Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Être soi autrement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Être soi autrement   Ven 24 Juil 2009 - 14:21

Après une étonnante discussion... je viens aborder le sujet ici.

Je souhaiterais aborder le thème de la virtualité du corps par l'imagerie d'un jeu virtuel.

Être soi dans la vie de tous les jours en fonction de son corps est quelque chose qui peut sembler troublante pour certaines personnes. Parfois celles-ci le réfutent totalement.
Le corps révélant la véritable identité sexuée. Un homme. Une femme. Sexe masculin. Sexe Féminin. Pour autant, dans un monde virtuel, des personnes ne se sentent pas dans leur corps telles qu'elles sont dans leur sexe. Pour cela, d'autres prennent l'apparence de leur véritable identité sexuée en étant l'opposé de leur sexe.
Là on verra une femme être un homme ou un homme prendre l'apparence d'une femme.

La question est la suivante :

Est-ce le corps qui nous définit ou notre esprit ?


Dernière édition par Rosacée le Ven 24 Juil 2009 - 15:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Être soi autrement   Ven 24 Juil 2009 - 14:57

Les deux, je pense. Chacun est intrinsèquement lié à l'autre, et évolue en fonction.
Évidemment, dans le cas de figure (crise d'identité sexuelle) -particulier et relativement rare- que tu évoques, on lutte sciemment ou non contre cette tendance intrinsèque, et on doute finalement sur son caractère inné, tant l'acquis entre en compte.
J'ai connu un laoussien élevé dans un temple bouddhiste jusqu'à 16 ans (à la manière de Kwaï Chang Caine dans la série "Kung Fu" ), dans la montagne, loin de tout, entre hommes. Il était homosexuel assez efféminé. S'il avait été élevé dans une famille de guerriers où la virilité est considérée autrement , aurait-il été homo ?
J'ai connu de même un autre (suicidé depuis) qui voulait se faire opérer car, malgré sa voix grave et son corps viril, se sentait femme à l'intérieur. Il n'en a pas eu le temps, les moyens, ou le courage. Mais il avait été élevé dans une famille sans homme. Coïncidence ?

Il m'est arrivé à deux reprises, bien qu'hétérosexuel, de prendre l'identité d'une femme sur le net, une jeune et une retraitée. Dans les deux cas le but était en priorité littéraire, pour écrire sous une plume féminine (exemple : Elle s'appelait Silence). Ce basculement fut très enrichissant pour moi, et j'imagine très bien qu'on puisse s'y donner facilement et à fond sur un support tel qu'internet en cas de crise identitaire sexuelle.

Pour revenir avec précision sur ta question, elle appelle (encore) à la spiritualité et la croyance, probablement, puisque quelqu'un qui croira en la survivance de l'esprit, incarnation de l'âme dans le corps, sera plus enclin à décréter que l'esprit nous définit avant le corps, qui n'est que l'enveloppe charnelle. Alors qu'un scientiste pur et dur rétorquera que sans le corps et donc le cerveau pour commencer, l'esprit n'existerait pas, et ne se serait pas développé, n'aurait pas eu d'expérience, etc.

Fatalement le débat risque de retomber sur des concepts de croyance, à moins qu'il parte sur un mode totalement psy. Mais ce n'est pas grave, que dans les deux cas, le débat soit ! (et le débat fut)
Vic, je t'en prie !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Être soi autrement   Ven 24 Juil 2009 - 17:37

Je peux difficilement ajouter quoi que ce soit à ce que dit filo, vu qu'il a tout dit l'important Wink

Mais comme je suis payée à la ligne sur LU (vous ne saviez pas ?) j'ajoute tout de même que : si mon corps n'est le véhicule qu'utilise mon esprit -donc, mon vrai Moi- dans cette incarnation, il n'en est pas moins vrai que je ne m'en connais pas d'autre et que c'est lui qui me définit dans mon miroir.

On peut imaginer un esprit désincarné, on peut imaginer un corps déspiritualisé, mais pour faire un être humain, il faut les deux, étroitement imbriqués, harmonieusement dans l'idéal.
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Être soi autrement   Ven 24 Juil 2009 - 18:54

D'ac farouche, et ce que dit Filo est juste aussi.
Perso, il m'a fallu si longtemps pour admettre et comprnedre que je suis une femme avec tout ce que ça suppose, y compris la maternité et la sexualité, que j'ai pas envie de me prendre pour un mec, même pour jouer!

Comme disait le castor:"On ne naît pas femme, on le devient", un devenir pas toujours évident.
dont je comprends trés bien qu'il ne soit pas évident non plus pour les mecs dans le biberon desquels on verse la "virilité", style "un homme ça pleure pas!" Faudrait qu'on m'explique un de ces quatre ce qu'on entend par là.

Mais Rosacée parle d'un "jeu", alors le jeu peut être un défouloir, une recherhce d'identité profonde.

Sachant comme le rapelle Filo qu'on a tous un peu des deux sexes...
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Être soi autrement   Ven 24 Juil 2009 - 19:02

Une façon d’être privés de corps, de n’être qu’esprits est de discuter par posts sur un Forum tel que Lu. La seule présence de l’autre, je ne la perçois que dans les mots, les idées qu’il ou elle écrit, pas dans sa corporéïté comme cela serait le cas un peu plus par le ton de sa voix au téléphone, par ses mimiques sur mon écran dans le cas d’une visioconférence, dans la possibilité de le, la toucher dans une discussion en réel vis-à-vis.

Dans les jeux virtuels, la machine propose aux concurrents des partenaires ou des adversaires « robots »: des images de synthèses en place de corps réels. Ainsi, je peux me battre avec un tigre ou dragon sans risquer réellement ses coups de griffes. Le jeu vidéo imagine donc pour son utilisateur un autre irréel tout comme il peut proposer au joueur d’endosser un avatar en guise d’identité comme on enfile une armure sur un champ de bataille où un rôle au cinéma.

Le média internet ferait donc comme si on pouvait se passer de nos corps et de l’identité qu’ils nous procurent. Peut-être alors que les lecteurs de ce post seraient des personnes trétraplégiques, où des superbes créatures en déshabillés de soie, ou encore des logiciels espions recherchant des mots clés pour mieux ficher mon adresse IP. Or, vous me dites, quand vous me répondez par posts que ce n’est pas le cas. Dois-je vous croire, où plutôt dois-je croire vos posts qui m’affirment cela ?
Et si moi, ça me plaisait d’imaginer que Farouche fut réellement une elfe posée sur un champignon ? Qu’est-ce qui m’en empêcherait maintenant qu’elle nous l’a suggéré ?

Avant Internet, pour éviter des relations trop corporelles, existaient déjà les relations épistolaires. Des amours enfiévrées pouvaient ainsi être vécues sans que jamais les corps ne se touchent ou ne se voient.
L’identité du scripteur était encore plus lointaine quand au lieu d’une lettre, on lisait un livre. Si, celui-ci était d’un auteur connu, alors on pouvait s’assurer par d’autres médias de la réalité de la corporéïté de cet auteur. Mais cela devenait plus difficile quand l’ouvrage était le fait d’anonymes, de plusieurs anonymes au fil des temps immémoriaux comme ce fut le cas pour le Livre, c'est-à-dire la bible qui prouve bien l’existence du vrai auteur, celui qui est au-delà de toute corporéîté : Dieu.

Post signé Dieu ou Vic, c’est un peu pareil mais je vous laisse le choix…
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Être soi autrement   Sam 25 Juil 2009 - 1:44

Vic Taurugaux a écrit:

Et si moi, ça me plaisait d’imaginer que Farouche fut réellement une elfe posée sur un champignon ? Qu’est-ce qui m’en empêcherait maintenant qu’elle nous l’a suggéré ?
Mais JE SUIS une elfe posée sur un champignon ! N'aie aucun doute là-dessus Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Être soi autrement   Mar 28 Juil 2009 - 15:58

Qui es-tu ?

Qui suis-je ?


"Je" existe-t-il ? ... !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Être soi autrement   Jeu 30 Juil 2009 - 11:52

Dans la réalité de son corps réfutant son sexe pour X raisons par l'intermédiaire d'un jeu virtuel proposant des avatars fait vivre le désir (le fantasme) profondément ancré en « je » quand je souhaite changer de corps et donc d'identité sexuée.

Mais au-delà de cette existence virtuelle, il n'en reste pas moins la chair que représente notre corps. L'avantage que l'on a dans un jeu virtuel, c'est de rencontrer son semblable faisant naître une relation dans l'échange physico-virtuel par l’idéalisation humaine, et donc par l’idéal de soi permettant ainsi la naissance d'une femme virtuelle dans le corps d'un homme ou vice versa.
Néanmoins, moi-même, j'en viens à me demander qui je suis devant mon écran, quand, mon autre moi, de toute beauté circule dans les abîmes de mon je virtuel. Moi. Je. Je deviens irréaliste, je perds la présence de mon corps réel devant un autre miroir, car celui-ci reflète la beauté sublime, l'idéalisation totale de mon être. Du coup, moi et mon avatar, nous devenons complètes. Et nous devenons JE par le biais de la sublimation du jeu. Mais ce qui fait que nous devenons je, est aussi par la présence des ces autres personnages. Les autres « je » que je ne connais pas. Il me font exister et naître, je sublime avec eux et je les fais naître et exister dans ce corps idéal, imagé, fantastique. Donc, mon corps d'homme devient une femme. Et quand nous échangeons, nous ne parlons pas de lui en disant "il" - mais nous utilisons "elle". Étrange confusion…

Ce qui me touche profondément, c'est la réalité de mon être, donc de mon existence. Tant qu'il y a cet écran qui me sert de masque, je n'ai pas de crainte de me faire défaut. Mais dès qu'on parle de rencontre. La frappante réalité revient. Oui, tu comprends, toi, « je » devant ton écran, je ne suis pas ce que tu vois.

Alors, oui, comme dit Romane. Qui est « je » - qui suis-je ?

Je suis un autre vous dans mon jeu et mon je sans être vous et je demeure ce que je suis pas à l'image que vous vous faites de moi.

L’écran est éteint. Je me dirige dans la cuisine, mon estomac crie famine, il me fait mal. Je me sers un café, puis je prends un bout de pain. Le café amer est brûlant. Infecte. Je réalise combien mon existence est réelle, le fluide brûle ma gorge. Je me sens fatiguée, j’ai l’impression d’avoir fait un tas de choses, d’avoir été surbookée alors que je n’ai fait que contempler le reflet de mon avatar. Je pense un instant. « Je » est dangereux, il faut arrêter de jouer, car jusqu’où vais-je aller. Je est vraiment dangereux, il se joue de lui-même et se joue des autres. Mais « je » est fiction, c’est mon livre, j’aime à m’imaginer être. Je suis. Lisez-moi. Voyez-moi. Je suis. Oui. Mais qui ? Que voyez-vous ?…
Je sors de mes pensées…
Quelques instants plus tard, je me dirige dans la salle de bain. Je vois un visage dans le miroir. C’est le mien, je crois, en tout cas il me ressemble, mais pas comme je pensais être. Puis je me vois sans me voir. Soudain, je fixe mon regard plus intensément sur ce que je vois que je ne connais pas, qui m’est inconnu à moi-même, à mes sens, à mon essence et que je réfute inconsciemment. Ça me fait peur. Je voudrais baisser les yeux et fuir ce reflet qui m’observe. Là, tout se bouscule en moi et mon esprit : C’est comme Ça que je suis ?

Signé « Je » ou « Ça » -
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Être soi autrement   Jeu 30 Juil 2009 - 14:35

Je crois que tu te prends décidément beaucoup la tête, selon la formule consacrée.
Bref, tu nous suggère que peut-être, après nous avoir fait croire que tu étais une femme, tu serais un homme, mais tu n'en es pas sûr(e), ou en tout cas tout cela te trouble plus que les autres qui, à part de rares exceptions près, vont très bien de ce côté identitaire.
Serait-ce une sorte de coming-out qui lutte avec lui-même ? Ou juste un délire d'identité, ou du moins de genre ?
geek

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Être soi autrement   Jeu 30 Juil 2009 - 14:49

Non, je ne suggère rien du tout. C'était juste un écrit purement fictif. Je ne débattais pas. En tout cas pas de façon objective. Et puis, il ne me reste que ça : me prendre la tête. Alors je tiens encore à le conserver.


Dernière édition par Rosacée le Jeu 30 Juil 2009 - 21:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Être soi autrement   Jeu 30 Juil 2009 - 18:53

Ok! Désolé d'avoir extrapolé, alors ! Ange

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Être soi autrement   Jeu 30 Juil 2009 - 21:44

filo a écrit:
Ok! Désolé d'avoir extrapolé, alors ! Ange

Very Happy bisou
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Être soi autrement   Ven 31 Juil 2009 - 15:49

Ne cesse pas de te prendre la tête, Rosacée. Mieux vaut ça que mourir, tant qu'on bouillonne, on bouge là dedans. Ce fil est celui du genre sur lequel je vais me jeter dès mon retour !

Je vois plus loin que homme/femme, en fait. Je songe à une espèce d'éparpillement fait de racines multiples, à la fois globalement humaines et particulièrement ciblées culturellement, traditionnellement, dans une communauté, enfin bon. Je détaillerai tout ça mieux qu'aujourd'hui, une autre fois, mais j'y reviendrai.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Être soi autrement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Être soi autrement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [publication] Le roman populaire 1836-1960 (Autrement)
» [RESOLU] déverrouiller l'écran autrement ?
» Guérir Autrement - Dépression - EMDR - Dr David Servan-Schreiber
» Tantrisme : Comment vivre son couple autrement
» Muscat voit décembre autrement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: