Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La peur de la nature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: La peur de la nature   Mar 25 Aoû 2009 - 7:35

Au plus profond de notre inconscient, quelle sont les vraies causes de la destruction de la nature ?

Est-ce que par nature, la peur n'aurait pas un rapport direct avec la nature ?
Revenir en haut Aller en bas
Scheindorf

avatar

Nombre de messages : 48
Age : 29
Localisation : Somewhere...
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: Re: La peur de la nature   Mar 25 Aoû 2009 - 11:19

Peur ? non ? envie d'exploitation ? oui.

Le concept de Nature a ete inventé de toute piece pour que l'homme puisse assujetir le reste du vivant. C'est par le concept meme de Nature que l'homme se donne de droit de detruire son environnement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecorridor.net
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: La peur de la nature   Mar 25 Aoû 2009 - 11:29

Citation :
Au plus profond de notre inconscient, quelle sont les vraies causes de la destruction de la nature ?

Il y a la réponse dans la question.... l'inconscience.....
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: La peur de la nature   Mar 25 Aoû 2009 - 15:03

Scheindorf a écrit:
Peur ? non ? envie d'exploitation ? oui.

Le concept de Nature a ete inventé de toute piece pour que l'homme puisse assujetir le reste du vivant. C'est par le concept meme de Nature que l'homme se donne de droit de detruire son environnement.

Entiérement d'accord.
l'homme est le seul animal qui au lieu de s'adapter à son environnement transforme et massacre celui ci.
pire, les peuples qui eux s'étaient adaptés à la nature ont été exterminés, c'étaient des sauvages qui n'avaient rien compris. et ont a tout fait pour "civiliser" les quelques rescapés.
dernier exemple en date, les Bushems d'Afrique du Sud, repoussés dans la Kalhari, un des déserts les plus arides où ils malgré tout survécu parce qu'ils s'y sont adaptés. Malheur pour eux, on s'est aperçu que leur sous sol contenaient des richesses, dont ils ne se souciaient pas. on les a déplacés, mais ils ont obtenu de revenir, sans toujours exploiter ces richesses, c'est pas leur truc!
On les emmerde tant et plus, pour qu'ils s'en aille, mais ils tiennent...

Inconscience, bien sûr, l'homme n'a pas compris qu'en détruisant la nature il se détruit lui même, et contrairement à la "vague verte" des européennes,il ne faut pas croire que l'idée de préserver l'environnement pour se préserver soi même est bien ancré dans toutes les têtes, loin, trés loin de là.

Je ne crois pas qu'il s'agisse de peur, non, simplement d'avidité, sans vouloir voir que les richesses du sous sol sont fossiles donc épuisabbles, ce ne serait pas grave cet épuisement si l'exploitation ne détruisait pas tout alentour, ne suscitait pas la spéculation et j'en passe... La liste des dégâts, y compris sur notre quotidien serait interminable...
Revenir en haut Aller en bas
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: La peur de la nature   Mar 25 Aoû 2009 - 15:23

Mais ça va plus loin que la "simple" auto préservation à mon sens...
C'est aussi la conscience de ce qui nous dépasse et de ce que nous avons à préserver, même au-delà de nous-mêmes...
Préserver la terre pour nous préserver nous-mêmes, c'est encore trop petit et trop anthropocentriste à mon goût Wink
Revenir en haut Aller en bas
Who

avatar

Nombre de messages : 498
Age : 30
Localisation : Sous un bourgeon géant.
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: La peur de la nature   Mer 26 Aoû 2009 - 1:28

Ce n'est pas la peur qui fait détruire l'environnement, massacrer les espèces, anéantir la vie : c'est l'indifférence et l'anthropocentrisme.

On détruit parce qu'on s'accapare. On s'accapare parce que l'homme est supérieur, parce que les animaux et les plantes ne sont que des objets, parceque la terre est à nous, parce qu'il y a un dieu qui nous a dit qu'il a créé tout ça rien que pour nous.

Et les générations futures ? Ben elles n'auront qu'à faire comme nous : ca marche très bien avec nous, pourquoi pas avec eux ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecorridor.net
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La peur de la nature   Mer 26 Aoû 2009 - 3:33

Rosacée a écrit:
Au plus profond de notre inconscient, quelle sont les vraies causes de la destruction de la nature ?

Est-ce que par nature, la peur n'aurait pas un rapport direct avec la nature ?

... de la nature... humaine ?

Pardon de dévier, mais c'est ce qui me vient à l'esprit ce soir et pourquoi pas.


Quelles sont les vraies causes de la destruction de la nature humaine ?

(je pourrai déplacer le sujet, on peut considérer que j'ai joué avec les mots en détournant le sujet d'origine)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: La peur de la nature   Mer 26 Aoû 2009 - 9:30

Romane a écrit:
Rosacée a écrit:
Au plus profond de notre inconscient, quelle sont les vraies causes de la destruction de la nature ?

Est-ce que par nature, la peur n'aurait pas un rapport direct avec la nature ?

... de la nature... humaine ?

Pardon de dévier, mais c'est ce qui me vient à l'esprit ce soir et pourquoi pas.


Quelles sont les vraies causes de la destruction de la nature humaine ?

(je pourrai déplacer le sujet, on peut considérer que j'ai joué avec les mots en détournant le sujet d'origine)

Non, non... je faisais bien référence à dame nature. À tout ce qui nous entoure, notre belle planète qu'on tente de protéger mais qu'on détruit quand même. La nature douce et sauvage, à toutes ces créatures étranges qu'on aime et qu'on n'aime pas, à ce qui est velu, gluant, griffu, vaseux, organique, urticant, piquant, vénimeux, etc.

Au-delà des causes économiques, politiques, culturelles, sociales, qui rendent ardue la protection de la nature, il en est une, beaucoup plus cachée, insaisissable et sourde qui prévaut sur toutes les autres : l’homme occidental, maître économique actuel de la planète, a peur de la nature… et de sa part d’animalité.
Pendant très longtemps l'homme a été un animal presque commes les autres : un chasseur, un pêcheur sans pour autant perturber l'équilibre de la planète.
L'homme d'aujourd'hui que l'on peut considérer comme étant un homme moderne pense être le chef d'œuvre de la nature, cependant, il refuse d'être perçu comme lié à elle. Il a fait Dieu à son image, et voyez comme il explore l'univers, il va jusqu'à étudier Mars espérant pouvoir la conquerrir un jour alors qu'ici même, sur terre, chez lui, il détruit. Le paradoxe semble tout de même pour le moins étrange. Pourquoi vouloir un jour vivre sur Mars, qui pour le moment semble stérile de toute faune et flore alors que la terre nous offre tout ce dont nous avons besoin ? N'est-ce pas là une façon de dénier sa part d'animalité ?

L'autre jour j'avais une petite discussion avec mon enfant qui est assez jeune mais très curieux. Il a trouvé un coléoptère dans le salon et m'a appelé : "Maman ! viens voir il y a un gros insecte dans la maison!"
Nous l'avons observé un instant puis je le pris en lui disant : "je vais remettre cet animal dans la nature, il sera mieux dehors".
Que n'avais-je pas dit là ! Un animal ?
Pour lui, il a été hors de question que le coléoptère soit un animal. Quand je lui ai demandé : "Alors, si ce n'est pas un animal, c'est quoi ?" - sa réponse m'a coupé le souffle : "Ben maman, c'est un insecte !"
Aussi étonnant qu'il soit, je ne peux nier l'évidence de sa réponse. Mais le meilleur c'est qu'il a renchéri, et là, il m'a carrément assise : " Parce que si l'insecte est un animal, ça veut dire que nous aussi on est des "animals" " - Je l'ai blessé en le ramenant à une certaine réalité, car à sa réponse, je lui ai dit : "et bien la famille des insectes fait partie du règne animal".
Dans sa logique, il est impossible de percevoir la famille "Homme" comme des animaux.

Le sujet est intéressant si l'on tente de se pencher sur la profondeur de notre être et nos racines sans pour autant qu'il y ait une véritable réponse. Ce qui me surprend c'est de voir comment on modernise la terre avec des tours de béton, de verre, de métal, de routes goudronnées, de ponts, de barrages.
On modèle la planète, on la refait à notre image. Mais laquelle ?
Il y a des endroits qui ressemblent au shéma type de science fiction. Le contraste est énorme quand on voit les autres parties du monde pas encore peuplées...

PS : Je souhaiterais que ce fil reste dans la partie philosophie, Romane.


Dernière édition par Rosacée le Mer 26 Aoû 2009 - 10:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: La peur de la nature   Mer 26 Aoû 2009 - 10:24

Mais la Nature est un mot, un concept inventé par l’homme. Le coléoptère ne l’a pas dans son lexique. Seul l’homme est capable de penser la nature et son rapport à cette dernière. Mais, peut-être, sa nature interne (pour reprendre le mot de Romane), c'est-à-dire son animalité faite d’instincts d’appropriation, de cupidité etc. l’empêche de penser cela. Il sort alors de sa Culture pour se conduire comme un sagouin. (Animal qui pourtant, si j’en crois mon dictionnaire n’est que insectivore et frugivore). Notre omnivoracité n’est-elle pourtant pas limitée par la conscience (spécificité propre à la race humaine) du devenir non seulement de l’homme mais de l’Univers ? Mais qu’il est aussi bon de savoir que cette conscience demeure tout le temps un travail et non une donnée acquise une fois pour toute pour lutter contre notre égocentrisme ?

A la fin du XVIIème siècle, de part les retours des botanistes de lointaines expéditions, la mode fut aux jardins. L’école anglaise des paysagistes était de respecter Dame Nature. Le propre du jardin anglais est de faire croire à l’œil à un Eden premier (celui dont nous aurions chû) bâti sans la moindre intervention humaine. Bien sûr, ce trompe l’œil était savamment calculés par ces paysagistes issus de la noblesse britannique. Pour changer le paysage de leurs parcs écrins trop bien taillés autour de leurs châteaux, ces mêmes gentlemens poussèrent leur reconnaissance jusqu’aux confins de leurs domaines. Là, leur regard s’arrêta juste au-delà des grilles et des remparts, sur la campagne anglaise. Une merveille faite d’étendues vertes, de bosquets, de ruisseaux. Cette virginité oubliée, ils la transposèrent alors dans leurs parcs. Il n’y avait pas plus « écologique. »
Ils oubliaient cependant un léger détail, celui que leur rang ne leur permettait pas d’imaginer. C’est que la campagne anglaise, avant d’être l’œuvre divine du Seigneur était depuis des siècles façonnée par toutes ces populations de paysans que ces mêmes lords exploitaient sans même le savoir …

Cet aveuglement serait-il toujours à l’œuvre chez les occidentaux touristes toujours épris d’exotisme envers les paysages des nations qu’ils exploitent de par le monde ?
Revenir en haut Aller en bas
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: La peur de la nature   Mer 26 Aoû 2009 - 11:05

Il me semble qu'il y a un travers inverse au mépris de la nature, c'est sa sacralisation.

Nous avons à trouver la conscience, et l'humilité (humilité commence comme humus, soit dit en passant), qui n'est pas le fait de nous rabaisser, mais bien le fait d'être à notre place. Ni plus, ni moins.

Donc faisant partie de la nature, comme tous les autres êtres vivants sur cette planète.

Au-delà de ça faisant partie de l'univers, du cosmos, particules de lumière dans cet infini ; pas plus, ni moins importantes que toutes les autres particules de lumière.

Il semble que nous ayons des difficultés pour l'instant à trouver ce juste équilibre qui permet de jouir de la nature, de profiter de tous les cadeaux qu'elle nous offre sans pour autant les surexploiter.

Le lien avec notre propre nature, c'est que pour comprendre et accepter et respecter aussi la nature qui nous entoure, il nous faudrait comprendre, accepter et respecter notre propre nature. Et vertu versa.

Notamment cet aspect cyclique et mouvant de l'ensemble, qu'il nous est si difficile d'accepter....

Recevoir et apprendre de la fluidité des rivières, de la force de vie du végétal qui partout réussit à se frayer un chemin, de la stabilité et l'imperturbabilité de la roche.... etc etc...

Il y a un film qu'il faut voir à ce sujet, et à beaucoup d'autres, c'est Le nouveau monde de Malick.

Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: La peur de la nature   Mer 26 Aoû 2009 - 14:35

sophiesuite a écrit:




Il y a un film qu'il faut voir à ce sujet, et à beaucoup d'autres, c'est Le nouveau monde de Malick.

Oui, celui là et bien d'autres, dont "et au milieu coule une riviere"...
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: La peur de la nature   Jeu 27 Aoû 2009 - 16:44

S'inscrire dans la nature, c'est bien ce que l'homme refuse, enfin, l'homme "civilisé".
Comment moi, auquel Dieu a donné régne sur la terre entière, puis je accepter de n'être qu'un 'élément d'un grand tout? Je ne suis pas un animal
Je pense, j'ai une conscience. le coléoptère ne sait pas qu'il est coléptère, il vit sa vie à lui. Mais comme certains coléoptères viennent bouffer nos cultures, on invente toujours quelque chose pour se défendre et exterminer ces vils prédateurs
La "civilisation" c'est précisément la victoire sur la nature, il faut la dompter, l'exploiter, jusqu'à ce qu'elle disparaisse parfois, mais c'est pas grave, l'homo civilisus se sent au dessus de ça!
C'est vrai que les campagnes n'ont rien de "naturel", que ces paysages (ça n'ôte rien à leur beauté) sont des créations de l'homme par un long et patient travail de la terre.
Il reste fort peu d'endroits sur notre planéte qui soient encore "naturels", c'est à dire tels que les éléments les ont formés, ceux là sont quasi innaccessibles ou inexploitable, ce qui les préserve.

Peur, refus, rejet de sa nature profonde, egoïsme, recherche toujours du profit, l'homo civilisus est complétement "dénaturé".
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Nombre de messages : 601
Localisation : Savoie.
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: La peur de la nature   Ven 30 Oct 2009 - 0:57

"Into the wild" à voir aussi. L'histoire vraie de Chris Mac Candless.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Christopher_McCandless
Revenir en haut Aller en bas
http://la-haut.e-monsite.com/
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: La peur de la nature   Ven 30 Oct 2009 - 2:38

Oui, plein de films, plein de livres... le problème est que ceux qui les voient ou les lisent sont ceux qui sont déjà conscients du problème...

Je crois surtout que nous ne voyons pas beaucoup plus loin que le bout de notre nez, que nous avons une voracité intarissable et une illusion de maîtrise totalement surréaliste. Alors non, je ne crois pas que nous ayons peur de la nature, je pense que nous sommes convaincus de pouvoir tout dominer. Peut-être après tout est-ce le propre de l'espèce humaine. Il n'y a qu'à voir les réactions de nos concitoyens quand cette météo arrogante nous envoie la neige ou une tempête. Mais que font nos gouvernements ???

Tiens, un joli texte. Je spoile, parce que c'est un peu long...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La peur de la nature   Ven 30 Oct 2009 - 2:43

Mauvais réflexe, bonne surprise. Alors comme ça quand on clique sur le machin, ça s'affiche. Bien, Romane, t'es précoce à la comprenette,ma fille. Au bout de six ans, ça l'fait.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: La peur de la nature   Ven 30 Oct 2009 - 2:46

Bah... réjouis-toi, t'as pas vu toutes les conneries qu'on a mises avant !!! mdr
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
thierry

avatar

Nombre de messages : 601
Localisation : Savoie.
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: La peur de la nature   Ven 30 Oct 2009 - 5:35

Lucaerne, tu peux retrouver des textes similaires dans "Pieds nus sur la terre sacrée".
Je pense par contre que l'homme a fini par dominer la nature parce qu'il en avait peur. De la Préhistoire jusqu'aux Temps Modernes il a lutté pour sa survie dans une nature qu'il ne maîtrisait pas et qui par conséquent l'inquiétait. Il a donc tout fait pour la dominer. Tu sais très bien qu'en cas d'incendie dans ta maison tu ne sauvras ta vie qu'à condition que tu maîtrises ta peur et que tu parviennes à raisonner. C'est ce que l'humanité a toujours fait. Raisonner. Jusqu'à en oublier d'aimer, nourrie par l'idée effroyable de l'anthropocentrisme.
Aujourd'hui encore il existe beaucoup d'humains qui n'entreraient pas seul dans une forêt...Il n'y a pourtant plus aucun prédateur à part quelques serial killers...Un bivouac en montagne apparaît pour beaucoup comme une opération suicidaire.
Mais il y a tous les ans des milliers de morts sur les routes, des gens qui allaient bosser...
On se trompe "d'ennemis"...
Revenir en haut Aller en bas
http://la-haut.e-monsite.com/
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: La peur de la nature   Ven 30 Oct 2009 - 6:27

Romane a écrit:
Mauvais réflexe, bonne surprise. Alors comme ça quand on clique sur le machin, ça s'affiche. Bien, Romane, t'es précoce à la comprenette,ma fille. Au bout de six ans, ça l'fait.

Chuuttt
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: La peur de la nature   Ven 30 Oct 2009 - 15:36

Je crois que c’est une bonne idée que d’avoir peur de la nature. Tous les animaux font de même. Ils se fabriquent tous une niche écologique suffisamment à l’abri de leurs prédateurs. Regardez la trouille que nous a foutue le virus de la grippe porcine. On ne sait plus trop s’il faut avoir peur de nos cochons après avoir été paniqués par nos basses-cours. D’aucuns désormais ont peur même de l’information. Et si ce n’était qu’un virus informatique destiné à faire la fortune des grands groupes pharmaceutiques ? Qui croire ?

L’homme serait-il un loup pour l’homme ? Remarquez, c’est déjà arrivé. Mais maintenant, à force de crier au loup avec ce fameux principe de précaution ! On va finir par avoir peur de notre ombre !

Moi, je pense que ce qui nous est le plus naturel, c’est la peur. Alors, comme celui-ci revient facilement au galop, on pourrait en plus avoir peur de nos peurs. Des mises en garde de nos médecins, par exemple. Parce qu’aussi, il faut aussi se méfier des médecins. Ils vous disent des trucs, des fois, c’est pas trop naturel !

Moi, par exemple, ils disent que je suis paranoïaque. C’est eux qu’ils le disent. Moi, je me méfie de leur diagnostic. J’y crois pas trop.

Pour me soigner, je respire par le ventre. C’est un truc que je vous donne. Il vaut ce qu’il vaut. Allongé sur le dos. Je ne ferme pas les yeux, rapport aux cauchemars. Non, je me concentre sur ma respiration.

A chacune de mes expirations, vous le croirez si vous voulez, je demeure vivant !

Etonnant non ? Aurait-dit Desproges.
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: La peur de la nature   Ven 30 Oct 2009 - 16:46

Donc, Vic, si je te suis, ne faudrait-il pas éliminer quelques dangers naturels de ce forum : Cochonou (grippe porcine), Jok (grippe aviaire), Vilain et Ro et... (grippe avine), Who (et il me semble qu'il y a d'autres loups), les médecins (hum...), Lucaerne (risque de défenestration... ah ouai mais c'est pas naturel ça va, et puis on peut mettre des barreaux...).

scratch

'ttends, faut que je vérifie la liste ! lk
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: La peur de la nature   Ven 30 Oct 2009 - 18:01

lucaerne a écrit:
Donc, Vic, si je te suis, ne faudrait-il pas éliminer quelques dangers naturels de ce forum : Cochonou (grippe porcine), Jok (grippe aviaire), Vilain et Ro et... (grippe avine), Who (et il me semble qu'il y a d'autres loups), les médecins (hum...), Lucaerne (risque de défenestration... ah ouai mais c'est pas naturel ça va, et puis on peut mettre des barreaux...).

scratch

'ttends, faut que je vérifie la liste ! lk

Les éliminer? Non que diantre! Juste les piquer!
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: La peur de la nature   Ven 30 Oct 2009 - 21:08

grrrrrrrrrrr grrrrrrrrrrr grrrrrrrrrrr Quoi ?!....Un appel au génocide...C'est un SSScandale !
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: La peur de la nature   Ven 30 Oct 2009 - 23:17

C'est pas un génocide, sieur Sioux, c'est le principe de pré-caution... un truc de dessous de table.
Ayè, t'es sorti de tes cartons de Corbières ??? tchin
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La peur de la nature   Sam 31 Oct 2009 - 0:28

pfff ce qu'ils sont dissipés !!

Je prends le train en route, je crois que je lisais plus haut (de thierry ?) que nous n'avons plus peur de la nature. Moi je dis que si. L'autre jour, une ado me disait "moi, je n'irais jamais dans une forêt, la nuit", c'était au sujet de l'aspect des arbres. Un arbre le jour ne fait pas le même effet qu'un arbre la nuit.
De même, nous avons peur de l'océan, de la montagne et de ses avalanches et de ses crevasses, de même nous craignons le déracinement des arbres sous le déluge (j'en profite au passage pour dire que les murs de troncs empilés de la forêt des landes, en attente de partance dans les cargos, ne cessent de se dresser, c'est affolant et je suis très triste, c'est la première fois que je vois cela ainsi), et ainsi de suite.

Oui, nous craignons la nature. Nous craignons les animaux. Nous craignons le ciel. Nous craignons tout, sauf ce qui nous tue à petit feu : nous-mêmes.


P.S : Jok, tssss !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
thierry

avatar

Nombre de messages : 601
Localisation : Savoie.
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: La peur de la nature   Sam 31 Oct 2009 - 1:04

Si, si Romane, l'homme a toujours peur de la nature, enfin, certains hommes...Personnellement je n'en ai pas peur mais je respecte infiniment sa puissance. J'ai toujours vécu le plus près possible de sa force, je l'ai aimée, je l'aime et je l'aimerai jusqu'à la fin. La Haute Montagne m'a considérablement appris.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-haut.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La peur de la nature   

Revenir en haut Aller en bas
 
La peur de la nature
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La peur de la nature
» Sortie au Festival photo nature de Namur le 16 octobre 2010
» Peur des attractions
» Sortie au Festival photo nature de Montier en Der le 20 Novembre 2010
» Hitler à peur du fléau de malan'tai

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Philosophie-
Sauter vers: