendrer des appréciations univoques et de biaiser l'objectivité.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: La responsabilité   Mer 15 Juil 2009 - 13:22

C'est un sujet complexe touchant plein de domaines.

Elle est donc à nuances intégrant l'état brut de celle-ci et la circonstance atténuante.
Un auteur est avant tout un créateur. Il sublime ce qu'il écrit en intégrant objectivité et subjectivité. Il est responsable de ce qu'il écrit avec des circonstances atténuantes.

Je ne crois pas en la responsabilité absolue d'un individu car règne souvent des doutes. Cependant, que dire des criminels en série ? Celui qui tuera sera responsable de son acte au terme le plus induit de celle-ci. Mais voilà que devant un tribunal, on cherche en lui quelque chose qui ne le rendrait pas totalement responsable...
Chercher la faille, chercher l'erreur de la responsabilité. Pour autant, aux yeux des victimes, dans leur incommensurable chagrin, il n'y a qu'un responsable, c'est à l'assassin qu'incombe toute la responsabilité...
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: La responsabilité   Mer 15 Juil 2009 - 19:05

J'te croyais en woucances la Ro!

Il est vrai que Dieu n'en prends jamais et trouve le moyen de pousser les P'tits LU à se triturer les neurones!

Comme tu dis, c'est une question à prendre avec des pincettes parce qu'elle est grave, qui est responsable de quoi au bout du compte si tant soit que le compte ai un bout?

Vu la journée que j'ai eu, vais pas disserter ce jourd'hui, parce que suis pas au top de ma faible capacité de responsabbilité de ce que je pourrais dire!
Mais, je n'accepte pas d'exonérer de leur "Responsabilité" ceux qui commettent viols, ou agressions physiques et autres joyeuseté voire sur leur épouses (ou époux ça existe) ou enfants, ou n'importe quel pékin ayant le tort de croiser leur chemin, de la "Responsabilité " de ce qu'ils font sous pretexte que, ils ont eu une enfance malheureuse ou que leur nana, leur mec les a trompé, et j'en passe!
Parce que tous ceux qui ont vécu ça ne réagissent pas violement contre les autres!
D'ac, ce n'est qu'un aspect de la "Responsabilité", disons que c'est le plus voyant, y'en a plein de plus discret au quotidien.


Tomber amoureux, un possible, l'autre ne promets et ne dis rien, l'amoureux y crois! Et, un jour, ben, l'autre dis "NOn, mais tu n'es pas responsable"!
Ben si, tu cherches là où tu es "Responsable" parce que tu te dis que tu as raté une marche, voire tout l'escalier et que forcément quelque part, c'est ta faute! Vous avez dit "Responsable?"

Quant à la Responsabilité d'un auteur au moment où il écrit, à mon sens elle est totale, ce que deviennent ses écrits aprés, ce que le public en fait échappe à sa responsabilité, mais c'est lui qui a écrit au départ, et là, c'est celle qui écrit qui cause!
A moins qu'on soit dans des délires genres les défis plumes ou la Tulipe Noire (suis pas encore remise de l'avoir lu, lol). Auquel cas c'est pas à prendre au sérieux, mais on est quand même "responsable" d'avoir accepté le délire!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La responsabilité   Jeu 16 Juil 2009 - 16:57

Je revenais poster au sujet de la responsabilité de l'auteur ;

Comment pourrait-on décortiquer cela ?
(Un type qui décrit un monde noir ; société, individus, actions, conséquences, désespérance, etc. Et inversement, celui qui va décrire un monde idyllique.)


J'ai une autre question : où la responsabilité prend-elle ses sources ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: La responsabilité   Mar 21 Juil 2009 - 2:49

Citation :
Sa vision sur le monde est celle-ci plutôt que celle-là...
L'auteur est-il responsable de ce qu'il écrit ?
Je crois qu'il faudrait commencer par décider de quelle responsabilité on parle.
Parce qu'on pourrait poser la question avec les différents sens de "responsable". Voyons ce que ça donne en direct :

-L'auteur doit-il répondre de ce qu'il écrit, de ses mots, de ses idées ? (moralement ? pénalement ?)
-L'auteur pèse-t-il les conséquences de ce qu'il écrit ?
-L'auteur est-il à l'origine de ce qu'il écrit ? (ça peut paraître bizarre comme question, mais en fait, ça fait sens si on y réfléchit)
-L'auteur est-il investi d'un pouvoir ou d'une charge en écrivant ?

Vers quelle responsabilité penchais-tu, Romane, en te questionnant ?
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La responsabilité   Mar 21 Juil 2009 - 14:34

Pour tout dire, de la question particulière au sujet de l'auteur pourrait découler la question globale de la responsabilité. Ceci dit, puisque nous sommes ici nombreux à écrire je verrais bien développer tous les aspects de la responsabilité concernant l'auteur face à ses écrits.

Je n'ai pas trop le temps de chercher pour l'instant, mais je pense que lorsque je reprendrai ce fil, j'irai chercher la définition exacte du mot responsabilité.

Les aspects que tu soulèves sont fameux, farouche, et j'y songeais notamment. En attendant, que cela n'empêche personne d'y songer et d'étoffer, heing.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: La responsabilité   Mar 21 Juil 2009 - 15:58

J'adhère 100% aux questions que Farouche pose, sauf que, en ce moment, je me vois vois mal écrire un truc existentiel sur les cartons et le sens de la manie du dem, ça viendra peut être!

Etoffer, veux bien, mais voudrez vous l'obligreance d'attendre que je sois posée?
Sais vous les casse avec ça, mais c'est pas un truc anodin à plein d'égards et j'écrirais différement aprés, je sais pas comment, mais je sais que ce sera pas pareil!
La def excate du mot "responsabilité " Ro, elle est enfoui avec mon dico etymo au fond d'un carton!
Et je préfère être précise sur la base quitte à la discuter!

je dirais pour l'insatant et pour faire court que , je sais déjà dit l'auteur est ""responsable" de ce qu'il écrit , mais comme dit Aragon dans les poètes:
"Je ne sais ce qui me posséde
Et me pousse à dire à voix haute
Ni pour la pitié ni pour l'aide
ni comme on avoueraias ses fautes,
ce qui m'habite et qui m'obséde..."

On dit parce qu'on doit dire, ce qui soulève la question de la responsabilité, sommes nous vraiment obligé de dire?

Suite aprés dem!
Revenir en haut Aller en bas
mameri



Nombre de messages : 69
Localisation : MAZOUNA WILAYA DE RELIZANE
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: la responsabilité   Dim 26 Juil 2009 - 16:27

bonjour ROMANE.
La responsabilité s'applique à différents domaines . Elle est intimement liée aux conséquences. Car tout acte, faits et gestes, opinion, décision , écrits qui porte préjudice à autrui , son ou ses auteurs , sont responsables , civilement et/ou pénalement devant la loi et, peuvent être condamner à réparation.
Ici, le sujet se limite uniquement à l'auteur au sens d'écrivain. Un écrivain, dès l'ébauche de son thème , sait pertinement de quoi il parle .il écrit donc dans un état conscient.
J'évoque une citation de SEYES "Mon rôle à moi,est celui de tous les écrivains patriotes, il consiste à présenter la vérité". ( Tiers Etat 1789).
Un écrivain, dans ses écrits n'incite jamais à la haine raciale, ni au meutre, qui sont des délits interdits par la loi. Il a pour rôle d'éveiller les consciences, de dénoncer les injustices .
Je citerais pour cela :Victor Hugo , Emile Zola , Alexandre Soljenitsyne
Pour les gouvernants, c'est un délit. Combien d'écrivains ont été éxilé ,toturé pour leurs écrits.
Or, la liberté d'opinion et d'expréssion est généralement considérée comme une des libertés fondamentales de l'être humain.
Amicalement ROUDANE.
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: La responsabilité   Dim 26 Juil 2009 - 19:40

Moi je vois le sens responsabilité simplement au niveau de l'état naturel d'être responsable de ses actes ; à moins d'être sublimé ou illuminé par une instance supérieure ( ce qui est possible au moment de l'écriture, mais sûrement pas si fréquent que ça si cela doit mettre dans un état de transe incontrôlable ), nous sommes responsables de ce que nous écrivons à partir du moment ou nous soumettons nos écrits à autrui ( ce qui écarte le fait de la transe qui ne touche qu'à la création ). C'est comme tout ce que nous disons, faisons ou pensons, toute forme d'expression visible ou invisible exposée au monde engendre une responsabilité, celle de la réaction qu'elle provoque...
Revenir en haut Aller en bas
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: La responsabilité   Dim 26 Juil 2009 - 19:53

mameri a écrit:
bonjour ROMANE.
La responsabilité s'applique à différents domaines . Elle est intimement liée aux conséquences. Car tout acte, faits et gestes, opinion, décision , écrits qui porte préjudice à autrui , son ou ses auteurs , sont responsables , civilement et/ou pénalement devant la loi et, peuvent être condamner à réparation.
Ici, le sujet se limite uniquement à l'auteur au sens d'écrivain. Un écrivain, dès l'ébauche de son thème , sait pertinement de quoi il parle .il écrit donc dans un état conscient.
J'évoque une citation de SEYES "Mon rôle à moi,est celui de tous les écrivains patriotes, il consiste à présenter la vérité". ( Tiers Etat 1789).
Un écrivain, dans ses écrits n'incite jamais à la haine raciale, ni au meutre, qui sont des délits interdits par la loi. Il a pour rôle d'éveiller les consciences, de dénoncer les injustices .
Je citerais pour cela :Victor Hugo , Emile Zola , Alexandre Soljenitsyne
Pour les gouvernants, c'est un délit. Combien d'écrivains ont été éxilé ,toturé pour leurs écrits.
Or, la liberté d'opinion et d'expréssion est généralement considérée comme une des libertés fondamentales de l'être humain.
Amicalement ROUDANE.

Du coup, j'en viens à me demander si ce n'est pas parce qu'il y a la loi qu'il prend forme le sens de la responsabilité en soi.

Car sans la loi au terme strict, qu'est-ce qui empêcherait d'employer des propos de haine raciale ou de meurtre.
Alors pour dévier le système en le faisant converger vers le sens de la responsabilité, nous sommes devenus créatifs tant par l'objectivité que la subjectivité des évènements de l'histoire mais aussi pour décrire des scènes violentes par le biais de la fiction. Ainsi un auteur peut se voir traduire sa propre haine et violence dans un roman (thriller - drame psychologique, etc.) sans qu'il transparaisse une quelconque responsabilité.

-------------------------------------------------------------------------------------

Je reviens ici pour faire suite...

le problème ou l'avantage avec la loi, c'est qu'elle oblige de faire ou ne pas faire, et du coup ça forme des interdits que beaucoup aiment franchir.

C'est bien le terme obligé qui semble être un souci. Et la loi oblige et contraint à la respecter, car sans celle-ci, je suis persuadée que le monde tournerait encore plus mal, donc cela peut aussi apporter d'autres notions au sens de la responsabilité : le fantasme.

D'où l'idée de créativité sans outre passer ou entraver la loi

-------------------------------------------------------------------------------------

Je reviens ...

Toujours dans le sens de la loi et de la responsabilité par l'ignorance et/ou l'excuse.

Je vais reprendre quelque chose qui appartient à Farouche et qui l'avait formulé dans un autre débat : "L'ignorance est-elle une excuse".

Si un enfant de quatre ans triture un ver de terre avec un bâton. Il n'a pas conscience du mal qu'il peut faire, bon c'est normal, il est petit. Si on lui dit : "je t'interdis de faire cela" - sans pour autant expliquer pourquoi - il continuera sans doute à le faire, peut-être en cachette pour ne pas se faire gronder ou punir. Naîtra en lui peut-être un fantasme qui le poussera à agir ainsi.
Donc c'est bien là tout le problème de l'interdit par la loi. Elle pose une limite : tu fais ça, tu seras puni. Mais elle n'explique pas le pourquoi il ne faut pas faire. Maintenant, si on dit à cet enfant de 4 ans : il ne faut pas faire cela, car tu fais mal au ver de terre, et il peut mourrir. Là, c'est mettre une limite tout en expliquant pourquoi. Le problème de l'humanité vient de la base essentielle de la transmission du fond et de la forme de l'interdit.

On se cache derrière la loi qui nous degage des problematiques de choix et donc de responsabilité parce que sans choix lorsqu'on est contraint on est plus responsable.
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La responsabilité   Lun 27 Juil 2009 - 7:05

Rosacée, au lieu de poster trois fois à la suite (surtout dans la même heure), il serait préférable de cliquer chaque fois sur "éditer" plutôt que sur "répondre". Cela permet de réduire ce qu'on appelle communément le "flood". Merci d'avance.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
mameri



Nombre de messages : 69
Localisation : MAZOUNA WILAYA DE RELIZANE
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: la responsabilité   Lun 27 Juil 2009 - 13:37

C'est plutôt la morale qui a donné tout son sens au concept responsabilité.
les sociétés primitives , formées en tribut, fonctionnaient déjà sur la base de règles non écrites ( coutumes ). La lois , est venue plus tard , puisant sa source de la morale et de la coutume.
Dans une société , il a ya deux catégorie de gens,les faibles et les forts, et ,c'est cette différence qui a poussé les hommes à s'organiser pour préserver et défendre leurs intérêts communs. Une société , est donc,une somme d'organisation , professionnel, sociales, culturelle, politique et religieuse. Comme le droit,est l'ensemble des règles juridiques qui régissent les relations entre les individus dans une société la lois , elle , dans son sens large protège et réprime. L'évolution de la société , impose chaque fois de nouvelles règles , sous forme de code.
amicalement ROUDANE.
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: La responsabilité   Lun 27 Juil 2009 - 14:34

mameri a écrit:
C'est plutôt la morale qui a donné tout son sens au concept responsabilité.
les sociétés primitives , formées en tribut, fonctionnaient déjà sur la base de règles non écrites ( coutumes ). La lois , est venue plus tard , puisant sa source de la morale et de la coutume.
Dans une société , il a ya deux catégorie de gens,les faibles et les forts, et ,c'est cette différence qui a poussé les hommes à s'organiser pour préserver et défendre leurs intérêts communs. Une société , est donc,une somme d'organisation , professionnel, sociales, culturelle, politique et religieuse. Comme le droit,est l'ensemble des règles juridiques qui régissent les relations entre les individus dans une société la lois , elle , dans son sens large protège et réprime. L'évolution de la société , impose chaque fois de nouvelles règles , sous forme de code.
amicalement ROUDANE.

Autrement dit: " c'est la loi du plus fort qui s'impose !".....où est la morale là-dedans ?
Revenir en haut Aller en bas
mameri



Nombre de messages : 69
Localisation : MAZOUNA WILAYA DE RELIZANE
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: la responsabilité   Mar 28 Juil 2009 - 13:03

VILAIN
C'est justement la morale, source de doit, qui ne permet pas au plus fort de s'imposer et de dicter sa loi. Seulement , la loi comme puissance , peut réprimer les dépassements.
amicalement ROUDANE.
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: La responsabilité   Mar 28 Juil 2009 - 13:26

mameri a écrit:
VILAIN
C'est justement la morale, source de doit, qui ne permet pas au plus fort de s'imposer et de dicter sa loi. Seulement , la loi comme puissance , peut réprimer les dépassements.
amicalement ROUDANE.

Certes..;ça c'est la théorie...mais la réalité est tout autre...sinon, tout irait bien dans le meilleur des mondes
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La responsabilité   Mar 28 Juil 2009 - 13:54

mameri a écrit:
Un écrivain, dès l'ébauche de son thème , sait pertinement de quoi il parle .il écrit donc dans un état conscient.
Voilà un passage qui mériterait qu'on s'y arrête. Personnellement je ne serais pas aussi catégorique et même pas du tout certaine de ce que tu avances.

Comment peut-on expliquer dans quel état l'on est, lorsqu'on écrit ?


Citation :
Un écrivain, dans ses écrits n'incite jamais à la haine raciale, ni au meutre, qui sont des délits interdits par la loi.
Prenons par exemple un cinéaste. Il pleut à foison des films de guerre, d'horreur, et ainsi de suite, à la télévision (pour s'arrêter au plus simple moyen de communication, celui qui touche 99,99% des foyers).
Scènes de meurtres, sang, sexe, drogue, racisme, pauvreté, luxure, violence, tromperies, courses poursuites, etc. etc. etc.

Question :
- Est-ce que le message délivré par le cinéaste est "En montrant ces images je fais le bien des spectateurs qui va forcément comprendre qu'il faut fuir le mal et choisir le bien" ?

Le réalisateur songe peut-être plutôt au fric qu'il va engranger, compte tenu de la masse des spectateurs vautrés dans leur canapé.

Quelle incidence sur cette masse de spectateurs ? Une heure quarante cinq de sexe, violence, sang, magouilles qui s'incrustent tranquillement dans leur tête un soir, deux soirs, une semaine, trois semaines, six mois, dix ans... après les scoops du journal télévisé une heure avant, sans oublier le bourrage de crâne publicitaire d'avant, d'après, d'entre-deux, etc.

Donc il se passe quoi dans la tête du/des spectateur (s), une fois qu'il s'immerge après s'être immergé et avant prochaine immersion...

Un réalisateur, qui peut donc être assimilé à un auteur, a donc choisi en toute conscience de délivrer la violence dans tous ses états au public. En toute bonne conscience, bien sûr...

Citation :
Il a pour rôle d'éveiller les consciences, de dénoncer les injustices .
J'aime bien cette phrase. N'est-ce pas cependant un tout petit peu réducteur ? L'auteur au goulag, en quelque sorte.


Citation :
Or, la liberté d'opinion et d'expréssion est généralement considérée comme une des libertés fondamentales de l'être humain.
Oui, c'est vrai.
Hitler et Romane à égalité, en quelque sorte ?

Tout ceci dit en toute conscience provocatrice, car il sortira peut-être quelque chose du débat. Donc sans aucune ironie de ma part, je précise. Juste le besoin de brasser un peu pour voir ce qui va sortir.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La responsabilité   Mar 28 Juil 2009 - 13:58

Rosacée a écrit:
On se cache derrière la loi qui nous degage des problematiques de choix et donc de responsabilité parce que sans choix lorsqu'on est contraint on est plus responsable.

Rosacée, steup', peux-tu développer cette phrase qui me pose problème telle que formulée (j'y vois une contradiction, mais je ne suis pas sûre de savoir bien la comprendre, je préfère la reprendre après ton prochain passage). Marchi bôcou !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
mameri



Nombre de messages : 69
Localisation : MAZOUNA WILAYA DE RELIZANE
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: la responsabilité   Mar 28 Juil 2009 - 15:13

Vilain.
Je suis tout a fait d'accord avec vous. La réalite est tout autre .C'est pourquoi, nous vivons dans un monde cruel. Mais la loi est aussi une théorie. Son application , son éxecution , fait appel à la force publique. D'ailleurs , depuis la création de l'Univers, la force a toujour dominé aussi bien chez l'humain que chez l'animal. Dans certains de ses actes, l'humain est semblable à l'animal.
ROUDANE.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La responsabilité   Mar 28 Juil 2009 - 15:26

mameri a écrit:
nous vivons dans un monde cruel

Voilà qui m'interpelle. Qui mériterait peut-être un fil à lui tout seul.
Le monde est-il cruel ?

Personnellement, je ne le crois pas, du moins pas si entièrement que cela. Car après tout, le monde n'est-il pas l'interprétation que l'on en fait ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
mameri



Nombre de messages : 69
Localisation : MAZOUNA WILAYA DE RELIZANE
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: la responsabilité   Mar 28 Juil 2009 - 15:29

Bonjour ROMANE.
Je suis content d'abord que vous soyez là. Mais vous méritez beaucoup plus de repos.
Je me penche sur l'équation algébrique: HITLER=ROMANE.
Il me semble qu'elle n'a pas de solution. La comparaison ne tient compte que de chose de même valeur ou de même nature. Où etes vous aller DONC chercher cette égalité. HITLER est un criminel, ROMANE, est une femme intellectuelle . Un écrivain de haut vol, une femme de théatre , aimable, disponible , courageuse. Je me permet de dire aussi probe.
Amicalement ROUDANE.
A propos du GOULAG, j'ai vue une émission , consacrée à l'écrivain ALEXANDRE SOLJENITSYNE , sur les conditions vécue pendant plusieurs années , pour écrire sur l'Archipel du Goulag.


Dernière édition par mameri le Mar 28 Juil 2009 - 15:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La responsabilité   Mar 28 Juil 2009 - 15:37

Oui, bien sûr et cela ne fait aucun doute, puisque je n'ai jamais et n'aurais jamais eu l'idée d'exterminer des différences quelles qu'elles soient.
Je voulais dire par là que peut-être toute citation, même celle qui part du meilleur des sentiments, pourrait ne pas être si entière que cela... ? sinon, elle mène à Romane=Hitler, dans l'absolu.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: La responsabilité   Mar 28 Juil 2009 - 15:51

Romane a écrit:
Rosacée a écrit:
On se cache derrière la loi qui nous degage des problematiques de choix et donc de responsabilité parce que sans choix lorsqu'on est contraint on est plus responsable.

Rosacée, steup', peux-tu développer cette phrase qui me pose problème telle que formulée (j'y vois une contradiction, mais je ne suis pas sûre de savoir bien la comprendre, je préfère la reprendre après ton prochain passage). Marchi bôcou !

Je veux dire que parfois, on peut être amené à se cacher derrière la loi ou utiliser celle-ci pour nous déresponsabiliser des choix que nous pourrions faire nous-mêmes. Car si l'on n'a pas la possibilité de choix par l'intermédiaire de la loi, lorsqu'on est contraint à le faire par soi-même, on peut se sentir plus responsable.

Tu me dis si je n'ai pas été assez clair...
Mici !
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La responsabilité   Mar 28 Juil 2009 - 16:08

Oui, je comprends, maintenant, Rosacée. Merci !

Les artistes contournent-ils les lois ? Et les scientifiques ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: La responsabilité   Mer 29 Juil 2009 - 17:14

Romane a écrit:


Les artistes contournent-ils les lois ? Et les scientifiques ?

Je ne sais pas répondre à leur place. Mais je me dis que tous arrivons plus ou moins à contourner les lois. Mais de quelles lois s'agit-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La responsabilité   

Revenir en haut Aller en bas
 
La responsabilité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» responsabilité du propriétaire d'un immeuble en location
» Quels sont nos responsabilités aux problèmes rwandophones ?
» La responsabilité des bar-personnes et proprios de bars
» La responsabilité
» [22.12.08] Noyade à l'hôtel Explorer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Philosophie-
Sauter vers: