Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'art, recherche de la grâce perdue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
alejandro
Hors catégorie


Nombre de messages : 1868
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'art, recherche de la grâce perdue   Mer 2 Sep 2009 - 14:59

@ Romane

Je me demande vraiment pourquoi il est à ce point inconcevable pour toi de tenir une conversation rationnelle.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'art, recherche de la grâce perdue   Mer 2 Sep 2009 - 15:07

Il ne serait pas difficile de se limiter à planter trois clous, mais je ne vois pas l'intérêt de m'en tenir là.

Tout serait effectivement simple : chercher dans le dictionnaire la définition donnée par Monsieur X, la prendre pour argent comptant, faire un simple copier coller et hop, l'affaire serait dans le sac.

Où est le problème pour toi ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'art, recherche de la grâce perdue   Mer 2 Sep 2009 - 15:32

Laisse tomber.
Je ne vais pas commencer à reprendre tes propos un à un. Ca ennuirait tout le monde plus qu'autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'art, recherche de la grâce perdue   Mer 2 Sep 2009 - 15:44

Tu peux argumenter selon ton point de vue, en opposition à mon propre point de vue, je ne vois pas où est le problème. Ou ne pas le faire, cela n'est pas non plus un problème. Les fils sont ouverts et libres de recevoir tous les arguments, y compris ceux qui ne sont pas en accord avec les nôtres.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: L'art, recherche de la grâce perdue   Mar 26 Jan 2010 - 16:03

Romane a écrit:
Est-ce que lorsque nous nous plantons devant un tableau ou que nous nous laissons envahir par une musique ou toute autre forme artistique, le moment précis où nous nous sentons submergés par une sorte d'extase ne serait pas l'abandon soudain de tout ou partiellement l'état de conscience, avec plongée dans l'inconscient et donc près de notre grâce perdue dont nous touchons tout à coup une étincelle, de sorte qu'après nous sommes dans l'incapacité de donner l'intégralité de la traduction de cette extase ?

Et quand nous traversons ce que nous appelons "un instant de grâce", ce qui avouez-le est très très rare si on conserve "la pureté" dans l'expression que nous employons, quelle est la part du conscient et de l'inconscient là dedans, où se situe ce point de rencontre exactement ?
Je rejoins plutôt Alejandro sur ce que tu dis Romane. Parce que je n'ai aucune nostalgie "rousseauiste". Je ne pense pas que la Nature soit le paradis. Elle est dure et sans pitié, elle abrite effectivement un équilibre, mais quant à l'harmonie, je n'en vois pas.

Et parce que je crois que l'éclosion de la conscience chez l'homme est quelque chose de beau. Ben oui ! Après, bien sûr, l'homme est capable du pire. Mais il est aussi capable du meilleur.

Mettez un chat devant un tableau ou faites-lui écouter une fabuleuse musique, il n'en éprouvera pas la moindre émotion. Je pense aussi que si quelqu'un est capable d'éprouver une telle émotion, c'est qu'il a bénéficié d'un minimum d'éducation. A part quelques exceptions très exceptionnelles. Faites écouter de l'opéra ou du jazz à quelq'un qui n'en a jamais écouté, il est rare qu'il soit touché.

L'Homme a eu la chance de développer de formidables facultés. Ensuite, il ne tient qu'à "Lui" de les utiliser à bon escient plutôt qu'à mauvais.
Je n'ai pas envie de jeter le bébé avec l'eau du bain.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'art, recherche de la grâce perdue   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'art, recherche de la grâce perdue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'art, recherche de la grâce perdue
» puzzle,piece manquante
» Tad l'explorateur : À la recherche de la cité perdue
» recherche béton livré a domicile
» Recherche auteur pour livre éducatif pour enfant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: